hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 all our words would just fall out of line.


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Rock Creek Ranch
Aller en bas 

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· all our words would just fall out of line. · Lun 16 Nov - 19:51

straight from the heart
You say it's easy but who's to say
That we'd be able to keep it this way


@Luna Shelbia — 18 novembre 2020

Cela faisait longtemps que ses pas ne l’avaient pas mené sur la périphérie de Windmont Bay. Il avait bien évidemment franchi les frontières mêmes de l’État pour partir en vacances improvisées avec sa petite famille, toutefois ce trajet ne lui était plus autant familier qu’avant. Ce soir-là, c’était comme s’il possédait les souvenirs lointains d’un étranger qui était passé par là. Un étranger qui aurait eu les mêmes traits que lui, aurait-il croisé son regard. Il était aujourd’hui moins nostalgique, car il avait retrouvé la femme de sa vie, celle qui l’avait tiré hors de son trou pour faire de lui l’homme qu’il était désormais, celui-là même qui avait réussi à faire succomber une autre femme. Il y pensait souvent, sans pouvoir l’exprimer à Luna, mais l’Isaac pour qui elle éprouvait des sentiments devait tout à Rebecca ; nul doute qu’elle aurait trouvé le Dr. Albrecht de Chicago répugnant. Ce n’était pas la marche de la honte, les quelques instants durant lesquels il marcha de sa voiture jusqu’à l’entrée du ranch, néanmoins il n’était pas le plus à l’aise en se rapprochant de l’endroit. S’il était ravi d’avoir l’occasion de revoir Luna après de longues semaines, d’abord de silence, puis d’échanges de quelques SMS, une part de lui continuait de l’insulter en le traitant de sale traître infidèle, car il avait beau avoir relégué la trentenaire au rang de simple amie sitôt sa femme sortie du coma, il était incapable de refouler les sentiments amoureux qu’il éprouvait à son égard. Il était déchiré entre deux femmes merveilleuses, ce qui faisait de lui l’un des pires spécimens masculins de Windmont Bay. Il ne méritait aucune d’entre elles, chacune étant trop bien en comparaison de sa piètre personne. Pourquoi avoir accepté cette invitation à se retrouver pour une balade relaxante en fin de journée ? Ike ne pouvait se mentir et refuser d’accepter la vérité : il avait longtemps espéré lire ses quelques mots de la part de son amie car elle lui manquait énormément. Il était incapable de tirer un trait sur ce qu’ils avaient partagé, car leur relation n’avait pas été que charnelle, ils avaient vécu des moments agréables, des confessions, des rires, des plaisanteries, de belles choses qu’Isaac ne pourrait jamais regretter totalement, quand bien même il souffrait de la plus grande des culpabilités en songeant qu’il avait fait tout cela dans le dos de son épouse. Il était faible, il avait accepté ce nouveau trait de caractère. Faible, hypocrite et menteur, autant de qualificatifs qui le ramenaient au sombre individu qu’il avait été autrefois. Peut-être qu’il n’avait tout simplement jamais cessé de l’être, que ces sept dernières années n’avaient été que poudre jetée aux yeux des siens afin de leur faire croire qu’il avait changé. Il entendit une voix provenir de l’écurie et s’y dirigea, saluant au passage un employé qui quittait les lieux, ayant certainement terminé sa journée de travail. Il gratouilla les naseaux de son cheval préféré avant de trouver Luna, quelques boxes plus loin. « Howdy, cowgirl ! » s’exclama-t-il avec son plus bel accent natal appuyant son Stetson contre son torse dans une sorte de révérence tout droit sorti du far-west. Il se fendit de son large sourire made in Albrecht avant de flatter l’encolure de la jument dont elle s’occupait et qui venait de passer sa tête curieuse par-dessus la porte. « Je suis venu t’enlever, c’est fini le travail pour aujourd’hui ! » Il se recula pour jeter un coup d’œil autour de lui, afin de vérifier que personne n’écoutait, même s’il n’avait aucune volonté de balancer des phrases tendancieuses à destination de la jeune femme. Il ne comptait pas jouer sur les deux tableaux ce soir. « Qui est dispo pour moi ? Je ne suis pas monté depuis longtemps, j’en aimerais bien un confortable... » demanda-t-il, non sans une touche d’humour.

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Dim 22 Nov - 21:20
Les randonnées équestres avaient toujours eu le don de rehausser ses journées. Ces dernières semaines avaient été particulièrement mouvementées, laissant Luna dans une tourmente quasi constante, et son optimisme naturel se faisait la malle. Cette balade avec Ike lui permettrait de souffler et d'oublier un instant tout ce qui tourmentait son quotidien. Sa relation avec lui était peut-être l'un des trouble-fêtes de ses pensées, il n'en restait pas moins celui qui parvenait toujours à tout adoucir et les derniers mois passés en sa compagnie en étaient la preuve ; des moments de partage et de complicité qui créaient bien souvent une vague de nostalgie. L'amour réchauffait toujours son coeur et ses pensées, elle ne pouvait pas aller contre ou éclipser ses sentiments du jour au lendemain, mais elle avait fini par accepter que leur histoire n'aurait aucun avenir et que seule leur amitié perdurerait ; le temps se chargerait du reste et lui permettrait de passer à autre chose. Après tout, Ike était toujours là, il était toujours l'ami cher à son coeur sur qui elle pouvait compter, certainement le plus important de tous. Toutefois, d'autres tracas s'étaient invités à elle et c'était une Luna particulièrement brouillon qui tentait d'accomplir son travail. Lorsqu'Aneurin avait quitté l'écurie, elle s'était contentée d'un bref signe de la main pour le saluer, alors qu'elle s'occupait d'une jument. Son stress était devenu communicatif, la monture piétinait plus que de raison et émettait des sons nasaux destinés à la mettre en garde, mais Luna n'y accorda aucune attention sur l'instant. La voix familière d'Isaac la força à relever le nez après seulement quelques secondes, il était agréable de revoir sa frimousse dans les parages, même si elle était tiraillée entre l'appréhension et la joie après toutes ces semaines. « Salut, » souffla-t-elle, avant de pouffer gentiment de rire devant une entrée digne de ce nom qui eut le don de distiller une atmosphère légère et rassurante. Son sourire arrivait toujours à illuminer n'importe quel endroit sombre, en plus d'être communicatif, et Luna y répondit naturellement avec le même entrain. L'espace d'un instant, ses soucis disparurent dans un recoin, éblouis par l'important rayon de soleil qu'était (serait) toujours Isaac Albrecht. « Le seul cowboy du coin, arrive avec son Stetson, n'est pas monté depuis longtemps et, en plus, demande une monture confortable ? Tu as de la chance, rien ne sort jamais de cette écurie. » lança-t-elle en usant du même trait d'humour. « Tu peux prendre celle du box voisin. » Un bref signe du menton lui indiqua l'animal, tandis que sa propre jument semblait monter en pression. Elle laissa échapper un hennissement qui effraya sa propriétaire, dès lors forcée de relâcher l'étreinte faite sur son encolure. L'animal effectua plusieurs pas en retrait alors que Luna s'écarta du box. « Je crois que je vais la laisser tranquille pour le moment. Je suppose qu'elle doit ressentir que je suis un peu sur les nerfs, je n'ai pas eu une journée facile. » Elle esquissa un sourire à peine convaincant destiné à faire bonne figure, mais fut incapable de porter son regard sur Ike. L'instant de flottement qui s'en suivit n'en était pas un pour elle, ses pensées chahutaient à nouveau son esprit, ses tracas revenaient par vague, à des moments toujours inopportuns ; en l'occurrence, alors que ses yeux incrédules fixaient la jument préférée de Gibi et que les mêmes questions se représentaient encore. Ses yeux étaient humides lorsqu'elle daigna enfin jeter un coup d'oeil au cowboy. « Bon, je ne vais pas te faire attendre alors que tu n'es pas remonté en selle depuis si longtemps Je vais prendre une autre monture, il y en a bien une qui va me tolérer, » reprit-elle du mieux qu'elle pouvait, alors qu'elle semblait perdue au milieu de sa propre écurie. « Sinon comment tu te portes ? Tout le monde va bien chez toi ? »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Ven 27 Nov - 14:45
Le ranch était le seul endroit dans le coin où il lui était possible de partir en balade à cheval, il n’était pas retourné chez ses parents depuis plusieurs mois, il n’avait par conséquent eu aucune possibilité de se libérer l’esprit au cours d’une randonnée. Il préféra pourtant pouffer de rire en positionnant son index devant ses lèvres afin de faire de cette déclaration un secret. Il n’était pas nécessaire de remuer le couteau dans la plaie en rappelant la raison de leur froid, Luna avait eu foule de raisons de ne pas le vouloir déambulant dans son écurie. « J’aurais pu arriver tête nue, ça aurait été pire, » ajouta-t-il d’un ton taquin avant de jeter un coup d’œil chez la voisine. Il claqua sa langue contre son palais pour appeler l’animal qui tourna un regard peu impressionné dans sa direction. « Ouais, désolé, ma grande, tu vas devoir te taper mon gros cul. » La fin de sa phrase fut avalée par le hennissement mal luné en provenance du box dont il venait de s’éloigner. Il fit quelques pas sur le côté pour rejoindre Luna et se retint de justesse de passer un bras instinctif et protecteur autour de cette dernière. La douceur de la propriétaire des lieux n’était pas à remettre en discussion, il avait du mal à croire ce qui venait de se passer et il resta interdit quelques secondes. « On peut remettre ça à une autre fois, tu as plus besoin de repos que moi de monter à cheval. » Il s’autorisa finalement à poser une main sur l’épaule de la jeune femme pour capter son attention et la sortir de sa torpeur. Il eut l’idée de lui proposer de ne préparer qu’une seule monture sur laquelle ils s’installeraient tous les deux, mais aucun des deux ne devait être prêt à partager une telle proximité en ce moment. « Oui, Rebecca se remet bien et Alvin est heureux comme un gamin qui a retrouvé une mère qu’il pensait perdue. » La jument renâcla dans son box, et Ike s’approcha en soufflant doucement afin de la calmer. Il tendit la paume de sa main dans sa direction, l’animal tendit l’encolure pour le renifler et frotter le bout de ses naseaux contre sa peau. « Oui, ma puce, tu n’as rien à craindre, la vilaine Luna va te laisser tranquille. » Il se retourna ensuite vers la trentenaire pour lui adresser un sourire mal assuré. Il joua des doigts sur son Stetson avant de le poser sur la tête de Luna, une fois encore pour essayer de la dérider un peu. « Tu vois, je t’avais bien dit qu’il était trop grand pour toi ! » Il donna une pichenette sur le devant du chapeau pour dévoiler le visage de la demoiselle, et lui sourit avec plus de chaleur cette fois. « On va marcher ? Je suis à peu près sûr qu’il y a des choses qui te pèsent sur le cœur et qui seraient cent fois mieux à l’extérieur... » Il était peut-être à côté de la plaque, cependant il connaissait la jeune Shelbia depuis assez longtemps pour savoir qu’elle n’était pas dans son état normal. Il n’était certes pas non plus la meilleure personne à qui se confier, surtout pour elle, toutefois il n’était pas l’oreille la moins attentive de Windmont Bay, il ferait de son mieux pour l’alléger du poids qui étouffait ses épaules, si seulement elle lui accordait cette chance.

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Lun 30 Nov - 15:02
Malgré l'atmosphère légère amenée par Isaac, la léthargie de Luna était toujours bien présente et elle ne parvenait pas à s'en débarrasser. Une part d'elle s'en voulait de ruiner leurs retrouvailles qui auraient dû se dérouler d'une toute autre manière et leur rappeler ô combien leur amitié avait toujours toute sa place ; même si cette main sur son épaule lui rappelait également à quel point son contact lui manquait. « Je suis contente pour eux, pour vous. » Comment pouvait-elle ne pas l'être après ce que sa famille avait traversé ? Elle esquissa son sourire le plus sincère et celui-ci s'agrandit lorsque son Stetson l'aveugla littéralement. Elle ne répondit que d'un bref haussement d'épaules à sa boutade, accompagnée d'une moue qui signifiait « ok, tu avais raison ». Son regard dévia ensuite sur la jument renfrognée pour laquelle Luna était désolée, mais il fallait bien admettre qu'elle n'était pas en mesure de profiter d'une balade équestre, et qu'elle en privait au passage le cowboy. « La vilaine Luna va aller faire un tour avec le gentil Ike. » souffla-t-elle en lui emboitant le pas. Il n'était pas venu ici pour l'entendre geindre, ni même pour assister à un tel spectacle, elle n'avait pas particulièrement envie de s'épancher sur ses soucis, mais elle ne pouvait plus continuer à garder les choses pour elle. Malgré le couac dans leur relation, elle avait toute confiance en lui et en sa capacité d'écoute. La marche silencieuse s'étendit sur plusieurs mètres alors que Luna menait une bataille interne pour mieux rassembler ses pensées, s'ouvrir était toujours aussi difficile, savoir par où commencer l'était tout autant. « Je suis... en train de vendre le ranch, j'ai des problèmes financiers depuis un moment, » lâcha-t-elle en stoppant leur marche. Hormis sa nièce, personne n'était encore au courant pour la vente, elle n'avait pas non plus évoqué ses problèmes financiers auprès de quiconque. « J'ai fait une connerie, j'ai utilisé une partie de l'héritage de Gibi pour payer certaines traites, en pensant la rembourser en temps et en heures... Ca ne s'est pas passé comme prévu. » La taille du Stetson était finalement un mal pour un bien car Luna baissa la tête et se tapit en dessous comme elle le pouvait, y cachant son visage marqué par la honte et la tristesse. « Gibi me déteste et elle en a tous les droits. Je ne sais pas ce qu'il va advenir de cet endroit, est-ce que la personne qui va le reprendre va le garder tel quel ? Peut-être pas, peut-être qu'elle aura envie d'en faire un parking ou l'un de ces lieux branchés où tu peux dormir sous une bulle. Je ne l'ai encore dit à personne, même pas aux employés, je ne sais pas quoi leur dire, je ne sais pas s'ils vont conserver leur emploi... » Sa voix était chevrotante et son coeur lourd, sa minable personne devait faire avec les divers dommages collatéraux engendrés. Elle n'était pourtant pas à plaindre, cette situation était la conséquence de ses choix catastrophiques et de son incapacité à tendre la main pour obtenir un peu d'aide, ou quelques conseils. « Je sais que c'est de ma faute, que je suis une idiote irresponsable, mais... Je ne sais plus quoi faire, je ne sais plus par où commencer, il n'y a plus rien qui va.. Je ne peux même pas me dire que les choses vont s'arranger puisqu'elles ne font que s'empirer au fil des semaines, je... » Sa voix se brisa au moment où elle ne put réprimer un sanglot. Elle effaça une première larme d'un revers de l'index mais d'autres s'étaient déjà invitées.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Ven 4 Déc - 14:38
D’ordinaire, Luna était une personnalité solaire, qui rayonnait sa positivité sur ses pairs. La voir ainsi éteinte, nerveuse et défaitiste était un crève-cœur pour Ike. Il s’imagina un instant qu’il était en partie responsable de ses maux, toutefois cette idée fut bien vite chassée par sa connaissance de la jeune femme, qui n’était pas masochiste au point d’accepter de le rencontrer si sa présence lui était douloureuse. Ils avaient échangé et s’étaient accordés sur le fait que leur amitié était plus précieuse que leur écart, un compromis qui paraissait sage et facile à suivre, en théorie. Il contint ses grandes enjambées pour caler son rythme sur celui de la trentenaire, respectant son silence malgré les mille et une interrogations qui fusaient à travers son esprit. Il avait besoin de savoir ce qui n’allait pas, il ne supportait pas de la savoir aussi mal sans pouvoir lui venir en aide. « Quoi ? » Malgré sa voix étouffée, la surprise était palpable dans son exclamation. Il fronça les sourcils et croisa les bras devant lui, pinçant les lèvres pour ne pas l’interrompre davantage maintenant que Luna avait ouvert le feu. Il avait du mal à en croire ses oreilles, tant d’informations ne collaient pas avec l’image qu’il se faisait d’elle qu’il eu la brève information de faire face à une inconnue. Il la laissa toutefois finir, n’osant s’immiscer dans les blancs laissés alors qu’elle reprenait son souffle. Il aurait préféré avoir à faire à une peine de cœur plutôt qu’à un problème aussi grave. La vie des Shelbia était en suspens. « Ok, c’est dur, » commença-t-il avant d’entendre ses sanglots. « Hé... » Il avança la distance de sécurité instaurée entre eux afin de la prendre dans ses bras et de la serrer fort contre lui, récupérant son chapeau qui glissa de la tête de Luna suite à ce geste. « Tu n’es pas une idiote, tu n’es pas irresponsable, et Gibi est bien incapable de te détester... » Personne ne méprisait Luna, à part peut-être son imbécile d’ex-mari. Il se recula afin de glisser son index sous le menton de la jeune femme et lui releva le visage. « Tu as beaucoup trop de responsabilités à gérer, tu ne peux, et tu ne dois, pas le faire toute seule... » Manager un ranch et une adolescente requérait un investissement humain et financier qu’une unique personne ne pouvait prendre en charge. Il ne comprenait par ailleurs pas pourquoi elle n’avait pas demandé de l’aide à ses proches avant d’en arriver là. Il effaça l’une de ses larmes d’un mouvement du pouce sous son œil avant de laisser ses bras retomber le long de son corps. « Tu as déjà un acheteur ? » Cela lui fendait le cœur d’imaginer les lieux appartenir à quelqu’un d’autre qu’elle, quelqu’un qui n’aurait pas le même amour de la nature et des chevaux. « Personne à Windmont Bay n’acceptera que le ranch soit transformé, j’espère que tu as conscience de ça. Et si ça devait arriver, je mettrais la vieille Baker et toutes ses potes sur le coup pour empêcher ça. » Une petite pointe d’humour lui semblait indispensable pour alléger l’atmosphère, il espérait que Luna ne prendrait pas ça pour de la moquerie. Il esquissa un sourire triste en penchant la tête sur le côté et frotta l’épaule de l’entraîneuse pour lui démontrer son soutien moral. « On parle de combien pour l’héritage de Gibi ? » C’était la partie de son récit qu’il trouvait le plus inadmissible. Voler l’argent d’une gamine, rare cadeau laissé par ses parents partis trop tôt, était un acte abject, néanmoins il prit sur lui de ne rien laisser paraître. « Les choses vont s’arranger, Luna, » ajouta-t-il enfin, d’une voix de grand sage alors qu’il n’en savait fichtre rien. « Je peux te donner un coup de main pour mettre au clair toutes les factures de retard et les dettes, je connais des gens qui ont l’habitude de ce genre de choses... » Si lui était né avec une cuillère en argent dans la bouche, il côtoyé des personnages qui n’avaient pas eu la même chance que lui, et qui avaient tout perdu à cause de leur addiction ; certains étaient ravis de partager leurs astuces pour se sortir la tête de l’eau, Ike serait le messager entre eux et Luna, si elle le lui permettait.

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Mer 9 Déc - 20:18
Un nœud se forma au creux de son estomac alors qu'elle sentit l'étonnement dans le son de sa voix, si un trou de souris avait été disponible, elle s'y serait terrée dans la seconde. Les bras d'Ike venaient de se resserrer autour d'elle et Luna se laissa faire sans pour autant y répondre, elle n'avait pas l'impression de mériter une étreinte de sa part, ni les quelques mots réconfortants qui s'en suivirent, elle parvint à peine à soutenir son regard lorsqu'il lui releva le visage. Cette situation méritait amplement un discours moralisateur saupoudré de divers reproches, toutefois elle connaissait assez Isaac pour savoir qu'il n'irait pas en ce sens ; il était profondément gentil, il se montrait toujours rassurant, il tendait la main comme il avait l'habitude de le faire. « Tu ne devrais pas être aussi gentil avec moi, je ne mérite pas ça, » finit-elle toutefois par articuler lorsqu'il réinstaura une distance entre eux. Le stress la faisait piétiner sur place, son optimisme, sa bonne humeur et son sourire devaient d'ailleurs se trouver sous ses bottes. « Non, je suis censée rencontrer deux potentiels acheteurs la semaine prochaine, mais je n'ai pas plus d'informations pour l'instant. » Sa confusion était palpable, elle n'était pas à l'aise avec tous ces points administratifs et financiers. Elle renifla comme une gamine et tenta ensuite d'effacer les autres traces d'humidité sur son visage à l'aide de sa manche. La pointe d'humour amenée par Ike n'eut pas totalement l'effet escompté, même si Luna parvint à esquisser une moue amusée. « On parle d'un peu moins de la moitié de son héritage, 85 000 dollars environ. » avoua-t-elle dans un soupir, avant de lui tourner le dos pour s'appuyer sur une clôture en bois. L'espoir s'était éteint, cette situation n'allait pas s'arranger simplement, ils n'étaient pas dans un téléfilm de Noël où la magie opèrerait juste avant le soir du réveillon ; Luna ne recevrait pas un mystérieux héritage qui signerait une fin heureuse, Gibi ne lui pardonnerait pas d'un claquement de doigts, il n'y aurait pas de branche de gui au dessus de sa tête et de celle d'Ike. Aussi, ses épaules s'affaissèrent mollement sous le poids de la culpabilité. « Ils peuvent faire quoi pour moi exactement, je veux dire, ils peuvent m'aider à quel point ? Je me doute que si j'en avais parlé avant, les choses se seraient sûrement déroulées différemment, mais j'aimerai juste savoir ce que je peux espérer ou non à ce stade. » Isaac était bien plus au fait de ce genre de choses et elle avait toute confiance en ses capacités et ses connaissances, même s'il n'était pas en mesure de faire des miracles. « J'ai l'impression que je vais abuser de toi mais, est-ce que tu pourrais être présent quand ces acheteurs vont venir ? » Le terme acheteur réussit à embuer une nouvelle fois son regard alors qu'elle tentait vainement de ravaler ses larmes. Ike avait raison, elle ne pouvait pas continuer à tout gérer seule, cette demande était un premier pas timide en ce sens, même si la concernant il s'agissait d'une grande avancée. Elle ne voyait pas meilleur soutien que lui dans cette situation, son oeil de cowboy texan et son statut nouvellement retrouvé d'ami suffisaient à lui insuffler l'idée que les choses se passeraient bien mieux en sa présence, si seulement il acceptait ce fardeau. « J'ai vraiment tout fichu en l'air, » glissa-t-elle sans réfléchir, dépitée, avant de secouer la tête pour tenter de se remettre les idées en place. « Non, oublie, je n'ai rien dit, fais moi taire sinon. » Elle s'en voulait d'infliger son humeur à Isaac et tenta donc, à son tour, une autre approche. « Bon, je.. Je présente quand même mes excuses à tes fesses qui n'ont pas pu partir en balade par ma faute, j'espère qu'elles me pardonneront et qu'elles pourront encore le faire à l'avenir. » La tentative de plaisanterie était vaine puisque sa mine était toujours triste, même si elle tenta de souligner le tout d'un sourire engageant.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Mar 15 Déc - 15:08
Il existait un nombre fou de raisons pour lesquelles Ike ne pouvait se montrer méchant avec Luna, la gentillesse et la compréhension étaient dès lors les seules options offertes à lui pour lui répondre, pour la soutenir. Il était aisé de constater qu’elle se flagellait déjà suffisamment elle-même, il n’était pas nécessaire d’en remettre une couche ; en tout cas, il ne serait pas le maçon qui s’en chargerait. Ses lèvres s’étirèrent en une moue attristée à l’idée de voir le ranch lui échappait si vite. Il s’accrocha néanmoins aux quelques jours qu’il restait entre aujourd’hui et la semaine suivante, qui lui permettraient peut-être de trouver une idée lumineuse afin de laisser l’établissement à des mains légitimes. « Quatre-vingt m… Wouah… quand même... » Sa surprise fut plus forte que sa sagesse et il regretta immédiatement sa réaction. Il se frotta maladroitement la nuque et haussa les épaules, comme s’il ne s’agissait au final que de broutilles. Pourtant, même pour lui, la somme était astronomique. Il la suivit des yeux avant de fixer un point au loin, dans le vague, perplexe. Lever autant de fonds pour sauver le ranch et pour rembourser Gibi ne serait pas une mince affaire, Luna n’avait pas totalement tort de perdre espoir. Cependant, c’était une fatalité qu’Ike ne pouvait exprimer verbalement, il était là pour la rassurer et non pas l’enfoncer. « On pourrait lancer une cagnotte. Les gens en organisent pour tout et rien, actuellement… Sauver un ranch de légende entre plutôt dans la catégorie des événements importants. » Il savait de source sûre que des gros portefeuilles se planquaient à Windmont Bay. « Ou tu peux organiser un horse-wash en petite tenue pour lever des fonds... » Il releva le nez vers elle puis se rapprocha afin de poser son postérieur contre la clôture. Il n’était qu’à moitié en train de plaisanter, il connaissait l’importance de faire le buzz pour attirer l’attention sur une cause. La détresse de la jeune femme continuait de le toucher, toutefois il préférait user de son arme la plus évidente, celle qui n’avait que moyennement ses preuves, mais qu’il avait le mérite de maîtriser un minimum. « Tu es l’une des rares personnes ici bas à pouvoir profiter de moi, Luna. Bien sûr que je serai là. » Il était disposé à décaler des rendez-vous pour elle, pour le ranch. Un silence passa entre eux, seulement rompu par quelques oiseaux bavards qui n’étaient pas encore effrayés par le coucher du soleil. Il esquissa un sourire nostalgique en tournant la tête dans sa direction. « Je commence à me rendre compte que tu n’es pas la fille sage et réfléchie que je pensais, » ajouta-t-il avec un ton léger, sans chercher à l’accabler. Elle s’entichait d’un homme marié puis faisait flamber l’héritage de sa nièce ? Miss Shelbia avait un grand besoin de vacances. « Mes fesses te pardonnent. » Il se redressa et lui tendit la main pour l’inciter à se remettre en route. « Elles sont même prêtes à acheter le ranch pour être sûres d’être sollicitées à nouveau. » Il se rendit compte de la portée de ses mots et grimaça avant de pouffer de rire. Il n’était malheureusement pas dans les meilleures dispositions pour faire une telle folie, avec les études prochaines d’Alvin et l’état de santé précaire de Rebecca, mais il aimait Luna, et elle était en mesure de lui faire perdre la tête à bien des égards. « C’est peut-être ça la solution… » Peut-être pas que lui seul investisse dans les lieux, il pouvait demander un coup de main à ses parents, eux-mêmes propriétaires dans le Texas, qui seraient certainement ravis de contribuer à la préservation d’un lieu aussi unique que le Rock Creek Ranch. « Si on ne peut pas compter sur la solidarité de la ville, peut-être que plusieurs de tes proches peuvent se cotiser pour t’aider à rembourser tes dettes ? Comme ça, tu pourrais à ton tour nous payer petit à petit... » Il la savait proche de son cousin, elle avait bonne réputation, peut-être que le bouche à oreille serait plus utile que l’attente d’une notoriété virale sur les réseaux sociaux. L'idée ne trouverait certainement pas écho chez Luna, pour qui demander de l'aide était aussi agréable qu'un ongle incarné, mais si elle était vraiment au pied du mur, elle devrait comprendre l'importance de mettre son égo de côté.

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Lun 21 Déc - 14:19
La réaction d'Isaac était amplement suffisante pour confirmer toutes les pensées de Luna. Si même pour lui, issu d'une famille aisée et ne possédant aucun souci financier, la somme parvenait à créer un tel vent de surprise, que pouvait-elle encore espérer ? Ses épaules s'affaissèrent mollement et elle l'écouta d'une oreille distraite, prête à abandonner là toute cette conversation et la perte de temps engendré. Ike se donnait pourtant du mal, elle lui était reconnaissante de mettre autant d'entrain afin de trouver une solution efficace, mais elle avait désormais l'impression qu'il portait seul cette situation à bout de bras tandis qu'elle trainait des pieds à coté. « Tu es vraiment un homme plein de ressources, » concéda-t-elle avec une pointe d'admiration. « Je ne me moque pas de ta proposition de horse-wash, je t'assure, mais je m'imagine faire ça avec les employés et je ne suis pas certaine que ça puisse avoir le même effet que le car-wash des pompiers. » Elle parvint à esquisser un sourire amusé, l'idée avait le mérite d'être originale et de lui offrir un peu de légèreté, toute comme la confirmation de sa présence à ses côtés la semaine suivante. « Tu commences ? » Son regard fut assez expressif pour traduire le sous-entendu qui allait avec et qu'elle ne formulerait pas, elle avait égaré sa sagesse et sa réflexion dans la cuisine d'Ike, plusieurs mois en arrière. Elle répondit positivement à son invitation à reprendre leur marche, mais son coeur dut rater un battement après seulement quelques pas. Était-ce vraiment une solution que d'investir personnellement dans cet endroit ? Isaac avait peut-être les moyens de faire des folies, elle espérait néanmoins qu'il investirait ailleurs, dans une résidence secondaire sur la Côte Est, dans l'achat compulsif d'un taureau mécanique, ou dans tout autre besoin plus essentiel, certainement pas pour rattraper ses idioties. Pour autant, elle suivit le fil de sa réflexion avec attention, il n'avait pas tort, l'idée était sensée mais Luna ne l'était pas toujours, en plus d'être bornée. Isaac lui mettait le nez sur des possibilités qu'elle ne pouvait pas refuser, elle appréciait son investissement et n'eut d'autre choix que de capituler. « Même si j'aimerais les laisser en dehors de ça, j'imagine que ça peut être une bonne solution de solliciter mes proches, je peux toujours envisager de demander, » Le son de sa voix s'était diminuée à la fin de sa phrase. « Je demanderai. » corrigea-t-elle avec un peu plus d'enthousiasme. Grâce à lui, elle parvenait doucement à accepter l'idée qu'une aide extérieure n'était pas nécessairement une mauvaise chose. « Mais toi, tu as d'autres préoccupations que d'investir ici, tu n'as pas besoin de faire ça. » Sa présence, son soutien et ses conseils étaient déjà amplement suffisants, elle n'en attendait pas plus de lui, ou peut-être pas sur le plan financier. « Merci, même si ça n'aboutit pas, merci... Je ne suis peut-être ni sage, ni réfléchie, mais je sais plutôt bien choisir de qui je m'entoure, j'ai déjà dû de te dire ça à plusieurs reprises, mais je suis vraiment contente, et chanceuse, de t'avoir. » Elle se hissa sur la pointe des pieds pour grapiller des centimètres et passa au mieux un bras autour de son cou afin de lui offrir une étreinte amicale, celle-ci ne dura qu'un bref instant et Luna la ponctua d'un bisou furtif sur sa joue. Le moment n'était pas opportun après leur histoire, toutefois elle restait une personne tactile qui communiquait beaucoup par ce biais, en plus d'être portée par son irréflexion chronique. « Tu as peut-être d'autres conseils ou d'autres idées pour moi, maintenant que tu as réussi à m'en faire accepter une ? Si c'est le cas, je suis preneuse, et si ça comporte un stage au Texas pour apprendre deux ou trois trucs de chez vous, tu as gagné toute mon attention, » L'autorisation de profiter de lui prenait éventuellement des proportions qu'il n'avait pas envisagées, même si une part d'elle ne faisait que le taquiner. « Sinon, je crois que moi et mes conneries on a pris assez de place pour aujourd'hui, on peut parler de toi, et de celles que tu ne fais pas ? »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Ven 8 Jan - 11:43
L’entendre rire et répondre à ses idioties lui rappela, non sans une pointe de douleur dans la poitrine, la raison pour laquelle il avait succombé à son regard de biche. Les sentiments qu’il éprouvait envers Rebecca n’étaient pas à remettre en discussion, elle était sa moitié, son âme sœur, son tout ; Luna était autre chose, mais cela ne signifiait pas que son affection à son égard était moindre. Bien au contraire. « Tu sous-entends qu’un cow-boy est moins sexy qu’un pompier… ça fait mal, mais j’accepte ton ressenti, » grimaça-t-il en portant une main à son torse pour prouver qu’elle lui brisait le cœur. Il lâcha un rire nasal suite à sa proposition et se perdit un instant dans son regard, avant de secouer vivement la tête. « Si ça peut aider, je serai disposé à me désaper pour l’honneur du ranch ! » Il plaisantait, au fond il était on-ne-pouvait plus sérieux. Cela lui semblait d’ailleurs être la moindre des choses à faire pour elle et pour l’établissement. Il était évident que Luna avait ce pouvoir sur lui. Il profita des quelques pas effectués en silence pour se recomposer, pour lui exposer le plus clairement possible les idées qui lui venaient rapidement, ce qui ne lui ressemblait guère car Ike n’était pas l’individu le plus avisé et raisonnable de Windmont Bay. « Wow, je ne pensais pas pouvoir entendre une telle chose sortir de ta bouche un jour ! » Il inclina la tête en guise de révérence avant de se fendre d’un large sourire. Il avait l’impression d’avoir effectué un exploit, d’avoir remporté un trophée des plus prestigieux en l’entendant accepter l’idée de devoir demander de l’aide. C’était bien la première fois depuis qu’il la connaissait qu’elle faisait une telle chose. Mais c’était un mal nécessaire, il était content qu’elle s’en rende compte, bien qu’il fût un poil trop tard. « Non, je crois que tu ne me l’as jamais dit, » la taquina-t-il avant de se pencher afin de recevoir son étreinte. Il glissa un bras dans son dos pour la maintenir contre lui durant l’échange puis la gratifia d’un large sourire comme il en avait le don, essayant de dissimuler au mieux le feu qui embrasait sa joue à l’endroit où elle venait de poser ses lèvres. « Je connais un super ranch avec des super chevaux et des propriétaires géniaux, je te filerai leur brochure pour que tu puisses t’organiser avec eux. » L’idée n’était peut-être pas mauvaise. Si Luna parvenait à sauver le ranch et à conserver la main dessus, d’une manière ou d’une autre, il fallait qu’elle apprenne à gérer son temps et ses finances, une petite semaine ou deux dans un établissement qui s’en sortait était une option viable. Isaac serait ravi de lui faire découvrir ses terres natales, en plus, cela faisait partie des choses de la vie – de sa vie – qu’il adorait partager avec les gens qu’il aimait. « Quand cette histoire sera derrière toi, il faudra songer à t’entourer de quelqu’un qui est doué avec les chiffres, ça ne pourra pas te faire de mal. » Maintenant que les esprits de Luna étaient plus propices à accepter la plaisanterie, il en profitait, sous couvert d’un semblant de vérité. Même si le Rock Creek laissait rêver grâce à son emplacement et à son côté hors du temps, il ne fallait pas oublier qu’il s’agissait avant tout d’un business qui avait besoin de fonds pour se maintenir, il était par conséquent nécessaire d’employer les moyens ou les gens indispensables pour aider dans sa gestion. Quand les projecteurs se tournèrent dans sa direction, il ouvrit la bouche, la referma dans une grimace en secouant la tête de gauche à droite. « Moi, ne pas faire de conneries ? Je pensais que tu me connaissais mieux que ça, Lu’... » Il lâcha un rire nasal avant de hausser lâchement les épaules. « J’essaie d’être le meilleur conjoint possible pour Becca. Ce n’est pas facile tous les jours, car elle semble aller bien, mais je sais que ce n’est pas le cas... » Il se rendit compte que papoter de sa femme avec son amante n’était peut-être pas une action très considérée. Il réfléchit à un autre sujet de conversation qui lui arriva assez facilement. « J’ai un peu délaissé le sport, dernièrement, et ça commence à se ressentir, j’ai mal au dos, j’ai les genoux qui se coincent… c’est horrible d’approcher la quarantaine ! » Il exagérait un peu, histoire de la faire sourire.

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Jeu 14 Jan - 18:22
Même si ses pensées étaient toujours moroses, même si l'angoisse appesantissait encore son estomac, les plaisanteries partagées réussirent à lui faire oublier ses tracas. Ike avait toujours eu ce don, il parsemait leur échange de sa bonne humeur, de ses conseils avisés et de son soutien indéfectible, il était cette personne spéciale qui illuminait son quotidien - plus encore les mois précédents, avec qui tout semblait naturellement plus facile. Ce n'était pas compliqué de tomber amoureuse de lui, ça l'était de rebrousser chemin. « Te désaper sur You Can Leave Your Hat On aurait beaucoup de succès... » corrigea-t-elle avant de partager son rire communicatif. « Mais c'est à double tranchant, tous les commerces du coin vont vouloir faire appel à toi. C'est une belle porte d'entrée vers une nouvelle vocation, si jamais tu en as marre d'être chirurgien. Tu peux même pomper ton nom de scène sur ce film... Magic Ike XXL. » Pas peu fière de sa trouvaille - qui remettait néanmoins en cause ses goûts cinématographiques - elle se fendit d'un sourire mutin. « Je garde ton idée. » reprit-elle avec un peu plus de sérieux. Maintenant qu'elle avait plus ou moins accepter une aide extérieure, elle devrait appliquer ces conseils dès le lendemain et glisser un mot à ses proches, ce qui n'était pas tout à fait gagner la connaissant. « A marquer d'une pierre blanche, je sais.. » Elle haussa mollement les épaules, consciente qu'il s'agissait de l'un de ses pires traits de caractère, mais qui mieux que lui pouvait parvenir à la faire dévier de sa route ? Elle ne l'en remercierait jamais assez et cette étreinte n'était qu'une reconnaissance légère à ses yeux. « Un séjour au Texas dans un super ranch, ça m'a l'air parfait. » L'idée aurait dû germer bien avant, prendre exemple sur ses compères aurait été bénéfique sur divers points, et l'action menée était peut-être inutile mais elle avait au moins le mérite de lui redonner un peu d'espoir. Un espoir sûrement vain, mais cette petite lueur agitée par Isaac lui permettait au moins d'avancer et d'envisager l'avenir différemment. « Peu importe où tout ça me mènera, il y a beaucoup de choses que je vais devoir mettre au clair et redéfinir. Enfin, on verra bien... » Les semaines à venir seraient décisives et elle ferait au mieux pour en accepter l'issue. Cette discussion n'avait que trop tourné autour de sa personne et après plusieurs semaines passées loin de lui, Ike méritait bien son temps de paroles. Néanmoins, le sujet abordé installa une petite gêne. En dépit de la situation et du malaise ressenti, elle n'avait rien contre son épouse. Rebecca était une femme bien et une mère accomplie, qui venait de traverser une épreuve difficile. Malgré son réveil miraculeux et le peu de séquelles, elle ne doutait pas que sa santé devait être précaire et que le bonheur de l'avoir retrouvé devait être entaché par bon nombre de questionnements sur son état. Luna n'était pas en mesure de se mettre à leur place, mais la compassion qu'elle éprouvait envers Isaac et indépendamment de lui, envers Rebecca, était sincère. « Elle est bien entourée, je suis sûre que ça va aller, qu'avec le temps tout ira pour le mieux. » Rebecca semblait être une battante et c'était amplement suffisant pour insuffler l'espoir d'un rétablissement total. Afin de renforcer ses dires, et parce qu'il lui semblait important de lui rendre le soutien offert, elle frictionna sa paume sur son avant-bras et lui dégaina son sourire le plus bienveillant. « Je ne pensais pas qu'un jour tu m'annoncerais avoir délaissé le sport... encore moins que tu m'avouerais vieillir... Mais je te connais assez pour savoir qu'une fois que tu auras repris la voie de l'exercice physique, tu seras au top de ta forme en à peine quelques semaines. » Un exemple à suivre, même si Luna bifurquait plus naturellement vers la voie du lever de coude ou des pâtisseries. « Tu devrais revenir en début de semaine prochaine, si tu as le temps bien sûr.. Je ne serais pas là et tu seras sûr de pouvoir profiter d'une balade à cheval. »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Mer 27 Jan - 10:55
Un rire puissant, qui résonna sans doute un peu trop loin dans le calme de l’obscurité qui entourait le ranch, accueillit la plaisanterie de Luna et il dût se pincer les lèvres pour ne pas attirer l’attention d’un coyote qui passerait par là – même si ces bêtes ne fréquentaient pas cette partie de l’Oregon. « Magic Ike XXL, » répéta-t-il, appréciatif de la tonalité de ce plagiat. « Ce ne serait même pas de la publicité mensongère, » ajouta-t-il, avec un peu trop d’aplomb, avant de rigoler à nouveau, avec plus de retenue cette fois. Il balaya cette remarque malvenue d’un geste de la main, ne souhaitant pas s’appesantir sur le fait que, oui, Luna pouvait attester de la taille de ses attributs. Il se calma instantanément en se rendant compte qu’il était trop tôt pour ce genre d’humour un peu trop complice, même si personne aux alentours ne risquait de les entendre. « Les Albrecht seniors seront ravis de partager quelques ficelles du métier avec toi. En revanche, si tu veux quelque chose de plus classique, ils ont des voisins tout aussi sympas. » Après toute une jeunesse passée à accompagner ses parents dans la gestion du ranch, il avait compris sur le tard que les autres, moins juifs, ne traitaient pas leur établissement tout à fait de la même manière. Mais il aimait cette spécificité, et ils avaient su se frayer une place au milieu des autres texans installés dans la région depuis de nombreuses générations. « Ça ne t’emmènera nulle part, Luna, tu vas rester ici, dans ce ranch qui est le tien. » Il ne voulait pas qu’elle s’imagine déjà avoir perdu la bataille. Même si elle devait se voir au pied d’un mur insurmontable, il était là, elle était entourée par des bras qui la soulèveraient pour l’aider à le franchir. Sa mine réjouie s’obscurcit lorsque la conversation s’orienta vers le sujet Rebecca. Il avait beau accorder une confiance aveugle à la jeune Shelbia, il n’était pas prêt à partager avec quiconque le fait que, non, sa femme n’allait pas bien et qu’elle était toujours condamnée, sans que personne ne puisse prédire combien de temps lui était accordé avant une prochaine crise, certainement fatale. « Oui…, » répondit-il en faisant le choix de la simplicité et en l’accompagnant d’un petit sourire qu’il voulut rassurant. Au moins, elle était entourée par un fils et un mari aimants, c’était pour cette raison que Ike culpabilisait autant d’apprécier ce temps passé en tête-à-tête avec Luna. Même s’il ne la touchait pas de manière inappropriée, même s’il faisait de son mieux pour ne pas la dévorer du regard, ses pensées étaient tournées vers la jeune entraîneuse pour qui il souhaitait tout le bonheur du monde, avec un désir enfoui de partager ce-dit bonheur. « L’hiver est toujours une saison de relâchement, mais il ne faut pas que je me laisse trop aller... » Il sourit face à ses encouragements. Il ne se faisait pas de souci de ce côté-là, il savait que même si son moral n’était pas au beau fixe, il aurait toujours une bonne raison de se dépenser et il n’allait pas transformer radicalement ses habitudes et son hygiène de vie, il était fait pour être athlétique. Maintenant que le plus lourd de la conversation avait été ôté des épaules de la trentenaire, ils se remirent en route en direction du ranch. « Pour quelle raison aurais-je envie de revenir si tu n’es pas là ? » Il se mordit l’intérieur de la joue en entendant les mots qu’il venait de prononcer. « Je veux dire… Pourquoi ça me dérangerait de revenir si tu es là ? Je ne te fuis pas… Enfin, peut-être que c’est toi qui préfère ne pas me voir ? » C’était pourtant elle qui l’avait contacté afin de le rencontrer ce soir. « Je suis con, bien sûr que je comprends que tu souhaites éviter qu’on soit vus tous les deux en journée... » En dehors de Joseph, personne ne savait pour eux, du moins de son côté, mais peut-être avait-elle parlé de leur histoire à quelqu’un d’autre susceptible d’avoir la langue bien pendue s’il les voyait ensemble ?

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Ven 29 Jan - 13:43
La tournure de la plaisanterie était peut-être gênante, elle avait au moins le mérite de balayer un sujet cocasse. Luna se contenta d'un sourire amusé et d'un hochement de tête. Il manquait Joseph dans leur équation, lui seul était désormais capable de poursuivre cette conversation en bonne et due forme, tartinant ici ou là un commentaire salace qui aurait certainement arraché un sourire à Isaac et forcé Luna à claquer sa main à l'arrière de son crâne. « De plus classique ? Tes parents sont des originaux ? » Elle n'était pas certaine de capter la subtilité, chacun avait sa façon de travailler et si ce séjour texan se faisait, elle irait toquer à la porte de tout le monde. « Oui, je vais rester ici, comme une moule à son rocher. » Ce fut à son tour d'abandonner là ce sujet d'un haussement d'épaules. L'avenir lui conterait la suite de cette histoire, il en ferait de même avec la santé de Rebecca. Face à la réaction d'Isaac, Luna n'insista pas, son oreille attentive n'était sûrement pas destinée à accueillir des confidences sur la femme de son amant, et c'était peut-être mieux ainsi. « Dans ce cas, vivement les beaux jours. » Ike était la définition même d'un esprit sain dans un corps sain, et elle enviait parfois cette hygiène de vie, sans pour autant être en capacité de l'imiter. La conversation prit subitement une tournure étrange, que Luna n'eut pas le temps de stopper puisqu'elle emmagasinait en même temps la salve d'informations et l'incompréhension qui régnait autour. « Mais, non, stop, attends, » baragouina-t-elle en agrippant son bras pour arrêter une nouvelle fois leur marche. « Tu t'imagines vraiment que je ne veux plus te voir ? » Alors que c'était tout le contraire, que sa présence manquait au quotidien. « Je disais uniquement ça pour que tu puisses profiter d'une balade, sans que je ne vienne tout gâcher avec mon stress... » Elle eut un sourire gêné, elle n'était décidément pas très douée pour se faire comprendre et si toutes les déductions d'Ike étaient bien fausses, elles réussirent néanmoins à la perturber. Elle avait la curieuse impression de redevenir cette femme échouée dans sa cuisine, celle qui ne parvenait plus à s'exprimer clairement face à cette grande asperge protéinée qui comprenait tout à l'envers. « J'étais sincère quand j'ai dit que tu pouvais revenir ici quand tu voulais, que la porte était ouverte, elle le sera toujours pour toi en tout cas. En soirée, en journée, à l'improviste, avec une bonne raison ou sans, viens quand tu veux... Mais oui, viens quand je suis là. » Avoir le statut de maîtresse recalée n'impliquait pas forcément de fuir le mari infidèle, pas quand son absence était plus douloureuse à gérer que sa présence. La situation n'était peut-être pas saine, ni pour elle, ni pour lui, et quiconque possédait un regard extérieur aurait renvoyé chacun d'eux dans leur coin respectif, mais Ike et Luna étaient assez matures pour agir avec discernement et se plier à leur accord tacite. « Je ne veux rien éviter du tout, et surtout pas toi. Je veux continuer à te voir comme avant, il manque quelque chose quand tu ne traînes pas dans les parages. » Ike avait son entrée VIP au ranch et pas uniquement parce qu'il était le seul cowboy du coin, ou parce qu'il appréciait les chevaux autant qu'elle, mais parce qu'il y trouvait naturellement sa place ; une place que l'actuelle propriétaire continuerait de lui attribuer les yeux fermés. « Tu es perturbant Albrecht, » concéda-t-elle, sous couvert d'un air mutin. « Mais comme tu le vois, tu as beau l'être - et j'espère que tu en as conscience - tu es toujours désiré à Rock Creek. »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

behind
messages : 1032
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me & rrdcgifs.
multinicks : beckett - larissa - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 39 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, playing video games, doing his best to take care of them, missing riding horses.
home : a huge ass house on ocean avenue.
points : 2772
moodboard :
all our words would just fall out of line. 663
Yee-fucking-haww

*
all our words would just fall out of line. PINZiZy
*
all our words would just fall out of line. RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] luna, irvines, joseph.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Mer 3 Fév - 16:23
Il avait grandi au sein d’un ranch qui tenait plus de la mini-usine familial que d’une fermette tenue par des cow-boys aguerris tout droit sortis d’un western spaghetti. Ce n’était pas la première fois qu’il essayait de décrire l’établissement de ses parents, et la question de Luna lui fit réaliser qu’il ne le faisait peut-être pas de la façon la plus flatteuse. « Originaux, je sais pas, très juifs, oui ! » Ce qui signifiait rendement et bonne humeur avant toute esthétique d’Amérique profonde. Heureusement, ils n’avaient jamais dénigré son affection pour le port du Stetson, qu’il était parvenu à démocratiser au sein de l’écurie et qui leur avait permis d’embaucher des employés attachés aux mœurs du Stars and Stripes. La silhouette du Rock Creek se redessina devant eux et il secoua la tête en se disant qu’il ne fallait pas qu’il perde sa petite patte caractéristique. Il ne pouvait l’expliquer, mais ce ranch était unique, et il était persuadé que cela était en très grande partie dû au travail de la jeune femme. Dommage que l’économie actuelle ne permit pas à une passionnée de continuer à vivre en partageant son savoir et son amour des chevaux, il fallait toujours que les factures viennent tout ruiner. Il approuva d’un hochement de tête silencieux, esquissant un geste de la main pour mimer quelqu’un qui trinquait à cette belle résolution. Le printemps serait synonyme de renouveau, même s’il était encore bien lointain. « Non, ce n’est pas... » essaya-t-il de glisser avec maladresse entre deux mots de Luna. « J’ai mal interprété, excuse-moi, » concéda-t-il finalement, l’air penaud, malgré un petit sourire timide. Peut-être qu’était venu le temps de mettre sur le tapis le sujet qu’ils avaient pris soin d’enfouir sous le tapis le plus épais. « Je suis content de te voir. C’est sans doute bizarre à dire étant donné ce que nous avons fait, mais je ne peux pas m’empêcher de vouloir te voir. C’est comme si on me demandait de rompre tout contact avec Jo du jour au lendemain, c’est improbable, impossible ! » Il espérait la comparaison convaincante, même si elle n’était que potentiellement flatteuse. L’affection qu’il portait à ses deux amis n’était, fort heureusement pour eux comme pour lui, pas la même. Il souffla par le nez et porta une main à sa poitrine, atteint en plein cœur par sa remarque. « Je ne veux pas être perturbant, je t’assure, je veux  au contraire être aussi transparent que possible… mais je suis un grand con maladroit... » Il ne réfléchissait pas toujours comme il le fallait, surtout quand il était question de la gent féminine. Il fit la grimace et remua sa main de manière circulaire près de sa tempe. « Est-ce qu’on peut reculer le temps et faire comme si ces cinq dernières minutes n’existaient pas ? Oui, j’ai hâte d’être aux beaux jours, moi aussi, pas que pour la reprise intensive du jogging. » Il se passa la langue sur les lèvres tandis qu’il la fixait avec un air amusé, puis il releva le nez vers le bâtiment à quelques mètres d’eux. Il devait être largement temps pour lui de rentrer chez lui, bien qu’il ignorât l’heure qu’il était désormais et que le soleil couché ne permettait pas de lui fournir cette indication. « Tout ira bien pour toi, Luna ? » demande-t-il en ayant retrouvé son sérieux. Il ne souhaitait pas l’abandonner avec des idées sombres, mais avec une lueur d’espoir. Il avait également besoin de savoir si elle croyait encore à un avenir, pour le ranch, pour Gibi, mais avant tout pour elle-même.

_________________
I look in the mirror and all I see is a young old man with only a dream. Am I just fooling myself that she'll stop the pain?

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 950
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2467
moodboard :
all our words would just fall out of line. 6hodrl2

all our words would just fall out of line. PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

all our words would just fall out of line. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. · Jeu 11 Fév - 14:20
Elle n'était pas certaine de pouvoir décrire convenablement le ranch des Albrecht et ne pousserait pas plus loin son questionnement. Peut-être y déposerait-elle un orteil dans les temps à venir ou peut-être que tout ceci resterait flou, mais elle gardait l'essentiel à l'esprit : ils étaient d'excellents gestionnaires. Rock Creek méritait ce type de propriétaires et si elle n'était pas en mesure de conserver cet endroit, elle espérait ses futurs acquéreurs aussi aguerris que les texans. « Ha, » lâcha-t-elle sous la surprise. « Joseph, » reprit-elle à la va vite, alors que les mots lui manquaient. « C'est une bonne chose, on est sur la même longueur d'onde. » Pas vraiment, en réalité, mais l'alignement avec Joseph avait le mérité de lui rappeler son rang d'amie ; un rang auquel elle se savait relégué mais c'était la première fois qu'il verbalisait l'idée. Elle n'était pas déplaisante, leur amitié avait toute sa place même si ses sentiments envers lui demeuraient encore. Nul doute qu'elle se contenterait de ce lien tout aussi fort et important à ses yeux, il lui fallait juste un peu de temps pour gommer leur idylle. « Un grand con maladroit et une petite idiote irresponsable, un beau duo si tu veux mon avis. » Elle se fendit d'une grimace amusée qu'elle fit pourtant disparaître assez rapidement devant le sérieux de leur échange. « On fait au mieux avec cette situation, je crois qu'on s'en sort pas trop mal pour l'instant. » Seul le temps pouvait désormais amoindrir leurs maladresses, il était leur meilleur allié. « Ok, on efface ces quelques minutes. » Elle ponctua cet accord d'un coup de coude amical qui scellait plus ou moins cette discussion, ainsi que leur rencontre du jour. « Oui, je crois que ça va aller. » Le sourire était convaincant et suffisamment large pour cacher le monticule de doutes qui régnait en dessous. Elle savait que tout n'irait pas bien, que l'avenir du ranch ne tenait plus qu'à un fil sur le point de céder, même si Ike lui avait insufflé un tant soit peu d'espoir. Sa relation avec Gibi était en équilibre sur le même fil et l'adolescente n'était pas disposée à pardonner aussi facilement. Son optimisme égaré lui aurait permis de voir les choses sous un angle différent et elle ne doutait pas que son retour saurait lui insuffler une vision plus encourageante de tous ses tracas. La présence et les conseils d'Isaac l'avaient déjà libéré d'un poids, lui ramenant au passage un peu de sérénité pour conclure cette journée. « Tu peux rentrer l'esprit tranquille, tout ira pour le mieux. » Chacun d'eux emprunta sa propre route et Luna ne put s'empêcher de marquer une pause après quelques mètres. Elle observa la silhouette d'Isaac s'éloigner avec un pincement au coeur. Il marchait vers son bonheur retrouvé, vers cette vie auprès de sa femme qu'il chérissait tant et qu'il méritait amplement pour être quelqu'un d'aussi bien. Si cette vision d'un couple heureux offrait de l'inspiration à quiconque, Luna, elle, ne souhaitait plus emprunter cette voie. Elle méritait également sa part de bonheur, ne doutait pas de continuer à œuvrer en ce sens dans les temps à venir, néanmoins après une union ratée et une relation avec un homme marié - dont elle portait la responsabilité à 50% dans chaque cas - l'envie de reconstruire un cocon bienheureux à deux n'était plus là. La vie était sûrement plus douce lorsqu'elle était partagée, mais il lui semblait désormais évident que le bonheur ne se trouvait pas nécessairement aux côtés de quelqu'un d'autre et qu'elle était tout à fait en mesure de s'épanouir seule.

Topic terminé.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

all our words would just fall out of line. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all our words would just fall out of line. ·
 
all our words would just fall out of line.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Rock Creek Ranch-
Sauter vers: