hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche remplaçable
24.70 €
Voir le deal

 

 (they can't turn your bright star dark)


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest
Aller en bas 

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (they can't turn your bright star dark) · Jeu 24 Sep - 20:44
free as the grass that's right under your feet
free as the sky underneath your wings
x x x
windmont bay, le 23 septembre 2020 (8pm)
@Finn Prentis

Voilà des heures qu'ils marchent, parfois dans une discussion animée, parfois dans un silence de plomb pourtant loin d'être gênant. L'idée de partir camper leur est venue naturellement, une continuation de leurs entrevues régulières, un moyen pour tous les deux de relâcher la pression, de s'éloigner des soucis, de respirer le temps de quelques jours. Ils n'ont pas décidé d'aller très loin, pas besoin quand Windmont Bay a tant à offrir. Shiloh a quitté la ville à cause d'une tragédie, l'a retrouvée suite à une tragédie, et s'il est en conflit par rapport aux souvenirs qu'elle renferme elle n'en reste pas moins sa ville natale, celle qui l'a vu grandir, et il l'aime. Il a vécu des années à Portland, sans jamais remettre un pied à Windmont Bay, aussi proche la bourgade soit-elle de la grande ville, mais il ne s'est jamais fait au bruit constant des voitures, à la pollution, aux lumières allumées constamment qui donnent une impression d'une ville qui ne dort jamais. La tranquillité de Windmont Bay lui a toujours manqué et, avec, sa nature impressionnante. Alors c'est à l'aube qu'ils sont partis de chez Finn pour rejoindre la forêt, motivés à aller le plus loin possible, si loin qu'ils auraient l'impression de ne plus appartenir à cette petite communauté. Ça lui fait du bien, à Shiloh, de tout mettre en pause, mais c'est surtout pour Finn qu'il fait ça. Il a tenu sa parole, il ne l'a pas lâchée malgré sa démission provisoire de la caserne, il est allé la voir le plus souvent possible jusqu'à ce que ses visites se transforment en une routine devenue indispensable pour l'un comme pour l'autre.
— Je pense qu'on peut camper ici, ça m'a l'air calme et assez coupé du vent. Il regarde autour de lui et opine du chef, satisfait. Il quitte alors son sac à dos qu'il pose à terre et attend d'avoir l'approbation de Finn avant de sortir le matériel pour monter la tente.
— Je peux même t'apprendre à pêcher si tu n'as pas ce talent. Dit-il en désignant le cour d'eau qu'on peut entendre et sentir à proximité. Il se rend compte qu'il ne connaît pas grand chose de Finn sur un niveau personnel, qu'il a beau l'apprécier depuis son arrivée à la caserne, ils ne sont restés que des collègues jusqu'à récemment. Ils ont apporté à manger, là n'est pas la question, mais ajouter un peu d'aventure ne peut pas leur faire de mal, c'est bien pour ça qu'ils passent cette nuit en plein milieu de la forêt, là où les moins téméraires ne s'aventurent pas.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Dim 4 Oct - 0:29
Contente d’avoir une épaule sur laquelle s’appuyer autre que celle de Dean, Finn avait désormais tendance à écrire au moins trois à quatre fois par semaine à Shiloh, l’incluait spontanément dans ses plans de weekend et, peut-être plus surprenant encore, le voyait répondre présent. La rouquine adorait son cousin mais elle tenait avant tout à rester sa cousine/amie et pas devenir un poids sur lui. Entre elle et Madd, le jeune homme n’avait probablement pas passé un été aussi sympa qu’il l’aurait voulu – les jeunes femmes n’étaient pas les personnes les plus joyeuses qui soient en ce moment. Ainsi, la présence de Shiloh dans la vie de Finn était doublement la bienvenue. Etrangement, ils ne parlaient jamais vraiment de la caserne. Shiloh avait sûrement des choses à dire sur ses coéquipiers, mais Finn en faisait partie. Elle ne savait pas vraiment si Shiloh s’abstenait d’en parler avec elle ou si spontanément, il n’abordait pas le sujet mais il semblait en tout cas à Finn que c’était le seul sujet que ni l’un ni l’autre n’abordait. Sur le reste, la conversation était naturelle, spontanée presqu’autant que les silences qui les entouraient parfois. « Yes, parfait. On a encore quelques heures avant le coucher du soleil de toute façon. » précisa Finn en abandonnant son sac à dos pour commencer à déballer leurs affaires. « Je pense qu’on est bien mais si le vent tourne, on aura toujours l’occasion de changer de place. » Pouffant en entendant sa proposition, Finn arqua un sourcil avant de se redresser : « Est-ce que j’ai la tête de quelqu’un qui pêche ? » demanda-t-elle avant de pouffer de rire. La jeune femme avait beaucoup trop d’énergie pour cela et serait tout bonnement incapable de rester en place. « Non, par contre, je tiens vraiment à ce que tu m’apprennes à faire un feu. » précisa-t-elle, avant de commencer à installer la tente avec lui. « Je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer – je les éteins généralement – mais faire un feu à partir de rien, c’est vraiment trop stylé. » Laissant son regard glissé quelques secondes sur le visage de Shiloh, la jeune femme sursauta doucement en entendant un oiseau pousser un cri au-dessus d’elle, avant de relever la tête par la même occasion. Elle se redressa pour regarder autour d’elle si d’autres oiseaux réagissaient de la sorte et annonçaient un prédateur mais cela ne semblait pas être le cas. « Je te préviens… Si y a un puma qui rode dans les parages, c’est toi l’appât. » Finn n’était en réalité pas inquiète le moins du monde – d’abord, parce qu’il n’y avait pas de puma dans la région mais aussi parce que Shiloh était plus habitué qu’elle de ce genre de sorties – Finn se contentait généralement de sillonner les routes à moto – et qu’elle avait entièrement confiance en lui. Il ne laisserait rien lui arriver.

_________________

If you wanted me, you really should have showed.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Mar 13 Oct - 11:48
Un léger sourire danse sur les lèvres de Shiloh lorsque Finn lui demande si elle a une tête à pêcher. — Non. Concède-t-il. — Mais tu es pleine de surprises. Explique-t-il alors son train de pensée en haussant les épaules, repensant au fait que la jeune pompier est une dingue de moto. La rouquine lui a plu dès qu'il l'a vue, ravi d'abord de l'avoir comme collègue et de l'avoir ensuite sous ses ordres, toujours fier d'avoir des pompiers volontaires et travailleurs comme elle ou Tommy - malgré les problèmes qu'il a eus avec ce dernier. — Essayons de faire du feu, alors. Il s'affaire d'abord à installer la tente à l'aide de Finn. — Il faut aller chercher du bois, pour ça. Ils n'ont donc pas le temps de s'installer pour profiter du décor, il faut qu'ils arrivent à faire du feu avant la tombée de la nuit, c'est quand même bien plus pratique. Laissant leurs affaires en état - il y a peu de chance que quelqu'un vienne les voler - les deux pompiers s'enfoncent dans la forêt, attrapant des bouts de bois susceptibles de les aider à allumer le feu.
— T'es dure en affaires. Soupire-t-il avec un sourire quand Finn lui indique qu'elle le laissera entre les mains d'un éventuel puma, ne s'en faisant pas trop par rapport à la région dans laquelle ils se trouvent. — Mais s'il faut que je me sacrifie ce sera avec plaisir. N'est-ce pas déjà ce qu'ils font au quotidien dans leur métier ? Shiloh se donne corps et âme dans son travail, et même s'il est bien moins actif sur les scènes depuis qu'il est capitaine, il n'hésiterait pas une seconde à se lancer dans un bâtiment en feu pour sauver quelqu'un, quitte à en perdre sa propre vie. Quelques minutes plus tard ils reviennent au campement, des bouts de bois plein les mains. Shiloh tente alors d'expliquer à Finn comment s'y prendre pour faire du feu, la laisse essayer avant de reprendre la main.
— Ne t'en fais pas, c'est rare d'y arriver dès la première fois. Il hausse les épaules, lui-même s'y est repris à plusieurs fois aujourd'hui pour réussir à obtenir un début de feu. — Tu peux l'entretenir, par contre. Souffler dessus, rajouter du bois, pour qu'il ne s'éteigne pas. Ta mission est de ne pas faire comme d'habitude. Ajoute-t-il avec un sourire en faisant écho à ce qu'elle lui a dit un peu plus tôt. Un silence s'installe entre eux, interrompu seulement par le bruit de la nature : les oiseaux, le vent, les feuilles, la rivière... — Comment tu vas ? Une question qui peut paraître banale mais qui ne l'est jamais lorsqu'elle est demandée entre eux. Ils ont vécu beaucoup de drames chacun de leur côté, Finn très récemment, et c'est d'ailleurs ce qui les a rapprochés. Shiloh aimerait qu'elle aille mieux, assez pour revenir à la caserne, mais sa démarche n'est pas intéressée, elle est sincère, personnelle, il veut que la rouquine remonte la pente. Ça a l'air d'être le cas, et Shiloh a envie de croire qu'il y est pour quelque chose, rien qu'un peu.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Dim 8 Nov - 22:08
Finn ne peut s’empêcher de secouer tendrement la tête en entendant Shiloh lui dire qu’elle est pleine de surprise. Elle a envie de lui répondre que ce n’est pas le cas, qu’il n’y a pas plus prévisible qu’elle mais n’a pas particulièrement envie de le contredire. Elle connaît assez Shiloh pour savoir qu’il ne tiendrait pas de tels propos s’il ne le pensait pas et elle n’a de toute façon pas envie d’entrer dans ce genre de débats. Elle se sent bien avec lui et maintenant tout de suite, c’est ce qui compte. “Ouais… mais la pêche quand même Shiloh !” lui lança-t-elle, taquine. La jeune femme ne tient pas une seule seconde en place… En tout cas, elle espère sincèrement qu’il ne compte pas insister pour lui apprendre. Finn est plutôt du genre à sauter de rocher en rocher plutôt qu’à attendre qu’un poisson veuille bien mordre à l’hameçon. Ne souhaitant pas prendre le risque, elle cherche rapidement dans son esprit quelque chose qui lui fait envie et que Shiloh pourrait l’apprendre. L’idée du feu lui vient tout naturellement - c’est après tout quelque chose qui les a uni pour commencer. “D’ac, je te suis.” lui répondit-elle avant de s’enfoncer un peu plus en sa compagnie dans la forêt pour chercher du bois mort.
Levant doucement les yeux au ciel en entendant Shiloh lui dire qu’il se sacrifierait avec plaisir, Finn lui donne un léger coup de coude amical. “Pourquoi je ne suis pas surprise ?” répond-elle du tac au tac tout en lui lançant un regard entendu. C’est un sujet qu’ils ont déjà abordé à plusieurs reprises, le fait que Shiloh ne vise plus assez pour lui-même mais uniquement pour la caserne, pour sauver les autres. Enfin… Finn mentionne ce fait, essaie de convaincre Shiloh de faire plus pour lui et Shiloh proteste et lui dit généralement qu’il ne veut pas en parler plus que ça. Mais la rouquine n’a jamais été du genre à abandonner aussi facilement. Elle pense sincèrement que Shiloh est petit à petit en train de se perdre, de manière un peu plus grave que ce qu’il croit et ces derniers temps, elle s’est beaucoup trop attachée à lui pour que ce soit acceptable. Petit à petit, elle essaie alors de lui redonner le sourire comme il le lui redonne. Elle espère sincèrement que ça marche mais sait comme c’est facile de faire croire aux autres que ça va, qu’on gère, qu’on va mieux quand on le veut - et le peu.
Revenant quelques minutes plus tard au campement,  Finn écoute attentivement les instructions de Shiloh et essaie de faire du feu pour la première fois. Elle essaie, à plusieurs reprises et échoue avant de laisser finalement son capitaine prendre la main. Pas franchement ravie d’avoir échoué, Finn fait tout de même mine de rien et acquiesce avant d’arquer un sourcil amusé en l’entendant dire qu’il ne faut pas qu’elle laisse le feu s’éteindre et que c’est sa mission de la soirée. “Hey, on est pas à la caserne là.” lui lance-t-elle avant de se redresser, s’étirant doucement. “Tu peux pas me donner d’ordre ! Je dirai même qu’on doit inverser les rôles : en dehors de la caserne, c’est moi qui donne les ordres.” Levant doucement la tête d’un air fier, elle lui tira doucement la langue avant de s'asseoir directement sur le sol, en tailleur devant le feu. Se perdant quelques secondes dans le silence, Finn regarde attentivement les flammes, leurs mouvements… Sa vie de pompier lui manque, vraiment. mais elle n’est pas prête à revenir. Finn hausse doucement les épaules quand elle entend la question de Shiloh. Que veut-il savoir exactement ? Comment elle va aujourd’hui ? Comment elle va là maintenant tout de suite ? Comment elle va en général ? Car selon sa réponse, elle a trois réponses différentes à proposer. Elle soupire doucement, et ne répond pas tout de suite. En réalité, elle réfléchit à sa question. Elle pose doucement sa tête sur son épaule, son regard toujours rivé vers le feu. “Ca va quand je suis avec toi.” précise-t-elle, bottant un peu en touche. C’est une réponse sincère. Quand elle est accompagnée de personnes qu’elle apprécie, ça va. Et si elle fait le compte sur ses doigts, c’est en réalité surtout vrai de ses collègues de la caserne et de Dean. Les autres… c’est différent. “Le reste du temps, ça dépend.” Réponse facile encore une fois, mais sincère aussi. Elle soupira doucement, ne pouvant s’empêcher de se dire que c’était beaucoup plus facile d’avoir ce genre de conversations quand on avait de l’alcool dans le sang. “Je te retournerai volontiers la question mais je ne crois pas que tu m’aies répondu sincèrement une seule fois.” dit-elle avant de déposer un baiser sur sa joue et de se lever pour sortir le repas qu’ils avaient prévu pour le soir-même. “Tu as faim ?” demanda-t-elle, enfilant rapidement un pull, le froid tombant avec la nuit.

_________________

If you wanted me, you really should have showed.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Sam 14 Nov - 20:06
Bien que le ton soit à la plaisanterie, Shiloh lève les yeux au ciel à sa remarque qui déguise, il le sait, un reproche, aujourd'hui non-dit mais qu'elle lui a tant de fois verbalisé. Il sait qu'il passe un peu trop de temps à la caserne, qu'il consacre toute sa vie à son boulot, mais c'est comme ça qu'il garde la tête hors de l'eau, la seule façon pour lui de continuer à avancer sans se laisser submerger par la douleur. Là où Finn a choisi de fuir, lui a choisi de s'enfoncer. Ils gèrent le deuil de deux manières très différentes et leurs vues sur le sujet ne s'accorderont jamais, mais Shiloh décide de ne pas répliquer pour ne pas lancer une conversation susceptible de mal finir. Ce weekend en pleine forêt est fait pour les détendre, pour qu'ils passent un bon moment ensemble, pas pour qu'ils se disputent. Après un tour dans les bois et après avoir ramassé assez de bois, les deux pompiers s'installent à leur campement et s'occupent d'allumer le feu avec les moyens du bord, la bonne humeur reprenant le dessus sur l'ambiance pesante de tout à l'heure.
— Me donner des ordres ? Avec ta taille et tes petites mains ? Il est taquin, Finn est une femme forte, aussi bien mentalement que physiquement, mais il reste quand même un homme bien plus costaud qu'elle. — Et dis-moi, tu comptes t'y prendre comment pour me faire obéir ? Puisqu'elle ne lui fait pas peur pour un sou. Mais Finn a du caractère et Shiloh ne doute pas un seul instant qu'elle est capable de faire faire n'importe quoi à n'importe qui ; c'est ce caractère qu'il apprécie tant chez elle, qui fait d'elle une pompier remarquable. Reprenant un ton un peu plus sérieux, le blond lui demande comment elle va. Il sait qu'ils sont là pour oublier les problèmes du quotidien et s'évader l'espace de quelques heures mais c'est une question qu'il lui pose presque à chaque fois qu'ils se voient, pour s'assurer qu'elle ne s'enfonce pas dans une spirale infernale. S'il fait ça pour la récupérer à la caserne, ce n'est pas sa seule motivation et il souhaite vraiment qu'elle aille mieux à un niveau personnel. Il esquisse un léger sourire quand elle lui avoue bien aller en sa compagnie, ça le touche mais il ne sait pas trop ce que ça lui fait ressentir, alors, gêné, il détourne le regard et se concentre sur les feuilles sous ses pieds.
— Tu exagères. Réplique-t-il en fronçant les sourcils quand elle remarque qu'il ne lui a jamais répondu sincèrement ; peut-être bien qu'elle a raison, il est tellement habitué à tout enfouir que ça ne lui demande plus aucun effort, c'est devenu naturel. — Puis c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, Prentis. Ne vient-elle pas de dissimuler une part de vérité dans sa réponse évasive ? Mais pour lui montrer qu'il ne lui en tient pas rigueur, il lui donne un léger coup de coude complice avant d'attraper son sac quand elle lui demande s'il a faim.
— Je t'ai pas dit ? Faut qu'on aille chasser si on veut manger. Reprenant la plaisanterie de début de journée, il sait néanmoins que Finn n'y croira pas une seule seconde. — Oui, j'ai faim. Mais j'ai surtout très soif. Shiloh fouille dans son sac et, sans réfléchir, en sort une bière - loin d'être son breuvage favori, mais hors de question qu'il amène en plein forêt une bouteille de scotch hors de prix. — T'en veux une ? Il n'attend pas sa réponse pour en sortir une deuxième et la lui tendre, et ce n'est qu'à ce moment-là qu'il se rend compte de sa connerie. Si Shiloh l'a prévenue il y a longtemps qu'il ne fallait pas compter sur lui pour l'empêcher de boire, il n'a pourtant jamais eu l'intention de l'y inciter ; et voilà que l'espace d'un instant, il en a oublié qu'elle était sobre. Interdit, son geste se fige et un silence pesant s'installe entre eux.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Dim 22 Nov - 16:19
Ce que Finn appréciait par-dessus tout avec Shiloh, c’est que ni l’un ni l’autre n’hésitait à dire clairement ce qu’il pensait de l’autre, ou de ce que leur disait l’autre. Ce n’était pas toujours ce que l’autre avait envie d’entendre mais ils veillaient toujours à être honnête quoiqu’ils arrivent. Ils se respectaient assez pour ne jamais dépasser les bornes et pour respecter quand l’un ou l’autre souhaitait mettre un terme à la conversation pour éviter qu’elle ne dérape. La jeune femme ne put s’empêcher de pouffer de rire en l’entendant critiquer sa taille et ses petites mains et lui donna un coup de coude dans les côtes pour lui faire comprendre qu’il dépassait les bornes. “Hey, je te permets pas.” répondit-elle en rigolant avant de secouer la tête alors qu’il lui demande comment elle entendait le forcer à obéir. Se redressant toute droite comme il le faisait, elle lui lança un sourire malicieux avant de prendre le même ton de voix que lui prenait quand il faisait des “discours” à la caserne : “Tu vois, Capitaine. Le respect, ce n’est pas une question de force ou de taille. C’est la question de ce qu’il y a entre toi, elle posa son doigt sur son torse avant de le faire revenir vers elle, et moi. Et en plus du respect, il y a de la confiance. Tu vas obéir à mes ordres parce que tu me fais confiance et sais que je suis la personne la mieux qualifiée pour ça. Comme je sais à la caserne que tu es le plus qualifiée pour ça.” Son visage se fendit en un énorme sourire alors qu’elle pouffa doucement avant de s’éclaircir la voix et de reprendre avec cynisme : “On sait tous les deux que je fais les meilleurs choix de vie possibles de toute façon.” Et ce qui allait passer dans le reste de la soirée en était une fois de plus la preuve.
A peine.” lui répondit-elle avec un petit sourire. Ce n’était même pas réellement un reproche. Finn savait pertinemment que tout le monde ne pouvait pas répondre honnêtement à cette question : elle en était d’ailleurs la preuve vivante, ce que Shiloh ne manqua pas de lui faire remarquer. “Hey, j’étais sincère en te répondant là.” Elle éludait simplement une partie de la réponse. “Et tu sais très bien pour le reste mais on a dit qu’on voulait passer un weekend sympa loin de nos problèmes.” se justifia-t-elle avant de lui tirer doucement la langue. “Haha mais t’as mangé un clown au petit déjeuner. D’abord la pêche, puis la chasse…” Elle fronça son nez avant de lui faire une petite grimace avant de lâcher un “grave, pareil” quand il lui dit qu’il avait très soif ne réalisant pas tout de suite où il voulait en venir. Ou peut-être que si, justement ?
Lorsque la bouteille se retrouva devant elle, Finn resta interdite quelques secondes, une drôle de sensation dans l’estomac. Elle déglutit ne sachant pas s’il était sérieux ou non. Etait-ce un test ? Elle fronça les sourcils, sentant l’intégralité de son corps commençait à réclamer qu’elle prenne cette bouteille et la descende en une seconde. Tournant la tête vers Shiloh, elle le regarda pendant plusieurs secondes, la bouche entrouverte incapable de dire quoi que ce soit. Fermant les yeux au bout de quelques secondes pour trouver la force de dire non, elle se trouva plutôt - sans surprise, à dire vrai - à énumérer toutes les raisons pour lesquelles elle pouvait se permettre cette incartade, pourquoi ce n’était pas si grave de boire ne serait-ce qu’un soir, ne serait-ce qu’une bouteille de bière. S’humidifiant les lèvres, elle rouvrit les yeux bien déterminée à le remercier mais lui dire de la garder pour elle quand à la place, sa main se referma autour de la bouteille qu’elle lutta pour ne pas arracher des mains de Shiloh. “Ouais, bonne idée.” dit-elle comme si c’était la chose la plus naturelle au monde et qu’elle ne venait pas de passer des mois à lutter pour ne plus jamais avoir ce geste. Rapidement, elle sortit son briquet de sa poche et fit sauter la capsule de la bouteille avant de le tendre à Shiloh pour qu’il en fasse de même. “A notre weekend.” dit-elle en faisant tinter sa bouteille contre celle de Shiloh et de redécouvrir le goût du houblon sur sa langue et la sensation de l’alcool dans son oesophage puis dans son estomac. C’était exactement comme retrouver un vieil ami après avoir passé trop de temps sans le voir. Une part de Finn regretta immédiatement ce geste mais elle la fit taire rapidement, reprenant le fil de la conversation comme si aucun des deux adultes présents ne mesurait tout ce que ce geste anodin venait de foutre en l’air. “C’est dommage qu’on ait pas fait ça plus tôt. Même quand j’étais à la caserne, je veux dire.” dit-elle avant de poser sa tête sur l’épaule de Shiloh. Finn savait qu’elle avait merdé et elle avait besoin de quelqu’un qui lui fasse sentir que ce n’était pas si grave, qui la réconforte. N’était-ce pas ce que Shiloh lui avait promis quand il lui avait dit qu’il ne l’empêcherait jamais de boire ?

_________________

If you wanted me, you really should have showed.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Dim 22 Nov - 20:56
Lorsque Finn se met à parler sérieusement - et il est bien conscient qu'elle l'imite, voire même qu'elle se fout de lui - Shiloh se redresse et prend un air solennel, plongeant son regard dans celui de Finn pour l'écouter avec sérieux. — Entendu, chef. La taquine-t-il à son tour en se mettant à rire lorsqu'elle finit son discours, secouant légèrement la tête face à leur bêtise. C'est fou cette capacité qu'elle a à l'attendrir et à lui faire oublier ses soucis l'espace de quelques heures, lui retirant alors un poids de ses épaules et lui permettant de prendre les choses avec un peu plus de légèreté. — On est tous les deux des champions, alors. Réplique-t-il lorsqu'elle lui assure faire de bons choix de vie, lui-même n'étant pas un exemple en la matière. Il finit par lui demander comment elle va mais comme d'habitude cette question n'est pas accueillie par une simple réponse et ce qui aurait pu déboucher sur une dispute finit par une abdication de la part de Shiloh, qui lève ses deux mains comme pour montrer patte blanche. — Tu as raison, on est là pour oublier ce qui se passe là-bas, pas en parler. Là-bas, à Windmont Bay, ville dans laquelle ils se trouvent toujours mais protégés par tous les arbres qui les entourent. Si ça ne tenait qu'à lui, Shiloh aurait tout abandonné pour venir vivre dans une cabane perdue au milieu de nulle part, il aurait été bien plus heureux - ou peut-être aurait-il eu trop de temps pour penser à sa femme. Au moins, son boulot lui permet d'oublier. Son boulot, et l'alcool. Quand Shiloh attrape son sac pour en sortir deux bouteilles de bière, ça ne part pas d'une mauvaise intention, au contraire. Sans être alcoolique, il s'est réfugié dans l'alcool depuis la mort de sa femme et c'est de cette façon qu'il oublie son mal-être ; alors quand ils ont décidé d'une escapade dans les bois pour tout oublier, emporter de l'alcool lui a semblé être une évidence, sans penser une seule seconde à l'état de Finn. Réalisant sa bourde, Shiloh reste interdit, fixe la bouteille entre eux plutôt que de croiser le regard de la rouquine. Son coeur tambourine, il se sent idiot, mais encore plus quand il l'entend accepter. Shiloh est à deux doigts de lui arracher la bouteille des mains et de lui interdire d'en prendre une seule gorgée, mais s'ils en sont là c'est à cause de lui, et qui est-il pour lui dicter ce qu'elle doit faire ? Il lui a tendu l'arme, certes, mais c'est elle qui a décidé de la prendre. Elle est adulte, après tout, et il n'est pas responsable d'elle en dehors de la caserne.
— À notre weekend. Et il trinque avec elle avant de boire une gorgée de sa bière, quand bien même le coeur n'y est plus. Il jette un coup d'oeil à Finn puis décide de boire une nouvelle gorgée puis une autre, ne s'arrêtant qu'après avoir vidé les trois quarts du contenu d'une traite. Il se fige quand Finn vient se coller à lui, posant sa tête contre son épaule, n'ayant plus l'habitude des contacts rapprochés.
— Ça quoi ? Demande-t-il bêtement, ne l'écoutant que d'une oreille distraite. Il est bien trop conscient de ce qui vient de se passer, même si aucun des deux n'aborde le sujet, et bien trop conscient aussi de son corps près du sien. Il finit alors le fond de sa bouteille avant d'en sortir une autre, décidé à se noyer dans l'alcool pour oublier l'abruti fini qu'il est.
— Tu sais, Finn... Si tu étais encore à la caserne, on ne serait pas là, tous les deux. Avoue-t-il, sans trop savoir quel est le but derrière ses propos. Shiloh a toujours séparé sa vie privée de sa vie professionnelle ; certes, les pompiers forment une famille et certains des gars de la caserne à Portland faisaient partie de ses meilleurs amis, mais il a vite compris que s'attacher à ses collègues, dans ce milieu, était un pari risqué. Ils savent également, tous les deux, qu'ils ne se seraient jamais rapprochés sans ce malheur dans la vie de Finn...

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Dim 29 Nov - 22:02
Un sourire amusé se dessine sur les lèvres de Finn lorsqu’elle entend Shiloh l’appeler chef. Elle relève la tête, droite comme un i et bombe le torse avant d’approuver d’un signe de tête. Elle s’attendait à ce qu’il râle, même pour le jeu et insiste pour rester le chef mais est bien contente de le voir jouer le jeu. Cela ne l’étonne pourtant pas vraiment au fond, mais Finn oublie parfois qu’ils sont devenus de vrais amis désormais, qu’il n’ait plus seulement son capitaine. Elle l’oublie… et en même temps pas vraiment. Elle voit bien que leurs contacts sont de plus en plus fréquents, qu’il lui envoie parfois des messages pour ne rien dire de particulier (Finn également mais c’est tout de même bien moins surprenant venant d’elle) et surtout qu’ils se voient de plus en plus fréquemment. La jeune femme est ravie d’avoir trouvé en son capitaine un allier, un vrai et surtout un nouvel ami qui agit comme un onguent magique sur ses blessures. “C’est pour ça qu’on s’entend si bien…” répondit Finn du tac au tac quand il lui dit qu’ils étaient tous les deux champions dans la même catégorie. Elle ne savait pas vraiment s’ils avaient de quoi être fiers mais c’était indéniablement quelque chose qui les rapprochait… En y pensant, c’était peut-être pour cette raison que leur amitié fonctionnait si bien. Ils avaient beau être différents sur beaucoup de choses, comme cette faculté qu’avait Shiloh de vouloir s’éloigner de beaucoup de choses, ils se ressemblaient et se comprenaient sur les épreuves qu’ils avaient traversé. Sur la façon de le gérer aussi, même si Finn avait quelques longueurs d’avance sur le pouvoir qu’avait l’alcool sur elle.
Preuve en est que Finn essaie, essaie, essaie, essaie vraiment de dire non à cette bouteille de bière tendue mais elle n’y parvient pas. Elle voudrait, sincèrement pouvoir le faire mais cela fait des mois qu’elle lutte pour ne pas aller se servir à elle-même dans le réfrigérateur ou au supermarché. Cela fait des mois qu’elle prend sur elle pour ne pas se rendre dans un bar et demander qu’ils lui servent toute la tequila présente dans leur établissement. Alors quand on lui propose… comment dire non ? C’est probablement ce qu’elle désire le plus au monde en cet instant et c’est la première fois en quatre mois qu’elle en propose. Lorsqu’elle capitule, elle essaie d’être ferme, d’être convaincue par ce qu’elle dit mais la culpabilité qu’elle ressent s’entend dans sa voix qui se fait si petite. Elle n’a aucun doute sur le fait qu’elle transparaît sur son visage et pourtant… Pourtant quand enfin le goût du houblon vient sur sa langue et que le liquide dont il vient coule dans son œsophage, la culpabilité disparaît parce que Finn sait que c’était exactement ce dont elle avait besoin. Peut-être pas pour vivre sa vie correctement, peut-être pas pour aller bien… mais un besoin quand même. Besoin comblé qui a au moins le mérite de faire taire un peu sa peine. Finn ne réagit pas tout de suite lorsqu’elle le sent se figer à son contact, pour lui laisser une chance de se détendre. Une part d’elle voudrait lui répondre “boire” mais elle n’ose pas. Ils ont bravé un interdit, ils le savent mais elle n’a sincèrement aucune envie de parler de ce sujet. Elle ne veut pas prendre le risque qu’il dise que c’est une bêtise. Elle le sait. Elle le sait et ne veut pas y penser. “Partir en weekend, ensemble.” S’écartant légèrement, elle descendit la quasi intégralité de sa bouteille avant de se tourner de sorte à pouvoir le regarder en parlant, tout en restant prêt du feu. Finn ne put s’empêcher de rouler des yeux en l’entendant dire qu’ils n’auraient jamais pu faire ce genre de choses s’ils restaient à la caserne. “C’est ta façon de me dire que si je retourne à la caserne, je dois abandonner l’idée qu’on reste amis ?” Finn pince ses lèvres, regrettant presque d’avoir posé la question. Mais c’est pourtant quelque chose qui la taraudait ces dernières semaines alors puisqu’il abordait la question… “Ne me fais pas choisir, Shiloh.” lâcha-t-elle avant de finir sa bière et de lui faire signe de lui en passer une autre.

_________________

If you wanted me, you really should have showed.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Sam 12 Déc - 12:41
La bouteille de bière, objet tabou dont Finn s'empare. Il sent son hésitation, au même moment qu'il se rend compte de sa connerie, mais il n'ose pas faire marche arrière. Il le lui a déjà dit, il ne faudra pas compter sur lui pour l'empêcher de boire si elle en a envie. Il n'aurait jamais pensé être celui qui lui donnerait l'arme pour se tuer, mais maintenant que c'est fait il ne se voit pas lui faire la morale en réfutant son offre. Un silence pesant s'installe sur le camp et enfin elle s'accapare de la bouteille, qu'elle boit presque aussi vite que lui. Et quand elle lui en demande une deuxième, c'est le coeur lourd qu'il se penche en avant pour en attraper une et la lui tendre. Il n'est personne pour lui dire qu'elle ne devrait pas, lui-même trouvant un certain réconfort dans l'alcool de façon quotidienne, alors il ne bronche pas et s'exécute. Aucun d'eux n'aborde le sujet, l'éléphant dans la pièce. Ils changent de sujet - Finn le fait - mais Shiloh reste bien silencieux, l'air renfrogné, en contraste total avec la rouquine qui tente d'alléger l'atmosphère. Il s'en veut, Shiloh, et il se met à penser à toutes les conséquences que cela pourrait avoir. Il secoue légèrement la tête pour se sortir de sa torpeur et revenir au moment présent - le mal est fait, autant qu'ils en profitent maintenant qu'ils sont sûrs d'aller tous les deux en enfer, avant que la réalité ne les rattrape. Loin d'être à l'aise avec le rapprochement physique que Finn instaure entre eux, il parvient néanmoins à se détendre un peu, grandement aidé par l'alcool qui coule dans ses veines.
— Parce que tu aimerais revenir ? Il hausse les sourcils, il est clairement en train de lui lancer un défi mais il sait sur quelle position elle campe pour l'instant et ne va pas insister - il ne l'a jamais fait, il ne va pas commencer, elle ira à son rythme et il sera là pour la soutenir, quoi qu'elle décide de faire. — Je ne parle pas de notre amitié, Finn. Réplique-t-il d'une voix intense et sérieuse, son regard sondant le visage de Finn, sa réaction. Pourquoi continuer à se mentir ? Ils se sont rapprochés ces derniers temps, ils ne peuvent pas le nier, et il y a plus qu'une simple amitié entre un capitaine et son soldat, ils le savent tous les deux. Il ne sait pas trop ce qu'il en pense, d'ailleurs, ne s'est jamais vraiment intéressé à la question. Shiloh préfère faire l'autruche et simplement profiter de sa présence à ses côtés - si leur amitié a démarré dans le but que Finn arrive à faire son deuil, le blond doit bien avouer qu'elle l'aide, elle aussi, à aller un peu mieux. Ses cicatrices sont profondes, ne vont pas s'effacer du jour au lendemain, mais au moins en sa présence il arrive à mettre sa peine de côté.
— Je ne te ferai jamais choisir entre la caserne et moi, Prentis. Sa voix distante, son regard fuyant, et l'utilisation de son nom de famille (comme il est de coutume à la caserne) sont des indicateurs qu'il serait prêt à sacrifier leur relation pour qu'elle puisse reprendre le travail. Il s'est toujours réfugié dans son travail, depuis le début de sa carrière de pompier, il comprend donc toute l'importance que ça a et n'accepterait jamais de passer avant. C'est pourtant ce qu'il a envie de lui demander, là, ce soir, près de ce feu et loin de tout.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Sam 12 Déc - 20:29
Bien sûr.” répond-elle sans réfléchir quand Shiloh lui demande si elle souhaite revenir à la caserne. C’est la première fois qu’elle le mentionne à l’un des pompiers avec qui elle a pu travailler depuis son départ, mais elle a déjà eu l’occasion de s’en confier à son cousin : elle reviendra, c’est certain. Finn ne sait pas quand. C’est là la seule vraie question mais elle avait quitté la caserne depuis à peine trois semaines qu’elle avait déjà pris sa décision. Une chance que Tommy l’ait convaincue de ne pas démissionner. “Pas tout de suite.” se reprend-elle, en reposant son regard sur lui. “Mais je reviendrai, je pense.” Elle ne pense pas, elle en est certaine mais lui dire, c’est prendre le risque de l’entendre demander un délai ou plus d’informations. La rouquine lui jette un regard éloquent pour lui faire comprendre que ce n’est pas la peine de poser de questions. Ce n’est pas un sujet tabou mais elle n’a pas grand chose de plus à dire. Elle ne sait pas quand, elle ne sait pas comment. Elle sait juste que ce métier est plus qu’un travail pour elle, une véritable vocation et qu’elle n’y renoncera pas. Mais elle sait aussi que Shiloh n’est pas que son ami mais également son capitaine. Elle n’y pense généralement pas quand ils sont ensemble mais comment ne plus y penser quand ils parlent de la caserne ? Reprenant sa bouteille à la bouche, Finn la finit avant de poser une question qui l’inquiétait. Elle tâche de ne pas y penser mais c’est une évidence. Shiloh n’aurait jamais laissé leur relation prendre cette ampleur si elle était restée sous ses ordres.
Un frisson parcourt le corps de Finn lorsqu’elle le voit la regarder d’un air plus sérieux avant de lui dire qu’il n’est pas ici question de leur amitié. Que veut-il dire ? Que leur amitié sera sauve ? De quoi parle-t-il alors ? Finn ne baisse pas le regard et continue de le regarder, cherchant à comprendre. Elle déglutit et détourne le regard. Elle voudrait lui demander de quoi il parle mais n’en a pas la force parce que le visage de Resen se dessine devant elle. Elle ferme les yeux, déglutit à nouveau et soupire. Elle se doute de quoi il parle en réalité. Elle n’y pense pas, l’ignore et s’en satisfait comme ça. Mais maintenant que Shiloh y fait référence, elle ne peut plus bloquer cette information de son esprit. Une part d’elle a l’impression de trahir Resen, son cœur n’est censé battre que pour lui. Pas pour cet homme qui lui tend sa seconde bouteille de bière comme si elle n’était pas en train d’envoyer sa santé en l’air. Remplissant sa bouche de bière, elle se sert du liquide comme d’une excuse pour ne rien ajouter. Finn n’a jamais voulu que cette soirée prenne une tournure si sérieuse et elle ne sait si c’est la bière entre ses mains qui a provoqué le tout ou si son capitaine voulait lui en parler mais peu importe. La conversation est là et Finn a beau se remuer les méninges pour essayer de trouver comment y échapper, elle sait que cela ne sert à rien. “On est pas amis, alors ?” lâche-t-elle finalement en même temps que Shiloh lui dit qu’il ne la fera choisir entre la caserne et lui. Blessée de l’entendre l’appeler par son nom de famille, sans réellement comprendre pourquoi, quand cela ne l’a jamais gêné venant de Tommy, Finn soupire et secoue la tête avant de tourner à nouveau la tête vers lui. “Vouloir choisir pour moi, Ragston, c’est me forcer à choisir.” crache-t-elle, ne cachant pas son agacement. Finissant sa seconde bière à une vitesse impressionnante, ne laissant pas sa glotte se refermer, Finn décide finalement de fuir. Elle n’a aucune envie d’entendre ce qu’il a envie de lui dire, elle n’est pas venue pour ça. Tout ce que voulait la rouquine, c’était un weekend qui lui permette de respirer un peu mieux, une bouffée d’air frais. Résultat, elle avait l’impression de ne plus pouvoir respirer. “J’vais faire un tour.” lâcha-t-elle avant d’abandonner sa bouteille contre les autres et de se redresser, le regard éloquent.

_________________

If you wanted me, you really should have showed.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Lun 14 Déc - 19:39
L'ambiance s'est alourdie en l'espace de quelques secondes, sans qu'il ne comprenne comment ni pourquoi. Il ne s'agit pas de la bouteille qu'il lui a proposée et qu'elle a acceptée, ils ont tous les deux décidé, implicitement, de ne pas en parler ce soir, de faire les autruches. Non, il s'agit d'autre chose, de leur relation, de cette nouvelle amitié qu'ils ont tissée ces derniers mois. Il met néanmoins un doute sur l'utilisation du mot amitié et voilà que Finn prend la mouche sans qu'il ne comprenne pourquoi. Il fronce les sourcils, se demandant ce qu'il a bien pu dire de mal, puis en vient à la conclusion que peut-être elle ne veut pas de ce truc en plus qui est pourtant bien là, il est sûr de ne pas être fou. Encore une fois elle se méprend quand elle comprend dans sa phrase une sorte d'ultimatum qu'il lui donne. Un léger soupir s'échappe de ses lèvres, inaudible mais percevable à cause de la fumée qui s'en échappe, due au froid.
— Finn... Mais il ne va pas plus loin car elle a peut-être raison. Il est en train de lui dire qu'il ne lui demandera pas de le choisir lui à la place de la caserne, ce qui signifie bien que si le choix devait se poser, il s'effacerait de l'équation. Le blond reste silencieux jusqu'à ce que la rouquine se lève, déclarant qu'elle a besoin d'aller faire un tour.
— Finn, reste ici. Sa voix est autoritaire, comme celle qu'il use à la caserne, mais elle est contrastée par la douceur de son geste quand sa main intercepte le bras de Finn pour l'empêcher de fuir. Il tire légèrement dessus pour la faire reculer, afin qu'elle revienne à sa hauteur, puis il relève la tête vers elle.
— C'est bien la première fois que tu es plus grande que moi. Remarque-t-il, amusé, avant de mettre fin à cette idiotie en se mettant sur pieds à son tour, la dépassant ainsi de plus d'une tête. — Tu as raison, on est là pour tout oublier et profiter. Profiter de cet aparté, d'être seuls au milieu de nulle part pour mettre de côté leurs soucis et simplement profiter de la présence l'un de l'autre. — Oublie ce que j'ai dit. Peut-être impossible maintenant que le mal est fait, mais ils ont la boisson pour les aider à passer outre. — Je suis un idiot, c'est bien connu. Rajoute-t-il dans un léger sourire en coin, et plusieurs personnes à Windmont Bay pourraient en attester, Riley et Jake premiers de la liste. Il tente d'apaiser la situation, de remettre un peu de gaité dans ce feu de camp, et c'est de nouveau avec douceur qu'il vient replacer une mèche de cheveux rebelle derrière l'oreille de la jolie rousse.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Mar 15 Déc - 12:30
Perdue. C’est probablement le mot qui correspond le plus à Finn au moment où elle se lève pour éloigner de Shiloh. Perdue dans l’alcool, perdue dans cette forêt, et dans cette étrange sensation qui semble lui creuser l’estomac. Elle soupire, appuie sur ses jambes et s’apprête à s’éloigner quand elle l’entend lui parler comme s’ils étaient à la caserne et qu’il avait le droit de lui donner ce genre d’ordre. Le visage fermé, Finn se tourne vers lui mais n’a pas le temps de dire quoique ce soit que la main de Shiloh glisse sur son bras, le caressant plus qu’elle ne le retient vraiment. Finn baisse les yeux sur sa main, fait un pas en avant quand il tire dessus et ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel quand elle lui dit que c’est la première fois qu’elle est plus grande que lui. Vraiment ? C’est ce qui lui vient à l’esprit à cet instant ? Elle retira son bras de son étreinte sans intention de s’échapper à nouveau – pas avant d’entendre ce qu’il veut dire en tout cas. « Je vois que tu le vivais mal… » souffle-t-elle sur un ton mi-agacé, mi-amusé quand il se lève. Elle soupire à nouveau en l’entendant dire qu’ils sont là pour oublier et profiter, se détend légèrement mais sait bien que c’est trop tard. Qu’ils ne pourront pas oublier. Elle aimerait vraiment pouvoir oublier ce qu’il vient dire, qu’ils reviennent là où ils en étaient, quand il n’y avait pas de choix parce qu’il n’y avait que deux amis assis auprès du feu et pas autre chose, pas de sentiment compliqué, pas d’attirance, rien. Tant que tout était enfoui, il n’y avait rien qu’ils aient besoin de gérer. Mais maintenant… « Shiloh… » commence-t-elle, mais comme s’il sentait sa protestation venir, il l’interrompt et Finn n’insista pas. « Ha ça… » souffle-t-elle avec un doux sourire. « J’suis bien contente de l’entendre dire… » Mais cela ne change rien au fait qu’il pense ce qu’il vient de dire et qu’il vient de mettre les pieds dans le plat, oubliant par la même occasion qu’il était sensé marcher sur des œufs et ne pas briser leurs coquilles. Elle s’apprête à reculer légèrement mais les doigts de Shiloh viennent se perdre dans ses cheveux, effleurant son oreille et elle n’en a ni la force ni l’envie. Se perdant quelques secondes dans son regard, Finn se redresse sur la pointe des pieds et vient frotter doucement son nez contre le sien, les yeux clos, s’appuyant sur son épaule au passage. « C’est ce qui fait ton charme. » souffle-t-elle, si près de son visage qu’elle peut sentir l’odeur de l’alcool qui s’échappe de sa bouche à chaque respiration. Elle ouvre à nouveau les yeux, passe doucement ses mains de ses épaules à sa nuque et ne se décale pas, son nez contre le sien, leurs lèvres se touchant presque, mais pas encore. Elle a déjà bravé assez d’interdit ce soir. Cet interdit-là, elle préfère que ce soit son capitaine qui l’envoie valser.

@shiloh ragston

_________________

If you wanted me, you really should have showed.


Dernière édition par Finn Prentis le Sam 9 Jan - 11:04, édité 2 fois

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Mer 16 Déc - 19:27
Un léger sourire amusé danse sur les lèvres de Shiloh quand il se relève pour de nouveau la surplomber, heureux de voir que malgré la tension apparente elle n'a pas perdu de son sens de l'humour. Il hausse les épaules en guise de réponse avant de lui présenter plus ou moins ses excuses, implicitement, car le capitaine n'a jamais été du genre à dire ce qu'il ne pense pas et que s'excuser revient à admettre qu'il retire ce qu'il dit (ce qui n'est pas le cas). Mais il est sincère quand il tente de passer au-dessus de ça et à autre chose, également quand il se flagelle d'idiot. Shiloh est conscient de tous ses défauts, d'un certain côté il le fait exprès, d'être désagréable, dans le but d'éloigner ses proches. Certains s'accrochent, comme Riley ; quant à Finn, ces derniers mois il a vu sa présence à ses côtés comme une bénédiction plutôt qu'une malédiction et en a profité sans penser aux conséquences. Mais maintenant qu'il a formulé ce qu'ils s'interdisaient jusque-là de reconnaître, la dynamique a changé et la légèreté de leur amitié s'est envolée. Dans un souffle, cependant, c'est avec douceur qu'il vient replacer une mèche de cheveux derrière l'oreille de Finn. Un geste qui lui semble naturel, qu'il n'a effectué avec aucune idée derrière la tête. Il n'aurait pas été surpris qu'elle tente de fuir à nouveau ; ce qui le surprend, c'est justement la réaction qu'elle a, aux antipodes de ce qu'il aurait pu imaginer. Elle se hisse sur la pointe des pieds, glisse ses mains sur ses épaules pour se tenir en équilibre et vient frôler son nez au sien dans un geste lui aussi empli de douceur. Un frisson lui parcourt le corps, aussi glacial qu'électrique. Car s'il ressent un désir profond pour la jeune femme dans ses bras, il est contrasté par l'appréhension de se laisser approcher d'aussi près par un élément extérieur. Shiloh n'a jamais cédé aux tentations depuis la mort de sa femme, n'a pas connu beaucoup d'histoires charnelles en cinq ans. Il y a eu Riley, une faute de parcours, et Donna, qui lui a servi à oublier la solitude lors de nuits passionnées - jusqu'à ce qu'elle y mette un terme en comprenant qu'il ne serait jamais capable de lui donner la moindre attention. Non, Shiloh a perdu l'habitude de ces gestes pourtant si agréables, particulièrement avec une femme qu'il apprécie comme il apprécie Finn.
— Oh, parce que j'ai du charme alors ? De l'humour pour fuir, il n'a jamais été friand de cette technique mais ça lui semble la plus adaptée à la situation. Il n'essaie pourtant pas de s'échapper et redevient sérieux, fermant les yeux quand il sent les mains de la rouquine glisser derrière sa nuque.
— Finn... Leurs deux visages sont si proches. Il rouvre les yeux pour la voir, la regarder, comme dans l'attente d'un signe de sa part, un consentement pour aller plus loin. De son pouce, il vient caresser sa joue de porcelaine avant de braver l'interdit des relations capitaine / soldat et de sceller ses lèvres aux siennes. Un baiser prudent, léger, doux, rien à voir avec le désir brûlant qui l'habite. Une main dans ses cheveux, l'autre vient se glisser autour de sa taille pour la rapprocher de lui et coller son corps au sien, son baiser se faisant alors plus ardent. Ils ne devraient pas mais il n'en a rien à faire ; à cet instant, embrasser Finn est la seule chose qui ait du sens.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2424
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romie <3
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober but for how long?
work : back at the fire house.
activities : trying not to drink ∙ surviving not thriving ∙ trying not to drink ∙ not saying his name ∙ trying not to drink
home : with Nic
points : 1956
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vic ▴ Shiloh² ▴ Nic | fr/en ▴ closed

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Sam 9 Jan - 11:24
Finn ne réagit pas quand Shiloh lui demande s’il a du charme en réponse à sa demande. C’est trop facile, et maintenant qu’il vient de briser le répit qu’ils s’accordaient, il n’a plus le droit d’essayer d’échapper à cette situation. S’il fuit, c’est fini. S’il craque… aussi ? Finn n’en sait rien, essaie de ne pas y penser quand tout son corps se joue déjà d’elle, lui faisant comprendre qu’il faut partir et rester à la fois. Une part d’elle se demande si elle ne s’est pas autorisée à fermer les yeux aux sentiments qu’elle développait pour son capitaine parce qu’elle sait à quel point ils se ressemblent. Ce sont deux êtres fondamentalement différents. Finn est sa nature joviale contraste assurément avec le caractère introverti, presque renfermé de Shiloh mais ils ont le plus terrible des points communs : ils ont tous les deux perdus l’amour de leur vie. Est-ce pour ça que Finn s’est autorisée à passer plus de temps avec lui, à lui écrire chaque fois qu’il commençait à lui manquer, faisant fi du fait que Resen était le seul et l’unique qui lui manquerait jamais vraiment, le seul dont le manque pouvait réellement impacter Finn et sa personnalité ainsi que sa santé mentale ? Jusque là, ou pas vraiment, quand Finn sait bien qu’elle n’aime pas non plus Shiloh. Des sentiments se développent certes, mais ils n’ont pas encore fleuris, de simples petits bourgeons qu’une tempête ou une journée de gel pourrait peut-être venir terrasser. Peut-être. Mais dans un cas comme dans l’autre, Finn saura toujours que Shiloh ne pourra plus jamais aimer comme il a aimé son épouse - dont elle ne connait même pas le nom, maintenant qu’elle y pense - et Shiloh sait que Finn n’aimera jamais personne comme elle aime Resen, comme elle aimera toujours Resen. Tout cela semble pourtant bien loin en cet instant alors que Shiloh prononce le nom de Finn. La jeune femme déglutit doucement et acquiesce très subtilement d’un signe de tête comme pour lui donner la permission qu’il semble attendre. Ca la touche. Elle n’a jamais vraiment imaginé Shiloh comme quelqu’un qui attend qu’on lui donne son aval pour prendre ce qu’il veut - tout en restant respectueux - et même si elle ne doute pas un seul instant qu’il soit du genre à placer le consentement comme condition sine qua none de toute relation, c’est ici un peu différent. Elle sourit doucement puis ferme les yeux en sentant sa main sur sa joue, l’appuyant contre la sienne avant de soupirer de soulagement en sentant ses lèvres sur les siennes. Se blottissant sans se faire prier dans son étreinte, elle répond tendrement au baiser alors que son corps s’électrise de ce baiser qu’il a attendu avant même que Finn en ait conscience. Elle resserre son étreinte autour de sa nuque, comme pour s’assurer qu’il ne mettra pas un terme à cet échange avant de répondre avec la même passion quand il approfondit le baiser. Il n’y a plus de Capitaine et de pompier, il n’y a plus de rang. Elle oublie tout et seul Finn & Shiloh comptent désormais. Elle prolonge le baiser jusqu’à ce qu’elle ait besoin de récupérer son souffle, mais reste collée contre lui pour lui faire comprendre qu’elle ne fuit pas. Demain, peut-être mais ce soir, elle compte bien rester là - et ne pas en rester là. Souriant doucement, elle ne peut s’empêcher de lâcher une boutade, histoire de faire semblant que ce qui se déroule est tout à fait normal. “Hm… pas mal. Sept sur dix.” lance-t-elle, sachant pertinemment qu’il n’appréciera pas - et qu’il mérite bien plus qu’un sept sur dix. Sans lui laisser le temps de protester, elle revient coller ses lèvres aux siennes, directement avec ardeur cette fois alors que ses mains glissent contre sa veste pour l’ouvrir et venir glisser ses mains dans son dos sous son pull pour sortir sa peau contre la sienne. Si Shiloh a été son refuge ces derniers mois, il l’est encore plus ce soir, et alors que le désir de sentir tout sa peau contre la sienne se fait intenable, que leurs baisers aussi bons soient-ils ne suffise plus, Finn l’attire vers la tente, sans cesser le baiser le délestant de sa veste et de son pull qui, tant pis, les attendront dans le froid. Il y a des affaires plus pressantes que de ranger ses affaires convenablement; le corps de Finn brûle pour Shiloh : elle le veut pour elle, contre elle et en elle. Maintenant.

_________________

If you wanted me, you really should have showed.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (they can't turn your bright star dark) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(they can't turn your bright star dark) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) · Sam 9 Jan - 14:33
Le baiser est doux, presque chaste, comme si Shiloh n'ose pas y aller. Il faut dire que les deux pompiers flirtent avec cette limite depuis des semaines sans ne jamais encore l'avoir franchie. Ils savent tous les deux que si elle répond à son baiser et qu'ils laissent libre court à leurs envies, il leur sera impossible de revenir en arrière et de faire comme si rien ne s'était passé. Mais elle lui répond, accentue leur baiser et glisse sa main dans sa nuque comme pour l'obliger à rester là et à continuer ce qu'il est en train de faire. Leurs lèvres se lâchent mais leurs corps, eux, restent collés l'un à l'autre. Le silence est interrompu par la voix féminine de la rousse qui lance une boutade à laquelle il ne s'attend pas. Il la toise d'un oeil suspect, presque vexé par ce qu'elle vient de dire, quand bien même il sait qu'il ne s'agit que d'une plaisanterie.
— Sept sur dix, vraiment ? Il arque un sourcil, la met au défi de revenir sur ses propos mais elle le regarde avec cet air mutin qui le fait tant craquer et il n'en faut pas plus au capitaine pour qu'il s'empare à nouveau de ses lèvres pour lui prouver le contraire. Cette fois, le baiser échangé est bien plus ardent que celui qu'ils viennent de partager, trahissant une passion et un désir qui l'habitent depuis maintenant un moment et qui ne datent pas seulement d'aujourd'hui. Finn le lui rend bien alors qu'elle s'occupe à lui retirer sa veste pour venir ensuite glisser ses mains sous son pull. Le contact est froid et le fait frissonner mais il l'accueille avec plaisir. Finn prend les devants et le guide jusqu'à la tente derrière eux, il pense à la connerie monumentale qu'ils sont en train de faire mais il s'en fiche pas mal pour l'instant, c'est un problème pour demain et qui n'a pas lieu d'être pour l'instant. Il se laisse donc faire et la suit, ne se détachant d'elle que pour entrer dans la tente, qu'il referme derrière eux non pas pour les regards indiscrets mais pour empêcher le froid de s'immiscer et pour leur créer une bulle, un cocon, qui ne tardera pas à exploser dès le lendemain matin. Il allonge la rouquine et se hisse au-dessus d'elle, prenant soin de ne pas l'écraser, continuer ses baisers avec ardeur. Ses mains, elles, glissent sur son corps, le parcourent et le découvrent. Il est électrisé, si peu habitué à partager de tels moments depuis le décès de sa femme - bien sûr qu'il a une pensée pour elle, bien sûr qu'une part de lui ressent une pointe de culpabilité à être avec une autre femme. Il fait rapidement taire les voix dans sa tête et laisse sa bouche se perdre sur sa mâchoire puis descendre dans son cou, traçant un chemin jusqu'à sa poitrine encore recouverte. Il frôle le tissu pour la frustrer un peu puis continue sa descente, déposant des baisers chastes tout le long de son ventre jusqu'à ce qu'il arrive à son pantalon qu'il déboutonne lentement mais sûrement avant de le glisser le long de ses jambes pour l'en débarrasser. À ses pieds, Shiloh s'arrête un instant pour l'observer. La rousse n'est plus qu'en sous-vêtement et la vue qu'elle lui offre est délicieuse. Son coeur bat la chamade et ça le bouleverse plus que de raison mais il n'en laisse rien paraître et se rapproche d'elle pour venir l'embrasser de nouveau.
— J'ai encore des preuves à faire pour augmenter ma note ? Murmure-t-il contre ses lèvres dans un léger sourire, ses mains venant capturer celles de Finn au-dessus de sa tête pour la faire prisonnière, plongeant son regard dans le sien dans une moue taquine et complice.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

(they can't turn your bright star dark) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (they can't turn your bright star dark) ·
 
(they can't turn your bright star dark)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RS] Dark Fantasy [DVDRiP]
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest-
Sauter vers: