hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 Guess who (Koa)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: saddle peak lodge
Aller en bas 

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Guess who (Koa) · Ven 13 Nov - 16:01
GUESS WHO


13 novembre 2020
Le service de midi est sur le point de se terminer, il reste quelques clients qui profitent encore des rayons de soleil mais ils seront bientôt partis et tu pourras enfin souffler un peu. Bien qu’il fasse frais, que l’hiver approche doucement, la terrasse du restaurant accueille toujours quelques fous, et ce n’est pas pour de déplaire, ayant toujours préféré le soleil hivernal. Tu es celle qui se porte volontaire à chaque fois, soulageant tes collègues qui aime davantage la chaleur de l’intérieur. Tu finis donc de ranger une table alors qu’un couple te demande l’addition. Tu abandonnes ton travail pour t’empresser de leur apporter le morceau de papier. Tu reviens vers eux tout sourire puis retournes à ta première occupation. Cependant tu ne t’y remets pas de suite, ton regard fixant un point, une silhouette que tu crois connaitre. Surement ton imagination, Teodora, ressaisis-toi. Tu fermes les yeux quelques secondes et tout de suite cela va un peu mieux. Tu termines donc ta tâche tout en remerciant les clients qui quittent le restaurant, restant tout de même avec cette silhouette dans un coin de ta tête. Trop perturbant pour passer outre. Tu as le sentiment de revoir quelqu’un du passé, quelqu’un qui t’a vendu du rêve autant qu’il t’a brisé. Serait-il de retour ? Peut-être. Ou alors il s’agit de ton cœur qui aimerait bien le revoir. Ce n’est pas pour autant que tu dois te laisser déstabiliser, retournes donc finir ton service puis laver la salle avec tes collègues.
Il est un peu plus de quinze heures quand tu sors enfin du restaurant après mangé un petit morceau avec tes collègues que tu considères aussi comme tes amis. Tu les salues une dernière fois, te dirigeant par la suite vers l’océan. Besoin de repenser un peu à cette silhouette que tu as vu auparavant. Est-ce que la personne est toujours dans les parages ? Ou bien c’était réellement une illusion d’optique ? Peut-être pas en fin de compte. Tu t’approches de la plage, prenant un grand bol d’air frais dans la tronche, ça te fait du bien, ça te permet de respirer. Tu écoutes le son des vagues, instant apaisant qui n’est que de courte durée, te voilà à nouveau fixer cette silhouette. Cette fois, tu en es sûre, c’est lui. Il est de retour. Impossible de ne pas le reconnaitre. Tu décides donc de t’approcher, tant pis si tu passes pour une folle. Tu sens ton cœur battre à nouveau la chamade, ça te fait peur. "Koa..?" souffles-tu, une fois à sa hauteur. Murmurer son prénom te fait bizarre, le revoir te fait bizarre. Tu avais réussi plus ou moins à l’oublier et le voilà qu’il réapparait. Tu viens de l’interpeler, tu vas devoir trouver quelque chose à lui dire, à lui raconter et tu ne sais pas par quoi commencer. Peut-être même qu’il n’a pas envie de te parler et au fond, tu pries pour que ça soit le cas, que tu puisses t’échapper rapidement de cette situation que tu as engendrée.

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Ven 13 Nov - 23:01
« ‘Morning honeeeeey ! »

Avait-elle chanté, le réveillant sans ménagement avant de tirer, d’un geste sec, les lourds rideaux de velours sombre, laissant le soleil pénétrer dans sa chambre d’adolescent. Il avait grogné, enfouit sa tête dans l’oreiller, mais s’était résigné à l’idée de protester, sentant déjà une délicieuse odeur de pancakes chauds venir chatouiller ses narines. Il avait donc rejoint sa mère dans la cuisine pour l’un de ces petits déjeuners de champion qui l’avait souvent rendu nostalgique de sa vie à Windmont. Il était arrivé la veille à la tombée de la nuit. Le timing n’aurait pu être plus parfait même s’il l’avait anticipé: son père avait quitté la ville une heure plus tôt pour une mission dans une base de l’état voisin. Un soulagement.

À peine s’était il assit à table que sa mère s’était transformée en moulin à parole. Le submergeant d’une multitude de questions sans pour autant lui laisser le temps d’y répondre. Il n’en avait que faire. Il aimait la voir comme ça. Son père lui coupait déjà assez la parole au quotidien pour que lui ne lui demande de ralentir le temps qu’il émerge. Elle avait tellement de choses à lui raconter. Ses dernières mésaventures, ses patients préférés à la clinique, les potins de la ville, la dernière série qu’elle avait commencé, cette nouvelle expo qu’ils devaient absolument aller voir à Portland, sa dernière commande Amazon… L’écoutant parler, sourire aux lèvres, il avait tout de même envie de se gifler. Quel connard il était de la laisser. Quel enfoiré il était de ne pas prendre de ses nouvelles plus régulièrement. Quelle sombre merde il était d’écourter à chaque fois leur FaceTime pour bien moins important. Son unique fils lui manquait, il le remarquait maintenant plus que jamais.

Ses parents étaient les seuls au courant de son retour à Windmont. Les assignations fonctionnent toujours comme ça de toute façon, elles vous tombent dessus sans que vous n’ayez le temps de les anticiper. Mais celle ci était comme… Meant to be. Détaché dans le sud de l’état pour les premiers tests et formation du nouveau F-15EX, il serait plus proche de sa ville natale et ce, pour probablement un petit bout de temps.
Hormis ses géniteurs donc, personne ne savait. Après réflexion c’était peut être mieux ainsi. Les personnes avec qui il avait gardé contact se comptaient sur les doigts d’une main, pas besoin de prévenir tout le patelin de son retour, personne n’en avait que faire !

Thompson mère le promena dans Windmont toute la matinée. Si elle avait eu un mégaphone elle aurait crié à tout les passants que son fils était de retour… Sourires gênés et poignées de mains cordiales furent donc de mise ce matin là. Après avoir sillonné probablement toute la ville, mère et fils rejoignaient la baie de Windmont, remontant ocean avenue à la recherche d’un endroit pour déjeuner.

« … J’imagine que tu meurs d’envie de dévorer l’un de ces immenses plateaux de fruits de mer, mais fais moi plaisir, prends ton mal en patience ! Vous ferez ça avec ton père, il adore ça moi j’en peux plus… Ça égaiera vos retrouvailles ! »

Elle ne lui laissait le temps de protester. Ne cédant même pas face à sa moue déçue, elle lui emboîtait le pas  alors qu’ils arrivaient à la hauteur du Saddle Peak Lodge. Ils déjeunèrent dans un restaurant quelques blocs plus loin, avant que le devoir n’appelle sa mère, obligée de se rendre à la clinique sur son jour de repos. Cependant, attaché au quartier du port de la ville, Koa refaisait le chemin inverse depuis la clinique après y avoir déposé sa mère. Bien que ravi d’avoir passé la matinée en sa compagnie, il n’était pas contre un peu de silence, un peu de calme.

Sa vie, il la vivait à 100km/h, pour ne pas dire 2600 par heure la plupart tu temps… Pourtant spectateur de paysages hors du commun et souvent hors de portée du commun de mortels, il n’avait jamais une minute pour les admirer pleinement. Alors qu’il descendait sur la plage, foulant le sable humide, un sentiment de quiétude grandissait soudainement en lui. C’était si bon putain. Alors il était la, comme ça face à l’océan, le vent en pleine gueule, le regard perdu dans les vagues, les mains dans les poches. Le vide dans sa tête. Le calme. Enfin. Ouais, il aurait pu rester la des heures à contempler la course du soleil dans le ciel, imperturbable et complètement détendu. Priceless…


« Koa…? »

Et boum! Comme ça, en un claquement de doigt… Même pas! En quoi? Un millième de secondes? Tout s’écroulait. Son être tout entier était soudainement prit d’une tension, le figeant sur place. Ça il ne l’avait pas prévu. Il n’avait pas anticipé cette rencontre, ces « retrouvailles ». Il n’avait même pas eu le temps d’y penser en fait.

Retournes toi bordel !

Il s’exécutait mécaniquement pour lui faire face. Sourcils froncés, il la fixait sans trop savoir pourquoi. Ouais, c’était bien elle. Il aurait reconnu sa voix entre mille mais inconsciemment ou peut être consciemment finalement, elle espérait que ce ne soit pas elle. Mais si. Là, juste là, plantée devant lui, le regard criant d’incertitude, de surprise, de… Questions probablement aussi?

Gars tu comptes parler ou continuer de la dévisager sans rien dire comme un ado prépubère?!

Teo… Hey…! — avait-il finalement lâché dans un souffle rauque.

Ugh lame !

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Sam 14 Nov - 1:07
GUESS WHO


13 novembre 2020
Le voir de loin fait bondir ton cœur, le voir de dos te fait frémir mais sa voix te fait l’effet d’un électrochoc. Douce impression qu’elle est devenue plus grave, plus rocailleuse… Tu le dévisages, remarquant qu’il n’a pas changé, il a juste les traits quelque peu tirés. Il fait plus mature, plus adulte. Et est ce que tu viens de penser qu’il est encore plus beau ? Oui, complètement. Mais retires tout de suite cette idée de ton esprit. Il n’y a plus de lui et toi, et ça ne recommencera pas. Alors tu te ressaisis aussitôt, baissant la tête pour éviter de croiser à nouveau ce regard sombre qui t’a longtemps fait chavirer. "Salut…" Tu te sens idiote face à lui, trop perturbée de le voir sur cette plage, tu pensais qu’il ne reviendrait jamais. Tu passes ta main dans tes cheveux, bégayant "J’sa.. J’savais pas que tu étais de retour." Un retour après cinq longues années de silence complet. Tu pourrais être en colère, lui en vouloir pour avoir joué les abonnés absents. Mais non. Car il avait surement besoin de cela. Et puis c’était mieux pour toi aussi, le manque s’est effacé plus rapidement tout comme ta tristesse. Tu as caché tout ça et tu n’as pas l’intention de lui dévoiler que cela a été plus difficile que tu ne le pensais. A l’époque, tu lui as promis que tout irait bien sauf que ta faible confiance en toi a complètement disparue à ce moment là, revivre à nouveau sans amour, sans protection. Tu as à nouveau affrontée seule tes démons.
Perturbée par ces retrouvailles inattendues, ayant ce besoin de lui parler, tu ne t’es pas demandée une seconde si tu le dérangeais ou même s’il attendait quelqu’un. Il te le fera peut-être comprendre sauf s’il est trop poli. Non, non Teodora, tu devrais l’interroger. Grande inspiration, essayant de pas perdre encore plus la face "Je te dérange peut-être… Je devrais te laisser… Ou…" Ou quoi Teo ? Qu’est ce que tu vas bien pouvoir lui proposer, hein ? Aller boire quelque chose de chaud sur ton lieu de travail ? Eh bien oui. C’est ce que tu fais. "Ou… Tu as un peu de temps devant toi..?" Parce que vous avez surement beaucoup de choses à vous dire. Mais une question persiste dans ton esprit : est ce qu’il continue de parler avec les autres acolytes de votre ancien petit groupe d’amis ? Après tout votre rupture a joué un énorme tournant dans la survie du groupe où des tensions naissaient. Ta meilleure amie ne voyant pas d’un très bon œil ta relation avec le garçon ici présent. L’autre boy de la bande s’en moquait littéralement, il te soutenait même. Te soutient toujours d’ailleurs. Sauf que le vagabond ne t’a jamais dit s’il continuait de parler avec Koa. Alors peut-être que ce dernier pourra t’éclaircir à ce sujet. Et puis tu te demandes si tu lui as manqué pendant ces années, s’il a pensé à toi quelques fois ou s’il a complètement tiré un trait. Ce qui ne pourrait pas être impossible.

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Sam 14 Nov - 16:51
Elle n’avait pas changé. Fut un temps il lisait en elle comme un livre ouvert, mais malgré la nervosité perceptible qui émanait d’elle, Teodora était fermée. Froide. Elle avait toute les raisons de l’être. A quoi s’attendait-il dans tout les cas ! Qu’elle lui saute dans les bras ? Mon dieu quelle angoisse…
Fut un temps aussi il aurait dégagé, d’un geste tendre, les mèches de cheveux glissant sur son visage poussées par le vent. Fut un temps il l’aurait serrée dans ses bras, aurait posé son menton sur le sommet de son crâne et ils seraient restés là, une éternité sans bouger. Il s’en souvenait comme si c’était hier, et pourtant, paradoxalement, tout ça semblait si lointain maintenant. Ils ne seraient jamais des inconnus l’un pour l’autre, pour autant cette distance était réelle.
Toussant discrètement pour s’éclaircir la voix, il s’empressait de répondre une première fois.

Je n’ai prévenu personne ! Ce n’était pas prévu du tout… Humm… Je suis arrivé hier soir donc…

Laissant sa phrase en suspend il haussait les épaules, venant bientôt fourrer ses mains dans les poches de sa doudoune noire. Il détournait le regard, comme par peur de se perdre dans le sien. Ce bleu intense… Ouais ces yeux là, ils auraient causé sa perte cinq ans en arrière. Mais ça avait été la meilleure chose à faire. Il le savait, pourquoi essayait il comme de s’en convaincre à nouveau…? Il ne voulait plus de ça. Ce n’était pas lui.

Non non tu ne me déranges pas… — murmurait-il en reportant à nouveau son regard sur la jeune femme.

You’re not ready for this man…

Courir? Mentir ? Ces options lui traversèrent l’esprit, oui. Pourtant il était attendu nul part, n’avait littéralement nul part ou aller ! Cependant il ne se sentait pas prêt pour ça. Il n’était pas prêt ! Mais le serait-il vraiment un jour? Il n’en avait aucune idée. Il avait évité de se poser ce genre de question depuis un moment maintenant. Les réflexions qu’y s’en suivaient à chaque fois n’étaient pas réellement constructives. Peut être devait-il vraiment songer à consulter quelqu’un. Comprendre le pourquoi du comment de cette incapacité, cette indisponibilité sentimentale. Mais à quoi bon repousser cette conversation qui devrait forcément avoir lui à un moment ou un autre. Autant crever l’abcès maintenant. Ouh gross… Autant… Battre le fer tant qu’il est encore chaud? Maintenant qu’il était face à la situation, face à elle, autant y aller.

Non j’ai… J’ai tout le temps du monde devant moi ! — cédait-il finalement après avoir prit une longue inspiration. Maintenant qu’il l’avait vue, il était temps de se comporter en adulte…

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Dim 15 Nov - 1:39
GUESS WHO


13 novembre 2020
Considères aujourd’hui comme une surprise puisque son retour n’était pas vraiment prévu. Gardes ce moment précieusement bien qu’il sera dur à vivre. Il l’est déjà d’ailleurs, car il y a cette fracture, ce fossé entre vous qui ne veut pas se refermer. Tu parles mécaniquement, cherchant à effacer toutes émotions. Les bégaiements du début ne doivent pas refaire surface, ça serait la honte. Tu dois savoir gérer tes sentiments. Et encore plus lorsque vos langues se délieront vraiment. D’ailleurs, cela te fait peur, tu ne sais pas si tu arriveras à y faire face, à accepter tout ce qu’il va te raconter. "Je vois…" souffles-tu, te demandant s’il avait l’intention d’annoncer son retour dans les jours à venir ? Le sachant mystérieux et discret, sans doute qu’il ne l’aurait pas fait. "J’espère que tu as fait bon voyage en tout cas…" Phrase complètement bateau mais tu ne souhaites pas que le silence s’impose entre vous. La situation étant trop délicate comme ça, il ne faudrait pas créer quelque chose davantage pesant.  
Tu ne le déranges pas qu’il te dit. Pourtant il t’en donne l’impression. Tu gênes Teo, toujours présente là où il ne faut pas. Et clairement, là tu es dans ses pattes, excuses-toi donc et fais demi-tour, rentres chez toi et oublies cette rencontre qui ne te fera pas du bien. Car c’est à peu près sûr que tu ne le reverras pas après cela. Il retournera là bas, te laissant derrière lui comme il l’a fait une fois. Alors autant abréger tes souffrances maintenant en te barrant rapidement. Sauf que tu n’y arrives pas, il y a cette petite voix qui te murmure de rester là, de t’abreuver de cette énergie qu’il émane. Toujours la même qu’il y a cinq ans. Hochement léger de tête, en guise de satisfaction. Proposes lui donc maintenant, tu en meurs d’envie. Surtout qu’il a le temps, apparemment ! "Est-ce que… Est-ce que tu accepterais de prendre une boisson chaude… Avec moi..?" Tu tentes le tout pour le tout, espérant que tu ne te prendras pas de vent. Tu as tant besoin de cette discussion avec lui. "Y’a le bar du resto où je bosse qui est toujours ouvert, si tu veux…" murmures-tu en pointant du doigt la terrasse qui se trouve sur les hauteurs. Il y a longtemps, tu ne lui aurais pas demandé, fougueuse, tu lui aurais pris la main l’embarquant en courant mais ça, c’était avant.

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Dim 15 Nov - 19:30
Bon maintenant c’était réel il fallait assumer. Mais de quoi allaient il bien pouvoir parler. Il n’avait pas préparer de plaidoirie et il commençait le regretter. Oui il s’avait déjà qu’il devrait s’expliquer sur la tournure des évènements, sa décision soudaine de partir et celle de mettre fin, quelques mois plus tard, à leur relation. Il avait probablement du passer pour le bad guy à ces yeux et à ceux de beaucoup de commères dans le coin ceci dit.
Il l’écouta meubler le silence, ne sachant pas trop quoi répondre en retour. Elle devait le savoir pourtant, ces conversations, certes polies mais inutiles, n’avait jamais été son fort, plus encore, il ne les appréciait guère. Ceci dit, oui il avait fait bon voyage. Bon en réalité non, ça avait été horriblement long. Sa requête pour rentrer en rafale sur le continent avait bien entendu été refusée et il avait du se taper l’un de ces longs courriers à trois escales depuis le nord de l’Afrique. Un atterrissage sur trois avait été maîtrisé à ces yeux. Malgré une place en business il avait quand même eu la chance ultime de tomber sur des enfants bruyants et mal élevés de Paris à Washington. Il n’avait pas touché à la bouffe. Une hôtesse de l’air sans rien pour elle avait eu l’audace de venir le draguer, prétextant qu’ils faisaient tout deux partis du même corps de métier pour tenter une approche… Lame. Quand il pensait il devenait un compagnon de voyage de plus en détestable…

Il suivait son geste du regard alors qu’elle pointait la grande terrasse du Saddle. Quand il y repensait maintenant, oui, on lui avait mentionner qu’elle y travaillait… Peut être pas une mauvaise chose que sa mère et lui ne s‘y soit pointés pour manger quelques heures plus tôt ! La situation aurait été encore plus gênante que celle qu’ils vivaient actuellement… Bon une boisson chaude c’est déjà moins contraignant qu’un diner ou qu’un déjeuner, alors il hocha d’abord la tête en silence, les lèvres pincées.

Ok… —amorçait il, avant de zipper le col de sa doudoune jusqu’en haut. Si c’est ok pour toi sur ton lieu de travail alors… Allons-y !

Il espérait que ces derniers mots n’aient pas sonné moralisateurs, alors qu’il commençait à marcher à ses côtés en silence. Elle devait probablement le détester. Elle devait même peut être avoir envie de le gifler, de le secouer, de lui crier dessus pour qu’il sorte enfin de ce mutisme. Mais il ne lâcha pas un mot de plus tandis qu’ils remontaient la plage en direction du restaurant. Peut être que c’était malaisant pour elle? Pour lui ca l’aurait encore plus été si il avait tenté de faire la conversation, le temps de. Le saddle atteint, après ce qui lui avait paru comme une éternité, il tirait la porte du lieu.

Après toi… — soufflait-il, penchant légèrement la tête sur le côté pour lui signifier qu’il ne passerait certainement pas avant elle. Certaines choses ne changeaient pas.

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Lun 23 Nov - 0:48
GUESS WHO


13 novembre 2020
Il accepte, te faisant hocher la tête pour lui répondre. Il se renferme aussitôt dans son mutisme, du moins le temps de rejoindre ton lieu de travail. Il a toujours été comme ça alors tu ne lui en veux pas vraiment même si aujourd’hui, tu trouves cela pesant. De temps à autre, tu regardes sa main que tu aimerais prendre juste pour sentir à nouveau sa chaleur. Juste un instant, quelques secondes qui pourraient te replonger complètement dans les souvenirs. Heureusement, tu ne fais rien. Car il y a autre chose à penser : ce tête à tête que tu as décidé de lui infliger juste pour l’interroger et avoir les réponses que tu as toujours demandé.
Tu lui jettes un dernier regard avant de t’engouffrer dans le restaurant. Bon sang qu’est ce que tu les aimes ces yeux sombres, ce regard de loup solitaire. Loup solitaire aux bonnes manières. Tu t’avances dans la salle pour rejoindre une des tables près de la grande baie vitrée, saluant au passage ton collègue qui se tient derrière le bar. Peut-être qu’il te demandera des explications, après tout c’est la première fois qu’on te voit réellement accompagnée d’un gars. Et tout le monde sait que d’habitude, tu traines uniquement avec ton colocataire. Tu prends place, te plongeant aussitôt dans la carte que tu connais presque par cœur. Encore une technique pour éviter la conversation apparemment. Sauf qu’il va bien falloir se lancer mademoiselle, Koa a fait l’effort de te suivre alors tu vas devoir faire de même. "Qu’est ce que tu prends ? Je te l’offre !" Est-ce qu’il va accepter ou alors jouer les gentlemans comme il l’a toujours fait ? Cela n’est qu’un gain de temps, ne te voiles pas la face, Teo. Et puis qu’est ce que tu essaies de chercher en lui offrant la boisson ? Un retour à vos anciens dates ?
Votre commande est passée, faire marche arrière est donc insensé. "Je… Je ne sais pas trop par où commencer, à vrai dire…" Tu ne voudrais pas le froisser avec tes nombreuses questions. Tu te pinces les lèvres, et finalement tu te lances "Notre relation s’est finie… Parce que tu rejoignais l’armée ou parce que quelqu’un t’a poussé à le faire ?" Un seul nom te vient quand tu lui demandes cela : celui de ta meilleure amie. Cette femme qui te donnait l’impression d’être jalouse de ce que tu vivais avec Koa. Est-ce que c’est de sa faute s’il a décidé de te laisser ? Si c’est le cas, il n’y aura pas de réconciliation possible avec la demoiselle en question. Tu avais encore besoin de Koa à l’époque, il était ta bulle d’air, un morceau paisible de l’univers. Il te faisait aimer ton corps marqué par les coups. Avec Koa, tu revivais. Sauf qu’il est parti, il en avait besoin. Acte peut-être égoïste de sa part sauf que tu ne l’as pas retenu comme si tu ne tenais pas vraiment à lui. Est-ce qu’il aurait aimé que tu lui cours après, que tu lui demandes de rester ? Peut-être bien. Pendant longtemps, tu as caché ton chagrin, reprenant tes techniques de survie jusqu’à ce que Jules apparaisse dans ta vie.  

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Lun 23 Nov - 13:54
Il suivit la jeune femme à travers le restaurant, sentant plusieurs regards lui bruler le dos alors qu’il prenait place en face d’elle. Saisissant à son tour la carte, il épluchait, distrait, les choix qui s’offraient à lui. Comme une envie de commander une bouteille d’un litre d’eau pour apaiser la sécheresse qui s’était emparée de sa gorge en passant par sa bouche. Mordant sa lèvre inférieure dans un signe d’hésitation, il relevait finalement le regard vers la jeune femme, sourcils froncés, interrogatif, face à sa première offre. Celle-ci était ridicule. Lui offrir une boisson était la moindre des choses vis à vis de la situation, de la conversation qu’ils s’apprêtaient à avoir.

Ne dis pas n’importe quoi… —murmurait-il avant de secouer légèrement la tête, tout en refermant la carte.
Il optait finalement pour un café, noir, sans sucre. Quelle originalité ! Il ne fallait pas trop lui en demander sur l’instant…

L’amorce était hésitante. Mais il ne jugeait pas. Il n’aurait pas fait mieux quand il y pensait, il n’aurait peut être même pas eu le courage d’initier un échange. Étendant ses grandes jambes sous la table, il reculait un peu sa chaise mais s’arrêtait net alors qu’elle formulait cette dernière question. Ok. Il allait devoir se mettre à l’aise, peut être que cette conversation serait plus longue que ce qu’il avait imaginé, quinze minutes plus tôt. Parce qu’elle était sérieuse. Cette question était sérieuse… Il marquait un temps. Le temps d’une grande inspiration alors qu’il passait ses deux mains sur le visage pour finir dans l’épaisseur de ses boucles brunes.

Teodora… —commençait-il, réalisant une demie seconde plus tard qu’il venait de l’appeler par sans prénom et non le diminutif auquel il était habitué. Personne ne m’a poussé à quoi que ce soit. Carmen… Ne m’a pas poussé à le faire, si tel est le fond de ta question…

Il savait que c’était le cas. Cependant il croyait cet épisode de jalousie derrière eux, derrière elles mais visiblement ce n’était pas le cas. Leur relation ayant déjà apporté des tensions dans le groupe d’étudiants qu’ils étaient à l’époque, il ne se serait encore moins permit de jouer sur deux tableaux ! Bien qu’il en aurait eu l’opportunité s’il avait été un connard jusqu’au bout… Mais il n’avait jamais céder à l’idée, bien que source de fantasme auprès de la majorité de la gente masculine. Pas lui. Carmen était son amie. Rien de plus. Il ne s’autorisait à penser qu’elle aurait peut être espéré plus. Et franchement il s’en foutait un peu. Qu’il l’ai su alors ou maintenant ne changerait rien à sa vie.

On déposait les boissons à leur table. Koa attrapait d’une main la sienne, mais se contentait d’appréciait la chaleur de la tasse contre sa paume alors qu’il poursuivait. Il conservait ce ton calme et presque apaisé, apaisant malgré la difficulté du sujet.

Quand je me suis engagé dans l’armée, j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de futur envisageable pour notre relation. Je n’avais pas de visibilité sur la durée, ni l’espace en général… Peut-être était-ce égoïste de ma part… —commençait-il, relevant alors le regard vers la jeune femme, cherchant le sien avant de poursuivre. J’aime à penser l’inverse. Ça l’aurait été si je t’avais imposé une relation à distance. Une relation rythmée par une absence continue, menant à une constante incertitude… Peu à peu les souvenirs de la présence physique de chacun se seraient estompés et on serait quoi… Restés liés par l’idée d’un couple qui n’est plus? —il soupire, et baisse les yeux en secouant légèrement la tête. Non…

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Dim 13 Déc - 21:52
GUESS WHO


13 novembre 2020
Tu n’arrives pas à le regarder dans les yeux quand vous vous retrouvez face l’un à l’autre, assis à cette table. La tête légèrement baissée sur la carte ou bien sur tes doigts, ou encore à regarder le fond de la salle comme si c’est bien plus intéressante. Tu as vu juste, le jeune homme refuse aussitôt ton offre. A une autre époque, tu aurais fait la moue pour cela mais aujourd’hui, non. Tu hoches uniquement la tête en guise de réponse. Et quand il faut passer commande, tu te prends un thé noir.
Tu retombes dans le silence juste après avoir posé ta question. Est-ce qu’il a ressenti la colère que tu peux avoir pour Carmen ? Surement. Le fait de ne pas la nommer directement est clairement un indice de la relation que tu mènes avec la jeune femme. Peut-être alors qu’il doit te prendre pour une gamine qui ne sait pas faire la paix, ni même mettre sa rancœur de côté. Il souffle ton prénom. Entier. Ca te fait bizarre et généralement quand on n’utilise pas ton surnom, c’est que tu as fait une connerie. Tu te sens obligée de relever les yeux vers lui à ce moment là, d’assumer ce que tu viens de dire. Il essaie alors de te rassurer sur un point. Celui de Carmen. Elle n’y est pour rien, apparemment. Soulagement certain. "Tant mieux…" murmures-tu Ou alors est ce qu’il te répond cela pour te faire plaisir ? Quand même pas, Koa n’est pas comme ça.
Refouler tes émotions a toujours été une habitude pour toi et encore une fois, tu offres un visage sans expression, encaissant le coup des mots de Koa. Tu trouves cela difficile à entendre, à accepter. Peut-être même que tu aurais préféré que cela soit de la faute de Carmen. Sauf qu’elle n’y est apparemment pour rien dans l’histoire. Pourtant elle était bien jalouse, quelque peu envieuse nan ? Te voilà à penser que tu te fais des films. Non, non, tu as bien vu les regards noirs qu’elle pouvait te lancer ou les arguments qu’elle t’exposait. Tu ne peux pas lui en vouloir non plus, tu lui avais fait la promesse de ne pas te mettre en couple avec l’un des deux garçons du groupe. Promesse non tenue, impossible de résister à l’homme qui se trouve en face de toi. Cependant ce dernier vient de tuer toute possibilité de retenter l’aventure, de vous offrir encore une fois une once de plaisir, de bonheur. Pourtant il ne dit que des choses vraies. Et puis ce n’était pas vraiment de l’amour, cela n’aurait donc jamais duré. Acceptes, Teodora, tu ne peux rien faire de plus de toute manière. Tu secoues la tête, regrettant presque la question que tu viens de poser. "T’façon, on était qu’un couple quelque peu factice… Je comprends ton raisonnement." Violence des mots qui pourront peut-être le briser un peu mais tu ne peux pas t’en empêcher, ça sort tout seul comme si tu cherches à lui faire regretter de t’avoir quittée. Ne te mens pas, d’une part c’est bien le cas mais d’une autre, tu acceptes vraiment les choix qu’il a fait.
Tu prends une gorgée de ta boisson chaude, manquant au passage de te bruler la langue. Tu souffles alors légèrement dessus avant de reprendre ton interrogatoire sans doute bien trop pesant pour Koa. "Est-ce que tu as quand même pensé à moi quand tu étais là bas ? Rien qu’une fois." Qu’est ce que cela t’avance de savoir ce truc, Teo ? Franchement, à rien, si ce n’est à te faire souffrir. Tu peux être bête avec tes questions mais tu as ce besoin de tout savoir même si cela ne te permettra surement pas d’avancer. Car cette relation que tu as eue avec Koa, tu ne pourras jamais l’oublier. Premier amour refoulé.

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Jeu 17 Déc - 19:12
Factice.

La violence du mot le déconcerte. Pourtant il y a une part de vérité dans celui-ci, mais il fait mal. Koa sait pertinemment que cette phrase un peu provoc’ est complètement volontaire de la part de son ex. Elle sait déjà l’effet que ça lui fera. Elle le connait. Et oui… Il est blessé. Bien joué mademoiselle Akkermann !
Les lèvres pincées, le brun détourne le regard. Laissant ses yeux se perdre dans la contemplation de l’océan au delà de la grande baie vitrée, il ravale sa fierté comme il le peut.

Dude… She’s right. 

Malgré tout la pique à du mal à passer. Il sait qu’elle ne pense pas la chose sur toute la ligne mais pour autant il ne peut s’empêcher de bloquer sur la remarque de la jeune femme.
Oui, ils étaient jeunes. Oui, il s’agissait de la première relation « sérieuse » du jeune homme. Première fois qu’il faisait passer les besoins d’une autre personne avant les siens. Première fois qu’il s’oubliait. Mais pour autant était-ce le fonctionnement d’une relation? S’oublier pour l’autre? Donner encore et encore, au détriment de sa propre personne? Il avait tout fait pour la rendre heureuse, amener du bonheur dans sa vie, y foutre des paillettes en pagaille. Elle, l’avait fait se sentir aimé, valable, légitime. Lui avait donné la possibilité de se définir hors du cercle familial et universitaire. Mais quand il pensait, à trop vouloir élever, améliorer l’autre, ils s’étaient oubliés. A force de se voir au travers de l’autre, ils avaient oublié comment prendre soin d’eux-même.

Donc oui. Elle n’avait pas tort. Mais factice? Non, il n’était pas d’accord. Factice aurait été une question d’apparences et elle savait pertinemment qu’il n’en avait que faire, pour pas dire, rien à putain de foutre. Ou alors voulait elle dire factice dans le sens, où, c’était la seule issue à ce petit jeu de séduction? Se mettre en couple parce que tout le monde sort avec quelqu’un à la fac, tout le monde a forcément eu une romance universitaire et qu’il fallait qu’ils aient la leur…?

Il ouvre la bouche, comme pour dire quelque chose mais se ravise. Ses doigts pianotent sur l’arrête de la table. Lancer le débat ne serait probablement pas très judicieux. Il baisse les yeux dans un demi sourire amer et mord l’intérieur de sa joue pour s’empêcher, lui même, de s’engager sur un terrain glissant. Il le regretterait. Il n’en connaissait pas l’issue.

Mmmmmh mmmh…Soit..! —lâche t-il finalement dans un souffle à peine audible avant de porter la tasse à ses lèvres.


Sa question le surprit. Il la pensait alors gonflée à bloc, fière et hors d’atteinte après avoir lâché sa dernière pique. Mais finalement elle jouait à nouveau la carte de la transparence, ayant entièrement conscience de la position —vulnérable— dans laquelle cette dernière question la mettait. Ainsi, par respect, il ravalait son sourire et prenait une longue gorgée de café brûlant. Il s’éclaircissait discrètement la gorge dans une petite grimace.

Tu dois vraiment avoir une image pas très glorieuse de moi, pour que tu me poses cette question… Type sombre connard mmmh? — commence t-il. Koa marque une pause, comme pour lui laisser le temps de répondre alors qu’il croise les bras sur la table, réduisant quelque peu l’espace qui les sépare. Il fixe la jeune femme quelques (longues) secondes supplémentaires, plantant son regard dans le sien dans un silence qui doit lui paraitre une éternité. Oui, Téo… Plus d’une fois. Ne pense pas que ça a été ni facile, ni une partie de plaisir de mon côté…

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Lun 11 Jan - 2:40
GUESS WHO


13 novembre 2020
Tu y as peut-être été un peu fort. Tu vois qu’il tique. Peut-être que tu devrais te sentir mal après ce que tu viens de lui balancer à la tronche mais pas du tout. Serait-ce un sourire en coin qui s’affiche sur ton visage ? Oui. Tu ne te caches pas de la légère satisfaction que tu connais en étant aussi froide avec lui. Pourtant il ne mérite pas tant de méchanceté, surtout que c’est toi qui l’as ramené pour prendre un café. Tu aimerais alors qu’il réplique et puis tu te rappelles que vous ne vous êtes jamais vraiment disputés auparavant, ce n’est pas surement pas aujourd’hui que cela arrivera. Tu le fixes attendant une réponse, décortiquant les moindres mimiques de son visage. Est-ce qu’il va oser rester impassible ? Tu le connais, il sait se reprendre aussitôt. Mais tu le sens chercher ses mots. Tu viens de lui clouer le bec et tu vas même à penser que sa réponse est plutôt décevante. Sauf que tu ne vas pas faire la gamine pour ça. Tu acceptes qu’il ne rentre dans ce petit jeu. Uniquement un hochement de tête fera l’affaire pour lui répondre. Tu ne serais rentrée que dans le débat s’il avait plongé la tête la première mais non. Dommage… Ta pelle d’arguments ne te servira pas. Et puis peut-être que cela n’aurait peut-être pas une bonne idée, tu aurais été replongée quelques années en arrière, et tes meilleurs souvenirs avec Koa t’auraient déstabilisée. Et perdre la face devant Koa ? Impensable pour toi.
Cependant ta question suivante n’est que preuve que le jeune homme te faire perdre quand même tes moyens. Petit cœur qui a besoin d’être rassuré, de savoir que l’homme aimé a pensé à lui. Tu connais pourtant la réponse mais tu la poses tout de même, tant pis pour le masque de femme froide et distante. Sa voix te fait sursauter, est ce qu’il serait en colère à cause de ce que tu as dit ? Peut-être bien puisque tu lui donnes l’image d’un type qu’il n’est absolument pas. Lui, un connard ? Jamais de la vie. Tu secoues la tête, répondant aussitôt "Non, bien sûr que non ! Jamais je ne penserai ça de toi… Pas après tout ce que tu as fait pour moi… Pas après ce que nous avons vécu…" Ce n’est plus l’esprit qui parle mais bien le cœur. Tu ne peux pas faire semblant quand tu évoques tous ces souvenirs puissants. Demoiselle marquée à vie. "J’y pense même encore parfois…" Un voile qui vient de se lever, laissant échapper quelques sentiments que tu aurais préféré cacher. Et bon sang qu’est ce que cela te fait du bien d’entendre qu’il a pensé à toi. Et tu aimerais qu’il continue de penser à toi, qu’il ne voit que toi. Sauf que cela n’est pas possible Teodora, il ne veut plus de toi. Tu demandes alors s’il a rencontré une autre femme qui le satisfait plus que toi ? Faisant de toi qu’un simple élément du passé. Ne commences pas à t’embourber sur ce genre de sujet, cela ne te regarde pas. Il a bien le droit de refaire sa vie après tout. Tout comme tu as essayé de le faire avec un ancien collègue à toi.  Sauf qu’il y avait toujours Koa qui revenait, qui te hantait. "Et maintenant ? Ca dit quoi là ?" Tu pointes alors du doigt son cœur, voulant savoir ce qu’il ressent, s’il y a quelque chose qui le perturbe autant que toi.

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Jeu 14 Jan - 2:22
« …tout ce que tu as fait pour moi. Pas après ce que nous avons vécus.»

Il process encore ses premiers mots. Et il se dit que peut être qu’il ne la méritait pas dans tout les cas. Pour qu’elle continue de penser ainsi, d’avoir cette image de lui après la souffrance qu’il avait probablement du lui infliger. Il en savait quelque chose pour être resté en contact avec le deuxième mec de la petite bande qu’ils formaient jadis. La pilule Koa était mal passée.

Il se demandait alors si — aujourd’hui il aurait fait les choses différemment. Il aimait à penser que oui. Mais était il honnête avec lui même en s’assurant qu’il valait mieux qu’avant?

La glace se brise. Elle laisse échapper quelques bribes emplies d’honnêteté. La froideur dont elle faisait preuves quelques secondes plutôt la quitte pour laisser entrer quelques rayons d’une toute autre et nouvelle sensibilité. Elle y pense parfois lui avoue t-elle. C’est agréable à entendre. Ça lui fait presque chaud là, quelque part sous le thorax à Koa… Une sensation d’une courte durée. Vite rattrapé par quelque chose de plus douloureux. De la peine. Il se déteste quand il y pense. De l’avoir considérée comme un dommage collatéral sur le tard, bien après avoir quitté l’Oregon. Pourquoi n’avait-il pas fait les choses bien avant de partir. Pourquoi ne l’avait pas prit entre quatre yeux pour lui dire qu’il partait ET que par conséquent c’était mieux d’arrêter là. Pourquoi ne lui avait-il pas donné l’occasion de s’énerver contre lui, de l’insulter, de le gifler même… Putain d’égoïste. Syndrome de l’enfant unique. Non il n’avait, en réalité, pensé qu’a sa pomme quand il se rejouait la scène aujourd’hui. Il avait voulu se sentir aimé une dernière fois. Ils avaient passé le dernier weekend ensemble. Le jeune Thompson avait planifié une escapade last minute en dehors de Windmont Bay, dans un hôtel un peu plus haut sur la côte. Ils avaient pas plus de temps dans cette chambre que dehors. De par ses actes il avait laissé beaucoup trop de place à l’interprétation. Lui habituellement si direct, avait été le dernier des lâches. Elle avait du penser à un au revoir pour mieux se retrouver… Alors que cette parenthèse — ce week-end hors du temps— était l’épisode final de leur série. Un tv show sans reboot…

Koa suit la main de la jeune femme du regard. Elle désigne son thorax, mais en se fiant à la tournure de sa phrase, il comprend qu’elle parle de son coeur. Ah ! Ça… Si une personne était à même de répondre à cette question, il était temps qu’elle se manifeste, qu’elle sorte de sa cachette car ce n’était certainement pas le principal intéressé ! Ça disait rien et beaucoup trop à la fois. C’était le bordel. Mais paradoxalement le brun visualisait une boite complètement vide. Comme un box, une pièce en plus autrefois louée pour stocker des affaires et des souvenirs. Entre temps la souscription avait expirée et tout avait été balancé… Ailleurs.

Il boit une nouvelle gorgée. Puis une seconde plus longue. Il se laisse du temps pour formuler quelque chose. Mais le mots ne viennent. Il hausse les épaules et pousse un lourd soupire alors que ses yeux se posent à nouveau sur la jeune femme. Il a alors un petit sourire, suivi d’un doux rire poli…Ou gêné ? Ou encore amer?

Rien qui ne vaille la peine d’être abordé… -soufflait-il avait de croiser à nouveaux ses bras sur la table.

C’était la vérité. Il doutait qu’elle ait envie ou besoin de savoir ce qu’il en était de sa vie sexuelle. Il avait gagné en côte, oui. Célibataire en uniforme, ça fonctionnait toujours aussi bien, même au 21e siècle. Il n’avait pas compté ses coups d’un soir ni même retenu leurs prénoms parce qu’elles ne représentaient rien de plus. Elles étaient juste ça: des coups. Des histoires sans lendemain. Il était toujours introuvable au réveil, ne restait jamais dormir, bannissait les pilowtalk… Pas d’attaches. C’était purement physique.

Je te retourne la question du coup… -murmurait-il en soutenant le regard de la jeune femme alors qu’il portait à nouveau la tasse fumante à ses lèvres. Il ajoutait, plus bas encore, marquant de petites pauses. Sans obligation de réponse ! Si jamais tu… Ne veux pas parler de ça avec moi ! Je comprendrais… Complètement.

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Dim 24 Jan - 3:05
GUESS WHO


13 novembre 2020
Qu’est ce que tu n’as pas dit là, Teodora. Tu passes de la fille froide et intouchable à la demoiselle qui réclame le retour de son ex. Tu ferais presque pitié. Pourquoi lui dire ce genre de chose si ce n’est le faire culpabiliser ? Cela ne te sert à rien. Ou alors peut-être tu avais vraiment ce besoin de lui dire ce que tu ressens encore aujourd’hui. Parce que tu ne pourras jamais l’oublier, Koa, c’est une partie de toi, une partie de ton bonheur. Gamine qui se sentait aimée grâce à lui. Il t’a fait penser à beaucoup de choses, t’a permis de calmer cette haine envers l’amour que tu ressentais. Tu ne voyais que lui et encore aujourd’hui c’est le cas, même si tu essaies de taire cela.
Pendant quelques secondes, tu revis ces souvenirs que tu as pendant longtemps enfouis. Ces moments d’amour que beaucoup enviaient quand ils vous regardaient. Teo et Koa, le couple presque jalousé, appellation qui t’a toujours un peu fait marrer. Ils ne voyaient que l’image que vous donniez. Et même si encore aujourd’hui, tu te convaincs que tout était faux, une part de toi y croyait vraiment. Que vous alliez continuer à vous aimer pendant encore longtemps.  
Tu en conclues qu’il ne doit voir personne. Son métier ne l’aidant surement pas à se caser complètement. Satisfaite ? Légèrement. Jalouse ? Complètement. Pourtant, ça ne devrait pas être le cas, ses histoires ne te regardent pas. Cela ne te sert à rien de savoir si ce n’est te blesser un peu plus. Pauvre garçon qui n’a rien demandé et qui se retrouve à être interroger juste pour te rassurer. Toxic girl. Hochement de tête accompagné d’une phrase préfabriquée "J’espère qu’un jour, tu trouveras quelqu’un qui te comblera." Puisque tu en as été incapable. "Moi ?! Oh.. Eh bien…" Qu’est ce que tu vas encore inventer là, Teo ? Tu ne vas quand même pas t’embourber dans des mensonges alors qu’il se moque surement de ta vie amoureuse et sexuelle. Ce n’est donc pas le moment de t’inventer une vie. Malgré cela, tu ne peux t’en empêcher. Trop envieuse de connaitre sa réaction quand il apprendra que tu fréquentes quelqu’un. Enfin soi-disant, que tu fréquentes quelqu’un. Petit sourire donnant l’impression d’être attachée à cet homme qui n’existe absolument pas. "J’ai peut-être rencontré quelqu’un, oui… Enfin, nous apprenons à nous connaitre, ce n’est que le début." Le début de la fin surtout, si tu continues à raconter des bobards grotesques. Il n’y a personne dans ta vie, incapable d’aimer une personne avec ce sentiment que l’on appelle amour. Tu regardes le jeune homme dans l’espoir qu’il réagisse, que son regard s’assombrisse de jalousie. Tu aimerais tant qu’il te dise de lâcher cet anonyme pour retenter quelque chose avec lui. Gorgée de ta boisson chaude que tu finis par terminer. Serait-ce un signe que cette entrevue se termine ? Peut-être bien. Tu le regardes avec l’envie de rester, de continuer à le regarder, à le questionner mais en même temps, tu te dis que tu en as trop fait. Tu tentes tout de même une dernière question, surement pour te rassurer, pour garder l’espoir de le revoir encore une fois. "Tu comptes rester un petit peu ou… Tu repars bientôt ? Dans le fond, ça serait peut-être mieux, Teo, non ? Avant que tu ne redeviennes complètement accro.  

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Koa Thompson

behind
messages : 53
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 381
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Jeu 28 Jan - 23:08
« … jour, tu trouveras quelqu’un qui te comblera. »

Il du se mordre l’intérieur de la joue pour ne pas rire, alors qu’il baissait la tête, espérant qu’elle ne le remarque pas. Il savait. Oh oui il savait pertinemment qu’elle n’en pensait pas un mot. Quelle phrase bateau. Pourquoi tout les exs prétendaient ce détachement, se souhaitant le meilleur alors qu’ils aimeraient voir l’autre bruler en enfer, pour ne pas dire crever. Koa savait que Teodora ne le détestait pas encore. Elle devait probablement ressentir encore de l’attachement pour lui, après tout leur idylle avait été si belle. Trop belle? Quoi qu’il en soit leur relation les avaient tout deux sauvés. Chacun avait prit soin de l’autre à un moment de leur vie où probablement, sans le savoir, ils avaient désespérément besoin d’amour et d’affection. Pour autant la fin de cette histoire était moche. Il en était le seul responsable, ainsi avait-il du mal à croire qu’elle lui souhaite tout le bonheur du monde après la peine qu’il lui avait causée. Mais Koa se contenta d’hocher la tête, les lèvres pincées pour masquer sans succès son sourire qui creusait déjà  de petites fossettes au creux de ses joues. Il prétextait un petit toussotement pour reprendre son sérieux. Changement d’expression radical. Il regardait à nouveau la brune dans les yeux d’un tout nouveau sérieux.
Elle avait rencontré quelqu’un !

Bullshit…

Sur son visage soudain sérieux, la surprise fut lisible, notamment dans le mouvement de ses sourcils. Vraiment? Il ne détourna pas le regard, non, ses yeux sombres fixaient la jeune femme. Après de longues secondes durant lesquelles elle prétendait une rencontre, relatait un rapprochement, le brun eut un nouveau sourire. Discret, qu’il ne tentait pas de cacher cette fois ci. Elle mentait. Il en était sur. Il la connaissait trop bien, et certaines choses ne changeaient. Au mieux elle exagérerait la situation, l’enjolivait. Mais le beau Thompson ne dit rien, et se contenta d’hocher la tête aux dires de la jeune femme. Il ne souriait pas car il ne lui souhaitais pas d’être heureuse avec quelqu’un d’autre, non. Non il souriait car elle se sentait obligé de lui montrer qu’elle n’avait pas besoin de lui, qu’elle était heureuse sans lui. Du moins c’est ce que le brun compris au travers de sa tentative plus ou moins relative et réussi de mensonge. Trouvait-il cela flatteur ? Peut être. Cela le rassurait-il de savoir qu’elle n’avait personne ? Pas vraiment.
Pour une fois il n’avait pas vraiment de planning quand aux évènements à venir, lui qui avait cette habitude de quadriller sa vie comme un complete control freak. Mais si il y avait bien une chose qu’il n’avait pas volontairement planifié ou même envisagé, et ce pour une bonne raison, c’était de s’impliquer dans une relation. Non.

Tu m’en vois ravi pour toi, en espérant que ça évolue ainsi… -mentait-il à moitié, étrangement convaincant, avant de finir à son tour sa tasse de café. Il prenait ensuite quelques gorgées d’eau, avant de secouer doucement la tête. Il s’accoudait sur la table, se penchant légèrement en avant alors qu’il venait ôter son porte feuille de la poche arrière de son jean. Il sortait de l’étui en cuir deux billets verts, qu’il venait caler sous le présentoir à serviettes de leur table, et prenait un chewing-gum. Toujours les mêmes. Cool cassis. Ses préférés, signature d’une haleine agréablement fruitée depuis douze ans.

Mmmmh… Ouais non je n’ai pas prévu de repartir tout de suite. J’ai rien jusqu’a septembre donc… Je vais rester un peu dans le parages encore… — il avait un haussement d’épaules alors que son regard croisait celui de la brune. Puis il ajoutait dans un petit sourire naissant, alors qu’il remontait le zip de sa doudoune noire. J’espère que ce n’est pas un problème…!

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Teodora Akkermann

behind
messages : 571
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 969
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

Guess who (Koa) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) · Mer 3 Fév - 2:09
GUESS WHO


13 novembre 2020
Qu’est ce que cela peut bien lui faire se savoir ou non si tu as rencontré quelqu’un ? Il s’en moque très certainement et pourtant, tu ne peux t’empêcher de raconter un bobard. Arrêtes d’être aveugle Teo, ton mensonge est bien trop facile à discerner. Koa doit bien se douter que tu n’as personne dans ta vie, que tu cherches seulement à chatouiller sa jalousie. Lui dire la vérité aurait été tout aussi simple. Tu croyais vraiment que cela le ferait réagir ? Tu as dû oublier qu’il n’est pas le genre de personne à vriller pour une histoire de relation, voulant montrer à tout prix sa jalousie ou sa possessivité. Non, Koa n’est pas comme ça. A la place, il te regarde le sourire aux lèvres. Est-ce que c’est moqueur ? Non, ce n’est pas son genre non plus. Il est juste amusé. Amusé de voir que tu es en train de t’enfoncer pour tenter de garder un minimum la face. Mais Koa, il décèle trop vite, il capte facilement. C’est pour ça qu’il se tait pour t’éviter de chercher encore et encore des fausses histoires.
Et puis les mots tombent qui résonnent étrangement aux tiens. Qu’est ce que vous pourriez dire d’autre de toute manière ? Je ne te souhaite tout le malheur du monde ? Non, bien sûr que non. Vous n’en êtes pas à vous haïr, juste que vous ne vous comprenez plus. Léger sourire qui s’affiche sur ton visage alors que tu remets une mèche de cheveux derrière ton oreille. Tu te sens gênée qu’il te souhaite une évolution positive. Tu tentes aussi de cacher cette déception qui t’anime. Tu aurais aimé qu’il te lance Arrête de dire de la merde, je sais que tu mens. Mais non, il te sous-entend ces mots que personne n’aime recevoir Bonne continuation. Acceptes le, Teo, car tu ne pourras jamais revenir en arrière, revivre cette histoire d’amour que beaucoup apprécient dans les séries teenage.
"Merci… C’est gentil…" Gentil ? En quoi ses mots sont gentils ? Il dit cela uniquement par pure politesse. Qu’est ce que tu peux être bête quand tu es déstabilisée, Teo. Ressaisis-toi bon sang. Tu le regardes terminer sa boisson puis régler pour vous alors que tu lui avais dit que tu paierais pour vous deux. Tu pourrais l’en empêcher, sortir aussi ton porte feuille mais cela rendrait la situation encore plus bizarre qu’elle ne l’est déjà.
Tu es presque heureuse d’apprendre qu’il reste en ville. Le regard qui pétille à nouveau, l’esprit qui divague un peu, espérant le recroiser à un autre moment. Non, tu ne devrais pas penser ce genre de chose mais c’est trop tard. Gamine qui aime se faire des plans sur la comète. Et puis sa question te fait tiquer. Sourcils qui se froncent. Est-ce qu’il penserait que cela te gênerait de le voir trainer à Windmont Bay ? Tu secoues la tête. "Pourquoi cela poserait un problème, Koa ? T’es ici, chez toi. Et si c’est parce que tu penses que cela me gênerait de te croiser, eh bien non. Et si cela avait été le cas, j’aurais fait avec. Windmont n’est pas assez grande pour nous permettre de nous éviter." Voix assurée qui pourrait en étonner plus d’un, accompagnée d’un dernier sourire. Et tu le laisses partir.


FIN

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Guess who (Koa) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Guess who (Koa) ·
 
Guess who (Koa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: saddle peak lodge-
Sauter vers: