hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 (tell me what you're thinkin')


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (tell me what you're thinkin') · Dim 27 Déc - 12:57
tell me what you're thinkin'
we can get high, we can get low
let me be your friend, baby, let me in


@Vittoriu Cesari — december, 26th (2020)

Pour ce Noël 2020, Scar avait voulu faire les choses bien, être généreuse envers ses proches et leur donner ce dont ils avaient besoin pour passer une année 2021 inoubliable. Au lieu d'acheter des présents, elle avait donc décidé de donner de sa personne - et de son cerveau machiavélique - pour les pousser dans la bonne direction, estimant qu'elle connaissait leurs besoins mieux qu'eux-mêmes. C'est ainsi qu'elle avait donné rendez-vous à Vittoriu au Saddle Peak Lodge, le 26 au soir, prétextant vouloir partager un repas de fête avec lui pour terminer cette année en beauté et lui donner son "cadeau". Ce fameux cadeau, en réalité, excellait par son absence et par la présence de son ex-fiancée, Thaïs. Elle avait effectivement usé de la même excuse pour que cette dernière soit au restaurant le même jour, à la même heure, à la même table. Plutôt fière d'elle, elle estima mériter une récompense, et profita de l'absence de Vittoriu pour s'introduire sur sa propriété et passer un moment calme et apaisant en compagnie de ses chevaux. Elle s'installa dans les écuries, pensant avoir de longues heures devant elle avant de devoir s'éclipser pour laisser Vittoriu et Thaïs s'accoupler comme des animaux, mais ce n'est que quelques minutes plus tard que la porte des écuries s'ouvrit sur le corse tandis que Scar était en pleine discussion avec l'un de ses chevaux - si la belle se confessait régulièrement, elle éprouvait quand même un besoin de parler à ces animaux qu'elle aimait tant, ces créatures calmes et silencieuses qui ne la jugeraient jamais.
« Tiens, Vitto ! Qu'est-ce que tu fais ici ? » Elle était sur ses terres, il était chez lui, mais elle lui posa cette question comme si elle en avait tous les droits - sa présence chez lui aussi tôt dans la soirée la surprenait réellement. « Vous vous êtes tellement manqués que vous n'avez pas résister à l'envie de vous sauter dessus ? » C'était la seule option acceptable aux yeux de la brune. Et si le sexe avait tendance à la répugner, il s'agissait néanmoins de son couple préféré, et puisqu'ils ne l'avaient pas attendue avant de copuler hors mariage elle ne pouvait que faire tout ce qui était en son pouvoir pour les réunir afin qu'ils se marient et que leurs âmes soient un minimum sauvées. « Me dis pas que vous avez fait du sexe pendant que j'étais ici ? » Une grimace de dégoût vint déformer ses traits à l'idée de s'être trouvée si près d'une scène de crime - si ce n'était pas le cas, cela voudrait dire que son plan avait échoué et elle n'en serait pas ravie non plus. Une chose était sûre : Scar ne semblait pas se rendre compte de la colère évidente sur le visage de Vittoriu (ou plutôt, décida de l'ignorer).

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 27 Déc - 17:54
Vittoriu avait accepté l’invitation de la jeune Scar Murphy – il est bien rare qu’il sorte en dehors de sa propriété et surtout qu’il soit invité, lui offrant par la même occasion un semblant de vie sociale au sein de Windmont Bay. Il s’était changé pour l’occasion : il doute que les clients du restaurant sauront apprécier l’odeur de cheval qui imprègne ses habits au quotidien. Enfin, il monte à bord de son véhicule directement le Saddle Peak Lodge. C’est là-bas que Scar lui a donné rendez-vous. Un rendez-vous amical, bien entendu. Arrivé dans le quartier d’Ocean Avenue, à Windmont Bay, il descend de sa jeep pour se rendre à l’endroit convenu par la jolie brune. Il se présente à l’entrée, se faisant accueillir par un serveur. Le brun lui explique qu’une table ait réservé au nom de Murphy – Scarlet Murphy, qu’il répète – et aussitôt le jeune homme le dirige à une table de deux personnes. Murphy n’est pas encore arrivée. Cela ne serait tardé. En attendant, il prend place et jette un coup d’oeil de temps en temps en direction de l’entrée du restaurant. Finalement pour faire patienter le temps, il sort son téléphone, lit les dernières actualités et les quelques messages qu’il a reçu entre temps. Il redresse la tête et aperçoit une silhouette bien trop familière dans l’entrée, en compagnie du même serveur. Il fronce légèrement et se demande ce qu’elle fait bien là – elle doit retrouver quelqu’un, un ami ou un flirt. Il s’efforce de se détacher de cette silhouette qu’il a bien trop connu, qu’il a bien trop aimé. Malgré lui, il guette la trajectoire de la trentenaire. Il cligne des yeux quand celle-là s’arrête à sa table.
– Thaïs ? – Vittoriu ? – Qu’est-ce que tu fais ? – Scarlet m’a invitée pour un repas mais il s’avère qu’elle n’est pas là mais que tu es là… – Moi aussi. Je veux dire moi aussi elle m’a invité. – Elle nous a bien eu… – En effet… Rah. Elle va m’entendre ! – Ne lui en veux pas, Vittoriu. Elle ne pensait peut-être pas à mal en voulant nous réunir. [silence] On devrait y aller, ce serait plus raisonnable. [Un hochement de tête pour approuver].
En découvrant le pot aux roses, son sang n’a fait qu’un tour. En quittant l’endroit et Thaïs, il reprend le volant pour rentrer chez-lui. Il gare sa Jeep devant sa maison. Il s’apprête à retrouver sa demeure, prêt à envoyer un message à la concernée (c’est-à-dire à Scar), quand il entend une voix venant des écuries. Il s’y dirige. Il découvre de la lumière dans l’une des allées – à cette heure de la journée plus personne n’est présent dans l’endroit. Il s’avance dans l’allée, avant de découvrir la porte de l’un des boxes. Il fait face au boxe ouvert et voit Scar. Cette dernière lui demande ce qu’il fait là. Il croise les bras puis prend la parole : « Sors de là ! ». Il ne la quitte pas du regard. « Sors de là, je te dis », il commence à s’impatienter devant l’air faussement innocent de la jeune femme. Il la saisit par le bras afin de la faire sortir et de pouvoir s’entretenir avec elle. Il prend le temps de bien refermer la porte derrière eux. « Tais-toi », l’intime-t-elle, quand elle laisse entendre qu’il se serait passé quelque chose avec Thaïs – car c’est d’elle que Scar parle. Il l’entraîne dans la sellerie. Il dodeline de la tête, agacé par les questions de la brune. « P*tain, mais qu’est-ce qui t’as pris de faire ça, dis-moi ? », qu’il vient à lui demande. Son français refait surface, trahissant son ire.


@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 27 Déc - 19:02
Elle devina sa colère immédiatement mais elle préféra l'ignorer, la mettant sur le compte de sa corsittude. Vittoriu était un homme méditerranéen, fier, et il prenait la mouche un peu trop facile à son goût. La plupart du temps, l'innocence de Scar ainsi que ses yeux doux suffisaient à l'apaiser en quelques minutes alors c'est ce qu'elle entreprit de faire ce soir, préférant parler de Thaïs plutôt que ce qu'elle avait fait, elle.
« Pardon ? » Sors de là. Première et seule phrase que Vittoriu prononça à son égard, avec une telle véhémence qu'elle ne put cacher son étonnement. Ça la renvoyait à leurs premiers échanges, quand ils ne se connaissaient pas encore et qu'il la prenait pour de la mauvaise graine qui se permettait de violer son terrain privé. Ce temps était révolu, ils avaient appris à se connaître et à s'apprécier depuis tout ce temps, et être renvoyée à cette époque ne lui fit pas plaisir. Le nez de Scar se retroussa dans une moue boudeuse mais elle n'eut pas le temps de répliquer quoi que ce soit qu'il réitéra sa demande en l'attrapant par le bras pour la faire obéir de force.
« Lâche-moi, abruti ! » Les prises de bec n'étaient pas rares entre les deux amis mais jamais Scar ne s'osait à des insultes - les gros mots ne faisaient pas partie de son vocabulaire en règle générale, elle en avait horreur. Une fois dehors, elle libéra son bras de son emprise d'un coup sec et s'éloigna de lui, les sourcils froncés, en colère à son tour. « Je voulais, je sais pas, moi, te faire plaisir ? » Convaincue qu'elle lui a rendu service en agissant de la sorte, elle ne comprenait donc pas qu'il réagisse de façon aussi violente. Une petite tape sur la main aurait suffi s'il n'avait vraiment pas apprécié sa soirée. « Rappelle-moi de ne plus jamais te faire de cadeau. Ingrat. » Murmura-t-elle dans sa barbe en croisant ses bras. Prête à bouder, elle était néanmoins plus curieuse qu'autre chose à propos de cette soirée qu'elle avait organisée dans son dos. Elle s'approcha alors de Vittoriu, une lueur de malice dans les yeux, bien consciente qu'elle se risquait de nouveau à son courroux. « Alors ? Elle était belle ? »

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Lun 28 Déc - 17:20
Si, dans un premier temps, la présence de Thaïs dans ce restaurant de Windmont Bay l’a intrigué et surpris – comment est-ce possible qu’ils se retrouvent au même endroit à la même heure ? Est-ce un hasard ? –, il comprend bien que quelqu’un est derrière cela. Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre que Scar Murphy est derrière tout cela. La jeune femme avait suivi de près leur romance mais aussi leur rupture jusqu’à ce point de non-retour. Elle est proche de Thaïs comme de lui, bien qu’il a toujours estimé Scar être plus proche de Thaïs que de lui. Il semblerait que ce soir elle avait décidé de les réunir : dans quel objectif ? Il se demande bien. Son histoire avec Thaïs est terminée. Définitivement terminée. Il sait que leur amour consumé ne brillera plus, n’étincellera plus de mille feux. Alors, en découvrant ce plan foireux, il ne peut contenir sa colère et son agacement. Difficile de ne pas remarquer son état. En rentrant chez-lui, il ne pense pas retrouver si rapidement, mais surtout, si facilement Scar. En effet, cette dernière a profité de son absence pour squatter les allées de son écurie – chose dont elle a toujours été familière.
Il l’intime de sortir mais la jeune femme feint l’ignorance ou l’absence de compréhension de son ordre, ce qui a le don de l’agacer un peu plus. Il décide alors d’avoir recourt à la manière forte : la prendre par le bras et la sortir lui-même de ce box. Aussitôt qu’il se met en action, la voix de Scar résonne dans l’allée, lui demandant de la lâcher. « Pardon ? C’est moi l’abruti ? », il prend une grande inspiration pour ne pas s’emporter. Il sait que son geste pourrait le dépasser et il le regretterait après. Quand ils se retrouve dans un endroit pour s’entretenir, c’est-à-dire dans la sellerie de son écurie, il la questionne sur ses intentions. Il est certain que son interrogatoire n’est pas rondement mener. Et les quelques mots qui fusent trahissent son énervement. « Me faire plaisir ? », il dodeline encore un peu plus la tête. Il se met à faire quelques pas dans la pièce allumée, puis il se retourne vers la jolie brune quand elle prend de nouveau la parole. Elle parle de cadeau, du fait qu’elle ne lui fera plus de cadeau. « Je ne t’ai jamais demandé de me faire de cadeau », lance-t-il. « Jamais », qu’il répète, plus fort encore (vous savez, au cas où Scar n’aurait pas bien entendu). « La prochaine fois que tu fais quelque chose comme ça, assure-toi que les deux personnes sont consentantes pour ça », qu’il lui reproche. Il ne la quitte pas du regard, croisant les bras à son tour. Car clairement ni l’un ni l’autre n’a été préparé à se retrouver d’une telle manière. Ses rapports avec Thaïs après leur rupture n’ont jamais été conflictuels : il s’est toujours assuré qu’elle va bien. Pour autant, il n’a jamais émis la possibilité de la reconquérir ou de recoller les pièces de leur histoire pour redémarrer un nouveau départ à leur relation. Leur histoire est bel et bien terminée, ce que Scar ne semble pas avoir compris. Elle semble être dans le déni de cette rupture. Pourtant deux ans se sont écoulés depuis la fin de leur romance. « Arrête ! », l’intime-t-elle, fâché, quand elle la questionne sur le physique de son ancienne fiancée. « Ca te sert à quoi de savoir ça, hein ? », il rumine. « Il faut que tu comprennes, Scar, qu’entre Thaïs et moi, c’est terminé. On ne se remettra pas ensemble. »

@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mar 29 Déc - 10:21
Quand il répéta le mot abruti, Scar esquissa une grimace de gamine derrière son dos avant qu'il ne s'arrête enfin dans sa course pour la sortir du box et qu'elle ne dégage son bras de son emprise. Elle détestait qu'on lui parle comme une gamine, peu importe la différence d'âge qu'il y avait entre eux, et surtout qu'on s'en prenne à elle physiquement. Elle n'avait pas de père et Vittoriu n'était personne pour agir de la sorte. « C'est Noël, Vitto. Au cas où tu l'ignorerais, à Noël on se fait des cadeaux. » Elle était à deux doigts de porter trois petits coups au niveau de sa tête pour accentuer le fait qu'il était idiot mais se ravisa en croisant le regard du corse qui lui envoyait des éclairs. Si un regard pouvait tuer... Qu'il n'ait pas apprécié son cadeau, d'accord, mais qu'il réagisse comme il le faisait ? On disait souvent que Scar était une drama queen mais visiblement ces gens n'avaient jamais rencontré Vittoriu.
« Mais vous étiez bien ensemble ! » Elle n'avait pas d'autre excuse, d'autre explication pour son comportement irrationnel. Elle ne s'était jamais vraiment remise de leur rupture, bien moins que les principaux concernés. « Et honnêtement, Vitto ? Je n'ai pas envie que tu ailles en enfer. » Vittoriu avait l'habitude de ses délires religieux, il n'y prêtait pas forcément attention, comme la plupart de ses proches qui avaient appris à faire avec et à ignorer ses propos quand elle allait trop loin. Elle savait que ses idées étaient obsolètes, que plus de la moitié de la population moderne ne partageait pas sa façon de penser, mais elle les assumait et essayait tant bien que mal de sauver les âmes en perdition qui croisaient sa route. « Vous avez couché ensemble donc il faut que tu l'épouses. Tu as assez déconné comme ça, j'essayais juste de t'aider à faire les choses bien pour une fois. » Expliqua-t-elle avant que Vittoriu ne la contredise encore une fois. Comme si Vittoriu n'avait couché qu'avec Thaïs en plus de trente ans d'existence. Mais Scar ne voulait pas le savoir et se contentait de ne prendre que les éléments qui l'intéressaient pour appuyer son propos. « Allez, détends-toi. Tu m'invites à l'intérieur ? Je suis sûre que tu n'as rien mangé, tu dois être affamé. » Elle haussa les épaules, persuadée que Vittoriu oublierait cette histoire aussi vite qu'elle. « Je vais te préparer quelque chose. » Il n'était pas rare que Scar passe au ranch pour lui faire à manger, elle savait que son ami passait beaucoup de temps à travailler, parfois à en oublier de manger correctement, et ça faisait plaisir à Scar de remplir son estomac avec des bons petits plats, elle qui adorait passer du temps dans la cuisine comme toute femme digne de ce nom.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mar 29 Déc - 19:33
Scar a cette facilité d’avoir un argument à chaque remarque que le corse peut lui formuler. Ainsi lorsqu’il lui fait remarquer ne pas avoir demandé d’un cadeau, celle-là lui fait remarquer qu’à Noël les personnes se font d’un cadeau. Il dodeline de nouveau de la tête, d’agacement encore. « Et ? », que cherche-t-elle à lui faire comprendre. Qu’il considère ce repas avec son ancienne fiancée comme un cadeau de Noël ? « Si c’est pour faire un pareil cadeau, tu aurais mieux fait de le garder pour toi », grogne-t-il. Sûrement réagit-il de la sorte car il a été pris au dépourvu, qu’il n’a pas pu préparer cette entrevue avec Thaïs qui se serait, de toute façon, soldée sur un échec. Malgré les mois qui ont séparé leur rupture, certaines pièces de leur relation sont parfois encore présentes. Ces pièces du puzzle qui ne se recolleront jamais car disparues quelque part. Finalement, son regard croise celui de la jolie brune, la questionnant sur ses intentions concernant ce repas. Quelque chose avait dû se tramer dans sa petite tête quand elle avait projeté ce repas des retrouvailles. « Non. Nous n’étions plus bien ensemble », qu’il rétorque quand elle avance cet argument. Celui où elle met en avant le fait qu’ils étaient bien ensemble. Il a été un temps où ils étaient bien ensemble, dans leur relation, mais celle-là a fini par ne plus aller. Il arque un léger sourcil quand elle mentionne le fait de ne pas vouloir qu’il aille en enfer. « [color=#cc9966]Que je… l’épouse ?/color] », qu’il réplique, de sa voix forte et roque, laissant échapper un éclat de rire. « Il faut que tu l’imprimes dans ta petite tête, une bonne fois pour toute : Notre histoire est terminée et je ne l’épouserai pas. », il répète. Scar est dans le déni, une fois de plus. Ce qui a le don de l’énerver un peu plus – comme s’il ne l’était pas déjà. Il souffle un peu trop fortement. « Je respecte tes convictions et ta foi mais tu n’as pas le droit de me les imposer », énonce-t-il. Il n’y aura aucun mariage entre Thaïs et Vittoriu. Si, au début de sa relation avec la belle américaine, il aurait pu l’envisager, finalement il ne regrette pas de ne pas s’être lancé en lui faisant sa demande.
Finalement, Vittoriu finit par s’asseoir, après avoir tourné en rond dans la sellerie. « Ne recommence plus ! », qu’il émet alors qu’elle l’intime de se détendre. « T’as compris ? », il pose ses mains sur ses genoux, lançant un long regard sombre en direction de la jeune femme. Thaïs avait peut-être raison quand elle lui a dit que Scar ne pensait pas à mal en initiant ces retrouvailles. Enfin la brunette change de conversation, émettant l’hypothèse qu’il n’a rien mangé et qu’il doit être affamé. « Faut dire que le « cadeau » (dit-il, en formant des guillemets avec ses doigts) m’a coupé l’appétit », lance-t-il. Oui, c’est une remarque gratuite. Il faut dire qu’elle l’a piqué dans sa fierté. Quelques minutes après, le corse se décide de quitter son siège. « Allez, viens », énonce-t-il, en emmenant la jeune femme avec lui dans son habitation, quittant l’écurie. « Mais ne te crois pas que tu réussiras à me faire oublier ça », qu’il commente en entrant dans sa maison. « Je ne t’indique pas la cuisine, tu connais la maison. ». Vitto se défait de sa veste qu’il accroche sur le porte-manteau, avant de se diriger vers son frigidaire où il sort une pietra fraîche.


@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Jeu 31 Déc - 14:06
Il en fallait beaucoup pour que Scar se mette sur la défensive, mais une énième remarque de Vittoriu sur son cadeau pourri suffit à la vexer et la belle croisa les bras sous sa poitrine, le nez retroussé par la contrariété. « Oui bon bah ça va, j'ai compris. » Si c'était la première fois qu'elle allait aussi loin pour les rabibocher, elle n'en était néanmoins pas à son coup d'essai pour essayer de les convaincre l'un et l'autre que leur histoire n'était pas finie. Thaïs le prenait bien mieux que Vittoriu, lui laissant gentiment comprendre qu'elle n'était pas intéressée, mais Vittoriu, lui, s'énervait à peu près à chaque fois qu'elle abordait le sujet. Elle aurait donc dû se douter que sa surprise ne lui plairait pas, néanmoins elle partait d'une bonne intention, n'ayant que son bonheur à coeur, et elle était blessée qu'il réagisse aussi violemment plutôt que de voir le côté positif de la chose. Elle tenta alors de lui expliquer sa vision des choses, que pour sauver son âme il devait l'épouser avant qu'il ne soit trop tard, mais cette fois elle ne fut pas surprise de sa réaction, la même à chaque fois qu'elle tentait de lui imposer sa religion (tout le monde réagissait comme lui, personne ne la comprenait).
« Comme tu veux. On ne se reverra pas dans l'au-delà, alors. » Elle haussa les épaules. On aurait pu croire que Scar plaisantait pour détendre l'atmosphère mais elle était bel et bien sérieuse - elle irait au paradis, lui en enfer. Il fallait donc qu'ils profitent de leur amitié un maximum avant qu'ils en soient privés par la mort. « J'ai compris. » Murmura-t-elle dans sa barbe, de mauvaise foi, si faiblement que Vittoriu devait tendre l'oreille pour l'entendre. Décidée à mettre cette histoire derrière eux, elle lui proposa alors de lui cuisiner quelque chose. La réponse de Vittoriu, toujours aussi énervé contre elle, la poussa à lever les yeux au ciel. « Arrête de faire ton bébé. » Râla-t-elle à son tour avant de suivre Vittoriu dans la maison principale avec un léger sourire de satisfaction : elle avait gagné le premier round, avait réussi à l'amadouer, quoi qu'il en dise. « Tu sais ce qu'on dit sur le coeur et l'estomac des hommes. » Répondit-elle avec innocence, lui faisant les yeux doux en se débarrassant elle aussi de son manteau avant de se diriger vers la cuisine. Elle ne cherchait pas à le séduire, même si elle avait été de ce genre-là ce n'était pas le genre de relation qu'elle entretenait avec Vittoriu ; seulement, elle avait quelque chose à se faire pardonner, bien qu'elle n'avouerait jamais son erreur à haute voix. Scar ouvrit la porte du frigo et fouilla quelques minutes dedans, puis dans les placards, avant d'étaler sur le plan de travail tout ce qui lui servirait à préparer des spaghettis à la bolognaise - une bolognaise faite maison, bien sûr. « Alors, quoi de neuf ? » Demanda-t-elle en glissant un bout de tomate dans sa bouche, relevant le regard vers son ami dans l'attente de sa réponse. Ils se voyaient assez souvent pour qu'elle se doute ne pas avoir loupé grand-chose dans sa vie, mais s'il avait aussi mal réagi à son plan foireux avec Thaïs, cela signifiait peut-être qu'il y avait quelqu'un d'autre dans sa vie.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Jeu 31 Déc - 18:02
Dans son emportement, Vittoriu ne rend pas compte qu’il peut blesser ou vexer son entourage – Thaïs avait cette aisance de toujours rattraper en plein vol les sorties du corse quand cela venait à se produire. Finalement, Scar lui explique avoir mis en place ce plan pour qu’il retrouve son ancienne fiancée dans un seul but : l’épouser par la suite. Il y a bien quelques données dans l’ancien couple que Scar Murphy nie et ne veut pas considérer. Il n’épousera pas Thaïs. Elle ne sera pas celle à qui il passera la bague au doigt, après avoir prêté serment. Ce ne sera pas cette femme, c’en sera une autre. Il ne peut s’empêcher de soupirer bruyamment quand la jeune femme lui dit qu’ils ne se reverront pas dans l’au-delà. S’il respecte les convictions religieuses de Scar, il refuse qu’elle le lui impose. Il dodeline la tête, ne disant rien – sûrement pour ne pas la vexer une fois de plus au cours de cette soirée. Ce serait sûrement la fois de trop pour cette entrevue. Enfin, ils se dirigent bien que le corse n’est pas encore décidé d’abandonner la bataille face à Scar. Il finit par passer sa main dans les cheveux de la brunette afin de la décoiffer après sa nouvelle remarque. Il trace son chemin jusqu’à sa demeure. La température intérieure contraste avec celle l’extérieur mais aussi celle de la sellerie. Pour autant, il estime que ce n’est pas parce qu’il accepte un repas de la belle qu’il oubliera ce qu’elle lui a fait. Cet événement est marqué dans la roche. Son regard capte celui de la demoiselle, quand elle se met à l’aise chez lui. « Le véritable chemin pour toucher le coeur d’un homme passe par son estomac », énonce-t-il. Il réprime un éclat de rire muet. Si Scar n’était pas Scar, il aurait sûrement émis la possibilité d’une tentative de séduction. Rapidement elle investit la cuisine, il faut dire qu’elle connaît les lieux mieux que n’importe quelle autre femme qui franchirait le seuil de la porte de son domicile. Il l’observe faire, en silence, alors qu’il vient de se servir une Pietra fraîche qu’il décapsule. Il en boit une gorgée, puis une seconde, alors que son attention se porte finalement vers Murphy qui le questionne. « Quoi de neuf ? », qu’il répète. « Tu veux dire à part le truc que tu m’as fait là ? », maintenant, il appelle ça un « truc », ce n’est plus un cadeau, c’est un truc. Une sorte de mot interdit qu’il se refusera de prononcer pour ne pas rouvrir sa rancoeur et sa fierté masculine. « Rien », déclare-t-il. « Blue-Ivy n’est plus blessée, je vais pouvoir reprendre l’entraînement avec cette jument. Je demanderai demain matin à Matthew qu’il la longe en carrière ». En réalité, la vie sociale de Vittoriu se résume bien souvent à son quotidien au sein de ses écuries et avec ses chevaux. Son quotidien ne lui laisse peut d’occasion de faire de nouvelles rencontres, amicales mais aussi amoureuses. « Et toi alors ? », il lui demande. « Quand est-ce que tu me présentes un petit copain ? », il finit par l’interroger. Il porte à ses lèvres une nouvelle fois sa bouteille de bière, tout en guettant la réaction de la jeune femme.



@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Ven 1 Jan - 13:21
Soulagée que leur dispute soit finie, bien que Scar connaisse assez bien Vittoriu pour savoir qu'il n'allait pas en rester là et lui en parler pour le restant de ses jours, Scar le suivit à l'intérieur de la maison et n'attendit pas ses directives pour faire comme chez elle dans la cuisine, récupérant les aliments et les couverts dont elle avait besoin pour préparer sa bolognaise. Un fin sourire étira ses lèvres pulpeuses quand Vittoriu lui confirma le dicton mais elle baissa les yeux sur ses tomates, embarrassée. Scar ne l'exprimait pas beaucoup à voix haute mais elle tenait énormément au corse. Ses actions étaient peut-être un peu maladroites mais elle espérait qu'il le savait et surtout que c'était réciproque. En grandissant, la brune avait appris à ne pas trop s'attacher aux autres, à faire passer ses besoins avant ceux des autres et à vivre sa vie comme elle le voulait sans se soucier des avis extérieurs. Il était rare qu'elle laisse des personnes entrer dans sa vie et y rester alors quand ça arrivait elle avait ce besoin de savoir que le sentiment était partagé et qu'elle n'était pas seule à s'investir dans la relation. Puisqu'elle n'avait pas de vie amoureuse ni de famille, elle concentrait toute son énergie sur ceux qu'elle considérait comme ses amis.
« Tu vas ruminer longtemps ? Tout le monde est passé à autre chose. » Elle leva les yeux au ciel pour lui indiquer son exaspération, mais plus il appuyait sur ce point plus elle se sentait coupable de lui avoir fait subir ça - et la culpabilité n'était pas une émotion avec laquelle elle était familière. « Je pourrai la monter un peu quand elle ira mieux ? » Il y a quelques années, Vittoriu refusait qu'elle s'approche de ses chevaux. Quand il avait fini par l'attraper, après ses nombreuses visites nocturnes (et illégales) dans ses écuries, il avait fallu qu'elle travaille dur pour qu'il lui fasse un minimum confiance et la laisse approcher ses chevaux. Depuis, elle avait participé à la vie du ranch et avait gagné le droit de passer des moments privilégiés avec les animaux - mais après son dernier coup, elle n'était pas certaine que Vittoriu soit très enclin à lui faire plaisir. Satisfaite en tout cas de ne pas entendre parler d'une quelconque fille, Scar attrapa le verre d'eau qu'elle s'était servi pour en boire une gorgée mais en recracha rapidement le contenu à la question de Vittoriu.
« Pardon, un quoi ? » Un petit copain. Le mot à lui-même suffisait à lui donner des nausées. Elle reposa son verre sur le plan de travail et passa sa main sur ses lèvres pour essuyer l'eau qui y avait dégouliné. « Le jour où je te présente un "petit copain", Vitto, c'est qu'il sera prêt à devenir mon mari. » Au cas où il l'aurait oublié. « Et puisque je n'intéresse personne et que je n'ai jamais embrassé quelqu'un, ça risque pas d'arriver. » Avoua-t-elle en baissant le regard, embarrassée par cette confidence. Scar savait qu'elle allait devoir sortir avec quelqu'un et l'embrasser (mais pas plus) avant de pouvoir se marier avec. Et elle avait un certain succès avec la gent masculine, elle se savait belle et sentait les regards lubriques sur elle (qui la dégoûtaient plus qu'autre chose) - seulement, aucun de ces hommes n'allait plus loin, dès qu'ils entendaient parler de sa foi ils prenaient la fuite, or une connexion émotionnelle était ce qu'elle cherchait au-delà d'une attirance physique. « Je suis trop jeune de toute façon. » Et loin d'être prête, surtout. Alors elle haussa les épaules et se remit à la cuisine, espérant que cette discussion n'allait pas ternir leur soirée.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Sam 2 Jan - 14:26
Installés dans la cuisine, la conversation va de bon train entre les deux. Scar le questionne alors sur son quotidien, s’intéressant à ce qu’il s’y passe. Dans cette vie tournée essentiellement (et uniquement depuis deux ans) vers ses chevaux. Il est évident qu’il ne manque pas l’occasion d’évoquer le « truc » fait par la jeune femme, quelques heures plus tard, au restaurant de Windmont. Ce truc, qui est devenu un interdit dans la bouche de Vittoriu et qui le deviendra dans celle de la jolie Scar. Cette dernière ne tarde pas à répliquer. Le corse ne dit rien, lui lançant un long regard sombre, lui signifiant alors que tout le monde n’est pas passé à autre chose. Il lui faudra un certain temps pour passer l’éponge sur cet événement anecdotique dans sa vie. Peut-être le temps d’un repas en compagnie de Scar ou peut-être plus longtemps. Enfin, il répond avec sérieux à sa question. Il partage l’état de Blue-Ivy, l’une de ses juments Pure Race Espagnole, qui s’est blessée au paddock. Il a soigné la blessure et surveillé son état, quotidiennement, passant plusieurs fois dans ses journées la voir dans son box. Il considère un instant la question de Scar Murphy, portant à ses lèvres sa Pietra. « On verra ça... », qu’il émet, en posant sa bouteille de bière sur la table. « … Je ne suis pas sûr que tu le mérites », reprend-il. Thaïs a raison : Scar ne lui a pas voulu de mal, en agissant de la sorte. Elle a voulu lui faire plaisir mais cela a eu l’effet escompté sur lui. La jolie brune a mis du temps à gagner la confiance du corse, après leur rencontre. Il avait découvert l’existence de Scar Murphy, au sein de son écurie : c’est l’un de ses palfreniers, qui l’avait découverte dans le box de l’un des équidés du domaine. Autant dire que ce jour-là, le brun a vu rouge, ayant considéré un temps que la jeune femme cherchait à faire du mal à l’un de ses protégés ou à vouloir s’en prendre à l’un d’eux. Elle a su avec le temps gagner sa place au sein du domaine : Vitto l’autorisant enfin à nourrir les chevaux, le matin ou le soir, quand elle vient, ou encore à les mettre en pâture et à les brosser. Jamais encore, il ne l’a autorisé à monter en selle sur l’un de ses chevaux. Enfin, le corse rebondit sur la question initiale de Scar et la questionne sur sa vie sentimentale. Il ne peut s’empêcher de s’esclaffer face à sa réaction. « Un mec, un gadjo, si tu préfères », qu’il reprend, insistant légèrement. Il connaît les convictions de la brune, à ce sujet. Il respecte son vœu de chasteté et ce désir de n’avoir un rapport sexuel seulement après s’être mariée, cela est tout en son honneur. « Ne dis pas ça... », souffle-t-il, en s’appuyant contre le plan de travail. Il est difficile de considérer que la jolie Scar n’intéresse aucun jeune homme dans Windmont Bay. « Tu m’intéresses, moi », qu’il reprend. « Pas de la façon dont tu le considères ou que tu voudrais, certes », ajoute-t-il, avant qu’elle ne lui attribue de mauvaises intentions à son égard. Il est certain qu’il ne s’intéresse pas à elle comme si elle était une petite-amie à en devenir à ses yeux. Elle l’intéresse parce qu’elle fait partie de son cercle proche. « Tu dis ça parce que tu n’as pas encore rencontré la personne qui te donne des papillons dans le ventre. Quand ce jour arrivera, tu ne penseras plus que tu es trop jeune pour ça, crois-moi », il ne manque pas de réagir. Vittoriu comprend que la jeune femme n’a donc aucun petit-ami à lui présenter.



@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 3 Jan - 20:22
Scar pinça les lèvres en baissant le regard, honteuse. Elle n'avait encore jamais mérité de monter à dos de cheval chez Vittoriu et elle ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'elle faisait de mal. Elle pensait pourtant avoir fait ses preuves, depuis le temps, ils avaient même réussi à devenir amis - du moins elle aimait le penser, parfois elle s'interrogeait sur les sentiments de Vittoriu à son égard, s'ils existaient vraiment ou si leur seul point commun était Thaïs et que leur lien amical était désormais inexistant depuis leur rupture. « Non, t'as raison. » Il était bien rare de voir Scar abdiquer mais cette dernière haussa bel et bien les épaules pour indiquer que ce n'était pas bien grave avant de se remettre à la cuisine, se concentrant sur chacun de ses gestes pour ne pas avoir à croiser le regard du corse. Les minutes suivantes s'écoulèrent en silence jusqu'à ce que Vittoriu reprenne la parole et lui demande si elle avait un copain, ce qui choqua la jeune femme qui lui expliqua pourquoi l'idée était ridicule. Elle n'était pas au bout de ses surprise, cela dit, puisque l'homme ajouta qu'elle l'intéressait. Scar écarquilla les yeux en relevant la tête vers son ami, sans voix fasse à sa confession. « Quoi ? » Elle faillit en lâcher le couteau qu'elle avait dans les mains. Mais rapidement Vittoriu corrigea ses propos, précisant qu'il ne parlait que d'amitié, et Scar se sentit stupide. Ses joues prirent une teinte rosée tandis qu'elle essayait de calmer son palpitant qui s'était emballé quand elle avait cru que Vittoriu était en train de lui faire une déclaration d'amour. Ses propos l'avaient prise aux tripes, et bien qu'elle était soulagée de savoir qu'elle avait mal interprété ce qu'il avait tenté de lui dire elle ressentait également une certaine déception qu'elle n'arrivait pas à expliquer. « Les garçons de mon âge ne pensent qu'au sexe. Tous les hommes, en fait, jeunes ou vieux, peu importe. » Traduction : aucun homme ne s'intéressera à elle assez longtemps pour qu'elle le juge digne de l'épouser si elle n'écartait pas les cuisses. « Pourquoi ? » Demanda-t-elle en fronçant les sourcils, véritablement intéressée par les raisons qui faisaient que personne sur cette planète ne semblait pouvoir se passer de sexe. « Et donc... Thaïs ne te donne plus de papillons dans le ventre ? » Ramenant sur le tapis le sujet de Thaïs, elle ne le faisait pas dans le but de l'énerver mais bien de comprendre pourquoi il avait réagi si violemment plus tôt dans la soirée, quitte à se faire engueuler une nouvelle fois. « Avant de t'énerver, goûte-moi ça. » Utilisant la nourriture comme défense, comme souvent avec Vittoriu, Scar plongea une cuillère à soupe dans la sauce qui mijotait sur le feu avant de la tendre au brun pour la glisser dans sa bouche et qu'il puisse goûter à ses talents culinaires.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mer 6 Jan - 13:48
Quand Scar lui demande si elle peut monter Blue-Ivy, l’une des juments de son écurie, il laisse entendre qu’ils ont le temps de voir cela. Sur une plaisanterie maladroite, il lui fait comprendre qu’elle ne le mériterait pas pour le moment. La réponse de la jolie brune le surprend. Il ne réplique pas et observe ses gestes. Un haussement d’épaule comme pour signifier que ce n’est pas grave mais pourtant il a cette impression désagréable d’avoir mal fait, d’avoir mal répondu et de l’avoir blessé (un peu?). Evidemment, Vittoriu est bien trop fier pour reconnaître avoir blessé la jeune femme mais il fera, plus tard, le nécessaire pour se rattraper auprès de la brunette.
Enfin la conversation dérive sur la situation personnelle de Scar. Une situation que Vitto a connaissance : elle est célibataire et respecte son vœu de chasteté. Elle n’a pas de garçon en vue. D’ailleurs, le corse ne manque pas de réagir quand elle dit n’intéresser aucun homme. Il ne veut pas qu’elle pense cela, qu’elle pense quelque chose qui est faux. Pour commencer, elle l’intéresse, car elle ne serait pas chez-lui dans le cas contraire. Certes, il ne s’intéresse pas à Scar comme elle l’entendrait, comme elle aimerait qu’un homme s’intéresse à elle. « Non, je ne peux pas te laisser dire ça », déclare-t-il, en avocat des hommes. Il ne peut pas la laisser parler mal des hommes (et de ce qu’il représente lui aussi). « Mais est-ce que tu tiens vraiment à ce qu’on parle de sexualité et de sexe, maintenant ? », qu’il lui demande, sur un ton plus léger. Son regard croise celui de la jeune femme. Si Vittoriu n’a aucun complexe à parler de sexualité et de sexe de manière générale, il n’est pas certain que Scar soit aussi à l’aise que lui sur ce sujet. De toute évidence, quand elle rencontrera l’homme qui lui donnera des papillons dans le ventre, lui procura cet effet dans son système interne, elle oubliera son âge trop jeune. Sa réflexion ne manque pas de faire réagir son interlocutrice, qui évoque de nouveau Thaïs. « Je ne ressens plus rien pour elle », énonce-t-il. « Plus de papillons dans le ventre », il répète, alors que Scar l’intime finalement de ne pas s’énerver. Quand elle lui présente la cuillère devant lui, il ouvre la bouche. Il ferme les yeux, quelques secondes, dégustant cette cuillère. « Huummmm », émet-il, traduisant un peu trop fortement son plaisir gustatif. Il rouvre les yeux, se raccrochant au visage de la brunette. « Chez-moi, on dirait que t’es bonne à marier », commente-t-il. « C’est délicieux, Scar », qu’il reprend. Il doit reconnaître que Scar a toujours su lui préparer de bons repas, le satisfaisant et le rassasiant.
Pendant que Scar termine la préparation de leur repas, Vitto sort deux assiettes, des couverts et deux verres : il est bien rare qu’il s’attelle à cette tâche, il faut le reconnaître. Il installe le tout sur la table de son salon. Ayant terminé, il redresse la tête, en direction de la cuisine, observant son amie s’affairer derrière le plan de travail. Si Scar n’était pas là, cette cuisine aurait perdu son âme, n’aurait plus de vie. Un discret rictus étire ses lèvres. Il la rejoint : « qu’est-ce que tu veux boire ? », qu’il lui demande, en ouvrant la porte du frigidaire.


@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mer 6 Jan - 19:21
Scar manqua de lever les yeux au ciel quand Vittoriu commença à défendre les hommes, son côté macho bien évident lors de ce genre de conversation. Elle leva pourtant les mains dans un geste innocent et retourna à sa cuisine quand le corse lui demanda en plaisantant si elle tenait vraiment à parler de sexe avec lui. « Non, t'as raison, j'en ai pas envie. » Jamais, et surtout pas avec lui. Vittoriu était un homme fier, viril, âgé et expérimenté, de ceux qui lui foutaient les jetons. Le corse l'intimiderait si elle ne le connaissait pas aussi bien ; elle avait d'ailleurs eu beaucoup de mal au début avec lui, il l'avait apprivoisée avec le temps, grâce à Thaïs. Elle gérait plutôt bien les hommes timides, peu sûrs d'eux, qu'elle pouvait dominer en un regard ou en un mot. Elle aimait avoir le dessus car cela signifiait qu'elle avait la situation sous contrôle. Quand elle se trouvait face à un homme du même acabit que Vittoriu, c'était une toute autre histoire. Scar devenait silencieuse, peureuse, ne savait pas comment se comporter. Si elle assumait ses idées, son manque d'expérience lui jouait parfois des tours.
« C'est juste que... » Ajouta-t-elle, les sourcils froncés, ce sujet lui pesant depuis plusieurs années maintenant. Elle avait besoin d'en parler à quelqu'un, mais à quelqu'un de confiance, et qui mieux de placé que Vittoriu ? « Avant, donner sa virginité avait une importance, était une forme de respect. Les hommes ne voulaient même pas épouser une femme aux moeurs légères. Mais aujourd'hui j'ai l'impression que c'est la norme et que le monstre, c'est moi. N'y a-t-il donc plus aucune valeur dans le monde d'aujourd'hui ? Plus rien n'importe donc ? » C'était la première fois qu'elle parlait de ce qu'elle ressentait en détails et qu'elle se montrait aussi vulnérable. Si en public elle assumait tout ce qu'elle disait et faisait, en privé c'était parfois difficile. Elle était mal regardée, jugée, elle avait bien conscience que personne ne partageait ses opinions et qu'elle était une bête de foire. Ça amusait la galerie mais au fond d'elle Scar en souffrait, même si elle continuait de penser que c'était elle qui avait raison et que tous les autres seraient damnés.
« C'est dommage, vous auriez fait de beaux bébés. » Elle haussa les épaules, signe que ce serait la dernière chose qu'elle dirait à ce sujet, avant d'enfoncer la cuillère pleine de sauce dans la bouche de Vittoriu pour qu'il ne puisse rien répliquer. Un sourire satisfait étira ses lèvres à la réaction du corse quand il goûta sa cuisine et ça la motiva pour finir le plat avec attention et beaucoup d'amour. « Tu te proposes ? » Le taquina-t-elle en lui lançant un regard en biais avant d'apporter le plat prêt à table et de les servir dans les assiettes que Vittoriu avait disposées. « À table, toujours de l'eau. » Et elle ne buvait pas souvent autre chose en compagnie de ses proches puisqu'elle ne buvait pas d'alcool. « Sauf si tu veux me préparer un cocktail sans alcool. C'est à ton tour de me faire plaisir, après tout. » Elle ne faisait que plaisanter, cuisiner était un réel plaisir et elle le faisait à chaque fois avec amour, surtout pour Vittoriu, sans jamais rien lui demander en retour. Elle s'installa à table et attendit que Vittoriu en face de même pour lui tendre ses mains. « Tu veux bien que je fasse une bénédicité ? » Demanda-t-elle timidement. Elle lui en avait déjà fait voir de toutes les couleurs en peu de temps alors elle comprendrait qu'il ne veuille plus entendre parler de sa religion pour ce soir, mais c'était important pour elle et elle espérait qu'il le comprendrait et participerait avec elle.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 10 Jan - 9:48
Vittoriu n’est pas certaine que la jolie Scar soit prête à avoir une discussion sur la sexualité et le sexe avec lui, ce qu’elle lui confirme. Alors, le corse n’insiste pas sur ce sujet et passe déjà à autre chose. Son regard se pose sur la jeune femme, qui lui semble être devenue soucieuse au fil de leur échange. Quelque chose semble lui peser. Elle commence à prendre la parole et laisse sa voix en suspens. Il ne la quitte pas du regard, attendant la suite. « Voyons, Scar, être vierge ne fait pas de toi un monstre. Ne dis pas n’importe quoi », émet-il. «  Chacun a ses représentations, ses valeurs et ses éducations. Elles sont différentes d’une personne à une autre car nous sommes tous différents.Si des gens se foutent de toi pour ça, ce sont des cons », énonce-t-il comme une évidence. Il hausse les épaules. « Tu as le droit d’attendre, d’attendre d’avoir rencontré la personne que tu estimeras être la bonne pour avoir un rapport sexuel. Quand on est jeunes, on se met la pression de le faire parce qu’on se dit que c’est la norme de le faire à 15, 16 ans et on se dit que c’est la honte, si on n’a connu aucune expérience sexuelle à cet âge. Au-delà de cela, il y a aussi la curiosité et la volonté de découvrir sa sexualité – ce qui fait partie de notre identité intrinsèquement. Parce que derrière l’acte, il y aussi celle de la découverte. On apprend à mieux connaître son corps, mieux connaître ce que l’on veut, ce dont on a envie. Un conseil, si tu veux apprendre à connaître ton corps, tu peux le faire toute seule, Scar ». Il hausse légèrement les épaules, alors que la conversation dévie une nouvelle fois sur Thaïs – décidément, c’est une obsession chez Scar, ce soir. Il a un rictus devant le commentaire de la brunette. Enfin, elle ne lui laisse pas le temps de réagir qu’elle glisse déjà dans sa bouche une cuillère de sauce tomate. Il ne manque pas de réagir et de démontrer sa satisfaction gustative face à cette cuillerée. D’ailleurs, il ne manque pas de glisser une plaisanterie à ce propos. « Pour ? », réagit-elle quand elle lui demande s’il se propose. « T’épouser ? », il reprend sur le vif.Il Il est une évidence que ce n’est pas d’un mari comme Vittoriu Cesari que Scar rêverait d’avoir.
Finalement, il met la table et revient dans la cuisine pour lui proposer à boire. « Considère comme si c’était déjà fait », qu’il réplique, quand elle laisse entendre que ce serait à son tour de lui faire plaisir. Il sort quelques jus de fruit, puis du sirop, avant de prendre un grand verre. Il ne lui faut pas longtemps pour élaborer la boisson de son amie. Après cela, il reprend une nouvelle Pietra dans son réfrigérateur et rejoint alors la jeune femme. Il s’installe face à elle. Il hoche de la tête pour opiner : « bien sûr ». Il ne va pas la priver de cela. Il tend l’une de ses mains vers elle pour participer avec elle, dans cet instant.



@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 17 Jan - 21:42
« Je suis fière de qui je suis. » Précisa-t-elle néanmoins d'une voix faible. Scar n'avait jamais douté de son éducation et de ses idées, elle était fière de ses valeurs et savait qu'elle avait bien plus raison que ceux qui péchaient. Ce n'était pourtant pas tous les jours facile à vivre, elle était constamment dans la confrontation et cela lui pesait énormément au quotidien, d'où son instant émotion devant Vittoriu. Le corse tenta de la rassurer comme il le pouvait et elle lui en fut reconnaissante ; il n'était pas toujours agréable, il n'y avait qu'à voir la façon dont il lui avait parlé en revenant de son rendez-vous avec Thaïs, mais il tenait à elle et c'est dans ces petites attentions qu'elle s'en rendait compte et qu'il le lui prouvait. « Seule ? Attends, tu me parles de masturbation, là ? » Elle avait bien compris ce qu'il avait tenté de lui dire mais au lieu de continuer sur ce sujet, Scar préféra alléger l'ambiance, et une grimace de dégoût vint déformer ses traits angéliques. « C'est le principal, Vitto, ça se fait tout seul. On ne doit pas en parler. » Elle secoua la tête comme pour chasser ces mauvaises ondes et oublier les propos qui venaient de sortir de sa bouche. Non, décidément elle ne voulait pas parler sexe ni masturbation avec le corse - et pourtant, Scar avait déjà exploré son corps de nombreuses fois avec ses propres mains, elle n'avait jamais eu de problème avec ça. Elle était contre le sexe hors mariage, pas contre le sexe en général, elle n'en était pas dégoûtée et savait se donner du plaisir seule - ce qu'elle n'avouerait cependant jamais à Vittoriu. « Sois pas si choqué, y a pire que moi quand même. » Il venait de lui dire qu'elle était bonne à marier et Scar n'en doutait pas, elle avait toutes les qualités pour faire une épouse et mère parfaite, elle n'attendait que l'homme idéal pour ça. Vittoriu et elle étaient incompatibles sur le plan sentimental mais il paraissait si étonné qu'elle se vexa l'espace de quelques secondes. Chose qui fut vite oubliée quand il s'affaira à lui préparer un cocktail digne de ceux que l'on peut retrouver sur une carte dans un bar, sans alcool. Ravie, Scar hissa son verre dans les airs pour trinquer avec Vittoriu, en but une gorgée puis le reposa avant de demander si elle pouvait réciter une prière. Le corse accepta, ce qui fit sourire la brune, et Scar attrapa les main de Vittoriu au milieu de la table puis ferma les yeux pour commencer sa bénédicité.
« Bénissez-nous, Seigneur, bénissez ce repas et ceux qui l'ont préparé. Que le Seigner bénisse Vittoriu, qui supporte mes bêtises et me pardonne tout, sans qui je ne serais pas la même aujourd'hui, et qu'il remplisse son coeur de joie. » Elle effectua une légère pression sur les mains du corse pour lui transmettre tout son amour. « Amen ! » Puis elle rouvrit les yeux et s'empara de ses couverts pour commencer à manger. Vittoriu n'en avait sûrement pas conscience, mais lui donner sa chance au moment où il l'avait fait avait beaucoup joué dans le destin de Scar, qui avait trouvé dans cette écurie une famille de coeur à laquelle se raccrocher - probablement la raison pour laquelle elle s'acharnait autant à recoller les morceaux, telle une enfant du divorce.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mer 20 Jan - 13:06
Vittoriu tente de rassurer sa jeune amie comme il peut. Il est évident qu’il ne peut pas laisser Scar pense cela d’elle. Penser qu’elle est un montre car elle ne l’est pas. Si certains pensent cela d’elle, alors ils sont cons. C’est aussi simple que cela pour le corse. Un sourire étire ses lèvres devant la question de la brunette. « Pas nécessairement… tu peux tout simplement te caresser la poitrine, le cou, le ventre, le bas du ventre... », énumère-t-il, croisant alors son regard. Il réprime un petit éclat de rire, devant la mine dégoûtée qu’elle lui offre. « Rectification : tu ne veux pas en parler », qu’il réplique sur un ton amusé. Sa réponse fait écho à ces propos qu’il a tenu quelques instants auparavant : Scar ne veut pas discuter avec lui de sexe et de sexualité. Il s’esclaffe doucement, alors que la conversation va finalement de bon train entre les deux amis, oubliant la bêtise de Murphy. Cette dernière ne manque pas de rebondir sur la plaisanterie du corse, ce qui ne manque pas de le surprendre quelque peu. L’épouser ? Est-ce qu’il se dévouerait pour l’épouser ? « Je ne le suis pas », émet-il, comme pour se défendre, quand elle lui dit de ne pas être choqué. « Ah, ça, c’est sûr », il est certain qu’il y avait des femmes plus pénibles, plus agaçantes que la mignonne Scar. « Celui qui partagera ta vie sera chanceux », confie-t-il. Il hoche légèrement la tête comme pour appuyer ces derniers propos. Il est sincère quand il dit que celui partagera la vie de Scar Murphy sera chanceux. Son regard croise celui de la jeune femme avant de se mettre à l’oeuvre. Vitto se lance dans la confection d’un cocktail sans alcool pour son amie, se concentrant dans sa tâche tout en discutant avec elle.
Quelques instants plus tard, ils s’installent autour de la table de la salle à manger, qui paraît bien trop grande pour eux deux. Ils trinquent et il boit une gorgée de sa bière. Quand la jeune femme lui demande si elle peut faire sa prière, il ne lui interdit pas et accepte même de partager ce moment avec lui. Malgré tout ce que l’on peut dire de Cesari, il est un homme profondément tolérant avec les siens. Scar prend les mains du corse, abîmés par le travail. A son tour, il ferme les yeux. Il ferme les yeux, le temps que la voix de la brunette s’élève dans la pièce silencieuse. Il perçoit l’emprise des doigts de Scar sur ses mains, cette pression sur ses mains qui le surprend et fait naître en lui un frisson inexpliqué. « Amen », souffle-t-il, dans un murmure. Après quelques secondes de silence, il rouvre les yeux, croisant le regard de Scar. Il ne dit rien et se munit, à son tour, des couverts. « Bon appétit », émet-il, comme pour briser ce silence qui s’est installé entre eux. Aussitôt, il plonge sa fourchette dans l’assiette généreusement remplie par la belle. « Pourquoi tu dis que tu ne serais pas la même sans moi, maintenant ? », il ne peut s’empêcher de revenir sur ce qu’il a entendu quelques minutes auparavant. Il n’est pas certain que Scar voudra se confier à lui mais il serait prêt à l’écouter. « Et je te rectifie, j’ai le coeur rempli de joie », finit-il par se défendre, après avoir mangé une première bouchée de pâtes. Elle a peut-être raison sur ce point, Scar, mais il ne le reconnaîtra pas.


@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Ven 29 Jan - 23:06
Lorsque Vittoriu commença à énumérer les endroits du corps qu'elle pourrait se caresser, les yeux de Scar s'arrondirent comme des soucoupes, outrée par un tel langage devant elle. Prête à se boucher les oreilles et à répéter lalala en boucle pour ne plus l'entendre, le corse finit par s'arrêter tout seul, légèrement moqueur. Le visage de Scar se figea en une grimace de dégoût pendant encore quelques secondes et elle finit par secouer la tête à sa remarque - non, elle n'était définitivement pas prête à en parler, ni avec lui ni avec personne d'autre. Ce n'est pas parce qu'elle se préservait jusqu'au mariage que le sujet du sexe était tabou, non, le problème n'était pas là - seulement elle n'y connaissait rien, elle avait beau assumer ses idées elle sentait pourtant qu'il lui manquait pas mal de savoir sur le sujet, qu'elle ne savait pas de quoi les autres parlaient, et ça la mettait mal à l'aise. Elle n'aimait pas l'idée de partager une telle intimité avec quelqu'un, ça l'effrayait plus que de raison sans qu'elle ne comprenne pourquoi.
« Tu penses ? » Demanda-t-elle quand Vittoriu lui affirma que n'importe quel homme serait chanceux de l'épouser. Le pensait-il vraiment ou était-ce simplement un moyen comme un autre de la rassurer et de faire taire ses doutes ? Il était son ami, après tout, il n'allait pas dire le contraire, mais elle était touchée de cette attention et, souvent mal à l'aise avec ses propres émotions, elle s'attarda à amener la nourriture sur la table tandis que Vittoriu commençait à préparer son cocktail, dissimulant ainsi le trouble que sa confession avait engendré. Ils s'attablèrent ensemble et Scar, si elle demanda l'avis du corse avant de se lancer, avait de toute façon besoin de dire une bénédicité avant de manger. Ravie que Vittoriu se joigne à elle, elle attrapa ses mains et ferma les yeux, concentrée sur son discours dont elle pensait chaque mot. Elle ressentit le malaise du corse quand elle lâcha ses mains après avoir dit amen et elle fronça les sourcils car elle ne comprenait pas pourquoi. Elle ne fit pourtant aucune remarque et lâcha un léger soupir de soulagement quand il brisa le silence gênant qui s'était installé entre eux - mais à la question qu'il posa, elle aurait presque préféré qu'ils restent silencieux.
« Je ne sais pas. Je ne sais pas où j'en serais aujourd'hui si toi et Thaïs ne m'avaient pas recueillie comme vous l'avez fait, mais... tu as eu un impact sur moi, Vitto. C'est certain. » Elle ne savait pas mettre des mots sur cet impact ni à quoi son quotidien ressemblerait si Vittoriu n'en faisait pas partie, mais elle était persuadée que sa vie avait été changée ce jour où il l'avait prise en flagrant délit dans ses écuries - Scar croyait dur comme fer au destin, que rien n'arrivait par hasard, ça valait aussi pour sa rencontre avec le corse. « Ah bon ? T'as une drôle de façon de le montrer, alors, parce que tu te rapproches plus de Grincheux que de Joyeux. » Elle leva les yeux au ciel, amusée et taquine, espérant tout de même que malgré ce côté ronchon - qui le rendait tout de même attendrissant - il était heureux dans sa vie.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 31 Jan - 14:09
La mine peinte par Scar à l’instant où il mentionne la possibilité de se caresser la corps, et pas seulement son intimité comme elle le sous-entendait dans ses propos, l’amuse. Un discret rictus amusé étire ses lèvres. Il décide d’arrêter la conversation là pour ne pas la gêner un peu plus. Son regard croise celui de Scar, quand elle lui demande s’il le pense. S’il pense vraiment ce qu’il vient de lui dire, concernant le fait que l’homme qui partagera sa vie sera chanceux. Il hoche la tête comme pour l’affirmer. Oui, il le sera. « Il le sera », qu’il réplique, son regard croisant le sien. Il soutient son regard, lui offrant un sourire sincère. Il ne sait pas pour quelle raison la jeune femme met en doute ses paroles. Après tout, Scar est une jolie femme et bien sous tous rapports : il serait difficile de se plaindre de partager avec une femme de cet acabit.
Puis chacun de son côté s’affaire à terminer la préparation de son repas et s’attable. Le corse prend place autour de la table, face à son amie, Scar Murphy. Cette dernière se lance dans sa première, après qu’il le lui ait donné son accord – il ne l’aurait pas empêché de toute façon – et partage avec elle ce moment de communion. Ce contact physique avec elle lui procure un effet particulier. Il faut dire qu’il n’est plus habitué à un tel contact avec le sexe opposé, depuis sa séparation avec Thaïs. Il passe ses journées en compagnie de ses chevaux, il n’a pas le temps aux rencontres. Il est presque soulagé quand ce contact avec Murphy prend fin. Il attaque son repas, après lui avoir souhaité un bon appétit. Prenant une première bouchée de spaghetti préparés par son amie, il ne peut s’empêcher de revenir sur les quelques propos qu’elle a tenu pendant sa prière. « Elle ressemblait à quoi ta vie avant ? », il lui demande alors, quand elle lui répond ne pas savoir où elle en serait aujourd’hui, si le couple Cesari ne l’avait pas recueilli. « Avant notre rencontre », qu’il précise. Il est curieux et désireux de savoir et d’en apprendre un peu plus sur celle qu’il considère comme son amie, sa protégée. Il pose son regard sur son joli visage et détaille ses traits, avant de tendre le bras pour boire une gorgée de sa pietra puis il lui verse de la boisson qu’il lui a préparé, quelques instants, auparavant. Tout en faisant son service, il se défend sur un dernier propos que Scar a tenu à son sujet. « Je ne vois pas du tout pourquoi tu dis ça », qu’il réplique, devant la jeune femme. « Après tout, j’ai un toit, je fais ce qui me plaît, je suis entouré de mes chevaux, je ne peux qu’être heureux de ma situation » et il ne s’en plaint pas.

@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mer 3 Fév - 8:42
Un fin sourire se dessina sur les lèvres de Scar, touchée par les propos de Vittoriu. Elle ne savait pas s'il avait raison, elle savait qu'elle pouvait être épuisante et un peu chiante, mais il avait l'air de le penser et ça lui réchauffait le coeur. Elle décida de laisser tomber le sujet pour le moment, ce n'était de toute façon pas près d'arriver puisqu'aucun garçon ne voudrait d'elle tant qu'elle ne renoncerait pas à ses idéaux - or, ce n'était pas demain la veille. Ils s'affairèrent chacun à préparer la table puis ils s'installèrent face à face, Scar attrapant les mains du corse pour prononcer sa bénédicité, soulagée qu'il ait accepté et heureuse de partager ce moment avec lui. La plupart de ses proches - sauf Woody - ne partageaient pas ses croyances, Vittoriu le premier, mais elle lui en était reconnaissante de la laisser faire et de faire l'effort d'essayer de la comprendre. S'il avait des convictions bien différentes des siennes, il ne l'avait cependant jamais jugée et elle avait toujours trouvé refuge chez Cesari, un endroit sûr et familier aux yeux de la jeune femme. Quand Vittoriu l'interrogea sur sa vie avant qu'elle ne rencontre Thaïs et lui, Scar haussa les épaules, pas certaine où commencer ni quoi dire.
« À pas grand chose. » Avoua-t-elle en baissant le regard, engloutissant une fourchette de pâtes pour se donner quelques secondes supplémentaires avant de continuer. « J'ai grandi chez les bonnes soeurs, tu sais. C'est une existence assez fermée et solitaire. » Il n'était pas sans savoir l'univers dans lequel elle avait évolué. Ces années n'avaient pas été des plus agréables ; elle aurait pu détester la religion, vouloir y échapper dès que possible, mais Scar y avait mis son coeur, ses croyances avaient été son refuge, sa lueur d'espoir. « Quand j'ai découvert tes écuries, ça m'a apporté une sérénité que je n'avais jamais connue en dehors de l'église. » Un passe-temps bien ancré dans le monde réel, pas une passion pour un idéal abstrait. « Tu aurais pu m'en vouloir, me punir, te venger. » Elle fronça les sourcils ; c'était la première fois qu'elle livrait une vision du monde aussi négative, du moins qu'elle en faisait part à quelqu'un à voix haute. « Au lieu de ça, tu m'as donné une chance et tu m'as prise sous ton aile. » Lui redonnant foi en l'humanité. Scar se méfiait encore beaucoup des autres mais elle avait développé une confiance aveugle en Vittoriu, qui ne l'avait jamais fait douter de ses intentions. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres aux explications du corse pour se défendre, soulagée que le sujet de la conversation s'éloigne d'elle. « Il ne te manque plus qu'une fille. Et je ne parle pas de Thaïs, promis. » Elle leva les mains en l'air pour prouver son innocence puis attrapa son verre pour boire une gorgée du cocktail concocté par son ami, approuvant d'un hochement de tête. Il était délicieux. « Ne t'y méprends pas, je te préférerais innocent, mais c'est trop tard pour ça et puis on ne peut pas tous être parfait comme moi. » Elle offrit un clin d'oeil au corse pour montrer qu'elle ne faisait que plaisanter (même s'il y avait une petite part de vérité) puis replongea dans son assiette, affamée.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Sam 6 Fév - 17:59
Attablés, Vittoriu se munit de sa fourchette pour commencer son repas. Pour autant, il n’en oublie pas ce qu’il s’est dit, quelques instants, auparavant. Il a été intrigué par les propos de la jeune Scar. Il formule une nouvelle question, comme une invitation à se livrer à lui, une invitation à se confier. Il continue son regard, tout en gardant les yeux rivés sur la brunette. Elle répond, brièvement à sa question, ce qui ne le satisfait pas. Il la soutient du regard, ne la quitte pas, comme pour bien lui faire comprendre que sa réponse n’est pas suffisante à ses yeux, qu’il veut en entendre un peu plus de sa part. Après tout, Scar n’est-elle pas son amie ? Alors, si tel est vraiment le cas, elle peut lui parler, elle peut lui confier ce qui lui passe par la tête – comme elle a pu le faire par rapport à sa remarque sur les garçons et le sexe, quelques instants auparavant dans la cuisine. Elle parle de son enfance – bien qu’elle n’en parle que brièvement – puis de cette sérénité qu’elle a trouvé ici. « J’ai voulu te punir », qu’il lance, quand elle lui dit qu’il aurait pu lui en vouloir, la punir ou encore se venger. La vengeance n’est pas dans l’ADN du corse. « J’ai voulu porter plainte, tu t’en rappelles ? », mais on lui a empêché. Thaïs avait essayé de le raisonner sur l’instant, lui disant et répétant qu’il ne devait pas réagir en écoutant ses pulsions, qu’il devait être plus raisonnable. Elle avait raison mais il ne lui a jamais dit. Il finit par hocher la tête quand elle lui fait remarquer qu’il l’a prise son son aile. Concernant sa situation, Vittoriu estime ne pas être un homme à plaindre. Après tout ! Il a tout pour être heureux : il vit de sa passion, vit aux côtés de ses chevaux. Certes, il manque quelques éléments à son tableau pour parfaire sa situation mais il ne le reconnaîtra pas de vive voix. « Je suis pas certain qu’une fille voudra se terrer ici », loin de la ville et de son confort. Il émet un rire, avant de replonger sa fourchette qu’il fait tourner dans son assiette. « Innocent, c’est mon deuxième prénom, tu sais », qu’il lâche, avec sérieux, en croisant le regard de la jeune femme. « Donc t’es parfaite, toi ? », il réplique, en reprenant son repas.

@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Dim 7 Fév - 10:56
Scar grimaça au souvenir d'un Vittoriu qui lui était encore inconnu à l'époque et qui lui en avait voulu. Elle se souvenait que Thaïs avait plaidé en sa faveur, et peut-être que les choses seraient différentes aujourd'hui si elle n'avait pas été là pour tempérer son fiancé - voilà peut-être pourquoi elle voulait tant que la jeune femme reste dans sa vie. « Ça ne méritait vraiment pas une telle réaction. Je ne suis pas une criminelle, quand même. » Elle s'était certes introduite sur sa propriété privée, plus d'une fois avant qu'il ne mette la main sur elle, mais pas pour lui faire du mal. Tout ce qu'elle avait cherché à l'époque, c'était la compagnie apaisante des chevaux. Les écuries de Vittoriu étaient devenues son refuge avant même qu'elle ne fasse la connaissance du corse, et elle était plus que ravie qu'elle y soit toujours la bienvenue malgré des débuts chaotiques. « Tu me punis toujours en refusant de me laisser monter. » Râla-t-elle en faisant la moue, plus dans le but de le taquiner que de vraiment se plaindre. Elle ne savait même pas si elle saurait monter à cheval mais Vittoriu était le mieux placé pour lui apprendre, elle attendait simplement qu'il lui laisse cette chance. Rebondissant sur la défense de Vittoriu qui se disait être un homme heureux, la remarque de Scar était surtout une excuse pour s'enquérir d'une quelconque femme dans sa vie. Elle savait que le corse n'était pas du genre à s'épancher sur sa vie privée et qu'il ne lui dirait rien tant qu'elle n'insisterait pas un minimum ; malgré ses convictions personnelles, elle savait que ses proches ne partageaient pas la même vision des choses et elle souhaitait donc que Vittoriu soit heureux, que ce soit accompagné ou non. « Tu as toute une ville à ta disposition, Vitto. Les femmes qui habitent ici aiment ce train de vie, ne va pas me dire qu'aucune d'entre elles ne te plaît. » Et un éclair de malice traversa le regard de Scar tandis qu'un nouveau plan se formait dans son esprit : si elle ne pouvait pas le réunir avec Thaïs, elle se ferait une mission de lui trouver une prétendante susceptible de lui plaire. « C'est ça, oui. » Elle leva les yeux au ciel quand il se clama innocent, avant de pouffer. « Bien sûr que je suis parfaite. » Elle se redressa, bombant le torse pour montrer sa fierté. Scarlett Murphy était loin d'être parfaite mais elle avait une sacrée confiance en elle. « Je fais en sorte de l'être aux yeux de Notre Créateur, en tout cas. » Finalement il n'y avait que ça d'important.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Sam 13 Fév - 16:32
Vittoriu se souvient encore de la première fois où il avait croisé le regard de Scar. Son sang n’avait fait qu’un tour. Elle était entrée sur sa propriété et, en plus de cela, avait été surpris par l’un de ses palfreniers dans l’un des boxs de ses chevaux. Le Corse n’avait pas vu cette présence d’un bon œil. Il n’était pas prêt à fermer les yeux sur cet incident, prêt à recourir aux forces de l’ordre et à la justice s’il le fallait. « Qui pouvait m’assurer que tu n’étais pas là, en repérage ? Pour voler l’un de mes chevaux ? Ou pour en empoisonner un ? », qu’il lui demande, en haussant les épaules. Personne ne pouvait lui assurer que la petite brune n’avait pas ce projet-là. Lui qui veille sur sa propriété. « Peut-être bien », souffle-t-il, quand Scar reprend la parole. Elle revient sur le fait qu’elle ne la laisse pas monter à cheval encore. Peut-être qu’un jour viendra. « Tu sais au moins monter à cheval ? », l’interroge-t-il, son regard croisant le sien. C’est une vraie question : Scar ne lui a jamais parlé de ses expériences passées en équitation, par exemple. Si Vitto ne lui avait pas encore accordé le droit de monter l’un de ses chevaux, il lui permet de s’occuper d’eux : de distribuer leur ration le matin ou le soir – suivant le moment de la journée où elle vient –, de les promener en longe ou de les mettre au pré. Il lui donne chaque fois quelques tâches à accomplir dans l’écurie. Par la suite, la conversation dévie sur ces paroles que la jeune femme a tenu pendant sa prière. Elle pense qu’il n’est pas un homme heureux. Ce n’est pourtant pas comme cela qu’il se définit. Heureux, il estime l’être et il n’est pas à se plaindre. Quant à avoir quelqu’un dans sa vie, ce n’est pas le souci du gaillard. Déjà parce qu’il n’est pas certain que son mode de vie convienne et séduise une femme, enfin parce qu’il n’a pas le temps de faire une rencontre (mais ce dernier point, il ne le dira jamais à sa jeune amie). Scar lui rétorque d’ailleurs que les femmes des environs, et notamment de Windmont Bay, aiment ce train de vie. « Je n’ai pas le temps de m’y intéresser », alors aucune d’entre elles ne lui plaît. Ces passages à Windmont Bay sont souvent furtifs en journée où il y vient faire ses courses pour la maison ou pour l’écurie. Parfois il s’arrête à la pharmacie. Il a passé, certes, certains soirs dans le bar. Vittoriu a choisi de consacrer pleinement sa vie à ses chevaux et à sa passion. Thaïs avait accepté de l’accompagner, de le suivre dans cette passion, mais à l’évidence, toutes les femmes ne sont pas comme Thaïs. « Tu ne me crois pas ? », qu’il reprend, quand elle semble mettre en doute sa parole, concernant ce soit disant deuxième prénom. « On doit avoir une définition différente de « parfaite » alors... », il lance, à la fois songeur et taquin. Un discret sourire se glisse sur ses lèvres, avant de boire une nouvelle gorgée de sa bière artisanale.


@scar murphy

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

Scar Murphy

behind
messages : 1540
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2897
moodboard : (tell me what you're thinkin') Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ jürgen ⋅ (tc noël)

(tell me what you're thinkin') Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') · Mer 3 Mar - 11:55
Scar leva les yeux au ciel devant la comédie que lui jouait Vittoriu. Certes il ne la connaissait pas à l'époque et elle était illégalement sur sa propriété, mais avait-elle vraiment une tête à voler un cheval ? Pire encore, à l'empoisonner ? « Je ne leur ferais jamais de mal. » Les chevaux avaient toujours eu cette capacité à l'apaiser, raison pour laquelle elle s'était rendue tant de fois en catimini dans les écuries du corse, se fichant pas mal de briser la loi. Elle haussa les épaules à la question de Vittoriu. « Non. Tu ne m'as jamais appris. » Cette dernière phrase n'était qu'une boutade et un fin sourire se dessina sur les lèvres de Scar pour le lui montrer. Ce n'était certainement pas les bonnes soeurs qui auraient pu lui apprendre l'équitation, leurs priorités étaient ailleurs, et elle n'avait jamais eu les moyens de se payer des cours, pas avec son salaire minable de serveuse. Elle espérait qu'un jour Vittoriu accèderait à sa demande mais elle préférait ne pas trop insister, elle savait que le corse n'appréciait pas et que ça risquait plutôt de jouer en sa défaveur. « Tous les hommes ont le temps de s'intéresser aux femmes. Enfin, à ce qu'il paraît. » Scar voyait les hommes comme des obsédés sexuels, motivés seulement par le sexe, et elle avait du mal à croire que Vittoriu ne veuille pas faire de rencontres. À moins qu'il ne fréquente quelques femmes juste pour le plaisir et ne le lui dise pas pour ne pas la choquer ? Peu importe, Scar ne cherchait de toute façon pas à savoir s'il s'envoyait en l'air mais bel et bien si une femme en particulier faisait battre son coeur, ce qui n'était pas la même chose. « Non, je ne te crois pas. » Un nouveau sourire dansa sur ses lèvres, amusée, avant qu'elle ne hausse les épaules à la boutade de Vittoriu. « Ce n'est pas ton avis qui m'importe. » Ce n'était malheureusement que trop vrai, Scar n'en faisait qu'à sa tête et se fichait pas mal de ce que l'on pensait d'elle, tout ce qui lui importait c'était de faire ce qui lui semblait juste aux yeux de Dieu. « Enfin, un petit peu. » Ajouta-t-elle néanmoins en accompagnant le geste à la parole à l'aide de ses doigts, souriante. Vittoriu était l'un de ses amis les plus proches et évidemment que son opinion lui importait un minimum. Elle était tout simplement heureuse de partager ce moment de convivialité avec lui, dans la bonne humeur malgré la façon dont la soirée avait commencé. « Je suis pardonnée, alors ? » Osa-t-elle demander, se faisant la plus mignonne possible, revenant sur l'épisode fâcheux qui avait amené Vittoriu à rentrer plus tôt que prévu chez lui.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

(tell me what you're thinkin') Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (tell me what you're thinkin') ·
 
(tell me what you're thinkin')
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: