hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 We will stand tall, face it all together


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys
Aller en bas 

Mens sana in corpore sano

Gabriel Almeida

behind
messages : 904
name : vodka paradise
face + © : michael y.
multinicks : aaron, jules, evelyn

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : you should take a look in your bed
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 867
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

We will stand tall, face it all together Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· We will stand tall, face it all together · Dim 29 Nov - 22:08

20 NOVEMBRE 2020 - 22H00
Feat @Marley Denbrough

Toothfairy, pseudo assez étrange qui vient de te follow. S’agirait-il encore d’un dentiste souhaitant percer sur les réseaux sociaux ? Ta curiosité te pique et c’est d’ailleurs pour ça que tu cliques sur son profil. Tu vois alors en premier plan une photo d’un blond vénitien. Clairement pas ta came. Même s’il a de beaux yeux. A la limite, il pourrait passer vers 2h du mat’ si t’as rien trouvé d’autre et que t’as vraiment les crocs. Quoi qu’il a l’air un peu grassouillet. Mais en lisant le commentaire, tu t’aperçois qu’il ne s’agit pas du mec qui vient de te follow mais plutôt de son copain. Ça change tout. Du coup, tu t’attardes sur la photo de profil que tu tentes de grossir. Ce que tu vois te plaît déjà un peu plus. Tu feuillettes les posts en espérant trouver une autre photo de lui mais rien mis à part des couleurs qui t’interpelle. Celle du drapeau transgenre. Tu restes un instant surpris. Tu n’as pas mis de tag ou quelque chose sur ton profil pouvant te relier à celui-ci. En plus de cela, il n’a pas l’air du genre de mec a follow tout le monde si t’en croit son nombre d’abonnés. Tu regardes à nouveau sa photo de profil et lorsque tu vois écris son prénom ça te revient. Tu le connais. Vous vous êtes rencontrés il y a un moment à la clinique de Portland. Il a été ton infirmier si tu te souviens bien. Vous aviez pas mal échangés et il t’avait beaucoup rassuré. Malheureusement, les choses ont fait que vous avez perdu la trace l’un de l’autre. Mais comme quoi, le destin fait bien les choses. Ça te fait vraiment plaisir de revoir son visage même si ce n’est que sur une photo. Tu ne perds pas de temps pour le follow et lui envoyer un message en privé. Une conversation plutôt rapide qui se conclut sur une rencontre réelle. Ça sera bien mieux de vous parler en live. Et te voilà une dizaine de jours plus tard à deux doigt de le retrouver au Daveys. Un lieu que tu ne connais que trop bien. Tu t’approches d’un type installé au bar, tourné de trois quart vers toi. Il te semble que c’est lui. Affirmatif, il te sourit. – Hey Marley ! Ça va ? – Tu scandes, sans trop savoir comment le saluer. Tu le prendrais bien en hug dans tes bras mais vous n’êtes sans doute pas assez proches pour ça et t’as tendance à être un peu trop tactile, ce qui n’est pas forcément toujours apprécié ici. Du coup, tu le laisses décider à ta place une fois qu’il s’est levé de sa chaise. – Ça fait bizarre de se revoir ici, la dernière fois j’étais genre sur un lit d’hôpital et toi en blouse bleu. Tu ressemblais à un schtroumpf. – Comparaison peu flatteuse mais qui aura sans doute le mérite de le faire rire. En tout cas, toi ça t’amuse. T’es satisfait de le voir habillé d’une autre manière et dans un endroit plus détendu et propice à la communication. Tu t’installes d’ailleurs à ses côtés, visage tourné vers lui. – Je savais pas que tu habitais Windmont Bay. – Tu déclares ensuite comme si tu le connaissais parfaitement alors qu’il n’en est rien. Tu ne sais pas grand-chose de lui mis à part qu’il est FTM, tout comme toi. Ce qui l’a sans doute conduit à venir te rencontrer aujourd’hui. – Tu as déjà commandé ? – Tu lui demandes au cas où. Tu ne vois pas de verre devant lui mais peut-être que sa commande est sur le point d’arriver. Ou alors il t’as sagement attendu pour boire. Peu importe. Tu jettes un vif coup d’œil sur la carte des boissons affichées sur le tableau du bar, te demandant ce que tu vas bien pouvoir choisir.



Marley Denbrough

behind
messages : 4122
name : sissi.
face + © : h. treadaway + © corpsie & rioliv.
multinicks : winnie, alvin, keane, efrem.

age (birth) : 32. (05/04)
♡ status : I love you more than bees love honey.
work : nurse in portland.
activities : smoking cigarettes, being grumpy and in love, learning to appreciate life.
home : small house on crescent lane.
points : 5845
moodboard : We will stand tall, face it all together IEaqqiI
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : bee.

We will stand tall, face it all together Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We will stand tall, face it all together · Dim 3 Jan - 12:55
Cette période de fin d’année était particulièrement agitée pour le jeune infirmier qui n’avait que très peu de temps libre pour lui-même. Entre la rénovation de la maison qu’il avait achetée avec Beckett le mois dernier, les longues heures passées à l’hôpital, les navettes quotidiennes entre son domicile à Windmont Bay et son lieu de travail à Portland, le désir de maintenir au minimum une vie sociale à flot et un sommeil régulier, Marley ne voyait hélas pas les jours s’écouler et ne s’accordait pour ainsi dire pas vraiment de réelles pauses pour souffler. Reprendre contact avec Gabriel avait au moins eu le mérite de le faire sortir de cette petite routine dans laquelle il s’était enfermé ces dernières semaines et ce léger changement n’était pas pour lui déplaire. Certes les deux hommes ne se connaissaient que très brièvement, principalement à travers des motifs médicaux, mais c’était l’occasion pour eux de faire plus ample connaissance ; nul besoin de partager des centres d’intérêts communs ou de mener une existence semblable, leurs parcours atypiques respectifs suffisaient sans aucun doute à les rapprocher. Leur infime différence d’âge, six ans, ne semblait pas constituer un quelconque problème, pas pour Denbrough tout du moins, il n’avait généralement aucun mal à sympathiser avec des inconnus, de sa génération ou bien d’une autre d’ailleurs. Bien que surpris par l’heure proposée pour ce rendez-vous, il avait naturellement accepté l’invitation, imaginant une contrainte professionnelle qui obligeait Gabriel à se libérer tard dans la soirée. Il ignorait énormément de choses à son sujet, à commencer par sa profession, toutefois cela figurait sur la liste des questions qu’il souhaitait lui poser aujourd’hui. Pour sa part, il avait profité de terminer sa garde aux alentours de 20h30 pour se doucher à l’hôpital avant de se rendre directement au Daveys, raison pour laquelle il avait quelques minutes d’avance. Beckett avait été informé qu’il voyait un ami après le travail et qu’il était par conséquent inutile de l’attendre pour se mettre au lit. Entre ses journées harassantes et les travaux manuels de la maison, son conjoint tombait généralement de fatigue une fois la nuit tombée, il n’avait donc pas besoin de son accord pour aller se coucher plus tôt, peut-être même était-il déjà endormi lorsque le grand brun pénétra dans le bar pour venir à sa rencontre. « Hey Gabriel ! Je vais bien, et toi ? » Cette première rencontre officielle en dehors des murs de l’hôpital rendait les choses légèrement gênantes, sans doute car ni l’un ni l’autre ne savait de quelle manière se comporter. L’appeler Gab ? Non, ils n’étaient pas suffisamment familiers pour se donner des petits surnoms. Lui tapoter le dos ? Lui serrer la main ? Le prendre dans ses bras ? Ou tout simplement lui sourire ? Certains détails demandaient à être ajustés mais cela était dû au côté nouveau de la situation, la gêne ressentie mutuellement s’évaporerait probablement avec le temps, sans doute après quelques verres et paroles échangées. Dans un geste instinctif, il choisit de sauter de sa chaise haute, ce qui lui permit au passage de découvrir que le jeune homme détenait une dizaine de centimètres de plus que lui, avant de lui accorder une brève étreinte. Sa touche d’humour sur sa tenue de travail le fit rigoler tandis qu’il reprenait place sur son siège. « J’ai quand même mis une veste bleue pour ne pas trop te perturber d’ailleurs, on va y aller progressivement, » plaisanta-t-il en posant son avant-bras sur le comptoir. « Je t’attendais pour commander, » indiqua-t-il avant d’appeler le barman pour demander une bière. Il attendit que Gabriel fasse son choix à son tour puis se replongea dans la conversation en cours. « J’habite à Windmont Bay depuis quelques années, trois ans, je crois. Mais je suis né à Portland donc je connais pas mal le coin, même si j’ai déménagé entre temps à Seattle. » Il le détailla avec un petit sourire et poursuivit sur sa lancée, bavard comme à son habitude. « Et toi ? Tu es ici depuis longtemps ? » Il attrapa son téléphone portable qui traînait jusqu’à alors sur le comptoir (et qu’il avait sorti pour s’occuper) et le remit dans la poche de son jean. « De toute évidence, tu connais mon métier mais je ne suis pas sûr de savoir ce que tu fais dans la vie ? »

_________________

-- Tired of empty conversation,'cause no one hears me anymore.
I used to crave the world's attention. I think I cried too many times. I just need some more affection, anything to get me by.

Mens sana in corpore sano

Gabriel Almeida

behind
messages : 904
name : vodka paradise
face + © : michael y.
multinicks : aaron, jules, evelyn

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : you should take a look in your bed
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 867
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

We will stand tall, face it all together Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We will stand tall, face it all together · Lun 11 Jan - 18:09


La rencontre avec Marley finit par avoir lieu. Ou plutôt les retrouvailles car vous vous connaissez déjà. Mais pas très bien. Ou du moins dans un autre contexte. T’étais son patient. Là, vous vous voyez amicalement mais aussi car vous partagez un secret commun : vous êtes tous les deux FTM. Tu doutes qu’il y en ait d’autre à Windmont Bay. C’est d’ailleurs déjà presque un miracle que tu ne sois pas le seul dans la ville. Et tant mieux. Cela prouve que les temps changent. En tout cas tu te réjouis de pouvoir apprendre à le découvrir dans un cadre plus cosy et propice à la conversation. – Super, merci. – Tu réponds aussitôt tout en analysant le garçon de la tête au pied. Il est finalement comme dans tes souvenirs. Quoi que peut-être un peu plus petit. Faut dire que tu ne t’es probablement jamais tenu debout devant lui. T’étais allongé sur un lit d’hôpital et lui avait une horrible blouse bleu, chose que tu ne manques pas de lui rappeler. – Je vais finir par croire que le bleu c’est ta couleur favorite. – Le premier contact est relativement bon et plutôt fluide même. T’as l’impression de le connaître depuis un moment alors que clairement, c’est pas le cas. Vous n’êtes pas encore ami. Mais si ça continue comme ça, vous pourriez bien l’être par la suite. En tout cas, c’est ton souhait. – Je pense que.. même si t’avais été en rose, je t’aurai reconnu. – Tu n’hésites pas à plaisanter à nouveau sur ce sujet tout en l’imaginant tout de rose vêtu ou du moins essayant de l’imaginer. C’est clairement pas ton style vestimentaire et tu doutes que ce soit le sien également. – Parfait. Je vais prendre un Cuba Libre. – Tu réponds à la fois au jeune homme mais aussi au serveur après l’avoir intercepté via un signe de main. Celui-ci se met à préparer ta boisson et celle de Marley. – Ah ouais tu connais la région par cœur. C’était bien Seattle ? – Tu ne connais pas très bien la ville. Juste de nom. C’est là où se déroule Grey’s Anatomy. Le garçon a peut-être travailler dans l’hôpital de la série d’ailleurs. A moins qu’il ne soit que fictif. C’est fort probable. – Non, j’ai débarqué ici en janvier. J’étais à Portland avant. Et je suis né au Brésil. J’y ai vécu quelques années. – Petit récapitulatif des trois lieux majeurs de ta vie. Vous en avez deux en commun avec l’infirmier. C’est déjà pas mal. – A ton avis, j’ai une tête à faire quoi ? – Tu lui demandes, un brin amusé et souhaitant instaurer un petit côté ludique à vos échanges. T’as aussi envie de tester son imagination et savoir ce qu’on pourrait t’attribuer comme métier. – Petit indice : je travaille déjà pas ici. – Bien évidemment, ça ne l’aidera pas plus. Ou peut-être qu’il pensera que tu es serveur mais dans un autre établissement. – Santé ! – Tu trinques ensuite avec lui lorsque le serveur a fini de vous servir vos boissons. D’ailleurs, tu passes ta carte en sans contact sur le terminal de paiement presque automatiquement, réglant les deux breuvages, sans te poser de question.

Marley Denbrough

behind
messages : 4122
name : sissi.
face + © : h. treadaway + © corpsie & rioliv.
multinicks : winnie, alvin, keane, efrem.

age (birth) : 32. (05/04)
♡ status : I love you more than bees love honey.
work : nurse in portland.
activities : smoking cigarettes, being grumpy and in love, learning to appreciate life.
home : small house on crescent lane.
points : 5845
moodboard : We will stand tall, face it all together IEaqqiI
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : bee.

We will stand tall, face it all together Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We will stand tall, face it all together · Jeu 11 Fév - 12:44
S’il n’avait pas pour habitude de sympathiser plus que cela avec ses patients (au point de les côtoyer à l’extérieur de l’hôpital), il demeurait toutefois une personne sociable et disponible, notamment pour les individus faisant partie de la communauté LGBT+. Son activité professionnelle dont les horaires variaient ainsi que les travaux de rénovation menés dans la maison qu’il venait d’acheter avec son compagnon représentaient les deux raisons principales qui le contraignaient à ne plus être aussi présent dans l’association qu’il soutenait. Les participants étaient pour la plupart des jeunes sujets à divers doutes, parfois handicapants au quotidien et pouvant entraîner des situations familiales, financières et humaines dramatiques. Certains se sentaient très bien dans leur peau et ressentaient simplement le besoin d’être entourés par des gens susceptibles de comprendre leurs difficultés. La discussion était au centre de tout et cela avait également une influence sur sa vie à lui, cette vie d’adulte transgenre qu’il pensait désormais accomplie. Il n’avait aucun mal à exprimer ses sentiments et à parler ouvertement de ce qu’il éprouvait, de manière générale, tous contextes confondus, et cela lui venait probablement de son parcours personnel. Ce soir, en tout cas, il n’était aucunement question de refaire toute une analyse de la personnalité de Gabriel, ce dernier semblait d’ailleurs totalement à l’aise et ce malgré les quelques complications qu’il avait connu par le passé. « Je ne mets pas souvent de rose mais je suis content de savoir que mon visage t’a marqué, » dit-il sur le même ton amusé. Ils étaient tous les deux très bien placés pour savoir qu’un genre ne se résumait pas à une couleur, encore moins une couleur qui suivait les dictats imposés par une société fermée d’esprit. « C’est extra comme ville ! » répondit-il avec entrain pour répondre à sa question au sujet de Seattle. « Les hivers sont rudes mais les gens sont vraiment gentils et prévenants. Pas comme ici quoi, » souffla-t-il avec naturel en jetant un coup d’œil aux boissons qui arrivaient. « Je ne suis peut-être pas objectif. J’ai entamé ma transition là-bas donc j’affectionne tout particulièrement cet endroit. » Les souvenirs d’enfance qu’il gardait de Portland étaient presque tous mauvais, les brimades, les moqueries, les violences, les intimidations, tout était encore intact dans une partie de son cerveau et ce malgré les années écoulées. « Tu es né au Brésil ? » répéta-t-il avec intérêt. « C’est nettement plus exotique que l’Oregon. » Avec un tel nom de famille, il n’était pas étonné par ses origines d’Amérique du Sud. Le jeune homme ne donnait pas l’impression d’avoir un quelconque accent, mais cela était sans doute normal s’il avait quitté ce pays très jeune, au bout de quelques années.  « Ah ouais, tu te lances déjà dans les devinettes ? » dit-il avec un large sourire aux lèvres. Il attrapa sa pinte de bière pour trinquer avec lui et le remercia d’un petit mouvement de tête. « La prochaine tournée est pour moi, » se sentit-il obligé de préciser. « Pour en revenir à ta question, hum, laisses-moi réfléchir un instant. » Il souffla fortement par le nez et se mit à le détailler du regard comme si son apparence pouvait parler pour lui. « Tu sembles très à l’aise avec des inconnus, tu es sympathique et on devine facilement un corps musclé sous ces vêtements. » La dernière précision n’était peut-être pas très utile, néanmoins il avait des yeux, d’un bleu très clair par ailleurs, qui lui permettaient d’attester cette silhouette athlétique. « Alors je dirais coach sportif ou barman ? » lança-t-il au hasard. Il l’imaginait aisément jouer de sa plastique plaisante et de son assurance au quotidien. De plus, ses goûts en matière de boissons alcoolisées étaient un tantinet plus raffinés que les siens. Le cocktail qu’il avait commandé était peut-être un indice, ou alors il se fourvoyait complètement. « Je vois juste ou je suis totalement à côté de la plaque ? » Loin de lui l’envie de le vexer par son choix de réponse. L’espace d’un instant, il avait même hésité à mentionner le striptease mais il s’était abstenu, pas certain que cela soit bien pris par le jeune homme. Il n’existait pas de sous métier, tant que cela était fait de manière légale, il n’y avait aucune honte à ressentir.

_________________

-- Tired of empty conversation,'cause no one hears me anymore.
I used to crave the world's attention. I think I cried too many times. I just need some more affection, anything to get me by.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

We will stand tall, face it all together Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We will stand tall, face it all together ·
 
We will stand tall, face it all together
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: