hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

 

 Behave abnormally


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak
Aller en bas 

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Behave abnormally Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Behave abnormally · Sam 14 Nov - 10:57
Behave abnormally
so let's let things come out of the woodwork, i'll give you my best side, tell you all my best lines,
seeing me rolling, showing someone else love, dancing with our shoes off

@Tony Burton


Une nuit de novembre sans lune.
Windmont Bay n’avait pas été aussi calme depuis des semaines. Une ville en suspens, le temps de quelques heures, un repos mérité, une trêve acceptée de tous. Winifred aurait dû être sous ses draps à cette heure-ci, assommée par les médicaments, détendue artificiellement. Mais elle négligeait son traitement dernièrement, et ne dormait plus depuis des jours. Au fond d’elle, un monstre, parfois affectueux, parfois ennemi, grattait. Ce soir-là, profitant de la fatigue accumulée, le monstre se faufila hors du lit, passa devant Estrella endormie, et la guida en dehors, dans les rues d’Harbor Row. A ses pieds, une paire de bottes en cuir mais sur ses épaules était sa robe de chambre. Le froid ne la réfréna pas, au contraire, il lui fit un bien immense, rafraîchissant son esprit embrumé, fouettant ses joues écarlates. Ses pas la menèrent jusqu’à Pioneer Oak et au devant d’un domicile en particulier. Elle s’arrêta au niveau des buissons, ferma les yeux trente secondes, avant de les rouvrir et de contourner la propriété. Prudemment, elle tenta d’ouvrir la porte arrière, en vain. Elle ne se découragea pas pourtant, et son oeil perçu l’entrebâillement d’une fenêtre vers laquelle elle se dirigea. Glissant ses deux mains dans l’embrasure, elle souleva la fenêtre. Celle-ci grinça à peine mais le vent s’engouffra avant elle à l’intérieur. Elle devait faire vite. Plus discrète qu’un chat, elle retira sa paire de bottes, se hissa par la fenêtre et posa un pied nu, assuré, à l’intérieur du domicile. Elle connaissait les lieux par coeur, pour y avoir été gardée, enfant, par le couple locataire. Elle referma la fenêtre derrière elle, prenant soin de ne pas la claquer et commença sa progression dans les lieux. Seule la lumière des lampadaires à l’extérieur l’aidait à visionner les meubles qui l’entouraient. Ses doigts parcoururent, intrigués, les objets disposés jusqu’à ce qu’elle parvienne au niveau de la collection de crânes en verre. Un frisson intense la figea sur place tandis que des images obsédantes l’assaillirent. Une fois encore, elle ferma les yeux trente secondes, avant de faire demi-tour et de se diriger vers l’étage. Sa peau nue sur la moquette n’émit aucun son et elle put arriver au niveau des chambres sans crainte. L’une des portes était ouverte, comme si son occupant tenait à garder un lien avec les autres pièces de la demeure. C’était sage de sa part, on ne sait pas qui pourrait s’introduire en pleine nuit chez lui. Le coeur de Winifred fit un bond dans sa poitrine à l’instant où elle pénétra dans la chambre à coucher. L’odeur masculine qu’elle connaissait aujourd’hui parfaitement l’enveloppa des pieds à la tête. Elle ferma de nouveau les yeux. Cette fois, un étrange apaisement s’abattit sur son visage. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, se fut pour contourner le lit où une silhouette dormait profondément, paisiblement. Elle ne voyait pas son visage d’où elle était, mais elle savait qu’elle était auprès de la bonne personne. Elle baignait dans l’euphorie. Une sensation plus addictive que n’importe quelle drogue. Aveuglée par cette sensation, elle se rapprocha de l’individu et observa de son visage le peu que la lumière de la ruelle lui autorisait. Sans réfléchir, elle glissa alors deux doigts sur son front endormi pour lui dégager des mèches noires corbeau. « Tony. » susurra-t-elle finalement, le coeur sur le point d’exploser.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Behave abnormally Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Behave abnormally Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Behave abnormally · Lun 16 Nov - 15:12
Les journées se suivaient et se ressemblaient depuis des mois désormais, Tony s’était créé une monotonie bienvenue dans cette petite ville d’Oregon ; même si des bâtons étaient régulièrement balancé dans ses roues, il continuait à croire qu’un semblant d’avenir lui était possible. En dehors de Kerry, personne ne remettait en cause sa santé mentale, son isolement, cette aura de mystère dans laquelle il s’emmitoufler à chaque sortie. Après son altercation avec la grande blonde, il avait songé à mettre les voiles et à partir à la recherche d’un autre trou dans lequel se terrer, toutefois elle l’avait maintenue à Windmont Bay par une main tendue et des excuses qu’il avait estimées sincères. Alors il était encore là, à protéger les habitants grâce aux caméras habilement installées par ses mains désormais expertes. Être sur la route une bonne partie de la journée lui permettait de faire profil bas, de ne pas s’enfermer dans des routines susceptibles de lui prêter préjudice, il n’était jamais deux fois au même endroit. Il se sentait intouchable. La peur panique qui étreignait son cœur à chaque rencontre avec un officier de police s’effaçait petit à petit, il ne se cachait plus lorsqu’il passait devant la clinique ; peut-être faisait-il des erreurs, néanmoins il se sentait davantage en paix avec lui-même, et avec cet état d’esprit, sa santé mentale semblait elle aussi s’améliorer. Comme si le stress avait toujours été un catalyseur de ses accès de colère et de violence. Comme si le yoga avait été la réponse à tous ses malheurs depuis tant d’années. Comme si pour vivre heureux, il fallait vivre caché. Son quotidien était loin d’être parfait, à l’évidence, des choses importantes lui manquaient, toutefois il les transformait en détails, n’y songeant que de-ci de-là, dans les moments les plus calmes. S’endormir seul était devenu plus qu’une habitude, c’était un mode de vie pour cet éternel célibataire qui semblait s’être vacciné des coups d’un soir – à moins que ce ne fut les coups d’un soir qui ne se furent vaccinés de lui ? - et ne prenait plus la gent féminine pour un simple exutoire de ses pulsions les plus perverses. Il était droit dans ses bottes, seul, mais un honnête homme. La douceur d’une caresse et une voix bienveillante le tirèrent cette nuit-là de son rêve mélancolique. Il remua d’abord les paupières, puis la tête, avant de lever une main pour attraper le bras qui s’autorisait des familiarités bien trop tôt. « Hmm... » Encore à moitié endormi, il papillonna des cils tandis que sa vue tentait de faire le point sur le visage qui allait avec la silhouette penchée sur lui. Il esquissa un sourire alors que ses doigts s’entourèrent d’une longue mèche sombre à mesure qu’il remontait sa main jusqu’à la nuque de la jeune femme. « Oh, c’est toi... » Ce n’était pas la première fois qu’il rêvait de Winifred. Malgré leurs entrevues explosives, elle avait laissé dès le premier jour une forte impression sur le subconscient de Tony qui l’invitait irrégulièrement dans ses fantasmes nocturnes. Un souffle d’air froid vint rafraîchir le bout de ses orteils qui dépassaient de sous la couette, il cligna à nouveau des paupières avant de réaliser qu’il n’était plus dans les bras de Morphée. Dans un sursaut, il se redressa et s’éloigna si rapidement de l’intruse que l’arrière de son crâne vint taper violemment contre le mur. « Qu’est-ce que tu fous là ? » s’exclama-t-il, la couverture remontée sur lui en guise de faible protection. D’instinct, il chercha à discerner malgré la pénombre si Winifred était armée. « Comment t’es rentrée ? » Une chose était sûre, il n’était pas idiot au point de ne pas vérifier que sa porte d’entrée était bien close au moment du coucher. Se pouvait-il qu'ils avaient passé une nuit coquine ensemble ? Non, il savait que son esprit aurait tout fait pour se souvenir d'un exploit pareil.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Behave abnormally Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Behave abnormally · Ven 20 Nov - 9:07
@Tony Burton

Il dormait, mais son geste fut si limpide. La main masculine qui se déposa sur son bras avant de grimper jusqu’à sa nuque la tétanisa et elle ne broncha pas. Son coeur battait à tout rompre, comment ne pouvait-il pas l’entendre ? Il murmura dans ses songes et Winifred attendit qu’il se réveille réellement pour reprendre la parole. Elle n’eut guère à attendre bien longtemps et la surprise, évidemment, le submergea. Elle le vit se lever d’un bond et cogner son crâne contre l’arrière du lit. Bien fait, pensa-t-elle avec amusement, un sourire déplacé venu se caler sur ses lèvres. Un sourire d’ailleurs qui resta ancré sur ses traits lorsqu’il s’exclama et lui demanda ce qu’elle faisait à son chevet ou encore lorsqu’il lui demanda comment elle était entrée chez lui. « Shhht ! » Elle leva un index et vint le plaquer contre les lèvres de Tony, rieuse. « Tout va bien, ne t’inquiète pas. » Une façon comme une autre d’éluder ses délicates interrogations concernant son introduction illégale chez lui. Winifred ne le quittait pas des yeux, comme fascinée, subjuguée par l’individu qu’elle avait en face de lui. C’était tout un univers de le surprendre au saut du lit (littéralement), dans toute sa vulnérabilité et sa simplicité. Nonchalante, elle abaissa son doigt et prit place sur le lit de Tony, tournée de biais vers lui. Sa robe de chambre lui tombait d’une épaule, mais elle n’y porta aucune attention. « Ma psy me tuerait de me savoir là. » Son ton était réprobateur, mais son oeil restait malicieux. Elle n’avait pas le moindre regret à l’idée de se retrouver dans la chambre de son agresseur. « Mais elle serait ravie de te rencontrer, tu sais. Je lui parle tellement de toi… » Elle pencha la tête de côté, visiblement anxieuse à l’idée de partager ces vérités avec lui. Elle finit par hausser les épaules, au bout d’une inspiration qui la fit frémir de la tête aux pieds. Elle respirait Tony, son odeur distincte, ses mauvaises ondes. Du bout des doigts, elle caressa le drap avec lequel il se couvrait toujours, sans lâcher Tony du regard. « Tu vas continuer longtemps à te cacher de moi ? » Son sourire avait disparu et ses yeux n’avaient plus sa fraîcheur habituelle. Elle paraissait perdue, avide d’un met qu’elle savait toxique mais elle semblait déterminée, presque agressive dans son choix. D'un geste conscient mais quasi imperceptible, elle fit tomber de sa seconde épaule le tissu de sa robe de chambre.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Behave abnormally Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Behave abnormally Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Behave abnormally · Lun 23 Nov - 14:10
La douceur d’un réveil bien accompagné avait rapidement cédé sa place au choc de ne pas être seul dans son lit, pourtant habitué à conserver tout un côté froid chaque nuit. Ses questions, légitimes, ne trouvèrent pas écho dans les réponses de Winifred, bien au contraire, son intonation légère ne fit que renforcer ses doutes et augmenta la cadence de ses interrogations. Par réflexe, il secoua la tête afin de se soustraire au contact de son doigt. Aussi agréable soit le toucher de sa peau, il n’était plus suffisamment endormi pour se laisser manipuler de la sorte. « Qu’est-ce que tu… Tu parles de moi ? » A une professionnelle de la santé mentale ? Il ne pouvait l’accepter. Si elle discutait de son cas et sortait par hasard son nom, cela pouvait avoir des conséquences désastreuses pour le technicien. Il eut le malheur de croiser le regard enflammé de la demoiselle et fut comme happé par ses iris. La bouche entrouverte, il se redressa et la couette retomba sur ses genoux pliés, dévoilant son modeste t-shirt qui lui suffisait pour dormir, même s’il était tellement informe qu’il dévoilait la grande majorité des tatouages qui tapissaient son torse et ses bras. Il eut un vif mouvement en avant au moment où le vêtement de la brunette menaça de glisser et de dévoiler sa poitrine. Ses doigts se refermèrent sur les bretelles de la nuisette et il releva le nez pour se retrouver tout proche du visage de Winifred. Il avait déjà été amené à rencontrer des personnes souffrant de somnambulisme mais aucune n’avait été aussi menaçante ou excitante. Il repositionna tant bien que mal le tissu sur la jeune femme, déglutissant bruyamment alors que la pulpe de ses doigts effleurait sa peau chaude. « Tu as raison, tout va bien se passer, il faut juste que tu te réveilles... » Il tapa ses mains l’une contre l’autre devant son visage dans un bruit qu’il espérait suffisant pour la sortir de sa torpeur. Y avait-il une chance pour que ce fut lui qui eut besoin de se réveiller ? Sa voix ne laissait plus transparaître la panique primaire, il était désormais plus soucieux de son bien-être, et inquiet, pour elle autant que pour lui-même. « Winifred ? »

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Behave abnormally Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Behave abnormally · Lun 23 Nov - 21:11
@Tony Burton

Cette situation n’avait aucun sens. Winifred était apparue sans introduction et son discours était décousu. Aussi, elle ne pouvait pas en vouloir à Tony d’être aussi désarçonné. Face à ce constat, elle se résolut à faire preuve de patience. Lorsqu’il s’offusqua qu’elle puisse parler de lui avec sa psychiatre, la demoiselle tenta d’apaiser ses inquiétudes. « Elle ne connait pas ton vrai nom, rassure-toi. Quelle idée ! Et puis de toute façon, elle est soumise au secret médical. » Elle avait articulé le mot secret avec malice, avant de pouffer de rire discrètement. L’instant d’après, elle vit la couette de Tony s’échapper au sol et découvrir ses tatouages si denses mais illisibles pour elle à cause de la pénombre environnante. Elle n’y accorda donc qu’un faible intérêt mais lorsque Tony se saisit de sa bretelle fuyante, Winifred se mit sur le qui-vive. Son geste, étonnamment délicat la rhabilla et un tressaillement la saisit. De ce moment de flottement, elle n’attendait que l’évènement qui ferait basculer cette rencontre atypique mais à sa grande surprise, ce qu’il se produisit était à mille lieux de ce dont à quoi elle s’attendait. Hébétée, elle regarda Tony applaudir devant son visage et elle eut un mouvement de recul. « T’es sérieux ? » Stoïque, elle le regarda avec ce même air interrogatif qu’elle lui adressait si souvent. Malgré elle, elle se leva du lit mais resta à bonne distance de Tony, visiblement bien décidée à rester proche de lui. « Je ne suis pas endormie. Je suis complètement consciente. » Elle passa une main dans ses longs cheveux bruns, rêveuse et aguicheuse. A présent, elle dévorait Tony des yeux, dénuée de toute pudeur. « Peux-tu m’en vouloir, d’être là ? » Elle haussa les épaules, sur-jouant la vulnérabilité. Elle fit ensuite un nouveau pas vers Tony, se pencha au-dessus de lui et posa deux doigts sur son épaule tatouée. Agile, elle les fit glisser le long de sa clavicule, jusqu’à son cou. Elle fit mine un instant de vouloir saisir sa jugulaire mais se rétracta pour bifurquer jusqu’à son oreille contre laquelle elle vint déposer quelques mots dans un chuchotement. « Tu m’as piqué, ne fais pas l’innocent. »

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Behave abnormally Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Behave abnormally Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Behave abnormally · Hier à 10:03
Le secret médical n’était que des conneries balancées par les soi-disant professionnels de santé pour libérer la parole de leurs patients,Tony n’y avait jamais cru, et ce depuis les premiers entretiens qu’il avait eus en tête-à-tête avec une psy. Certes, le cadre dans lequel il avait reçu ces séances n’étaient que moyennement commun et celles-ci avaient permis de dresser le profil psychologique qui lui avait permis d’échapper à la peine capitale – ou presque – mais il n’en demeurait pas moins méfiant à l’égard de ces créatures démoniaques. C’était encore pire lorsqu’ils ne les connaissaient pas. Il n’appréciait, de manière générale, pas du tout que Winifred discutât de son existence à qui que ce fût. Il releva le nez dans sa direction lorsqu’elle se déroba, non sans un soupir de lassitude. « Quoi ? » maugréa-t-il, encore sonné par son réveil en fanfare qui n’avait ni queue ni tête. Il ne comprenait absolument rien, ou ne voulait rien comprendre, une guerre acharnée avait débuté derrière ses globes oculaires et les allures de pin-up de Winifred n’aidait pas sa concentration. « Je… » Le contact chaleureux de la pulpe des doigts de la brunette sur son épaule fit basculer le combat silencieux ; elle avait pris le parti de l’animal qui sommeillait en Tony, celui-là même qui déchiqueta toute trace de raison au moment où ses yeux se plongèrent dans le décolleté de la belle. Innocent n’était pas un qualificatif qui lui allait au teint, il était à mille lieux d’un tel adjectif. Dans une expiration défaitiste, il s’agrippa d’une main à la nuque de la trentenaire afin de guider ses lèvres curieuses le long de sa gorge, puis de son menton avant de s’arrêter à l’orée de sa bouche pulpeuse. Winifred était une belle femme, d’un point de vue objectif, toutefois leur relation était si conflictuelle qu’il ne l’avait jamais admirée sous un regard de désir. Pourtant, à en juger par les fourmillements qui avaient pris possession de son bas-ventre, la jolie folle ne le laissait pas de marbre. « Ça fait combien de temps que tu n’as pas pris tes cachets ? » demanda-t-il, non sans un sourire amusé au coin des lèvres, pour la titiller un petit peu, mais aussi pour s’assurer qu’elle n’était pas totalement inconsciente.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Behave abnormally Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Behave abnormally ·
 
Behave abnormally
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: