hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 The greatest thief


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

alpha females don't run in packs.

Zélie Taylor

behind
messages : 762
name : sow — pomeline.
face + © : mmantock — @self.
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · luna · xavi.

age (birth) : thirty-three · 27.12
♡ status : married · on a break.
work : sommelière.
activities : drinking red wine, working a lot, keeping an eye on rae, thinking about her.
home : a house on ocean avenue.
points : 1808
moodboard :
The greatest thief B49e2f2a5860bf26cab8ccd4e89edb77
- AS THE WINE DRINKER -
wine not ?

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) eugene.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· The greatest thief · Dim 15 Nov - 20:34
La question taraudait son esprit depuis le début du service, à savoir trois heures plus tôt. Un cru bordelais manquait à l'appel, l'une de ses plus fameuses découvertes sur le sol français. Un vignoble absolument charmant dont le vin avait su la séduire après seulement une dégustation. Ce fut donc tout naturellement qu'elle l'avait proposé à son patron qui, depuis ce jour, lui faisait entièrement confiance pour le choix de la carte. Passé l'étonnement devant cette disparation, Zélie prit sur elle de faire bonne figure ; il n'était pas question de faire une scène ou d'accuser le premier venu, elle avait déjà sa petite idée sur la question. Le service se déroula sans accro malgré son agacement, son professionnalisme prenait toujours (quasiment) le pas sur ses émotions. Son travail avait une grande importance à ses yeux, Zélie ayant la chance de faire partie de ce semblant de population qui appréciait de s'y rendre chaque jour. Elle n'hésitait jamais à faire des heures supplémentaires, à s'investir comme elle le pouvait, y voyant là une vocation toute trouvée mais surtout l'une de ses plus grandes passions. Au-delà de son amour pour le bon vin, elle appréciait tout particulièrement de partager ses connaissances avec sa clientèle, bien souvent désireuse d'en apprendre davantage. Elle était épanouie dans cet aspect de sa vie, il était hors de question qu'il soit ternis par un quelconque problème. Lorsque le dernier client passa le pas de la porte, ses épaules s'affaissèrent pour laisser retomber toute l'euphorie accumulée durant cette soirée. Zélie souffla quelques secondes puis prit la direction de la cuisine. « Raelyn est bien là ? » questionna-t-elle à l'attention d'un commis qui réfléchit un court instant avant de répondre par la positive. Zélie avait trouvé un poste de plongeuse à la rebelle de la famille Irvine, mais cette dernière n'était pas très disciplinée au quotidien ; ses retards étaient nombreux, chaparder dans sa réserve était une passion. La sommelière repoussa la porte battante et s'élança d'un pas décidé vers le poste de plonge où elle reconnut immédiatement la silhouette de Raelyn. « Je l'emprunte deux minutes, » lança-t-elle au sous chef qui ne voyait pas d'un très bon oeil l'absence de sa recrue. Zélie lui offrit un simple sourire et ne précisa rien de plus, alors qu'elle attira la jeune Irvine dans un coin tranquille. « Tu t'es encore servi !? Bon sang Rae' je t'ai déjà dit d'arrêter de faire ça. » Leur relation s'était construite sur le tard et ce n'était que très récemment que les deux femmes avaient tissé un lien, Raelyn étant encore bien jeune lorsque Zélie était arrivée dans sa famille. Ce n'était pas la première fois qu'elle piquait du vin, ce n'était pas non plus la première fois qu'elle la réprimandait en espérant observer un changement. Elle l'appréciait énormément, assez pour la couvrir à chaque fois, assez pour vouloir lui ouvrir les yeux sur son attitude et les conséquences qu'elle pouvait avoir. Zélie avait le plus grand respect pour la famille Irvine, et notamment pour ses parents, une raison supplémentaire qui la poussait à agir en conséquences afin de remettre Raelyn sur le droit chemin. « Est-ce que tu te rends compte de ce que je dois faire à chaque fois que tu te sers ? » questionna-t-elle, las de devoir se répéter. Hausser le ton n'était pas envisageable, même si elles étaient esseulées dans un coin, la cuisine grouillait de personnel qui tendait plutôt bien l'oreille. « Si tu veux du vin, tu peux me le dire, j'en ai chez moi, tu n'as qu'à passer, mais ici tu ne peux pas faire ça. »

_________________

Well I heard you were a lion about how brave you are, well I heard you were still trying, trying to get back to the start.

Raelyn Irvine

behind
messages : 965
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © da.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, pablo.

age (birth) : vingt quatre ans, 13 avril.
♡ status : en reconversion emotionelle.
work : étudiante en astrophysique.
activities : aider les autres, faire chier ses parents, trainer en centre ville.
home : auprès des siens, en famille.
points : 1033
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:3 free} : dario, efrem/isaac.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief · Lun 7 Déc - 20:31
Elle était arrivée en retard pour la troisième fois depuis le début de semaine et avait aussitôt enfilé sa tenue de travail en priant qu’on ne lui en tienne pas une rigueur. Ailleurs, sans doute aurait-elle été mise à la porte fissa mais elle connaissait suffisamment de monde dans les parages pour passer entre les mailles du filet. Le responsable des cuisines l’adorait car elle aidait régulièrement son fils avec ses devoirs de mathématiques et puis il y avait Zélie. Zélie, qui la connaissait de longue date et qui la protégeait peut-être par gratitude à l’égard de ses parents ou tout simplement par pitié, voire les deux. Une chose était sure : elle assumait une position délicate par sa faute. Combien de temps ce petit manège allait-il pouvoir perdurer ? Jusqu’à présent, Rae écopait de sermons moralisateurs, assez inefficaces car elle répétait ses menus larcins à chaque fois que l’opportunité se présentait. C’était parfois un peu d’argent dans la caisse quand on ne la voyait pas mais le plus souvent il s’agissait de bouteilles d’alcool d’un prix considérable. Pourtant de l’argent, elle en avait, ce n’était donc pas le motif premier de son geste et davantage une recherche d’adrénaline éphémère. Voilà ce qu’elle désirait : faire payer les siens pour ce témoignage qu’on lui avait extorqué il y a de ça plusieurs mois. Dans le déni le plus complet, elle refusait d’accepter sa séparation avec lui, et ressassait encore et toujours le passé en blâmant les autres pour son départ précipité qui en définitive n’était que le fruit d’un comportement malsain. Elle soupira, elle avait besoin d’une cigarette, là maintenant, toute suite, avant de pouvoir se mettre au boulot. Au même moment elle tomba sur une Zélie à l’air contrarié, à croire que celle-ci avait un radar pour chaque incartade qu’elle s’apprêtait à faire. Sans rien dire, Rae se laissa entrainer vers un coin tranquille. Elle savait déjà ce qui l’attendait et ce ne fut guère une surprise quand elle entendit son interlocutrice mettre à nu ses derniers faits d’armes. « J’ai peut-être pris des bricoles qui trainaient dans un coin. » Il était inutile de mentir ou de se chercher des excuses, elle avait effectivement subtilisé des bouteilles dans la cave il y a de ça plusieurs jours. De quoi faire la fête avec des amis à moins de les revendre aux plus offrants quand il s’agissait de crus renommés. Cela valait effectivement une petite fortune pour ceux capables de mettre le prix. « Je t’ai rien demandé, t’as pris cette décision toute seule. Si tu voulais me dénoncer t’avais qu’à le faire. » Elle était méchante, elle en avait conscience pourtant elle continua sur le même ton agressif, ses bras croisés sur la poitrine en signe de défiance. « Pourquoi tu me défends d’ailleurs ? Mes parents s’en foutent complètement. » Elle se renfrogna aussitôt à la mention de ses géniteurs et se passa une main dans les cheveux comme pour chasser une présence invisible. Cette discussion allait probablement mal finir, toutefois au lieu de faire un effort, elle s’enfonça davantage. Il y avait cette rage qui bouillonnait en elle, cette soif d’auto destruction qui contaminait tout son entourage et qu’elle regrettait par la suite quand elle se retrouvait seule avec ses pensées. « Bon si c’est tout ce que t’as à me dire, j’ai besoin d’en fumer une. » Sans plus attendre, elle planta Zelie dans le couloir pour gagner la sortie en poussant la porte de service d’un grand coup. Farfouillant dans les poches de son jean, elle un briquet et une clope qu’elle alluma dans la foulée.

_________________

my body is a cage that keeps me from dancing with the one I love but my mind holds the key | @ arcade fire.

alpha females don't run in packs.

Zélie Taylor

behind
messages : 762
name : sow — pomeline.
face + © : mmantock — @self.
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · luna · xavi.

age (birth) : thirty-three · 27.12
♡ status : married · on a break.
work : sommelière.
activities : drinking red wine, working a lot, keeping an eye on rae, thinking about her.
home : a house on ocean avenue.
points : 1808
moodboard :
The greatest thief B49e2f2a5860bf26cab8ccd4e89edb77
- AS THE WINE DRINKER -
wine not ?

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) eugene.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief · Lun 14 Déc - 18:34
A bien des égards, le comportement de Raelyn était déplaisant et méritait un sermon, pour autant ce n'était pas son rôle de s'insinuer dans cette voie. Zélie n'était ni sa patronne, ni véritablement un membre à part entière de la famille Irvine, mais malgré tout, l'envie était là et la titillait au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Ce n'était pas la première fois que Raelyn avouait sans détour s'être servie dans les réserves, ce n'était pas non plus la première fois qu'elle optait pour cette attitude agressive alors que la sommelière tentait simplement de l'aider, et d'alléger l'atmosphère. Les mises en garde n'avaient aucun effet et si Zélie n'avait pas encore testé une bonne engueulade en sa compagnie, quelque chose lui intimait que l'effet recherché ne serait pas non plus au rendez-vous. Elle parvenait à garder une certaine empathie pour elle, pour sa situation, pour l'épreuve qu'elle avait traversé, toutefois elle ne comprenait guère pourquoi elle faisait payer son entourage. Si Zélie parvint à garder ses pensées pour elle tout en ravalant une salve de mots gentils destinés à la remettre en place, sa mâchoire se crispa automatiquement devant le discours de la jeune Irvine. « Les bricoles ne traînent pas dans un coin et tu le sais, ce n'est pas un self-service ici. » précisa-t-elle, de son ton le plus neutre possible afin de ne pas envenimer ce semblant d'altercation. « Tu crois vraiment que je te défends uniquement pour tes parents ? » reprit-elle dans la foulée, alors qu'elle arqua un sourcil, amer devant une telle remarque qui n'était clairement pas méritée. Ce fut à son tour de croiser les bras sous sa poitrine, observant Raelyn de sa hauteur, tout en cherchant à lui démontrer qu'elle ne lâcherait pas l'affaire cette fois. « J'essaie de t'aider Raelyn, est-ce que tu te rends seulement comptes des conséquences que ça peut avoir ? Sur toi, sur moi, sur la clientèle, » Elle n'avait aucun envie de se lancer dans une notice explicative sur le professionnalisme nécessaire une fois la porte passée. « Je ne fais pas ça pour tes parents, même s'ils méritent vraiment beaucoup de respect de ma part, mais de la tienne également. J'espère que tu y penses de temps en temps, un peu d'égard pour eux ne serait pas de trop. » Le sujet abordé allait certainement braquer Raelyn, mais Zélie choisit volontairement d'aborder l'idée afin qu'elle se la rentre une bonne fois pour toute dans la caboche. C'était sans doute peine perdue, elle devrait essuyer l'ouragan Irvine d'ici quelques secondes et ne pourrait s'en prendre qu'à elle-même, néanmoins il lui semblait important de souligner ce point. Ses parents étaient loin de mériter un tel traitement malgré l'idée qu'elle s'en faisait. Son point de vue n'était peut-être pas objectif, elle n'était pas leur fille biologique, mais elle pouvait témoigner de tout ce qu'ils lui avaient apporté dans sa vie. Clairement, Raelyn manquait de reconnaissance. « Je t'accompagne, » lança-t-elle tout en suivant la jeune recrue à l'extérieur, décidée à ne pas la lâcher de si tôt. Le froid mordant de la nuit laissa un frisson parcourir son échine, alors que Zélie commença à se frictionner les bras pour mieux se réchauffer. « Explique moi ce que je peux faire pour toi. Je ne suis pas là pour qu'on se dispute, mais tu dois comprendre que ce que tu fais n'est pas correct. J'essaie de te l'expliquer mais tu ne veux rien entendre alors dis moi, dis moi ce que je peux faire, ou dire, peu importe, pour que tu comprennes et que tu changes ça. Donne moi la solution, Rae. » conclut-elle en cherchant à apaiser leur discussion.

_________________

Well I heard you were a lion about how brave you are, well I heard you were still trying, trying to get back to the start.

Raelyn Irvine

behind
messages : 965
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © da.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, pablo.

age (birth) : vingt quatre ans, 13 avril.
♡ status : en reconversion emotionelle.
work : étudiante en astrophysique.
activities : aider les autres, faire chier ses parents, trainer en centre ville.
home : auprès des siens, en famille.
points : 1033
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:3 free} : dario, efrem/isaac.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief · Mar 19 Jan - 16:57
Cette discussion lui donnait une terrible impression de déjà-vu. À croire que la scène se répétait à l’infini chaque semaine. Il fallait à tout prix qu’elle soit plus discrète dans ses menus larcins, choisir le fond plutôt que les têtes de gondole. Si la solution la plus simple aurait été d’arrêter ou que Zelie se mêle de ses affaires, elle ne lui effleura pas l’esprit, sauf pour la deuxième alternative. Elle ne comprenait pas l’acharnement de cette dernière à vouloir la couvrir en permanence comme si elle eut été investie d’une mission par le très haut. C’était tout bonnement ridicule, pire encore, Raelyn n’avait pas envie ni besoin d’être sauvée. Tout ce qu’elle désirait c’était qu’on lui foute la paix, à commencer par là toute suite alors que son service devait commencer bientôt. Elle savait malheureusement que son interlocutrice ne lâcherait pas l’affaire, quand bien même elle y mettait les formes avec son ton dédaigneux. « C’est ça le truc, je ne comprends pas pourquoi tu me défends? Pourquoi tu t’acharnes comme ça putain. T’as pas compris que j’en ai rien a foutre. Vas-y dénonce moi je m’en fout. » Elle leva les bras comme pour l’inviter à aller voir le patron dans la foulée mais Zelie ne bougeait pas. À nouveau celle-ci persistait à vouloir réparer ce qu’elle pensait être cassé, quand personne ne pouvait rien faire pour elle. « Tu connais rien de mes parents, t’as vu qu’une partie du décor quand t’étais chez nous. Je les respecterais quand ils me respecteront. Je leur pardonnerais jamais ce qu’ils ont fait c’est tout et ça te regarde absolument pas. » Le sujet était extrêmement sensible et loin d’être digéré en dépit des mois qui s’étaient écoulés depuis que son petit ami était parti. Raelyn refusait toujours de voir la vérité en face, ce à quoi s’ajoutaient des histoires plus anciennes découvertes un peu par hasard mais qui ne faisaient qu’accentuer sa rancœur à leur égard. L’heure du pardon et des réconciliations n’avait pas sonné et la cohabitation se faisait difficile au quotidien, raison pour laquelle Rae préférait trainer dehors dès que l’opportunité se présentait. Cela faisait au moins une semaine qu’elle ne les avait pas croisés, voire davantage. « Ok. » Si elle avait cru se débarrasser de la jeune femme, il n’en était rien car ce fut ensemble qu’elles sortirent du bâtiment. Le froid lui monta immédiatement aux joues et elle savoura avec bonheur le léger halo de la flamme de son briquet. Sa cigarette coincée entre les lèvres, elle contempla le parking et le paysage au-delà. Qu’est-ce qu’elle fichait là bordel ? Ce n’était même pas comme s’il lui était impératif de travailler pour gagner de l’argent. Non c’était autre chose. Une partie d’elle persistait à rester dans le moule qu’on lui imposait. Malgré toutes les horreurs qu’elle débitait sur les siens, elle leur restait fidèle en se pliant aux sempiternelles règles parentales. Chacun devait apporter sa pierre à l’édifice et mériter sa place, qu’elle fasse des études n’était pas suffisant. « Tu peux rien faire, abandonne. Je suis pas un jouet que tu dois réparer, ni une putain de croix sur ta liste de bonnes actions. Enlève-toi ça de la tête et ça ira mieux. » Elle tira une bouffée puis proposa son paquet à sa pseudo cheffe avant de poursuivre moins hargneuse. « Je ferais attention pour le vin, c’est tout ce que je peux te promettre. Pour les retards aussi. » Ajoute-t-elle en guise de pourparlers. Elle n’avait rien contre Zélie et d’ordinaire, il leur arrivait de rigoler sur des conneries – comme se moquer de leurs collègues ou d’une émission télé - mais ce côté sœur de substitution lui tapait sur les nerfs. « Bon assez parlé de moi. Toi comment ca va ? » Une question banale certes, toutefois cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas pris de ses nouvelles. Zélie connaissait les grandes lignes sur sa situation cependant la réciproque n’existait pas.

_________________

my body is a cage that keeps me from dancing with the one I love but my mind holds the key | @ arcade fire.

alpha females don't run in packs.

Zélie Taylor

behind
messages : 762
name : sow — pomeline.
face + © : mmantock — @self.
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · luna · xavi.

age (birth) : thirty-three · 27.12
♡ status : married · on a break.
work : sommelière.
activities : drinking red wine, working a lot, keeping an eye on rae, thinking about her.
home : a house on ocean avenue.
points : 1808
moodboard :
The greatest thief B49e2f2a5860bf26cab8ccd4e89edb77
- AS THE WINE DRINKER -
wine not ?

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) eugene.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief · Jeu 28 Jan - 16:12
Elle avait bien du mal à comprendre le je-m'en-foutisme de Raelyn, à croire que plus rien n'avait d'importance : ni elle-même, ni ses proches, ni son petit boulot. Tout semblait s'écouler sur elle avec un certain détachement, ce que Zélie ne supportait pas. Tout le monde avait ses soucis, tout le monde se retrouvait un jour dans une situation délicate et chacun était à même de réagir comme il l'entendait, mais concernant Raelyn, tout était disproportionné. Elle semblait coincée dans un cercle vicieux - en avait-elle seulement conscience ? - et ne souhaitait pas en être extirpée, pire encore, elle semblait y faire gentiment son trou. « Comment tu peux t'en foutre de tout, comme ça ? » questionna-t-elle, sans aucun désir d'aller balancer ce qu'elle avait fait. Zélie aurait probablement des ennuis à un moment, elle confronterait Raelyn à cet instant mais, en attendant, tout ceci resterait en off. Dans d'autres circonstances, Zélie aurait foncé tête baissée chez son patron, mais elle savait pertinemment que ce choix n'aurait aucune conséquence positive. « Et tu vas continuer à agir comme une gamine capricieuse encore longtemps ? Parfait, je ne connais pas tes parents, si tu veux. Ca ne me regarde pas non plus ? Très bien, ça me regarde maintenant, sache le. » Elle se retenait de hausser le ton, ce qui là encore, n'aurait aucun effet sur Raelyn, hormis de la voir se braquer. Zélie se comprenait parfaitement avec les parents Irvine, elle n'avait rien à leur reprocher et, dans les faits, Raelyn n'avait peut-être pas tort. Elle était arrivée sur le tard dans leur famille, ne connaissait pas tout de leur relation et ne s'en mêlait jamais. Pour autant, elle n'était pas décidée à lâcher du lest et continuerait à bassiner l'étudiante autant de fois que nécessaire, quitte à paraître chiante voir carrément envahissante. « Et enlève toi de la tête que tu es un jouet ou une simple bonne action. Je ne suis pas là, en train de discuter avec toi, uniquement parce que j'apprécie ta famille. Je suis là parce que je m'inquiète pour toi et qu'il est hors de question que j'abandonne quoi que ce soit. » Elle refusa d'un geste la main une cigarette, même si un bon remontant était plus que nécessaire. Un verre de vin pour terminer cette soirée ne lui ferait sûrement aucun mal. « Je peux être collante Rae', je te préviens. » Ce n'était peut-être pas la bonne méthode, mais puisqu'aucune ne fonctionnait avec la jeune Irvine, autant utiliser celle qui lui convenait le mieux. « C'est un début, merci d'aller en ce sens. » reprit-elle en hochant la tête. Il y avait enfin une lueur au bout du tunnel, ce qui s'apparentait à un exploit à ce stade. « Moi je vais très bien. » Faux. Depuis que sa femme avait demandé une pause, Zélie n'allait pas si bien que ça mais elle continuait de faire bonne figure au quotidien. Le tout était nécessaire afin d'éviter une suite de questionnements sur ce fameux break dont la sommelière n'avait aucune envie de discuter. Raelyn devait être au courant, mais avait-elle seulement retenu l'information ? Elle espérait que non, il y avait aussi des sujets qu'elle souhaitait éviter. « J'ai trouvé un vigneron sympathique à deux heures d'ici, tu pourrais m'y accompagner si tu veux. J'y fais un tour la semaine prochaine. » conclut-elle en cherchant un autre pan de discussion qui se voulait plus neutre, même s'y emmener Raelyn signifiait de garder un oeil sur elle, l'enfant terrible.

_________________

Well I heard you were a lion about how brave you are, well I heard you were still trying, trying to get back to the start.

Raelyn Irvine

behind
messages : 965
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © da.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, pablo.

age (birth) : vingt quatre ans, 13 avril.
♡ status : en reconversion emotionelle.
work : étudiante en astrophysique.
activities : aider les autres, faire chier ses parents, trainer en centre ville.
home : auprès des siens, en famille.
points : 1033
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:3 free} : dario, efrem/isaac.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief · Mar 9 Fév - 12:40
Quand il était parti (de force) suite à l’enquête, sa vie avait explosé et depuis Raelyn persistait à se complaire dans un entre-deux merdique. C’était plus simple que de se remettre en cause ou de faire front pour aller mieux. Il y avait une sorte de paresse dans sa façon évidente d’agir et bien qu’elle en fut consciente à un moindre niveau, elle ne semblait pas changer d’un iota. Pourtant les mots de Zélie la touchèrent de plein fouet, comme une piqure douloureuse qui vous réveillerait d’entre les morts. D’abord silencieuse, elle se mordit la lèvre alors que ses doigts s’enfonçaient dans sa paume. C’était une chose de se faire engueuler par son frère mais une autre d’être rattrapée par une personne extérieure. Quelque part ses paroles avaient plus d’impact sur elle et la jeune fille se radoucit légèrement. Zelie était certes insupportable à vouloir à tout prix réparer l’irréparable néanmoins elle ne méritait pas sa hargne. Celle-ci était bonne pour ses parents et pour tous ceux qui avaient fait en sorte de précipiter le cours des évènements dans sa relation de couple. « Ok si c’est ce que tu veux. J’imagine que je ne peux pas faire autrement de toute façon. » Bon gré mal gré, elle acceptait implicitement son aide sans toutefois le formuler ainsi. Pour Raelyn c’était déjà énorme qu’elle tolère une intrusion dans sa vie là où d’autres avaient essayé en vain. A l’exception de son médecin, elle ne confiait rien ou peu et préférait tout garder en elle. L’idée n’était pas mauvaise à ceci près que ce trop plein d’émotions pouvait la faire vriller à tout moment. Seul l’alcool parvenait à étouffer ses angoisses les plus profondes pour une poignée d’heures avant qu’elles ne ressurgissent dans l’ombre pour se nourrir de ses pensées. « Je ne comprendrais jamais pourquoi t’es comme ça, pourquoi tu veux à tout prix que ca aille mieux quand on se connait à peine mais je suppose que je peux te remercier pour tout ça. » Ce n’était pas un reproche comme son ton pouvait le supposer mais la vérité brute. Zelie avait côtoyé leur famille pendant plusieurs années et s’était attachée aux Irvine mais Rae n’avait que peu de souvenirs de cette époque. Au mieux elle se rappelait un rire ou un sourire encourageant, ce n’était que plus tard que les deux avaient renoué un peu par hasard. Depuis il lui semblait que son interlocutrice aimait jouer à la grande sœur avec elle et bien qu’elle ne l’avouerait jamais, il y avait un côté réconfortant de savoir que quelqu’un – d’extérieur - veillait sur elle y compris de loin. Raelyn avait juste une très mauvaise façon de montrer sa reconnaissance. Cigarette à la bouche, elle tira une bouffée puis deux et poursuivit. « Je ferais de mon mieux, tu me connais. » Un vague sourire sur le bord des lèvres, elle reporta son attention sur la jeune femme. Si elle n’avait pas pris le temps de l’observer jusque-là, elle se surprit à la trouver fatiguée en dépit de ses propos encourageants. Pour être habituée à mentir, Raelyn savait capter les failles quand elles étaient sous son nez. Elle avait entendu le reste de l’équipe échanger des rumeurs sur le statut de Zelie sans toutefois leur accorder beaucoup de crédits. Les potins ce n’était pas son truc. « T’es sure ? Je suis sans doute pas la mieux placée mais si tu veux en parler, je suis là. » Qu’elle rajouta sans rentrer dans les détails dont elle avait une connaissance partielle, pour lui donner l’opportunité ou non d’aborder le sujet. « Pourquoi pas ouais, surtout si on peut gouter les produits voire voler une bouteille. Je plaisante... mais ouais je veux bien. » Elle n’était pas contre se changer les idées au contraire, c’était peut-être ça qu’il lui fallait.

_________________

my body is a cage that keeps me from dancing with the one I love but my mind holds the key | @ arcade fire.

alpha females don't run in packs.

Zélie Taylor

behind
messages : 762
name : sow — pomeline.
face + © : mmantock — @self.
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · luna · xavi.

age (birth) : thirty-three · 27.12
♡ status : married · on a break.
work : sommelière.
activities : drinking red wine, working a lot, keeping an eye on rae, thinking about her.
home : a house on ocean avenue.
points : 1808
moodboard :
The greatest thief B49e2f2a5860bf26cab8ccd4e89edb77
- AS THE WINE DRINKER -
wine not ?

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) eugene.

The greatest thief Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief · Lun 15 Fév - 14:58
Voir Raelyn s'adoucir puis lentement abdiquer était une réelle satisfaction en soi. Non pas pour elle - Zélie n'avait pas besoin de remerciements ou d'une quelconque reconnaissance - mais pour la jeune femme qui commençait enfin à attendre raison. La sommelière ne connaissait pas son histoire dans les moindres détails, les grandes lignes étaient amplement suffisantes et elle n'était pas du genre à fouiner plus loin. Malgré le peu d'informations, il lui semblait naturel de vouloir tendre une main à la jeune Irvine. Elle ignorait si cette dernière était sur la bonne voie ou s'il s'agissait d'une ruse pour faire taire Zélie. Elle opta naïvement pour la première option, elle n'avait aucune envie de devoir lui botter le cul une nouvelle fois dans les temps à venir. Raelyn était une jeune femme qui méritait bien mieux que les méandres brumeux dans lesquels elle s'enfonçait toujours un peu plus, si seulement elle pouvait accepter l'idée. Ce soir, il lui semblait voir un petit pas en cette direction et nul doute qu'elle veillerait à l'évolution de celui-ci. « Je suis sûre que je ne suis pas la seule personne, hormis ta famille et ton frère, qui souhaite que tu ailles mieux. C'est insupportable de te voir dans cet état là, » La famille avait pris tout son sens aux côtés des Irvine, même si Raelyn ne partageait pas cet avis. Zélie avait connu un schéma de vie plus que rude et la douceur de sa dernière famille d'accueil fut acceptée comme une véritable bénédiction. Elle n'avait pas de suite noué des liens avec la cadette, leur différence d'âge était assez marquée pour empêcher cela, mais se rattrapait désormais comme elle pouvait. Raelyn n'était pas vraiment une petite soeur, même si elle avait trop tendance à la traiter comme telle, néanmoins elle prenait tout de même une importance certaine dans sa vie. « Ca me va, du moment que tu essaies c'est l'essentiel... et que tu n'oublies pas qu'il y a des gens présents pour toi si jamais, » reprit-elle sous couvert d'un sourire malicieux. Une information qui lui semblait assez importante pour appuyer une nouvelle fois dessus, même si elle savait Raelyn plus que têtue sur certains points. Sa mine se renfrogna lorsque la jeune Irvine revint sur le sujet fâcheux. Zélie n'avait aucune envie d'évoquer ce fait là, ni avec elle, ni avec personne d'autre. Certains de ses collègues fouinaient déjà dans sa vie privée à la recherche d'un quelconque indice à se mettre sous la dent. Une attitude qui avait le don de l'agacer au possible. « Je t'assure, je vais bien, il n'y a pas besoin de discuter de quoi que ce soit. Et puis, on est là pour toi. » Elle clôtura ce sujet d'un simple revers de la main, puis embraya bien rapidement sur la suite afin de ne laisser aucune porte ouverte. « Toi tu ne vas rien goûter du tout, tu conduiras, » N'était-ce pas la meilleure idée que de lui fourrer le volant dans les mains afin de la forcer à rester sobre ? « Mais tant mieux si tu m'accompagnes, ça me fait plaisir. On pourra continuer à discuter. » De tout, de rien, de ce que Raelyn désirait. Non seulement cette sortie leur changerait les idées mais elle permettrait également de renforcer leur lien.

Topic terminé.

_________________

Well I heard you were a lion about how brave you are, well I heard you were still trying, trying to get back to the start.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

The greatest thief Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: The greatest thief ·
 
The greatest thief
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: