hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x ...
Voir le deal
36.99 €

 

 (we can't go back again)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park
Aller en bas 

Lottie Allman

behind
messages : 2157
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : palvin ⋅ © lumos solem.
multinicks :

danielodetteshilohscar


age (birth) : 27 y.o. (08/10)
♡ status : missing nyree.
work : unemployed and broke.
home : sharing a flat on crescent lane.
points : 3933
moodboard : (we can't go back again) Tumblr_p45xk4ViJw1sr0e7ko8_250
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ beverly ⋅ reid (tc)

(we can't go back again) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (we can't go back again) · Lun 28 Déc - 13:20
we can't go back again
i never said that we would die together
that doesn't mean it was a lie, remember


@Gabriela Ortega — december, 28th (2020)

Elle était passée au Mickey's Dinner au moment où Gabriela terminait son shift, connaissant ses horaires par coeur. Elle lui avait souri, de ces sourires timides, presque tristes, loin de toutes ces oeillades séductrices qu'elle lui avait offert ces derniers mois. Lui avait demandé de faire une petite ballade avec elle dans le parc car elle avait quelque chose à lui dire. Peut-être que dans d'autres circonstances, Gabriela aurait refusé, aurait prétexté vouloir se reposer après son shift ou avoir quelque chose d'autre à faire, quelqu'un d'autre à voir. Mais probablement qu'elle a senti que quelque chose n'allait pas puisqu'elle l'a suivie sans broncher jusqu'au Redwoods Park. Le chemin s'est fait dans un silence de plomb après quelques échanges de banalités, jusqu'à ce que Lottie jette son dévolu sur un banc vide en plein milieu du parc. C'était encore les vacances de Noël, des gamins jouaient un peu partout, mais le froid faisait qu'ils étaient moins nombreux que pendant les vacances d'été ; elles seraient donc relativement au calme, ici. Lottie frissonna de froid et enfonça ses mains gantées dans ses poches après avoir remis en place une mèche rebelle derrière son oreille.
« Comment vas-tu ? » Demanda-t-elle dans un sourire sincère, ne souhaitant rien d'autre que le bonheur de Gabriela. Ce n'était pas évident au premier abord, Lottie ayant une personnalité excessive et capricieuse qui faisait passer ses besoins égoïstes avant ceux des autres ; mais elle n'avait jamais cessé de se soucier du bien-être de la portoricaine, depuis le premier jour. Elle se rappelait encore de leur rencontre sur la plage californienne et de ce frisson qui lui avait parcouru le corps lorsque Gabriela lui avait adressé la parole. Elle avait déjà conscience qu'elle préférait les filles aux garçons bien qu'à l'époque elle essayait encore de se convaincre du contraire ; la brune avait changé la donne, lui confirmant alors que son coeur et son corps étaient bel et bien attirés par le sexe féminin.
« Je voulais juste, euh... » Lottie baissa le regard, une timidité qui ne lui ressemblait pas et qui annonçait une mauvaise nouvelle. « Te remercier, déjà. D'avoir supporté mes bêtises ces dernières semaines. » Un léger sourire amusé se dessina sur ses lèvres au souvenir de tout ce qu'elle lui avait fait subir dernièrement, en commençant par sa supplication de l'aider à rendre Nyree jalouse. Gabriela n'était pas sans savoir que leur relation avait pris fin il y a quelques mois, juste avant Halloween, elle l'avait même consolée autour de quelques verres d'alcool. « Mais je n'ai plus besoin de ton aide, maintenant. » Après sa rupture, Lottie avait continué sur sa lancée, pensant qu'elle pourrait récupérer Nyree en la rendant une nouvelle fois jalouse. Mais Gabriela avait eu raison, ça s'était mal fini, et aujourd'hui elle se rendait compte que son ex-petite amie lui manquait et elle voulait donner une vraie chance à leur relation, en commençant par s'éloigner de Gabriela.

_________________
"I am learning to love the sound of my feet walking away from things not meant for me."

Gabriela Ortega

behind
messages : 1729
name : all souls (maryne)
face + © : cenit nadir ▬ @aurore/ndia ♡ (av) @ultraviolences (gif)
multinicks : katarina, riley, jean & jace

age (birth) : 26 yo [08.08]
♡ status : single af
work : waitress @mickey's dinner & burlesque dancer @illunis
activities : dreaming about surfing again, worrying about her situation & her dad, making out with justyn...
home : a flat shared with her father in bridgewater way
points : 2867
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | eddie, lottie, justyn, ezio, eugene & zander (have)

(we can't go back again) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (we can't go back again) · Mar 29 Déc - 16:50
we can't go back again
i never said that we would die together
that doesn't mean it was a lie, remember


@Lottie Allman — december, 28th (2020)

Gabriela avait trouvé Lottie étrange lorsqu'elle avait débarqué.  Elle n'était pas toujours bavarde, mais en tout cas toujours plus expressive que la fille qu'elle avait aperçu. Un sourire timide, et c'était tout ce qu'elle avait eu de la jeune femme. Elle esquissait toujours quelques mimiques taquines ou lançait une ou deux blagues. Elle restait rarement si calme et si discrète. Il n'y avait qu'une chose qui venait à l'esprit de la portoricaine : quelque chose n'allait pas. Ça c'était confirmé -en tout cas dans sa tête- lorsqu'elle lui proposa d'aller faire un tour au parc, alors qu'il faisait un froid de canard. En règle générale, son ex essayait toujours de l'emmener dans un bar ou chez elle. Si ce n'était pas pour sérieusement la séduire, au moins pour la taquiner.
C'est donc emmitouflée dans sa doudoune, un bonnet sur la tête, et les mains fourrées bien au chaud dans ses poches que Gaby attendait, l'air de rien, que Lottie se décide à parler. Elles avaient marché -et ce n'était pas de refus avec ses températures- ça leur permettait au moins de produire un minimum de chaleur mais finalement, c'est sur un banc vide que lottie venait de jeter son dévolu. Elle hausse les épaules « ça va » ment-elle sans trop savoir ce qu'elle devait répondre à ça. Ça n'allait pas. Ça n'allait pas depuis plusieurs semaines avec ses différentes crises et moral qui fluctuait bien trop. Mais son ex n'en savait rien et ce n'était pas à l'ordre du jour. Elle savait qu'elle avait quelque chose à lui dire, sans savoir de quoi il retournait, alors la portoricaine ne se voyait pas aborder un autre sujet qui la ferait complètement dévier du  plan initial. Elle hausse alors un sourcil, un peu surprise. « me remercier ? » un nouveau haussement d'épaules tant elle ne comprenait pas le besoin de la remercier. Gaby le lui avait dit : elle serait là pour elle. « c'est normal » mais c'était de ses phrases qu'elle aurait dû voir venir : je te remercie mais au revoir. « pardon ?! » elle fronce les sourcils, pas sûre de comprendre. Ou plutôt refusant de comprendre. « t'as plus besoin de mon aide ? Tu m'expliques ? T'as plus besoin de mon aide dans ton jeu débile de rendre ta copine jalouse ou comme dans j'ai plus besoin de ton aide tout court ? » cette fois, la brune s'était levée, sentant déjà la colère montée, mais elle ne savait pas si c'était le froid, mais elle était encore en apparence très calme, malgré le ton sec de sa question. « vas-y lottie, explique-moi ? » y'avait un air de défi dans sa voix, mais surtout une forte envie de savoir dans quelle mesure la jeune femme n'avait plus besoin d'elle dorénavant.

_________________


BRUNETTE BOMBSHELL
she is ruthless, she lashes out with violence. she can condescending and narrow-minded and those things are wonderful. she's real

Lottie Allman

behind
messages : 2157
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : palvin ⋅ © lumos solem.
multinicks :

danielodetteshilohscar


age (birth) : 27 y.o. (08/10)
♡ status : missing nyree.
work : unemployed and broke.
home : sharing a flat on crescent lane.
points : 3933
moodboard : (we can't go back again) Tumblr_p45xk4ViJw1sr0e7ko8_250
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ beverly ⋅ reid (tc)

(we can't go back again) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (we can't go back again) · Ven 1 Jan - 18:12
Lottie était quelqu'un de transparent, la plupart du temps, un livre ouvert, ses émotions toujours lisibles sur son visage. Gabriela la connaissait assez pour savoir que quelque chose n'allait pas mais elle avait assez de tact pour ne pas plonger tête la première dans le sujet et elle lui laissa quelques minutes de répit tandis qu'elles se baladaient en silence dans le Redwoods Park jusqu'à s'immobiliser sur un banc vide. Lottie commença avec une question banale, lui demandant si ça allait quand bien même la réponse lui importait peu. Non pas que le bonheur de Gabriela n'était pas important, mais elles n'étaient pas là pour faire la causette, Lottie avait quelque chose de précis à lui annoncer et cette banalité échangée n'était qu'un moyen de retarder l'échéance. Elle hocha lentement et distraitement la tête quand la portoricaine lui annonça que ça allait, elle n'avait aucune raison de douter de sa sincérité et n'aurait même pas aperçu le moindre mensonge tant elle n'y prêtait pas attention. Le regard de Lottie se posait partout sauf sur la belle brune qui lui faisait face, sachant qu'elle n'arriverait pas à lui résister.
« Gaby... » La portoricaine avait toujours eu le sang chaud, bien plus imprévisible et explosive que Lottie. Quand elle se leva du banc avec colère, quand bien même elle essayait de la dissimuler tant qu'elle n'avait pas toutes les réponses, la new yorkaise lâcha un soupir inaudible. Sa main se leva pour retenir la portoricaine mais elle baissa le bras sans même la toucher, sachant que ce serait inutile et que ça ne ferait qu'envenimer les choses. « Nyree n'est plus ma copine. » Précisa-t-elle froidement, les dents serrées, comme si Gabriela avait une quelconque responsabilité là-dedans. Ce n'était pas le cas, elle n'avait jamais encouragé le jeu stupide de Lottie et cette dernière avait été la seule responsable de ce fiasco, mais le fait que Gabriela utilise ce mot énerva Lottie plus que de raison. Elle resta pourtant calme, bien consciente qu'elle n'était pas en position de râler. « Tu avais raison, c'était un jeu débile. » Elle haussa les épaules comme si elle ne donnait pas beaucoup d'importance au fait que la portoricaine avait vu juste ; Lottie avait du mal à accepter ses torts, il ne fallait donc pas lui en demander beaucoup. « Cependant, j'aimerais rattraper le coup avec Nyree. Elle me manque, et... » Si elle avait réussi à plus ou moins regarder Gabriela jusque-là, elle baissa de nouveau le regard, refusant d'être témoin de la réaction de la brune. « Je pense qu'il serait plus judicieux qu'on s'éloigne un peu, toi et moi. » Nyree ne lui avait posé aucun ultimatum mais Lottie savait que pour la récupérer elle devrait faire des choix douloureux, dont celui de se séparer de Gabriela. Avec la portoricaine dans les parages, Lottie n'arriverait jamais à donner toute son attention à son (ex-)petite amie.

_________________
"I am learning to love the sound of my feet walking away from things not meant for me."

Gabriela Ortega

behind
messages : 1729
name : all souls (maryne)
face + © : cenit nadir ▬ @aurore/ndia ♡ (av) @ultraviolences (gif)
multinicks : katarina, riley, jean & jace

age (birth) : 26 yo [08.08]
♡ status : single af
work : waitress @mickey's dinner & burlesque dancer @illunis
activities : dreaming about surfing again, worrying about her situation & her dad, making out with justyn...
home : a flat shared with her father in bridgewater way
points : 2867
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | eddie, lottie, justyn, ezio, eugene & zander (have)

(we can't go back again) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (we can't go back again) · Sam 2 Jan - 11:53
we can't go back again
i never said that we would die together
that doesn't mean it was a lie, remember


@Lottie Allman — december, 28th (2020)

Gabriela était entière avec les gens. Elle mettait du temps à s'ouvrir aux autres, à faire confiance, mais lorsqu'elle appréciait -et aimait- quelqu'un, il n'y avait pas de demi-mesure. Elle n'était jamais entre deux. Avec elle, c'était blanc ou noir, dans son spectre, le gris n'existait pas. Il n'avait jamais existé. Lottie avait toujours rendu les choses plus complexes que ce à quoi elle était habituée avec les gens, mais finalement, elle s'y était retrouvée aussi. Elle avait été là pour elle, elle était là pour elle, et elle le serait encore. Peu importe qu'elles ne soient plus ensemble, ce qu'elle avait un jour ressenti pour elle ne pouvait s'évaporer juste comme ça pour laisser place au néant. Il y aurait toujours quelque chose, certes différent, mais quelque chose qui l'empêcherait de devenir indifférente en ce qui concerne son ex.
Elle hausse alors un sourcil, surprise par le ton froid qu'elle emploie en lui disant que nyree n'est plus avec elle. Parce que c'est sa faute maintenant ? La portoricaine bout déjà, et il n'était pas très sage que Lottie ne retourne la situation en la faisant passer pour la fautive de l'histoire. S'il y en avait une là dedans, c'était Allman, et personne d'autres. « sans blague » le contraire aurait été plus qu'étonnant et c'était bien pour ça que Gaby avait pris soin de la prévenir. Qu'elle sache dans quoi elle s'engageait et qu'elle ne tombe pas des nues quand tout s'effondrerait autour. « Et quoi ?! » Gabriela détestait la lacheté, et le fait que son ex ne la regarde pas quand elle lui parlait était dans la lignée. « Plus judicieux ? » Gaby rit jaune, et elle se rapproche légèrement, juste assez pour venir poser ses doigts -sans délicatesse- sous le menton de son ex. « tu me regardes quand je te parle. T'as provoqué ça, t'assumes » mais elle la lache aussi tôt. Finalement, qu'elle fasse ce qu'elle veut. Qu'elle la regarde dans les yeux ou qu'elle regarde ses pieds si elle n'assumait rien. Sous la colère, la brune s'éloigne légèrement, avant de se retourner face à une lottie le cul toujours vissé sur le banc. « t'es qu'une putain d'égoïste, tu le sais ça ?! Qui est venue me trouver ?! A plusieurs reprises ? Qui est venue me faire les yeux doux avec son plan de merde ?! Je t'ai prévenu ! Mais je t'ai quand même accepté dans ma vie, Lottie. » Peut-etre que c'était sa faute aussi finalement, elle aurait dû l'envoyer chier en lui disant d'aller faire ses conneries ailleurs. Mais elle trouvait ça pas sympa de passer du temps avec elle, de se retrouver un peu. Différemment -elle avait toujours été claire là dessus- mais de se retrouver quand même. Pour la première fois, Gaby avait été naïve. « je suis quoi ? Un putain de mouchoir usager que tu dégages maintenant qu'il est utilisé ? T'as fait ta merde, tu veux réparer les pots cassés et tu dégages le reste entre temps ?! » gabriela détourne finalement son regard, dégoutée comme elle ne l'avait jamais été de son ex petite amie. « je t'ai dit que tu pouvais compter sur moi. Je t'ai dit que je resterai là pour toi, pour n'importe quoi, et maintenant tu me sors ça ? » un rire nerveux s'échappe de ses lèvres. « tu vois finalement, riche ou pas... c'est du pareil au même. Tu restes une môme pourrie gatée qui nous prend pour quoi ? Des sacs interchangeables en fonction de ton humeur ? » Gabriela était dégoutée. Après son ex, et en fin de compte peut-être après elle, d'avoir été prête à se mettre en quatre pour aider lottie, peu importe la situation dans laquelle elle se trouverait.

_________________


BRUNETTE BOMBSHELL
she is ruthless, she lashes out with violence. she can condescending and narrow-minded and those things are wonderful. she's real

Lottie Allman

behind
messages : 2157
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : palvin ⋅ © lumos solem.
multinicks :

danielodetteshilohscar


age (birth) : 27 y.o. (08/10)
♡ status : missing nyree.
work : unemployed and broke.
home : sharing a flat on crescent lane.
points : 3933
moodboard : (we can't go back again) Tumblr_p45xk4ViJw1sr0e7ko8_250
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ beverly ⋅ reid (tc)

(we can't go back again) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (we can't go back again) · Dim 3 Jan - 21:47
Jamais Lottie n'avait eu à engager une conversation aussi difficile. L'amour était un concept étranger à la new yorkaise avant l'arrivée de Gabriela dans sa vie et elles n'avaient jamais eu à se séparer, le temps et la distance avaient fait les choses. Quant à Nyree, c'était cette dernière qui avait rompu avec elle et pour de bonnes raisons. Elle n'avait donc jamais eu à quitter quelqu'un ; et bien que Gabriela et elle ne forment pas un couple, ce qu'elle s'apprêtait à lui dire avait un goût amer et lui déchirait le coeur avant même que les mots ne traversent la barrière de sa bouche, brisée à l'idée de ne plus avoir la portoricaine dans sa vie. Un frisson de terreur parcourut son corps quand Gabriela, rouge de colère, lui attrapa le menton pour la forcer à la regarder dans les yeux - elle n'avait pas peur de son caractère et de sa violence physique, non, mais bel et bien du dégoût qu'elle pouvait lire dans ces yeux qui l'avaient un jour regardée avec tendresse. Elle avait peur qu'elles aient atteint le point de non-retour, que Gabriela la déteste et que jamais cela ne change.
« Mais non, je ne t'ai jamais prise pour... » Elle n'arrivait pas à en placer une face à la tornade Gabriela, faut dire qu'elle n'essayait pas beaucoup non plus, trop honteuse pour se défendre de quoi que ce soit. Lottie jeta tout de même un coup d'oeil autour d'elles, soucieuse des regards curieux qui avaient commencé à se poser sur elles - même dans un moment pareil, les apparences restaient importantes. Elle ouvrit la bouche pour ordonner à Gabriela d'arrêter de se donner en spectacle mais elle se ravisa et la referma avant même d'avoir prononcé le moindre mot, sachant pertinemment qu'elle ne ferait qu'empirer son cas si elle se tentait à un tel culot. « Tu as raison, je suis une môme pourrie gâtée. Mais tu le savais. » Gabriela l'avait toujours su, depuis le premier jour. Elle avait néanmoins réussi à voir au-delà des apparences et lui avait donné une chance, ce pour quoi Lottie lui en sera à jamais reconnaissante. « C'est pour ça que je t'ai tant aimée, Gaby. Tu ne m'en as jamais tenu rigueur. » Elle ne l'avait jamais rejetée, avait passé l'éponge sur tous ses caprices. Elle avait toujours été là, de près ou de loin, et Gabriela était aujourd'hui la seule constante de sa vie - jusqu'à aujourd'hui. « Je ne vais pas prétendre que c'est pour toi que je fais ça parce que c'est faux. C'est vrai que je suis égoïste, je ne pense qu'à moi et à mes besoins et c'est encore ce que je suis en train de faire. » La voix de Lottie était devenue plus froide. Blessée par les propos de la portoricaine, qui ne lui laissait même pas l'occasion de s'expliquer, qui ne lui laissait pas le bénéfice du doute quant aux raisons qui la poussaient à agir de la sorte. Elle ne le faisait pas que pour elle mais aussi pour Nyree, chose que Gabriela n'accepterait pas d'entendre. « Tu ne m'aimes pas, Gabriela. Pas comme ça, pas comme j'en aurais envie. Nyree, elle, voulait être avec moi. Et j'ai mis en péril notre relation pour passer du temps avec toi. » Car peu importe les excuses qu'elle s'était donné pour justifier son rapprochement avec Gabriela, tout ça n'avait été qu'une mascarade pour passer du temps avec elle et espérer qu'un jour elle lui montre un semblant d'intérêt - en vain. « Détrompe-moi. Dis-moi qu'on a chance, toi et moi, et je retirerais tout ce que je viens de dire. » Les larmes au bord des yeux par l'émotion, Lottie se releva du banc et regarda Gabriela avec un espoir qu'elle savait pourtant stupide, donnant une chance à Gabriela de tout arranger entre elles.

_________________
"I am learning to love the sound of my feet walking away from things not meant for me."

Gabriela Ortega

behind
messages : 1729
name : all souls (maryne)
face + © : cenit nadir ▬ @aurore/ndia ♡ (av) @ultraviolences (gif)
multinicks : katarina, riley, jean & jace

age (birth) : 26 yo [08.08]
♡ status : single af
work : waitress @mickey's dinner & burlesque dancer @illunis
activities : dreaming about surfing again, worrying about her situation & her dad, making out with justyn...
home : a flat shared with her father in bridgewater way
points : 2867
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | eddie, lottie, justyn, ezio, eugene & zander (have)

(we can't go back again) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (we can't go back again) · Dim 17 Jan - 13:24
we can't go back again
i never said that we would die together
that doesn't mean it was a lie, remember


@Lottie Allman — december, 28th (2020)

Quand Gaby s'énervait il était bien difficile de la faire se calmer. Et Lottie n'échappait pour une fois pas à la règle. C'était peut-être même pire, plus qu'avec n'importe qui d'autre. Parce qu'elle l'avait aimé, et tenait encore et toujours à elle. Mais cette discussion, elle ne l'appréciait pas, et aimait encore moins le dénouement qui se dessinait.
« Oui je le savais, et je pensais pas que t'agirais un jour avec moi, comme tu peux le faire avec un nouvel achat » claque-t-elle, agacée. C'était réellement la sensation qu'elle avait, peu importe les intentions initiales de son ex. Si elle l'avait vu agir avec les autres, jamais elle n'avait pensé un jour en faire les frais. Et oui, elle l'avait aussi aimé pour cette raison -sans doute trop naïve de croire qu'elle y échapperait- mais aussi et surtout parce que Lottie s'assumait dans ce rôle. Elle n'avait pas essayé de se faire passer pour une autre, même si Gaby avait aussi réussi à voir au delà à l'époque. Elle tourne alors la tête face aux mots de son ex qui la ramène quelques années en arrière. Ce qu'elle avait ressenti, ce qu'elles avaient vécu. Si elle lui était parfois rentrée dedans pour ses caprices, et elle s'en était aussi parfaitement accommodée. Mais visiblement, elle était désormais prête à la dégager comme si de rien n'était. Comme un vulgaire mouchoir qui avait été trop utilisé. « Sans blague » crache-t-elle, amère  alors qu'à son tour, Allman devenait froide. La Portoricaine se moquait bien de l'avoir blessé, c'était la stricte vérité, et surtout ce qu'elle ressentait au plus profond de son être. Mais les mots suivants lui hérissaient le poil. Elle avait l'impression que Lottie cherchait à inverser la situation. A aucun moment, elle ne lui avait fait de promesses, Gabriela avait toujours été claire sur ce qu'il en serait entre elles. Elle ne pouvait pas être responsable des espoirs vains dans lesquels son ex se complaisait. «  t'as mis ta relation en péril pour passer du temps avec moi ? » répète-t-elle, hors d'elle. « Sans blague ?! Je t'avais pas prévenu ? Je ne t'ai fait aucune promesse. Tu as débarqué dans ma vie, avec cette idée de vouloir rendre TA copine jalouse. C'est ton problème, Lottie. Je t'avais prévenu. Si c'était pour passer du temps avec moi, c'est encore plus tordu. Alors viens pas me reprocher que ça ait mal tourné ! J'ai toujours été claire avec toi. J'ai accepté de te faire de nouveau rentrée dans ma vie. J'ai été là pour toi, encore et encore, et là tu me dégages parce que ça a foiré à cause de tes conneries ?! » La vérité, c'est que Gaby tenait toujours à Lottie, et ce serait toujours le cas, mais à aucun moment elle ne lui avait donné de faux espoirs. « Non, dégage. Je vais pas faire ça maintenant. C'est tordu. Tu me parles de ta copine, ou de ton ex, et là tu veux que je te dise qu'on a une chance ? Tu m'étonnes que ça ait foiré. Tu mélanges tout et tout le monde. On n'est pas des putains de jouets. T'as pris ta décision » la portoricaine aussi avait les larmes aux yeux, et surtout, la rage au ventre. Elle était d'abord venue avec le nom de nyree sur sa bouche en cœur, alors que ce n'était quoi ? Qu'une excuse pour passer du temps avec elle ? Elle venait désormais l'exclure de sa vie pour la récupérer sauf si Gaby lui disait ce qu'elle voulait entendre ? C'était tordu, immature et bien loin de tout ce que la môme avait imaginé pour une relation. « je t'ai dit que je serai toujours là pour toi, laisse moi rectifier ça pour pas que tu te fasses des idées : tu me dégages, tu m'oublies par la même occasion. Et tout ce que j'ai pu te dire. » Elle avait le regard ancré dans celui de son ex, qu'elle avait toujours vénéré. Aujourd'hui, elle était juste dégoutée. Elle tentait de contenir ses émotions pour ne pas plus exploser, mais ce n'était que retenir le cataclysme, surtout avec quelqu'un comme Ortega. « tu lui souhaiteras bon courage. » elle s'éloigne d'un pas, puis d'un deuxième, regarde ailleurs en soupirant. « t'as fini, je peux me barrer ? »

_________________


BRUNETTE BOMBSHELL
she is ruthless, she lashes out with violence. she can condescending and narrow-minded and those things are wonderful. she's real
Contenu sponsorisé




behind
the mask

(we can't go back again) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (we can't go back again) ·
 
(we can't go back again)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park-
Sauter vers: