hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 Let the magic begin


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Let the magic begin · Mer 23 Déc - 11:05
@Dewey Griffith - 11.12.20
L'invitation était arrivée au ranch quelques jours plus tôt et avait eu le don de lui extirper facilement un sourire. Un spectacle de magie dirigé par Elvis Flowers, la proposition était tentante malgré le désintérêt de Luna pour cette discipline. Elle ne pouvait pas refuser une soirée loin de ses derniers tracas et se ferait aussi ouverte que possible sur le sujet, une part d'elle était également contente de revoir Dewey, dans son habitat naturel cette fois-ci, loin de sa mésaventure près de la rivière. Pour une fois, Luna arriva peu avant l'heure indiquée, un fait rare puisqu'elle avait cette tendance à être en retard. L'absence de foule ne lui laissa rien présager sur la suite des évènements, mais lorsqu'elle remit son ticket et pénétra, seule, dans la petite salle aux teintes écarlates, elle dut se stopper au milieu d'une allée. « Dewey ? Je veux dire, Elvis ? » questionna-t-elle, à la recherche de sa silhouette. Elle ne savait pas quelle identité utiliser en sa compagnie : Dewey, l'homme au passé bouleversant ou Elvis, la superstar qui avait sa photo en compagnie du gratin hollywoodien ? Par curiosité, Luna avait tapé son nom sur internet et des centaines d'articles et de photos en étaient ressortis. Elle n'avait lu que les grandes lignes, assez pour comprendre qu'il était un homme blessé, en plus d'être une véritable célébrité. « Quand tu as écrit « invitation à une soirée privée », je pensais privée...en petit comité, pas privée juste pour moi, » reprit-elle, ayant la désagréable impression de parler toute seule. Heureusement, il fit enfin son apparition sur le devant de la scène et Luna se rapprocha doucement, son regard fixé sur lui alors que son sourire s'agrandissait. « Tu as vraiment privatisé cet endroit pour un spectacle où il n'y aura que moi ? » La salle de théâtre n'était pas bien grande, mais elle restait intimidée d'être la seule spectatrice présente. Où devait-elle s'installer ? A quelle sauce allait-elle être mangée ? Finirait-il par l'inviter à participer ? Serait-elle coupée en deux sans aucun témoin de la scène ? Elvis était-il seulement ce genre de magicien ? Autant de questions auxquelles elle ne trouverait aucune réponse pour l'instant.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Jeu 24 Déc - 11:16
@Luna Shelbia

Depuis sa chute cuisante au bord de la rivière sous le regard médusé de Luna, Dewey n’avait eu de cesse de réfléchir à la façon dont il pourrait renouer le contact avec la cavalière pour la remercier de son aide et surtout, lui faire oublier sa mauvaise posture et lui faire comprendre à quel point il était un homme talentueux, à mille lieues de l’homme maladroit, sonné et titubant qu’elle avait dû supporter pendant de longues minutes. Ainsi, il en vint à la conclusion qu’il n’y avait pas meilleure preuve de son talent qu’une de ses représentations sur scène. Il aurait pu se contenter de lui envoyer un lien Youtube de l’un de ses spectacles mais il tenait à lui faire une démonstration plus intimiste car il se sentait effroyablement redevable à son égard. Qu’elle le veuille ou non, son égo en avait pris un sérieux coup lorsqu’elle avait dû le ramasser avec ses petits bras pour lui éviter de se faire emporter par les flots.
Le jour de l’invitation et bien qu’il n’eût aucun moyen de savoir avec certitude si la jeune femme se joindrait à lui, Dewey avait réservé l’intégralité du théâtre pour la journée et la soirée. Il avait prétexté une répétition cruciale et filé un chèque bien gras au propriétaire des lieux pour s’assurer d’une tranquillité totale. Seul un vigile à l’entrée était présent pour accueillir sa seule invitée et éviter que des curieux pointent leur nez. Il passa une bonne partie de la journée à installer son décor, ses accessoires et à changer de tenue pour trouver la bonne. Il était anxieux, comme face à un défi particulièrement risqué. Il savait que Luna n’était pas du tout réceptive à son art et c’était justement ce genre de personne qui l’angoissait le plus. Comme si tout dépendait de la couleur de sa chemise, il en essaya une bonne dizaine avant de se rabattre sur sa chemise fétiche : une chemise hawaïenne aux tonalités prunes. Lorsque vint l’heure du rendez-vous, Dewey patienta dans les coulisses, tapis dans l’ombre, se répétant mentalement son spectacle pour ne rien oublier. Au bout de quelques secondes, une voix s’éleva alors depuis les gradins et il se retint de taper des mains pour exprimer son soulagement. Elle était venue. Un sourire s’étira sur ses lèvres et bien qu’il ait envie de répondre à chacune de ses questions, il se contenta d’actionner un bouton sur sa droite. Un spot de lumière désigna alors une place centrale au premier rang. Elle ne tarderait pas à comprendre qu’elle devait s’installer sur ce siège et Dewey appuya ensuite sur un nouveau bouton pour lancer une piste audio très cliché mais incroyablement puissante pour instaurer une ambiance mystérieuse dans le théâtre. L’instant d’après, Dewey apparut sur scène dans un nuage de fumée et il marqua quelques secondes de suspens avant de prendre la parole. « Merci d’être venue. Puisque tu n’as pas vraiment eu l’occasion de connaître Elvis Flowers, je te propose une session de rattrapage. » Il releva alors ses deux manches pour dénuder ses bras et présenta ses mains vides à Luna. « Je te propose de me faire un tour de magie en premier, si tu veux bien. » Il lui fit un sourire et désigna du menton le siège à sa droite.  « Tu as un paquet de cartes à côté de toi, peux-tu le mélanger et tirer une carte au hasard pour moi ? » Sagement, il attendit qu’elle s’exécute avant de poursuivre. « Merci, et maintenant regarde la carte sans rien me révéler, puis remets-la dans le paquet s’il te plait. » Il sortit alors un jeu de cartes de sa propre poche et en extirpa une carte lui aussi. Sans un mot, il la signa et la remit dans son jeu à lui avant de revenir à Luna. « J’ai comme l’impression qu’un truc m’échappe… » Il fit mine de se frotter le front, sans bouger de sa place. « Peux-tu reprendre ton paquet de cartes et chercher si ma carte n’est pas apparue dans ton paquet ? Ça m’arrive parfois ! » Et il attendit qu’elle parcourt son paquet de cartes où elle trouverait effectivement une carte signée Elvis Flowers du même numéro et couleur que celle qu’elle avait tiré au sort quelques instants plus tôt.

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Dim 27 Déc - 13:43
L'ambiance amenée était particulière, mais Luna ne pouvait exprimer aucun mécontentement. L'enchainement était parfaitement exécuté, elle s'installa sans dire un mot à sa place et porta un regard émerveillé sur l'entrée magistrale d'Elvis. Elle n'était peut-être pas réceptive à la magie, elle l'était néanmoins à l'attention procurée, aux soins qu'il avait mis dans chaque détail et qui parvenait à la faire sourire bêtement. Néanmoins, à l'entente de sa participation, elle se crispa sur son siège, tout en portant son intérêt sur le paquet de cartes. « Mais qu'est-ce que tu me fais faire... » souffla-t-elle tout en exécutant sa demande, alors que son regard faisait le va et vient entre la scène et le tour en cours. Luna était un être rationnel, elle cherchait non seulement à comprendre les rouages de la magie mais également les artifices qui lui permettaient d'exécuter cette illusion. Jusqu'ici, elle n'avait rien remarqué d'étrange et reprit le fil de sa demande, alors qu'elle rechercha du bout des doigts sa carte. Le dix de coeur apparut sous ses yeux, signé par Elvis lui-même. « Dis moi comment tu fais ça, c'est quoi ton truc... » lança-t-elle en pointant la carte vers lui, démontrant ainsi sa première réussite de la soirée. Luna secoua la tête de droite à gauche, alors que son sourire en coin s'agrandit. Vivre la magie en direct n'avait rien à voir avec ces émissions nullissimes qui avaient conféré à la jeune femme son désintérêt profond pour cette discipline. Elvis marquait un premier point, elle était désormais piquée par la curiosité et par l'envie de voir autre chose. « D'accord, Elvis Flowers, c'est à mon tour de te solliciter, » Son spectacle ne fonctionnait peut-être pas ainsi, elle n'était pas censée participer sans une demande préalable de la part du magicien, mais Luna en avait décidé autrement. « Je ne vais pas te demander de faire sortir un lapin de je ne sais où, mais.. quelque chose à grignoter ? Oui, tiens, est-ce que tu arriverais à me faire apparaître ça ? » Son but n'était pas de le déstabiliser, ni même de gâcher son spectacle alors qu'il venait de commencer, mais ce grand magicien avait-il la capacité d'improviser sur demande ? Ou la préparation était-elle toujours de mise ? La question taraudait la jeune femme, qui fixait désormais son interlocuteur avec attention. Sa requête ne lui semblait pas compliquée à exécuter, après tout elle n'avait pas demandé un sac plein de billets verts ou l'apparition subite des Kardashian sur scène.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Lun 28 Déc - 10:38
@Luna Shelbia

Les réflexions de surprise et peut-être un peu d’agacement de Luna faillirent arracher un sourire au magicien mais, inflexible dans son rôle, il resta stoïque, observant avec attention les gestes de sa spectatrice. Elle était consciencieuse dans l’exécution et Dewey en ressentit une immense satisfaction. Il avait repris le contrôle et c’était exactement ce dont il avait manqué lors de leur première rencontre. La fierté se lut alors dans son regard lorsque Luna vit, ébahie, sa carte signée parmi son jeu qu’elle n’avait pourtant pas quitté des mains. Cette fois, Dewey ne retint pas son sourire et, l’œil pétillant, répondit. « Aïe, je suis navré de t’apprendre que je ne révèle jamais mes tours. » Amusé, il fut sur le point d’enchaîner avec sa prestation suivante lorsque Luna reprit la parole et l’interrompit dans son action. Stupéfait par sa demande, il haussa un sourcil démontrant qu’il était désarçonné. Aurait-il dû l’inviter au restaurant plutôt qu’à une représentation privée ? Lui qui déroulait ses spectacles comme du papier à musique fut un instant pris de panique à l’idée de devoir faire apparaître de la nourriture sur scène. Ce n’était pas quelque chose qu’il avait anticipé et il n’était pas certain d’avoir un quelconque repas en coulisses. « Hum. » Il se frotta le front, cette fois sincèrement confus, avant qu’un éclair de génie le frappe. Il avait un truc à grignoter. Au fond de sa poche. La chance qu’il eût à cet instant, fut que Luna n’avait pas précisé ce qu’elle désirait grignoter. Il frappa alors des mains et tous les spots de la salle s’éteignirent. La salle fut plongée dans une obscurité si opaque que Luna ne put même pas distinguer la moindre lueur. Quelques secondes plus tard, la lumière revint avec force et réussie même à éblouir Dewey. Un Dewey qui s’était déplacé dans le noir pour venir s’asseoir sur le siège voisin de la jeune femme, tandis qu’une barre céréalière trônait sur les genoux de Luna. « Je n’ai pas pu faire mieux. Mais certains diront que j’ai relevé le pari, non ? » Assis sur le fauteuil rouge, les jambes croisées, le prestidigitateur regarda avec facétie la demoiselle avant de reporter son attention sur le devant de la scène, à présent vide. Ce point de vue ne lui était pas familier et pourtant, il ne put s’empêcher de ressentir des frissons qui trahissaient la passion qu’il portait à son métier. « Je peux poursuivre ou tu comptes me demander de faire apparaître des sushis sur scène ? Parce que si tu voulais que je t'invite à dîner, je peux commander et nous faire livrer dans ce théâtre. » Il regarda une nouvelle fois la brunette du coin de l’œil, lui laissant cette fois – peut-être l’unique fois de la soirée – le droit de choisir la suite des évènements.

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Mar 29 Déc - 21:11
Elle opta pour une moue attristée lorsque Dewey lui signifia qu'il ne révèlerait pas ses secrets. Luna faillit émettre un son en guise de protestation, mais parvint à la retenir in extremis. Elle trouverait bien un moyen plus ou moins subtile de découvrir l'envers du décor, nul besoin de l'embêter un peu plus au cours de sa présentation. Après tout, elle venait de lui lancer un défi et ce fut une Luna particulièrement attentive qui observa le magicien. La lumière s'éteignit et cette fois-là, elle émit un petit hoquet de surprise. Était-ce vraiment un tour de magie que de les plonger dans l'obscurité ? Sur le qui vive, la jeune femme sentit son rythme cardiaque s'accélérer alors que le retour d'une lumière éblouissante manqua de l'aveugler. « Hmm, alors, » commença-t-elle en lançant un regard dubitatif sur la barre de céréales qui trônait sur ses genoux. « Imaginons que la lumière s'éteigne, puis qu'elle se rallume, et que la barre ne soit plus là. Est-ce que je l'ai mangé, est-ce que je l'ai jeté sous un siège ou est-ce que je suis assise dessus ? » Elle agita l'objet de son pari sous son nez, comme pour mieux affirmer ses dires. « Est-ce que c'est vraiment de la magie, ou est-ce que c'est de la ruse ? » Dewey était sûrement un petit futé, une qualité qui devait être primordiale dans sa profession, mais Luna restait perplexe sur ce qui venait de se produire. « Pari gagné à 50% alors, mais c'est vraiment parce que c'est toi. » Et parce qu'il état parvenu à lui dégoter de quoi grignoter, ce qu'elle ne précisa pas à voix haute. Au lieu de ça, elle lâcha un rire gêné tout en frottant négligemment ses paumes contre ses cuisses. Elle prenait conscience qu'elle ruinait son spectacle avec ses questionnements, alors qu'il tentait simplement de partager sa passion. Bien évidemment, elle fut tentée d'accepter la proposition de livraison de nourriture dans le théâtre, mais Luna se ravisa bien vite. Elle n'était pas là pour manger, ni même pour tester le magicien, elle devait simplement profiter de cet instant de divertissement. « Non, poursuis, je te promets de ne plus t'interrompre avant la fin de ton spectacle. Tu dois déjà regretter de m'avoir invité, j'aimerai autant éviter que tu aies envie de me faire disparaître ou que tu me transformes, moi, en sushis. » Elle se cala dans son fauteuil et tendit une main vers la scène afin de l'inviter à reprendre son show. « Mais, combiner la magie à la nourriture, ça pourrait être un bon filon, tu devrais envisager de l'exploiter à l'avenir. » conclut-elle dans un mince sourire, avant de lui signifier que sa bouche serait désormais scellée. Elle n'en oublia pas non plus l'essentiel, et commença à attaquer la barre de céréales gracieusement offerte par Dewey.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Jeu 31 Déc - 15:52
@Luna Shelbia

Comme un chiot prit sur le fait, Dewey n’osa pas soutenir le regard de Luna lorsqu’elle releva qu’il n’avait pas été très transparent dans cette prestation 'minute' et qu’il n’y avait pas eu grand-chose de magique là-dedans. « Détrompe-toi, la magie c’est 99% de ruse. » répondit-il non sans un sourire gêné. Effectivement, s’il avait osé faire un tel numéro devant un public exigeant, Dewey se serait pris un tôlé en pleine figure mais il n’avait clairement perçu aucune autre solution pour se sortir de la colle qu’elle lui avait posé. A sa grande surprise, Luna finit par accepter son numéro et cette fois, Dewey posa sur elle un regard complice, visiblement soulagé. Son avis lui importait et il tint à le lui signifier par un sourire sincère. « Ça me touche. » Toujours installé dans son siège, il pencha la tête lorsqu’elle reprit la parole pour décliner son offre. Elle semblait avoir compris la façon dont devait se dérouler un spectacle de magie et il parut amusé par ses propos. La transformer en sushis était une idée, mais il n’était pas sûr qu’elle en deviendrait plus appétissante, pensa-t-il, déjà soumis à son charme depuis l’instant où son regard s’était posé sur elle. Loin néanmoins de se laisser fléchir par de telles considérations, Dewey se leva de son siège, déterminé à reprendre son spectacle là où il l’avait laissé. « Il n’y a pas de mal, c’est un spectacle vivant ! Mais si tu veux bien, je vais m’occuper de le faire vivre. » Il lui fit alors un bref clin d’œil avant de grimper sur la scène avec une aisance stupéfiante. C’était comme si bondir sur scène était une deuxième nature. Sans un mot, il disparut quelques secondes en coulisses et revint avec une table roulante, sans nappe pouvant dissimuler le dessous de la table. Une fois la table mise au centre de la scène, il s’installa dessus, les mains sur ses genoux. « Je vais te raconter une histoire assez incroyable. » Dewey irradiait, visiblement ravi de pouvoir faire un tour de magie devant un autre être humain, dans une vraie salle de théâtre après tant de mois passés sans contact avec un public. « L’histoire d’un type, assez banale mais affreusement maudit. Si maudit, que dès qu’il avait le malheur de marmonner des noms d’oiseau sur autrui, des oiseaux lui sortaient de la tête ! » A peine finit-il sa phrase que deux colombes semblèrent s’échapper du crâne du magicien. Elles volèrent un instant au-dessus de la tête de Luna avant d’aller se percher dans les gradins supérieurs. Feignant de n’avoir rien remarqué, Dewey poursuivit son histoire. « Le plus dingue fut la fois où il n’arriva pas à donner de réponse à la devinette d’un ami et qu’il dût donner sa langue au chat ! » De derrière son épaule, un véritable matou apparut et glissa le long du torse de Dewey puis vint se blottir contre les jambes de Luna. « Mais là où il se considéra vraiment maudit fut lorsqu’il tomba amoureux : des papillons lui sortirent du ventre ! » Cette fois, ce fut des centaines de papillon en papier qui semblèrent s’extirper des entrailles de Dewey, dans des étincelles de couleurs, tandis que le magicien continuait de paraître impassible à ce qu’il venait de se passer. Le chat se défit de Luna pour venir jouer avec les bouts de papier multicolores qui jonchaient le sol. Dewey, quant à lui, regarda Luna avec un air malicieux et satisfait, attendant avec appréhension son avis sur ce qu’elle venait de voir.

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Ven 1 Jan - 21:51
Elle regretta un instant ses paroles, espérant que Dewey ne lui en tiendrait pas rigueur. Il était passionné par son métier de magicien autant qu'elle l'était par ses chevaux, il n'y avait qu'à observer son regard rivé sur la scène, puis le sourire sincère qu'il finit par lui offrir. Rassurée, Luna y répondit chaleureusement tout en hochant la tête. Ils ne se connaissaient pas bien, pour autant il semblait chercher son approbation. Elle n'était pas la meilleure spectatrice, n'était pas très sage, pas très docile et cherchait du coin de l'oeil le fil transparent qui lui permettrait toujours de comprendre les rouages. Néanmoins, elle ne pouvait nier que Dewey était doué et parvenait plutôt aisément à créer une ambiance captivante. Alors qu'il remontait sur scène pour poursuivre son spectacle, Luna termina rapidement sa barre de céréales pour profiter ainsi de la suite. Son attention fut captée avec une simplicité évidente, Dewey dégageait naturellement une aura totalement en raccord avec son métier : il était fait pour être magicien, et l'entraîneuse sentit son scepticisme se faire doucement la malle. Les yeux brillants, elle fixait le tour comme une enfant émerveillée. Les colombes lui arrachèrent un couinement alors qu'elle suivit doucement leur envolée, bien vite rattrapée par une boule de poils qui trainait à ses pieds tout en ronronnant et qui se fit la malle pour partir jouer avec une nuée de faux papillons. Sa bouche était entre ouverte, alors qu'elle fixait Dewey comme une bête curieuse. Son sourire était bien présent, il était à la fois gêné et admiratif, et l'espace de plusieurs secondes, Luna resta pantoise. Elle se sentait bête d'avoir eu autant d'à priori sur la magie, d'avoir remis en cause les capacités de Dewey qui était - selon Google, et selon ce qu'elle venait de voir - un très grand magicien. Il lui semblait donc opportun de le remettre sous le feu des projecteurs et de lui communiquer son ressenti, ce fut ainsi que Luna commença à l'applaudir chaudement. « C'est un superbe tour, » souffla-t-elle tout en se relevant, afin d'appuyer un peu plus son admiration. « Magnifique, et très poétique en plus. » Il était difficile d'être insensible à cette histoire si bien mise en scène. « Je reconnais que c'est impressionnant, et que tu es très doué, vraiment. » Elle n'avait jamais été avare de compliments, surtout lorsqu'elle reconnaissait s'être plantée sur toute la ligne et Dewey l'avait remise à sa place en beauté. « Est-ce qu'il y a une suite à ton histoire ? Il se passe quoi pour ce type banal, maudit et amoureux ? » Un instant, elle ne put s'empêcher de se remémorer les quelques articles lus, notamment ceux sur son divorce. S'agissait-il d'un simple conte pour un tour de magie, ou Dewey était-il ce type banal et maudit ? Elle n'ose guère poser la question, tout ceci ne la regardait pas. Au lieu de ça, elle reprit sur une note plus légère. « Est-ce que c'est ton chat, ou est-ce que tu l'as emprunté ? Il est adorable. » Amoureuse des chevaux, elle l'était tout autant des bêtes de manière générale.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Jeu 7 Jan - 19:21
@Luna Shelbia

Malgré lui, Dewey se surpris à attendre la réaction finale de Luna avec une appréhension presque palpable. Les mains à plat sur ses genoux, il s’assurait ainsi de ne pas laisser ses mains fébriles le trahir. Il avait perçu son regard s’émerveiller et sa bouche s’entrouvrir sous l’effet de la surprise lors des moments clés de son numéro mais il redoutait encore qu’elle juge son travail de décevant. Heureusement pour lui, elle ne parut pas sceptique, bien au contraire, elle salua son spectacle par des applaudissements nourris et se leva même de son siège. Laissant la pression retomber, un sourire soulagé vint fendre le visage du magicien. « Merci, j’en suis ravi. » Dit-il avec entrain avant de marquer une pause à sa question. L’histoire mise en scène était une fiction mais comme toute fiction, elle tirait ses piliers de faits plus personnels. Il hésita alors sur la réponse à apporter et finit par choisir la voie de l’ambiguïté. « Il s’exile. Il préfère vivre dans son coin et limiter les interactions sociales. C’est plus sage pour lui, je pense. » Il la regarda un peu longuement avant de reporter son attention sur le chat qui continuait de jouer avec les feu papillons. « Ah lui, c’est un ami. » Dewey effectua plusieurs pas pour rejoindre la boule de poils et l’accueillit dans ses bras. « Ce n’est pas le mien mais une gentille dame de la ville me le prête de temps en temps. J’ai juste un impératif : ne pas le couper en deux ! » Il rit doucement et fit quelques papouilles à l’animal avant de venir au bord de la scène et de s’y installer. D’un signe de la tête, il indiqua à Luna qu’elle pouvait venir le caresser si elle le souhaitait. « Oui, il est très bien dressé. C’est un bonheur de travailler avec lui. Il s’appelle Dodie. » Il leva son visage au-dessus d’eux et chercha du regard les colombes du spectacle. « Par contre, les récupérer elles c’est toujours un cauchemar. C’est James, le propriétaire de la salle, qui va encore me maudire. » Il baissa les yeux et un sourire culpabilisant atterrit sur ses lèvres. « Mais ça en valait le coup si ça m’a permis de te faire rêver quelques instants. »

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞


Dernière édition par Dewey Griffith le Ven 15 Jan - 15:26, édité 2 fois

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Mar 12 Jan - 14:08
Luna était-elle en train de développer un intérêt pour la magie ? Peut-être pas, mais elle saluait néanmoins la performance du prestidigitateur qui lui permit d'oublier ses a priori durant de longues minutes. Elle n'irait pas d'elle-même à un autre spectacle, conserverait uniquement le souvenir rêveur de celui-ci, ainsi qu'une pensée pour le seul magicien qu'elle ait jamais apprécié. « Oh, donc c'est un homme sage. » songea-t-elle en pointant un index sur ses lèvres. « Tu devrais finir son histoire sur une note rêveuse, ce serait plus en adéquation avec ton spectacle. » Il n'avait pas quémandé ses conseils, était assez célèbre pour ne pas en avoir besoin ou peut-être pour s'en offusquer, mais Luna était une personnalité positive - en générale - et une fin heureuse lui semblait pertinente. « Dodie le chat est donc ton assistant, » Elle sourit tout en se relevant de son siège afin de se rapprocher du bord de scène. La boule de poils eut quelques caresses supplémentaires, tandis que Luna s'installa aux cotés de Dewey, le nez désormais relevé vers le plafond. « Je suppose que Dodie s'en chargerait bien aussi, » Elle pouffa doucement de rire, ayant tout de même une pensée embêtée pour le dit James. « Tu m'as fait rêver, c'est vrai, j'ai apprécié. Je ne suis pas sûre d'être totalement réconciliée avec la magie, mais maintenant je pourrais dire qu'il y a un spectacle captivant, porté par un certain Elvis Flowers, qu'il faut aller voir. » Elle se fendit d'un sourire sincère, alors qu'elle hissa ses fesses pour s'asseoir sur le bord de scène. « Est-ce que tu poursuis ? » Etait-elle encore une fois en train de ralentir sa prestation avec son babillage intempestif ? Sans attendre une nouvelle réponse, Luna reprit dans la foulée, un aveu coincé au bout des lèvres. « J'ai fait des recherches sur toi... Dis comme ça c'est un peu dérangeant... Enfin, peu importe, je ne pensais pas trouver autant de photos de toi avec des célébrités.. et des présidents... Question, qui est la plus sympa d'entre toutes ? » La célébrité n'avait que peu d'importance à ses yeux mais la curiosité l'avait poussé à chercher ces fameux magasines évoqués la fois précédente. Luna aimait sa vie tranquille et son anonymat, celle menée par Dewey était diamétralement opposée. « Tout ça concernait Elvis, pas Dewey. Qu'est-ce qu'il y a à savoir sur lui, à part qu'il apprécie la pêche et son travail ? »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Ven 15 Jan - 16:14
@Luna Shelbia

Dewey eut un sourire aux propos de Luna et se permit d’y ajouter une précision. « Il y a été contraint, il était beaucoup plus libre et insouciant avant ça. » Lorsqu’elle lui suggéra de clôturer le spectacle sur une note plus positive, le magicien sembla songeur. Ce n’était pas du tout une option qu’il avait explorée, sans doute parce que son cœur n’y était pas enclin. Toutefois, il devait reconnaître que c’était une possibilité intéressante et qu’il devait très probablement rester optimiste dans ses spectacles. Il était là pour faire rêver son public, non pas pour l’attrister ou lui faire subir sa morosité tenace. « A quoi penses-tu ? Ça m’intéresse d’avoir une proposition de ta part. Promis, je te créditerais. » Dit-il simplement, persuadé que sa fraîcheur et sa gentillesse saurait trouver une fin heureuse à ce malheureux personne. Tranquillement, Dewey continua de caresser le félin qui semblait y prendre un grand plaisir, d’autant plus lorsque les caresses de Luna s’ajoutèrent aux siennes. La jeune femme évoqua la possibilité que Dodie s’occupe des oiseaux et Dewey, rieur, fit mine de boucher les oreilles du chat. « Ne lui donne pas d’idées ! J’ai tellement galéré pour l’en dissuader les premières fois… » Il porta sur Luna un regard rieur avant de se reconcentrer sur le chat, prenant soin de ne pas entrer en contact avec les mains de la jeune femme. Ils n’avaient plus été aussi proches depuis sa chute et son secours inespéré. Son esprit divagua quelques instants avant d’être ramené à la réalité par la question de Luna. Il fut surpris d’apprendre qu’elle avait fait ses recherches à son sujet, mais aussi très flatté. Lui qui avait été si vexé qu’elle ne le reconnaisse pas semblait aujourd’hui satisfait. « Ha, bonne question ! Figure-toi qu’Angela Merkel, sous ses airs austères, est très drôle. Son accent allemand lorsqu’elle parle anglais est génial. Mais ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit un peu amoureuse de moi. » Il lui adressa un regard entendu, mi-blagueur, mi-sérieux. A elle de distinguer ce qui était vrai et ce qui l’était moins. Dewey retira ses bras de Dodie mais l’animal resta sur place, visiblement à l’aise sur les jambes du magicien. S’appuyant en arrière sur les paumes de ses mains, l’homme réfléchit quelques instants avant de reprendre la parole pour répondre aux interrogations de sa spectatrice. « Tu as dû le voir dans les articles, je suis père. Etais. Enfin, je présume que lorsqu’on est père, c’est pour toujours. » Son regard fixait les oiseaux qui tournoyaient au-dessus de leurs têtes, échappant ainsi au contact visuel avec Luna car elle aurait alors aperçu l’ombre qui venait de s’abattre dans ses yeux. « Je suis divorcé officiellement depuis 10 mois. Pour une désintoxication maritale, Windmont Bay c’est plutôt pas mal. » Il marqua une pause avant de prendre une profonde inspiration et de se redresser pour renouer le contact visuel avec la jeune femme. « Et toi, tu ne m’as que très peu parlé de toi. Qui es-tu et pourquoi tu m’accordes cette opportunité de te plonger dans mon monde ? »

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Mer 20 Jan - 13:26
Luna hochement bêtement la tête devant sa réponse, perdue dans ses songes, puis revint à la réalité de cet instant lorsque Dewey quémanda une proposition. D'abord étonnée, elle porta sur lui un regard prudent, mais il semblait sérieux dans sa démarche. Sa bouche s'entrouvrit à peine puis se referma. « Hmm, » commença-t-elle à marmonner. « Je n'en sais trop rien, c'est toi le pro. Mais puisqu'il tombe amoureux, c'est le moment de faire apparaître cette personne sur scène ? Quelqu'un du public, je suis sûre que ça leur ferait plaisir d'être sélectionné. » Elle s'aventurait dans une monde qu'elle ne maitrisait pas, son esprit n'était pas aussi créatif que celui de Dewey et elle n'avait pas l'impression d'être de bons conseils. Elle reporta bien vite son attention sur Dodie qui ronronnait à tout va d'être aussi choyé, la boule de poils avait ravi son coeur depuis son arrivée dans le théâtre. « J'espère que cet amour est réciproque. Je me doute bien que tu dois t'habituer à son accent, en plus de devoir aimer la bière, la saucisse-moutarde dès le matin et le combo chaussette - sandales - short, mais je suis sûre que tu vas te plier en quatre pour elle, » plaisanta-t-elle à son tour, avant de reprendre beaucoup de sérieux. « J'ai lu les gros titres, oui, je ne suis pas allée dans les détails pour ce qui concernait ta vie privée, » Elle sentit une pointe douloureuse au niveau de sa poitrine et porta son regard sur Dewey, occupé à fixer les oiseaux. Sa vie semblait idyllique sur le papier, il était un magicien reconnu et apprécié, doué dans son domaine et doté d'un charisme évident, pour autant il cachait de profondes blessures qui firent écho à la jeune femme. Il aurait pu éluder ce sujet, Luna ne l'aurait jamais abordé d'elle-même, mais il avait fait le choix de se confier simplement sur son parcours. « Je suis désolée, pour ton enfant, et pour ton divorce. » Toute sa compassion se traduisit dans cette main qu'elle posa sur son avant-bras et dans ce regard bienveillant, et sincère, qu'elle porta sur lui. « Oh, je n'aime pas beaucoup parler de moi et je n'ai pas grand chose à dire en fait, enfin rien de très intéressant. » Elle n'était que Luna, propriétaire - pour l'instant - d'un ranch et bonne copine de tout le monde, il n'y avait pas grand chose à souligner dans sa vie ou sur sa personne. « J'ai eu une année un peu chaotique, et plus encore dernièrement... Ton invitation est arrivée pile à ce moment-là, comme par magie, alors je me suis dis, pourquoi pas ? » Elle marqua une courte pause, puis reprit. « Je crois que j'ai accepté parce que ça venait de toi. C'est vrai que notre rencontre l'été dernier était particulière, et tu n'as sûrement pas envie d'en reparler, je m'en doute bien. Mais au final, tu étais - es toujours - quelqu'un de sympathique et c'est suffisant pour avoir envie de se plonger dans ton monde. Et au final, c'est une belle réussite. »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Sam 23 Jan - 11:20
@Luna Shelbia

Luna ne se considérait peut-être pas comme la mieux placée pour lui donner des conseils de scénique et de storytelling mais sa réponse sembla plaire à Dewey. Elle l’avait émise avec hésitation mais il imagina très bien la séquence et son visage s’illumina d’inspiration. « C’est une belle idée, intégrer des spectateurs à la narration c’est toujours très puissant. » Il se promit d’y réfléchir tant l’idée lui paraissait pertinente. Lorsqu’elle rebondit sur son lien avec la Chancelière allemande, Dewey parut franchement amusé. « Le tableau que tu me dépeins n’est pas très engageant. Mais en amour, je suis prêt à bien des concessions, c’est certain. » La frivolité de l’échange ne tarda pas à se dissiper pour laisser place à une conversation plus personnelle - donc dramatique avec Dewey. Ça ne le dérangeait pas. A vrai dire, c’était assez salvateur de pouvoir en parler avec une personne qui n’avait pas assez d’éléments pour le juger (et qui peut être ne souhaiterait jamais le faire). Il y avait déjà eu ce pattern lors de leur première rencontre : entre moments cocasses et aveux plus intimistes. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il lui avait très tôt révélé sa vraie identité et qu’aujourd’hui encore, il se permettait d’évoquer le décès de son fils et son divorce. Luna le mettait en confiance et lui donner même le sentiment qu’il se devait d’être entièrement franc avec elle. Il n’avait pas le risque de la décevoir puisqu’elle ne connaissait pas son personnage de scène et il l'avait cru sur parole lorsqu’elle lui avait assuré qu’elle n’irait jamais offrir ses confidences à la presse. Au contact de sa main sur son avant-bras, le magicien parut troublé. Il n’avait pas été réconforté depuis longtemps (sans doute parce qu'il n'avait jamais accepté que quiconque le fasse). D’un geste, il posa sa main opposée sur celle de la jeune femme pour la remercier de ce soutien si rare. « Merci. » souffla-t-il avant de libérer sa main et de l’écouter lui expliquer ses raisons. Elle restait pudique dans ses propos et vague sur les peu d’indices qu’elle acceptait de lui confier. En tant normal, Elvis Flowers lui aurait sans doute proposé une séance d’hypnose pour l’inciter à se libérer mais Dewey Griffith lui, préféra laisser les choses se faire. « Comme par magie, c’est tout moi. » Il lui sourit et poursuivit. « Je suis ravi d’entendre ça - vraiment. Enfin, pas la partie sur ton année chaotique, mais d’avoir pu t’offrir cette parenthèse. » Le chat sur ses genoux sembla s’assoupir sur le magicien, visiblement bercé par la discussion des deux humains. « Quelqu’un de sympathique » reprit-il en écho à ses mots. « Figure-toi que ce n’est pas dans mon habitude. J’imagine que puisque tu m’as déjà vu au niveau 0 de la crédibilité, inconsciemment, j’essaye de compenser. » Il haussa les épaules et s’empressa de la reprendre sur le peu d’informations personnelles qu’elle avait laissé s’échapper. « Parle-moi de ton année chaotique. » Curieux, son regard bleu-gris sembla insister juste ce qu’il faut pour la convaincre de se confier à lui.

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Mar 26 Jan - 16:26
Elle ignorait si sa proposition trouverait écho dans l'un de ses spectacles, mais elle accueillit son intérêt d'un sourire satisfait, peut-être serait-ce là une nouvelle opportunité pour venir le voir. L'avenir le lui dirait. « C'est bon à savoir. » déclara-t-elle au sujet de leur échange sur la chancelière et les concessions. Même s'il se cachait derrière cet Elvis Flowers, Dewey laissait tout de même transparaître un homme d'une certaine fragilité. Le réconforter lui semblait évident et le contact retour de sa main sur la sienne laissa Luna songeuse. Il n'en avait pas conscience, elle n'avait évoqué aucun sujet personnel la concernant, mais ce geste lui apportait également un peu d'apaisement et le sentiment de ne pas être seule dans la tourmente. « Merci pour cette parenthèse, d'ailleurs. » De sa main libérée, elle gratouilla une nouvelle fois le crâne de Dodie qui roupillait sur le magicien, lui aussi visiblement apaisé. « Est-ce que tu arriveras un jour à oublier ça ? » Leur rencontre n'était définitivement pas un bon souvenir pour lui, alors que Luna s'en amusait plus qu'autre chose. La curiosité qui s'en suivit la força à prendre quelques secondes de réflexion. Dewey lui faisait bonne impression, il lui était sympathique, il répandait son aura magique au détour de la petite salle, pour autant Luna n'était pas une femme qui se confiait facilement, voir pas du tout. Malgré la confiance qu'elle portait à son entourage, même eux n'avaient pas souvent droit à ses babillages. Elle était ainsi faite et avait beaucoup de mal à contrer sa nature première, préférant être l'oreille attentive d'autrui. Son regard plongé dans celui de Dewey, elle espérait trouver les mots pour lui expliquer cela, ou la force de lui confier un semblant de son année chaotique. Malheureusement, elle ne parvint pas à cette éventualité. « Rien d'important. » souffla-t-elle dans un sourire pincé. Elle était venue ici pour se changer les idées et se retrouvait une nouvelle fois face à une vague d'émotions qui la submergeait, elle ne voulait pas évoquer des sujets qui lui entaillaient le coeur à chaque nouvelle pensée. « Tu comptes rester encore un peu ? Dans le coin, je veux dire. » reprit-elle dans l'espoir vain de le voir garder toute l'attention pour lui. Une part d'elle était également curieuse de savoir si sa « désintoxication maritale » l'amènerait à reprendre le large dans les temps à venir. L'Oregon n'était peut-être pas l'idéal pour un magicien de sa renommée. « Ton spectacle est terminé, tu te retrouves aux côtés de quelqu'un qui n'a pas envie de discuter de son année chaotique, tu as toutes les bonnes raisons de vouloir t'en aller, mais, est-ce que tu crois qu'on peut envisager de commander des sushis ? » Elle n'avait pas particulièrement envie de rentrer chez elle et de retrouver sa solitude devenue pesante. Dewey était de bonne compagnie, elle voulait rester à ses côtés encore un peu avant de revenir à ses tracas quotidiens. « J'ai aussi un divorce à mon actif, ce n'est pas toujours évident. » confia-t-elle finalement, même si ce sujet n'avait rien à voir avec les récents évènements évoqués plus tôt.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

behind
messages : 1226
name : fai
face + © : Jamie Dornan @jenesaispas @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, mlowe

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 2374
moodboard : Let the magic begin Andewe10
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Dim 31 Jan - 18:13
@Luna Shelbia

Dewey n’espérait rien en retour de ce spectacle mais les remerciements de la jeune femme lui firent chaud au coeur. Ses mots étaient sincères et la valorisation de son travail était toujours très gratifiant. Il regarda ses doigts caresser le crâne du chat ensommeillé, réfléchissant à la réponse à apporter à sa question. Oublier ne lui semblait pas le mot opportun. Oublier, c’était effacer et ce n’était définitivement pas son genre. Lui, il était plutôt de ceux qui ressassent chaque nuit, pendant de longues minutes insomniaques, avant de s’endormir, les erreurs et les faux pas qu’il a commis. « Hum, peut-être si je retombe sur le crâne. » Il leva un oeil amusé sur Luna qui sans doute aurait espéré une réponse différente, plus volontaire. Dewey patienta ensuite, visiblement plein d’espoir quant à l’entendre se confier à lui en retour. Contre toute attente, pourtant, elle se braqua et lui refusa le moindre détail supplémentaire. Malgré lui, il fronça les sourcils comme face à un problème de mathématiques qui lui résistait. Il aurait voulu insister, tenter de la prendre sous un autre angle mais la jeune femme ferma si vite la discussion en enchaînant sur une autre question que le magicien jugea délicat de la reprendre. Il passa une main dans ses cheveux et se frotta la crâne, pensif. « Je me plait bien ici, étonnamment. Mais je sais que c’est temporaire, qu’il ne serait pas sage que je m’enlise trop longtemps. Le monde du show-business est assez cruel et je sais que la concurrence se réjouit de mon absence. Du coup, je n’ai pas envie de leur faire ce plaisir trop longtemps. » Il laissa retomber sa main et prit Dodie entre ses bras. Délicatement, il déposa le chat sur les planches à côté de lui et se tourna vers Luna, ne cessant d'être amusé par sa fraîcheur. « Ça s’envisage, oui. Je ne veux pas être celui qui te laisserait mourir de faim, ça serait dommage. » Il plongea alors une main dans la poche de son pantalon et en sortit son téléphone portable. Il se mit à tapoter sur l’écran, bien décidé à passer commande lorsque les nouveaux propos de Luna l’interrompit dans sa recherche. « Ah ? » Dit-il en relevant son visage vers elle. Il la sonda du regard, visiblement surpris par cette révélation. « Quel idiot, si je peux me permettre. Ton ex-mari doit se mordre les doigts aujourd’hui. » Sans contexte quant à ce divorce, Dewey s'était permis cette réplique sans arrière pensée. Luna lui paraissait être une femme éblouissante, ambitieuse, sensible ; en soit, une personne difficile à haïr.

_________________
❝ I've watched all my castles fall, they were made of dust, after all. Someday all this mess will make me laugh, I can't wait. ❞

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Let the magic begin 6hodrl2

Let the magic begin PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Let the magic begin Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin · Lun 1 Fév - 20:04
Dewey était un être buté qui n'oublierait jamais sa chute, sûrement l'un de ceux qui ressasserait encore cet évènement d'ici une dizaine d'années. L'image parvint à la faire sourire, même si Luna secoua doucement la tête face au magicien. « Je ne te le souhaite pas. » précisa-t-elle avec aplomb, tandis que la discussion s'orientait vers un monde qui lui était inconnu. Le show-business n'avait rien de particulièrement attrayant à ses yeux, moins encore maintenant que Dewey le dépeignait en connaissance de cause. Il avait bien du mérite d'évoluer dans un tel environnement et de vouloir y reprendre ses marques, bien que Luna le pensa plutôt fou sur l'instant. « C'est donc bel et bien dans un monde de requins que tu vas faire ton grand retour. » La douceur de vivre orégonaise était tellement plus agréable que le tumulte des grandes villes. « Oui, mais, ne t'arrêtes pas de commander pour autant, » reprit-elle en fronçant les sourcils et en pointant son téléphone du bout de l'index afin de l'inciter à poursuivre. Malgré le sujet déplaisant amené par Luna, la réaction de Dewey lui arracha un rire léger, il n'était pas le premier à traiter son ex mari d'idiot. « Pas vraiment, il a refait sa vie et je crois qu'il est heureux. » Aux dernières nouvelles, il était également sur le point de devenir père, une information que Luna avait gardée pour elle. Le couple n'était pas de ceux qui s'étaient séparés en bons termes - les torts étaient partagés - et malgré toute la bienveillance dont elle faisait preuve au quotidien, elle ne lui avait jamais souhaité le meilleur. Tant mieux pour lui, le meilleur s'était présenté de lui-même dans sa vie et elle ne pouvait nier qu'une pointe de jalousie la tiraillait souvent face à ce bonheur retrouvé ; le sien crapahutait quelque part.

La commande de sushis arriva une trentaine de minutes plus tard, laissant à Dewey et Luna le soin de continuer leur discussion avant de profiter d'un repas en compagnie de Dodie. Le matou chaparda à plusieurs reprises sur le plateau et clôtura leur rencontre sur plusieurs éclats de rire, et sur une boule de poils étalée au sol et repue. Une soirée dès plus agréable qui lui permit de découvrir un autre Dewey ainsi que son univers mystérieux.

Topic terminé.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Let the magic begin Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Let the magic begin ·
 
Let the magic begin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: