hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-44%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
24.28 € 42.99 €
Voir le deal

 

 it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

✽ if firefighting was easy, cops would do it.

Tommy Winters

behind
messages : 3505
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseynathan

age (birth) : thirty-one y.o ⋅ 20|04
♡ status : who knew you could get a divorce for $273 only?
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, drawing, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 4173
moodboard :
it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Ydhat4rk it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Ydc8pfzt it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Y8tfjm3o
it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
maevenicbee

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn, georgie.

it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) · Jeu 31 Déc - 1:36

i forgot that you existed
It isn't love, it isn't hate
It's just indifference.


@Beckett Schaeffer — 2 janvier 2020

Sans avoir à se plaindre, parce qu’il en avait eut des biens pires que celle-ci, Tommy était heureux de pouvoir mettre l’année 2020 derrière lui et ouvrir un nouveau chapitre. Le pompier n’avait pas le moindre plan, aucune résolution non plus, si ce n’était, peut-être, être nommé lieutenant de son équipe à la caserne. Les chances qu’il y parvienne cette année étaient relativement faibles, compte tenu de sa suspension qui remontait à un an plus tôt, mais il comptait malgré tout en toucher un mot à Ragston et tenter de passer les examens pour y parvenir. Au delà de son envie de monter en grade, après plusieurs années à occuper le même poste - dans lequel il se plaisait -, l’attrait était principalement financier. Les Winters avaient beau s’en sortir plus facilement à présent qu’il y avait moins de bouches à nourrir sous leur toit, une augmentation était toujours bonne prendre, plus encore avec les deux plus jeunes qui postuleraient bientôt pour entrer à l’université. Tommy s’était refusé de les freiner, bien que conscient qu’ils devraient sans doute passer par des prêts pour y arriver, et espérait pouvoir participer à petite échelle à leur éducation.
La gueule de bois du réveillon terminée c’est chez Beckett et Marley qu’il avait prévu de passer une bonne partie de la journée afin de filer un coup de main pour les travaux de la maison dans laquelle les tourtereaux avaient emménagés quelques mois plus tôt. Leur histoire avait beau daté à présent - si l’on oubliait les moments où ils s’étaient séparés, pour mieux se retrouver -, Tommy avait encore du mal à saisir que son meilleur ami était en ménage. Il avait pourtant lui-même avancé très vite (trop vite) avec Miles, se retrouvant marié avant même d’assumer leur histoire au grand jour, mais d’une certaine façon, Winters les voyait comme d’éternels célibataires. C’était con, et un peu triste comme pensée, lorsqu’il y accordait plus d’une seconde. Et puis quand bien même il ne portait pas Marley dans son coeur au début, le brun avait fini par s’habituer à sa présence qui l’indifférait plus qu’elle ne le dérangeait à présent. Ils ne seraient probablement jamais amis, mais il n’y avait pas de doute sur le bonheur et l’amour que l’infirmier apportait à Beckett, ce qui somme tout était la seule chose qui comptait.
Assis à table, une assiette de pâte devant lui, Tommy mangeait tout en pianotant sur son téléphone pour vérifier que le « rendez-vous » tenait toujours lorsqu’il fut interrompu par un appel au numéro inconnu. Les mots prononcés à l’autre bout du fil passèrent d’une oreille à l’autre sans qu’il ne parvienne à les imprimer, promettant à l’agent de passer lorsqu’il aurait un moment devant lui. Tommy le remercia ensuite de l’avoir informé et reposa le téléphone, face contre la table, afin de reprendre son repas. Aujourd’hui, il avait déjà quelque chose de prévu,  puisque Beckett lui avait répondu entre temps que c’était quand il voulait. L’assiette dans l’évier et un post-it sur la table pour signaler sa localisation, il pris la direction de Crescent Lane et entra chez Bee en même temps qu’il frappait à la porte pour signaler sa présence. « Hey ! » Une petite salutation et Tommy frappa dans ses mains, comme pour se donner l’entrain  nécessaire pour se mettre au boulot - s’ils se posaient, c’était mort ! Il y avait de quoi faire à la maison, même si le plus gros était à présent terminé. « On commence par quoi ? » Il demanda, se grattant la nuque alors que les mots de l’agent de police lui revenait. S’il ne ressentait aucune douleur, Tommy ne pouvait se les sortir de la tête. « J’ai eut un appel de la police juste avant de venir. Ils pensent avoir retrouver le corps de Rosie et veulent que j’aille l’identifier. » Il se tourna vers Bee, avant de lever les épaules. Le truc, c’est que Rosie Winters était increvable. Tommy avait cessé de compter, à l’enfance, le nombre de fois où il s’était retrouvé à tambouriner à la porte des voisins pour leur dire que sa mère était morte. Overdose, coma éthylique, prise intensive de somnifères. Elle s’en était toujours sortie, et le gamin avait cessé de s’inquiéter peu importe l’état dans lequel il pouvait bien la retrouver. A ce jour, il n’avait eut aucune nouvelle de leur génitrice depuis plus d’un an, et ne pas savoir ce qu’il advenait d’elle lui allait très bien. Plus loin elle était, plus il était facile de protéger Bethany qui croyait toujours en un retour miraculeux de leur « mère » à la maison, et à la vie normale.

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.

a man on fire × a violent desire

Beckett Schaeffer

behind
messages : 4148
name : corpsie.
face + © : j. lowden x gif©maryne.
multinicks : isaac - larissa - maisie - oliver - peter - tony

age (birth) : 28 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : dad, handyman at the camp TL.
activities : telling dad jokes like he invented them.
home : a love nest on crescent lane.
points : 5139
moodboard : it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) E17418a27aa5dfffe27c9e9d3ee20e307f6af814
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (off) (marley, riley, tommy).

it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) · Ven 8 Jan - 16:01
L’année débutait comme la précédente s’était terminée, dans un bonheur épuisant. Harry avait passé sa première nuit sous leur toit car Charlotte avait demandé une soirée pour elle – il n’avait pas osé demander si c’était pour se reposer ou pour inviter quelqu’un – et le pauvre enfant avait longtemps pleurniché, ne reconnaissant sans doute pas les alentours à chaque fois qu’il ouvrait l’œil dans son nouveau lit. Pour éviter de déranger Marley, Bee l’avait veillé jusqu’au petit matin, avant de profiter de quelques heures de sommeil dans les bras de son compagnon. Il ne travaillait fort heureusement pas et avait eu l’occasion de faire une sieste matinale sitôt le marmot ramené dans les jupes de sa mère. Il était par conséquent presque frais et pimpant lorsqu’il attrapa son portable pour répondre à son meilleur ami qu’il était toujours question de le kidnapper pour des travaux forcés et que son heure serait sienne. Tommy l’avait déjà pas mal aidé pour les gros travaux, et il n’aurait pas pu offrir à Marley une maison largement habitable pour Noël si le pompier ne lui avait pas prêté main forte. La grande partie des pièces étaient terminées, seule la cuisine restait encore dans son jus et l’extérieur réclamait un grand nettoyage qui n’aurait lieu qu’au retour du beau temps. Même si les tout nouveaux propriétaires s’étaient accordés qu’il n’était pas urgent de tout finaliser maintenant, Schaeffer savait qu’une pause impliquerait l’apparition d’une flemme certaine et le risque de ne jamais reprendre. Il devait avouer qu’il aimait les moments privilégiés avec Winters qui allaient de paire avec leurs sessions de travaux. Ils ne se tuaient jamais à la tâche, ils avançaient à leur rythme et toujours dans la bonne humeur, il avait l’impression de retrouver son meilleur ami après de longs mois d’une distance instaurée par des impératifs sur lesquels ils n’avaient aucun contrôle, autant personnels que professionnels. « Hello, le plus beau ! » l’accueillit-il en levant son postérieur du canapé dont il venait à peine prendre possession. Il pouffa de rire face à son envie pressante de se mettre au boulot. Il le comprenait dans le sens où ils se connaissaient, s’ils s’ouvraient une bière pour papoter de la pluie et du beau temps, ils en auraient pour un bail avant de retrouver l’énergie de s’atteler au dé-tapissage. « J’ai vidé les meubles et j’ai démonté ce que j’ai pu tout à l’heure, il y en a un qui m’a résisté mais je pense qu’à deux on devrait y arriver facilement, » furent les mots qui demeurèrent dans sa gorge au moment où une boule de tristesse l’envahit. « Quoi ? » Rosie ? Sa mère ? L’incomparable MILF que Beckett adorait dans son extravagance autant qu’il la détestait d’avoir ruiné la vie de sa progéniture ? « Où ça ? Ça fait combien de temps que tu n’as pas eu de nouvelles d’elle ? »  Disparaître pendant des semaines, voire des mois, pour mieux réapparaître telle une fleur abîmée par une rosée alcoolisée était coutume, ce devait être la raison pour laquelle Tommy semblait si peu atteint par cette nouvelle. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas vu sa carcasse traîner dans les rues de Windmont Bay, maintenant qu’il y réfléchissait. Bee s’avança vers le pompier pour poser une main réconfortante sur son épaule. « Il faut que tu y ailles, je comprends même pas pourquoi tu es venu sachant ça ! » Quelque part au fond de lui, il savait que c’était parce qu’il possédait une part plus importante de l’affection de l’aîné des Winters,ce qui n’était guère difficile étant donné la haine que ce dernier éprouvait à l’égard de sa génitrice. Il le relâcha pour attraper son manteau accroché dans l’entrée et l’enfila. « Je te conduis, allez, mec, » insista-t-il en le voyant peu disposé à se mettre en route. Il était prêt à l’accompagner même si c’était dans un état voisin, il ne pouvait pas laisser son frère de cœur supporter cela seul, aussi brave fût-il. C’était sa mère, bon sang.

_________________
it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) 1f41d  it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) 1f41d
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.

✽ if firefighting was easy, cops would do it.

Tommy Winters

behind
messages : 3505
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseynathan

age (birth) : thirty-one y.o ⋅ 20|04
♡ status : who knew you could get a divorce for $273 only?
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, drawing, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 4173
moodboard :
it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Ydhat4rk it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Ydc8pfzt it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Y8tfjm3o
it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
maevenicbee

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn, georgie.

it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) · Dim 17 Jan - 22:30
L’appel reçu une vingtaine de minutes plus tôt l’avait sonné, mais pas suffisamment pour le faire réagir et l’inquiéter. Au fond, peut-être même qu’une très petite partie de lui espérait que la police ne se trompait pas sur l’identité du corps retrouvé, afin d’en être officiellement débarrassé pour toujours. C’était ça qui faisait le plus peur à Tommy ; ses pensées, ce vide. Cette absence totale de sentiment lorsqu’il aurait dû ressentir un peu de peine, peu importe le passé. Sa seule réflexion avait été de se dire que ce n’était pas le bon moment, qu’il était hors de question qu’il convoque toute la petite famille pour leur annoncer le décès de leur « mère ». Rosie n’était pas en droit de le mettre dans cette position, de faire de lui le messager et par conséquence celui qui allait briser le coeur de sa petite soeur - et peut-être des autres, pour ce qu’il en savait. Alors plutôt que d’affronter tout ce petit drama qu’il pouvait aisément reporter à plus tard - personne ne s’inquiéterait d’un jour de plus ou de moins sans sa présence -, Tommy se concentra sur ses plans pour la journée et les travaux chez Beckett. Il aurait été mentir de ne pas admettre que son histoire avec Miles l’avait éloigné des siens, tout comme le couple de Bee l’empêchait d’être aussi souvent disponible pour Tommy qu’il ne l’était à une époque. C’était le cycle de la vie, des changements tout-à-fait logiques en prenant de l’âge, mais le pompier n’en était pas moins heureux de passer à nouveau du temps en tête-à-tête avec son meilleur ami. Marley ne se joignait souvent pas à eux, ce qui l’arrangeait bien. « Attention à ce que tu dis, ton homme va être jaloux. » Il rétorqua accompagné d’un clin d’oeil lorsque Bee le salua, frappant dans son poing une fois à sa hauteur.
Bien que prêt à se mettre au travail et laisser de côté l’appel de la police, l’information trottait tout de même dans la tête de Winters qui ne put s’empêcher de partager le possible décès de Rosie à peine la porte passée. Bee serait plus apte que lui à avoir une réaction logique, du moins il pouvait l’espérer. Un hochement de tête lui confirma qu’il avait bien entendu, avant de lever les épaules lorsque son meilleur ami le questionna sur le dernier passage exprès de la  mère Winters. « Plus d’un an, j’crois. J’en sais rien, Beth l’a certainement vue depuis. » Tout du moins, il n’imaginait pas la cadette rester une année complète sans nouvelle de leur mère sans remuer ciel et terre pour s’assurer que celle-ci allait ‘bien’. Tommy partait donc du principe que s’il n'en avait pas entendu parler, c’est que Bethany avait été en contact avec elle récemment et qu’il n’y avait donc rien à craindre. Ça n’empêchait bien sûr pas son corps d’être froid aujourd’hui, la mort ne prévenait pas toujours plusieurs mois en avance. « Il n’y a pas d’urgences, Bee. On peut faire ce qu’il y a à faire ici et y aller plus tard. » Ce n’était pas comme s’il pouvait encore faire quelque chose pour elle à ce stade, et peut-être qu’au fond, Tommy souhaitait retarder l’échéance autant que possible. Une fois qu’il serait certain qu’elle n’était plus, il n’aurait d’autre choix que de prévenir sa fratrie au plus vite pour éviter un nouveau drame où on lui reprocher de garder les choses pour lui. Ce n’était pas le genre d’informations que le pompier souhaitait garder confidentielle, pas plus qu’il n’avait hâte d'avoir cette conversation. « Ok ok. » Souffla-t-il lorsque Beckett pris sa veste, aussi décidé que Tommy ne l’était de se mettre au travail. Depuis quand son meilleur ami était-il un adulte responsable ? Sans un mot, Winters pris place côté passager, laissant sa voiture à l’abandon devant chez Beckett pour l’instant. « Elle est à la morgue de l’hôpital. » Il signala pour qu’ils puissent se mettre en route avant de pousser un long soupire. « Il lui en aura fallut du temps pour épuiser ses sept vies ! Mais c’est bien, elle aura attendu que la période des fête soient derrières nous. » Ou peut-être pas, car Tommy n’avait aucune idée de combien de jours son corps avait mis à être retrouvé, n'ayant posé aucune question lorsqu’il avait eut l’agent au bout du fil.

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee) ·
 
it isn't love, it isn't hate, It's just indifference (bee)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: