hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 things to be thankful for this thanksgiving : 1. family.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 

Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. · Sam 12 Déc - 15:27
thanksgiving 2020
@Jean Shelley

Thanksgiving 2020 à Windmont Bay, en famille. Phoebe Shelley n'aurait jamais parié dessus. L'année passée à la même époque, elle attendait les résultats de ses derniers examens médicaux en se rongeant l'ongle du pouce et en tapant nerveusement du pied gauche sur le sol. On sait aujourd'hui ce qu'il advint, et que ce pied gauche ne tapait plus le sol, mais les choses avaient heureusement repris un cours plus doux, se présentaient des perspectives plus joyeuses. Son arrivée à Windmont cet été, et le fait qu'elle y reste, n'avaient été que le résultat de décisions impulsives, de chance opportune et des hasards de la vie – ce Thanksgiving improvisé avec Jean et leur père était de la même lignée. Les filles s'étaient réparties les achats et préparations des festivités – leur père, qui arrivait de Californie, n'aurait plus qu'à mettre les pieds sous la table et profiter de la compagnie de ses deux adorables filles (si elles ne se tiraient pas trop dans les pattes).
Il n'était pas question de faire dans le traditionnel ni de mettre les petits plats dans les grands – les capacités culinaires des Shelley n'étaient pas à la hauteur. Phoebe avait à sa charge les snacks (achetés au supermarché), le pain de maïs (acheté au boulanger), les bières (achetées à l'épicerie) et la pumpkin pie servie au dessert (qu'elle passa la matinée à essayer de cuisiner, recommençant la pâte trois fois, brûlant une casserole et ruinant le vernis violine de son unique gros orteil en glissant sur un morceau de beurre échappé – avant de s'avouer vaincue et arpenter les rayons et magasins (vidés) jusqu'à se rabattre sur le rayon surgelé).
Ces provisions chargées dans ses bras maladroits, Phoebe traversa la rue d'un pas pressée, la pluie tombant drue, et frappa distraitement à la porte. « Salut ! » lança-t-elle d'une voix carillonnante lorsque Jean lui ouvrit. Elle déposa une bise humide sur la joue fraîche de sa sœur aînée et fila dans la cuisine – pour avoir grandi dans la maison, elle connaissait bien le chemin. Elle largua sa cargaison sur le plan de travail et poussa un long soupir avant de lever les yeux vers Jean qui l'avait suivie et de lui décocher un sourire lumineux.
« J'ai essayé, hein... et puis j’ai fini par prendre une pumpkin pie surgelée. » Elle haussa les épaules avec une mine désolée en sortant la boîte de son lot de victuailles. Ce n'était pas l'idéal, mais le goût était plus sûr et l'indigestion moins probable. Et puis, Phoebe échappait déjà à la présence de leur mère, qui aurait probablement insisté pour regarder un des films de Jean entre le plat et le dessert et aurait fait un discours sur la liste des raisons de sa fierté pour Jean avant de l'attifer d'un pauvre « et toi Phoebs on est fiers de ton courage dans ton combat contre le cancer » blablabla – en somme, sa mère absente, elle s'en tirait déjà bien, il ne fallait pas trop en demander. « Une heure au réfrigérateur pour décongeler... ça devrait le faire, non ? Au pire, ça doit bien passer au micro-ondes. » dit-elle en étudiant le mode d'emploi inscrit sur l'emballage d'un œil circonspect. Elle finit par hausser les épaules une seconde fois puis fourra la tarte au réfrigérateur.
Elle sortit alors quelques snacks de son sac de provisions et en ouvrit un sachet qu'elle tendit vers sa sœur. « Ça va, toi ? Tu t'en es mieux sortie que moi ? » demanda-t-elle, complice. Elle jeta toutefois un coup d'œil alentours et nota qu'elle n'avait pas avisé le manteau de leur paternel dans l'entrée ni aucun autre indice de la présence de celui-ci dans la maison. Elle fronça vaguement le sourcil. « Papa arrive bientôt ? » Non pas qu'elle appréhendait de se trouver en tête-à-tête avec Jean. Phoebs adorait sa sœur – en fait, tout le monde adorait sa sœur : Jean était facile à adorer, mignonne, drôle, pétillante, passionnée, lumineuse, adorable, célèbre... Justement, elle l'adorait peut-être un peu plus quand elle vivait à New-York, qu'elle se trouvait loin de son ombre encombrante. Phoebe était sincèrement heureuse de partager ce Thanksgiving avec elle, c'était la première fois depuis longtemps qu'elles vivaient dans la même ville, une occasion en or de renouer en commençant par passer de bons moments en cette saison propice aux instants de convivialité familiale.
Mais quand même – Phoebe jeta un œil discret à sa montre – elle espérait que leur père ne tarderait pas trop.


_________________
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. 8R07n7f things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Jean Shelley

behind
messages : 1328
name : all souls (maryne)
face + © : cw @aurore (av) @self (gif)
multinicks : jodie, kat, riley, gaby, & jace

age (birth) : 27 yo [17.09]
♡ status : cursed or some shit
work : actress on a break
activities : resting, having fun, riding horses with luna, getting rid of her bodyguard...
home : living in her grandma's house, on ocean avenue, with nathan
points : 1125
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | phoebe, dario, gibi, daniel & justyn(vitto)

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. · Mer 23 Déc - 16:33
thanksgiving 2020
@Phoebe Shelley

Ce repas aurait surement été a marqué d'une pierre blanche : une bonne aprtie de la famille Shelley devait être réunie pour Thanksgiving. En tout cas les deux frangines et leur père. Jay était encore en voyage -elle n'avait pas franchement réussi à démêler le dernier sms de son aîné- et sa mère... comment dire que jean avait volontairement oublié de la prévenir ? De toute façon, leurs parents étaient divorcés et ça aurait sans doute été de mauvais goût que de les réunir tous les deux. Ou même de tous se réunir. Moins Jean voyait sally -leur mère- mieux elle se portait, et ça faisait partie des choses qui ne changeaient pas ou ne s'amélioraient pas au fil des années. Elle avait fait une croix dessus et ne comptait faire aucun effort. Sa mère était un parasite qui ne voyait que son propre bénéfice à travers la carrière de sa progéniture. Du moins, jusqu'à ce qu'elle ne la raye de sa vie, sans annonce ni préavis. Elle n'en parlait que rarement -voire jamais- avec sa fratrie. Peut-être égoïstement, par peur de se dire qu'elle est la seule à vouer uen haine pareille à leur mère. Ou par peur de raviver quelques souvenirs et jalousies qu'elle avait créée depuis leur plus jeune âge.
Seulement plus tôt dans la matinée, Papa Shelley avait envoyé un message où il se confondait en excuses auprès de ses deux princesses pour ne finalement pas pouvoir faire le déplacement. Hormis la déception certaine de ne pas pouvoir le voir pour Thanksgiving, Jean ne savait pas trop comment réagir. Et comment Phoebe avait-elle réagi ? Elle ne se souvenait pas de la dernière fois où elle s'était retrouvée en tête à tête avec sa sœur plus de dix ou quinze minutes. Et comme si elle lisait dans ses pensées, c'est à ce moment qu'elle entendit frapper à la porte. Elle accélère alors le pas, et ouvre pour découvrir sa petite sœur, les joues rosies par le froid, et les bras chargés. « hello ! » à son tour elle dépose un bisou sur sa joue avant de se pousser pour la laisser passer. L'oeil curieux, elle essaie de regarder dans les sacs de la petite brune avant de se mettre à rire. Si les frangines partageaient bien un truc -hormis leurs gênes- c'était bien leur manque de talent en ce qui concerne la cuisine. Elle pose une main qui se veut compatissante sur son épaule, un sourire toujours aussi amusé sur le coin des lèvres. « je crois qu'on dit que le principal c'est d'essayer ? Ou le geste qui compte ? » enfin quelque chose comme ça. Elle lui assène un léger coup d'épaule taquin avant de se pencher à son tour sur la tarte surgelée. « T'inquiètes, un tour dans le four et ça va le faire ! » elle ne s'en faisait pas pour ça. Si elle n'avait pas de gros talent pour la cuisine, elle en avait un en ce qui concernait les plats surgelés. « euh... » sourire coupable à la question de sa sœur. Elle n'avait pas fait beaucoup mieux : enfin si, mais après une dinde ratée. « j'ai dû acheter une deuxième dinde. J'avais un peu foiré la première avec la garniture, et je lui ai cassé une patte je crois » une légère grimace passe sur ses traits, dépitée par son manque de talent dans le domaine. « mais celle là est prête à aller au four ! » dit-elle en sortant l'autre dinde du frigo. « eeeeet, tada ! Des cookies ! » c'était bien la seule chose qu'elle savait faire sans les foirer. « mais pas touche, c'est pour après » dit-elle en manquant de taper sur le dos de la main de phoebe.
Subitement Jean redresse la tête, les sourcils froncés face à sa question. « Papa ? T'as pas eu son message ? Il t'a pas appelé ? » ou peut-être qu'encore une fois, sa frangine a oublié comment se servir de son téléphone. « il peut pas venir ! » elle n'aurait pas voulu être celle qui annonçait ça à phoebe. Pas l'envie non plus de voir l'ombre d'une déception passée sur son visage à l'idée de passer cette fête seules entre frangines. C'était sans aucun doute une première, et si jean était nerveuse, elle espérait que ça ne se passe pas trop mal.

_________________


--- divine violence
she didn't need to be saved. she needed to be found and appreciated, for exactly who she was


Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. · Mer 30 Déc - 13:19
Phoebe se concentrait souvent sur toutes ces différences qui les éloignaient l'une de l'autre – Jean était célèbre, pas elle ; Jean était restée vivre avec Papa Maman, pas elle ; Jean avait toujours eu les faveurs de leur mère, pas elle ; Jean était délicieusement british, pas elle ; Jean attirait les regards et les projecteurs, pas elle ; Jean n'avait pas une épée de Damoclès suspendue en permanence au-dessus de la tête, elle si – et se vit rappeler, par quelque chose d'aussi commun et insignifiant que leurs totales inaptitudes culinaires, qu'elles partageaient d'autres choses que leur patrimoine génétique. « J'aurais bien aimé voir ça ! » Elle pouffa de rire en imaginant la scène, se figurant bien Jean qui bataillait jusqu'aux ongles entre les pattes de l'épaisse et peu coopérative volaille. La seconde avait l'air un peu plus docile ainsi parée que la lui montra Jean et prête à passer au fourneau, mais l'attention de Phoebe dévia rapidement vers l'autre contenant que sa sœur lui mit sous le nez, dont le parfum sucré finit de réveiller son appétit et fit gronder son estomac. Elle zieuta à peine sur les fameux cookies – aucun doute qu'ils étaient délicieux, c'était peut-être la seule recette que maîtrisait Jean mais elle en avait fait une spécialité – qu'elle sentit le regard réprobateur de Jean sur elle et retira sa main qui n'avait qu'à peine commencé à s'avancer vers l'assiette de biscuits. Hm, combien de jours de régime brocolis-petits pois-haricots verts lui vaudrait de se dévorer l'assiette entière en hors d'œuvre ? – elle fit rapidement le calcul et conclut que ça n'en valait pas le coup, puis comme disait Jean, mieux valait garder ceux-ci pour plus tard et les partager avec leur père au passage.
À moins que celui-ci ne daigne pas pointer le bout de ton nez – Phoebe tiqua à la question de Jean. Comment ça leur père avait annulé ? Elle enfonça son poing tout au fond de la poche usée de son jean pour en extirper son smartphone. « Mince ! Rien de grave au moins ? » interrogea-t-elle sa sœur, le sourcil froncé mais peu inquiète – certes, ça n'aurait pas été la première fois qu'elle aurait manqué une alerte concernant son père, mais le ton de Jean n'avait rien d'alarmant. Elle pressa l'unique touche de son téléphone portable dont l'écran demeura résolument noir. Maintenant qu'elle y pensait, elle était supposée rebrancher l'engin ce matin, la batterie étant tombée à plat après qu'elle ait abusé sur les tutos YouTube The BEST PUMPKIN PIE RECIPE I've Ever Made. Et de toute évidence, elle avait oublié. Oops. « Plus de batterie. » Dans un court soupir, elle lâcha son portable, qui n'était plus d'aucune utilité, sur la table comme si c'était un cookie sans pépite de chocolat. Phoebe était trop distraite pour faire plus d'une chose à la fois, c'était déjà un exploit qu'elle ait songé à mettre les bières au frais en même temps qu'elle massacrait une malheureuse et innocente citrouille. Penser à recharger son portable en plus de ça ? c'était trop lui demander.
En parlant de bières, elle en extirpa deux de son sac de provision, les décapsula d'un geste expert et tendit l'une des bouteilles vers Jean. « Thanksgiving entre sœurs alors ? » Elle ne nierait pas que l'idée de tout annuler pour éviter le tête-à-tête avec son aînée lui avait un instant traversé l'esprit (ils pouvaient bien décaler à Noël, non ? papa n'aurait pas d'autre choix que de venir cette fois-ci, et de ramener la double dose de cadeaux pour se faire pardonner ce lapin). Mais elles avaient tous ces snacks, des bières et des cookies, elle avait failli perdre sa dernière jambe pour un malheureux morceau de beurre, affronté la foule pour dénicher une tarte et bravé la pluie pour venir pendant que Jean avait lutté contre non pas un mais deux volatiles glougloutant et fini par avoir le dernier mot sur la deuxième bête à plumes. Ç'aurait quand même été dommage de fournir tant d'efforts pour rien. Œillade amusée et sourire en coin décoché vers Jean, Phoebe attrapa un sachet de doritos nacho cheese, se faufila jusqu'au salon en emportant sa sœur derrière elle et se laissa tomber au plus profond d'un fauteuil avant d'avancer sa bière en direction de Jean pour trinquer contre la sienne.

_________________
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. 8R07n7f things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Jean Shelley

behind
messages : 1328
name : all souls (maryne)
face + © : cw @aurore (av) @self (gif)
multinicks : jodie, kat, riley, gaby, & jace

age (birth) : 27 yo [17.09]
♡ status : cursed or some shit
work : actress on a break
activities : resting, having fun, riding horses with luna, getting rid of her bodyguard...
home : living in her grandma's house, on ocean avenue, with nathan
points : 1125
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | phoebe, dario, gibi, daniel & justyn(vitto)

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. · Sam 16 Jan - 20:53
thanksgiving 2020
@Phoebe Shelley

Jean lève gentiment les yeux au ciel alors que sa sœur pouffe déjà de rire en entendant ses exploits (ou manque d'exploit?) de son aînée face à la première dinde. C'était une catastrophe et digne d'un gag. C'était pourtant pas faute d'essayer et d'y mettre du sien, mais il fallait croire qu'elle n'était vraiment pas faite pour la cuisine. « j'aurais bien aimé t'y voir, moi » ronchonne-t-elle gentiment en pointant son doigt en direction de sa frangine. Mais il fallait bien l'avouer : La Dinde 1 Jean 0. Elle avait bien envisagé pendant un moment de se payer quelques cours de cuisine, mais il y avait de fortes chances pour que ça finisse dans un magasine ou que quelqu'un ne la prenne en photo et ne poste ça sur les réseaux sociaux, chose qu'elle aimerait particulièrement éviter. Si elle faisait déjà la cuisine à reculons, ça n'aiderait en rien. Heureusement pour elle, la britannique était venue à bout de la deuxième et ça sauvait quelque peu son honneur -et son ego.
D'un regard, l'ainée dissuade Phoebe de venir piocher dans les cookies -seul trophée et réussite culinaire dont elle pouvait se vanter, si bien qu'elle en avait fait une véritable spécialité, et désormais capable de les décliner dans tout un tas de saveurs : pécan, noisettes, tout chocolat... Mais c'était pour plus tard alors il était hors de question que mini shelley vienne piocher dedans par gourmandise avant le début du repas. Et puis, leurs snacks salés seraient tout aussi bon -et sans risque d'intoxication alimentaire. Le ventre de Jean commençait doucement à se manifester en gargouillant longuement, signe qu'il était temps de manger. Elle sort alors un saladier pour y déverser chips et autre snacks d'apéritifs mais rapidement, la brune croise les bras  en regardant sa sœur. « tu le saurais si tu te servais de temps en temps de ton téléphone » elle se moquait un peu, histoire de lui dire gentiment que cette manie de ne pas répondre -pour une raison ou une autre- commençait à devenir redondante. « rien de grave, un rendez-vous chez le médecin modifié à la dernière minute, et une affaire dans la foulée. Il s'excusait » elle la regarde sortir son téléphone, qui reste figé sur un écran noir et l'actrice soupire face à la moue qu'affiche sa sœur. Elle pointe son index dans sa direction jusqu'à le déposer sur le bout de son nez. « tu es un petit boulet, ja- elle se coupe, phoebe. Mais heureusement que ça t'arrive d'être adorable » lache-t-elle, d'humeur taquine, malgré ça exaspère parfois considérablement la jeune femme lorsqu'elle était incapable de répondre. Comme la fois où elle avait tenté de la joindre lorsque leur père avait eu un accident. Jean avait juré pendant des heures, lui en voulant de ne pas être fichue de pouvoir décrocher son téléphone lorsque c'était urgent. Elle réceptionne la bière qu'elle lui tend, attendant par la même occasion la suite des évènements. Allait-elle restée ou trouver une excuse pour échapper au repas en tête. Ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas fait ça. Par gêne, par manque d'habitude sans doute aussi... Elle hausse les épaules, comme pour paraître détachée et sans vouloir lui imposer quoique ce soit. « si ça te tente, oui » sa voix était moins assurée, mais surtout pleine d'espoir. Mais en voyant le sourire de sa frangine, celui de jean s'agrandit.  Elle restait. alors elle prend le saladier, sa bière et suit sa cadette dans le salon où elle se laisse tomber. « à la tienne mini-truc » lache-t-elle en rigolant en faisant cogner sa bière contre la sienne. « je suis contente que tu sois là » dit-elle avant de prendre sa première gorgée, pas franchement habituée à faire dans le sentimental avec sa sœur. « pour noel, je te prendrai une batterie supplémentaire. Au cas où » la taquine-t-elle en engloutissant quelques doritos. « du coup... comme papa est absent, j'ai le droit à des potins croustillants interdits aux parents ? » une œillade amusée et un sourire complice, en croisant les doigts pour que sa sœur veuille bien lui confier quelques trucs.  

_________________


--- divine violence
she didn't need to be saved. she needed to be found and appreciated, for exactly who she was


Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. · Sam 30 Jan - 13:51
Oublier de recharger son téléphone portable – ou même tout simplement de le consulter – était une mauvaise habitude dont Phoebe aurait mieux fait de se débarrasser. La plupart du temps cet oubli était sans conséquence – au pire, elle ratait le sms l’alertant des soldes chez sa marque de bottines préférée ou manquait un appel de sa mère auquel elle n’aurait peut-être même pas répondu – mais le petit sermon de Jean ne manqua pas de lui rappeler qu’il lui avait valu d’arriver mille ans après l’accident de leur père, l’été dernier, bien après sa sœur alors que celle-ci n’était même pas sur place en Californie. « Désolée ? » marmonna-t-elle d’un air coupable et navré qui lui donnait des airs de petite fille. Elle ne s’offusqua pas des remontrances, qu’elle savait méritées, en revanche que Jean fourche sur son prénom et manque de l’appeler Janet – pour ce qui n’était pas la première fois – la piqua au vif comme chaque fois et elle lâcha un grognement inaudible. Une moue boudeuse flotta quelques instants sur son visage avant de s’effacer pour laisser place à un sourire angélique : toute peste qu’elle était elle savait retrouver un sourire mutin quand, chose assez rare, on la qualifiait d’adorable – et Jean s’était rattrapée juste à temps, tant sur le prénom que sur le compliment. « Je sais. » consentit-elle ainsi en se pinçant les lèvres, et sans préciser si elle se savait boulet ou adorable – les deux, vraisemblablement.
Puisqu’un Thanksgiving en tête-à-tête se profilait, ce n’était pas un temps pour des chamailleries entre sœurs, mais plutôt pour engloutir des snacks hyper salés en papotant une bière à la main, ce vers quoi Phoebs entraîna sa grande sœur en l’attirant à sa suite dans le salon. Elle s’enfonça profondément dans son fauteuil préféré – si l’installation de Jean dans la maison de leurs grands-parents avait valu à celle-ci un petit rafraîchissement, certaines choses restaient inchangées et remémoraient à Phoebe le temps de son enfance – et cogna sa bière contre celle de sa sœur sans se formaliser du surnom que celle-ci lui attribuait. « Cheers, » Elle tenta d’emprunter l’accent britannique de son aînée avec un résultat plus qu’approximatif, et réprima son gloussement en avalant une première gorgée de bière. « Ouais, moi aussi. » répondit-elle, sincère. Ce tête-à-tête était inédit, pour Thanksgiving d’une part, mais également dans le quotidien des deux sœurs qui, malgré le fait qu’elles vivaient dans la même ville pour la première fois depuis des années, n’en avaient que peu profité pour partager ce type de moments privilégiés et retrouver un peu de complicité.
« J’aurais préféré que tu m’offres une nouvelle voiture... » grommela Phoebe sur un ton sarcastique : la sienne était dans un état proportionnellement cabossé à la catastrophe qu’était Phoebe derrière un volant – elle n’aurait probablement pas obtenu son permis de conduire si la pitié de l’examinateur pour la jeune cancéreuse ne l’avait pas emporté sur son soucis de la sécurité des piétons et conducteurs qui croiseraient sa route. Mais la batterie de secours se révèlerait aussi bienvenue – et moins hors-budget – sous réserve que Phoebs pense à la charger et à l’emmener avec elle, son principal problème résidant dans son caractère éminemment distrait. « J’essayerai de penser à l’utiliser. » Elle ne pouvait rien promettre de plus, Jean le savait bien et devrait s’en contenter.
Elle plongea sa main dans le saladier et picora trois doritos avec gourmandise alors qu’elle méditait la question que lui posa sa sœur, dont l’œillade complice ne lui échappa pas. Des potins croustillants ? Elle n’en avait sûrement pas autant à raconter que Jean – après tout, ce n’était pas elle la starlette de la famille dont les médias s’arrachaient toute apparition. « C’est plutôt toi la reine des potins de cette famille, non ? » répliqua-t-elle en sifflotant, quoi que consciente que Jean ne se contenterait pas d’une telle réponse. Elle grignota encore quelques chips. « Moi, hmm, pas grand-chose, je traîne pas mal avec Daniel quand je ne suis pas en train de bosser – mais on n’a pas trop fait de conneries ces derniers temps, enfin rien d’illégal, du moins je crois... Sinon, hmm, je ne sais pas trop, ah si ! il y a un nouvel infirmier en rééducation, et il est supercanon. Vraiment. Genre Johnny Depp version années 90. Il a une copine mais bon c’est son problème, hein ? Flirter n’est pas tromper... » Elle termina son monologue sur une longue gorgée de bière, la lueur de malice qui brillait dans ses noisettes lui donnant des airs de provocation assumée. Phoebs haussa les épaules d’un air innocent, pas sûre que Jean approuve ni de savoir à quelles fins elle jouait autant les pestes devant sa grande sœur. Peut-être parce qu’elle en était une jusqu’aux ongles, tout simplement.

_________________
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. 8R07n7f things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Jean Shelley

behind
messages : 1328
name : all souls (maryne)
face + © : cw @aurore (av) @self (gif)
multinicks : jodie, kat, riley, gaby, & jace

age (birth) : 27 yo [17.09]
♡ status : cursed or some shit
work : actress on a break
activities : resting, having fun, riding horses with luna, getting rid of her bodyguard...
home : living in her grandma's house, on ocean avenue, with nathan
points : 1125
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | phoebe, dario, gibi, daniel & justyn(vitto)

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. · Lun 22 Fév - 14:06
thanksgiving 2020
@Phoebe Shelley

Jean balaye ça d'un geste de main. Non pas parce qu'elle se moque du 'désolée' de sa petite sœur mais parce que même si cette manie l'agace régulièrement, cette fois il n'y a pas mort d'homme et rien de dramatique. Inutile de s’appesantir dessus, et puis quand Phoebe faisait cette tête là, l'actrice était incapable de résister bien qu'elle ait toujours refusé de l'admettre, ayant toujours eu le monopole sur les yeux de biche. Sans vraiment le savoir et le réaliser, la benjamine n'avait rien à envier à sa sœur en terme de charme. Certes, elles avaient chacune le leur, bien particulier, mais elle n'était certainement pas en reste avec ce minois (faussement) adorable.
Et cette année, Thanksgiving serait entre sœurs. Pas de mecs, de frère ou de père, juste elles deux. Ça ne pourrait pas leur faire de ma, et qui sait, ça pourrait peut-être même les rapprocher un peu. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas habité la même ville, autre que pour quelques semaines de vacances. Alors dans un état d'esprit assez optimiste, jean vient faire tinter sa bière contre celle de sa sœur. « cheers » répond-elle en réprimant un rire à cette tentative d'accent british de sa frangine. En même temps, elle n'en avait sans doute que peu de souvenir, alors en chopper l'accent... mis à part un travail acharné, il y avait peu de chance pour qu'elle l'ait un jour.  Le sourire de l'ainée est doux, et surtout sincère, appréciant que la brune soit à ses côtés malgré quelques années difficiles pour l'une comme pour l'autre, parce que malgré tout, quand tout s'effondrait, il ne restait plus qu'une chose : la famille, quand bien même il pouvait y avoir des hauts et des bas. La britannique éclate de rire « une voiture ? Rien que ça ? » elle secoue doucement la tête avant de grimacer « pas avant que t'apprennes à conduire » oh officiellement c'était déjà le cas, en pratique c'était autre chose. Si Jean avait eu quelques accidents souvent dus à des substances pas légales au volant, il semblerait que cabosser sa voiture soit totalement inné chez Phoebe. Alors avant de lui offrir un petit bijou, elle préférait être sûre qu'elle sache en prendre soin... et c'était pas gagné. « bien » lache-t-elle avec un léger coup d'épaules, sachant pertinemment que c'était le mieux que puisse lui promettre sa sœur.
Une gorgée de bière et quelques gateaux engloutis, Jean lève les yeux au ciel avant de légèrement secouer la tête, la bouche pleine. Une fois tout avalé, elle répond « et c'est bien pour ça que je suis venue m'enterrer ici » elle ronchonne, définitivement pas friande de la presse à scandale et des paparazzis. Ils lui avaient mené la vie dure, et c'était peu dire. « ah daniel... » elle en avait entendu parler de celui-là, et elle n'arrivait pas encore à se faire une opinion sur lui : bonne ou mauvaise influence ? En réalité elle ne savait pas lequel des deux avait le plus d'influence sur l'autre. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était qu'il ne prenne pas avantage de Phoebe, d'une manière ou d'une autre. « Johnny Depp ? » le sourire de jean s'étire, évaluant le potentiel. « ah parce que vous avez déjà commencé à flirter ?! Mais t'as raison, c'est son problème. S'il est droit dans ses pompes il te le fera comprendre... sinon... » elle hausse les épaules, comme si ça concluait parfaitement la chose. « mais bon... évite de te mettre dans un gros bordel plein de divorce ou je ne sais quoi » soupire-t-elle. Jean trouvait sa sœur bien trop jeune pour ce genre de drama. A vrai dire, elle la trouvait trop jeune tout court, oubliant parfois qu'elle était majeure et vaccinée. Mais ce qu'elle savait très bien, c'était que sa sœur -majeure ou non- était loin d'être innocente, et jouer les pestes était sa spécialité depuis un moment. « si t'avais été un mec je t'aurais dit de la garder dans ton pantalon mais là... je sais pas, garde tes mains pour toi ? » Mais en voyant la tête de sa sœur, elle soupire et lève les yeux au ciel « t'en feras qu'à ta tête de toute façon » dit-elle en riant.  

_________________


--- divine violence
she didn't need to be saved. she needed to be found and appreciated, for exactly who she was

Contenu sponsorisé




behind
the mask

things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: things to be thankful for this thanksgiving : 1. family. ·
 
things to be thankful for this thanksgiving : 1. family.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: