hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 what's love but a second hand emotion


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 1053
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©corpsie
multinicks : jules, gabriel, evelyn
points : 919
age (birth) : 22 ans, 12/08/1998
♡ status : PDA (please don't ask)
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

what's love but a second hand emotion Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· what's love but a second hand emotion · Mar 13 Oct 2020 - 18:09

27 SEPTEMBRE 2020 - 15H30
Feat @Winifred Limon

Ce mois anniversaire de septembre ne fut pas vraiment tel que tu l’imaginais. C’était la folie au boulot à cause des incendies immenses qui se sont déclenchés dans l’état de l’Oregon. Heureusement, la ville de Windmont Bay a été épargnée mais t’as prêté main forte à tes collègues des villes avoisinantes. Si bien que tu n’as pas tout le temps dormi chez toi. C’était un mois hyper prenant qui se termine bientôt et tu commences à voir le bout de tout ces feux. T’aurais clairement préféré fêter ta première année à la caserne tranquillement. Cela t’aurait aussi permis de te concentrer sur ta relation à côté qui bat de l’aile depuis quelques mois. Tu as bien compris que rien ne redeviendrait comme avant avec Winifred. Maintenant, est-ce que vous pouvez aller de l’avant ? Est-ce que votre relation n’est-elle pas vouée à l’échec ? Tu te poses un tas de question. T’as pourtant espoir que les choses aillent mieux et tu le souhaites vivement. Le message qu’elle t’a envoyé il y a quelques jours était encourageant quant à la suite. Mais quelques jours après, t’as à nouveau déchanté en apprenant les messages qu’elle a envoyé à Chani. Sur le coup, t’étais furieux. Tu te dois d’en parler avec elle. Ce n’est pas quelque chose qui se fait même si ça te prouve dans un sens qu’elle tient toujours à toi. Cette fois, t’as décidé d’être calme et d’en parler subtilement avec elle. Ne pas l’accabler mais plutôt essayer de lui faire comprendre que ce n’était pas quelque chose à faire. Mais cela viendra dans un second temps. – Hey ! – Tu déclares avec un petit sourire lorsque t’ouvres la porte de chez toi après qu’elle ait sonné. Tu constates aussitôt qu’elle s’est fait belle pour l’occasion, ce qui te fait super plaisir. L’attirance est toujours là. Et on ne peut pas dire que tu ne te sois pas fait beau pour elle aussi. Tu te penches vers elle lentement, tâtant le terrain, pour lui offrir un doux baiser, comme si c’était le premier. Tu aimerais tellement que la situation soit toute autre. – Tu m’as manqué. – Tu déclares ensuite timidement en la laissant entrer. C’est la première fois que tu la revois depuis sa sortie officielle de l’hôpital. On ne peut pas dire que sa permission de sortie du mois de juillet était fructueuse. Au contraire. Cette journée du 4 juillet fut encore plus destructrice pour vous. Mais visiblement vous semblez sur la même longueur d’onde à présent. Vous avez tous les deux envie d’arranger les choses. Si bien que tu la tires par la main pour l’amener au salon. T’as préparé quelques gâteaux et du thé. – Assieds-toi, faut que je te parle. – Tu n’annonces pas ça sur un ton grave, au contraire, tu tiens à la rassurer le plus possible. Tu ne tiens pas à avoir de message négatif. – Je sais que les choses n’ont pas été simples et évidentes ces derniers temps entre nous mais j’ai vraiment envie qu’on aille de l’avant. – Tu marques un temps de pause histoire de voir comment elle va réagir. Puis tu continues ensuite. – Pour que ça fonctionne, il va falloir qu’on instaure quelques règles. Comme tout se dire par exemple. T’es d’accord ? – Tu la regardes alors et attends qu’elle prenne la parole. Une idée te traverse l’esprit mais tu ne sais pas vraiment si c’est judicieux. Tant pis, tu tentes. – Est-ce qu’il y a des choses que t’aurais pu faire dernièrement qu’il faudrait que je sache ? – Ton regard ne la quitte pas des yeux bien que tes mains s’emparent d’un muffins. Recette que t’as transmis Harper.
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 802
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : dgriffith, dlowe
points : 2818
age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row - momentanément en hôpital psychiatrique.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

what's love but a second hand emotion Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: what's love but a second hand emotion · Jeu 15 Oct 2020 - 15:05
@Aaron Edwards

Le message que Winifred reçut d’Aaron plus tôt dans la semaine lui fit à la fois sourire et craindre le pire. Bien qu’accueillant, le message était lapidaire et Aaron ne s’était pas aventuré à lui proposer une quelconque activité. Peut-être lui réservait-il une surprise ? Ou peut-être l’invitait-il pour rompre définitivement avec elle. Dans les deux cas, la jeune femme attendit le samedi avec une grande impatience, sans oser le relancer par message. Lorsque le week-end arriva enfin, elle organisa sa matinée de manière assez classique : elle sortit Estrella et fit quelques courses dans le quartier pour remplir son frigo. Avant de rentrer chez elle, elle déposa la chienne à un centre dans lequel l’animal aidait des individus en situation de handicaps à se détendre. Cette activité plaisait beaucoup à Estrella et Winifred se sentait en quelque sort utile à la société à travers cette action. Maintenant qu’elle était rentrée de l’hôpital, sa routine avait été très vite trouvée puisqu’elle n’avait pas repris son activité professionnelle. Là aussi, il s’agissait d’un véritable coup dur pour elle, si passionnée par son métier. Mais aujourd’hui, plus personne ne voulait l’embaucher, redoutant que les rumeurs à son encontre soient vraies.
Lorsque l’après-midi arriva, Winifred prit un soin particulier à sa préparation. Quitte à se faire larguer, autant qu’elle soit en bombe pour qu’il éprouve autant de remords que possible. Fierté quand tu nous tiens. Ses longs cheveux bruns lâchés tombaient ses épaules. Une blouse couleur crème et un jeans serré laissaient deviner ses courbes proportionnées. Elle avait perdu quelques kilos depuis l’été, grâce notamment à l’arrêt (secret) de ses médicaments aux effets secondaires trop lourds pour elle. Une heure plus tard, la maquilleuse se présenta à l’adresse d’Aaron les mains vides. Elle n’avait pas eu le temps, ni d’inspiration, pour lui prendre un petit quelque chose sur la route et elle espérait qu’il ne lui en tiendrait pas rigueur. Une fois encore, s’il souhaitait la quitter, c’était peut-être mieux qu’elle vienne les mains vides. Lorsque la porte s’ouvrit, elle vit son visage qu’elle devina immédiatement marqué par la fatigue. Les feux de cette fin d’été avaient été impitoyables et les pompiers avaient tous été mobilisés plus que de raison. « Toi aussi ! » répondit-elle instantanément, se laissant surprendre par le baiser qu’il lui donna. Un baiser intentionné, savoureux, bien loin d’un baiser de rupture. Apaisée par ce premier signal, elle se laissa guider à l’intérieur de son domicile. Étonnamment, depuis presqu’un an, elle n’était pas venue souvent chez lui. La plupart du temps, ils se retrouvaient chez elle car l'homme dormait le reste du temps à la caserne. « Okay. » dit-elle, à présent intriguée par son attitude. Elle s’assit sur le canapé et regarda le goûter qu’il avait préparé pour eux. Visiblement, il s’était donné. Elle écouta ses propos sans vraiment comprendre où il voulait en venir et elle commença à avoir la désagréable impression d’être en face d’une figure d’autorité qui lui demandait des comptes. Elle prit une inspiration et haussa les épaules, se montrant nonchalante plutôt qu’offensive. « Je suis d’accord, mais je n’ai pas vraiment fait quoique ce soit de particulier. » Elle tendit une main pour servir les tasses de thé, prenant soin à ne faire tomber aucune goutte à côté. Inutile d’énerver la bête. Une fois terminée, elle ajouta, un sourire faussement innocent aux lèvres. « Tu veux que je joue la vilaine fille ? » Toujours assise, son regard avait pris une lueur coquine et elle tendit une main vers la silhouette du pompier comme pour lui demander de venir à elle.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 1053
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©corpsie
multinicks : jules, gabriel, evelyn
points : 919
age (birth) : 22 ans, 12/08/1998
♡ status : PDA (please don't ask)
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

what's love but a second hand emotion Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: what's love but a second hand emotion · Lun 19 Oct 2020 - 23:57


En invitant Winifred ce soir, tu ne pensais pas qu’elle se serait mise sur son 31 et c’est hyper appréciable. Cela prouve bel et bien qu’elle veut te garder à ses côtés et même te reconquérir. Tu n’en doutais pas trop vu ses précédents messages. Vous êtes sur la même longueur d’onde. Seulement voilà, il y a encore quelques tâches au tableau et tu ne peux pas totalement en faire abstraction même si tu l’aimerais. Sauf que tu as compris de tes erreurs. Les cris et la colère ne servent à rien avec Winifred. Il faut que tu lui dises les choses de manière différente. Mais une idée te traverse l’esprit. Tu aimerais que tout vienne d’elle. C’est pourquoi, t’essayes de la faire parler en jouant la carte de la sincérité. Sauf qu’elle ne dit rien. Et ta déception se perçoit à travers ton visage déjà cerné par la fatigue. – T’es bien sûr de toi ? – Tu te permets d’insister sans pour autant vouloir la braquer. C’est pas le but. Tu aimerais qu’elle se rappelle soudainement des messages qu’elle a envoyé à Chani dans ton dos et qu’elle t’en parle. Mais bon, ça n’arrivera sans doute jamais. D’ailleurs, elle tente de faire diversion d’une manière plutôt inattendue. Tu bugues un instant, ne comprenant pas sa réaction. Certes, elle est très attirante et tu as envie de renouer tout contact charnel mais là, c’est assez inapproprié. – Non, arrêtes, c’est pas le moment. – Tu la stoppes net dans son élan. T’as beau être un homme, tu ne penses pas seulement avec ce qui se trouve entre tes jambes. Sa diversion ne prendra donc pas avec toi. De toute façon, même si elle venait à renverser le thé, tu reviendrais à la charge par la suite sur le sujet initial. – Tu te souviens quand je t’avais demandé de ne pas fouiller dans mon téléphone ? – Tu lui demandes alors après avoir bu une gorgée chaude de la manière la plus naturelle et posée qui soit. Tu ne la regardes pas. Non, tes yeux fixent les muffins qui se trouvent en face de toi, comme s’ils pouvaient te venir en aide. – J’aimerai que tu ne recommences pas. Je sais que tu as envoyé des messages à Chani. Et… je comprends que tu avais envie de marquer ton territoire. Mais.. ce ne sont pas des choses qui se font. – Tu restes calme et statique, comme si ce n’était trois fois rien, même si en réalité, ça compte beaucoup pour toi et que ça t’as mis en rogne le jour où tu l’as appris. Seulement, tu fais des efforts. T’essayes quelque chose d’autre avec elle. A voir si ça prends ou pas. – Je.. J't’en veux pas mais ne recommence pas s’il-te-plait. – Tu finis par dire comme pour la rassurer. Tu ne sais pas si tu fais bien de lui avouer ne pas lui en tenir rigueur. Elle mériterait sûrement une bonne remontrance mais tu n’es pas son père. T’es son copain. Et t’essayes de te montrer plus compréhensif et patient. Mais si ça n’est clairement pas facile. Tu prends beaucoup sur toi pour rester aussi zen. – En plus de ça, elle a un copain. Et je ne vais plus au cours de langue des signes. – Tu balances ensuite en espérant que l’affaire Chani soit désormais de l’histoire ancienne. Tu as tout fait pour en tout cas. Et tu espères que ta copine saura croire de nouveau en toi. Car il s’agit de ça enfin de compte. – J’aimerais que tu me fasses confiance. – Autant dire les choses clairement. Même si pour le coup, on ne peut pas dire que la réciproque soit vraie non plus. Tu n’arrives pas encore à croire en elle. Tu essayes de lui accorder ta confiance mais elle t’a encore prouvé ce soir qu’elle n’est pas prête à être sincère à 100 % avec toi et ça te peine un peu. Mais tu refuses de baisser les bras. T’as encore de l'espoir quant à votre relation. – Tu penses que tu peux y arriver ? – Cette fois-ci tu la regardes droit dans les yeux. T’essayes de lui faire comprendre qu’il le faut impérativement si elle veut que ça marche entre vous. Il faut qu’elle fasse des efforts. C'est primordial.

_________________

Act as a VIKING without fearing nothing !
Contenu sponsorisé




what's love but a second hand emotion Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: what's love but a second hand emotion ·
 
what's love but a second hand emotion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: