hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 adrenaline momentum


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 

Woody Hawkes

behind
messages : 440
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1197
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· adrenaline momentum · Dim 13 Déc - 10:42
adrenaline momentum
and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up
and i'm ready to snap any moment.

@Jürgen Rowley @Aurora Pearson


Son téléphone vibrait au fond de sa poche. Il savait ce dont il s’agissait : un énième texto d’Aurora pour le réprimander. Indifférent, Woody trônait au milieu de la maison de Jürgen. Entre ses mains, une batte de baseball qu’il faisait valdinguer avec jubilation sur chaque instrument de musique de l’avorton. L’accordéon, en particulier, reçut son lot de coups bien assénés, le réduisant à un amas de matériau. Ce saccage lui procurait à la fois un sentiment extrême de toute puissance, et une frustration très intime. Réduire en miettes des instruments de musique était d’un tragique absolu, mais il se rassura en pensant que leur propriétaire ne leur rendait pas justice. Parfois, il valait mieux sacrifier une chose précieuse si celle-ci n’était pas hissée à sa juste valeur. Au bout de plusieurs minutes, le boulanger estima sa mission terminée et il flanqua un dernier coup de pieds haineux dans une guitare déjà bien amochée. Tremblant de la tête aux pieds, il fila comme un voleur hors du domicile, laissant la porte d’entrée ouverte derrière lui.
Il cavala alors dans les rues de Windmont Bay, le visage rieur et les poings serrés. Il savait qu’il venait de commettre l’irréparable et que Jürgen comprendrait facilement qu’il était le responsable. Aussi, il n’essaya pas de se cacher et partit en direction de chez lui, préférant être sur son territoire lorsqu’il recevrait la rage de Jürgen. Il finit sa course au bout de dix minutes et bien que son rythme cardiaque pompait à vive allure, il se laissa tomber sur son perron, hilare et repu, visiblement au comble de la satisfaction suite à son action dévastatrice.
Au fond de sa poche, son téléphone continuait de vibrer, mais il n’y accorda toujours aucune importance, préférant guetter l’horizon, attendant de voir apparaître la tête blonde qu’il haïssait tant.


_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1033
name : sow — pomeline.
face + © : rudyp — @self.
multinicks : blake · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo (05/01).
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, annoying aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2139
moodboard :
adrenaline momentum Ac475c125f8fe4e24171b4158bfcc47f
- AS THE BAD DRIVER -
what feels illegal but isn't ?
flushing the toilet in the middle of the night

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : halloween, woody, chani (aurora, scar).

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Jeu 17 Déc - 10:52
Les yeux révulsés, un nœud au creux de l'estomac, la jointure blanche de ses phalanges apparentes, autant de points qui traduisaient l'état de colère extrême dans lequel Jürgen se trouvait ; mais plus encore, son coeur était en miettes. Les cadavres de ses instruments jonchaient le sol, il n'y avait plus rien à sauver, pas même son précieux accordéon à qui il vouait un amour sempiternel. L'auteur des faits était tout trouvé, il s'agissait forcément du boulanger raté de Windmont Bay. Jürgen n'avait pas beaucoup d'ennemi et Hawkes c'était fait une place de choix depuis leur dernière altercation, il n'y avait que lui et ses idées tordues pour s'être lancées dans une telle folie, car il n'y avait pas d'autre mot. Woody ne s'était pas seulement contenté de briser tous ses instruments, il était entré chez lui par effraction et ça, il ne pouvait le tolérer. La colère qui grondait en lui le guida instinctivement vers la sortie, alors qu'il démarra en trombe sa voiture. Le conducteur de pacotille qu'il était se mua en la version low cost de Dominic Toretto, sur un fond musical emplit de basses qui lui donnait l'impression de pouvoir conquérir le monde, ou effectuer un dérapage afin de se garer correctement chez Hawkes. Evidemment, il ne testa pas cette idée, et ce fut un Jürgen particulièrement énervé qui s'arrêta en double fil, alors que Woody l'attendait patiemment sur son perron. Il prouvait là toute sa culpabilité et le musicien se sentit vriller à la seule vision de cet enfoiré de première. « Je vais te buter, je vais littéralement te buter et cacher ton corps sous une montagne de fumier, là où ta place se trouve en tant que sous merde locale ! » meugla-t-il alors qu'il se rapprochait de son interlocuteur. Son coeur battait la chamade, il n'avait aucune envie de discuter avec lui, il souhaitait lui régler son compte une bonne fois pour toute, mais une force invisible le retint. Allaient-ils encore une fois se lancer dans une bagarre à la vue de tous ? Probablement, mais il y avait encore quelques points à traiter avant de commencer à rayer le sol avec ses dents. « Putain mais t'es un grand malade ! T'es rentré chez moi, espèce de connard ! Tu te prends pour qui ? Mais qu'est-ce que tu fous là ? C'est chez les tarés que tu devais être ! Putain quand je vais raconter ça aux flics, tu feras moins le fier ! »

_________________

Let me tell you what it's like to be a zero, let me show you what it's like to always feel like I’m empty and there's nothing really real, I'm looking for a way out.

Woody Hawkes

behind
messages : 440
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1197
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Sam 19 Déc - 13:56
@Jürgen Rowley

Dès qu’il vit la sale mine de Jürgen se rapprocher de lui, Woody se mit sur le qui-vive. D’un bond, il se leva des marches et se tint sur la marche la plus haute, pour garder le pseudo-musicien en position basse par rapport à la sienne. Son sourire goguenard n’avait pas quitté ses traits mais ses bras étaient tendus, ses poings serrés, comme prêt à attaquer à tout moment. La menace qu’il reçut de plein fouet en guise de salutations lui arracha un éclat de rire mauvais. « Ha ! » s’exclama-t-il, le regard rouge et brillant. Il vit Jürgen se rapprocher encore de lui, d’un air menaçant, mais ne fit aucun pas ni geste pour battre en retrait. Bien au contraire, Woody attendait le conflit avec un engouement malsain. Il n’avait qu’une envie : cogner encore ce foutu Jürgen, quitte à le défigurer et lui exploser toutes ses dents. Toutefois, à sa grande surprise, le gamin ne lui sauta pas immédiatement au cou et temporisa en l’insultant de grand malade et en s’offusquant que le boulanger soit rentré chez lui. Agacé d’avoir à s’expliquer par la parole plutôt que par les poings, Woody fit toutefois l’effort de lui répondre. « Je t’emmerde, Rowley. J’ai aucun respect pour toi et tout ce qui se rapporte à toi de près ou de loin. Alors rentrer chez toi, évidemment que je l’ai fait et le referais ! A l’instant où tu m’as craché dessus l’autre jour, t’as signé ton arrêt de mort ! » Verbaliser sa haine eut un effet notoire sur Woody qui se mit à s’agiter sur ses jambes. Il ne tenait plus et avait ce besoin physique à présent de frapper Jürgen. Les yeux exhorbités, les narines gonflées, Woody n’attendit plus qu’un signal de la part de son ennemi pour lui bondir dessus et le rouer de coups.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1033
name : sow — pomeline.
face + © : rudyp — @self.
multinicks : blake · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo (05/01).
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, annoying aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2139
moodboard :
adrenaline momentum Ac475c125f8fe4e24171b4158bfcc47f
- AS THE BAD DRIVER -
what feels illegal but isn't ?
flushing the toilet in the middle of the night

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : halloween, woody, chani (aurora, scar).

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Sam 26 Déc - 18:33
Ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvait au milieu d'une altercation avec quelqu'un, pas non plus la première fois qu'il avait envie de cogner à en perdre la raison, mais jamais il n'avait eu à faire à un tel énergumène. Woody Hawkes était-il taré, littéralement ? Jürgen commençait sérieusement à soupeser la question, tant son comportement était inqualifiable. Il était rentré chez lui, avait détruit les affaires ayant le plus d'importances à ses yeux, et s'en vantait désormais en public ? Était-il fou, ou juste profondément stupide ? La réponse n'avait aucune importance puisque fou ou stupide, l'effet était le même sur le jeune musicien. Sa colère était immense, il souhaitait lui faire payer pour cet acte injustifiable. Que ce serait-il passé si sa famille avait été présente ? Si lui, et les enfants de Maggie, par exemple, avaient été dans les parages ? Sa haine pour ce type battait dans ses tempes, Jürgen ne parvenait pas à se calmer. « Tu vas me le payer, oh que oui tu vas me le payer, » souffla-t-il d'une petite voix, alors que sa mâchoire se resserra tout comme son poing. La solution n'était peut-être pas là mais il était impossible de le résonner. L'un d'eux finirait bientôt raide à ce rythme effréné mais là encore, Jürgen n'y pensa pas une seconde, toujours aussi aveuglé par sa colère. « Te cracher à la gueule a été la meilleure chose que j'ai faite jusqu'ici, putain ce que c'était beau... » reprit-il avant d'esquisser un sourire, se remémorant cet instant magique. « Allez viens Hawkes, descends de tes putains de marches et viens, qu'on finisse ce qu'on a commencé et que je te crache encore une fois à la gueule, ça t'embellira. »

_________________

Let me tell you what it's like to be a zero, let me show you what it's like to always feel like I’m empty and there's nothing really real, I'm looking for a way out.

Woody Hawkes

behind
messages : 440
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1197
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Mar 29 Déc - 14:57
@Jürgen Rowley

Un rire gras, sans joie mais plein de dédain s’extirpa des lèvres de Woody lorsqu’il entendit le musicien vociférer des menaces à son encontre. Le boulanger ne se laissait pas impressionner (même si une petite voix dans sa tête lui rappela qu’il s’était pris une bonne trempe quelques jours plus tôt) mais il dût bien reconnaître que la répartie de Jürgen était âpre et bien lancée. Son adversaire ne regrettait pas de lui avoir craché au visage et Woody serra son poing un peu plus. Cette attitude démontrait clairement qu’ils ne pourraient jamais trouver de terrain d’entente et qu’aucun des deux n’était prêt à lever le drapeau blanc. « C’était pitoyable et très bas. De ton niveau, en fin de compte. » Jürgen lui ordonna ensuite de descendre des marches pour qu’il puisse lui cracher une nouvelle fois dessus et Woody devint rouge de colère. Hors de question qu’il se laisse cracher dessus une seconde fois. « Mais garde tes mollards pour toi, t’es un grand malade ! » Pour autant, Woody ne se fit pas désirer bien longtemps. Il dévala les quelques marches qui le séparaient de Jürgen et vint le toiser avec fureur. « Casse-toi de là, j’te jure que c’est la meilleure chose que tu as à faire. » Et comme pour l’inciter à déguerpir plus vite, Woody agrippa l’épaule de Jürgen et la pressa avec force. De loin, on aurait pu croire que le boulanger félicitait le musicien mais Jürgen pouvait clairement sentir les doigts de Woody s’enfoncer dans sa chair et serrer de plus en plus fort. « Pas étonnant qu’Aurora massacre ses chansons si c’est ta sale gueule qu’elle côtoie tous les jours pour inspiration. » chuchota finalement Woody avec amertume. S’il y avait bien une chose, infime, qu’il pouvait envier à Jürgen, c’était son lien artistique et amical avec la chanteuse. Et il espérait, intimement, qu'il n'y avait rien de plus entre eux.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

Aurora Pearson

behind
messages : 999
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © une mie.
multinicks : aneurin, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : célibataire.
work : chanteuse d'un groupe de musique folk.
activities : écrire des chansons, faire peur à jürgen, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 1800
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 - free} : leslie, tony, juju & woody, woody.

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Lun 4 Jan - 19:59
Cette querelle avait commencé on ne sait comment et Aurora était bien incapable de savoir qui avait initié les hostilités. À croire que le ressentiment entre les garçons était de longue date et qu’un simple mot avait suffi à mettre le feu aux poudres. Depuis les deux protagonistes semblaient se vouer une guerre sans merci, à base de coups bas et d’insultes plus ou moins originales. Pour sa part, elle peinait à trouver sa place dans ce conflit dont elle s’était volontairement écartée. Ce n’était pas ses affaires et ils étaient suffisamment grands pour régler leurs problèmes entre eux. Seulement voilà, visiblement les hostilités avaient pris une tournure dramatique ce jour, quand elle avait cru comprendre que Woody avait des plans funestes en tête. Ce dernier projetait effectivement de détruire tous les instruments de son meilleur ami et si elle pouvait passer au-delà des noms d’oiseau, il y avait des limites à ne pas franchir. Or son inquiétude ne fit que s’amplifier lorsqu’elle reçut un message de Jürgen, qui faisait échos aux précédents échangés avec Woody. Quelque chose de grave s’était passé ou allait se passer d’ici peu, à moins qu’elle ne vienne y mettre un terme. Elle n’avait pas la prétention de pouvoir régler la situation, cependant elle pourrait sans doute les séparer si les choses dégénéraient. Il y avait déjà eu une bagarre assez violente, inutile d’en rajouter une seconde sur la pile des torts que chacun foutait sur le dos de son rival. La trouille au ventre de les trouver dans un sale état, elle se dépêcha de les rejoindre après avoir demandé à Jürgen où ils étaient. Elle les découvrit justement en plein prémices d’un futur affrontement et fila vers eux telle une furie. « Qu’est ce que vous fichez ? » Demanda-t-elle en haussant le ton, tout en s’interposant entre les deux, afin de forcer Woody à relâcher à Jürgen. « Vous en avez pas marre de vous mettre sur la gueule tous les quatre matins ? Qu’est ce qui s’est passé encore ? C’est quoi votre problème ? » Elle les toisa tour à tour, le visage rougit par le froid et l’agacement mais ne bougea pas, par peur de les voir se jeter l’un sur l’autre. Ce n’était pas faute d’avoir menacé Woody si jamais il s’en prenait de nouveau à son comparse de toujours. Visiblement, ses paroles n’avaient pas autant d’importance qu’elle l’avait supposé et pour preuve, ils se donnaient en spectacle en plein jour. « Qu’est ce que t’as fait ? » Elle avait toujours refusé de prendre parti dans leurs embrouilles, pourtant ce fut à Woody qu’elle s’adressa tout en se rangeant mécaniquement du côté de Jürgen.

_________________

it's a different kind of danger and my feet are spinning around, never knew I was a dancer 'till you showed me how.

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1033
name : sow — pomeline.
face + © : rudyp — @self.
multinicks : blake · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo (05/01).
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, annoying aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2139
moodboard :
adrenaline momentum Ac475c125f8fe4e24171b4158bfcc47f
- AS THE BAD DRIVER -
what feels illegal but isn't ?
flushing the toilet in the middle of the night

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : halloween, woody, chani (aurora, scar).

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Mar 5 Jan - 18:15
Leur altercation allait crescendo et prendrait très certainement la même tournure que la fois précédente. Ces deux-là se renvoyait la balle verbalement, s'échauffant ainsi pour la nouvelle bagarre à venir. Jürgen n'avait aucune envie de s'en aller, malgré la mise en garde de Woody, et gonfla le torse lorsque celui-ci se retrouva à son niveau. Il sentit ses doigts s'enfoncer dans sa chair et donna un coup d'épaule violent pour le forcer à lâcher prise alors qu'il chuchota à son oreille. « Tu préfèrerais qu'elle côtoie ta gueule ? Elle ferait plus de musique dans ce cas, elle serait éboueuse. » souffla-t-il à son tour, alors qu'un sourire déforma ses lèvres. Pour autant, il n'était pas là pour discuter d'Aurora, ni même pour balancer plus d'inutilités encore. Sa colère était toujours présente, elle tordait son estomac et rougissait son visage, et Jürgen était prêt à prendre son élan pour lui sauter dessus. Ce fut à cet instant précis qu'un doux dragon s'interposa entre eux, forçant la musicien à reculer d'un pas. « Aurora, mais qu'est-ce que tu fous là ?! » lança-t-il dans un premier temps, incrédule. Il ne s'attendait pas à la voir débarquer mais son air était assez explicite pour comprendre qu'elle en avait assez de leur petite querelle. Comme un chiot punit, Jürgen fit la moue en la regardant, alors qu'elle semblait prendre son parti sans même attendre une réponse de leur part. Il porta sur elle un regard emplit de reconnaissance, heureux de savoir qu'il pouvait compter sur son soutien. « Mon problème, c'est que ce type est rentré chez moi, heureusement il n'y avait personne, » commença-t-il en dévisageant Woody comme le dernier des pestiférés. « J'ai plus d'instruments, j'ai plus rien, il a tout détruit, réduit en miettes, il a dû apprécier vu l'état dans lequel j'ai tout retrouvé... » L'image de son accordéon lui porta un nouveau coup au coeur, il accordait une grande importance à cet objet offert plusieurs années en arrière par sa maman. « Alors tu vois, le groupe, la musique, tout ça, pour l'instant c'est mort, bien mort même, tu peux lui dire merci. »

_________________

Let me tell you what it's like to be a zero, let me show you what it's like to always feel like I’m empty and there's nothing really real, I'm looking for a way out.

Woody Hawkes

behind
messages : 440
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1197
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Jeu 7 Jan - 10:47
@Aurora Pearson @Jürgen Rowley

Le niveau de haine entre Jürgen et Woody défiait les astres et la qualité de leurs échanges rasaient le sol. Voilà qu’à présent, ils s’insultaient sur leurs physiques respectifs alors qu’un œil objectif leur aurait trouvé bien des points communs, à commencer par leurs chevelures dorées et silhouettes filiformes. Ils paraissaient si semblables qu’ils auraient pût être frères dans une autre vie – peut-être est-ce là un indice de la raison pour laquelle Aurora ne cessait de vaciller entre les deux ennemis. Quoiqu’il en soit, lorsque Woody entendit la critique de son adversaire, il serra les dents et laissa son bras rejeté retomber contre son flan. Là, il s’apprêtait à lui foutre une claque derrière la tête mais une voix inattendue s’éleva et l’arrêta net. « Oui, qu’est-ce que tu fous là ? » Ajouta Woody, interloqué, en regardant la jeune femme s’interposer entre eux. Ce n’était clairement pas raisonnable de sa part de se placer à cet endroit et les épaules de Woody s’affaissèrent, déçu de ne pas pouvoir se défouler sur le crâne de Jürgen. Woody ouvrit la bouche pour se défendre mais Jürgen le devança et se plaignit allègrement auprès de la chanteuse sur son compte. Sa façon de se placer en victime horripila le boulanger qui leva les yeux au ciel et passa une main dans ses cheveux en bataille pour se recentrer. Persuadé d’être dans les petits papiers d’Aurora, Woody, pourtant, tomba de haut lorsqu’il vit la jeune femme le confronter et lui demander de se justifier. « Pardon ? » Il cligna des yeux, sidéré, en regardant Aurora avec force, essayant de lire dans son regard si elle était sérieuse ou non. De toute évidence, elle l’était et Woody, bien trop habitué à être le vilain petit canard, n’eut même pas envie d’essayer de se battre. « Tout ceci est inutile. Je ne fais pas le poids face à ce putain de Calimero chauffard. T’es son amie, ça n’a aucun intérêt. » Il fit alors un pas en arrière, levant les mains en signe de reddition. A l’écart de plusieurs mètres, il se rassit sur une marche de son escalier et s’alluma une cigarette, le regard noir et rivé au loin. Il n’arrivait pas à supporter la vue d’Aurora se ralliant à son pire ennemi. « Allez cassez-vous. » lâcha-t-il dans un souffle de fumée, malgré qu’une tristesse absolue pouvait se lire sur ses traits.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

Aurora Pearson

behind
messages : 999
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © une mie.
multinicks : aneurin, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : célibataire.
work : chanteuse d'un groupe de musique folk.
activities : écrire des chansons, faire peur à jürgen, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 1800
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 - free} : leslie, tony, juju & woody, woody.

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Dim 10 Jan - 20:29
Les deux garçons se détestaient mutuellement pour des raisons qui lui échappaient, pourtant ils adoptèrent la même attitude face à son arrivée. Dans une autre vie, peut être auraient-il pu être amis car Aurora voyait dans leur comportement, certaines similitudes. Malheureusement le destin en avait décidé autrement et elle était désormais obligée de prendre part à ces hostilités afin d’éviter un carnage. On avait beau dire mais les femmes étaient nettement supérieures aux hommes. « Vous m’avez tous les deux appelés à votre façon. » L’un avait menacé d’aller fracasser son pseudo rival, quant au second il l’avait manifestement invité à venir en lui donnant sa position. Elle ne savait pas ce qu’ils attendaient de sa part, toutefois elle s’interposa immédiatement entre eux pour empêcher qu’on en vienne aux mains. Par reflexe ou par habitude, elle se positionna auprès de Jürgen dont elle prit implicitement la défense lorsqu’elle s’adressa à Woody. Malgré tout, au fond d’elle, Aurora les considérait sur le même plan : ils étaient des gamins et coupables des mêmes torts. « Mais pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi tu as tout cassé ? Je t’avais demandé de ne rien faire. » S’agaça-t-elle dans un soupir prostré. Elle avait du mal à cacher sa déception sur le sujet car la musique, c’était toute leur vie avec Jürgen. Le geste de Woody lui semblait être disproportionné eu égard à un fâcheux accident de voiture qui était davantage le fruit d’une maladresse plutôt que d’une malveillance quelconque. À cela s’ajoutait leur propre conversation et ses difficultés à comprendre celui qu’elle appréciait malgré les aprioris de ses proches. C’était à croire qu’il faisait exprès pour leur donner à tous un motif de le détester. « Vous ne pouviez pas en parler calmement tout simplement ? Jusqu’où ça va aller encore cette histoire ? » Cette fois-ci, elle était arrivée pile au bon moment pour les empêcher de renouveler leurs exploits, cependant elle ne pourrait pas toujours être là à les surveiller. Qu’ils se déchirent de la sorte l’agaçait au plus haut point et elle avait envie d’en prendre un pour taper sur le second. « Oh arrête de te lamenter sur ton sort Woody, arrête de croire qu’on est tous contre toi, moi y compris. Je suis ton amie aussi. » Qu’elle rajouta d’un ton sincère, en espérant que ça le calmerait alors que de nouveau, il fuyait. Amie n’était probablement pas le terme idéal pour décrire leur lien, néanmoins elle n’avait pas le temps de rentrer dans les détails. « Voilà ce qui va se passer, toi tu vas t’excuser et lui il va faire pareil en promettant de te repayer la casse. Je veux rien entendre d’autre que ça, alors si vous avez envie de dire autre chose faites-le toute suite. » Elle tira ensuite Jürgen par la manche pour le trainer plus ou moins de force vers la bâtisse où s’était installé Woody. « Vous avez quel âge bon sang… » Rumina-t-elle tout bas en priant intérieurement que toute cette affaire serait classée dans les prochaines minutes.

_________________

it's a different kind of danger and my feet are spinning around, never knew I was a dancer 'till you showed me how.

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1033
name : sow — pomeline.
face + © : rudyp — @self.
multinicks : blake · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo (05/01).
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, annoying aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2139
moodboard :
adrenaline momentum Ac475c125f8fe4e24171b4158bfcc47f
- AS THE BAD DRIVER -
what feels illegal but isn't ?
flushing the toilet in the middle of the night

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : halloween, woody, chani (aurora, scar).

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Mar 12 Jan - 15:44
Pour une fois, Woody et Jürgen étaient d'accord sur un point : la présence d'Aurora avait eu le don de surprendre chacun d'eux. En envoyant ce sms, il n'avait pas imaginé un seul instant qu'elle se pointerait, il souhaitait simplement déverser sa rage et la confier à son amie, probablement sa meilleure amie, était une évidence. Si elle s'était naturellement postée de son côté, son discours était désormais plus équilibré, voir étrange, ce que Jürgen ne manqua pas de relever d'un air abasourdi, tandis qu'il offrit un doigt d'honneur à Woody et l'appellation « Calimero chauffard ». « Comment ça, tu lui as demandé de rien faire ? Tu savais ? Tu savais qu'il voulait détruire tous mes instruments ? » s'agaça-t-il à son tour en la fixant. « Tu savais qu'il comptait venir chez moi ? » reprit-il à la va vite. Une part de lui voulait croire qu'Aurora ne savait rien, hormis que Woody ait potentiellement menacé ses instruments, mais il avait besoin d'en avoir le coeur net. La confiance qu'il lui portait était immense, il ne pouvait pas croire qu'elle avait gardé ses lèvres scellées plutôt que de tout lui raconter. « Vous êtes amis ? Putain on en découvre des choses. » Il se remémora les sms échangés avec Leslie et questionna subitement le lien qui unissait ces deux êtres. Son regard fit le va et vient entre Aurora et Woody, alors qu'il haussa finalement les épaules. Jürgen était vexé. Il avait ses torts, il estimait néanmoins que Woody avait dépassé les limites en pénétrant chez lui, ce qui ne semblait pas déranger son amie dans les faits. « La seule chose que j'ai envie de dire c'est que Leslie avait peut-être raison, finalement. » déclara-t-il vaguement, bien résolu à ne pas poursuivre son explication. Il effectua un geste sec afin de se libérer de l'étreinte d'Aurora, puis fit un grand pas en arrière en fixant Woody avec mépris. « J'ai pas besoin de son fric, je vais m'en occuper tout seul, et je compte pas m'excuser non plus, il peut bien aller se faire foutre. » Il n'avait aucune envie de régler cette histoire, ni de prendre sur lui pour être cordial, il souhaitait simplement se barrer de cet endroit et rentrer chez lui. Il classerait ça dans un coin afin de rassurer Aurora et de ne plus jamais croiser la route du boulanger décérébré. Mais jamais il ne s'excuserait. « J'me casse, j'vous laisse, entre amis. » conclut-il en tournant les talons.

_________________

Let me tell you what it's like to be a zero, let me show you what it's like to always feel like I’m empty and there's nothing really real, I'm looking for a way out.

Woody Hawkes

behind
messages : 440
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : -

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 1197
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

adrenaline momentum Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum · Dim 17 Jan - 17:54
@Aurora Pearson @Jürgen Rowley

Sous les réprimandes d’Aurora, Woody paraissait aussi contrit qu’un chien se faisant engueuler par sa maîtresse après s’être jeté dans une flaque de boue. La réponse à sa question était aussi simple qu’une impulsion canine : il avait juste ressenti ce besoin irrépressible de démolir ce qui tenait le plus à coeur à Jürgen. Se doutant que cette réponse ne saurait jamais satisfaire la jeune femme, le boulanger opta pour le silence et le regard bas. Impossible de défier Aurora à cet instant, elle était beaucoup trop en colère même pour lui et sa fougue légendaire. Contre toute attente, Jürgen par contre, se sentit pousser des ailes et se permit de répondre à la jeune femme. Curieux, Woody leva un oeil sur l’individu et arqua un sourcil, l’écoutant se plaindre à présent qu’ils soient amis. C’était d’un culot monstre et Woody sentit sa main libre se serrer en un poing. Il n’aurait pas su confirmer si c’était les propos ou le ton qu’empruntait Jürgen qui l’agaçait le plus mais dans les deux cas, Woody semblait guetter le moindre faux pas à l’égard d’Aurora pour lui sauter à la gorge. A sa grande surprise, son ennemi choisit de baisser les armes et de prendre la porte de sortie. « Sage décision. » lâcha Woody avec dédain en reprenant une tafe de sa cigarette, les yeux brûlant posés sur l’homme. De toute évidence, le boulanger n’aurait jamais accepté de dépenser le moindre centime pour réparer les dégâts commis et il était soulagé de voir que Jürgen n’attendait rien de sa part. Lorsqu’il le vit tourner les talons, Woody se leva de sa marche pour ramasser des cailloux qui traînaient sur sa pelouse mais il eut le malheur de croiser le regard d’Aurora et il relâcha presque instantanément les munitions destinées à la nuque de Jürgen. Woody se rassit alors et remis sa cigarette entre ses lèvres avant de reprendre la parole. « Tu vas le suivre ou rester avec moi ? » Si sa formule avait été prononcée avec nonchalance, au fond de lui, Woody trépignait, impatient et nerveux à l’idée d’entendre la réponse d’Aurora. L’enjeu qu’il accordait à sa décision était sans doute disproportionnée mais Woody semblait l’avoir prise au mot lorsqu’elle déclara quelques minutes plus tôt qu’elle était aussi son amie. A elle de le prouver, maintenant.

_________________

❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞
Contenu sponsorisé




behind
the mask

adrenaline momentum Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: adrenaline momentum ·
 
adrenaline momentum
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: