hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 i've missed you (d/m)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

Madd Wilson

behind
messages : 1925
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @tearsflight (av) ; @old money (sign) @self (gif)
multinicks : -

age (birth) : 25 yo [18.05]
♡ status : single
work : photographer @WB bulletin
activities : drinking, annoying marley, taking pictures, and trying to get better
home : a flat on crescent lane
points : 2987
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | dean & nyree (daniel)

i've missed you (d/m) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· i've missed you (d/m) · Dim 15 Nov - 18:10


i've missed you
and anyone who saw how she looked at him
knew that she was hooked

15.11 - @dean montgomery

Madd n'avait pas mis les pieds à Windmont pendant presque deux mois. C'était d'ailleurs un peu étrange de revenir après une période qui lui avait semblé être une éternité. Quand elle avait quitté la ville, il faisait encore bon avec ce semblant d'été un bien. Ce soir, il faisait froid, les feuilles finissaient de tomber et on sentait clairement que les fêtes arrivaient. La Nouvelle-Orléans avait un climat bien différent, et si elle n'appréciait pas toujours d'avoir les pieds congelés ou les mains violettes, elle préférait tout de même sa région. Mais cette escapade sudiste lui avait fait du bien. D'abord parce que c'était le plus gros contrat photo qu'elle avait eu -en indépendant- depuis un long moment, et si elle adorait son boulot au journal, ce n'était pas toujours totalement passionnant. Elle ne pouvait toujours se laisser aller avec sa créativité. Et puis, il y avait Dean, leur dispute, les mots qu'il avait dit. Les plus blessants comme les derniers qu'il avait prononcé avant de s'éclipser. Il était revenu naturellement, occultant leur dispute, et la rouquine n'avait pas su comment se comporter, blessée mais surtout paumée. Elle ne supportait plus les disputes -avec dean ou n'importe qui d'autres- et n'avait pas voulu en rajouter une couche. Alors elle n'avait pas su si c'était une bonne chose ou non que de devoir partir dans la foulée pour le boulot. Ça avait au moins eu l'avantage de lui changer un peu les idées, même si le manque de montgomery s'était fait sentir à peine le pied posé en Louisiane. Elle avait peut-être même abusé dans le nombre de messages envoyés, chaque connerie prise comme une excuse pour le contacter.
Quand la taxi l'avait déposé devant chez elle, elle n'avait d'abord pas été très discrète en ouvrant la porte d'entrée, manquant de se casser la figure, sa valise avec. Mais rapidement, Madd s'était rendue compte que Dean était ici. Il y avait quelques affaires ici et là, qu'il n'y avait pas lorsqu’elle était partie. Et puis, elle venait de l'apercevoir, dans l'entrebâillement de la porte, dans sa chambre. Elle était restée plusieurs minutes à le regarder, appuyée contre l'encadrement. Il avait l'air si paisible lorsqu'il dormait, et leur engueulade lui semblait à des années lumières de là. Pourtant, son cœur continuait de se serrer à cause d'une peur panique qui la bouffait depuis quelques temps. Elle essayait de se raisonner, de se dire qu'il était bien là, qu'il était venu plusieurs jours, s’occuper de l'appart (surtout des chats), et qu'il était venu l'attendre dans son lit alors qu'elle lui avait dit rentrer tard. Après quelques minutes, à se démaquiller et se changer, Madd s'était glissée sous la couette, déposant un bref instant ses lèvres sur l'épaule de dean avant de s'endormir -pour une fois- avec le rôle de la grande cuillère.

Le réveil est plus difficile qu'elle ne l'avait imaginé. Elle aurait bien dormi quelques heures (au moins minutes) de plus si Venus n'était pas venue lui marcher sur le visage. Après quelques soupirs et un passage dans le salle de bain, Madd s'était glissée dans l'ensemble le plus confortable -et digne d'un dimanche- qui soit. Lorsqu'elle met les pieds, il y a dean devant la machine à café, alors elle s'approche, le cœur battant un peu trop fort, et ; par derrière ; glisse ses mains autour de sa taille. Un bisou, dans son cou, elle murmure « salut » un autre baiser déposé,  et elle laisse son menton reposé sur son trapèze. « désolée pour le bruit hier » elle sent une boule de poils circuler entre ses jambes, et voit les deux chats à leurs pieds. « ça a été ici ? » elle ne savait pas comment aborder le sujet, parce qu'elle ne voulait ni lui prendre la tête, ni provoquer une autre dispute.

_________________


   AND SHE'S BOLD
she has been through hell. so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.

once you're grown up, you can't go back.

Dean Montgomery

behind
messages : 2174
name : mrs.brightside (marine)
face + © : g.sulkin © cosmic light.
multinicks : casey ⋅ nathan ⋅ sören ⋅ tommy.

age (birth) : twenty-five ⋅ 26|09
♡ status : single.
work : he's on his sixth year of school of engineering and applied science.
activities : partying, sleeping, studying, being a prick and repeat.
home : a house on ocean avenue w/his mom.
points : 2001
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : madd (finn) ⋅ |open|

i've missed you (d/m) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i've missed you (d/m) · Sam 21 Nov - 17:39
Si les messages échangés ces dernières semaines laissaient penser au contraire, Dean n’avait pas totalement digérer la dernière dispute entre Madd et lui. Il avait l’impression que dés qu’ils abordaient un peu plus sérieusement leur relation, ils n’étaient plus en mesure de se comprendre et campaient chacun sur leur position, au lieu d’essayer de comprendre l’autre. Madd lui reprochait de trop aimé sa liberté, lorsqu’elle n’avait jamais cherché à la lui enlever et ça avait le don de le rendre fou. Plus encore à présent qu’il lui avait fait savoir qu’elle serait de toute évidence son choix et que pour seule réponse, il avait du faire face à sa fuite à l’autre bout du pays. Pas une seule fois la jeune femme n’avait essayé de revenir sur le sujet, se contentant simplement de lui dire qu’ils devraient en parler tôt ou tard. A mesure que les jours, les semaines, s’écoulaient, l’étudiant était de plus en plus amère de n’avoir eut aucun retour et n’était pas prêt de s’ouvrir à nouveau. Le message était reçu cinq sur cinq. Il n’était même pas fâché, plutôt blessé, d’autant plus que Madd était celle qui avait tout fait pour lui tirer les vers du nez. Il ne comprenait juste pas l’intérêt de sa petite ‘crise’ ce jour là, si c’était pour prendre la fuite lorsqu’elle obtenait ce qu’elle voulait. Il mit néanmoins sa rancoeur de côté, parce que sa meilleure amie lui avait terriblement manqué durant son absence et Montgomery avait hâte de la serrer dans ses bras, quitte à prétendre que leur dernière vraie conversation face à face n’avait pas eut lieu.
Trop épuisé pour tenir jusqu’à son retour, Dean la senti à peine se glisser à ses côtés et échangea leur position à un moment dans la nuit pour la prendre dans ses bras et retrouver le sommeil la seconde d’après. Lorsqu’il ouvrit péniblement les yeux, le soleil filtrant à travers les rideaux, seuls les ronronnements de Harry l’accompagnaient dans le lit. Il en vint à se demander si il n’avait pas rêvé son retour, avant de repérer le sac qui contenait son matériel pro sur le fauteuil dans le coin de la chambre. D’une certaine façon, malgré la frustration de n’avoir eut aucun retour de sa part, Dean espérait qu’ils n’aborderaient pas le sujet ce matin, voir jamais. Peut-être qu’ils pouvaient tous les deux prétendre que cette conversation n’avait pas eut lieu et reprendre là où ils s’étaient arrêté juste avant celle-ci. Fermer les yeux sur un problème et prétendre qu’il n’existait pas était après tout la marque de fabrique de Montgomery, qui détestait se prendre la tête. Le brun se rendit à la cuisine pour se faire un café, profitant que ce dernier passait pour nourrir les chats avant qu’ils ne se mettent à miauler incessamment. Une tasse récupérée dans le placard, Dean se servi enfin un café, soupirant doucement lorsque les mains de Madd se refermèrent autour de sa taille. « Salut. » Il souffla tout en caressant les bras de son amie, toujours noués autour de lui. « Ils ont déjà eut à manger, ne te laisse pas avoir. » Dit-il en baissant les yeux vers les deux affamés, qui réclamaient au fond surement de l’affection plus que de la bouffe. Elle leur avait manqué à eux aussi. Portant la tasse à ses lèvres pour en boire une gorgée, Dean la reposa ensuite sur le meuble et pivota sur lui même pour se retrouver face à Madd et déposer un baiser sur sa joue. « Tu m’as manqué. » Il le lui avait dit tellement de fois par messages, mais il tenait quand même à le répéter une nouvelle fois. Madd était son repère depuis des années, plus encore après cet été durant lequel Dean s’était à moitié installé chez elle, sans que ça ne soit officiel. Une fois sa tasse à nouveau dans la main, il s’extirpa de l’étreinte de Madd pour aller la poser à table et récupérer les céréales et le lait, s’installant ensuite à table pour prendre son petit-déjeuner. « Ça a été le voyage ? »

_________________

i find it hard to say the things i want to say the most, find a little bit of steady as i get close, find a balance in the middle of the chaos.


Madd Wilson

behind
messages : 1925
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @tearsflight (av) ; @old money (sign) @self (gif)
multinicks : -

age (birth) : 25 yo [18.05]
♡ status : single
work : photographer @WB bulletin
activities : drinking, annoying marley, taking pictures, and trying to get better
home : a flat on crescent lane
points : 2987
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | dean & nyree (daniel)

i've missed you (d/m) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i've missed you (d/m) · Dim 29 Nov - 21:57


i've missed you
and anyone who saw how she looked at him
knew that she was hooked

15.11 - @dean montgomery

Madd ne savait même plus comment aborder le sujet. Il y avait pas mal de choses qui étaient restées coincées dans ce qu'il lui avait dit. Certaines injustes, d'autres un peu moins. Elle avait essayé de se convaincre que ses mots avaient parfois dépassé sa pensée, mais elle aurait aimé en être sûre. Si elle était sure d'elle pour beaucoup de choses, sa peur de l'abandon et les insécurités qui y étaient liées l'emportaient sur tout le reste lorsque ça en venait à ceux qui lui étaient le plus proche, Dean en première ligne. Mais s'il y avait bien une chose sur laquelle, elle, pouvait s'excuser, c'était bien le fait de n'avoir rien répondu à ce qu'il lui avait avoué avant de rentrer chez lui. Ça ne justifiait sans doute pas grand chose, mais la rouquine avait eu besoin de digérer, de se focaliser sur autre chose que tout ce qu'il lui avait sorti sur le coup de la colère (ou non?). Le timing avait été particulièrement mauvais avec son voyage à la Nouvelle-Orléans, mais elle n'avait décemment pas pu refuser une occasion pareille. Et ça, elle espérait que malgré tout, il le comprenait. Le départ était douteux, mais elle n'avait pas pu refuser une occasion pareille d'un contrat indépendant qui, elle l'espérait, lui offrirait encore un peu plus de visibilité dans le monde de la photographie. Ça ne pouvait que renforcer ce projet qu'elle souhaitait voir naitre : être exposée dans une galerie, et peut-être plus tard -dans quelques années histoire de ne pas être trop gourmande- avoir la sienne.
Mais pour le moment, elle préférait encore profiter doucement de la matinée, des quelques moments de répit que ça lui offrait. L'odeur du café aidait, et si elle avait été un peu anxieuse de la réaction de dean lorsqu'elle glissa ses bras autour de sa taille, la rouquine sent un poids se dissiper lorsqu'il caresse doucement ses bras. Le menton doucement posé sur son épaule, elle ne peut s'empêcher de sourire face à sa réflexion sur les deux boules de poils. Venus slalomait déjà entre les jambes de sa maitresse, miaulant plus que d'habitude, sans aucun doute en manque de quelques caresses, bien qu'elle ne doutait pas une seule seconde que dean l'avait remplacé sans se faire prier. Et il ne faut que quelques secondes à harry pour venir pousser sa mère. « ils savent y faire... » commente-t-elle face aux adorables bouilles des deux félins avant que son meilleur ami ne se retourne. Un baiser sur sa joue dont elle profite, fermant les yeux au même instant, murmurant « toi aussi » tout de même audible, avec son bout de nez qui se fronce adorablement comme à chaque fois qu'il lui disait quelque chose dans le genre. Sans doute les messages qu'ils s'étaient le plus échangés durant son absence de plusieurs semaines. Est-ce que c'était leur manière de recoller les morceaux à cause de leur engueulade ? Peut-être bien. Que ça soit ça ou non ne changeait pas grand chose, Wilson en avait pensé chaque mot, chaque sms. Dean échappé à son étreinte, la photographe se serre à son tour une tasse de café avant de chercher quelque chose à manger dans les placards, sans réellement savoir de quoi elle avait envie. Elle attrape finalement des petits pains au lait pour se mettre à table à son tour. Un morceau ouvert en deux, elle y met un sacré paquet de confiture à la fraise et engloutit le tout avant de relever la tête à sa question. Parlait-il du voyage en avion ou son séjour de manière générale ? « L'aller oui, le retour pas trop. Un môme pleurait à côté. Et je sais pas, je crois que j'avais juste hâte d'atterrir » elle avait surtout l'impression de ne plus avoir l'habitude de voyager, et que si peu d'heures lui avait semblé horriblement long. « Mais la Nouvelle-Orléans, c'était sublime. C'est... mystique » c'était peut-être un peu ridicule de dire ça, mais c'était vraiment le premier mot qui lui venait à l'esprit en ce qui concernait la ville. Entre les traditions, le folklore, les rues adorables... Il y avait certes la pauvreté et tout ce qui allait avec, mais n'était-ce pas le cas dans toutes les grosses villes du pays ? Égoïstement, elle avait préféré fermer les yeux sur cet aspect de la ville lors de son séjour, pour n'en garder que le meilleur (à part dans quelques uns de ses clichés). Son café avaler, la vaisselle mis dans le lave-vaisselle et la table débarrassée, elle finit par se retourner vers le brun, appuyée contre le plan de travail. « Je suis désolée. » lache-t-elle subitement -et n'importe qui aurait pu s'étouffer d'entre Madd prononcer ces quelques mots. « d'être partie sans avoir rien ajouté » elle baisse le regard quelques instants avant de reprendre. « j'avais besoin de l'entendre. Mais j'aurais dû te le dire, que c'était pas à sens unique. Ça l'a jamais été » elle hausse les épaules, comme si c'était pas grand chose, parce que ça lui donnait l'impression d'un peu se mettre à nue. « c'est toi, et personne d'autre » qu'elle avoue avec un léger sourire sur le coin des lèvres, entre la volonté dédramatiser, et la gêne, de l'avouer de but en blanc.

_________________


   AND SHE'S BOLD
she has been through hell. so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

i've missed you (d/m) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i've missed you (d/m) ·
 
i've missed you (d/m)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: