hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-41%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
25.55 € 42.99 €
Voir le deal

 

 sweet sweet, revenge.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· sweet sweet, revenge. · Dim 11 Oct - 22:54

@Woody Hawkes

Sa soeur lui avait raconté cette histoire en long, en large et en travers. À un moment dans la conversation, la blondinette avait décroché, se perdant dans ses pensées. De toute façon, elle en avait saisit l’essentiel. Un certain Woody avait vexé sa soeur. Cette dernière n’en démordait pas et voulait sa revanche envers le grand blond. Qu’à cela ne tienne. L’étudiante avait retenu quelques petits éléments le concernant, assez pour qu’une idée germe dans sa petite tête. Un sourire s’étira peu à peu sur ses lèvres « Je sais! » s’exclama-t-elle, stoppant ainsi le monologue d’Aurora qui durait depuis bien une quarante de minutes. Y avait-il autant à en dire? Elle n’en était pas certaine, Leslie aurait résumé la situation bien plus vite. Mais les deux frangines n’accordaient pas la même attention aux détails ce qui ne les empêchait pas de s’entendre à merveille. « Laisse-moi faire, je vais arranger ça. » lui assura la cadette de son petit regard malicieux. La blondinette était réputée pour être bizarre, mais particulièrement calme et effacée. Elle ne se faisait que rarement remarquée, du moins, si tel était le cas, ce n’était pas de sa volonté propre. Maladroite comme pas deux, elle ne comptait plus le nombre de fois où elle s’était étalée en pleine rue, sa jupe relevée sur son postérieur. Ou son minois se décomposant devant une égratignure au genou, se plaignant comme une enfant de quatre ans tombée du toboggan. Plus d’une fois, elle avait dit ce qu’il ne fallait pas, au mauvais moment, à la mauvaise personne. Une fête surprise? Vous pouvez être sûr qu’elle laissait échapper une bêtise ça et là pour finir par dévoiler le tout à la personne concernée. Ses sms ne s’envoyaient jamais à la bonne personne, à plus forte raison s’ils étaient délicats. Leslie était un désastre ambulant. C’était à se demander comment elle parvenait à faire son métier sans la moindre catastrophe. Toutefois, cette maladresse eut le don d’inspirer la blonde qui se planta devant la boulangerie que lui avait indiqué sa soeur. Ravie de voir qu’il y avait une petite file d’attente, Leslie passa devant tout le monde, ignorant les reproches et balayant les remarques d’un revers de la main telle la pimbêche qu’elle n’avait jamais été. Regarder Gossip Girl, lui avait au moins apprit deux, trois choses. « VOUS!!! » hurla-t-elle en le voyant derrière son fournil depuis la caisse, ignorant tout simplement la vendeuse. « Vous n’avez pas honte de vous?! » continua-t-elle, pestant et hurlant à tue-tête. « Je vais vous coller les services d’hygiène au cul mon gars. J’ai retrouvé ÇA dans ma miche de pain pas plus tard qu’hier! » répliqua-t-elle en balançant une queue de rat emmitouflée dans un mouchoir. Autant dire que la blonde n’était pas si précieuse, elle n’avait aucunement peur de toucher le petit appendice coupé de moitié, mais cela ne jouerait pas en sa faveur de l’agiter sous son nez sans haut-le-coeur. « Ce sera quoi la prochaine fois??? » continua-t-elle encore une fois, les traits déformés par une rage feinte. « REGARDEZ!!! » finit-elle en invitant le reste de la file à observer ce qu’elle disait avoir retrouvé dans son pain. Plusieurs visages dégoutés se posèrent successivement sur la queue de rat, le boulanger puis la jeune femme. Certains avaient surement envie de déguerpir, mais l’envie d’en savoir plus les clouèrent sur place pour profiter du spectacle.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Mer 14 Oct - 12:19
@Leslie Pearson

Peut-être étaient-ils mardi, ou mercredi – Woody n’en savait strictement rien. Chaque jour de la semaine, il se levait à 4h du matin pour travailler et ne regardait que rarement son calendrier pour savoir où il en était dans sa semaine. Ce qui lui importait, c’était à la rigueur d’être dimanche, le seul jour de son emploi du temps qui était très différent car il le passait à l’église. L’odeur du pain chaud et des viennoiseries pleines de beurre embaumait chaque recoin de la boulangerie familiale dont la réputation brillait dans toute la ville. Véritable institution depuis des générations, l’affaire des Hawkes n’avait jamais déçu et avait réussi l’exploit de se réinventer régulièrement. Woody travaillait officiellement dans la boulangerie depuis 7 ans à présent et pas une seule fois n’avait-il fait faux bond – hormis à l’époque où il disparut mystérieusement plusieurs mois de Windmont Bay.
Les tintements incessants de la porte d’entrée rythmaient ses journées mais l’un d’entre eux lui apporta une animation bien différente. Un fracas attira son attention tandis qu’il était à l’arrière de la boutique à sortir une fournée. Il entendit sa mère s’exclamer et il ne lui en fallut pas plus pour arriver dans la boulangerie, le tablier et les mains plein de farine. « Qu’est-ce que ? » répondit-il, interloqué, en voyant la jeune femme qu’il reconnut immédiatement lui déposer une queue de rat sur le comptoir. « Impossible ! » lâcha-t-il au quart de tour en passant devant sa mère, la sachant phobique des rongeurs. « Ma mère a la phobie de ces bestioles, j’ai des pièges partout et un dératiseur vient régulièrement tout vérifier ! » Woody bouillonnait à présent et il ne dû sa retenue qu’à la présence de sa génitrice derrière lui. Il fit alors face aux autres clients, comme s’il était devant un jury à convaincre et pointa du doigt Leslie d’un air accusateur. « Elle travaille avec les cadavres ! S’il vous plait, sa maison doit grouiller de rats – vivants et morts, c’est certain ! » Il foudroya ensuite la jeune femme du regard et, continuant de s’adresser aux clients présents, ajouta. « Et sa sœur est une espèce d’hippie qui chante dans les endroits les plus insalubres de la ville. Inutile de chercher bien loin l’origine de cette queue ! » Il attrapa finalement le mouchoir contenant la queue de rat qu’il referma avec soin, des bouts des doigts, la mine grimaçante. « Reprend tes déchets, et sors de ma boulangerie ! »

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Jeu 15 Oct - 10:35

@Woody Hawkes

Lorsque sa soeur lui avait parlé d’un dénommé Woody et y avait ajouté les commentaires amers qu’il avait pu faire à son encontre, la belle s’était empressée de regarder son profil sur les réseaux sociaux. Une fâcheuse habitude pour cette petite curieuse. Elle pouvait passer littéralement des heures à la recherche du moindre détail dans le profil d’une personne. Bien sûr, cela concernait essentiellement ses auteurs préférés, mais un voisin, un binôme de travaux dirigés ou autre, n’étaient pas à l’abri de la curiosité de la blonde. Néanmoins, lorsqu’elle avait aperçu le minois du boulanger, elle s’était d’ores et déjà convaincue qu’il s’agissait de l’un de ces prétentieux du lycée. De ceux à parier qu’ils pouvaient réussir à mettre dans leur lit, la petite weirdo du coin. Son tour de poitrine supérieur à la circonférence de leur melon phénoménal, eut le don de devenir un sujet de conversation graveleux dès son plus jeune âge. Elle n’était donc pas disposée à se montrer plus gentille ou accommodante. En plus d’avoir vexé sa soeur, il représentait tout ce qu’elle haïssait chez un homme. Leur rencontre en face à face ne fut pas décevante de ce point de vu la. Aussi séduisant qu’il était arrogant et désagréable. « À l’évidence l’un d’eux a échapper à votre vigilance. » fit-elle remarquer en constatant l’évidence devant elle. Son expression de dégoût se muant très vite en un regard de mépris lorsqu’il s’attaqua à sa profession. Son argument roula sur elle avec la plus grande indifférence. Depuis le temps, elle avait entendu des âneries à la pelle. Néanmoins, elle en avait assez d’être jugé là dessus, quand ce genre de personnes étaient bien contents de pouvoir trouver une fille comme elle pour se charger du corps de leurs proches. Qui prendrait soin d’eux si ce n’était elle? « Je traine avec les cadavres? Vous n’avez donc aucun respect pour les défunts? Je m’occupe de ces pauvres personnes pour leur rendre le visage que vous avez toujours connus. Pour que vos au revoir aient un goût moins amer, et vous comparez ça avec votre invasion de nuisibles?! » il voulait jouer la carte du plaidoyer devant l’assemblée? Pas de souci pour Leslie. Pourtant très mal à l’aise à l’oral et d’autant plus devant autant de personnes, la jeune femme se trouva un tout nouveau courage pour défendre l’honneur de son aînée. « Seriez-vous jaloux du talent de ma soeur? Peut être avez vous une carrière de musicien avorté trop tôt en travers de la gorge. Mais envier ma soeur ne vous mènera à rien! Commencez par faire votre pain correctement et vous serez peut être respecté pour quelque chose! » reprît-elle, venimeuse. Esquivant soigneusement la queue de rat qu’il comptait lui restituer. « Vous comptez donc accuser votre clientèle de mentir? C’est cela votre stratégie? Très commerçant de votre part! » Voilà qui manquait de professionnalisme selon elle. « Mais j’ai bel et bien trouvé cette chose en prenant mon bout de pain. Que comptez-vous faire pour me dédommager? » demanda-t-elle, un brin présomptueuse. « C’est dommage, vos petits pains ont l’air délicieux, mais je ne voudrais pas retrouver vos pelures d’ongles crasseux à l’intérieur. » dédaigneuse, ce fut, cependant avec un petit sourire satisfait qu’elle vit une femme porter sa main à son visage en signe de dégoût.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Mar 20 Oct - 9:46
@Leslie Pearson

Une véritable tempête s’abattit sur Woody. Peut-être qu’il le méritait : il avait préféré montrer les crocs et jouer au provocateur mais hors de question pour lui d’assumer une faute inventée de toutes pièces. Pas dans sa boulangerie, pas devant ses clients, pas devant sa mère. Il serra les dents, le regard assassin ne quittant pas la silhouette hystérique de la cadette des Pearson. Elle continua ses insinuations et retourna sa défense contre lui, pour prouver à sa clientèle qu’il n’était pas quelqu’un de respectueux. Il eut envie de rétorquer que c’était elle qui avait commencé à s’attaquer à son commerce, que son rôle dans la société était aussi important que le sien mais il préféra mordre sa langue pour s’empêcher de lui hurler dessus à son tour. C’était un piège tendu dans lequel il se refusa à tomber. Pas si tôt, en tout cas. Elle en vint ensuite à l’accuser de jalousie envers les talents de musicienne de sa sœur aînée. Quelle ironie, si elle savait. Pourtant cette fois, ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Il n’était pas musicien, mais il n’apprécia pas d’être qualifié de vil jaloux. Luttant contre un haut le cœur, il attrapa d’une main la queue enrobée dans le tissu et contourna la caisse pour se retrouver face à Leslie. « Suis-moi. » Ce n’était pas une demande, mais bien un ordre. Il aurait pu prendre la peine de s’excuser auprès des clients offusqués mais il préféra laisser cette tâche à sa mère. Le contact chaleureux, c’était elle. Lui, il s’occupait du dur travail et de fidéliser une partie de la clientèle en montrant ses muscles sous ses t-shirts enfarinés. Tant bien que mal, il réussit à se retrouver à l’arrière de la boutique avec Leslie où une benne à ordures gigantesque était présente. Il souleva le couvercle avec rage et y déposa la queue de rat avant de claquer le couvercle. « Bon sang, c’est quoi ton problème ? C’est une lubie de ruiner un modeste commerce familial ? Est-ce que ma mère mérite une telle attaque ? » Il frotta ses mains de farine contre son tablier, la mine déconfite, craignant les conséquences du scandale qu’elle venait de leur faire subir. « On ne se connait même pas – ou tout juste – est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? » Il la regarda avec rage et incompréhension, les muscles tendus mais visiblement attentif à garder son calme relatif.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Mer 21 Oct - 18:23

@Woody Hawkes

Avec un peu de bon sens, Leslie aurait vite prit conscience qu’elle était allée trop loin. Qu’elle avait franchit les limites et qu’il n’était pas plus judicieux de se venger, que d’utiliser de tels stratagèmes pour y parvenir. Le regard de la mère du boulanger glissa pourtant sur elle avec indifférence. À des kilomètres de la peste que l’on pourrait se représenter, Leslie n’était pas du genre méprisante avec autrui. Elle n’était pas franchement capable de méchanceté, pas gratuite en tout cas. Tout avait une raison dans le coeur de la jeune Pearson. En outre, elle était convaincu d’agir pour le bien de sa soeur. Persuadée de la protéger des affronts de ce sale type. Cela n’allait guère plus loin dans sa petite tête. Ce qu’elle voulait, c’était voir le sourire de sa soeur lorsqu’elle lui raconterait. Voir la satisfaction sur ses traits et l’entendre la féliciter de son idée aussi brillante que diabolique. Toutefois, si elle était à l’aise à jouer le rôle de la cliente mécontente devant tout un auditoire attentif, elle se sentit soudain plus gênée de se retrouver en tête à tête avec le boulanger. La bouille angélique de la blondinette se referma sur une expression bien plus troublée. Non, elle n’avait pas pensé à cela, elle ne souhaitait pas s’en prendre à sa mère. Et si elle eut envie de lui répondre de sa plus grande sincérité, elle avait aussi envie de rendre fière son aînée et ignorait qu’elle était l’attitude la plus appropriée à adopter. Alors dans un premier temps, la blonde expira un grand coup, puis releva le regard vers le grand blond qui la toisait avec mépris. « Pas très agréable de se faire cracher à la tronche hein?! » fit-elle. Oui, cette attaque n’était pas dirigée contre sa mère et elle aurait préféré l’a laissé en dehors de cela. Mais apparement, c’était aussi ce qui avait le plus de chance de l’atteindre lui. Preuve en était. « N’en fais pas des caisses! Ils ont surement été bien plus refroidit par ton attitude, que par la queue de rat de la nana des pompes-funèbres! » lui fit-elle remarquer en croisant les bras contre sa poitrine. S’il fallait, elle irait volontiers poster un commentaire sur la page google de la boulangerie pour parler de cette farce, où témoigner à la radio locale. Qu’importe. Elle ne souhaitait pas priver tout Windmont Bay de pains ou croissants. Son seul souhait, fut de voir Woody Hawkes perdre son sang froid et son sourire arrogant par la même occasion. « Mais pour le plaisir de voir cette veine horrible sur ton front se dilater depuis une bonne poignée de minutes.. oui! Oui ça en valait la peine. » malgré la colère qui semblait animer le boulanger, la jeune étudiante n’en restait pas moins droite dans ses bottes. Lui tenant tête, en osant même un petit sourire provocateur. « Du coup, je vais être remboursée? »

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Ven 23 Oct - 15:58
@Leslie Pearson

Tout pris sens. Cette accusation mensongère n’était en fait qu’une vendetta familiale disproportionnée. Interloqué, Woody secoua la tête, ne comprenant pas la logique derrière cette attitude. « Putain j’aurais préféré être passé à tabac dans une ruelle sombre que de voir ma mère mêlée à tout ça ! » Les règlements de compte, il connaissait, mais il les acceptait lorsque ceux-ci se faisait franchement, entre poings. « Si ça a un rapport avec ta sœur, c’est déplorable. » Dépité, il écouta ses justifications, et ne parut pas très convaincu par ses arguments sur le fait que sa scène ne causerait pas trop de dégâts. « Déjà que je suis le mouton noir de Windmont Bay, je ne suis pas sûr que notre business ait besoin de ça. » Visiblement blasé, il appuya son dos contre le mur de pierres derrière lui et profita de cette pause en extérieur pour sortir un paquet de cigarettes de sa poche. D’un geste frénétique, il s’alluma une clope qu’il pinça entre ses lèvres, espérant que le tabac l’aiderait à calmer sa tension. Des petites braises tombèrent sur son t-shirt qu’il balaya d’un geste. « Remboursée de quoi ? C’est toi qui m’en dois une, je n’ai rien à me reprocher ! » Il tira une latte avec intensité, comme si sa vie en dépendait, avant de prendre sa cigarette du bout des doigts. « Elle t’a dit quoi, Aurora à mon sujet ? » Et il expira un nuage de tabac, se fichant éperdument si la jeune femme y était intolérante. Il était dans un tel état de nerfs qu’il ne pensa pas à l’image qu’il donnait. Les deux sœurs réussissaient l’exploit de lui taper sur le système mais pas une seule seconde il n’estimait que cela était mérité. Lui, dans le fond, il aimait taquiner la musicienne, lui apporter ses remarques avisées sur ses morceaux – peut-être avec peu de tact, voire avec critique, mais il pensait que ses retours étaient, dans une certaine mesure, constructifs. Visiblement, il s’était trompé sur toute la ligne si sa sœur prenait la peine de se venger envers lui. Ou bien était-elle en quête de reconnaissance et cherchait-elle, à son tour, son attention ? Une piste qui commença à germer dans son esprit et qui le titilla de plus en plus.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Lun 26 Oct - 15:05

@Woody Hawkes

Un petit sourire vint fendre ses lèvres, puis d’un haussement d’épaules, elle reprit « Ça peut s’arranger si tu veux. Ce n’est pas dans mes habitudes, m’enfin si tu insistes! » plaisanta-t-elle. Pas très bagarreuse, elle ne serait pas capable de donner le change longtemps de toute façon. Et elle finirait dans cette benne à ordure avant d’avoir eu le temps de le toucher. « Ah oui? En quoi?! » en quoi était-ce déplorable que de protéger les intérêts de sa soeur? En quoi était-ce déplorable que d’avoir à cœur que l’on respecte son aînée? Elle ne pouvait pas s’attendre à ce que tout le monde ait les mêmes intentions envers Aurora. Après tout, elle jugeait impossible de rencontrer un jour quelqu’un capable d’aimer et admirer d’avantage la jeune femme. Néanmoins, si elle voulait bien admettre que cette vengeance était tout à fait puéril, elle n’en était pas moins motivée par des raisons honorables. En outre, toute l’attention qu’elle accordait à sa soeur. « Oh je t’en prie! » ses mains retombèrent contre ses jambes dans un claquement sonore, tandis que ses yeux roulaient dramatiquement. Sa tête lancée vers l’arrière avant qu’elle ne reporte son attention vers lui, sceptique. « Le mouton noir? Pourquoi? Parce que tu te coiffes avec un pétard? Un rien leur donne l’occasion de jacter ici. Ils se font chier. Mais c’est pas ça qui les empêche de manger, crois-moi! » Leslie n’avait jamais prêté attention aux rumeurs. Non seulement parce qu’elle s’en savait la cible, elle et sa famille. Et parce qu’elle avait apprit avec le temps, que c’était souvent un ramassis d’âneries. Peut être que le nom de Woody lui était un jour parvenu, mais filtrant ce qu’elle jugeait important. La belle n’avait pas estimé valable de retenir quoique ce soit sur son compte, avant le grand monologue de sa soeur. « Tu ne fais vraiment pas d’effort. » conclut-elle. Feignant d’être peinée par son refus. Néanmoins, l’attention qu’il portait aux propos d’Aurora l’intrigua un peu plus. Loin de comprendre que sa soeur appréciait de partager ces petites joutes verbales avec le boulanger. En revanche elle pensait y comprendre autre chose. « Oh elle ne tarissait pas d’éloges à ton sujet. Ça a duré bien trente ou quarante-cinq minutes. Mais pourquoi devrais-je trahir les confidences de ma soeur? » dans un geste, elle s’emparât de la clope qu’il tenait entre ses lèvres avant de tirer une latte. Puisqu’il voulait jouer ce jeu là, Leslie pouvait se montrer tout aussi agaçante. « Je ne savais pas qu’il y aurait ta mère. » admit-elle enfin en tirant une autre latte pour recracher la fumée avec autant de délicatesse que lui.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Dim 1 Nov - 9:37
@Leslie Pearson

Woody leva les yeux au ciel en entendant Leslie lui proposer une séance de Fight Club entre eux. Peut-être avaient-elles des compétences en sport de combat mais elle n’avait aucune idée de la façon dont Woody pouvait devenir incontrôlable et violent lorsqu’il se trouvait dans un corps à corps. Aussi, il préféra ne rien répondre, laissant passer cette énième provocation. Lorsqu’elle parut surprise de sa réflexion vis-à-vis de sa soeur, le boulanger poussa un soupire. Les soeurs Pearson étaient aussi agaçantes l’une que l’autre. « Aurora sait se défendre, crois-moi. » répondit-il avec lassitude avant de souffler un rire sans joie lorsqu’elle sembla prendre à la légère l’impact que sa réputation pouvait avoir. « Ok, tu dois avoir raison. Mais certains jours, c’est plus difficile que d’autres à assumer. » Pourquoi avouait-il de tels états d’âmes à cette jeune femme qu’il ne connaissait que de nom ? Se ressaisissant, il ajouta avec nonchalance. « Bref, laisse tomber. » Il reprit une taffe de sa cigarette en l’écoutant lui expliquer que sa soeur parlait longuement de lui. Surpris, il fronça les sourcils, essayant de deviner si Leslie se moquait de lui ou si elle était sincère. Quoiqu’il en soit, elle en avait déjà trop dit et elle devra lui en apporter plus - et peu importe s’il devait cramer quelques pains en échange. « Minute papillon ! » s’exclama-t-il à l’instant où elle lui chipa sa cigarette. Son aisance à lui piquer ses affaires l’irrita au plus haut point mais il la laissa profiter d’une bouffée avant de récupérer sa clope d’entre ses doigts. « T'iras t’excuser auprès d’elle à l’occasion. » répondit-il sans grande conviction en parlant de sa mère avant de reprendre, l’air cette fois beaucoup plus investi. « Par contre, tu dois m’en dire plus maintenant sur Aurora et ce qu’elle raconte à mon sujet. » La cigarette dans une main, il s’approcha de Leslie, la faisant reculer jusqu’au mur de pierres se trouvant derrière elle. Il vint appuyer sa main libre contre le mur, la bloquant d’un côté et lui adressant un sourire qui se voulut charmeur. Si proche, Leslie pu distinguer chaque cicatrice, osselet blessé, hématome mérité (ou non) sur son visage facétieux. Quant à lui, il fut surpris de voir à quel point ses yeux ressemblaient à ceux de sa soeur aînée.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Dim 15 Nov - 11:49

@Woody Hawkes

La belle répondît d’un haussement d’épaules distraits avant d’ajouter : « Ça je le sais très bien. » De ce côté là il disait vrai, Aurora était parfaitement capable de se défendre sans l’aide de sa petite sœur. Cette petite vengeance n’apporterait rien à sa soeur, pas plus qu’à elle, d’ailleurs. Encore que. A bien y réfléchir, elle le faisait peut être d’avantage pour elle-même. Pour continuer de se convaincre qu’elle était importante dans la vie de sa soeur. Les deux blondes étant, certes, inséparables, menaient leur petite barque chacune de leur côté. Leslie n’osait pas le lui avouer mais cela l’effrayait. Et hors de question de couper les ailes à son aînée en l’obligeant à la rassurer une fois de plus. « Je sais. » se contenta-t-elle de murmurer. Prise de cours par cette confession, et cette sincérité perçante dans sa voix. Oui, elle en savait quelque chose. Ce qu’il lui avait dit à la seconde où elle avait mit le pied dans sa boulangerie pour tout ruiner, la blonde l’avait entendu à de maintes reprises. Elle ne comptait plus. Et cela se noyait dans le flot d’injures et mesquineries qu’elle avait toujours entendu à son sujet. Le voyant balayer ce sujet très vite, elle choisit d’en faire autant et de ne pas en rajouter une couche. Se sentant assez vulnérable comme cela. « Hmm?! » la blonde le toisa vaguement du regard, un petit sourire aux coins des lèvres. Satisfaite d’avoir capter son attention, peut être un peu moins qu’il ait reprit sa clope. Leslie se garda de ronchonner et eut à peine le tant d’acquiescer concernant les excuses dues à sa mère. La proximité du boulanger était dérangeante pour la blondinette. Si elle initiait le contact, elle ne souffrait d’aucune gêne, mais lorsque le contrôle lui échappait, là, la situation devenait plus délicate. « Et pourquoi je ferais ça? » la jeune femme remuait pour se serrer d’avantage contre le mur. Cherchant à se soustraire au regard perçant du boulanger. « Solidarité familiale, mes lèvres son scellées. » fit-elle en essayant de reprendre un peu d’assurance.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Lun 16 Nov - 20:33
@Leslie Pearson

Vif d’esprit, Woody avait assez rapidement analysé la situation qui lui était tombée dessus : la cadette s’était imposée héroïquement pour venger une soeur qu’elle estimait bafouée. Elle avait sût se montrer rusée et avait créé de vrais dégâts sur l’entreprise du boulanger. Si à cet instant, la tension semblait être retombée, Woody n’oubliait rien. A vrai dire, son cerveau cogitait à vive allure, considérant qu’il n’avait pas encore dit son dernier mot. Cet accalmie n’était qu’un leurre, un calme avant la tempête. A quelques centimètres l’un de l’autre, Woody percevait chaque mimique, chaque souffle, chaque battement cils de la jeune femme. Ce n’était pas bien compliqué de comprendre son malaise et Woody, bien loin de se laisser impressionner en retour, commença à voir la clé à son énigme. Et si, il insistait dans sa démarche pour provoquer en elle un sentiment différent de l’aversion qu’elle lui portait ? Et si il la faisait flancher, la retournait contre sa soeur ? C’était un pari risqué, voir suicidaire mais Woody n’avait pas grand chose à perdre. Au mieux, il tiendrait sa vengeance ; au pire, il se prendrait une énième gifle. Alors, d'un ton calme, il répondit. « Parce que je te le demande. » Malicieux, il eut un sourire en coin lorsqu’elle parla de lèvres scellées. « Le sont-elles, vraiment ? Scellées ? » D’un geste étonnamment tendre, avenant, il vint poser son index sous le menton de Leslie, l’invitant à lever la tête vers lui. Ostensiblement, il regarda ses lèvres avec gourmandise, fascination et ouverture.  Si elle souhaitait, Leslie pouvait à tout moment se défiler et partir en courant. Woody n'était pas oppressant mais se montrait clairement intéressé. A cet instant, c’était un jeu pour lui, une tentative de vengeance sans doute disproportionnée mais qui lui semblait parfaitement dans ses cordes : charmeur et provocateur, il n’avait pas froid aux yeux et Leslie lui semblait dans de bonnes prédispositions pour accueillir ses avances. Après tout, elle lui avait chipé sa cigarette et se trouvait toujours face à lui.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Ven 27 Nov - 9:26

@Woody Hawkes

Sans pensé plus loin, la jeune femme s’était contentée d’une petite idée -somme toute machiavélique- pour assurer les arrières de sa grande soeur. Aurora lui avait décrit le jeune homme, lui avait parlé de ses remarques mesquines et de ses critiques vexantes. Un mal que la blonde n’était pas prête à pardonner. À bien y réfléchir, peut être que le cinéma sur la queue de rat était disproportionnée. Un remord qui ne concernait que la mère de Woody. Le concernant, s’il pouvait se permettre de blesser sa soeur sur ce qui lui tenait à coeur, elle pouvait largement s’en permettre autant. Toutefois, elle n’avait pas vu cette ‘entrevue’ arriver. Leslie n’était pas de nature bien craintive, elle prenait souvent des risques inconsidérées, plus par naïveté que par bêtise. Mais se retrouver dans cette position face au boulanger, avait quelque chose de déstabilisant. Pas une seconde elle n’avait songé à une éventuelle vengeance de sa part. En toute honnêteté, elle ne le pensait pas capable de beaucoup plus que de méchanceté gratuite. Ainsi, son attitude l’a surprise. D’abord mal à l’aise, la jeune femme se mura dans son silence, observant le boulanger en essayant de le sonder. L’incompréhension se peignit sur son visage. « Parce que tu me le demandes? » répéta-t-elle, incrédule. Ça marchait vraiment? Un sourire enjôleur et toutes les filles répondaient à ses demandes? Un sourcil arqué, Leslie recula sa tête pour se soustraire au contact de sa main. « Attends.. » la jeune femme saisit l’occasion pour retrouver sa ‘liberté’ et s’éloigner du boulanger et de ce mur glacé. « T’es pas entrain de me draguer là? » interrogation purement rhétorique. « Tu crois que je révèle les secrets de ma soeur au premier gars mignon qui passe? » ok, le boulanger avait ça pour lui, sa belle gueule. Mais il empestait l’arrogance et de ce qu’elle en savait par sa soeur, clairement ce n’était pas un petit sourire qui allait enflammé les ardeurs de la blonde. « Ça ne marche pas avec moi ton petit jeu. Et mes lèvres sont scellées pour ce qui m’arrange. » Oh, elle avait bien comprit le sous-entendu, mais elle préférait prendre son insinuation dans son sens littérale pour y couper court.  « Mais pourquoi tu t’intéresses tant à ce qu’elle dit de toi? »  Pour des personnes manifestants tant d’aversion l’un pour l’autre, ils s’intéressaient aussi beaucoup à ce que pouvait penser l’autre. C’était à ne plus rien y comprendre pour la blonde.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Dim 6 Déc - 14:00
@Leslie Pearson

Voir Leslie filer entre ses doigts (littéralement), ne l’étonna pas. C’est si elle avait agit différemment qu’il aurait été surpris. Il ne fit donc aucun geste pour l’arrêter et s’écarta proportionnellement d’elle, le regard rieur. Il plongea les mains au fond de ses poches, comme pour lui signaler qu’il redeviendrait inoffensif et garda ce sourire moqueur aux lèvres en l’écoutant s’affoler et tenir bon sur ses positions. « C’est bon, j’avais juste besoin de vérifier quelque chose. » Il lui fit un clin d’oeil  et haussa les épaules à sa dernière question. Son sourire disparut et il répondit avec pragmatisme. « D’habitude, tout reste entre elle et moi. Ça me déplait de savoir qu’elle parle de moi à une personne extérieure. » Il regarda Leslie avec méfiance, avant d’ajouter. « Tu ne connais pas tous les tenants et les aboutissants, ce qui peut produire des situations injustes. Comme ce qu’il s’est produit aujourd’hui, par exemple. » Woody paraissait sincèrement déçu, et comme il décrivait les choses, on ne pouvait pas lui en vouloir. « Si tu ne veux pas me dire ce qu’elle t’a dit, alors très bien. Je n’y peux rien, visiblement. » Il la regarda avec appui, comme s’il avait envie de la secouer une dernière fois pour obtenir des aveux mais il se retint et poussa un soupire de défaitiste. « Peut-être qu’il vaut mieux que tu trouves une autre boulangerie pour tes achats à l’avenir. » Il marqua une pause et finit par lâcher une phrase qui lui fit plus de mal qu’il ne se l’aurait imaginé. « Et tu pourras dire à Aurora de faire de même. » Le boulanger fit alors un signe de tête à la jeune femme et, le visage fermé, lui présenta son dos pour retourner aux fourneaux.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1119
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @mine — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · beverly · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1187
moodboard :

life is far away from fair.
eliotaurora



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Mer 9 Déc - 11:25

@Woody Hawkes

« Vérifier quoi exactement? » sur la défensive, la blonde observa le boulanger avec méfiance. Elle ne parvenait pas à le comprendre, pas plus qu’elle ne comprenait les autres en général. Mais avec lui, il y avait une barrière supplémentaire, quelque chose d’insondable. Ses intentions étaient un véritable mystère pour la jeune femme qui ne savait plus sur quel pied danser avec lui. Si il agissait ainsi avec sa soeur, elle comprenait d’autant plus son agacement. Encore qu’Aurora, possédait un talent assez similaire au sien. « Une personne extérieure? Je suis sa soeur, crétin! » vociféra-t-elle un brin vindicative. Il la prenait pour qui, exactement? La potiche du bas de la rue à qui on transmet quelques rumeurs ici et là? Bien sur qu’elles se confiaient l’une à l’autre, et bien sur qu’elle avait entendu parlé de lui. « Toi non plus! Tu es tellement arrogant et présomptueux que tu t’obstines à faire tout tourner autour de toi. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche. » Leslie s’approcha de lui, soutenant son regard avec défiance. « Ce que j’ai fais était sans doute stupide. Mais tu n’es pas en reste niveau stupidité. T’inquiète pas, les injustices j’en ai eu mon lot et ma soeur aussi. Je m’assure seulement que ça ne se reproduise plus. » en d’autres mots, la jeune femme n’avait aucune confiance en lui. La relation qui l’unissait à sa soeur était tout ce qu’il y avait de plus étrange à ses yeux, et pourtant, elle en connaissait un morceau niveau étrangeté. Mais sa plus grande peur restait de voir leur schéma familiale se reproduire. Voir sa soeur tomber pour le mauvais gars, comme sa mère l’avait fait des années auparavant. Choisir, le mauvais bougre au lieu de sa soeur. Finalement, la rejeter. « Pour une raison qui m’échappe, ton avis compte pour elle. » voilà ce qu’elle était prête à admettre. « Je me fiche de toi et ta boulangerie, je m’excuserai seulement auprès de ta mère parce que ce n’était pas à elle que je voulais causer du tord. » rectifia-t-elle une dernière fois. « Je suis une grande fille, je prends les responsabilités de MES conneries. Si tu veux une occasion de rejeter ma soeur, trouve autre chose. Porte tes couilles et arrête de te cacher derrière de fausses excuses! » lança-t-elle exaspéré alors qu’il lui tournait le dos, déjà prêt à partir.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Woody Hawkes

behind
messages : 430
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1173
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

sweet sweet, revenge.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. · Jeu 24 Déc - 9:23
@Leslie Pearson

La question de Leslie siffla à ses oreilles comme les ailes d’un moucheron. Il n’y accorda pas d’importance et ne fit même pas mine de lui répondre plus tard. Il n’allait juste rien lui dire de plus car ce qu’il voulait vérifier, c’était ses réelles motivations et il avait eu ses réponses alors à quoi bon s’y attarder. Comme un caniche mal luné, elle l’engueula lorsqu’il la qualifia de « personne extérieure ». A vrai dire, elle aurait même pu être la personne qui avait mis au monde Aurora, il aurait tout aussi été dérangé que leur relation particulière soit décortiquée par elle. Il la vit ensuite se rapprocher de lui et il fronça légèrement les sourcils, perplexe. Elle avait tellement de colère à son égard qu’il était épuisé rien qu’à la regarder. Elle lui justifia une fois encore pourquoi elle s’en prenait à lui et Woody prit une profonde inspiration, exaspéré. « Je suis stupide, méchant et vilain. C’est bon, t’as fini ? » Il passa une main anxieuse dans ses cheveux, essayant vainement de les plaquer en arrière avant de se souvenir qu’il avait les mains enfarinées et surtout, qu’il avait tenu la queue de rat du bout des doigts quelques minutes auparavant. Oh well, tant pis, il n’était plus à ça près. Tandis qu’il était sur le point de disparaître à l’intérieur de la boulangerie, Leslie fit enfin l’aveu qu’il attendait tant. Elle lui révéla qu’Aurora accordait un intérêt à son avis et une sensation étrange lui picora l’intérieur du ventre. Un sourire se cousu sur ses lèvres mais toujours de dos à Leslie, elle n’en vit rien. Il eut juste le temps de ravaler ce sourire avant de tourner la tête vers la jeune femme et de lever les yeux au ciel dans une indifférence insolente. « Si tu le dis. Quoiqu’il en soit, toi t’es toujours bannie de ma boulangerie. Ciao ! » Et Woody leva une main en guise d’au revoir qu’il transforma en doigt d’honneur bien haut à l’adresse de Leslie avant de filer à l’intérieur de sa boulangerie.

sujet terminé

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞
Contenu sponsorisé




behind
the mask

sweet sweet, revenge.  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: sweet sweet, revenge. ·
 
sweet sweet, revenge.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: