hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 You run through my head, in and out of my dreams.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

Keane Duggan

behind
messages : 1555
name : sissi.
face + © : j. gyllenhaal ▬ © mine & tumblr.
multinicks : marley, winnie, alvin, efrem, willow.

age (birth) : 41 y/o. (08/01)
♡ status : unlucky.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.
points : 1837
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : blake.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· You run through my head, in and out of my dreams. · Sam 7 Nov - 13:21
Now and then you cross my mind
It takes me back to a sweeter time
But I let it go
I let you go


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@Blake Ryder – November 9th, 2020.


Ces derniers mois avaient été particulièrement harassants et éprouvants pour le clan Duggan. L’année touchait bientôt à sa fin, néanmoins il avait l’impression de ne pas l’avoir vu passer tout en ayant ressenti chacune de ses semaines s’écouler ; la sensation était pour le moins étrange et il se réjouissait par avance de tirer un trait sur 2020. Nombreux étaient les habitants de Windmont Bay qui désiraient ardemment tourner la page et entamer l’écriture d’une nouvelle feuille vierge, Keane en faisait hélas partie, le bilan désastreux de cette année envolée ne l’avait pas épargné non plus. Les fêtes de Noël qui approchaient à grands pas représentaient une forme d’espoir dans le cœur du père de famille qui souhaitait uniquement voir un sourire joyeux étirer les lèvres de ses proches, même le temps d’une journée, que tous se sentent heureux d’être unis et en vie. Troublé, il saturait petit à petit tandis que sa tête – pleine de ses propres problèmes en plus de ceux des autres – menaçait d’exploser prochainement. Cela ne lui arrivait que très rarement mais le cours du lundi soir avait débuté avec un léger retard (de vingt minutes tout de même), par conséquent l’heure de fin avait inévitablement été décalée à son tour. « Je m’excuse encore pour le retard, » lança-t-il à la poignée d’élèves qui commençaient déjà à rassembler leurs affaires. Au petit nombre de sept, les participants semblaient pour le moins compréhensifs, indulgents envers son écart qui n’avait rien d’habituel. Pour autant, il tenait à se faire pardonner car cela ne lui ressemblait pas et en tant que père, il comprenait l’agenda parfois serré de certains parents qui devaient être rentrés chez eux à une heure bien précise. Tout le monde avait des engagements, lui aussi, et il n’était pas en droit de bousculer les habitudes de ses élèves. Affairé à remettre un peu d’ordre dans la salle, il releva à plusieurs reprises la tête vers l’un des membres du groupe et fut surpris de croiser, à chaque fois, le regard de la prénommée Blake. Tel un imbécile heureux, il se mit alors à sourire bêtement et feignit un subit intérêt pour son sac de sport dans lequel il fouilla durant de longues secondes, à la recherche d’il ne savait trop quoi. Dans un petit raclement de gorge inconscient, il se redressa et eut un léger mouvement de recul en remarquant la présence de la jeune femme désormais à ses côtés. Maîtrisait-elle l’art de la téléportation parmi tant d’autres ? « Hey, » souffla-t-il en se passant une main dans les cheveux pour les ramener en arrière. Le geste qu’il pensait un minimum sensuel ne l’était pas vraiment quand on savait que seule la sueur permettait de maintenir sa tignasse en place. « Ça va ? » demanda-t-il sans trop réfléchir ; question stupide qu’il avait au préalable posé à l’ensemble des élèves en début d’entraînement. « Tu arrives à suivre le rythme ? » La jolie blonde s’était dans un premier temps inscrite dans la catégorie débutants mais au fil des séances, Keane avait très rapidement aperçu son potentiel – autre que ses atouts physiques évidents, bien entendu – et lui avait alors proposé de changer de groupe.

_________________
 
Everything that kills me makes me feel alive.
I feel something so right by doing the wrong thing and I feel something so wrong by doing the right thing.

Blake Ryder

behind
messages : 843
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self + maryne (gifs).
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1549
moodboard :
You run through my head, in and out of my dreams. E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) keane, daphne.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Jeu 12 Nov - 14:41
La décision avait finalement été prise, elle ne quitterait pas Windmont Bay. Durant plusieurs semaines, Blake s'était laissée gagner par cette possibilité, mettant en corrélation divers éléments de sa vie afin de parvenir à une conclusion. La balance penchait pour un départ, mais l'évènement survenu un mois plus tôt avait permis de remettre un peu d'équilibre dans son équation. Devait-elle quitter l'Oregon, au risque de laisser une nouvelle fois son fils derrière elle ? La Blake habituelle aurait plié bagages sans se poser la question, la nouvelle version était prise de remords rien qu'à l'envisager. L'idée avait doucement fait son chemin, accompagnée de plusieurs questions : devait-elle se lancer là-dedans ? Serait-elle seulement à la hauteur ? Peut-être se faisaient-ils une image tout autre d'elle ? Le courage n'était pas l'une de ses qualités, pour autant elle avait fait le choix d'accepter et surtout, de rester. Cette famille dont elle ne connaissait pas grand chose se trouvait non loin, à Seattle, et c'était amplement suffisant pour que Windmont Bay ne reste son fief ; un fief qu'elle continuait d'apprivoiser et qui lui avait apporté son lot de changement depuis de nombreuses semaines. Sa maison d'hôtes avait été vendue, son nouveau job était satisfaisant et même si ses pensées n'étaient pas au beau fixe (surtout lorsqu'elles étaient tournées vers Reggie), Blake parvenait tant bien que mal à aller de l'avant pour mieux (re)construire une nouvelle version d'elle-même. Son cours de Jiu-jitsu était une activité parmi tant d'autres, celle qui occupait son quotidien et lui permettait d'évacuer cette tension, en plus de lui apporter une jolie vue à laquelle elle commençait à s'habituer. Keane, son professeur, était une distraction toute trouvée qui réussissait à lui arracher un sourire à chaque fois qu'elle le voyait. Le sport de manière générale avait une grande importance pour elle, mais elle ne pouvait nier suivre son cours avec plus d'entrain que le reste. Celui-ci avait débuté en retard et dans l'attente, Blake n'avait pas cessé de pester pour cette raison. Pour autant elle avait tout oublié durant l'heure qui suivit, le regard constamment pointé sur le grand brun. Tiraillée par une idée, elle attendit patiemment la fin du cours pour se rapprocher de Keane afin de la partager avec lui. Dans un premier temps, elle se contenta d'opiner de la tête en guise de réponse, puis se laissa aller. « Je suis très bien le rythme, j'en suis sûre, mais c'est toi le prof, c'est toi qui juge de mes capacités. » Blake n'avait pas de souci particulier à suivre son cours, au contraire elle se sentait beaucoup mieux depuis qu'elle avait intégré celui-ci, plus en adéquation avec ses capacités sportives. « En fait je ne suis pas là pour parler du cours, » précisa-t-elle, tout en lançant un bref signe de la main à l'une de ses camarades qui s'éloignait. « Est-ce que tu es disponible maintenant, pour boire un verre ? » Elle agrémenta sa proposition d'un sourire amical, utilisé comme un élément additionnel pour faire pencher la balance en sa faveur. Elle n'avait pas réellement envisagé qu'il dise non, ou se sente mal à l'aise face à son invitation. Plusieurs barrières s'érigeaient entre eux mais la plus importante était cette relation professeur/élève qui ne dérangeait pas le moins du monde la jeune femme. Keane était un homme au physique plus qu'agréable (même s'il était actuellement dégoulinant de sueur), ses coups d'oeil appuyés témoignaient de ce fait et il semblait réceptif à son intérêt. Blake se savait dotée d'atouts physiques qui ne laissaient pas de marbre et c'était amplement suffisant pour assurer sa confiance en elle et son invitation.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

Keane Duggan

behind
messages : 1555
name : sissi.
face + © : j. gyllenhaal ▬ © mine & tumblr.
multinicks : marley, winnie, alvin, efrem, willow.

age (birth) : 41 y/o. (08/01)
♡ status : unlucky.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.
points : 1837
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : blake.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Jeu 12 Nov - 20:47
Son statut de professeur ne l’empêchait aucunement de participer, bien au contraire, il donnait généralement de sa personne à chacun de ses cours. Si l’effort était plus soutenu avec sa meilleure classe, il n’hésitait toutefois pas à se confronter également aux élèves des autres niveaux. Il pouvait aisément se contenter de délivrer quelques directives et laisser le reste se faire seul, néanmoins il n’était pas conçu de cette manière, c’était pour ainsi dire plus fort que lui et dans sa nature première de contribuer à l’effort commun. De ce fait, son physique et son allure n’avaient jamais représenté une quelconque importance à ses yeux lors de ces moments de partage qu’il vivait toujours avec un sérieux un peu trop grand. Quelques œillades avaient été échangées avec la jolie blonde depuis son arrivée en septembre dernier mais jamais il n’avait imaginé un rapprochement possible entre eux, ce n’était définitivement pas quelque chose qu’il s’autorisait à espérer au quotidien. Par conséquent, la voir si proche de lui physiquement (dans un autre contexte que leurs cours) lui coupait légèrement le souffle, il ne s’était pas préparé à une telle éventualité et cela devait très certainement se lire sur son visage dont la mine surprise ne trahissait personne. Il n’était pas un homme d’une nature timide, pour autant il n’avait pas une vie débridée et n’abordait pas les personnes susceptibles de l’intéresser avec l’aisance dont elle faisait preuve de son côté. Ils n’étaient plus dans une situation professeur/élève et Keane avait comme l’impression que la jeune femme cherchait justement à mettre en avant ce détail. L’heure était écoulée, ils se parlaient comme deux individus qui énonçaient des banalités au détour d’une rue de Windmont Bay, du moins essayait-il de se rassurer en ce sens pour se donner un peu plus de constance face à son assurance évidente. Visiblement entreprenante, la jeune réceptionniste savait ce qu’elle voulait et n’avait pas peur – de toute évidence – de lui montrer qu’elle se sentait prête à prendre le contrôle de ce qui se tramait entre eux et qui n’avait, pour le moment, pas de nom défini. « Tu t’en sors très bien, oui, » lui répondit-il avec simplicité dans un petit hochement de tête entendu. Elle semblait bien certaine de ses capacités qu’il ne pouvait vraisemblablement pas démentir, néanmoins il ne voulait pas lui faire le plaisir d’être un peu trop enthousiaste devant sa réussite. « Maintenant ? » répéta-t-il bêtement, pris de court par sa proposition. « Je… » commença-t-il avant de s’interrompre. Le Keane habituel aurait décliné l’invitation mais au contact de la belle, il se sentait pousser des ailes, c’était inexpliqué, nouveau, et surtout très inattendu, toutefois l’idée n’était pas totalement déplaisante. « Okay, va pour un verre, » reprit-il d’une voix plus assurée. « J’ai un coup de fil à passer, on se retrouve dehors ? » Inutile de ruiner la magie de ce début de flirt en lui précisant que cet appel était destiné à sa fille aînée qui héritait, de ce fait, de la responsabilité de faire dîner sa petite sœur et de la coucher par la même occasion. Une petite quinzaine de minutes plus tard, il sortit de la salle et patienta à l’extérieur. Il s’était rapidement rafraîchi en se passant grossièrement de l’eau sur le visage et avait mis une petite couche de déodorant sous ses aisselles, seule attention qu’il était capable de fournir/donner ce soir avec le peu de moyens dont il disposait sur place. Il avait cependant fait l’effort d’enfiler un jean et son t-shirt de la journée sous sa veste, dans l’unique but de ne pas faire fuir Blake après seulement cinq minutes passées en sa compagnie. « Tu visualisais un endroit précis pour ce verre ? » demanda-t-il lorsqu’il fut rejoint par la jeune femme. Elle n’avait hélas pas pris la peine de préciser si elle désirait aller dans un bar de la bourgade ou si elle l’invitait indirectement chez elle ; dans tous les cas, il avait accepté la proposition et se sentait bien con de ne pas avoir accordé plus d’importance aux détails.

_________________
 
Everything that kills me makes me feel alive.
I feel something so right by doing the wrong thing and I feel something so wrong by doing the right thing.

Blake Ryder

behind
messages : 843
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self + maryne (gifs).
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1549
moodboard :
You run through my head, in and out of my dreams. E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) keane, daphne.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Sam 14 Nov - 21:01
Elle accueillit son compliment avec détachement, comme si celui-ci était d'une évidence toute trouvée. Blake possédait une haute estime de sa personne sur bien des points, ses capacités physiques caracolaient sur son podium imaginaire et elle ne fut guère étonnée par la confirmation de Keane. Le contraire, lui, aurait été beaucoup plus déconcertant et n'aurait pas eu sur elle le même effet. Souvent jugée comme nombriliste, la réceptionniste ne voyait pas les choses de la même façon ; elle s'imaginait réaliste quant à ses propres capacités et tout à fait objective. C'était peut-être le cas pour le sport et notamment pour ce cours, mais pour le reste, il n'en était rien. L'instant de flottement qui s'en suivit, marqué par l'interruption de Keane, força Blake à se pencher légèrement vers lui. Aurait-elle droit à une réponse négative, cherchait-il la manière la plus adéquate de décliner sa proposition ? L'idée n'eut pas le temps de germer dans son esprit, qu'il accepta finalement face à une jeune femme plus que ravie de cette tournure. « Génial, à tout de suite alors. » Son ton enjoué laissait présager de la suite et Blake quitta bien rapidement la pièce pour se donner une apparence acceptable, loin de sa tenue de sport haute en couleur. Elle se débarbouilla au mieux - n'étant pas en mesure de passer une demi-heure sous la douche - enfila un ensemble acceptable composé d'un pantalon taille haute et d'un chemisier, s'embauma d'une bonne dose de parfum, appliqua une touche de mascara et se contenta de passer un coup de brosse dans sa chevelure. Son apparence lui semblait convenable et ce fut ainsi qu'elle rejoignit Keane à l'extérieur, espérant lui faire une bonne impression maintenant qu'elle était débarrassée de son accoutrement poisseux. « Au plus simple, je pensais aller au Davey's puisque c'est à deux pas. » Elle fit un léger mouvement de tête en direction du bar et n'attendit aucune confirmation de la part de Keane pour grignoter les mètres qui les séparaient de leur destination. Prendre les choses en mains était un trait de caractère bien marqué chez elle, essentiellement dans ces moments-là. La réceptionniste possédait une personnalité bien affirmée, l'une de celle qui prenait un peu trop de place mais qui trouvait tout son sens dans un instant de séduction. Néanmoins ce trop plein d'assurance effrayait parfois ses rendez-vous ; un revers de la médaille dont elle ne se formalisait jamais. « Tu ne dois pas être trop étonné par mon invitation ? » commença-t-elle en replaçant machinalement une mèche de cheveux derrière son oreille. « Mes coups d'oeil insistants devaient être suffisants pour te mettre sur la voie ? » Elle cala une nouvelle fois son regard sur lui et agrémenta son œillade d'un sourire en coin. Keane était un bel homme dont elle connaissait quelques détails personnels ; des détails simples obtenus au cours de discussions banales. Ce soir, elle espérait en apprendre d'avantage et ainsi se rapprocher de lui à un niveau tout autre, si seulement il y avait une quelconque correspondance entre eux autre qu'un intérêt physique. « Je n'ai pas l'habitude de te voir avec un jean, mais ça te va plutôt bien. » Le ton était enjôleur, quoi que faussement positif même si Blake ne laissa rien transparaitre sur son visage. Un brin superficielle, elle possédait un avis tranché sur l'apparence et Keane, aussi bel homme soit-il sous sa tenue, avait réellement besoin de quelques conseils. Mais il n'était pas question de ruiner ce moment avec sa vision des choses, alors qu'ils arrivaient à destination et qu'un individu retint la porte pour les laisser entrer. « Enfin arrivés pour notre premier verre ensemble. » souffla-t-elle en lui emboitant le pas.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

Keane Duggan

behind
messages : 1555
name : sissi.
face + © : j. gyllenhaal ▬ © mine & tumblr.
multinicks : marley, winnie, alvin, efrem, willow.

age (birth) : 41 y/o. (08/01)
♡ status : unlucky.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.
points : 1837
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : blake.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Lun 16 Nov - 22:18
Il avait beau détailler la fine silhouette de Blake, il ne voyait rien à redire sur son physique, tout semblait harmonieux, de la couleur de ses yeux au mouvement légèrement ondulé qu’elle avait donné à ses cheveux ; il ignorait si cela était naturel ou l’œuvre d’un appareil spécialement conçu pour cela, dans tous les cas elle ne donnait pas l’impression de sortir d’une longue séance de sport. Son maquillage mesuré, son doux parfum qui flottait agréablement dans l’air, sa prestance, il ne croyait pas en la perfection, toutefois elle s’en rapprochait très fortement. Ce n’était pas dans ses habitudes de se laisser aller à quelques plaisirs simples, en règle générale il ne remarquait que très rarement les regards posés sur lui, il allait même jusqu’à passer totalement à côté de l’intérêt qu’on lui portait parfois. Dans la situation présente, il était pour ainsi dire impossible de ne pas voir qu’elle lui faisait du gentil rentre-dedans, son élève ne prenant désormais même plus la peine d’essayer d’entretenir ce petit jeu de flirt entre eux. Elle se montrait directe et allait droit au but comme si l’idée lui était subitement venue, à l’instar d’une pulsion qu’il fallait assouvir. Quelle mouche avait bien pu la piquer ? Elle participait à ses cours depuis septembre dernier et, malgré une attirance mutuelle évidente, jamais auparavant elle n’avait été aussi explicite avec lui. C’était déroutant pour un homme comme lui, qui mettait un point d’honneur à garder le contrôle sur son existence, dans sa globalité. Peu habitué aux petites amourettes – et encore moins aux rendez-vous sans lendemain – il avait été marié la majeure partie de sa vie d’adulte, raison pour laquelle il espérait que Blake fasse preuve de patience avec lui et également d’indulgence envers ses éventuelles maladresses. Il ignorait le profil de ses prétendants en temps normal, néanmoins il pouvait concevoir que le sien s’en éloignait grandement. « Au Davey's ? Bonne idée ! » Souffla-t-il avec un enthousiasme un peu trop forcé pour être honnête. Il n’avait plus mis les pieds dans l’établissement depuis son passage là-bas aux côtés de Tori en février, par conséquent l’idée ne l’emballait pas plus que cela mais, ne souhaitant pas la décevoir, il accepta la proposition et se mit en route avec elle. Blake n’en avait très certainement pas conscience mais elle le contraignait à sortir de sa zone de confort, d’abord par son rapprochement soudain et maintenant par son choix de destination, ce n’était pas un mal, il ne demandait qu’à évoluer et à arrêter de stagner inutilement. « Est-ce que tu le prendrais mal si je te disais avoir été surpris ? » Répondit-il d’une voix doucereuse, dans le but de ne pas la vexer. « Je ne suis pas aveugle, j’ai bien remarqué tes coups d’œil insistants puisque j’y ai répondu… Mais je ne pensais pas que tu franchirais cette barrière invisible entre nous… » Il ne niait pas avoir déjà été dragué par des mères au foyer, aux revenus conséquents, au cours des dernières années mais aucune n’avait su attirer son attention comme la jeune femme le faisait. Elle tirait son épingle du jeu, cependant il attendait de comprendre pourquoi. « Merci, » murmura-t-il à son compliment. « Aussi belles soient tes tenues de sport, moi aussi je suis content de te voir habillée différemment. » Contrairement à lui, n’importe quel vêtement savait la mettre en valeur, elle était une femme magnifique mais il était encore un peu trop tôt pour la couvrir de savoureuses paroles. Ils ne se connaissaient presque pas, toutefois il comprenait que la belle était une habituée des compliments à outrance et refusait, pour le moment, d’être aussi naïf. Même pour d’aussi jolis yeux, Keane ne se sentait pas prêt à jouer un rôle qui n’était pas le sien. Ils arrivèrent rapidement au Davey's et prirent place à une table après avoir commandé leurs boissons au préalable. Tous deux assis sur la banquette, il se tourna légèrement sur le côté pour la regarder, un bras plié sur le dossier. « Je ne sais pratiquement rien de toi à part ton nom, ta profession et le nom de ton chien… » Dit-il avec un sourire amusé. « C’est peu, même pour un premier rendez-vous, tu ne trouves pas ? »

_________________
 
Everything that kills me makes me feel alive.
I feel something so right by doing the wrong thing and I feel something so wrong by doing the right thing.

Blake Ryder

behind
messages : 843
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self + maryne (gifs).
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1549
moodboard :
You run through my head, in and out of my dreams. E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) keane, daphne.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Mar 24 Nov - 15:43
Comment pouvait-il être surpris par sa prise d'initiative ? Était-elle la première élève à agir de la sorte ? Blake n'était pas vexée, mais elle cherchait à comprendre la logique derrière cet aveu. Des coups d'oeil insistants avaient été échangés, partagés, n'était-ce pas censé être le début d'un quelque chose entre eux ? Ou était-ce destiné à continuer sur cette voie durant un temps indéfini ? Da nature rentre-dedans, la réceptionniste se savait plus ou moins dans l'excès lorsqu'elle tentait de se rapprocher de quelqu'un, pour autant elle ne cherchait en rien à changer ce trait de personnalité. Il lui était d'une grande utilité au quotidien, dans ses relations ou ailleurs. Keane en était un exemple concret, son invitation ce soir était destinée à poursuivre ce que quelques coups d'oeils avaient entamés ; si elle ignorait le dénouement de leur rendez-vous (bien qu'elle espérait du positif), elle savait néanmoins qu'il les mènerait soit vers une suite, soit vers un clap de fin, permettant à chacun de poursuivre leur route. Sur le coup, la jeune femme ne dit rien et se contenta d'un sourire en coin pour lui démontrer qu'elle ne l'avait pas mal pris. « Oh, » souffla-t-elle face à son commentaire sur sa tenue. « Ça a le mérite de nous sortir de nos habitudes. » confia-t-elle dans un bref haussement d'épaules. Ce soir, ils n'étaient plus Keane le professeur et Blake l'élève qui suivait son cours, ils n'étaient plus ces deux connaissances qui ne se côtoyaient qu'au travers d'une tenue de sport, ils étaient deux personnes en train de se découvrir autrement. Le Davey's venait de les accueillir et alors qu'elle cherchait un semblant de confort sur la banquette, Blake ne put s'empêcher de sourire à sa remarque. « C'est vrai, » Sa moue embêtée prit le relai alors qu'elle porta son regard sur Keane. L'attirance physique qui régnait était palpable, mais sur un autre plan, ce premier rendez-vous s'apparentait à une découverte quasi totale. « Mais je tiens quand même à te préciser que le nom de mon chien est d'une grande importance pour moi. » C'est mon bébé faillit-elle rajouter comme la maitresse dégoulinante d'amour qu'elle était, mais heureusement elle parvint à sceller ses lèvres au dernier moment. Elle savait que Keane était lui-même un amoureux des chiens et qu'il en était propriétaire, néanmoins elle n'était pas certaine qu'il use du même genre de qualificatif. « Hmm, qu'est-ce que je pourrais te dire ? Je suis née à Boston mais je ne connais pas du tout cette ville. J'ai grandi en Afrique du Sud, à Port Elizabeth, avec mon père et ma belle-mère. » Elle n'avait pas revu sa famille depuis plus d'un an et demi désormais, depuis son installation à Windmont Bay, la nostalgie était donc importante, mais Blake balaya bien vite ses vagues à l'âme pour reprendre un peu d'aplomb et poursuivre son récit. « Tu sais que j'ai été sirène dans un parc aquatique à Los Angeles, ce que tu ne sais pas, c'est que j'ai eu ce job grâce à mon père. Il était champion d'apnée en Afrique du Sud et j'ai passé mon adolescence à m'entraîner comme lui. Je ne voulais pas devenir professionnelle, mais j'aimais bien, je tiens plusieurs minutes sous l'eau sans problème.. » Elle pouffa de rire face à cette anecdote inutile, voir ridicule, qui avait néanmoins le mérite d'établir le lien important qui résidait entre elle et son père. Son rire s'effaça au moment où leur commande arriva et Blake usa d'un peu de sérieux. « Dis moi ce qu'il y a à savoir sur toi ? Qu'est-ce que tu aimes faire de ton temps libre, à part t'occuper de tes filles bien sûr ? » Son statut de père était certainement le plus important de tous, mais au-delà de ça elle souhaitait connaître l'homme qui se cachait derrière. « Et pourquoi tu ne pensais pas que j'allais franchir la barrière entre nous ? » conclut-elle avant de siroter son verre de vin.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

Keane Duggan

behind
messages : 1555
name : sissi.
face + © : j. gyllenhaal ▬ © mine & tumblr.
multinicks : marley, winnie, alvin, efrem, willow.

age (birth) : 41 y/o. (08/01)
♡ status : unlucky.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.
points : 1837
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : blake.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Sam 26 Déc - 19:40
Arrête de stresser, ne réfléchis pas trop, joue la cool et décontracté ; ces paroles, Keane se les répétait intérieurement depuis qu’il avait accepté l’invitation surprise de la jolie blonde. Fier quadragénaire, il avait pourtant l’impression de régresser ce soir, comme s’il était devenu à nouveau un adolescent avec très peu d’expérience. Il ne manquait pas de confiance en lui, trouver un ou une partenaire n’avait jamais représenté un quelconque défi dans son existence, néanmoins (et pour une raison qu’il ignorait) il ne se sentait pas totalement à l’aise à cet instant précis. Même s’ils ne s’étaient rien promis en dehors de ce verre, l’enjeu semblait énorme pour le sportif qui n’aimait pas décevoir les autres. Et si Blake regrettait ce soudain rapprochement en réalisant qu’ils n’avaient peut-être pas grand-chose en commun, ou qu’il n’était tout simplement pas suffisamment attirant et intéressant pour une femme de son acabit ? Que dirait Luna si elle le voyait aussi peu confiant et téméraire alors qu’il était parvenu à se lâcher l’été dernier à son contact ? Et, Maeve ? La lycéenne accepterait-elle une nouvelle belle-mère dans leur quotidien ? Réfléchir de manière aussi prématurée était ridicule et, heureusement pour lui, il s’en rendit compte bien assez tôt pour ne pas se ridiculiser lui-même. Dans un petit raclement de gorge, il se redressa dans le but d’adopter une position plus confortable, le dos bien droit, et l’écouta attentivement, perdu entre le bleu de ses yeux et ses aventures aquatiques. « Je prends note… Quelle pression ! » dit-il en sortant son téléphone portable de sa poche pour faire semblant d’y inscrire quelque chose. « Ne surtout pas oublier le nom du chien, » murmura-t-il pour lui-même, un large sourire aux lèvres, tandis qu’il posait simplement l’appareil sur la table. Il pouvait parfaitement comprendre son engouement pour son animal, lui aussi tenait énormément à ses chiens, et tant qu’elle ne partageait pas les idées farfelues des propriétaires qui transportaient leurs Chihuahuas dans un sac à mains, tout irait pour le mieux entre eux. « L’Afrique du Sud, vraiment ? » répéta-t-il, impressionné. Il avait cru comprendre que la belle avait voyagé au cours de sa vie mais il réalisait seulement maintenant l’ampleur de la chose. Si le visage de Blake se durcit légèrement à l’arrivée de leur commande, le sien demeura enjoué et amusé. Pensif, il regarda le plafond du bar de longues secondes avant de reporter son attention sur elle. « J’ignorais qu’on pouvait devenir sirène professionnelle, » dit-il en pouffant discrètement, non pas pour se moquer cependant. « Je trouve ça super comme job et ça te va bien. » Il venait seulement d’en apprendre un peu plus sur son CV, pour autant il n’avait aucun mal à l’imaginer dans cet élément. Avait-elle été recrutée pour ses capacités exceptionnelles en apnée et sa grâce ? Ou devait-il également craindre pour sa vie ? Selon certaines mythologies, les sirènes étaient des créatures rusées dont le chant envoutant causait la perte de nombreux navigateurs. Croqueuse d’hommes ou non, cette information ne jouait pas en sa défaveur, au contraire, elle piquait son intérêt. « Après un tel récit, ma vie va te sembler barbante, » fit-il remarquer en attrapant sa pinte de bière. Son choix de boisson en disait sans doute beaucoup sur lui, à commencer par le fait qu’il n’était de toute évidence pas aussi raffiné qu’elle. « Je suis né à Windmont Bay, tellement exotique, je sais ! J’ai des origines irlandaises du côté de mon père mais je n’ai jamais mis les pieds en Europe. J’ai deux jeunes sœurs dont une qui a eu des jumelles l’année dernière. » Il marqua une courte pause en réalisant que son discours n’avait rien de passionnant, comme énoncé plus tôt. « Ça va probablement t’étonner mais j’ai intégré une école de commerce à San Francisco. J’y ai vécu de longues années, c’est d’ailleurs là-bas que j’ai monté ma propre entreprise avec mon meilleur ami. » Il but une gorgée pour se donner un peu de courage car parler de Lando et de la mère de Maeve n’était pas très agréable pour lui. « Mais après le décès de ma femme, il y a huit ans, je suis revenu m’installer dans le coin avec ma fille. » Il frotta son doigt sur la surface humide de la pinte en soutenant le regard de son interlocutrice. « Je n’ai rien d’un aventurier. Je mène un quotidien plutôt assommant, enfin pour toi, j’imagine… » Loin de lui l’idée de la juger, mais après tout ce qu’elle venait de lui dire, elle ne donnait pas l’impression de se plier à une routine aussi bien rodée que la sienne. « Mes filles et le sport me prennent 90% de mon temps et de mon énergie. Maintenant que je le dis à voix haute, je me sens horriblement con et inintéressant, » souffla-t-il dans un rire nerveux. « Je comprendrais si tu voulais écourter ce rendez-vous, » expliqua-t-il ensuite avec sincérité. « Et concernant ta dernière question… Je ne sais pas trop. Je croyais sans doute que c’était juste un petit jeu destiné à le rester. Pour être honnête, je ne pensais pas que tu étais célibataire. » Elle ne s’était pas attardée sur sa vie amoureuse, contrairement à lui, de ce fait l’hypothèse ne pouvait être totalement écartée, il espérait néanmoins de tout cœur qu’elle n’était pas engagée dans une relation avec quelqu’un d’autre.

_________________
 
Everything that kills me makes me feel alive.
I feel something so right by doing the wrong thing and I feel something so wrong by doing the right thing.

Blake Ryder

behind
messages : 843
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self + maryne (gifs).
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1549
moodboard :
You run through my head, in and out of my dreams. E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) keane, daphne.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Mar 5 Jan - 13:23
La réaction de Keane eut le don de lui arracher un sourire amusé, alors qu'elle secoua doucement sa tête en l'observant faire avec son téléphone. La simplicité avec laquelle ils échangeaient était agréable, il était charmant, d'une oreille attentive et parvenait à l'amuser. Blake était d'une nature sociable, à l'aise en toutes circonstances et avec n'importe qui, mais ce début de soirée en sa compagnie était bien plus plaisant que ce qu'elle avait connu ces derniers mois. Peut-être était-ce son attirance pour lui qui parlait, mais au-delà de ça, cette découverte de l'autre en dehors de son cours de sport était engageante. « Je ne pensais pas non plus, mais ça fait fureur sur les enfants dans les parcs aquatiques, » dit-elle dans un haussement d'épaules. Bien que Blake n'ait jamais été très à l'aise en présence d'enfant, sa profession lui imposait de les côtoyer. Fort heureusement, elle s'en était toujours plus ou moins sortie avec les honneurs, ces petits êtres devenant particulièrement muets et dociles en présence de ce qu'ils croyaient être une véritable sirène. « C'est gentil, d'ailleurs tu peux essayer si tu veux. » Keane allait-il se laisser guider vers les fonds marins afin de découvrir sa profession ? Une part d'elle lui intimait que non et malgré son air mutin, Blake était tout à fait sérieuse ; elle possédait l'attirail nécessaire pour le transformer en sirène, une discipline qui n'était pas réservée exclusivement aux femmes. Se laisserait-il tenter par une aventure pareille ? Rien n'en était moins sûr, lui dont la vie était « barbante » selon ses propres dires. Elle écouta attentivement son récit tout en dégustant son verre de vin et opina de la tête de temps à autre pour lui signifier que son attention était toujours captée. Leur quotidien respectif était bien différent, Keane était un homme d'habitudes, tandis que Blake semblait évoluer dans un véritable capharnaüm. Ils n'avaient pas les mêmes problématiques, ni le même schéma de vie, sur le papier, rien ne semblait les relier bien au contraire, ce qui ne sembla pas perturber la jeune femme. « Je ne connais pas San Francisco, mais ça a l'air d'être une ville sympa. Tu as monté quoi comme entreprise avec ton meilleur ami ? » Elle voyait Keane comme un professeur de sport et aucune autre profession ne semblait lui correspondre, dans son esprit du moins. « Et alors, Windmont Bay, San Francisco, laquelle a ta préférence ? » Elle aurait souhaité faire un commentaire sur le décès de sa femme mais n'avait pas l'impression de pouvoir trouver les mots justes, elle se contenta dès lors d'une moue compatissante. « Détrompe-toi, je trouve qu'une vie avec des enfants c'est une bien grande aventure... » Ce commentaire la ramena à son propre fils pour lequel elle eut une pensée attristée. Keane était tout son contraire, il était un père attentionné qui prenait soin de ses filles, qui leur accordait la majeure partie de son temps. Elle, en revanche, avait abandonné le sien, que penserait-il en découvrant cette vérité ? La famille avait beaucoup d'importance pour lui, c'est ce qui sautait le plus naturellement aux yeux à l'écoute de son histoire et de ses habitudes, un point qui faisait défaut à Blake. « Tu n'es pas con et inintéressant, tu as juste une vie différente. Ce que je t'ai raconté évoque pas mal mon passé, mais depuis que je suis ici, mon quotidien est plutôt.. plan-plan ? A part bosser et faire du sport, je ne fais plus grand chose en fait, » déclara-t-elle tout en fronçant les sourcils. Sa vie d'aventurière avait-elle pris fin en même temps que son arrivée à Windmont Bay ? Cette réalité venait de lui revenir en pleine face tel un boomerang. « Je ne compte pas écourter ce rendez-vous et ce n'était pas un jeu. Enfin, si, un jeu de séduction... » Elle opta pour un sourire en coin accompagné d'un regard ambigu. « Tu pensais que je te faisais de l'oeil alors que j'étais en couple ? » souffla-t-elle, bien loin d'être vexée par cette idée. Blake avait beaucoup de défaut, néanmoins elle n'avait jamais joué sur deux tableaux, sans doute parce qu'elle n'était pas très douée pour en maîtriser un seul à la fois. Malgré l'assurance et l'image renvoyées, elle n'avait jamais eu de chance de ce côté là. « On va dissiper tout malentendu, je suis célibataire et oui, tu me plais toujours, comme ça c'est dit. » Elle leva son verre, comme pour trinquer à cette annonce faite sans détour, puis fixa Keane avec insistance. Une certaine hésitation s'était emparée d'elle et Blake mit quelques secondes avant de se reprendre. « Tu m'as donné beaucoup de détails importants sur ta vie et il y en a un sur la mienne que j'aimerais te confier. Je n'ai jamais parlé de ça jusqu'ici mais... J'ai un fils. Enfin, je suis tombée enceinte il y a plusieurs années et je l'ai fait adopter. Je ne le connais pas beaucoup, ses parents tiennent à correspondre avec moi, mais je n'ai jamais été à l'aise avec ça, même si j'envisage de le faire. » Elle bloqua involontairement sa respiration, comme suspendue à la réaction de Keane. Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il penserait d'elle après cet aveu, mais semblait y accorder une certaine importance. Le sujet était sensible, son altercation avec Reggie trainait encore dans un coin de sa tête, mais au-delà de ça, c'était également la première fois qu'elle se confiait sur cette partie de son passé.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

Keane Duggan

behind
messages : 1555
name : sissi.
face + © : j. gyllenhaal ▬ © mine & tumblr.
multinicks : marley, winnie, alvin, efrem, willow.

age (birth) : 41 y/o. (08/01)
♡ status : unlucky.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.
points : 1837
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : blake.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Sam 30 Jan - 11:55
« Essayer ? Moi ? » s’étonna-t-il dans un rire franc. Certes avait-il des prédispositions pour le sport de manière générale, et quelques facilités, mais il était pleinement conscient de n’avoir aucune grâce. Et cela lui sautait davantage aux yeux au fur et à mesure que cette entrevue durait dans le temps. Il n’avait qu’à l’observer plus en détails se mouvoir à ses côtés pour remarquer son élégance naturelle et sa beauté incontestable. « Tu veux faire de moi une sirène ou un triton ? » demanda-t-il, d’une voix enjouée. Il pouvait aisément imaginer les yeux malicieux de sa petite dernière qui s’amuserait certainement d’un tel spectacle. « Si tu as une tiare à me prêter, c’est encore mieux ! Tu marquerais des points auprès de Niamh à coup sûr. » Le large sourire qu’il affichait jusqu’alors s’estompa légèrement au profit d’une grimace discrète qu’il dissimula derrière son imposante pinte de bière. Il ne pensait pas à mal en disant cela, son but n’était assurément pas de la mettre mal à l’aise, mais son tempérament simple et naturel l’obligeait à apporter des réponses comme elles se présentaient à lui, sans filtre aucun. Loin de lui l’idée de lui mettre une quelconque pression sur les épaules dès le premier rendez-vous mais à force d’enchaîner les bourdes, Blake risquait de mettre un terme à leur conversation à un moment ou à un autre. « Je veux dire, elle aime beaucoup l’univers des sirènes et des princesses, » jugea-t-il bon de préciser pour se rattraper. C’était une gamine lambda qui aimait jouer à des jeux de son âge et qui ne montrait pas le même intérêt pour le sport que sa sœur aînée, du moins pour le moment. « On a créé, à l’époque, notre propre application. Enfin, il était la tête pensante et moi je m’occupais des finances. » Toute cette période le rendait quelque peu nostalgique. Cette ville avait vu naître son entreprise mais également sa fille, Maeve, ainsi que l’amour éprouvé pour sa première femme. « Je ne pense pas être capable de choisir entre Windmont Bay et San Francisco. » Son cœur balançait pour l’un et l’autre, pour des raisons vraisemblablement différentes. « Les deux villes méritent d’être connues, en tout cas. » Peut-être que la ville Californienne était davantage adaptée à la jolie et énergique blonde mais il ne pouvait le certifier totalement. Posant son coude sur la table, il appuya son menton dans le creux de sa main avant de focaliser toute son attention sur la jeune femme auprès de qui il était assis, le haut du corps légèrement tourné et incliné dans sa direction. Elle semblait encline à lui confier des choses plus personnelles sur sa vie, son parcours, son ressenti, et cela lui fit chaud au cœur d’une certaine manière. Ils dépassaient progressivement le stade du verre que l’on buvait avec une brève connaissance ou encore un rendez-vous sans lendemain. Ce qu’il entendait lui plaisait grandement car elle se livrait naturellement à lui, sans fioritures, et cela jouait incontestablement en sa faveur ; il aimait ce genre de femme. « Comme ça c’est dit, » répéta-t-il avec amusement dans un hochement de tête approbateur. Il n’était pas non plus indifférent à ce qui semblait se passer entre eux et espérait secrètement que Blake le voyait, même s’il n’était pas toujours évident de lire en lui. « Merci de me l’avoir dit… J’imagine que ce n’est pas simple pour toi d’en parler. » A en juger par le positionnement de son corps et les mots choisis, l’aisance dont elle faisait preuve précédemment s’était évanouie. « Je suis la première personne à qui tu en parles ? » s’enquit-il, étonné, sans pour autant être sûr d’avoir bien interprété ses paroles lorsqu’elle disait ne jamais avoir parlé de ce sujet auparavant. « Il s’appelle comment ? » demanda-t-il avec un réel intérêt. « Tu as une photo de lui ? » Comme sa curiosité pouvait être mal perçue, il secoua sa main comme pour annuler son interrogatoire. « Je m’excuse pour ma maladresse… Tu n’es pas obligée de répondre à mes questions si tu n’en as pas envie, je comprendrais. » Chaque parcours était différent, il ne la jugeait aucunement, de plus elle devait avoir ses raisons, qui ne le regardaient absolument pas. Toutefois le geste était, à ses yeux, magnifique. Choisir de reprendre contact avec lui, après plusieurs années, demandait du courage et il l’en félicitait. Le fait d’avoir ou non des enfants n’était pas supposé jouer un quelconque rôle dans leur rencontre, néanmoins il ne pouvait nier cet intérêt (et attirance) nouveau qui naissait doucement en lui après cette annonce.

_________________
 
Everything that kills me makes me feel alive.
I feel something so right by doing the wrong thing and I feel something so wrong by doing the right thing.

Blake Ryder

behind
messages : 843
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self + maryne (gifs).
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1549
moodboard :
You run through my head, in and out of my dreams. E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) keane, daphne.

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. · Mer 10 Fév - 12:50
« Tu demanderas à Niamh si elle préfère que tu sois une sirène ou un triton, d'ici là j'aurai le temps de te dégoter une tiare. » lança-t-elle, sous couvert d'un léger sourire. L'arrivée de sa fille cadette dans la conversation couplée à l'idée de marquer des points auprès d'elle laissèrent Blake dans un instant de flottement. Ce premier rendez-vous était surprenant à tout point de vue, elle ne s'attendait pas à ce qu'il évoque aussi simplement une rencontre avec sa progéniture. Evidemment, la réceptionniste connaissait son schéma familial, son statut de père n'était plus un secret depuis longtemps, mais elle n'avait pas poussé sa réflexion plus loin sur le sujet. Elle n'était pas gênée, mais plutôt intimidée, elle qui était naturellement à l'aise dans les relations sociales venait d'être mise K.O par la possibilité d'une rencontre avec une gamine. Pour l'heure, il n'était pas encore temps de faire des plans sur la comète et Blake trempa ses lèvres dans son verre de vin avant de reprendre. « Je crois que toutes les petites filles aiment cet univers et évidemment, elle a bon goût. » souffla-t-elle sur un ton léger. Elle ne doutait pas que la petite Niamh apprécierait de voir son père dans son costume de sirène, des étoiles plein les yeux. « Je vois, » Keane n'était pas très bavard sur ce sujet là, les informations fournies étaient plus que vagues et la curiosité de Blake se réveilla au même moment. « Quel genre d'application ? » Hormis le sport, elle ne voyait toujours pas dans quoi il pouvait évoluer, bien qu'à l'attente du terme « application », son esprit s'orienta naturellement vers une analogie de Tinder. Pourtant, Keane n'avait pas le profil pour ce poste là, elle laissa donc cette idée s'échapper rapidement. Blake hocha la tête lorsqu'il évoqua son incapacité à choisir entre les deux villes, elle comprenait plus ou moins ce qui le rattachait à l'une comme à l'autre : un lien fort, solide, des souvenirs qui berçaient encore ses pensées. Elle ne connaissait pas encore Keane dans les moindres détails, mais de ce qu'il lui avait déjà confié sur sa vie et son passé, la réceptionniste le trouvait tout à fait à sa place à Windmont Bay. « Oui, » avoua-t-elle simplement dans un sourire crispé. Ses proches n'étaient pas au courant, elle ne savait guère comment annoncer la chose à son père, le tout formait un noeud compliqué qu'elle ne parvenait pas à défaire. Keane était à la fois proche d'elle sans l'être, une simple connaissance qui prenait de l'ampleur ce soir, quelqu'un qui lui semblait de confiance. Il n'en fallait pas plus pour qu'elle délit sa langue face au poids de ce lourd secret qui devenait pesant au fil du temps. « Il s'appelle Wyatt, il, » Elle stoppa son récit face à l'interrogatoire de Keane et lui offrit une moue amusée, tandis qu'il s'excusait. « C'est la première fois que je parle de mon fils et c'est la première fois que quelqu'un s'intéresse donc à lui, c'est tout nouveau pour moi. » Sans même s'en apercevoir, elle avait ce regard emplit de fierté, celui-là même que toutes les mamans possédaient à l'égard de leur enfant ; un enfant qu'elle n'avait pas souhaité garder mais qui commençait bel et bien à reprendre sa place dans son coeur. Elle ne voulait pas le perturber, ni récupérer sa position en tant que mère biologique, elle n'avait aucun dessein particulier concernant ce petit, hormis d'apprendre à le connaître. « Je disais donc qu'il s'appelle Wyatt, il a cinq ans et oui, j'ai bien une photo de lui quelque part, » Elle farfouilla dans son téléphone pour dégoter une photo qui datait de la rentrée de septembre et tendit l'objet à Keane. Wyatt y rayonnait avec fierté tout en agrippant son cartable à l'effigie d'un superhéro. « Apparemment, il me ressemble beaucoup, » Le garçonnet possédait la même tignasse blonde que sa mère, néanmoins les traits de son visage rappelaient ceux de son père. Un point qu'elle n'était pas encline à évoquer auprès de Keane, sûrement parce qu'il la desservirait et qu'elle ne souhaitait guère en arriver là. « Je ne sais pas ce que tu en penses, mais ça se passe plutôt bien ce verre. Est-ce que ça nous mènera vers une suite ? »

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

You run through my head, in and out of my dreams. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You run through my head, in and out of my dreams. ·
 
You run through my head, in and out of my dreams.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: