hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -48%
Camera Surveillance Bébé WiFi sans ...
Voir le deal
25.99 €

 

 breath in


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest
Aller en bas 

Koa Thompson

behind
messages : 33
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @cranberry - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : usually, he doesn't have any. always flying from a place to another. as he just got back to WB, he'll stay at his parent's until finding a new place or just flying away again. the house of his childhood is located in the south of the small town - Harbor Row
points : 231
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 2/5— Teodora — Bronwyn — Aaron

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· breath in · Ven 4 Déc - 23:51
breath in


Pour être honnête il ne s’y attendait pas. Lui qui avait quitté sa ville natale de son plus grand grès. Lui qui avait prit soin d’en rester le plus loin possible. Il n’avait pas fallut longtemps à Windmont Bay pour faire germer quelque part dans ce que l’on doit appeler le coeur, une once de nostalgie. Non il ne s’y attendait pas. Que cette petite bourgade lui ai réellement manqué, oui il avait du mal à y croire. Mais pourtant c’était bien le cas. Il se sentait, pour la première fois depuis longtemps… Heureux ? Peut être bien. Mais ce dont il était sûr, c’est qu’il s’y sentait bien. Pas de là à s’y laisser vieillir comme ses parents, mais assez pour considérer l’option de s’y installer. Pas indéfiniment mais autant que sa profession lui permettrait. Bien que de nature solitaire et clairement peu sociale, le charme de la petite ville et de ses habitants —aux apparences— authentiquement bons, lui faisaient presque baisser sa garde.

Bien sur revenir en Oregon avait également des points plus… Tricky. Cela signifiait revoir son père, vivre sous son toit et se coltiner son caractère de merde. Revoir son ex et devoir mettre les choses au clair. Devoir faire quatre heures de route pour rejoindre la base aérienne la plus poche… Maintenant des détails à ses yeux, mais autrefois les principales raisons pour lesquelles il n’était pas revenu en dehors de son travail et du rythme de vie qu’il impliquait. Mais il avait 27 ans. Combien de temps encore allait-il remettre les choses au lendemain?

Comme n’importe qui il avait un idéal de vie. Peut être pas le classique fiançailles, mariage, enfants, vie de famille, monospace, ambiance centre aéré… Non ça c’était sûr ! Mais il envisageait, d’éventuellement —un jour— lever un peu le pied. Profiter des petites choses simples de la vie, celles qui vous comblent et donnent du sens à votre existence aussi minable soit elle. Ouais l’idée lui plaisait bien, bien qu’il se visualisait plus seul qu’accompagné. Mais pour qu’un tel projet puisse voir le jour, il lui fallait régler ses problèmes bien qu’ils lui paraissent parfois insolubles. Certains étaient externes, d’autres juste propres à lui même, causés par lui seul sur sa propre personne. Les enfouir, espérer les oublier et passer à autre chose ne fonctionnait plus. Il ne suffisait plus de les ignorer. De prétendre ne pas savoir la cause, l’origine. Lui qui n’avait pas peur de rentrer dans le tas, d’aborder les sujets qui fâchent, devenait lâche dès qu’il s’agissait d’entreprendre ce type d’introspection.

Cette nuit encore Morphée refusait de l’accueillir bras ouverts. Les yeux grands ouverts dans la pénombre de sa chambre il espérait. Il espérait lâcher prise et tomber dans un sommeil sans rêves. Mais il n’en fut rien. Regardant les heures passer, il s’écoutait penser. Agacé par le brouhaha dans sa propre tête.
Mais alors que l’écran de son téléphone affiche cinq heures, il craque et quitte son lit. Koa se glisse dans un jogging et un hoodie dépareillés, puis enfile une paire de runners. Il quitte la maison de ses parents quelques minutes plus tard, laisse en main, sa chienne sur les talons. Le huski familial est sans doute celle dont le retour du jeune homme bénéficie le plus. Avec une moyenne d’une expédition ou d’une promenade par jour, l’animale est ravie.

Du silence enfin. Le son de ses pas et des pattes de l’animal sur le bitume semblent comme raisonner dans ville éclairée par les lampadaires pour encore quelques heures. Windmont Bay dort encore alors le brun sillonne la ville en direction de la forêt. S’enfonçant bientôt dans la pénombre des bois, il gravit sans difficulté les dénivelés du sentier de randonnée. S’en éloignant bientôt pour rejoindre un itinéraire hors piste, Koa détachait Gidae, la laissant crapahuter devant lui. La chienne savait parfaitement ou ils se rendaient. Ce point culminant de la forêt de Windmont, à la limite de la réserve des Northern Paiute. Assimilable à un observatoire, ce gros rocher ne figurait pas sur les sentiers balisés. Surplombant la ville avec une vue imprenable sur l’océan au loin, le jeune Thompson avait toujours aimé s’y rendre pour faire le vide.

S’asseyant sur la roche humide, son rythme respiratoire s’apaisait peu à peu. Portant son regard sur l’horizon, il appréciait cette douce sensation de détente venant s’emparer de la totalité de sa masse musculaire. Et alors, il n’entendait plus rien. Le jour se levait timidement. Les yeux perdus dans l’aube nuancée, il observait la brume se dissiper pour rejoindre de plus hautes sphères. Il ne pensait plus à rien. Il avait réussit à faire le vide dans sa tête. Et dieu ce que c’était bon. Une déconnexion totale.

Il n’entendit donc rien. Pas même les grognements de sa chienne. En plein sommeil cérébrale, il fallut que l’animal aboie pour qu’il « revienne ». Soudainement alerte, il saisissait le collier de Gidae, l’attirant doucement vers lui pour l’éviter de bondir, alors que les bruits de pas grandissaient dans son dos. Enlaçant la chienne, caressant le sommet de son crâne en lui murmurant de se calmer en coréen, il devinait bientôt une silhouette au travers du feuillage dense. Déjà agacé par la situation, son visage s’était fermé en l’espace de quelques secondes. Il se doutait bien qu’il n’était pas le seul à avoir connaissance de ce spot parfait, en réclamer l’exclusivité serait si puérile de sa part. Mais merde ! Il ne demandait qu’une petite heure supplémentaire… Sourcils froncés, mâchoire crispée, une toute nouvelle tension était venue s’emparer de son corps tout entier. Il était trop tot, il n’avait clairement pas envie de parler, d’échanger des banalités polies avec un parfait inconnu venu foutre en l’air cet instant de quiétude. Pour autant son expression faciale changea du tout au tout quand il cru reconnaitre non pas un visage mais une chevelure —flamboyante— commune.

Simons…? —lançait-il d’une voix rauque, sur un fond de surprise.


_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.


Dernière édition par Koa Thompson le Jeu 7 Jan - 16:10, édité 1 fois

Bronwyn Simons

behind
messages : 63
name : serena
face + © : MADELAINE PETSCH + century sex (avatar)
multinicks : -

age (birth) : 26 ans
♡ status : taken
work : Coach sportif
activities : membre du club de lecture, promener Bobies son berger australien
points : 255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : available ! 2 rps en cours (Koa/Daniel)

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in · Mar 5 Jan - 14:14

breath in
feat @KOA THOMPSON


Encore une vague d’insomnie qui s’abattait sur Bronwyn. Son copain était aux abonnés absents. Il était en déplacement hors de la ville. Il n’était pas des plus bavards donc elle n’avait pas de nouvelles depuis 24 heures. Il travaillait lui avait-il dit. Il n’avait pas le temps de lui envoyer un sms ou de l’appeler. Une excuse qu’il utilisait depuis longtemps. Trop longtemps peut-être, la rouquine était lasse. Lasse de ses excuses, lasse de voir les choses se répéter. Était-ce comme cela pour tout le monde ? Les relations amoureuses étaient-elles toujours aussi compliquées ? Il était son premier amour, son premier véritable copain. La jeune femme ne s’était jamais autorisée à aimer quelqu’un d’autre avant lui. Il avait forcé les barrières, il avait escaladé le mur qu’elle laissait entre elle et les autres. La déception, Bron l’avait trop connu pour la laisser se répéter. Et pourtant… La belle soupira. Elle enfila un manteau et une paire de baskets. Son chiot releva ses deux oreilles. Était-il temps de faire la promenade matinale ? « Allez viens mon chou, on va faire un tour.  », lâchait-elle en accrochant sa laisse autour de son collier. Au moins, ce serait plus productif. Elle n’avait pas sa voiture puisqu’elle était en réparation. Elle pris les clés de son petit-ami. Un upgrade en soi car c’était une Toyota Corolla rouge neuve. Ils grimpèrent tous deux dans la voiture. Le chiot s’allongea doucement sur le siège passager. Bronwyn roula jusqu’à la forêt de Windmont Bay. C’était le terrain de jeu préféré du petit berger australien. Il bondit hors de la voiture s’enfuyant à toute vitesse pour faire le tour de la voiture et rejoindre sa maîtresse. La rouquine verrouilla la voiture. Errant dans la forêt, jouant à la balle puis courant tranquillement, les deux amoureux de la nature se retrouvèrent bientôt face à un autre habitant. Celui-ci était assis tranquillement sur un bout de roche. Il semblait pensif. Ses traits lui étaient bien familiers. Son chien grogna presque aussi tôt. Bobbies quant à lui, aboyait gaiment, content de trouver un nouveau partenaire de jeu. « Simons… ? », lança-t-il supris. Un large sourire se dessina sur ses lèvres. Si ce n’était Koa Thompson. Un revenant. Une connaissance, ami du sport et camarades de classe à l’époque du lycée. Ils s’étaient perdus de vue depuis quelques années. Elle ne savait pas qu’il était de retour en ville. « Ça par exemple ! Koa Thompson. Ici. À Windmont Bay. Tu es de passage ou de retour pour de bon ? Quel bon vent t’amène ?  », lui demandait-elle avec un large sourire.

_________________
all she ever wanted was to be loved by you ~ 
Once I start breathing fire, you can't tame me. And you might think I'm weak without a sword. But if I had one, it'd be bigger than yours ~

Koa Thompson

behind
messages : 33
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @cranberry - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : usually, he doesn't have any. always flying from a place to another. as he just got back to WB, he'll stay at his parent's until finding a new place or just flying away again. the house of his childhood is located in the south of the small town - Harbor Row
points : 231
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 2/5— Teodora — Bronwyn — Aaron

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in · Jeu 7 Jan - 15:53

Quand il avait quitté l’Oregon, cinq ans en arrière, le jeune Thompson n’avait pas vraiment prévenu grand monde. Bien que son engagement dans l’armée était le fruit d’une mûre réflexion, il n’en avait fait part à ses proches que très tardivement. Ses proches de l’époque se limitant à son ex, ses parents et son groupe d’amis de l’université. Les autres, connaissances qui lui été pourtant chères, l’avaient apprit de par son absence et probablement les réseaux sociaux, bien qu’il ne soit pas un internaute très actif.

Une fois parti, il n’avait pas regardé en arrière. Comme si on avait activé une sorte de protocole fantôme, Koa avait même disparu de la toile pendant les deux premières années. Tous ses comptes avaient été désactivé sur les réseaux sociaux. Going MIA… Ce n’était pas requis à l’armée mais il y avait tellement à emmagasiner, qu’il avait associé les réseaux à une distraction. Il s’était consacré à son apprentissage corps et âme. Séquelle d’une éducation complètement fucked up, il devait être le meilleur. La perfection ou rien. Au départ c’était la voix de son père qu’il entendait, comme une voix off dans sa tête, scander ces conneries de dépassement de soi… Mais c’était finalement lui qui se le répétait inlassablement. La perfection ou rien. Il s’était tellement appliqué à intégrer un rythme de vie mono guidée par la réussite, qu’il avait fait une croix sur le reste.

Revenir à Windmont était synonyme de pause. Lâcher du leste. S’autoriser un rythme plus naturel, plus humain même si on allait dans ce sens là ! Allant jusqu’a se porter volontaire pendant les fêtes de fin d’année et périodes estivales, en cinq ans de service il ne s’était autorisé qu’une seule permission — deux semaines à Seoul. En conclusion, s’il n’avait pas fait la demande de rapatriement, quelque mois plus tôt, on lui aurait imposé probablement l’équivalent d’une année de RTT…
De retour à Windmont Bay, il réapprenait à ne rien faire. Il n’avait pas passé autant de temps les pieds sur terre en cinq ans. C’était frustrant. Il détestait ça, mais malgré tout son corps l’en remerciait.

Bronwyn Simons. Wow. Des flash backs de leurs années lycée apparaissaient alors devant ses yeux le temps de quelques millièmes de secondes. Elle était l’une des rare représentante de la gente féminine avec qui il s’était lié d’amitié plus jeune. Les raisons étaient simples, elle n’était pas comme les autres. Authentique, elle ne prétendait pas être une autre personne, parlait sans filtre, adorait le sport. Simple mais sophistiquée. Koa supposait qu’elle avait su voir en lui, quand les autres jeunes femmes se limitaient à l’attractivité de son joli minois. Elle parlait beaucoup trop, mais étrangement cela ne le dérangeait pas, elle était ainsi. Vraie. C’était rafraichissant.
Un sourire venait se loger aux coins des lèvres du jeune homme alors qu’elle enchainait déjà plusieurs questions en un temps record.

Lui même, lui même… -soufflait il en riant doucement, tandis qu’elle venait prendre place à ses côtés. Mmmh pour de bon ça je ne peux pas te l’assurer pour l’instant… Est-ce que… une période indéterminément longue, est une réponse satisfaisante ?

Il marquait une pause tandis que les deux chiens se reniflaient mutuellement le museau, veillant à la réaction de Gidae. Cette dernière se laissait finalement amadouer par le plus jeune, dont le degrés d’excitation était tout autre. Il poursuivait alors dans un haussement d’épaules.

Quel bon vent m’amène hein…? Mmmh… Je suis en permission sur le continent. Et j’ai une mission qui commence à la rentrée prochaine sur la base aérienne de Portland… Donc… Il semblerait bien que je reste dans les parages pour un petit moment !

Étendant ses longues jambes devant lui après avoir prit appuie sur ses mains, Koa penchait la tête sur le côté, posant son regard sur la rouquine. Lui qui cherchait un peu plus tôt cette solitude thérapeutique, était finalement ravi qu’elle ai interrompu sa petite escapade matinale. Ce demi sourire ne quittant pas ses lèvres pleines, il demandait finalement.

Et toi miss fitness ? Comment tu vas ? T’en es ou ? Racontes un peu…



_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Bronwyn Simons

behind
messages : 63
name : serena
face + © : MADELAINE PETSCH + century sex (avatar)
multinicks : -

age (birth) : 26 ans
♡ status : taken
work : Coach sportif
activities : membre du club de lecture, promener Bobies son berger australien
points : 255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : available ! 2 rps en cours (Koa/Daniel)

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in · Jeu 7 Jan - 18:20

breath in
feat @KOA THOMPSON


Bronwyn avait été victime une fois de plus de ces vagues d’insomnie passagères et répétées. Celles-ci s’étaient mêlées, cette fois, à son habitude de trop penser et surtout à tout... Elle n’avait pas pu s’empêcher de penser à l’état chaotique de sa vie sentimentale. À sa famille déchirée. À son incertitude financière. À son manque d’études. À son manque de tout. Et son accumulation de choses. Elle pensait trop. Cela l’avait poussé à sortir Bobbies. Bobbies la suivait partout. Il était à ses côtés tous les jours. Ils étaient devenus inséparables depuis son adoption. C’était un peu comme son enfant. Il était sa dose de bonne humeur. Ils rendirent dans la forêt de Windmont Bay. Après quelques minutes ou peut-être quelques heures, ils avaient fini par croiser le chemin d’un autre humain avec son ami canin. Ce n’était pas n’importe qui d’ailleurs puisqu’il s’agissait de Koa Thompson. Enchantée de recroiser son ancien ami, Bron, accompagnée de sa curiosité habituelle n’avait pas pu s’empêcher de l’interroger. Comme le véritable moulin à paroles, qu’elle était toujours, elle avait déversé sur le brun une flottaison d’interrogation. Il lui adressa un sourire. La rousse prit cela pour une invitation et s’assit à ses côtés. Ni trop près, ni trop loin. Prudement pour ne pas être trop intrusive. « Lui même, lui même… », lui répondit-il tout d’abord en riant doucement. « Mmmh pour de bon ça je ne peux pas te l’assurer pour l’instant… Est-ce que… une période indéterminément longue, est une réponse satisfaisante ? », ajouta-t-il ensuite. C’était au tour de Bron de rire doucement. Décidément, il n’avait pas perdu son charisme légendaire. « Négatif ghost rider il y a du monde dans la boucle !  », répondit-elle en fronçant les sourcils. Une réplique provenant d’un de ses films préférés : Top Gun. Le brun poursuivit son explication alors que les deux chiens semblaient aussi faire connaissance. « Quel bon vent m’amène hein…? Mmmh… Je suis en permission sur le continent. Et j’ai une mission qui commence à la rentrée prochaine sur la base aérienne de Portland… Donc… Il semblerait bien que je reste dans les parages pour un petit moment ! », lui expliqua-t-il. C’était une excellente nouvelle. Un ami de plus dans les parages. Même s’il avait surement beaucoup changé depuis leur dernière rencontre, Bronwyn était contente qu’il soit de retour en ville. Surtout par les temps qui courraient… En effet, la jeune femme se sentait terriblement seule. Enfin il restait à espérer qu’il appréciait toujours sa présence malgré les années. « C’est une excellente nouvelle !  », affirma-t-elle avec un large sourire sur ses lèvres. Elle planta son regard dans le sien un instant. Se demandant soudainement ce qu’il faisait ici tout seul. Était-il heureux ?  Était-ce véritablement une bonne chose ? « Portland, ça doit être sympa. Je suis sûre que ce sera sympa de changer d’air.   », commentait-elle avec enthousiasme. Malgré tout, la demoiselle arrivait toujours à s’émerveiller de la vie, à s’enthousiasmer pour les autres…  Elle réussissait parfois à retrouver la magie de la vie. Sa beauté fragile qui s’échappait entre ses doigts. Le brun étendit ses jambes puis pencha sa tête sur le côté pour croiser son regard. « Et toi miss fitness ? Comment tu vas ? T’en es ou ? Racontes un peu… », lui demanda Koa. Son regard s’éloigna du sien pour se balader sur les arbres face à eux. Elle haussa les épaules. Une grimace passa sur ses lèvres. Sa vie n’avait pas grand-chose de palpitant ou d’aussi grandiose que lui. Il lui semblait qu’elle n’avait rien d’exceptionnel à raconter. « Je suis coach sportif dans une salle à Windmont Bay. Je n’ai jamais vraiment quitté la ville. Ma vie est beaucoup moins palpitante que la tienne malheureusement…  », lui dit-elle en soupirant. Pilote, ça lui semblait si exotique, si fascinant. Bron vivait sa passion. Elle n’avait pas à se plaindre. Cela ne l’empêchait pas parfois de se demander si elle n’aurait pas dû choisir une autre voie…

_________________
all she ever wanted was to be loved by you ~ 
Once I start breathing fire, you can't tame me. And you might think I'm weak without a sword. But if I had one, it'd be bigger than yours ~

Koa Thompson

behind
messages : 33
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @cranberry - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : usually, he doesn't have any. always flying from a place to another. as he just got back to WB, he'll stay at his parent's until finding a new place or just flying away again. the house of his childhood is located in the south of the small town - Harbor Row
points : 231
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 2/5— Teodora — Bronwyn — Aaron

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in · Dim 10 Jan - 23:18

Il avait un nouveau sourire en entendant la référence de la rouquine à son blockbuster préféré. Il lui avait même glissé un regard complice alors qu’il avait poursuivi son explication sur le moment. Cependant il regrettait peu après, d’avoir délivré tous ces détails. Malgré l’excitation que suscitait son retour auprès de la jeune femme, quelque chose n’allait pas. Malgré toute l’ambition, l’exigence et la persévérance qu’il s’imposait pour être le meilleur… Pour rien au monde il ne s’en ventait à son entourage. Et à l’instant présent il semblait avoir failli à son devoir d’humilité. Et il s’en détestait.

Oui a l’instant il aurait pu lire en Bronwyn comme en un livre ouvert. Tout sourire, mais pourtant son regard avait changé. L’étincelle n’était plus. Bientôt une grimace passait sur son doux minois, et son regard devenait fuyant. Il croyait même desceller une pointe d’amertume dans sa réponse. Ça le fit… Chier. Koa n’était pas le meilleur des conseillers mais il se débrouillait plutôt bien quand à la tâche du confident. Il parlait peu, n’interrompait jamais, ne vous faisait jamais culpabiliser et créait le temps de quelques minutes cette bulle. Cette safe zone dénuée de jugement quelconque.

Alors il se tournait complètement face à la jeune femme. Posant ses mains sur le hauts de ses bras il l’obligeait à faire de même. Un silence s’installait entre eux. Quelques secondes seulement mais qui durent s’apparenter à une éternité pour Bronwyn. Un silence total, uniquement troublé par le bruissement des arbres. Il percevait en ses yeux, d’un brun intense, une multitude de questions se bousculer.

Ok. Bron… Qu’est- ce qui ne va pas ? - soufflait il finalement, brisant le silence, soutenant alors le regard de la rousse.

Il l’encourageait à se livrer d’un léger mouvement de la tête. Son visage arborait une expression sérieuse, sans pour autant être froid, ni moralisateur.




_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Bronwyn Simons

behind
messages : 63
name : serena
face + © : MADELAINE PETSCH + century sex (avatar)
multinicks : -

age (birth) : 26 ans
♡ status : taken
work : Coach sportif
activities : membre du club de lecture, promener Bobies son berger australien
points : 255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : available ! 2 rps en cours (Koa/Daniel)

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in · Mer 13 Jan - 12:17

breath in
feat @KOA THOMPSON


Bronwyn était partagée ces derniers temps. Il y avait des jours avec et des jours sans. Beaucoup de solitude surtout et celle-ci pesait lourd sur ses épaules. Elle était lasse de vivre toujours la même vie. De toujours courir après son amoureux, de courir après ses sous et les factures… C’était épuisant parfois la vie. Un peu accablant…Elle éloigna une mèche de ses cheveux. Elle observa quelques instants les deux chiens qui semblaient déjà jouer ensemble. Les deux amis avaient commencé à rattraper le temps perdu. Bronwyn savait maintenant où il avait disparu toutes ces années. Exotique, imaginait-elle. Une vie qui n’avait pas dû être de tout repos. Il se tournait totalement face à elle. Il déposa ses mains sur le haut de ses bras pour la pousser à revenir sur terre. Elle sursauta presque à ce contact. Un silence s’était installé entre eux. Koa brisa le silence. Il soutint son regard un instant. « Ok. Bron… Qu’est- ce qui ne va pas ? », lui demanda-t-il. Son visage était si sérieux. Elle semblait avoir toute son attention. Un léger sourire passa au coin de ses lèvres. Presque invisible. Et pourtant, l’attention du jeune homme avait eu son effet. La rousse fronça les sourcils. S’il était seul et pensif ici lui aussi, tout ne devait pas être très rose non plus. La vie avait son lot de déboire et de joie. Elle se demandait bien qu’elle était sa peine à lui. Pourquoi était-il seul en forêt à cette heure-ci ? « À une condition. Tu me dis ce qui ne va pas pour toi aussi. Personne ne vient dans cette forêt seul à cette heure-ci sans une raison particulière… », déclarait Bronwyn. Son regard n’avait pas lâché le sien. Au contraire, son regard s’était intensifiée. Sa main caressa doucement le bras du jeune homme dans l’espoir de l’encourager. « Tu sais, je suis une tombe. Tu peux me faire confiance. », concluait-elle en lui adressa un léger sourire. Elle avait espoir qu’il commence en premier. Peut-être que cela lui donnerait la force à elle de mettre des mots sur son mal… Le dire à voix haute le rendait beaucoup trop réel. Était-elle prête à ça ?

_________________
all she ever wanted was to be loved by you ~ 
Once I start breathing fire, you can't tame me. And you might think I'm weak without a sword. But if I had one, it'd be bigger than yours ~

Koa Thompson

behind
messages : 33
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @cranberry - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : usually, he doesn't have any. always flying from a place to another. as he just got back to WB, he'll stay at his parent's until finding a new place or just flying away again. the house of his childhood is located in the south of the small town - Harbor Row
points : 231
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 2/5— Teodora — Bronwyn — Aaron

breath in Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in · Dim 17 Jan - 13:41

Maligne.

Mais c’était plutôt juste. Ils ne s’étaient pas vus depuis des lustres, qu’elle lui demande de se confier en retour était complètement légitime. Cependant il ne savait même pas quoi lui dire tellement tout se mélangeait dans son esprit, lui, d’apparence si paisible. Pourtant ceux qui le connaissaient bien, savaient qu’il n’en était rien. Il n’exposait juste pas ses soucis sur la place publique. N’en parlait pas au premier venu. Ne les tweetait pas, à l’inverse de cette génération z, qui expose tout sur les réseaux sans pudeur aucune. Il y avait plus grave selon lui. Il se l’était toujours dit. Depuis petit en fait hein. Bah ouais quand ton père te dit de ne pas être une victime parce que les hommes ne sont pas des « pussies » et ce depuis que t’as quatre ans… Bah ça laisse des séquelles ! Tu parles peu, tu relativise en te disant que t’as pas le cancer et que t’es pas sdf puis ça va mieux ! Oui mais non… Sauf que dans la tête de Koa c’est ainsi que les choses se passent. Il ne veut pas qu’on ai pitié de lui parce qu’il y a toujours pire et que sa situation est privilégiée sur tellement de points. Pourtant la nuit il n’en dort pas. Pourtant par moment il avait de tout mettre sur pause et de ne plus penser, raison pour laquelle il agit et réfléchit souvent comme un robot. Il s’en tient aux faits, et non plus au ressenti. C’est mieux ainsi ça lui permet d’avancer — partiellement.

Il soutenait le regard de la rousse quelques secondes durant avant de baisser les yeux dans un hochement de tête.

Ok… -soufflait-il, alors que ses mains tâtonnait son imper mat, pour bientôt extraire d’une des poches intérieures une petite chilly’s métallique. Il levait les yeux au ciel, réfléchissant à ce qu’il allait bien pouvoir confier à la jeune femme, tout en portant la petite gourde à ses lèvres. Quelques gorgées plus tard, il reposait à nouveau son regard sur Bronwyn et listait, sans filtres ses tracas actuels. Ok… Mmmh… Je ne dors quasiment jamais la nuit. Je réfléchis trop, du coup je ne décroche pas. Ça combiné à un jet lag constant bah ça ne marche pas, pourtant ça fait de mois que je suis revenu, que je suis sur le même fuseau horaire… Fin bref. J’ai un sommeil fractionné du coup. Je fais des siestes de trente minutes quand j’ai le temps, quand j’y arrive. Sinon beaucoup de sport, ça m’épuise donc c’est cool. D’ou les petites randos matinales… — il alors un léger sourire, croisant le regard de la jeune femme, avant de se concentrer à nouveau. Sourcils froncés, les yeux baissées sur ses mains jouant mécaniquement avec le bouchon de sa gourde. La cohabitation avec mon père ne se passe pas bien. Prévisible. Rien n’a changé en cinq ans… Ouais… Toujours un enfoiré. Du coup je vais me chercher un appart je pense. Oh… ! J’ai revu mon ex. Très bizarre. Ça m’a un peu… Je sais pas. Retourné peut être ? Fin je ne pensais pas que  ça me toucherait de la voir. En fait je ne savais pas ce que ça me ferais tout court. Mais c’était bizarre ouais…

Le brun marquait une pause. Il hochait la tête comme s’il s’acquiesçait lui même, faisant le tour de tout ce qu’il venait de dire. C’était probablement la première fois que Bronwyn avait dû autant l’entendre parler. Ses réponses étant habituellement bien plus concises, elle devait être déconcertée. Mais il ne lui laissait le temps de revenir sur ses dires, et enchainait comme si de rien était.

Voila. Ton tour Simons ! — lançait-il, de marbre, passant une main dans son épaisse chevelure pour dégager son front, reportant par la suite son regard sur la jeune femme.



_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

breath in Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: breath in ·
 
breath in
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest-
Sauter vers: