hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 Wave after wave, I'm slowly drifting


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 1053
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©corpsie
multinicks : jules, gabriel, evelyn
points : 919
age (birth) : 22 ans, 12/08/1998
♡ status : PDA (please don't ask)
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Wave after wave, I'm slowly drifting Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Wave after wave, I'm slowly drifting · Dim 27 Sep - 18:25
25 SEPTEMBRE 2020 - 18H50
Feat @Daniel Newman

Quelques jours auparavant tu as appris quelque chose de plutôt négatif concernant Daniel qui est en charge de garder Estrella depuis à peine un mois. Tu lui faisais entièrement confiance pour garder la chienne de Winifred et bien s’en occuper. Et on ne peut pas dire que tu aies été déçu de ce côté-là. Il fait bien le job. Ça te fait gagner beaucoup de temps surtout que ces derniers jours tu étais très occupé à éteindre l’incendie immense ayant frappé l’Oregon. En revanche, ta déception porte plutôt sur le fait qu’il soit trop gentil envers la propriétaire du chien à savoir ta meuf. Et c’est elle-même qui t’en as parlé. Si t’as bien remarqué qu’il s’agit d’un mec séducteur, tu n’aurais pas imaginé une seule seconde qu’il puisse draguer ta nana en ton absence. Comme quoi, on ne peut pas accorder sa confiance à n’importe qui. Et aujourd’hui, tu comptes bien régler tes comptes avec le concerné. Il ne sait probablement pas que tu es au courant de ses agissements. Il s’attend sous doute à ce que tu viennes lui parler de la pluie et du beau temps, comme d’habitude, à la piscine. – Hey mec ! Ça va ? – Tu débarques en maillot vers lui avec ton sourire habituel pour le checker comme si de rien n’était. La plupart du temps c’est plutôt dans les vestiaires que vous avez l’habitude de parler mais là t’es prêt à faire une exception. Vous pourrez discuter un peu avant de vous exercer dans l’eau. D’ailleurs, tu le laisses descendre tranquillement de l’échelle. L’envie ne manquant pas de le pousser ou alors de retirer l’échelle par la suite histoire de le laisser crever d’épuisement comme dans les Sims. Tu te contentes de le suivre pour te retrouver à l’eau après lui. Tu ne sais pas depuis combien de temps il est là. Sûrement plus longtemps que toi puisque tu ne l’as pas croisé avant. – Quoi de neuf ? Comment ça se passe avec Estrella ? – Pas question de le laisser filer. Tu le sens déjà assez fuyant comme ça. Tu te montres plutôt chaleureux comme à ton habitude et histoire de n’éveiller aussi aucun soupçon. – T’as eu l’occasion de rencontrer Winifred au fait ? Elle est sortie de l’hôpital il y a quelques jours. – Un bras accroché à la bordure de la piscine, ton regard se veut quant à lui investigateur. Tu attends qu’il commette la moindre erreur. Pour le moment, le garçon s’en tire extrêmement bien mais le laisser continuer à agir de la sorte et ne rien dire reviendrait à renoncer à tes principes et faire une croix sur Winifred. Autant dire que ce n’est pas prêt d’arriver. Même si votre relation bat de l’aile en ce moment, hors de question de la laisser glisser entre les mains d’un mec qui se prétend ami avec toi. – Elle est sympa, hein ? – Tu enchaînes n’attendant même pas qu’il te réponde par la positive. Là, il va sûrement commencer à suspecter quelque chose. C’est le but en même temps. Lui faire ressentir de la gêne. Tes gestes corporelles se veulent d’ailleurs un brin menaçant. Tu n’hésites pas à serrer le poing, prenant sur toi pour ne pas trop montrer ton agacement. – Très jolie aussi n’est-ce pas ? – Tu lui susurres alors, presque complice, avant d’épier la moindre réaction de sa part. Ton corps se situant à quelques centimètres du sien et bloquant l’accès à l’échelle, il est clair que le garçon n’a pas intérêt à faire un faux pas.

Daniel Newman

messages : 1072
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © aurore ♡
multinicks : penelope ⋅ lottie ⋅ shiloh ⋅ odette.
points : 1508
age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : manwhore.
work : dogsitter.
home : a small flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : winifred ⋅ xavi ⋅ aaron ⋅ gibi

Wave after wave, I'm slowly drifting Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Wave after wave, I'm slowly drifting · Mar 13 Oct - 8:33
Comme souvent quand Daniel a la flemme d'aller à la salle, il se rabat sur la piscine pour nager quelques longueurs, s'entretenir un minimum plutôt que ne rien faire. Il a commencé la natation à l'adolescence, à peu près à la même époque où il a commencé à s'intéresser aux filles, il y voyait là un bon plan : faire du sport et mater les meufs en maillot de bain, en plus d'exposer son corps presque nu dans l'espoir que ça en attire certaines. Malheureusement Daniel n'a encore jamais réussi à draguer qui que ce soit à la piscine mais peu importe, avec le temps cette activité est devenue un loisir et c'est minimum deux fois par semaine qu'il s'y rend pour s'adonner à ce plaisir. Quand il arrive à la piscine, il aperçoit Aaron déjà présent, un de ses bons amis qu'il s'est fait à son arrivée à Windmont Bay. Ils ont le même âge et s'entendent très bien, ayant justement sympathisé à la piscine à force de s'y croiser ; c'est même le blondinet qui lui a permis d'élargir sa clientèle en lui présentant sa petite amie, Winifred, et sa chienne Estrella.
— Salut ! Tout baigne, et toi ? Il checke son ami et descend dans l'eau, prêt à commencer ses longueurs. En temps normal, Aaron et lui ont plutôt l'habitude de parler après, dans les vestiaires, et de se prendre un verre à la sortie de la piscine, mais le blond ne semble pas vouloir le laisser commencer son exercice tranquille et rentre tout de suite dans le vif du sujet en lui demandant comment se passe son travail avec la chienne.
— Ça se passe très bien, c'est une chienne adorable et elle est magnifique. C'est plus agréable de se balader avec elle qu'avec les chihuahuas du quartier. Qui lui enlèvent toute virilité, ce qu'il s'empêche de se préciser quand il se rappelle la conversation avec son père à ce sujet. — Oui, je suis rentré un jour déposer la chienne et elle était là. J'étais un peu surpris mais bon, après tout c'est chez elle. Daniel a quand même osé lui demander ce qu'elle faisait là, mais seulement parce qu'il ne pensait pas l'y voir un jour, étant au courant de ses problèmes psychologiques. À l'époque il ne savait pas pourquoi elle était internée, Winifred lui a tout expliqué cette fameuse fois et il est bien curieux de savoir comment Aaron a réagi, s'il est comme lui le serait, c'est-à-dire flatté, ou s'il l'a catégorisée comme folle. Étant donné qu'ils sont encore ensemble il suppose qu'il s'agit de la première option, ou peut-être reste-t-il avec elle pour le sexe - c'est bien connu que les folles sont plus douées au lit que les autres.
— Oh oui, vraiment très sympa. Il répond vite fait, sans grand enthousiasme, pour la simple et bonne raison qu'il a envie de nager et de reprendre cette conversation plus tard, sans compter qu'il trouve le comportement d'Aaron un peu bizarre. — Vraiment magnifique. T'as pas besoin que je te le dise pour le savoir, on le sait que t'as une meuf canon, arrête de te vanter. Il lui donne un coup de coude amical dans les côtes mais fronce les sourcils en voyant le corps de son ami se raidir à son contact, un comportement qui lui rappelle l'agacement. — Y a un problème ? Demande-t-il, un peu blasé, comprenant que son énervement est dirigé contre lui bien qu'il ne comprenne pas pourquoi. — T'as l'air tendu, t'es mal baisé ou quoi ? Je sais que Winifred a été absente pendant un moment mais t'as une main, ça sert à ça. Pensant avoir prodigué le conseil ultime qui lui servirait à se détendre, Daniel donne une tape amicale sur l'épaule d'Aaron. — Je peux aller nager maintenant ? Ça te fera du bien à toi aussi, tu seras peut-être moins chiant après avoir fait un peu de sport. Et il essaye de contourner son ami pour remonter l'échelle et aller s'installer sur le plongeoir, mais Aaron ne semble malheureusement pas décidé à le laisser passer.

_________________
"Some days you're the only thing I know, Only thing that's burning when the nights grow cold, Can't look away, Beg you to stay, Sometimes you're a stranger in my bed, Don't know if you love me or you want me dead, Push me away Then beg me to stay."
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 1053
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©corpsie
multinicks : jules, gabriel, evelyn
points : 919
age (birth) : 22 ans, 12/08/1998
♡ status : PDA (please don't ask)
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Wave after wave, I'm slowly drifting Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Wave after wave, I'm slowly drifting · Sam 17 Oct - 19:52

On ne peut pas dire que dernièrement tu aies eu beaucoup de temps pour toi. Si bien que t’as été contraint de stopper provisoirement certaines activités comme les clubs dans lesquelles t’es inscrit et aussi le sport. Mais il y a une chose que tu n’arrêteras pas de sitôt : la natation. C’est ce qui te permet de t’évader quelques instants. Tu adores nager. Sauf qu’aujourd’hui, ça ne sera pas qu’une partie de plaisir. Daniel est là. Et il faut que tu règles tes comptes avec lui. Mais tout vient à point à qui sait attendre. Tu ne vas pas l’étrangler sur place après tout avant de discuter de ce qu’il a pu se passer avec Winifred. Tu tiens quand même à écouter sa version bien que tu croies ta copine sur parole quand elle te dit qu’il est trop attentionné envers elle. – Disons que ça pourrait aller mieux. – Tu annonces la couleur aussitôt. Tu ne t’attends pas à ce qu’il te demande pourquoi. Le ton que t’as employé ne donnant pas forcément très envie d’en connaître la raison. Ni le regard que tu lui adresses. Tu fais rapidement monter la pression en te rapprochant peu à peu de lui et en lui posant des questions en entonnoir. C’est-à-dire commencer par des questions ouvertes pour terminer par des questions fermées et plus incisives. Tu te fiches un peu après tout de savoir comment il se sent avec Estrella, la chienne de Wini. Tu sais qu’il fait bien le boulot de ce côté là. Et il peut frimer avec le clébard si ça le chante. Bien que tu ne sois pas certain que ce soit la race la plus attrayante au monde. Un husky ou un golden étant plus populaires pour des jeunes mecs célibataires. – Oui c’est sûr. – Tu te contentes de répondre lorsque le nageur déclare qu’il n’est pas illogique qu’il ait finit par rencontrer la propriétaire de l’animal. Même si c’était pas forcément prévu qu’elle sorte de l’hôpital psychiatrique aussi tôt. Avec du recul, tu aurais préféré qu’il finisse sa mission de Dog Sitter en te ramenant Estrella à toi. Mais changement de last minute. Changement qui aura probablement des conséquences sur ton amitié naissante avec lui. Il a clairement fait du rentre-dedans à ta nana et t’es prêt à le lui faire payer. Mais t’attends de voir comment il va réagir. Du coup, tu le sondes un peu tout en prenant sur toi pour ne pas le noyer tout de suite. Il admet qu’elle est sympa et magnifique. Tu sers déjà les poings. – Je ne m’en vante pas. – Tu rectifies immédiatement de manière assez sèche. Il doit probablement sentir que tu es agacé là, surtout que ta position corporelle face à lui et bloquant l’accès à l’échelle est assez visible. Tu n’arrives plus à masquer ta colère. Il ose te demander si il y a un problème. Tu t’apprêtes à répondre que oui, il y en a un mais il reprend la parole aussitôt ne te laissant pas le temps d’en placer une. Il emploie alors des termes que tu n’apprécies vraiment pas. Il creuse sa tombe en soit. Tu ris jaune. – Non, tu ne peux pas. – Tu refuses catégoriquement de le laisser partir nager tranquillement. Hors de question de le laisser s’en tirer. Il se fiche vraiment de la gueule du monde. Il est dans l’irrespect total. Ce qui te fait exploser. – J’ai pas besoin de tes conseils pour baiser, je te remercie. Le jour où tu arrêteras de draguer la meuf de ton pote peut-être que je pourrai éventuellement te consulter mais visiblement ce jour n’est pas encore arrivé. – Tu annonces enfin la couleur. Voilà de quoi il s’agit. Tu te fiches un peu de ce qu’il va bien pouvoir te dire à présent. Il t’a déjà assez pris pour un con comme ça. Il aurait fallu y penser avant. – Et oui, j’ai une main. Même deux. – Tu te jettes alors sur lui pour l’agripper au niveau de ses épaules et le couler d’une seule traite. Tu mets toute la force de ton poids sur lui et tu deviens rouge de colère. Non, il ne s’agit pas là d’un simple jeu de gamins qui s’amusent à se couler. C’est du sérieux. Et il semble le comprendre puisqu’il tente par tous les moyens de se débattre mais rien n’y fait. Il n’a clairement pas ta corpulence et carrure de pompier. Il ne fait pas le poids. Au bout d’un moment, lorsque tu constates qu’il n’y a plus beaucoup de bulles remontant à la surface, tu décides de lâcher la pression et de le faire remonter. Bien évidemment, il est complètement essoufflé mais tu t’en contre-fou. Tu te contentes de prendre l’échelle pour sortir de l’eau tandis qu’il reprend ses esprits. – La prochaine fois que tu t’avises d’approcher Winifred ne serait-ce que d’un centimètre, je peux t’assurer que tu ne remonteras pas à la surface. – Il s’agit clairement d’une mise en garde. Tu te fiches un peu d’être entendu par les quelques autres personnes figurant à la piscine. Personne ne vient te voir pour te réprimander après tout. Tu tournes alors les talons, t’apprêtant à aller te rincer dans les douches. Mais tu t’arrêtes en chemin pour reprendre la parole et le regarder une dernière fois d’un air dédaigneux. – Et on se passera désormais de tes services. – Autant dire que tu n’es pas prêt de refaire appel à lui pour venir garder Estrella. De toute façon, tu n’en as plus besoin puisque Winifred est revenue chez elle à 100 %. Et si jamais vous veniez à vous absenter un jour tous les deux et qu’il faudrait faire garder le chien, tu demanderas à quelqu’un en qui tu peux faire confiance. Ce qui n’est pas le cas de Daniel, qui n’est visiblement pas digne d’être ton ami.

_________________

Act as a VIKING without fearing nothing !

Daniel Newman

messages : 1072
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © aurore ♡
multinicks : penelope ⋅ lottie ⋅ shiloh ⋅ odette.
points : 1508
age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : manwhore.
work : dogsitter.
home : a small flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : winifred ⋅ xavi ⋅ aaron ⋅ gibi

Wave after wave, I'm slowly drifting Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Wave after wave, I'm slowly drifting · Dim 18 Oct - 10:48
La réponse d'Aaron ne le tracasse pas plus que ça et Daniel hausse les épaules d'un air faussement désolé. Son ami a l'air d'être d'une humeur massacrante et il aimerait bien aller nager, lui, il n'a pas le temps de s'inquiéter de son bien-être ; et depuis quand parlent-ils avant leur entraînement ? Les deux garçons ont pris l'habitude de se retrouver dans les vestiaires à la fin de chaque séance et de parfois aller traîner après, hors de la piscine, mais jamais ils n'ont été du genre à papoter dans le bassin, ce qui cause Daniel à froncer les sourcils. Il balaie de réponses rapides les questions du blond et lui demande de le laisser tranquille pour qu'il puisse aller faire ses longueurs, mais voilà qu'Aaron lui refuse l'accès à l'échelle et le garde prisonnier, ce qui a le don d'exaspérer le jeune homme qui regarde alors autour de lui à la recherche d'une autre échappatoire.
— Quoi ? Quand Aaron évoque le fait que Daniel ait dragué sa copine, le dog-sitter fait mine d'être outré, posant sa main sur son torse pour accentuer sa gestuelle. — Mais qu'est-ce que tu racontes, j'ai pas dragué ta meuf. Un peu, si, un peu beaucoup, même, mais Aaron semble tellement remonté qu'il n'ose pas s'aventurer à le lui avouer. Il se demande alors comment il peut bien être au courant et la déception s'empare de lui quand il se rend compte que Winifred a dû lui en parler, car cela signifie que son numéro de charme n'a pas eu l'effet escompté.
— C'est comme ça que je communique avec les femmes, j'y peux rien, c'est naturel ! Explique-t-il alors, d'une mauvaise foi impressionnante. — Ça voulait rien dire. Et puis, est-il en droit de lui en vouloir ? C'est flatteur de voir d'autres gens draguer sa nana, ça veut dire qu'elle est canon, et tant qu'il ne se passe rien entre eux Aaron n'a pas de raison de voir rouge. Mais Daniel n'a pas le temps de se défendre plus que les deux mains de son ami l'entraînent au fond du bassin. Il se débat férocement mais impossible de remonter à la surface, et alors que le souffle commence à lui manquer la panique s'empare de lui. Juste alors qu'il s'était convaincu qu'il allait mourir, Aaron le laisse remonter et Daniel reprend son souffle bruyamment, encore sous le choc.
— Putain mais c'est quoi ton problème ?! Qu'il soit en tort ou non concernant Winifred, il ne l'est plus maintenant, alors dans un excès de rage il vient frapper le torse d'Aaron qui malheureusement ne bouge pas d'un poil. — T'as voulu me tuer ? Pour une putain de nana ? Est-il au courant que le meurtre est puni par la loi et que ce n'est pas comme ça qu'on règle ses problèmes ? Il regarde alors Aaron sortir de la piscine, toujours sous le choc, et secoue la tête quand il entend l'énième menace de son ami - mais peut-il encore l'appeler ainsi ?
— Aaron, je crois pas que tu puisses décider pour Winifred. Il continue dans la provocation, son ego est trop gros pour qu'il se laisse écraser malgré la peur qui le tiraille depuis l'incident dans l'eau. — Je fais ce que je veux et c'est à elle de me le dire si elle n'a pas envie de me voir, pas à toi. Un rictus mauvais prend place sur ses lèvres, Daniel se sentant pousser des ailes maintenant qu'Aaron est sur la terre ferme et que lui reste dans l'eau, se sentant un peu plus en sécurité.

_________________
"Some days you're the only thing I know, Only thing that's burning when the nights grow cold, Can't look away, Beg you to stay, Sometimes you're a stranger in my bed, Don't know if you love me or you want me dead, Push me away Then beg me to stay."
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 1053
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©corpsie
multinicks : jules, gabriel, evelyn
points : 919
age (birth) : 22 ans, 12/08/1998
♡ status : PDA (please don't ask)
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

Wave after wave, I'm slowly drifting Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Wave after wave, I'm slowly drifting · Dim 25 Oct - 19:05


Ce pauvre Daniel aurait sans doute mieux fait de ne pas venir à la piscine aujourd’hui. Il va se frotter à ta colère. Quelque chose qui rumine en toi depuis quelques temps. La principale responsable de cette émotion étant Winifred. Mais il a une grande part de responsabilité également. Il n’aurait jamais dû la draguer. Tu ne comprends pas comment ça a pu arriver. Tu pensais qu’il te respectait un minimum. Le pire c’est qu’il n’assume même pas. – C’est bizarre, c’est pourtant ce qu’elle m’a dit. – Tu ne fais même pas semblant de le croire. Et hors de question de lui accorder du crédit. Il se paye royalement ta tronche. Le mec est sans foi ni loi. Il pense visiblement qu’avec son pénis. Il aurait pourtant dû réfléchir à deux fois avant de draguer ta nana. Ça ne sera pas sans conséquence. Et autant dire que tu vas marquer le coup. Plus il parle et plus la rage monte en toi. Une vraie tête à claque. Il a le toupet de dire qu’il n’y peut rien s’il fait du rentre-dedans à toutes les femmes et que c’est sa manière de communiquer. Tu rognes intérieurement. Et tant pis s’il estime que cela ne voulait rien dire. Fallait y penser avant. Il a dépassé les bornes à tes yeux et tu vas lui faire payer. Ni une, ni deux, tu te jettes sur lui pour le couler. T’es hors de toi. Ton visage est rouge. C’est comme si t’avais accumulé toute cette colère ces derniers temps et que tout ressortait maintenant. Disons que Daniel était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Tu vas sans doute trop loin. Et d’ailleurs, tu mets du temps avant de le faire remonter à la surface. Tu ne te rends pas vraiment compte que tu aurais pu le tuer. T’es encore hors de toi. Et t’as des œillères sur les oreilles. C’est comme si tu n’entendais plus rien. Tout résonne bizarrement. C’est d’ailleurs pour ça que tu sors de l’eau. Il faut que tu reprennes tes esprits. Mais c’est pas encore ça. Tu lui profères une vraie menace sans te soucier de savoir que l’on puisse t’entendre. Et puis, tu déclares que tu ne souhaites plus le revoir et que vous vous passerez de ses services avec Winifred. Tu l’entends au loin déclarer que ce n’est pas à toi de décider. Tu hausses les yeux au ciel et ne rebrousse pas chemin. De toute façon, tu ne vois pas pourquoi la demoiselle accepterait de le revoir. Elle n’a plus besoin de lui pour Estrella. – Ouais ouais, c’est ça ! – Tu ne lui accorde plus aucun crédit. Il faut qu’il grandisse. C’est un crétin fini. Et tu pars te changer dans les vestiaires après avoir pris une douche. Mais tu ne décolères pas. T’aurais bien envie de lui faire une dernière crasse du genre lui piquer ses vêtements pour qu’il se retrouve coincé à la piscine en maillot. Le souci c’est que tu n’as pas ses clés de cadenas. Tant pis. Et puis, alors que tu te rhabilles, tu te rappelles d’Agnès Baker et de ses rumeurs. On t’en as déjà parlé. C’est clairement pas ton style de faire des ragots ou de les écouter mais là c’est vraiment tout ce qu’il mérite ce type. Une bonne correction. Du coup, tu chopes son numéro sur le net avant de lui envoyer un message anonyme. Bonjour Agnès, de source sûre : à force de promener des chiens Daniel Newman a chopé des puces. Je déconseille donc aux filles de s’en approcher de près.Malheureusement, on ne peut pas se fier à tout ce qu’on trouve sur le net. La commère de Windmont Bay ne recevra donc jamais ton message ne s’agissant pas de son numéro. Mais au moins, cela t’auras permis un instant de te soulager avant de rentrer chez toi te changer définitivement les idées.


sujet terminé.

_________________

Act as a VIKING without fearing nothing !
Contenu sponsorisé




Wave after wave, I'm slowly drifting Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Wave after wave, I'm slowly drifting ·
 
Wave after wave, I'm slowly drifting
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: