hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 I’m not okay with this world.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak
Aller en bas 

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1197
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @ndia — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1462
moodboard :
life is far away from fair.
eliotaurora




award nominee 2020 :
most curious character | the most unlikely couple w/ naaji | weirdest couple w/ naaji

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

I’m not okay with this world. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· I’m not okay with this world. · Mer 9 Déc - 10:56

@Aurora Pearson

Assise sur son lit, la jeune femme triturait son plaid comme si elle cherchait à en défaire la laine, fil par fil. Le regard dans le vide, elle finit, au bout de plusieurs minutes, par se poser en position fœtale sur le molleton rassurant de la couverture. Son oreiller ramené contre elle, les genoux collés à sa poitrine. Elle avait hésité avant de rentrer chez elle. Sur le pas de la porte, hébétée, elle avait dévalée les escaliers, prenant la direction de la boutique de pompe funèbre pour laquelle elle travaillait. Elle devait commencer dans moins d’une heure, et sans doute que s’y plonger sans réfléchir lui ferait le plus grand bien. Mais une fois devant la petite porte vitrée, observant sa patronne derrière le comptoir, elle n’eut pas le courage d’entrer. En la voyant, elle avait surtout vu son propre reflet. Qu’allait-elle bien pouvoir lui dire? Leslie n’avait pas la moindre envie d’avoir cette conversation avec elle. Pas plus qu’elle n’avait envie de se faire sermonner par sa mère. Pour s’entendre dire « je te l’avais bien dis? » non! C’était aussi pour cette raison qu’elle n’avait pas pensé à Eliot. D’ordinaire, elle ne cachait rien à son meilleur ami, il était toujours le premier à tout savoir d’elle. Pas cette fois. Depuis le désastre de la petite soirée qu’elle avait organisé pour présenter Naaji à son groupe d’amis, la belle n’avait plus eut envie d’aborder ce sujet avec Eliot. Déçue et blessée par la tournure des évènements, toujours dans le flou vis à vis des réactions des uns et des autres. Leslie avait choisit de séparer ces deux pans de sa vie et de ne plus en faire mention. Alors si elle devait se montrer ainsi? Là encore, ce n’était pas une conversation qu’elle était prête à avoir. Pas tout à fait certaine non plus de vouloir connaître l’avis de sa soeur sur la question, elle s’était tout de même résolue à rentrer chez elles. Ne pouvant éviter les regards de ses proches bien longtemps. Assise sur son lit, elle avait réfléchit à ce qu’elle pourrait bien raconter. Mais Leslie n’était pas une très bonne menteuse, cela ne lui venait pas si naturellement. Et la concordance des évènements finiraient par leur mettre la puce à l’oreille, quoiqu’il arrive. Il fallait qu’elle en parle au moins à Aurora, mais quelle version de l’histoire était-elle prête à révéler à son aînée? Jusqu’où était-elle prête à aller pour éviter jugement et rejet? La blonde ne tarderait pas à le savoir. Elle s’était sans doute assoupie, parce qu’elle n’avait pas vu la nuit tomber, bien que cette dernière faisait son apparition de plus en plus tôt ces derniers temps. Et lorsqu’elle entendit la clé dans la serrure, elle se surprit à bondir hors de son lit. Un pull entre ses doigts fins, un vêtement vieillit qu’elle gardait prisonnier de ses mains. Distraitement, elle se planta dans l’embrasure de la porte, voyant le sourire de sa soeur retomber et son sourcil se arquer devant le visage de sa petite soeur. Sa lèvre gonflée et le filet de sang en son coin, auraient pu trouver une explication simplette. Leslie y avait réfléchit et avait eu quelques idées. Mais elle étira un léger sourire douloureux, pour finalement lui balancer « Je crois que je me suis fais larguer. » elle eut envie de ricaner pour faire de ce moment, l’instant pathétique qu’il était. Au lieu de cela, la jeune femme se traina péniblement jusqu’au canapé où elle se laissa tomber, las. « Qu’est-ce qui cloche chez moi? Pourquoi je foire toujours tout? » sans doute que cela aussi, cela faisait parti de son code génétique foireux. Merci, papa.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -

Aurora Pearson

behind
messages : 1193
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © lora; dripping alchemy.
multinicks : aneurin, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 2288
moodboard :
I’m not okay with this world. 8po4


the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : leslie, scar, woody.

I’m not okay with this world. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I’m not okay with this world. · Mer 6 Jan - 18:03
D’une humeur maussade voire ombrageuse, elle avait l’impression que tout allait de travers. Elle n’avait pas écrit de chansons depuis plus d’une semaine – ce qui ne lui ressemblait pas vraiment -, sa voix paraissait terne et sans saveur comme absente, et elle s’emportait pour un tout et un rien dès lors que les choses n’abondaient pas en son sens. C’était d’ailleurs les poings sur les hanches et la bouche pincée, qu’elle avait quitté les répétitions en plantant tout le monde sans plus de cérémonie. Qu’importe, ce n’était ni la première ni la dernière fois. Elle finirait sans doute par se calmer, puis reviendrait en s’excusant à demi-mots et on prétendrait collectivement avoir oublié cet énième épisode. La bande avait effectivement essuyé quelques discordes sur le choix des titres du prochain album, sans compter les divergences d’opinions sur les concerts à donner ou non. Aurora, de son côté, avait tout bonnement baissé les bras en claquant la porte, lasse de ces discussions interminables qui pourrissaient l’ambiance générale à l’instar de ses crises. Jürgen y compris n’avait pas été capable de la retenir et c’était la mine contrariée, qu’elle rentrait chez elle. Dehors, la nuit avait fini par tomber pendant qu’ils se déchiraient tels des enfants au lieu d’essayer de trouver intelligemment des solutions. Elle n’avait pas la tête à ça et pour dire vrai, elle stagnait dans cette phase où absolument tout l’énervait pour une raison méconnue. Enfin, il y avait peut-être un semblant d’explication au fond d’elle, toutefois elle était bien trop têtue pour écouter sa voix intérieure. À défaut de s’entendre avec sa famille de cœur, elle arriverait certainement à se changer les idées auprès de Leslie. Dernièrement, elles ne faisaient que se croiser en coup de vent, chacune accaparée par ses obligations – enfin surtout sa cadette. L’agenda d’Aurora était plus souple car elle était son propre chef et pour quels résultats… Arrivant finalement en bas de l’immeuble, elle se dépêcha de monter les escaliers pour retrouver avec bonheur la chaleur de leur petit appartement. Elle avait à peine fait un pas à l’intérieur, que déjà, sa sœur pointait le bout de son nez. Son sourire s’effaça immédiatement en constatant que celle-ci affichait une mine affreuse. « Comment ça ? Et pourquoi tu saignes d’abord ? » Elle paniqua un moment, en se demandant si son copain l’avait frappé, néanmoins Leslie paraissait trop sereine pour que cette hypothèse soit valide. Pour autant elle ne comprenait rien à la chronologie des évènements, car elle avait cru saisir que son couple était au beau fixe. Si Aurora avait son avis sur le garçon en question, elle s’était gardée de donner son jugement de vive voix mais il était clair qu’elle n’était pas sa plus grande fan. Posant sa veste sur une chaise, elle suivit Leslie dans le salon. « Mais qu’est ce qu’il s’est passé ? Hier encore vous étiez là à vous bécoter sur le palier. » Elle fronça le nez puis fila vers la cuisine pour leur servir de l’eau, à défaut de trouver mieux dans les placards. Encore un oubli de sa part, puisque c’était à elle de faire les courses, de quoi la faire râler de nouveau. « Pour ce que ça vaut je l’ai jamais aimé ce mec. » Qu’elle ajouta malgré elle, en se laissant tomber dans le canapé à son tour. Dans un soupir, elle lui tendit le verre et attendit de découvrir le fin mot de l’histoire.

_________________
  
immortelle, assassine, te voilà sortie des flots; je ne pleure pas, je nage, dans le murmure des vagues.

most times, a ghost is a wish.

Leslie Pearson

behind
messages : 1197
name : olivia (carolcorps)
face + © : sydney sweeney | @ndia — @tumblr/billie eilish
multinicks : maeve · archie · dario · georgie

age (birth) : [ 29|05 ] twenty four years old.
♡ status : probably cursed.
work : embalmer — studying to become a medical examiner.
activities : drawing, singing in the shower, hanging out with eliot, stalking stephen king on social media, watch horror movies, reorganize her bookshelves — photography club.
home : a flat on pioneer oak.
points : 1462
moodboard :
life is far away from fair.
eliotaurora




award nominee 2020 :
most curious character | the most unlikely couple w/ naaji | weirdest couple w/ naaji

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (eliot, aurora) - nathan, tony.

I’m not okay with this world. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I’m not okay with this world. · Sam 20 Fév - 10:23

@Aurora Pearson

Elle avait refoulé l’évidence pendant des mois. Taisant la vérité sous des roucoulades parfois un peu exagérées. Autour d’elle, tout le monde lui répétait à quel point ils étaient mal assortis, mais Leslie s’en fichait. Certes, Naaji était différent et peut être cette idylle avait-elle été un peu précipité. Mais c’était ce que la blonde recherchait. Un refuge, quelqu’un qui ne voyait qu’elle, quelqu’un susceptible de n’aimer qu’elle. Une part, très égoïste, d’elle-même s’était accrochée à cette relation pour cette raison. Continuant de dissimuler une vérité -ou plusieurs- qui pourraient, pourtant, faire éclater leur petite bulle. Leslie était une fille intelligente, peut être même au dessus de la moyenne. Son syndrome rendait les contacts avec autrui un peu délicat, voir périlleux dans certains cas. Toutefois, elle n’était pas du genre à se montrer négligente. Le fait est, qu’elle avait peut être envie d’en finir d’une façon ou d’une autre avec ces mensonges. Mais pas comme ça, pas de façon si radicale. Et alors que sa soeur faisant son apparition dans leur appartement, elle se sentit à la fois plus légère et totalement pétrifiée. Comment allait-elle lui expliquer tout ça? Gardant un calme apparent, la jeune femme s’approcha, triturant le vieux pull tout en soutenant le regard de son aînée. « Il m’a frappé. Enfin pas lui, pas Naaji. L’un des autres. » inutile d’entrer d’avantage dans les détails, la jeune femme avait déjà mentionné la maladie de son petit ami. Mais elle n’avait fait que l’évoquer à demi-mot, ne souhaitant pas en faire toute une histoire. Alors donner des précisions, quand à qui s’était emporté, qui était intervenu et avait coupé court à sa conversation avec son petit-ami, revenait à brasser de l’air. Le résultat était le même. Naaji lui était inaccessible, les autres avaient décidé de le protéger de la jeune femme comme s’ils avaient soudainement une vipère face à eux. « Je ne sais pas vraiment comment expliquer ça. » fit-elle timidement, en prenant le verre entre ses doigts tremblants. « Merci. » elle resserra le vieux pull contre elle, comme un doudou prêt à la réconforter. Prête à tenter de s’expliquer elle fut prise de cours par la révélation d’Aurora. « Pourquoi? » à priori personne ne soutenait vraiment son couple. Elle se souvenait de ce diner où elle voulait le présenter fièrement aux personnes les plus importantes pour elle. Un véritable fiasco et elle en cherchait encore la raison. Avaient-ils tous cet opinion concernant l’égyptien? Était-ce autre chose? Winnie lui avait fait comprendre que tout était de sa faute, mais encore une fois, elle n’avait toujours pas réussi à comprendre ce qu’elle avait fait de travers. Pourquoi s’étonnait-on qu’elle puisse préférer la compagnie des morts? Au moins eux étaient paisibles. Si facile à déchiffrer, loin du casse-tête que représentait le commun des mortels. Pas de tromperie, pas de duperie, pas de trahison ou de mensonges. Tout était limpide et Leslie n’avait pas à lire entre les lignes pour essayé de comprendre quoique ce soit. « Il a découvert ce truc là. » elle désigna le fameux pull dont elle parlait comme de la plus insignifiante des choses alors qu’elle s’y cramponnait si fermement. « Ça appartient à Tony, son meilleur ami. » avant que sa soeur ne réplique quoique ce soit, la belle se justifia très vite. « Et il ne se passe rien avec lui. J’ai juste piqué ce pull et peut être d’autres trucs… Mais c’est tout! » elle avait conscience que cela n’expliquait pas forcement grand chose, mais elle peinait à admettre la vérité. Qu’allait-elle penser d’elle après ça? Au mieux elle la verrait comme une petite cleptomane aux maigres ambitions. Autant voler mieux qu’un pull et des objets sans importance. Au pire? Elle préférait ne même pas y songer. « T’as l’air contrariée, tout va bien? » fit-elle, comme pour noyer le poisson et changer de conversation.

_________________

all the good girls go to hell 'cause even god herself has enemies, and once the water starts to rise, and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team. -
Contenu sponsorisé




behind
the mask

I’m not okay with this world. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I’m not okay with this world. ·
 
I’m not okay with this world.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: