hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun 6hodrl2

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Ven 1 Jan - 21:07
@Vittoriu Cesari - début décembre
Ce fut en déplaçant un bouquin de recettes qui prenait la poussière que Luna retomba sur son cadeau d'anniversaire. Avec le tumulte des derniers mois, elle en avait oublié ce présent gracieusement offert par ses proches : un cours de voltige équestre en compagnie de Vittoriu.  Elle n'avait pas le souvenir d'avoir évoqué son intérêt pour la discipline, ou bien avait-elle passé de longs moments à en discuter avec eux, elle n'était plus certaine de la tournure mais l'effet avait été le même, elle était ravie. Pour autant, elle ne s'était pas précipitée chez lui pour profiter de son cadeau. Si elle mettait aisément ce fait sur les problèmes qui peuplaient son existence et sur son manque de temps, sa relation avec Vitto avait également été un frein. Ils se connaissaient depuis plusieurs années du fait de leur métier respectif, si l'entente avait toujours été cordiale, une boutade mal placée de Luna avait réduit le tout à néant. Vitto était un être susceptible à souhait et Luna une jeune femme qui ne réfléchissait pas toujours, le savant mélange des deux avait donc réussi à faire naître un froid glacial. Il n'y avait aucune mauvaise intention de sa part, mais ce fait n'avait guère réussi à apaiser directement les tensions entre eux. Ce ne fut qu'une fois ses plus plates excuses présentées qu'il avait ensuite consenti à lui pardonner. Si elle devait se montrer tout à fait honnête, elle n'avait plus la moindre idée de la (mauvaise) plaisanterie qu'elle lui avait faite, un point qu'elle se gardait bien de préciser. Il n'était nul besoin de le froisser à nouveau, elle n'avait pas pour habitude de torpiller les égos masculins et celui de Vittoriu encore moins. Ses trente-deux ans étaient passés depuis un moment mais ce ne fut que début décembre que Luna prit le pli de profiter de son cadeau, après avoir convenu d'un moment avec Vitto. L'assiduité n'était pas son fort, mais elle fit au mieux pour arriver légèrement avant l'heure - si le cascadeur était susceptible pour une simple boutade, l'était-il sur d'autres sujets ? Elle n'avait pas particulièrement envie d'avoir une réponse à cette question et avait fait en sorte de soigner son arrivée. Ce dernier était bien là, mais occupé à passer un coup de fil qui semblait d'une grande importance, Luna patienta durant plusieurs minutes en piétinant le sol et en fixant son dos, et retint un soupir de soulagement lorsqu'enfin il se retourna pour l'accueillir. « Salut Vitto, tu vas bien ? » Elle lui offrit son sourire le plus engageant, pour autant sa gestuelle traduisait une certaine appréhension. C'était la première fois qu'ils se côtoyaient à nouveau depuis leur mésentente et elle espérait que les choses se passeraient bien - si seulement elle parvenait à réfléchir avant de parler et si seulement la susceptibilité de Vitto restait endormie. « Je suis un peu en avance, je ne voulais pas te déranger ou entendre ta conversation... Aucun problème ? » Elle avait vaguement compris qu'il discutait d'un prochain tournage, mais Luna n'avait pas assez bien tendue l'oreille pour en comprendre toutes les subtilités. « Je te promets de ne faire aucune blague nulle, je sais que mon sens de l'humour est au ras des pâquerettes. Enfin, je vais faire ce que je peux, alors s'il te plaît ne m'en veux pas si je fais une bourde, et dis le moi tout de suite. Tu me connais un peu maintenant, je suis irréfléchie. » Autant annoncer directement ce qu'elle avait sur le coeur et mettre les deux pieds dans le plat. Luna arrangea son petit discours d'une moue désolée, puis joignit ses paumes devant elle en guise de fausse prière. Ce n'était peut-être pas la meilleure entrée, mais c'était celle qui lui semblait la plus convenable pour bien commencer ce cours.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Sam 2 Jan - 15:21
Vittoriu concilie ses journées entre l’entretien de ses protégés (bien aidés par les palfreniers du domaine équestre), les entraînements et les démarches administratives (ce qu’il repoussait très souvent à faire, il a longtemps envisager de payer une secrétaire pour toutes ses tâches-là). Cet après-midi, occasionnellement, un cours de voltige s’est glissé dans son emploi du temps. Il n’est pas rare, l’été, qu’il organise des stages ou des cours individuels de dressage ou de voltige équestre : les touristes apprécient ce genre d’activité dans les environs de Windmont Bay. Mais ce n’est pas souvent qu’il en donne en période hivernale, la météo ne lui en donne pas besoin l’occasion, il faut le reconnaître. Profitant de la clémence de la météo, une personnelle a jugé bon que c’est le bon moment pour découvrir la voltige. Luna Shelbia. Si ce nom ne lui est pas inconnu, savoir qu’elle l’a contacté pour programmer une leçon de voltige l’a surpris quelque peu. Il faut dire que les rapports entre les deux trentenaires n’ont pas tout le temps était au beau fixe. La susceptibilité de Vitto, qui n’est plus à présenter, y est pour beaucoup (comme souvent). En attendant, l’arrivée de son élève, il est soudainement accaparé par un appel téléphonique. C’est un producteur américain, Lewis Marshall, qui le contacte : l’homme a contacté Vittoriu pour l’épauler dans certaines scènes. Si le tournage était prévu dans quelques semaines, il comprend rapidement que son interlocuteur est embêté et déprogramme le tournage pour le moment. Marchant dans la cour, il commence à s’agacer, le téléphone à la main. Il se frotte le front, râlant par moment et lâchant un fatidique : on fait quoi alors ? On attend?. Finalement, le corse raccroche, expirant fortement. Il range son téléphone dans la poche de sa culotte de cheval, en remarquant la présence de Luna, son élève. « Salut », commence-t-il à lui dire, quand la jeune femme arrive à sa hauteur. « On fait aller, et toi ? », qu’il demande poliment. Luna mentionne par la suite la conversation qu’elle a entendu – ou sûrement les quelques bribes de conversation qu’elle est parvenue à entendre de là où elle est. « Des imprévus avec des producteurs, comme bien souvent », qu’il constate, haussant légèrement les épaules. Vitto n’est pas du genre à s’épancher des problèmes qu’il peut rencontrer avec les producteurs ou les tournages. Par le passé, Thaïs était là pour l’épauler, quand un tournage ne se déroulait pas comme il l’espérait ou quand un producteur trop capricieux lui faisait part de ses exigences. Mais, à présent, il n’avait plus personne pour l’épauler et c’est seul qu’il doit faire face à ses déboires avec le petit monde du cinéma. Il n’est pas là pour s’entretenir avec Luna, encore moins pour s’en plaindre à la jeune femme. Finalement, il lui adresse un signe de la tête pour l’inviter à la suivre vers ses écuries. La voix de Luna s’élève pendant qu’ils marchant dans la cour. Il s’arrête brusquement et se tourne vers elle : «  première bourde que tu fais, je te fais descendre de cheval », qu’il annonce, avant de reprendre la marche comme si de rien n’était. Ils passent devant les quelques protégés de Cesari, des Lusitaniens, des Pures Races Espagnoles, certains passent leur tête par-dessus la porte de leur box, curieux par ce défilé qui se passe devant eux. Ils s’arrêtent à l’autre bout de l’allée, où un double-poney, de race Halfinger, est sorti de son box. Il se tourne vers la jeune femme : « je te présente ton binôme du jour, Starlight », énonce-t-il. « Matthew a déjà commencé à le panser et à le préparer. Il ne lui reste plus qu’à lui mettre le filet, tu sais faire, n’est-ce pas ? », il lui demande. « Tu mettras ensuite ce tapis et le surfaix », annonce-t-il.


@luna shelbia

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun 6hodrl2

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Lun 4 Jan - 18:56
« On fait aller » était la même réponse que Luna offrait à tout un chacun, usant de ce terme pour signifier qu'elle n'avait pas vraiment le choix. Vitto semblait dans le même schéma qu'elle pour une raison qui lui était inconnue et sur laquelle elle ne chercherait aucune information. Elle se contenta d'un simple « pareil » qui clôturait une entrée polie, puis d'un hochement de tête et d'une moue pincée lorsqu'il lui signifia avoir quelques imprévus. Là encore, rien de tout ceci ne la regardait, la relation qu'elle entretenait avec Vitto était bien trop superficielle pour qu'elle opte pour une main tendue. Par ailleurs, son attitude de manière générale était dissuasive à bien des égards. Sa seule réflexion réussit à mettre Luna mal à l'aise et elle chercha dans un premier temps une once de plaisanterie sur ses traits. Il n'en était rien, Vittoriu était aussi hermétique qu'une combinaison intégrale, elle ne parvenait pas à savoir sur quel pied danser avec lui. Ses plaisanteries n'étaient pas de bon goût, sa vaine tentative d'une conversation à coeur ouvert non plus, elle choisit donc de sceller ses lèvres, ce qui ne lui convenait guère mais elle n'aurait d'autre choix que de faire avec. Elle choisit de se concentrer sur son activité du jour, balaya la crinière de quelques chevaux sur son passage, puis s'arrêta au niveau de sa monture. « Oui, je sais faire... » souffla-t-elle, incrédule. Avait-elle l'air d'une idiote ? Sa profession n'était-elle pas suffisamment explicite pour témoigner de ses capacités à préparer un cheval ? Vitto se moquait-il gentiment d'elle ? Encore une fois, il ne laissa rien transparaître et Luna prit son air le plus neutre possible. Cette journée, semblait-il, allait être longue. Son cadeau d'anniversaire prenait une tournure à laquelle elle ne s'attendait, elle qui était arrivée ici avec une certaine appréhension mais pleine d'entrain. « Tu m'as l'air charmant, j'espère que tu vas apprécier de passer la journée avec moi, je te promets de faire au mieux, » lança-t-elle à l'attention de Starlight. L'animal remua doucement la tête alors que Luna plaça le filet sans prêter attention au maître des lieux. « Oui, tu es beau, et tu le sais n'est-ce pas... Je continue de t'embêter encore un peu. » Elle gratouilla son encolure, puis passa ses doigts dans sa crinière, le tout accompagné d'un immense sourire, alors qu'elle ajouta le tapis et le surfaix comme demandé. Etre en présence de chevaux avait toujours eu quelque chose d'apaisant et Luna se sentait plus qu'à l'aise dans ces moments là, elle était dans son élément. Les problèmes financiers du ranch la ramenaient toujours vers la perspective de perdre son emploi, et par extension sa passion. Elle ne se voyait pas évoluer dans un autre élément que celui-ci, mais devrait éventuellement se rendre à l'évidence dans les temps à venir et accepter l'idée. Jusqu'ici elle n'y parvenait pas, refusant de tirer un trait sur ce qui caractérisait le mieux sa personne. « Tu veux que je fasse quoi d'autre maintenant ? » questionna-t-elle finalement en reportant son regard sur Vittoriu. Elle ne prendrait aucune initiative sur cette journée, il semblait évident que le cascadeur était rodé et rempli d'exigences et Luna se contenterait donc d'être obéissante. Une part d'elle aurait souhaité entamer une conversation, la plus banale possible, peut-être concernant ces tournages mais là encore, une force invisible la retint de toute nouvelle tentative. Elle attendrait que Vitto soit disposé et se contenterait, sinon, de profiter au mieux de ce cours.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Dim 10 Jan - 9:45
Vittoriu ne s’appesantira pas sur cet événement qui a eu lieu quelques minutes, avant d’accueillir Luna Shelbia chez lui. Silencieux, la contrariété influencera son humeur, au cours de l’après-midi. Enfonçant l’une de ses mains dans la poche de son pantalon, il se dirige vers l’écurie en compagnie de la cavalière. La conversation devient rapidement, bien trop rapidement, trop silencieuse entre ces deux-là. Le corse est soulage d’apercevoir au loin, au bout de l’allée, le double poney attaché à l’anneau, remarquant aussi la présence de son palefrenier qui s’affaire à le panser. Il engage alors les présentations entre la trentenaire et sa monture du jour. Lui annonçant ce qu’il lui reste à faire dans la préparation de Starlight, l’haflinger, il se permet à une plaisanterie qui ne semble pas être au goût de la demoiselle – il aura au moins essayé du mieux qu’il en est capable de détendre l’atmosphère. Le cascadeur recule, laissant quelques instants Luna seule – pensant qu’elle n’aurait aucun problème – et parti en direction de la sellerie. Il revient vite, l’une de ses mains chargée, surprenant alors la cavalière en pleine discussion avec Starlight. Un discret sourire étire ses lèvres, alors qu’il ne dit rien. Il croise les bras, et attend qu’elle en est terminée. Quand elle se tourne vers lui et prend la parole pour lui demander ce qu’il veut qu’elle fasse d’autre, il lui tend alors ce qu’il tient dans la main : des chaussons de voltige. « Enfile ça », énonce-t-il. « On pourra y aller, ensuite ».
Vittoriu prend au passage une longue longe pour tenir l’équidé puis il entraîne ce dernier avec lui, en direction de la carrière couverte. Luna est à côté de lui, silencieuse, elle aussi. Finalement, le corse se décide à prendre la parole. « Alors comme ça, tu t’intéresse à la voltige ? », il lui demande, ce n’est pas une remarque désagréable ou un commentaire désobligeant. Il la questionne juste, espérant au fond de lui que la jeune femme n’y interpréterait pas une quelconque animosité à son égard (car elle se tromperait, si c’est le cas). Alors qu’ils entrent dans la grande carrière de sable blanc, ils s’arrêtent au centre. Vittoriu se tourne vers la jeune femme : « C’est le moment où tu dois monter », annonce-t-il. Il s’approche du cheval, lui flattant son encolure. « Mais je vais t’aider, ne t’en fais pas », qu’il tient à préciser, dans le cas où la jeune femme l’imaginerait en train de croiser les bras et de la regarder peiner à monter sur le cheval. Il joint ses deux mains afin de lui faire la courte échelle. Puis, quand elle a posé son pied gauche et qu’elle se hisse au moyen du surfaix, il pose sa main dans son dos pour l’aider. « On va commencer quelques tours pour l’échauffer », explique-t-il, en déroulant la longe et en claquant sa langue pour inviter le cheval à se mettre en piste et au pas.

@luna shelbia

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun 6hodrl2

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Jeu 14 Jan - 18:57
Vittoriu et Luna étaient deux personnes diamétralement opposés, pourtant reliés par leur passion commune du monde équestre. Il leur restait au moins ce sujet de discussion afin de combler les divers blancs qui allaient sûrement entourer cet après-midi. Vittoriu n'était pas une mauvaise personne, mais l'actuelle propriétaire du Rock Creek avait beaucoup de mal à cerner sa personnalité. Le corse n'était pas très expressif, savoir s'il plaisantait ou s'il était sérieux relevait d'une épreuve dont elle ne ressortirait pas avec la moyenne. Ce n'était pas faute d'essayer, de fixer son visage à la recherche d'une quelconque expression, d'un regard amusé ou d'une mine embêtée, mais elle n'y trouvait rien. Même Starlight, sa monture du jour, était plus facile à comprendre que son propriétaire. « Quel équipement ! » lança-t-elle naturellement en voyant arriver les chaussons. Elle osa un sourire dans sa direction, avant d'enfiler la paire puis suivit docilement Vittoriu dans un silence de plomb. Son malaise était palpable, elle hésitait à prendre la parole afin de dérider un peu son interlocuteur, mais une part d'elle lui intimait toujours de ne rien faire. Vitto eut visiblement la même idée et ce fut une Luna particulièrement soulagée qui accéléra le pas pour se retrouver à sa hauteur. « Oui, je trouve ça intéressant comme discipline, quoi qu'un peu dangereux mais j'imagine que tu gères très bien cet aspect, » confia-t-elle sur un ton léger, y laissant également traîner quelques unes de ses appréhensions. « C'est impressionnant à regarder en tout cas. » Luna s'était attardée sur plusieurs vidéos qui offraient un spectacle magnifique, le tout semblait d'une simplicité immense et pourtant, elle savait que ce cours serait sûrement synonyme de souffrance pour son petit corps. Alors qu'ils pénétraient dans la carrière. Luna observa les alentours, puis reporta son attention sur Vitto. « Je préfère te prévenir, ce sont les muscles de mon corps les plus sous développés. » Elle fléchit son bras avant de tâter ses biceps qui étaient quasiment inexistants. La voltige reposait avant tout sur un corps athlétique, une musculature qu'elle possédait de manière générale sauf à cet endroit. Elle espérait néanmoins que ses petits bras seraient en mesure d'assurer durant l'heure suivante. Aidée par Vittoriu, elle grimpa rapidement sur sa monture et le remercia d'un geste de la tête, tandis que l'échauffement allait commencer. « Quelques tours de piste, c'est parti. » Elle flatta l'encolure de Starlight qui était déjà en train de trottiner tranquillement au bout de sa longe. Luna se laissa porta par ces quelques instants de calme tout en fixant un point imaginaire sur la tête de l'animal. Une part d'elle était excitée par la suite des évènements, tandis qu'une autre était clairement dans l'appréhension. Elle n'avait pas particulièrement envie de finir sa course au sol, accompagnée de divers bleus ou d'un bras dans le plâtre. Son année avait été assez mouvementée, la terminer entière, avec tous ses os en place était une priorité. « On commence par quoi ? »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Sam 16 Jan - 17:07
Il est certain que la communication entre Luna Shelbia et le corse n’est pas quelque chose d’aisé. Pourtant, il a passé l’éponge sur les plaisanteries – qu’il avait, au début, qualifié de moqueries – de la jeune femme. Il en vient à se demander comment cette leçon de voltige se déroulera aujourd’hui. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’il donne un cours de leçon : il y est même devenu familier avec le temps. Que ce soit avec des enfants, des ados ou des adultes. Il bouge légèrement la tête quand elle s’exclame devant la paire de chaussons qu’il lui tend. « Equipement obligatoire de tout voltigeur », qu’il réplique. Il la détaille, quelques instants, s’écarter de Starlight et de lui pour troquer ses boots avec ce que le brun lui a apporté. Il ne dit rien, reste silencieux, flattant par moment l’encolure de la monture. Finalement, la trentenaire le rejoint et ensemble ils se dirigent vers la carrière couverte en silence. Il perçoit un certain malaise entre eux. Vittoriu Cesari se décide en fin à faire la conversation avec elle. Il se décide à briser ce malaise palpable, à briser la glace entre eux. Il espère que sa prise de parole ne sera pas mal prise par la jeune femme, car ce n’est pas une critique qu’il formule à son égard (même si Vitto peut se montrer exigeant et autoritaire avec son entourage). Il hoche la tête, doucement, en écoutant la réponse de Luna, comme pour approuver ses dires. « Ce qui prime, en voltige, c’est la confiance en soi et en sa monture et la relation que l’on a avec lui », commente-t-il. Tout en discutant, ils arrivent dans la carrière où Vittoriu se positionne au centre avec le double poney. La remarque de Luna lui fait étirer les lèvres. « Dans ce cas, on va te les muscler un peu plus aujourd’hui », qu’il plaisante, avant de l’inviter à monter sur sa monture. Le corse s’approche d’elle pour lui venir en aide : il est vrai qu’à un moment de leur relation, il l’aurait laissé se débrouiller seule. Une fois que la cavalière est montée sur le cheval, ils peuvent commencer l’échauffement. « Tu peux t’échauffer en même temps, les poignets, le cou », annonce-t-il. « Sauf si tu as envie de te réveiller demain matin avec plein de courbatures mais ce ne sera plus mon problème », déclare-t-il, en lui lançant un regard. Il essaie de se montrer plus léger dans sa façon de s’exprimer pour ne pas (ou ne plus) mettre mal à l’aise son interlocutrice.
Après quelques tours de pistes d’échauffement, aux trois allures, le cascadeur demande à Starlight de repasser au pas. « On va commencer par des exercices assez simples », annonce-t-il, car il ne va pas demander à faire des figures demandant de la souplesse à Luna pour qui la voltige est une première. « Dans un premier temps, tu vas t’allonger sur le ventre puis tu reviens dans ta position initiale et tu t’allonges sur le dos. Prends ton temps, d’accord ? Ce qui est important est de ne faire qu’un avec ton cheval », déclare-t-il. « Ensuite, tu feras ce que l’on appelle en voltige « le moulin ». Ce n’est pas compliqué : il te suffit de faire un tour complet sur ton cheval. », lance-t-il. « Pour le moment, on reste au pas, d’accord ». Déjà pour qu’il s’assure qu’elle réalise bien comme il faut chacun des trois exercices qu’il lui a demandé de réaliser.

@luna shelbia

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun 6hodrl2

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Lun 25 Jan - 14:10
Luna jeta automatiquement un regard à sa monture lorsque Vitto invoqua la confiance en soi et la relation privilégiée avec l'animal. Au même titre qu'une rencontre amoureuse, la jeune femme venait à peine de mettre un prénom sur ce cheval et de lui flatter l'encolure, dès lors elle se mit sérieusement à douter de la suite des évènements. Même si elle avait confiance en Vitto et en ses choix, elle savait également que les chevaux n'étaient pas destinés à être montés par n'importe qui. Starlight était-il son âme sœur de la cascade ou fonçaient-ils vers une rupture en bonne et due forme qui consisterait à voir Luna face contre terre ? Peu désireuse de faire des plans sur la comète, elle secoua brièvement la tête pour abandonner là ses idées confuses. La concentration était également le maître mot et elle s'évertua à penser uniquement à ça. Elle écouta attentivement les directives de Vitto, s'échauffa au mieux, mais fut perturbée par une plaisanterie. « Merci de penser à mon réveil, même si ce n'est plus ton problème ensuite, » souffla-t-elle, amusée et beaucoup plus légère qu'à son arrivée. Un état d'esprit qu'elle dissipa rapidement pour reprendre le fil de cette journée avec sérieux. « Okay... » Elle déglutit bruyamment puis inspira profondément afin de se donner un peu de courage. Elle était à l'aise à cheval, beaucoup moins maintenant qu'elle devait effectuer des exercices. Luna mit plusieurs secondes avant de se lancer, s'allonger sur le ventre fut l'étape la plus simple, qu'elle réussit avec brio, tout comme la seconde qui consistait à s'allonger sur le dos. Son appréhension pour la suite était palpable, Starlight le fit ressentir à la cavalière qui prit donc soin de rassurer sa monture et tenta de calmer son palpitant qui s'était emballé depuis plusieurs minutes. Une part d'elle était fière d'avoir réussit ces deux exercices - plutôt simples - mais le fameux « moulin » arrivait et l'entraîneuse n'en menait pas large. Sa première tentative fut un échec et elle lâcha un « oh bordel , » plutôt audible alors qu'elle se sentit glisser sur un côté. Cet apprentissage ne commençait pas tout à fait sous les meilleurs auspices, néanmoins elle ne relâcha rien et réussit à sa seconde tentative, pas peu fière. Il n'y avait pas de quoi, il s'agissait de demandes plutôt simples et Starlight était toujours au pas, mais elle choisit volontairement de n'en retirer que le positif. « Je ne m'en sors pas si mal pour une débutante, tu en penses quoi ? » lança-t-elle, bien désireuse de connaître l'avis du maitre des lieux. « Prochaine étape ? Debout ? La même chose au galop ? » La frénésie de l'instant la laissa s'emballer un peu trop rapidement. « Et d'ailleurs, tu me feras une démonstration plus tard ? Si je suis sage et si je réussis tout ce que tu me demandes ? »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Dim 31 Jan - 13:31
La séance en compagnie de Luna Shelbia commence. Lançant Starlight sur la piste, le corse suggère à la trentenaire de s’échauffer au même moment, notamment si elle souhaite éviter les courbatures pénibles et douloureuses le lendemain matin. Il a essayé de se montrer léger dans sa remarque, comme pour détendre l’atmosphère qui règne entre eux, comme pour briser cette glace palpable. Il espère que Luna l’aura compris ainsi et qu’elle ne le prendra pas mal. « Je ne voudrais pas que tu viennes t’en plaindre ensuite », qu’il réplique, il réprime un éclat de rire silencieux.Il est certain que si la cavalière voulait être de mauvaise foi, elle pourrait le considérer comme coupable de ses courbatures. L’échauffement continue encore quelques instants, puis Vittoriu lance officiellement la leçon de voltige. Il commence par trois exercices que son élève devra exécuter au pas pour commencer. Il lui explique ce en quoi consiste chacune des figures qu’elle va devoir réaliser. « Ca va aller », émet-il, quand Luna semble avoir perdu de sa superbe, sur Starlight, soudainement. « S’il y a un problème, je suis là, de toute façon », qu’il complète, comme pour la rassurer. Même si leur relation n’a pas été au beau fixe, il est évident que Vittoriu ne va pas la laisser se blesser. Pendant que d’un mouvement, il guide la longue longe et fait marcher le double-poney, il observe Luna mettre en exécution ses consignes. La première figure semble être facile, concernant la deuxième, elle ne semble plus à l’aise. « Fais-toi confiance », qu’il énonce en sa direction. Qu’elle se fasse confiance tout comme elle peut faire confiance à Starlight, qu’il tient au bout de sa longe. Ce n’est pas un hasard si le cascadeur a choisi cette monture pour cette séance en particulier. Il hoche la tête, quand elle a terminé la deuxième figure. Il la regarde se redresser puis se lancer dans l’exécution du moulin. « On peut s’arrêter, si tu veux », qu’il propose, alors que Luna se retrouve en difficulté dans cet exercice. « Garde en tête qu’il faut que tu te retrouves en position amazone quand tu as passé ta jambe, aide-toi des anneaux du surfaix aussi », il la conseille au loin, pendant que la monture déroule tranquillement son allure. Luna ne semble pas décider de faire arrêter Starlight et est bien décidée de réussir au pas cette figure. Son entêtement lui arrache un discret rictus. Son regard croise enfin Luna qui se tourne vers lui pour lui adresser la parole. Elle veut avoir son avis sur ce qu’il a vu jusqu’à présent. Il est certain que ce n’est pas en trois exercices qu’il peut se faire un avis concret du niveau de Luna Shelbia. « Ce n’est pas mal pour une première », qu’il commente, en voulant se montrer encourageant à l’égard de la trentenaire. « [color=#cc9966]Tu manques encore de fluidité dans l’enchainement de tes mouvements mais cela viendra avec la pratique |/color]», qu’il continue. Face à l’engouement de la belle brune, un sourire se dessine sur son visage tiré. « Pour la suite, tu vas me réaliser de nouvelles figures. La première, on l’appelle l’étendard : pour la réussir, tu vas te mettre à genoux sur le dos de Starlight, fais bien attention là où tu vas prendre appui – mais tu peux compter sur lui pour te faire comprendre que tu lui fais mal – puis tu vas tendre l’un de tes bras pour ta jambe opposée. Il faut que ton bras et ta jambe soient bien tendus et forment une diagonale. Là encore, prends ton temps pour bien exécuter ta figure. », qu’il lui explique. « Ensuite, tu retrouveras ta position de départ et Starlight s’arrêtera. Là, tu te mettra à genoux puis lâchera prise sur ton surfaix. Tu te relèveras et écarteras pour finir les bras. Il faut que tu sois concentrée, d’accord, et que tu gardes ton équilibre tout le temps pour ne pas chuter – mais je serai là, d’accord ? –, si tu te sens capable, on le fera après au pas », Vittoriu préfère être prudent, ne souhaitant pas que Luna chute et se blesse dans l’exécution de l’une de ses figures. « Allez, à toi, maintenant », l’encourage-t-il. « On verra pour la démonstration, si tu finis sans égratignure », dit-il, léger.
 

@luna shelbia

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun 6hodrl2

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Lun 1 Fév - 17:14
Fort heureusement pour lui, Luna se plaignait rarement en plus d'être habituée aux courbatures liées à sa profession. Son corps s'était accoutumé mais cette nouvelle pratique saurait se frayer un chemin vers l'endolorissement de ses muscles et vers une Luna qui ne manquerait pas de couiner dès le lendemain. Vitto n'en serait pas responsable, il n'aurait aucun retour de sa part sur le sujet, elle faisait le choix d'être là aujourd'hui. Un choix qu'elle questionna au début, surtout lorsqu'elle dut se lancer dans les trois figures demandées par le cascadeur. Se faire confiance était un excellent conseil qu'elle eut un certain mal à appliquer. La discipline était nouvelle, son appréhension palpable, mais elle fit au mieux pour clôturer ce premier jet avec les honneurs. « Pas mal » était un commentaire acceptable et parvint à faire sourire la jeune femme qui nota tout de même les quelques autres conseils offert par Vitto. Maintenant qu'elle était lancée, elle s'impatientait, prête à virevolter sur le dos de Starlight qui avait délaissé son appréhension, du moins le ressentait-elle ainsi. Peut-être avait-elle réussi à se détendre et insuffler à sa monture un élan rassurant. « Vraiment, ils donnent des noms étranges... » souffla-t-elle à voix basse tout en flattant l'encolure de son cheval. Elle offrit un signe de tête à Vitto, lui assurant ainsi qu'elle était prête à enchaîner. Luna s'installa à genoux sur le dos de Starlight, le plus doucement possible afin de ne pas brusquer l'animal ; celui-ci ne semblait pas troubler par sa position, signe qu'il ne souffrait pas et satisfaite, elle continua son manège. Les sourcils froncés par la concentration intense dans laquelle elle venait de glisser, l'entraîneuse effectua l'enchaînement avec aisance. La diagonale n'était pas particulièrement bien faite mais elle s'y reprit une nouvelle fois tout en gainant le ventre - encore des muscles qui manquaient un peu d'entraînement. Le tout n'était pas parfait et la vision de Vitto saurait tout de suite l'informer de ses erreurs. « Cette figure devrait s'appeler Superman ou Superwoman, vue la position. » lança-t-elle alors qu'elle venait de reprendre place à genoux sur le dos de l'animal. Starlight s'arrêta effectivement, guidé par son maître et Luna effectua la seconde figure. Elle maintint sa position durant une dizaine de secondes, puis se sentit glisser doucement vers un côté - décidément, sa gauche lui en voulait, mais finit par se rattraper in extremis au surfait. « Non, ne me dis rien, je recommence, » La voltige lui plaisait, elle souhaitait s'y impliquer et faire au mieux. Il s'agissait d'un premier cours, sa condition de cavalière l'aidait grandement à faire ses preuves, même si elle manquait encore d'équilibre. La seconde tentative fut bien meilleure que la première et Luna parvint à maintenir la position plus longtemps, non sans serrer les fesses au passage. « Mention toujours honorable pour moi, j'espère ? » plaisanta-t-elle en se réinstallant telle une cavalière. « Par contre, c'est vrai que c'est usant comme discipline. Certains de mes muscles vont vraiment être douloureux demain, » Elle inspira profondément et offrit une moue mi peinée, mi amusée à Vittoriu. « Puisque je n'ai pas d'égratignure, mais une condition physique pas top, c'est peut-être le moment où je te passe le flambeau pour une démonstration ? Ne dis pas non, ton public du jour te réclame... »

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Sam 6 Fév - 17:34
La leçon se déroule sans encombre : Luna n’a toujours émis l’envie d’étriper le corse à la fin de cette heure et lui n’a toujours pas pris la mouche pour une remarque de la cavalière. Les exercices s’enchaînent et le cascadeur lui présente deux nouvelles figures, qui sont quelque peu exigeantes lorsque l’on débute la discipline. Vittoriu, au centre du cercle dessiné par Starlight, livre ses explications et conseils à Luna pour qu’elle réussisse au mieux les deux figures. « A toi », lance-t-il, quand Luna semble lui faire signe qu’elle est prête. Tout en suivant du regard la monture évoluer au pas, en cercle, il garde un œil sur Luna, afin de s’assurer qu’elle exécute du mieux qu’elle peut l’exercice mais aussi qu’il ne va rien lui arriver. Il prêt à tout moment à anticiper, si elle viendrait à chuter – il n’espère que cela n’arrivera pas. « Essaie de tendre un peu plus la jambe », commente-t-il, quand Luna termine sa première figure. « Il faut que ton bras droit forme une ligne droite avec ta colonne vertébrale et ta jambe gauche », qu’il lui explique alors. Il émet un rire sourd, devant le commentaire de la jeune femme, sans pour autant rebondir dessus. Enfin, Vittoriu immobilise Starlight puis il s’approche du cheval et de sa cavalière. Il vient caresser et flatter l’encolure de Starlight, levant les yeux en direction de Luna. « Tu n’as pas peur du vide, j’espère... », émet-il, alors que son regard croise celui de la jeune femme. Si tel est le cas, il arrêtera l’exercice. Il ne veut pas la mettre en danger ou en difficulté. Il fait quelques pas en arrière, puis ne perd pas du regard la trentenaire. Elle parvient à se mettre à genoux puis à se dresser sur deux jambes avant de basculer légèrement sur le côté. Vittoriu s’approche, instinctivement, comme pour la rattraper si elle venait à chuter. Il s’apprête à lui dire qu’ils peuvent en rester là mais elle lui ôte les mots de la bouche et veut recommencer. Il hoche la tête, en silence. Il la regarde et la surveille, de là où il est, s’assurant qu’elle exécute la figure sans peine. « Tu t’en sors pas mal », qu’il reprend, alors que Luna a déjà retrouvé sa position initiale. « Il faudra travailler ton équilibre », il note, car par deux fois, elle a manqué de basculé d’un côté puis de l’autre. Un discret rictus se dessine sur ses lèvres, quand Luna lui donne ses premières impressions. « Surtout, étire-toi bien quand tu seras descendue de Starlight. Ca limitera un peu les douleurs que tu risques d’avoir au réveil. » Il lui en avait parlé en début de séance. « Le forfait massage ne fait pas partie de la leçon », qu’il réplique, sur un ton peu sérieux et léger. Cette séance a eu le bénéfice de le détendre. Il réprime un nouvel éclat de rire.
Par la suite, Luna revient sur son envie de le voir en action. « Tu sais que je n’en ai pas fini avec toi ? », qu’il lui fait remarquer. « Mon public ? », il lance un regard, tout autour de lui, feignant l’ignorance, « je ne vois pas », qu’il reprend aussitôt. Il reprend ensuite son sérieux : « tu es fatiguée ? », il lui demande. Il est normal d’être fatigué après une séance où les muscles ont été éprouvés. « On va déjà commencer par rentrer Starlight, parce que lui aussi a bien mérité son repos. Tu pourras rester après si tu veux, je dois m’entraîner avec un autre de mes chevaux ».


@luna shelbia

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did

it's hard to open up.

Luna Shelbia

behind
messages : 962
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava) maryne (gifs).
multinicks : blake · daisy · jürgen · kerry · xavi · zélie.

age (birth) : thirty-two yo · 14.08.
♡ status : never again.
work : horse trainer @rock creek.
activities : cooking club, go climbing — taking care of herself, eating pastries, drinking too much margarita, solving her problems, still wanting what she can't have.
home : a flat on bridgewater way.
points : 2483
moodboard :
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun 6hodrl2

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun PINZiZy

Go where you feel
the most alive

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 1/3 ) evie's bday.

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Jeu 11 Fév - 14:58
Une jambe qui n'était pas assez tendue, un équilibre précaire, Luna avait encore plusieurs pistes d'amélioration devant elle mais Vitto ne semblait pas totalement rebuté par sa performance du jour. Peut-être se mettait-elle un peu trop de pression, en plus de son appréhension de revoir le cascadeur. Finalement, les choses se déroulaient bien entre eux et ne pouvaient qu'aider à faire de ce cours un semblant de réussite. Du moins, ce fut le sentiment de Luna lorsqu'elle descendit de Starlight afin d'effectuer quelques étirements qui lui permettraient sans nul doute un réveil moins douloureux. Elle faillit blaguer sur le forfait massage mais parvint à retenir in extremis son babillage intempestif. Vitto était un être susceptible, elle ne devait plus l'oublier au risque d'être mise à la porte dans la foulée. « J'imagine que si j'ai mal partout demain, c'est que j'ai travaillé les bons muscles aujourd'hui ? Même principe que le sport. » répliqua-t-elle dans un léger sourire avant de glisser une caresse au cheval. Lui aussi méritait tout autant de repos qu'elle et une bonne ration de foin au passage. « Je crois que pour aujourd'hui, tu en as fini avec moi, » reprit-elle sans vraiment lui laisser le choix. « Je suis ton public, c'est un peu maigre par rapport à ce que tu connais mais tu devras t'en contenter aujourd'hui. » Il était un cascadeur renommé, ses apparitions sur un tournage étaient faites sous le regard admiratif de toute une équipe, la seule présence de Luna n'était peut-être pas suffisante. Pour autant, elle avait à coeur de le voir en action et espérait encore le voir abdiquer. Il n'était pas seulement susceptible, il était également dur en affaires. « Un peu fatiguée, oui, c'est plus physique que je ne l'imaginais. Ça a l'air tellement simple lorsqu'on est spectateur, » confia-t-elle dans un haussement d'épaules, alors qu'elle hocha la tête devant sa proposition. Il ne s'agissait que d'une petite heure de cours, elle savait que Vitto dispensait également des stages d'une semaine. Une part d'elle aurait souhaité s'y aventurer et pouvoir profiter d'un meilleur apprentissage, mais son réalisme venait de la rattraper à grandes enjambées : ce cours était amplement suffisant pour l'instant. « Je ne sais plus si je t'ai déjà posé la question, mais tu as commencé cette discipline il y a longtemps ? » questionna-t-elle alors qu'ils revenaient vers les écuries afin de déposer Starlight dans son box. Sa monture du jour avait été parfaite et lui avait permis de passer un bon moment. « Je reste encore un peu pour te voir t'entraîner, je suis curieuse. Ensuite il faudra que je m'en aille et tu n'auras donc plus aucun public. » Elle n'était pas à cinq minutes près et elle quémandait une démonstration à Vitto depuis son arrivée.

_________________

we don't know the roads that we're heading down but we all know if we're lost, then we'll find a way, we don't know if we leave, will we make it home but we all know, if there's hope, then we'll be okay.

Vittoriu Cesari

behind
messages : 884
name : ndia
face + © : michele morrone @self (avatar&gifs)
multinicks : chani, justyn, zander

age (birth) : 35 yo (feb. 4th)
♡ status : single
work : equestrian stuntman & horse trainer
activities : horse riding, taking care of his horses, drinking pietra, calling his family on facetime, saying "putain".
home : equestrian property, next to WB
points : 1998
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] selina, scar, kat, jean

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun · Dim 21 Fév - 13:35
Bien que la séance n’est pas terminée, Luna en a décidé autrement. Son corps endolori par les efforts. Il lui conseille alors de s’étirer, quand elle aura retrouvé la terre ferme, afin de limiter les courbatures le lendemain matin. « On peut dire ça », qu’il répond, quand elle lui demande si ses futurs douleurs matinales seront le signe d’un bon travail. Il lui avait dit que si elle terminait cette séance sans égratignure, elle aurait le droit d’assister à une démonstration. La cavalière n’a pas oublié ces paroles et ne tarde pas à le lui rappeler. Elle mentionne un public. Ce à quoi le corse feint l’ignorance. « Je ne fais pas cela pour le public », commente-t-il, en haussant légèrement les épaules, alors qu’il se rend vers les écuries avec Starlight. Ce n’est ni le public, ni la notoriété qui le motivent. Tout cela a été le fruit d’une rencontre hasardeuse. Une simple rencontre avec un homme, un producteur, et l’engrenage a été lancé. Il est certain qu’il ne s’en plaint pas car les contrats qu’il signe ça et là avec les producteurs et réalisateurs lui permettent de faire grassement vivre son domaine équestre. Quant à Luna, elle confie être fatiguée après cette initiation à la voltige. Il lance un regard en sa direction. « On pense toujours ça au début, que ça a l’air facile mais finalement, c’est bien plus technique que ça en a l’air. Mais c’est aussi ça la justesse de l’exécution des figures : donner l’impression à ce qui regardent que c’est simple, c’est fluide », énonce-t-il. Il n’est pas surpris des paroles de Luna. Souvent les téméraires qui s’aventurent lui font cette confidence à la fin de leur première journée de stage. Ils entrent dans l’écurie, les sabots ferrés de Starlight raisonnant sur l’allée en béton. Le bruit s’interrompt quand ils arrivent devant son box. « Je devais avoir dix-huit ans et quelque, quand j’ai découvert et que j’ai commencé. », il confie. « Avant ça, je faisais du saut d’obstacle. Depuis tout petit, j’ai toujours été entouré avec des chevaux. Ma mère est cavalière aussi. », il raconte à Luna, alors qu’ils s’affairent tous les deux autour du halflinger pour le débrider et lui enlever son surfaix, pour le sécher et lui curer les sabots. Vittoriu a toujours été très discret sur son histoire mais pas sur son expérience équestre : il n’y avait qu’à lire la page biographique du site internet de son écurie. Par la suite, il propose à Luna de rester un peu pour assister à son entraînement. « Il n’y a pas de problème, je ne vais pas t’obliger à rester ni te séquestrer pour que tu restes. Tu dois avoir tes obligations aussi, j’imagine... », énonce-t-il. Il hausse les épaules, comme pour lui faire comprendre qu’il ne lui en tiendra pas rigueur si elle s’en va à tout moment. Après avoir rentré Starlight dans son box, le corse se dirige vers un autre box où un grand étalon, pur race espagnol, gris s’y trouve. Il entre dans l’antre de l’équidé et le caresse pour le saluer, puis il le sort pour le préparer. Il le brosse, le selle et le bride. « On va aller sur la carrière extérieure », informe-t-il, la jeune femme qui lui tient compagnie. « C’est un jeune cheval, il est encore un vert mais d’ici, quelques temps, ce sera la monture parfaite », qu’il lui explique, en tenant les rênes du cheval et en le dirigeant à l’extérieur. Puis il se hisse sur la selle. Il donne un léger coup de talon pour inviter sa monture à avancer. Il fait quelques tours de la carrière pour le détendre, puis, quand il est prêt, Vittoriu commence sa démonstration. […] Concentré, il n’entend pas les salutations de Luna, qui s’en va.

@luna shelbia

Sujet terminé.

_________________
kissin' in the cold
winter comes around &
snow is comin' down
just like we were kids
just like it always did
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun ·
 
Where the cold wind blows or in the sun laughing having fun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: