hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 how did we end up here?


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak :: windmont bay firehouse
Aller en bas 

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2587
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; omgsolame
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober - hopefully for good.
work : back at the fire house.
activities : staying sober ∙ going on runs ∙ avoiding Shiloh ∙ focusing on her career ∙ sharing popcorn with Nic in front of their favorite tvshows
home : with Nic
points : 2300
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Shiloh ▴ Nic ▴ Eugene ▴ (S4 Rae) | fr/en ▴ closed

how did we end up here? Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· how did we end up here? · Sam 12 Déc 2020 - 12:06
how did we end up here?
@shiloh ragston / 12.12.2020

Finn avait à peine dormi, remuant encore et encore dans son nouveau lit à l’idée de passer à la caserne le lendemain. Elle avait décidé de s’y rendre en même temps que sa nouvelle colocataire, Nic, commençait son service, de sorte à ne pas revenir seule. Cette appréhension n’avait pas vraiment de sens : Finn avait continué de voir régulièrement l’ensemble de la caserne et savait parfaitement comment chacun des individus qui la composait allait. A l’exception de Shiloh, qu’elle n’avait pas revu depuis le mois de septembre mais dont elle avait tout de même des nouvelles via les autres, sans que quiconque ne se doute de ce qu’il s’était passé entre eux. Ce n’était pas tant le fait qu’ils aient couché ensemble qui dérangeait Finn mais plutôt le fait qu’il lui ait proposé de l’alcool et n’ait pas cherché à l’arrêter une seule seconde. Elle ne lui en voulait plus vraiment. Des dizaines de réunions des alcooliques anonymes avaient suffi à lui rappeler que choisir de prendre ou non de l’alcool était sa responsabilité mais elle savait également que cela voulait dire qu’elle devait s’éloigner de lui au risque de se laisser convaincre à nouveau - bien que convaincre soit un terme un peu fort quand la rouquine n’avait pas hésité plus de quelques secondes.
Arrivée devant la caserne, elle poussa un grand soupir et acquiesça quand Nic lui demanda si elle était prête. Pas de souci à se faire là-dessus, elle était prête. Son discours était bien rodé, elle l’avait retourné dix fois dans son esprit. De toute façon, les choses étaient simples : Finn devait recommencer à travailler. Ce n’était pas qu’une question financière mais il était temps qu’elle reprenne des responsabilités et apprenne à aller mieux en vivant une vie “normale”. La discussion avec Shiloh ne serait pas aisée, c’était certain, surtout vu la teneur de leurs derniers échanges par sms.
Après avoir salué tout le monde et partagé un café avec ses collègues, Finn se sentait légèrement plus détendue. Elle était ici chez elle et avait oublié comme elle s’y sentait bien. Finissant sa deuxième tasse, elle prit son courage à demain et se rendit dans le bureau du capitaine, sentant la pointe de stress remonter dans son estomac. Frappant trois coups fermes, elle ouvrit la porte et le salua d’un “Capitaine” des plus formels, digne de ceux qu’elle lui donnait quand elle venait de commencer à la caserne. “C’est un bon moment ?” La tension était telle qu’elle en aurait presque eu envie de le vouvoyer. Elle retint un soupir, posant son regard sur lui. Des flashbacks de la nuit passée lui revinrent et si Finn ferma les yeux une ou deux secondes, c’était tant parce qu’elle pouvait presque goûter à nouveau ses lèvres que parce que Shiloh, son ami, lui manquait. Pour sa sobriété, cependant, c’était quelque chose dont elle devrait apprendre à faire le deuil, même en travaillant avec lui au quotidien - du moins, s’il voulait encore d’elle.

_________________

Sometimes giving up is the strong thing, sometimes to run is the brave thing. Sometimes walking out is the one thing that will find you the right thing. It's time to go.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2350
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5000
moodboard : how did we end up here? 438f333fc3678f2e7577c3049c412d43e963457c
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ (tc fusillade)

how did we end up here? Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how did we end up here? · Lun 14 Déc 2020 - 21:13
Depuis ses derniers échanges avec Finn par SMS, Shiloh appréhendait chaque coup porté à sa porte, anxieux de la voir de l'autre côté quand celle-ci s'ouvrirait. S'il s'était jusque-là inquiété pour rien, la rouquine n'ayant pas mis un pied à la caserne depuis son départ suite à la mort de Resen, aujourd'hui était néanmoins la bonne. — Prentis. Par automatisme plus que par réelle envie de se montrer poli, le capitaine se lève de sa chaise pour l'accueillir et lui désigne de la main le siège de l'autre côté du bureau pour lui indiquer de s'y asseoir. — Y a-t-il seulement un bon moment dans une journée ? Le cynisme à son apogée, un sourire tordu étire les lèvres de Shiloh quand bien même il n'a rien de joyeux. Une fois que Finn s'est assise en face de lui, il reprend place dans son propre fauteuil et l'observe un moment, silencieux et pensif. Son coeur bat à tout rompre dans sa poitrine mais il essaie de l'ignorer et de rester de marbre face à la jeune femme, bien que son regard semble se glisser de lui-même vers ses lèvres pulpeuses chaque fois qu'elle prend la parole.
— Tu voulais me parler, donc. Shiloh se penche légèrement en avant sur son bureau, ses mains entremêlées devant lui, dans une posture qui montre qu'il n'est là que pour parler business ; et il a comme l'impression que Finn n'est pas là pour parler de quoi que ce soit d'autre, et qu'elle n'est pas plus enchantée que lui à l'idée de cette conversation. — De ton retour ? L'encourage-t-il, cette fois ayant peur qu'elle n'ait changé d'avis depuis leur dernière conversation, peut-être à cause de son attitude envers elle. Il sait néanmoins que Finn ne laisserait jamais une chose aussi triviale gâcher sa carrière mais il n'est pas impossible que face au fait accompli, elle prenne peur et se rétracte. Bien évidemment, avoir Finn de retour à la caserne serait une bonne chose pour tout le monde, raison pour laquelle Shiloh est prêt à se battre pour la garder avec eux, à l'encourager et à la rassurer malgré la dégradation de leurs relations ces derniers jours. Depuis cette nuit tabou - pour de nombreuses raisons.
— Je t'écoute. Il vient croiser les bras contre son torse et s'enfonce dans son fauteuil, s'éloignant ainsi de Finn pour se donner un peu de répit. Les sourcils froncés, il tente de se concentrer pour écouter ce qu'elle a à lui dire sans que son esprit ne vagabonde ailleurs, sur ses courbes féminines qu'il a fait siennes le temps d'une nuit.

_________________
"I kept the right ones out and let the wrong ones in, had an angel of mercy to see me through all my sins, there were times in my life when I was goin' insane tryin' to walk through the pain."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2587
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; omgsolame
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober - hopefully for good.
work : back at the fire house.
activities : staying sober ∙ going on runs ∙ avoiding Shiloh ∙ focusing on her career ∙ sharing popcorn with Nic in front of their favorite tvshows
home : with Nic
points : 2300
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Shiloh ▴ Nic ▴ Eugene ▴ (S4 Rae) | fr/en ▴ closed

how did we end up here? Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how did we end up here? · Dim 17 Jan 2021 - 1:04
Finn n’est pas surprise une seule seconde lorsqu’elle entend Shiloh l’appeler par son nom de famille plutôt que par son prénom. Pourtant, elle sent son cœur se serrer dans sa poitrine, nostalgique d’une période qui n’est plus depuis quelques mois. Elle avance à contre-coeur vers le siège qui lui montre, siège dans lequel elle s’est pourtant installée plusieurs dizaines de fois sans jamais vraiment y réfléchir. Arquant un sourcil lorsqu’il lui sort une phrase si cynique qu’elle regrette presque d’être venue, elle répond pourtant du tac au tac : “Non, mais il y en a des mauvais.” Par exemple, s’il se trouvait en pleine conversation téléphonique, en intervention ou sur le point de partir en intervention. Elle s’installa tout de même, se rappelant qu’elle était là pour elle avant tout autre chose. Elle n’était pas là pour Shiloh, pour ce qu’il s’était passé entre eux mais parce que sa sobriété dépendait autant du fait que Finn retrouve son emploi que du fait qu’elle ne soit pas trop proche de Shiloh. Revenir à la caserne est donc une aussi bonne que mauvaise décision. Pourtant, après mûre réflexion, Finn considère qu’il serait plus dangereux de ne pas revenir plutôt de le faire. La question qui se pose est plutôt de savoir si elle va rester dans cette caserne ou demander à se faire muter ailleurs. Elle n’en a absolument pas envie, bien au contraire parce que cela signifierait quitter la ville et tous ses amis mais Finn sait pertinemment que si les choses se passent trop mal avec Shiloh ou que sa présence est trop compliquée à gérer, il faudra qu’elle s’y résolve.
Oui, c’est exactement ça.” répond-elle, en tâchant de ne pas mettre trop de distance entre eux. Ce n’est pas l’envie qui lui manque (bien qu’elle ait autant envie de réduire la distance entre eux, en réalité) mais elle sait pertinemment que pour qu’elle puisse à nouveau travailler sous ses ordres, il faut que leur relation soit le plus normal possible, que cela ressemble le plus possible à ce qu’ils étaient avant. Finn sait qu’elle doit lui pardonner beaucoup de choses : le fait d’être venu la soutenir pour ensuite disparaître, le fait de lui avoir proposé de l’alcool et le fait de ne l’avoir plus rappelé après tout cela. Elle sait qu’elle doit lui pardonner parce que cela fait partie du programme : il s’agit en réalité de la responsabilité de Finn. Elle a fait ses choix et doit en assumer les conséquences. C’est quelque chose sur quoi elle travaille tous les jours, même s’il lui reste du chemin à faire. “Je pense que je suis prête à revenir et j’aimerai lever mon congé à partir de janvier. J’en ai parlé avec mon sponsor et on est d’accord sur le fait qu’il est temps.” Finn déteste dévoiler des informations aussi personnelles, encore plus maintenant que leur amitié n’est plus mais elle n’a pas le choix. Il doit lui faire confiance pour l'accueillir à nouveau dans cette brigade. “Si pour une raison ou pour une autre, tu y vois un inconvénient. On peut en discuter mais je suis prête.

_________________

Sometimes giving up is the strong thing, sometimes to run is the brave thing. Sometimes walking out is the one thing that will find you the right thing. It's time to go.


Dernière édition par Finn Prentis le Jeu 28 Jan 2021 - 17:57, édité 1 fois

Shiloh Ragston

behind
messages : 2350
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5000
moodboard : how did we end up here? 438f333fc3678f2e7577c3049c412d43e963457c
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ (tc fusillade)

how did we end up here? Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how did we end up here? · Dim 17 Jan 2021 - 23:06
Shiloh décide d'ignorer la remarque de Finn, qui n'a pas totalement tort. Si le capitaine est d'une nature pessimiste, à ne jamais voir le bon côté des choses, il peut néanmoins admettre que certains moments sont plus mauvais que d'autres. Il hausse les épaules puis s'installe dans son fauteuil, décidant qu'il valait mieux rester immobile et à sa place pour éviter toute tentation. La conversation serait assez difficile comme ça sans besoin qu'ils n'en rajoutent avec leur vie personnelle. Il la lance alors directement sur le sujet de son retour puisqu'il sait que c'est de ça dont elle veut lui parler, elle lui a envoyé un message quelques jours auparavant pour le prévenir de son retour à la caserne. Qu'il se passe maintenant, après tout ce qui s'est passé, complique grandement les choses ; néanmoins, Shiloh a toujours dit à la principale concernée ainsi qu'à ses collègues qu'il souhaitait la revoir parmi eux au plus vite.
— Si tu te sens prête, Finn, c'est que tu l'es. Utiliser son prénom est un signe qu'il s'est radouci en quelques secondes seulement mais son ton reste ferme, froid, distant. Il force son regard à rester planter au niveau de ses yeux car un moment d'inattention pourrait leur causer de glisser sur les lèvres pulpeuses de la rouquine ou sur sa poitrine généreuse ; et il ne veut pas que Finn devine les pensées et le désir qui l'habitent dès qu'il se trouve dans la même pièce qu'elle. Les choses auraient été bien plus simples si Shiloh avait été de ceux qui ne pensaient qu'avec leur sexe, malheureusement il avait toujours privilégié sa tête et son coeur (bien que ce dernier ne fasse plus partie de l'équation depuis cinq ans).
— Je ne vois pas pourquoi je m'y opposerai. Je te le dis depuis le début, tu es faite pour faire ce métier et pour être parmi nous alors je suis ravi. Au niveau professionnel, il ne peut rêver mieux. Il est sincèrement heureux de compter Finn dans ses rangs de nouveau, il faut simplement qu'ils discutent de deux ou trois sujets avant qu'ils ne reprennent leurs carrières respectives comme avant - car rien ne sera plus jamais comme avant, justement. — Finn... Shiloh s'éclaircit la gorge et se penche en avant, signe qu'il s'apprête à lui faire une confidence - ou dans ce cas précis, une requête. — Il vaut mieux que personne n'apprenne ce qui s'est passé entre nous. Il n'imagine pas Finn en parler à la terre entière mais il n'est pas sans savoir que certains de ses meilleurs amis sont ses collègues et il veut à tout prix éviter que la rumeur se propage - ça pourrait lui coûter sa place. — Et qu'on l'oublie aussi, toi et moi. Ajoute-t-il à contre-coeur, fermant les yeux quelques secondes pour tenter de canaliser sa frustration.

_________________
"I kept the right ones out and let the wrong ones in, had an angel of mercy to see me through all my sins, there were times in my life when I was goin' insane tryin' to walk through the pain."

the world spins madly on

Finn Prentis

behind
messages : 2587
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; omgsolame
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober - hopefully for good.
work : back at the fire house.
activities : staying sober ∙ going on runs ∙ avoiding Shiloh ∙ focusing on her career ∙ sharing popcorn with Nic in front of their favorite tvshows
home : with Nic
points : 2300
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Shiloh ▴ Nic ▴ Eugene ▴ (S4 Rae) | fr/en ▴ closed

how did we end up here? Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how did we end up here? · Jeu 28 Jan 2021 - 18:14
Finn s’attend presque à ce que Shiloh lui refuse le droit de revenir à la caserne. Elle ose espérer qu’il sait qu’elle sait se montrer responsable et qu’elle ne demanderait pas à revenir si elle ne pensait pas en être capable mais elle sait combien les choses sont compliquées maintenant. Malgré elle, Finn l’associe à sa rechute. Elle lui en veut beaucoup de cette erreur dont elle est, au fond, la seule responsable et ne parvient pas à le pardonner. Plus encore, elle lui en veut de ne jamais être retournée vers elle après cette nuit mais a-t-elle seulement le droit de lui reprocher, quand elle en a fait autant ? La rouquine a conscience qu’elle devrait profiter de cette occasion pour lui dire ce qu’elle a sur le cœur, que ce soit ce qu’elle lui reproche comme le fait qu’elle lui manque mais elle n’est pas prête à avoir cette discussion. Surtout, cela reviendrait à mélanger le professionnel et le personnel et c’est la dernière chose dont la jeune femme a envie. Lorsque Shiloh prononce son prénom, Finn tente d’ignorer son palpitant qui se rappelle à son existence en cognant comme jamais contre sa poitrine et acquiesce d’un signe de tête, laissant un petit rictus se dessiner sur son visage. Elle ne dit rien, parce qu’une part d’elle a envie de lui demander s’il n’est pas en train de tout mélanger. Est-ce qu’il sait que cela ne suffira pas à tout mettre derrière eux ? Qu’il peut accepter qu’elle revienne comme une faveur mais que non seulement c’est irresponsable mais que cela ne change rien ? Finn soupire doucement et prend son courage à demain pour lui dire qu’ils peuvent discuter de toute objection qu’il pourrait avoir mais elle sait pertinemment que cette précision est inutile. Shiloh n’aurait aucun scrupule à lui refuser son retour s’il pensait qu’elle pouvait mettre en danger qui que ce soit. « Tu aurais pu trouver que c’était trop tôt… Je sais que l’académie a accès aux comptes-rendus de mon sponsor, mais tout de même. Merci de ta confiance, Shiloh. » Mis à part son prénom qui témoigne du lien qui les unit – les a un jour uni ?, Finn tente de rester le plus neutre possible, comme si elle s’adressait uniquement à un responsable hiérarchique, comme si Shiloh pouvait n’être que ça à ses yeux.
Elle déglutit doucement, frotte ses mains sur ses cuisses. « Bon… » commence-t-elle en se levant quand Shiloh prononce son prénom. Finn pince les lèvres, se rassoit correctement. « Oui ? » demande-t-elle, le suppliant intérieurement de ne pas aborder ce qui ne regarde qu’eux, pas ici. Peu importe ce qu’il a à dire, elle préfère que ce ne soit pas dit ici. Loupé. Le visage complètement fermé, Finn déglutit à nouveau et passe tous ses cheveux sur son épaule gauche, comme si cela avait une quelconque importance. Elle ferme les yeux une seconde, déçue et blessée que cela ne ressemble en rien à des excuses. Rapidement, elle réouvre les yeux pour ne pas perdre contenance, s’humidifie légèrement les lèvres et penche sa tête sur le côté, le sourire mauvais : « Tu as raison. Je ne pense pas que l’équipe apprécierait de savoir que je me suis retrouvée à boire de l’alcool par ta faute. » Le ton de Finn est glacial, comme chaque fois qu’on l’attaque et la touche droit dans le mille. « Ne compte pas sur moi pour l’oublier, par contre. » Elle sait très bien qu’elle est injuste, qu’elle est responsable autant que lui, si ce n’est plus que lui. Elle sait surtout que ce n’est pas à ça qu’il fait référence. Mais qu’il se sente obliger de lui préciser que cela doit rester entre eux la blesse, et elle préfère ne même pas penser au fait qu’il veuille oublier ce qu’il s’est passé entre eux. C’est compliqué, Finn ne sait pas quoi en penser, partagée entre la culpabilité d’avoir trahi la mémoire de Resen et le bonheur que cet instant lui a procuré mais elle sait qu’elle ne veut pas et n’a jamais voulu oublier. « Autre chose ? » demande-t-elle sur ce même ton froid. Elle n’a qu’une hâte : déguerpir. Et boire, mais une seule des deux options s’offre à elle, malheureusement.

_________________

Sometimes giving up is the strong thing, sometimes to run is the brave thing. Sometimes walking out is the one thing that will find you the right thing. It's time to go.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2350
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5000
moodboard : how did we end up here? 438f333fc3678f2e7577c3049c412d43e963457c
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ (tc fusillade)

how did we end up here? Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how did we end up here? · Ven 29 Jan 2021 - 18:10
Shiloh l'écoute avec attention mais ne répond rien à son explication. Il ne sait pas ce qu'elle cherche à faire en insistant de la sorte mais il pense tout ce qu'il vient de lui dire et ne changera pas son fusil d'épaule. Ce n'est pas lui qui l'a mise à la porte, c'est elle qui a décidé de partir parce qu'elle ne se sentait plus capable de continuer - cela prouve qu'elle est quelqu'un de responsable. Il la croit donc quand elle dit se sentir prête à reprendre du service, et n'hésitera pas à prendre les mesures nécessaires s'il voit qu'elle met les autres ou elle-même en danger. Elle sait qu'il est impartial, qu'il ne laisse pas sa vie privée se mêler à sa vie professionnelle, alors que cherche-t-elle à lui faire dire ? Silencieux, Shiloh aurait pu la laisser partir et continuer comme si de rien n'était pendant des jours durant. Mais le blond a le coeur lourd et ne souhaite pas se sentir ainsi pendant des semaines, il décide donc d'aborder le sujet tabou en sachant très bien que ça ne plaira pas à Finn - mais il est son supérieur et c'est lui qui mène la danse dans ce bureau. Il lui explique alors qu'il préfère que ce qu'il s'est passé entre eux ne s'ébruite pas et qu'ils feraient mieux de l'oublier, faisant référence à la nuit qu'ils ont passée ensemble. Finn décide néanmoins de rebondir sur l'autre chose qui s'est passée ce soir-là et Shiloh se fige, frappé en plein coeur par la remarque acerbe de la rousse.
— Je ne parle pas de ça. Précise-t-il, quand bien même il sait qu'elle sait, et qu'elle fait exprès pour lui faire mal. Il s'en veut assez sans qu'elle ne remue le couteau dans la plaie, mais il est hors de question que Shiloh se laisse faire de la sorte. — Mais tu es responsable de tes choix, Finn. Si tu craques à chaque fois que quelqu'un te propose un verre d'alcool, alors... Il ne finit par sa phrase mais elle comprendra très bien où il veut en venir. Il connaît son passé mais elle fera parfois des rencontres qui la mèneront dans ce genre de situation, où quelqu'un lui proposera de boire sans penser à mal, sans savoir ce qu'elle a traversé. Alors oui, Shiloh s'en veut de l'avoir fait replonger, de ne pas avoir repris la bouteille quand il s'est rendu compte de son erreur, mais il ne l'a certainement pas forcée à la prendre et à la boire. Si tout ce bordel lui prouve bien quelque chose, c'est qu'il a raison de garder une certaine distance entre lui et les autres, qu'il détruit tout ce qu'il touche et qu'il est bien mieux seul.
— Non, tu peux disposer. Répond-il en s'enfonçant dans son fauteuil, bien conscient que Finn n'attend que ça de fuir son bureau, de le fuir, lui. Il se donne deux semaines pour voir s'ils sont capables de travailler ensemble ; si c'est un échec, il fera le nécessaire pour être plus présent à la caserne lorsque l'autre équipe est de garde afin de ne plus la côtoyer au quotidien.

( o v e r )

_________________
"I kept the right ones out and let the wrong ones in, had an angel of mercy to see me through all my sins, there were times in my life when I was goin' insane tryin' to walk through the pain."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

how did we end up here? Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how did we end up here? ·
 
how did we end up here?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak :: windmont bay firehouse-
Sauter vers: