hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 (you can fly away with me tonight)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 

Daniel Newman

behind
messages : 1637
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © self.
multinicks :
giselleodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 3051
moodboard : (you can fly away with me tonight) Tumblr_pe9rr9yb1Q1rjrkjio1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ (tc fusillade) ⋅ (tc st valentin)

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (you can fly away with me tonight) · Jeu 31 Déc - 10:48
you can fly away with me tonight
if you wanna run away with me
i know a galaxy and i could take you for a ride


@Phoebe Shelley — december, 30th (2020)

La plage faisait probablement partie des endroits préférés de Daniel dans cette bourgade de l'Oregon. De jour ou de nuit, il y trouvait toujours une satisfaction personnelle : de jour, les mois d'été, il pouvait y exposer son corps dont il prenait soin toute l'année à la salle de sport, de nuit, il y appréciait la solitude et la tranquillité qui s'offraient à lui. En plein hiver, particulièrement, car peu de gens s'y aventuraient, le froid devenant encore plus cruel près de littoral avec la brise marine. Il y avait invité Phoebe, celle qu'il considérait comme sa meilleure amie, un peu plus tôt dans la journée, sans vraiment d'excuse sauf si ce n'était celle qu'il voulait prendre l'air et se balader. Les deux amis n'avaient pas vraiment besoin d'une quelconque raison pour traîner ensemble, il arrivait souvent que l'un ou l'autre s'incruste sans même prévenir au préalable de sa venue.
« Tu es sublime, Phoebs, comme toujours. » L'accueillit-il en grandes pompes, compliment sur compliment comme à chaque fois qu'il la voyait. Car s'il avait compris très tôt dans leur relation qu'elle ne serait jamais intéressée par lui, ça ne l'empêchait pas de la draguer constamment dans l'espoir qu'un jour elle change d'avis - il ne retenait pas son souffle pour autant, bien conscient qu'il ne la méritait pas. « Un peu plus et tu loupais le grand final. » Râla-t-il alors que le banc de sable était occupé de plusieurs personnes, éparpillées, venues probablement pour les mêmes raisons que lui. « Allez, viens ! » Il s'empara de la main de son amie et la guida jusque sur le sable humide pour aller s'asseoir sur un rocher un peu plus loin tandis que le soleil se couchait à l'horizon et leur offrait un spectacle hors du commun. « C'est bien l'une des seules choses intéressantes à Windmont Bay. » Il n'arrêtait pas de critiquer la ville quand en réalité il s'y plaisait bien. « Après toi, bien sûr. » Ajouta-t-il d'une voix de lover avant de tirer sur le bras de Phoebe pour l'attirer à lui et la prendre dans ses bras, déposant son menton sur son épaule pour apprécier les couleurs changeantes du ciel. La proximité physique n'avait jamais été un problème entre les deux amis, c'était naturel, une dimension de leur amitié - qui n'aidait pas les fantasmes de Daniel à propos de sa meilleure amie.

_________________
"I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own, through the dark, through the door, through where no one's been before but it feels like home."

Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
(you can fly away with me tonight) A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Dim 10 Jan - 10:16
Les compliments faisaient partie du petit numéro de Daniel, Phoebe s'y était très rapidement habituée (n'importe quelle fille s'habitue bien vite aux flatteries, surtout si elles émanent d'un garçon) et elle les acceptait toujours volontiers quand bien même elle y répondait parfois avec le brin d'ironie qui était souvent de mise entre les deux amis. « Toi aussi t'es beau, » le complimenta-t-elle cette fois-ci simplement en retour en lui tapotant affectueusement la joue comme une mère à son bambin avec un sourire un peu niais. La flatterie n'était ni intéressée ni ironique : avec ses longues boucles parfaites, ses yeux noisette qui pétillaient à chaque sourire charmeur et ses fossettes adorables, Daniel était sans conteste beau garçon – ce dont il n'était que trop conscient – (et à la vérité davantage même que d'autres types qui avaient éveillés les faveurs de Phoebs) mais ce n'était pas pour son joli minois qu'il s'était attiré l'affection de la jeune fille – non elle ne convoitait que son amitié, adorait sa folie douce, chérissait leurs fous rires et leur bêtises. Elle le gratifia d'ailleurs d'un coup de coude sur le bras à sa remarque sur le timing pressant – Phoebs, en retard ? ça alors ! (il aurait en réalité dû s'extasier de la voir arriver sur la plage juste dix minutes après l'horaire prévu : si peu de retard franchement c'était un exploit assez rare chez Phoebe pour être relevé) – avant de lui emboîter le pas vers le sable humide, sa main chaleureusement prisonnière de celle du garçon.
C'était un décor fait pour les amoureux, propice à un rencard romantique avec un prince charmant tout droit issu des contes anciens, mais avec un côté plus sexy et sans les collants moule-fesses, rêvassa Phoebe. Elle s'assit sur le rocher tout contre son meilleur ami et se mordit la lèvre en souriant de ses excès de zèle en matière de compliments – finalement, elle préférait ce soir un Daniel Newman à tout prince charmant : du reste, celui-ci lui aurait offert un bouquet de roses dont les épines lui auraient piqué le bout de tous les doigts et il aurait fallu se coltiner son fidèle destrier, ses hennissements retentissants et ses faramineuses déjections pestilentielles.  
« Tu me sors le grand jeu ce soir, hein ? » le taquina-t-elle en clignant. Et, franchement, il s'en sortait plutôt pas mal – la vue imprenable sur le soleil couchant qui allait se réfugier derrière l'océan, les compliments murmurés sur un ton enjôleur, les gestes tendres parfaitement mesurés et l'irrésistible sourire séducteur : elle estimait ses chances d'emballer (n'importe qu'elle autre nana qu'elle) à environ 80 %. Elle se laissa prendre docilement dans ses bras, leur chaleur réconfortante plus que bienvenue, et reposa sa tempe contre le front de Daniel, dont quelques boucles venaient lui chatouiller la joue – tout bien considéré et calculé, ses probabilités de conclure (avec une autre que sa meilleure amie) grimpaient même à 90 % sous réserve qu'il se soit muni d'un ultime accessoire déterminant. « T'as pris du Champagne, j'espère ? » demanda ainsi Phoebe en tentant un accent français aussi approximatif que l'accent britannique qu'elle n'avait jamais assimilé. Elle avait fait une croix sur le prince charmant mais ne se privait pas pour autant d'exiger être traitée comme une princesse.

_________________
(you can fly away with me tonight) 8R07n7f (you can fly away with me tonight) K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Daniel Newman

behind
messages : 1637
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © self.
multinicks :
giselleodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 3051
moodboard : (you can fly away with me tonight) Tumblr_pe9rr9yb1Q1rjrkjio1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ (tc fusillade) ⋅ (tc st valentin)

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Dim 17 Jan - 22:51
Un immense sourire, des plus sincères, se dessina sur les lèvres du jeune homme au compliment de Phoebe. Elle était sa meilleure amie, les mots doux étaient fréquents entre eux, mais il fallait bien avouer qu'elle préférait le taquiner que le complimenter, le remettant gentiment à sa place chaque fois qu'il essayait de la draguer. C'était devenu un passe-temps pour Daniel, qui savait pourtant qu'il ne se passerait jamais rien entre eux, il s'agissait juste de leur dynamique, leur façon de fonctionner. « Je ne désespère pas te séduire un jour. Quand t'auras 40 ans et que tu seras toute frippée et que plus personne ne voudra de toi, tu te souviendras de toutes ces petites attentions et tu regretteras de ne pas m'avoir épousé. » Il pouffa, amusé par sa propre bêtise, sachant que ce scénario ne se réaliserait jamais. Phoebe était encore jeune, avait la vie devant elle, et elle était de toute façon si sublime aujourd'hui qu'il doutait qu'elle soit un jour repoussante, même à un âge avancé. Ce serait lui le plus chanceux des deux si elle décidait de lui donner sa chance mais il aimait bien prétendre le contraire et lui rabâcher à longueur de journée qu'elle faisait une grosse erreur en ne se contentant que d'une amitié avec lui. Trêve de plaisanterie, il lui attrapa le bras pour la rapprocher de lui quand ils s'installèrent sur le rocher et profiter en silence du paysage qui s'offrait à eux, mais Phoebe décida de tout gâcher en reprenant la parole et Daniel soupira parce qu'il avait bel et bien oublié le champagne - il ne s'agissait pas d'un rendez-vous amoureux après tout, si ?
« Je promène des chiens contre quelques billets, tu crois que j'ai de l'argent à gâcher dans une bouteille de champagne pour une fille qui ne m'embrassera même pas à la fin de la soirée ? » Il balaya la plage du regard, une idée germant dans une coin de sa tête. « On n'est pas les seuls à avoir eu cette idée. » Et quand il disait on il voulait dire je, car il avait été le seul à organiser cette soirée - et par organiser il voulait dire convenir d'un lieu et d'une heure de rendez-vous. « Cap ou pas cap de leur voler leur bouteille ? » Il désigna d'un geste de la tête un couple installé sur un plaid en plein milieu du sable. Ils étaient trop loin pour que Daniel distingue une bouteille de champagne ou de quoi que ce soit d'autre mais ils pouvaient bien tenter leur chance quand même.

_________________
"I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own, through the dark, through the door, through where no one's been before but it feels like home."

Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
(you can fly away with me tonight) A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Lun 25 Jan - 13:31
« Tu ne m’as pas encore fait ta demande, à ce que je sache, » riposta Phoebe d’un air entendu. Daniel n’avait jamais dissimulé ses intentions de séduction à son égard dont le dessein final, à sa connaissance, n’était jamais que de la mettre dans son lit. De là à lui passer la bague au doigt... « Si tu me fais la totale, genre l’hélico qui tire la banderole « will you marry me ? », ou alors un diamant de la taille d’une boule de bowling – j’envisagerai peut-être d’y réfléchir. » Vénale et romantique assumée, Phoebs esquissa un sourire en coin : elle et Daniel s’étaient bien trouvés.
Elle glissa son front contre l'épaule de son meilleur ami, appréciant ses bras tièdes qui la protégeait de la brise glacée malgré l'oubli du garçon de leur prévoir quelque breuvage. Négligence qu'il transforma en offense (ce qui fit pouffer Phoebs) puis en défi (ce qui la fit arquer un sourcil).
La brunette ne tarda pas à se lever d’un bond, épousseta les quelques grains de sable collés à son jean et afficha un air de défi, confiant et déterminé. Ses intentions étaient on ne peut plus claires et affichées, c’est juste pour la forme qu’elle répliqua : « Cap. » Elle décocha à son comparse un sourire écorné de canaille qui lui allait si bien au teint et lui tourna le dos pour se diriger vers le couple.
La démarche affirmée mais mesurée, Phoebs pu ainsi prendre le temps de mûrir sa stratégie. Vol à l’arrachée ? ils la verraient venir à dix kilomètres mais c’était encore le meilleur moyen de leur dérober le graal (si elle parvenait à le garder, car ils courraient forcément plus vite qu’elle et sa jambe en moins). Ou alors, elle pouvait leur jouer son petit numéro (bien ficelé) de pauvre cancéreuse condamnée à partir trop tôt et leur soutirer une bouteille en faisant appel à leur pitié. Petit, mesquin et cruel, mais cette méthode avait fait ses preuves. Phoebe peaufinait déjà un air fatigué et des yeux larmoyants quand elle arriva à hauteur du couple, remarqua qu’il s’agissait en fait d’un duo de copines qui gloussaient comme des bécasses et bifurqua de stratégie au dernier moment.
(...)
Phoebe rangea discrètement son téléphone dans la poche arrière de son pantalon, dissimula son butin dans son dos et remonta le chemin inverse d’un pas tranquille pour ménager son suspense. Elle se planta devant son meilleur ami le visage aussi neutre que possible mais le sourire de vainqueur qui lui brûlait les lèvres ne tarda pas à éclore comme une fleur. « Tadaaa, » clama-t-elle en dévoilant une bouteille, non pas de Champagne mais de Whisky premier prix. Elle vit Daniel, l’œil frétillant, qui commençait déjà à ouvrir la bouche mais le stoppa net : « Secret professionnel ! » Il faudrait toutefois qu’elle l’avertisse sans trop tarder que s’il recevait un texto d’un numéro inconnu, il était probable qu’il s’agisse de la nana avec qui elle avait troqué la bouteille de Whisky contre le numéro de téléphone de son charmant (photo à l'appui) et célibataire (qui l'eut cru ?) meilleur ami. Et surtout qu’elle précise que la fameuse demoiselle n’avait que dix-sept ans et n’était pas jolie jolie (oops).
Elle examina à la lumière du soleil couchant l’étiquette de la bouteille bon marché et en conclut qu’elle était parfaite pour leur brûler la gorge et leur faire tourner un peu la tête. Phoebe en dévissa donc le bouchon d'un mouvement du pouce et avala une lampée qui lui arracha le gosier et réchauffa immédiatement sa poitrine. Elle tendit la bouteille à Daniel puis dénoua son écharpe en se rasseyant à ses côtés. « T'as pris ton maillot ? » La vue sur le coucher de soleil serait encore plus imprenable depuis le cœur des vagues (aussi glaciales soient-elles), non ? Et puis Phoebs était insouciante mais pas inconsciente : s'ils voulaient piquer une tête, c'était avant d'être souls comme des cochons. Mais après le petit show d'un Daniel en slip de bain (ou peu importe ce qu'il portait) – elle le détailla de haut en bas d'un regard qui en disait long.

_________________
(you can fly away with me tonight) 8R07n7f (you can fly away with me tonight) K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Daniel Newman

behind
messages : 1637
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © self.
multinicks :
giselleodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 3051
moodboard : (you can fly away with me tonight) Tumblr_pe9rr9yb1Q1rjrkjio1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ (tc fusillade) ⋅ (tc st valentin)

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Ven 29 Jan - 23:59
« Ne me tente pas trop, Shelley. » C'est qu'il en serait capable si elle le mettait au défi, rien ne lui faisait peur à Daniel, pas même une demande en mariage. Ce serait pour rigoler, bien sûr, ils ne s'étaient même jamais embrassés - ce qui était bien dommage selon lui, du gâchis pour l'un comme pour l'autre - et Phoebe n'accepterait jamais, bien trop désillusionnée concernant le prince charmant, mais pour la blague pourquoi pas. Perdu dans ses pensées alors qu'il réfléchissait à la façon dont il s'y prendrait, voilà que son amie lui donnait déjà des pistes sur les idées qu'il pourrait mettre en place pour tenter de la séduire et gagner sa main. « Si tu continues à me tendre des perches de façon si peu subtiles, je vais finir par me poser des questions. Genre, peut-être que tu veux que je me lance mais que tu ne sais pas comment me le dire ? » Il en faisait des caisses, comme à son habitude ; si Phoebe avait réellement ces intentions, elle aurait déjà craqué depuis longtemps, car on ne pouvait pas dire que Daniel la laissait vraiment tranquille à ce sujet. Ça avait toujours fonctionné comme ça entre eux, depuis qu'ils se connaissaient. Taquin avec l'envie de s'amuser, Daniel mit Phoebe au défi d'aller voler la bouteille qui trônait sur le plaid installé non loin de là où se trouvaient deux personnes. Ni une ni deux, Phoebe se jeta à l'eau rapidement, disparaissant au lieu pour mettre à exécution son plan. Elle fut rapide pour un vol à l'étalage et un sifflement admiratif s'échappa des lèvres de Daniel qui hochait la tête avec approbation. Prêt à l'applaudir, il ouvrit la bouche en même temps pour lui demander comment elle avait réussi un tel exploit - il se trouvait trop loin, il n'avait pas pu entendre ce qu'elle avait bien pu leur sortir comme baratin pour leur piquer la bouteille qui se révéla être non pas du champagne mais du whisky (encore mieux) - mais Phoebe le fit taire rapidement, ce qui causa Daniel à lever les yeux au ciel. Il ne bouda que quelques secondes, cela dit, bien trop content de pouvoir se délecter de ce nectar ambré et ce gratuitement.
« Mon maillot ? » Il savait ce qu'elle avait en tête mais il répéta sa question comme si elle était débile. « Tu sais que je ne viens jamais préparé, sauf pour les capotes. » Et oui, Daniel en avait une sur lui ; non pas qu'il s'attende à faire craquer comme Phoebe, mais comme il venait de le dire, il était toujours préparé (wishful thinking). « Mais c'est pas ça qui va m'empêcher de me mouiller. » Il prit une énième gorgée de whisky pour se donner du courage - c'est qu'il ne faisait pas très chaud en ce moment - et se déshabilla rapidement. Ce n'est qu'une fois en caleçon qu'il se rendit compte qu'il avait enfilé un pauvre slip kangourou qui ferait fuir même la fille la plus désespérée de Windmont Bay. « Oh mince. J'avais oublié que tous mes beaux caleçons étaient au sale. » Comme quoi, il n'avait vraiment pas réfléchi avant d'inviter Phoebe à la plage. Haussant les épaules car il n'était plus à ça près niveau humiliation avec sa meilleure amie, un sourire espiègle étira ses lèvres, signe qu'il avait une idée derrière la tête. Il baissa alors subitement son slip pour se retrouver nu comme un ver, offrant une vue panoramique sur ses bijoux de famille à Phoebe, avant qu'il ne tourne les talons pour courir jusque dans l'océan glacial, s'enfonçant dans l'eau sans y réfléchir à deux fois - et se fichant pas mal que la nuit n'était pas totalement tombée et que des regards indiscrets pourraient aller le dénoncer pour exhibitionnisme. « TU VIENS ? » Gueula-t-il à l'attention de Phoebe, espérant qu'elle le rejoigne dans le plus simple des appareils, comme lui.

_________________
"I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own, through the dark, through the door, through where no one's been before but it feels like home."

Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
(you can fly away with me tonight) A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Dim 31 Jan - 14:28
« Qui sait ? » l’interpella-t-elle en arquant un sourcil, « nous les femmes nous sommes compliquées tu sais bien... » Sibylline, Phoebe cita l’adage populaire sans dissimuler le sarcasme dans sa voix : elle-même n’était pas une fille compliquée, sa relation avec Daniel l’était encore moins. Pas d’ambiguïté, de doute ou de complexité entre eux puisque tout, jusqu’au discours enjôleur de Daniel, était pris avec second degré, source de plaisanterie.
Ils n’en étaient ainsi pas à leur première connerie quand Phoebe, revenue de sa petite excursion avec un beau butin, sous-entendit qu’il était temps pour une petite baignade – en petite tenue, cela allait sans dire. « C’est l’essentiel. » approuva-t-elle aussi quand il expliqua s'être équipé de préservatifs mais pas de son slip de bain – ce garçon avait le sens des priorités, qualité qui compensait sans doute son goût en matière de sous-vêtement. « Sexy, » commenta ironiquement la brunette en le détaillant de haut en bas d’un œil approbateur. Phoebe pouffa, mais en somme elle n’avait rien contre les slips kangourou : ce n’étaient certes pas les dessous les plus excitants, mais au moins avec ça on n’était pas trompée sur la marchandise – comme le lui prouva rapidement Daniel en baissant son sous-vêtement pour se retrouver face à elle dans son plus simple appareil.
Phoebe se racla la gorge. Elle aurait hurlé à l’attentat à la pudeur si n’importe quel autre type lui avait exhibé de la sorte son service trois pièces juste sous son nez en plein espace public – mais c’était Daniel alors au lieu de ça elle hocha la tête en jaugeant ses attributs et le gratifia d’un des plus beaux compliments qu’un membre du sexe masculin pouvait espérer : « Et ben t’es mieux équipé que ce qu’il n’y paraît. » Elle s’esclaffa en le suivant des yeux pendant qu’il partait en courant et commença à son tour à retirer ses converses, sans intention toutefois de se retrouver en tenue d’Eve.
Sa pudeur ne portait pas sur ses attributs féminins – Phoebs était la première à montrer ses seins ou son cul quand elle était passager sur l’autoroute, juste pour rire de la réaction des automobilistes – mais visait sa jambe, laquelle s’arrêtait juste au-dessous du genou sur une cicatrice aux contours dentelés et était suivie d’une prothèse qu’elle n’exposait pas aux yeux du reste du même. Quand bien même il s’agissait de Daniel, c’était une partie de son corps qu’elle n’était pas prête à dévoiler à moins d’une obscurité absolue, or la nuit n’était pas encore tout à fait tombée. Elle se déshabilla néanmoins, retirant son jean, son manteau, son pull-over, jusqu’à se retrouver uniquement couverte par ses sempiternels bas semi-opaques, qui dissimulaient assez bien sa prothèse comme sa cicatrice, et sa lingerie en fine dentelle marine qui camouflait plus approximativement sa poitrine et son entrejambe.
« J’arrive ! » Phoebe fit signe à son meilleur ami, qui criait dans sa direction, qu’elle le rejoignait, avala goulument une lampée de whisky pour se donner un coup de fouet et de chaud et se hâta d’aller rejoindre le garçon déjà bien immergé dans l’eau. Avant même d’observer une moue boudeuse et déçue de la voir encore couverte par quelques rares morceaux de tissus sur l’adorable visage du garçon, Phoebe l’informa : « D’abord tu me fais ta demande, et après tu pourras me voir à poil. » Elle s’immergea jusqu’à la taille et éclaboussa son meilleur ami en se mordant la lèvre pour retenir un nouvel éclat de rire. « Merde, elle est gelée, » râla-t-elle sans pour autant interrompre son avancée, s’enfonçant jusqu’au buste en riant.

_________________
(you can fly away with me tonight) 8R07n7f (you can fly away with me tonight) K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Daniel Newman

behind
messages : 1637
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © self.
multinicks :
giselleodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 3051
moodboard : (you can fly away with me tonight) Tumblr_pe9rr9yb1Q1rjrkjio1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ (tc fusillade) ⋅ (tc st valentin)

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Ven 5 Fév - 18:28
Daniel resta perplexe à la suite de la réflexion de Phoebe. Il ne pouvait décemment pas le nier, il n'avait jamais compris les femmes et à chaque fois qu'il pensait que c'était enfin le cas il faisait une boulette qui lui prouvait le contraire. Pas étonnant qu'il soit toujours célibataire mais la remarque de son amie le rassura sur le fait que ce n'était pas vraiment de sa faute mais plutôt de la leur. Dans un haussement d'épaules, Daniel finit par abandonner le sujet et se déshabilla rapidement, plutôt ravi d'exposer ses attributs à la jolie brune qui serait peut-être convaincue par cet argument. Flatté par son compliment - le cliché du mec fier - Daniel se mit à secouer son bassin pour faire l'hélicoptère - très classe - avant de tourner les talons, lui offrant alors une magnifique vue de son derrière, et de se ruer vers l'eau. Elle était gelée, ce qui lui arracha un râle, mais il ne s'arrêta pas une seconde et plongea tête la première dans l'eau glacée pour tremper ses bouclettes. C'était peut-être pénible mais ça faisait un bien fou et c'est tout sourire que Daniel sortit la tête de l'eau pour héler Phoebe afin que cette dernière le rejoigne. Il fit la moue quand il la vit avancer dans l'eau encore bien trop habillée à son goût, pourtant amusé par sa réplique.
« Phoebe Janet Shelley, voulez-vous m'épouser ? » Répondit-il du tac-o-tac avant de pouffer, amusé par sa propre bêtise. Il tannait souvent Phoebe pour la voir un peu déshabillée ou pour qu'elle cède à ses avances mais elle savait que c'était pour plaisanter, tout comme il savait qu'elle ne lui dirait jamais oui - c'était ce qui faisait tout le charme de leur relation. « Ouais... Je sais pas comment je vais faire pour sortir de là. Tu pourras t'assurer qu'il n'y ait personne sur la plage ? Histoire que tout Windmont Bay n'aille pas s'imaginer que j'ai un micro-pénis. » Il grimaça, ça le taraudait depuis qu'il avait senti la température de l'eau, ses bêtises se retournaient contre lui. Il éclaboussa Phoebe à son tour avant de se mettre en position de planche, laissant son regard admirer le ciel de plus en plus sombre et un silence apaisant s'installer entre eux. « Ça dort un poisson ? » Demanda-t-il de but en blanc, sorti de nulle part, en se redressant pour faire face à son amie. « Tu crois qu'ils s'allongent dans un coquillage ou un truc du genre ? » Oui, Daniel Newman se posait des questions existentielles.

_________________
"I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own, through the dark, through the door, through where no one's been before but it feels like home."

Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
(you can fly away with me tonight) A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Sam 13 Fév - 17:41
Phoebe se mordit fort la lèvre pour se retenir de pouffer devant le spectacle du matériel de Daniel qui gigotait sous ses yeux et continua à glousser tout le temps qu'elle mit pour se déshabiller et le rejoindre dans l'eau. Elle l'avait trop réclamée pour que la demande du garçon la prenne de surprise et elle se pinça les lèvres en écoutant, ravie autant qu'amusée, les fameux mots sortir de sa bouche. Elle se planta alors devant le garçon, l'air impassible malgré le rictus qui lui brûlait les lèvres, et elle commença à faire glisser lentement la bretelle de son soutien-gorge sur son épaule avant de finalement la remonter et la ramener à sa position initiale. « 1. Tu oublies le ‘Janet’. » Elle fronça les sourcils puis rit en levant les yeux au ciel. « 2. La bague, Newman, bon sang, la bague ! » s'exclama-t-elle, son ton de désespoir s'évanouissant dans un éclat de rire. Il fallait que le jeune homme joue un peu plus le jeu s'il espérait la voir dire oui - ou la voir se dénuder, puisque cela semblait être son objectif premier.
Elle s'immergea plus profondément dans l'eau avec prudence - quelle idée elle avait eu de se foutre à l'eau en plein hiver ? la température frisait le zéro degré, elle-même se gelait le cul, pas étonnant que Daniel s'inquiète de la taille réduite de son engin. Elle opina donc. « Bien sûr, tu as une réputation à tenir, » lui assura-t-elle avec un sourire mutin. Quoi que, en faisant des mouvements avec les bras et en serrant les fesses, c'était finalement presque supportable, et Phoebe finit par se laisser bercer par les vagues, observant le ciel s'assombrir sans plus piper mot.
Le silence qui s'installa n'avait rien d'inconfortable, leur amitié avait cela de vrai qu'au-delà de passer leur temps à raconter ou faire des conneries, elle était ponctuée de ces instants d'accalmie dans lesquels chacun appréciait simplement la présence de l'autre sans besoin de combler le silence par des facéties. Silence que Daniel rompit après un temps en posant des questions qui auraient fait des nœuds à son cerveau. Phoebs haussa les épaules. « Ben ouais, enfin peut-être pas dans un coquillage mais dans une plante. » Elle s'imaginait des petits poissons couchés, alignés et serrés comme des sardines dans le cœur d'une fleur - bien sûr, l'idée ne lui venait pas d'un documentaire scientifique. « Genre, dans une anémone, comme Némo. » conclut-elle ainsi comme une évidence. Elle se laissa flotter un moment à l'instar de son meilleur ami avant de poursuivre le débat sur ce constat : « Mais le pire, ce n'est pas que les poissons dorment dans l'eau. C'est qu'ils y pissent. » Sans préavis et sans bruit, Phoebe s'immisça alors dans le dos de son meilleur ami et d'un coup appuya sur ses épaules pour lui enfoncer la tête sous l'eau. Elle se recula de quelques pas pour mieux l'observer émerger en toussotant et partie d'un rire de baleine elle s'enfuit vers la plage à toutes jambes (enfin, aussi vite que sa prothèse le lui permettait, c'est-à-dire pas vraiment comme une furie, plutôt comme comme un animal moyennement véloce, genre un raton-laveur), invitant Daniel à la poursuivre et oubliant au passage sa promesse de dissimuler aux yeux du monde son service trois pièces étréci.

_________________
(you can fly away with me tonight) 8R07n7f (you can fly away with me tonight) K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Daniel Newman

behind
messages : 1637
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © self.
multinicks :
giselleodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 3051
moodboard : (you can fly away with me tonight) Tumblr_pe9rr9yb1Q1rjrkjio1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ (tc fusillade) ⋅ (tc st valentin)

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Sam 13 Fév - 18:54
Daniel s'amusait beaucoup trop pour s'offenser d'un énième refus de sa part ; décidant néanmoins de jouer le jeu jusqu'au bout - car ils ne faisaient jamais les choses à moitié - il plongea dans l'océan glacé pour aller fouiller au fond de l'étendue d'eau. Il remonta à la surface avec une poignée d'algues dans la main, offrant un sourire ravissant à sa meilleure amie. « Tu veux que je te confectionne un truc avec ça ? » Mais Phoebe méritait bien mieux qu'une bague verte et gluante, alors Daniel relâcha tout ce qu'il avait trouvé et se contenta de pouffer, amusé par sa propre bêtise. « La meilleure amie du monde. » Affirma-t-il quand elle lui promit de l'aider à cacher ses bijoux de famille qui allaient sûrement souffrir de la fraîcheur de l'eau, plutôt fier de lui quand elle affirma qu'il avait une réputation à tenir - faux, sa réputation n'était déjà pas très glorieuse, mais Phoebe ne l'enfonçait jamais et c'est ce qu'il aimait tant chez elle. Profitant de l'accalmie, Daniel se mit en position de planche, regard rivé vers le ciel, et laissa tous les petits soucis du quotidien s'échapper de son corps pour laisser une certaine sérénité l'envelopper. Il chérissait ces moments avec Phoebe ; s'ils passaient 90% de leur temps à dire et à faire n'importe quoi, ils jouissaient néanmoins d'une complicité qui n'égalait à rien d'autre et qui leur faisait mutuellement du bien. Peu importe son humeur ou ses besoins, il savait qu'il pouvait toujours compter sur Phoebe pour le faire se sentir mieux en quelques secondes, et ce par sa simple présence. « Ouais, t'as sûrement raison. » Répondit-il distraitement, perdu dans ses pensées, si loin de l'instant présent qu'il ne réalisait même pas que sa question existentielle lui venait probablement du même dessin animé cité par Phoebe. Il ne remarqua pas cette dernière se glisser derrière lui et eut à peine le temps d'inspirer un grand coup qu'il se retrouva la tête sous l'eau. Il se débattit quelques instants avant de remonter à la surface et il lui fallut quelques secondes supplémentaire pour reprendre son souffle et rouvrir les yeux, seulement pour voir Phoebe, rieuse, s'éloigner de lui pour échapper à sa vengeance. « T'es morte, JANET ! » Daniel avait pourtant du mal à nager tant il rigolait mais il arriva tant bien que mal sur le banc de sable, se jetant à la poursuite de son amie - avant de sentir un courant d'air entre ses jambes qui lui rappela ses propos antérieurs. « Merde ! » Couvrant son entrejambe à l'aide de ses mains, il gigota tant bien que mal pour rattraper Phoebe, au niveau de leurs affaires, ce qui lui permit d'enfiler rapidement son slip - qui ne faisait malheureusement qu'accentuer le rétrécissement. « Je croyais que tu ne me laisserais pas m'humilier de la sorte ?! » Râla-t-il en basculant d'une jambe sur l'autre pour tenter de se réchauffer - l'idée de se rhabiller ne lui vint pas à l'esprit. « T'as de la chance que je ne m'attaque pas à plus faible que moi. » Dit-il pour se donner un peu de contenance. Ce n'est pas l'envie qui lui manquait de lui sauter dessus pour se venger - pour lui faire des chatouilles, par exemple - mais il savait que Phoebe ne serait pas à l'aise d'un tel rapprochement dans une telle tenue, non pas par pudeur mais parce que Daniel n'avait encore jamais pu s'approcher d'aussi près de sa jambe.

_________________
"I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own, through the dark, through the door, through where no one's been before but it feels like home."

Phoebe Shelley

behind
messages : 1242
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne, solosands.
multinicks : vesper, joan

age (birth) : twenty two (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
points : 1836
moodboard :
(you can fly away with me tonight) A764796e403536ac07a712a23b06564c54456829

forever young.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Dim 14 Fév - 9:37
Hilare, Phoebs toisa Daniel d'un air dédaigneux : quand elle parlait de bague, elle visualisait plutôt un anneau en or 24 carats avec un diamant énorme et brillant qui réverbérait la lumière dans tous les sens - pas un déchet maritime verdâtre, odorant et visqueux. Les lèvres pincées, elle rejeta la première demande en mariage qu'elle eut jamais reçue d'un geste sec de la main, convaincue par ailleurs qu'il valait mieux qu'elle et Daniel ne s'unissent pas : ils faisaient déjà assez de conneries ensemble en étant seulement amis. Elle hocha d'ailleurs la tête avec un sourire en coin quand le garçon la gratifia du statut de meilleure amie du monde, c'était mieux ainsi et le compliment, qu'elle savait mérité, la flatta.
Elle profita du court instant de calme qui suivit - c'était dans ces moments-là autant que dans ceux d'euphorie et de folie qu'elle se disait qu'elle avait de la chance d'avoir un meilleur ami comme Daniel et regrettait qu'il ne soit pas arrivé dans sa vie plus tôt - mais c'eut été mal connaître les deux individus que penser que cela durerait plus que quelques minutes. Phoebs eut tôt fait de couler Daniel et de s'enfuir en gloussant comme une gosse de cinq ans - ce qu'elle était sans doute un peu en lui tirant la langue avec des airs de peste lorsque Daniel eut le culot de l'appeler par le prénom qu'elle avait décidé de ne plus porter.
Elle continua à trottiner sur le sable jusqu'à rejoindre leurs affaires où elle se mit à sautiller sur place à la fois en signe de triomphe, comme s'il s'agissait d'une course, et pour continuer à produire un peu de chaleur. Elle était à bout de souffle, tant à cause de la poursuite qu'à force de rire, et sa promesse initiale avait été reléguée aux oubliettes. « Oops ! » Comme un cliché, le geste pourtant naturel malgré son impression d'exagération, Phoebe accompagna l'onomatopée d'un geste pour ramener sa main devant sa bouche tel un enfant pris en faute.  « Il fait nuit, je suis sûre que personne n'a rien vu. » tenta-t-elle de rassurer Daniel, l'air innocent (elle reconnaissait la bévue mais n'avait vraiment pas fait exprès) mais peu certaine toutefois qu'il se laisse convaincre tant cela semblait la fin du monde pour lui.
Elle enfila un pull directement par-dessus ses sous-vêtements, se laissa tomber sur le sol et se frictionna les mains l'une contre l'autre pour les réchauffer, quand bien même le froid ne lui paraissait plus si mordant après cette petite course. « Tu ne vas pas bouder, hein ? » Soit c'était ça, soit il mûrissait sa vengeance. Impavide, Phoebe se releva déjà et s'approcha. Elle passa un bras autour de son cou, son épaule venant cogner celle du garçon, et lui pinça affectueusement sa hanche inexistante (la nature était tellement plus généreuse avec les mecs, c'était d'un rageant !). « Je ferai savoir à qui veut l'entendre que Daniel Newman est un Dieu du sexe au plus long chibre de tout Windmont Bay. » promit-elle en levant le menton d'un air solennel. Elle relâcha un instant son étreinte des épaules de son meilleur ami, tendit le bras pour se saisir de la bouteille de Whisky qui avait échoué non loin de là et la brandit sous le nez de Daniel comme offrande de paix.

_________________
(you can fly away with me tonight) 8R07n7f (you can fly away with me tonight) K2C9EdS
no matter where we go we always find our way back home, when ties loosen we're losing touch.

Daniel Newman

behind
messages : 1637
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © self.
multinicks :
giselleodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 3051
moodboard : (you can fly away with me tonight) Tumblr_pe9rr9yb1Q1rjrkjio1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ (tc fusillade) ⋅ (tc st valentin)

(you can fly away with me tonight) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) · Dim 28 Fév - 12:22
Outré par le comportement de sa meilleure amie, Daniel lui courut après, hilare, avant de s'échouer nu - et essoufflé - sur le sable. « J'espère. » Répondit-il en faisant la moue, réellement soucieux des commérages sur son compte. C'est que Daniel n'avait déjà pas beaucoup de succès avec la gent féminine, il n'avait en plus pas besoin qu'on aille dire partout en ville qu'il avait un micro-pénis. Daniel se releva pour aller enfiler son slip et son pantalon, décidant de rester torse à l'air pour le moment. Il avait un peu froid, mais exhiber ses muscles lui faisait plaisir, contrairement à ce qu'il avait dans le caleçon quand il faisait aussi froid. Il se posa sur le sable à côté de Phoebe et haussa les épaules à sa question.
« Ce n'est pas l'envie qui m'en manque. » Répondit-il, simplement pour faire sa comédie, mais il n'en pensait pas moins ; il était surtout incapable de lui en vouloir bien longtemps, et il ne se souvenait pas d'une fois où ils s'étaient même disputés. Chamaillés, oui, mais ça ne durait jamais bien longtemps. Un sourire complice étira finalement ses lèvres au geste taquin de Phoebe, sourire qui s'agrandit un peu plus quand elle lui fit la promesse de lancer les bonnes rumeurs à son sujet. « Ça, c'est de l'amitié ! » Et il se pencha vers Phoebe pour déposer un baiser chaste sur sa joue avant de s'emparer de la bouteille de whisky qu'elle lui tendait pour en boire deux gorgées avant de la lui rendre et qu'elle en fasse de même. « Mais tu sais que si tu dis ça, tu te créeras une réputation pour toi ? Et par là, je veux dire que tout le monde va penser qu'on s'est envoyés en l'air. » Il aurait aimé que ce ne soit pas une légende mais Phoebe avait toujours été claire avec lui : ça n'arriverait jamais. Laisser les habitants de Windmont Bay - et tout particulièrement les filles - croire le contraire lui convenait, il aurait peut-être un peu plus de succès avec une telle réputation de Don Juan. « Ça ne te dérangerait pas qu'on pense que tu me kiffes ? » Il jeta une oeillade complice à son amie avant de hausser les épaules. « Parce que bon, t'insistes tellement pour qu'il ne se passe rien. » Rajouta-t-il dans une moue vexée, pourtant pas sérieux pour un sou.

_________________
"I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own, through the dark, through the door, through where no one's been before but it feels like home."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

(you can fly away with me tonight) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you can fly away with me tonight) ·
 
(you can fly away with me tonight)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: