hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 New year, old friends


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row
Aller en bas 

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1118
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : blake · daisy · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo · 05/01.
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, avoiding aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2437
moodboard :
New year, old friends  VagGOGB
I'm naturally funny
because my life is a joke

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) chani, scar.

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· New year, old friends · Mar 12 Jan - 17:28
La soirée du 31 décembre était toujours synonyme de fête entre amis, le tout prenant généralement des proportions conséquentes. Cette année, la donne était légèrement différente et ce fut en petit comité, dans la maison libre (dénuée de figures parentales) de l'un d'eux que se déroulait l'évènement. Une vingtaine de « petits jeunes » s'adonnait à des discussions, sur fond de bières et de cacahuètes dont la moitié trainait déjà au sol (ce n'était pas sa faute, pour une fois). Jürgen était occupé dans un coin, il racontait ses dernières péripéties à un ami qu'il n'avait pas vu depuis longtemps puisqu'il s'était envolé à l'autre bout du pays pour suivre ses études. L'un ruminait sur le cas Woody et les dommages sur ses instruments, tandis que l'autre évoquait sa vie dans une université. Leur complicité était toujours intacte et après un énième coup de coude, suivit de rires joyeux, Jürgen céda sa place à quelqu'un d'autre. Son verre était vide, il se dirigea naturellement vers la cuisine alors qu'une silhouette féminine passa sous son nez. Il fronça le nez, puis se pencha pour mettre un prénom sur ce visage, mais se crispa automatiquement à la vue de ce minois si familier. « Chani... » souffla-t-il avec appréhension. L'amitié qui liait ces deux-là s'était plus ou moins éteinte quelques années en arrière, même si elle ne demandait qu'à être ravivée. Un sentiment de culpabilité pointa rapidement le bout de son nez, Jürgen se souvenant avec amertume pourquoi il s'était éloigné et pourquoi il s'en voulait encore aujourd'hui. Il n'avait pas été l'ami idéal ce soir-là, il ne l'avait pas non plus été ensuite, la fuite était bien trop facile plutôt que d'offrir une main tendue et d'assumer sa culpabilité. Chani n'en savait rien, mais lui était toujours rongé par ce sentiment. « Je pensais pas te voir ici, ça me fait plaisir, » reprit-il, un peu penaud, ne sachant pas où se mettre, alors qu'il leva son verre vide pour justifier sa présence dans ce couloir. Il esquissa un sourire maladroit avant de reprendre. « Comment tu vas ? » Elle avait l'air en forme, tout du moins elle rayonnait, ce qui était tout à fait naturel chez elle. Chani brillait par cet aspect et malgré le temps écoulé, elle continuait encore de l'éblouir par sa fraîcheur. Ses pensées s'étaient tournées vers elle à plusieurs reprises, outre le sentiment de culpabilité, son amie lui manquait souvent. Pour autant, il n'avait jamais osé faire un retour dans sa vie, estimant qu'il n'y avait plus sa place sans même une once d'explication à son égard. Elle aussi, s'était doucement éloignée pour une raison dont il avait connaissance et qu'il n'avait pas su exprimer. Le jour J venait peut-être de se présenter. « Je vais dans la cuisine, me chercher à boire, tu veux peut-être quelque chose toi aussi ? Ne mange pas les cacahuètes dans ce bol, ils ont tout fichu par terre avant, et ils ont remis ça comme ça. » dit-il en franchissant le seuil de la cuisine situé à deux pas, alors qu'il se gratta l'arrière du crâne en signe de gêne. Il remplit son verre d'une bonne rasade de bière puis reporta son attention sur Chani, attendant une instruction de sa part si seulement elle souhaitait passer du temps avec lui dans cette cuisine.

_________________

I find it hard to tell you how I want to run away · let me show you what it's like to always feel like i’m empty, and there's nothing really real, i'm looking for a way out.

Chani Rodrigues

behind
messages : 2398
name : ndia
face + © : cindy mello @self (avatar & gif)
multinicks : justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 23 y.o. (december 21st)
♡ status : single
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,
home : family's house @ocean avenue
points : 5816
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] tc(jean) - jürgen - vesper

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Sam 16 Jan - 16:19
Il y a quelques jours, Chani a reçu une invitation pour une soirée. Dans un premier temps, elle ne savait pas si elle devait l’accepter ou la décliner. Finalement, elle a accepté de s’y rendre. Ce serait pour elle l’occasion de retrouver des connaissances. On lui avait assuré l’absence de certaines personnes – notamment celle de Norman – : cette donnée a influencé sa réponse. Ce trente et un décembre, au soir, elle s’est donc rendu chez cet ami. Elle salue les convives présents qu’elle croise puis elle est finalement accaparée par les autres filles présentes dans la soirée. Un verre à la main, elle s’est installée autour de la table basse dans le salon, où la conversation va de bon train entre les convives. Elle écoute d’une oreille distraite ce qu’il se dit, après quelques minutes d’attention. Elle se saisit du moment où Lila demande un nouveau verre de punch pour s’échapper du petit groupe de fille. Elle se dresse sur ses jambes et se faufile entre les convives, la voix d’Ambre racontant sa séparation avec Pacey s’atténuant au fur et à mesure qu’elle se dirige vers la cuisine. Sur son passage, elle voit la table où divers saladiers et bols trônent remplis de quoi se mettre sous la dent. Son regard scrute un instant, prête à se mettre sous la dent quelques pistaches et cacahuètes. Son geste est interrompu quand elle entend une voix, elle se redresse et pose ses prunelles noisettes en direction de ce nouvel interlocuteur. Est-ce une énième personne qui va lui confier sa vie amoureuse encore ? Elle ne l’espère. « Oh ! Jürgen », souffle-t-elle, un peu surprise de croiser le garçon à cette soirée. Un discret sourire étire les lèvres de la portugaise en se tenant, debout, face à son ancien ami. Elle hausse doucement les épaules quand il lu fait une remarque sur sa présence. Il dit ne pas penser la voir ici. Elle aussi. Elle aussi est surprise de le rencontrer ici. « Moi aussi », émet-elle. Chani ne peut pas dire que sa relation amicale avec Jürgen s’était arrêtée en mauvais terme. Elle s’est arrêtée parce qu’ils ont pris deux chemins différents. Son sourire s’élargit quand il lui demande comment elle va. « Je vais très bien », et elle ne ment pas. S’il y a encore quelques mois, elle pouvait se cacher derrière cette formulation toute faite, ce n’est plus le cas maintenant. Elle n’a plus besoin de se cacher derrière ces mots, maintenant qu’elle a pansé ses blessures passées, qu’elle a chassé le fantôme du passé. « Et toi ? », elle lui demande en retour. « Tu fais toujours de la musique ? », elle s’informe. Peut-être qu’en deux ans, Jürgen a changé de trajectoire personnelle, comme elle l’avait pu le faire en quittant le banc de l’université pour se consacrer à l’enseignement de la langue des signes. Son visage, bien trop expressif, dessine une grimace quand il lui raconte le sort de ces cacahuètes. « Il y a des choses qui ne changent pas, à ce que je vois... », qu’elle commente, avant de se résigner de ne pas en prendre. Elle émet un petit rire, alors que ses prunelles noisettes se concentrent une nouvelle fois sur le visage de son ami. « J’allais chercher un verre de punch pour Lila et un soda pour moi », explique-t-elle, quand il lui dit aller à la cuisine se chercher à boire. « On peut y aller ensemble, si tu veux », qu’elle propose. « Sauf si tu n’es pas rassuré de te retrouver en tête à tête avec une ancienne prisonnière », commente-t-elle, faussement sérieuse. Quelques semaines avant son retour à Windmont Bay, quelqu’un avait lancé cette rumeur à son sujet. Elle n’a pas compris pourquoi une personne avait lancé cela à son sujet – Nathan lui a parlé d’Agnès. Quiconque connaît un minimum Chani sait que cette rumeur qui court à son sujet n’est pas vraie.


@jürgen rowley

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1118
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : blake · daisy · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo · 05/01.
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, avoiding aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2437
moodboard :
New year, old friends  VagGOGB
I'm naturally funny
because my life is a joke

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) chani, scar.

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Dim 24 Jan - 21:29
Comment allait-il ? Une très bonne question sur laquelle il hésita quelques secondes. Son humeur variait de maussade à bonne selon les jours, mais il n'avait aucune envie de s'épencher sur le récit de sa vie en compagnie de Chani. Il ne doutait pas qu'elle se plierait à l'exercice, mais leurs quelques années de séparation méritaient bien un meilleur départ que Jürgen en train de se plaindre. De plus, il n'allait pas si mal que ça, il était profondément perturbé par quelques éléments indésirables qui régnaient dans sa vie, rien de plus, rien de moins. Et en cette soirée du 31 décembre, l'humeur était à la fête, il n'y avait pas de place pour le reste, il se devait de finir l'année sur une touche joyeuse. Son sourire gêné trônait déjà sur ses lèvres, mais celui-ci se transforma en une moue ravie lorsque Chani lui assura qu'elle se portait très bien. Elle n'était que douceur, sympathie et bonne humeur, la voir aussi bien dans ses baskets lui donnait entière satisfaction. « Ca va, je dirais pas très bien mais ça va, on termine l'année pour en commencer une nouvelle, c'est tout ce qu'on va retenir. » déclara-t-il tout en hochant la tête. « Fidèle à la musique, certaines choses ne changent pas comme tu peux le voir ! Et toi, tu en es où ? » Avec l'éloignement, il n'avait pas non plus suivi son parcours et se souvenait uniquement d'une Chani étudiante. Avait-elle évolué, à contrario de lui ? La musique restait son univers, pour autant il avait toujours l'impression de stagner au même endroit, accompagné d'un groupe qui n'en avait que faire - pour la moitié - de se hisser vers un semblant de carrière. L'année 2021 devrait lui apporter un peu de changement, il ne donnait pas cher de son avenir sinon, pas plus que de sa relation avec ses parents. Ces deux-là ne supportaient plus de voir leurs fils coincé dans une situation aussi misérable et insistaient plus que de raison pour qu'il dégote un vrai job. « On va y aller, vu tout le ravitaillement qu'on doit se coltiner, » commença-t-il en lâchant un petit rire, alors qu'il lui emboita le pas pour pénétrer dans la cuisine. « Comment ça, une ancienne prisonnière ? » Il arqua un sourcil puis jeta un coup d'oeil à son amie qui semblait plaisanter. Avait-il raté un épisode de plus ? « T'es en train de me dire que tu as passé les deux dernières années en taule, toi, Chani Rodrigues ? » L'idée lui paraissait grotesque et réussit à le faire sourire de plus belle. Il n'imaginait pas Chani derrière les barreaux, mais poursuivit sur ce même ton léger, alors qu'il s'affairait en même temps à remplir son verre. Il se stoppa au premier quart, en but une longue gorgée, puis reprit l'opération. « Je suis désolé, d'avoir disparu de ta vie comme ça, sans rien dire, sans explications.. et de pas être revenu, aussi. » souffla-t-il finalement, en optant pour une moue de chien battu. C'était bien plat comme entrée en matière et il y avait un certain nombre de points qu'il voulait aborder avec elle, mais des excuses en bonne et due forme lui semblait être un départ correct.

_________________

I find it hard to tell you how I want to run away · let me show you what it's like to always feel like i’m empty, and there's nothing really real, i'm looking for a way out.

Chani Rodrigues

behind
messages : 2398
name : ndia
face + © : cindy mello @self (avatar & gif)
multinicks : justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 23 y.o. (december 21st)
♡ status : single
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,
home : family's house @ocean avenue
points : 5816
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] tc(jean) - jürgen - vesper

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Dim 31 Jan - 19:16
En acceptant cette invitation, Chani n’avait pas imaginé qu’elle retrouverait l’un de ses anciens amis. L’un de ses amis qu’elle a perdu de vue, il y a deux ans. L’un de ses amis qu’elle avait laissé dans le passé. Son passé, celui douloureux, celui qui fait mal, celui dont elle se soigne. Une part d’elle se souvient très bien la dernière fois qu’elle a croisé Jürgen, la dernière fois qu’elle lui a adressé la parole, la dernière fois qu’elle lui a souri, la dernière fois qu’elle lui a lancé un regard – sûrement complice et rieur, ce regard. Mais une autre part d’elle ne veut pas se souvenir de cette dernière fois. Un sourire se dessine sur ses lèvres peintes de son rouge à lèvre. A son tour, elle hoche la tête en écoutant les paroles terre à terre de son vieil ami : ils terminent une année pour en commencer une nouvelle. Dans ses souvenirs, Jürgen jouait de la musique, faisait partie d’un groupe de musique. « Oh c’est top ça ! », s’enchante-t-elle, devant l’affirmation de Jürgen. « Je pourrais venir t’écouter, une fois ? », qu’elle demande un peu trop spontanément. Peut-être qu’il ne voudra pas, mais elle ne lui en voudra pas. « Moi », commence-t-elle, dans un soupir. « J’ai arrêté mes études », parce que quand ils se côtoyaient encore, Chani était étudiante. « Il y a deux ans », qu’elle ajoute. Il y a deux ans, elle a abandonné ses études, son cursus universitaire comme pour tourner la page à toute cette vie qui la raccrocher un peu trop à ses fantômes. « Je donne des cours de langue des signes, à Windmont Bay, maintenant. », elle avoue. Elle hausse légèrement les épaules.
Chani lui révèle qu’elle aussi prend la direction de la cuisine. Elle doit aller chercher un verre pour une amie, Lila, et pour elle – elle a choisi ce prétexte pour échapper aux confidences des unes et des autres sur leur vie amoureuse, il est vrai. Elle invite son ancienne ami de se joindre à elle, ce qu’il accepte. Alors ils prennent ensemble la direction de la cuisine. Chani émet un rire devant la réaction de Jürgen face à ses dires qui suivent. Il y en avait au moins un qui n’avait pas fait attention aux rumeurs qui courent dans la petite bourgade, ce qui la rassure quelque part. « Non, ce n’est pas ce que je suis en train de te dire », souffle-t-elle ; « C’est juste le bruit qui court à mon sujet, ces derniers temps », elle lui révèle, en haussant les épaules, comme si elle s’en fichait. « Je ne sais pas qui a eu cette idée-là mais elle était pas mal trouvée », elle rit de plus bel. C’est faux, cette rumeur n’était pas « pas mal trouvée » car quiconque connaissait Chani sait qu’elle est fausse. La portugaise attrape un verre en plastique pour le remplir du grand bol de punch qui trône au beau milieu du plan de travail. Elle s’arme de la louche qu’elle plonge dans la boisson et la déverse dans le verre. Au même moment, elle tourne la tête vers Jürgen, qui lui adresse la parole. Il dit être désolé. Désolé d’avoir disparu de sa vie comme ça. Désolé de ne pas être revenu. Désolé pour ça. Elle reste, un court instant, silencieuse, songeuse, puis finalement hausse les épaules. « Ce n’est pas grave… Je ne t’en veux pas, Jürgen », souffle-t-elle, en se posant juste devant lui. Son sourire ne perd pas de sa superbe. « La vie est ainsi faite, les gens vont et viennent dans nos vies », qu’elle continue, comme pour le pardonner de son absence. Chani attrape une canette de soda qu’elle décapsule et s’en sert un grand verre. Elle boit alors une grande gorgée de la boisson non-alcoolisée. « J’ai peut-être mes torts, moi aussi, dans notre relation », dit-elle. « Je ne suis pas venue te chercher », et elle l’avait relégué au même rang que Norman.


@jürgen rowley

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1118
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : blake · daisy · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo · 05/01.
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, avoiding aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2437
moodboard :
New year, old friends  VagGOGB
I'm naturally funny
because my life is a joke

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) chani, scar.

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Jeu 4 Fév - 11:29
« Oui, bien sûr que tu peux venir m'écouter. On se produit dans des petits bars avec mon groupe, sinon tu peux avoir un concert privé, tu as le choix. » Il était toujours ravi d'inviter du monde à l'une de leur représentation, tout comme il était ravi de faire une démonstration de ses propres compositions dans un instant en solo. Son oeil brillait dès qu'il évoquait sa musique, Jürgen était un passionné, de ceux qui pouvaient discuter des heures durant ou gratter une guitare toute une nuit afin de trouver le bon riff. Il n'avait pas toujours de limites, preuve en était son manque de réalisme concernant son avenir : il espérait encore vivre de sa passion, là où ses proches le forçaient à dégoter un job. « Et ça te plait de donner des cours ? » questionna-t-il face à son aveu, alors qu'il cala ses fesses contre le plan de travail de la cuisine, prêt à écouter son prochain récit. « Chani la taularde ? Une mauvaise blague ou quelqu'un qui a envie de te nuir, ça court les rues à Windmont Bay.. La vieille Baker est sûrement à la tête d'une armée, » concéda-t-il en lâchant un petit rire. Il ignorait comment de telles rumeurs parvenaient à se propager, ou pourquoi les habitants du coin étaient aussi passionnés par les ragots. Chani le prenait avec le sourire, et il y avait de quoi, ce babillage était plutôt sympathique à côté de certains autres beaucoup plus conséquents. « Oui, mais, » reprit-il alors que la discussion se faisait plus sérieuse. Chani n'avait pas tort, la vie était faite de va-et-vient et il ne pouvait tout contrôler, néanmoins leur amitié s'était stoppée sur un évènement difficile qui lui restait toujours en travers de la gorge. « Moi je m'en veux, pas uniquement parce qu'on s'est perdus de vue mais parce que, » Il déglutit difficilement, il allait enfin mettre des mots sur ce qu'il ressentait et ce n'était guère son fort. Pour Chani, il était cependant prêt à se lancer, même si le sujet abordé ferait remonté une foule de souvenirs désagréables. Lui n'en avait rien à faire des états d'âme concernant sa propre personne, son inquiétude était essentiellement tournée vers la portugaise qu'il ne voulait pas blesser. « Je sais ce qu'il s'est passé avec Norman, » commença-t-il tout en inspirant longuement par le nez. « Il m'a dit qu'il voulait aller plus loin avec toi, mais je ne pensais pas que.. enfin.. je ne voulais pas que... » balbutia-t-il comme un enfant alors qu'il dévia son regard vers un point imaginaire, échappant ainsi aux prunelles de Chani et à la honte qui l'habitait depuis ce jour. « Je vous ai vus monter, je voulais intervenir mais.. il s'est passé quelque chose et le temps que je revienne à moi... J'aurais dû tout laisser en plan et intervenir. Au lieu de ça je t'ai laissé tomber et j'ai disparu ensuite. Je suis vraiment désolé Chani, je n'ai jamais osé t'en parler. Par honte, essentiellement, et je me doute bien que c'est dérisoire à côté de ce que toi tu as subi ce jour-là... » Penaud, il parvint finalement à jeter un bref coup d'oeil à son amie, bien qu'il eut l'envie de se terrer dans un trou de souris.

_________________

I find it hard to tell you how I want to run away · let me show you what it's like to always feel like i’m empty, and there's nothing really real, i'm looking for a way out.

Chani Rodrigues

behind
messages : 2398
name : ndia
face + © : cindy mello @self (avatar & gif)
multinicks : justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 23 y.o. (december 21st)
♡ status : single
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,
home : family's house @ocean avenue
points : 5816
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] tc(jean) - jürgen - vesper

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Mer 10 Fév - 15:33
Elle écoute Jürgen, lui confiant qu’il continue en effet la musique comme dans les souvenirs presque intacts de Chani. Elle s’emballe probablement un peu trop, quand elle lui demande si elle pourrait venir, un jour, l’écouter. Et son sourire s’élargit quand il lui confirme qu’elle pourra venir l’écouter. Il lui expliquer jouer dans des petits bars, elle hoche la tête à mesure qu’il lui parle, comme pour noter dans un recoin de sa tête ces quelques informations. « Je ne voudrais pas faire des jalouses en acceptant un concert privé », glisse-t-elle, sur un ton amusé et léger, en laissant entendre que Jürgen devait avoir son petit lot de fans et de groupies. Quant à la portugaise, il faut reconnaître qu’en deux ans, sa vie a pris une drôle de tournure. Sûrement pas celle qu’elle avait envisagé, quelques années auparavant. « Oui, j’aime bien. Puis je fais de nouvelles rencontres à chaque fois, c’est plaisant », qu’elle lui répond, tout en dodelinant de la tête pour appuyer ses propos. Elle apprécie partager son savoir et son expérience avec ces personnes, souvent bien novices avec le monde sourd. A son tour, Chani émet un rire en se remémorant cette rumeur qui a couru à son sujet ces derniers temps. Elle ignore qui était à l’origine de celle-là : elle se doute qu’Agnès Baker ait inventé de toutes pièces ce ragot. « Envie de me nuire ? », qu’elle répète, presque incrédule. « A ma connaissance, je n’ai pas d’ennemi », ni de personne qui aurait envie de lui nuire. Elle ne le pense pas. Mais peut-être se fourvoie-t-elle dans cette pensée ? Après tout, elle n’avait pas toujours été l’amie parfaite, par le passé, en choisissant de s’éloigner de certains d’entre eux. S ‘éloigner comme pour se protéger de ces souvenirs qui se reconstituaient soudainement dans son système interne, s’éloigner comme pour ne pas oser se confronter à ce spectre. Elle n’en veut pas à Jürgen de s’être lui aussi éloigné. Ils avaient finalement tous les deux pris deux chemins différents, sans chercher à ce que leur chemin ne se recroise de nouveau. Si leur chemin se retrouve ce soir, ce n’est pas parce qu’ils l’ont voulu, parce qu’ils l’ont cherché mais parce que le hasard l’a fait pour eux, le destin. Comme si quelque part, dans une page de leur histoire, ils devaient se retrouver. Pourtant, la vie est ainsi faite : de va et vient de personnes. Chani croise le regard de Jürgen quand il reprend la parole. Elle boit une gorgée de son soda, et redresse la tête vers le musicien. Ce n’est pas seulement parce que leurs chemins se sont séparés qu’il s’en veut. Elle ne le quitte pas du regard, silencieuse, comme si elle attendait la suite, comme si elle attendait l’aveu. L’aveu de quoi ? Elle ne sait pas. Elle plante son regard sur le visage de son vieil ami. Elle hausse les épaules quand il prononce le prénom de Norman. Oui, il doit le savoir maintenant. Même si Chani ne s’était confiée qu’à quelques rares personnes de son cercle proche (c’est-à-dire à Jean et à sa cousine, Vesper), elle avait partagé un pan de son histoire sur ses réseaux sociaux. Elle n’avait seulement écrit l’initial de son prénom, N. Alors, N. aurait pu être n’importe quel garçon dont le prénom commençait par N. Ca aurait pu être Nathan, par exemple. Elle ne dit rien et sent que Jürgen n’a pas terminé de lui parler. Elle le regarde, curieuse, en alerte. Elle repose immédiatement son verre, sur le plan de travail, faisant face au musicien, quand il continue. Elle se plonge dans son regard, comme elle se plonge au même moment dans ses souvenirs. Son coeur manque de rater un battement ou deux, dans le choc. Elle ferme les yeux, à mesure qu’il continue de parler, comme pour chasser les images, comme pour éteindre la brûlure interne, pour panser les cicatrices encore palpables. Elle pourrait lui en vouloir. Lui en vouloir de n’avoir rien pu faire, de ne pas l’avoir arrêté, ou tout simplement de n’avoir être parvenu à le raisonner – mais y aurait-il réussi ? Enivrés par l’alcool… –. Elle déglutie, sent une boule se former dans le fond de sa gorge. Elle pourrait le déteste. Elle pourrait le haïr mais elle en est incapable. Elle prend une grande inspiration, rouvrant les yeux. Son regard croise celui du garçon. « Ce n’est pas toi qui m’a... », elle ne parvient pas à articuler le mot, étouffer dans le fond de sa gorge. « Tu n’as pas à t’en vouloir pour ce qu’il a fait », elle reprend. Chani lâche son verre et contourne le plan de travail pour se retrouver en face de Jürgen. Ses bras viennent l’entourer pour lui offrir une étreinte, comme pour lui montrer qu’elle ne lui en veut vraiment pas.

@jürgen rowley

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

sprays febreze on your attitude.

Jürgen Rowley

behind
messages : 1118
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : blake · daisy · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : twenty-six yo · 05/01.
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
activities : theater club — babysitting, avoiding aurora, being the worst driver in town, playing guitar, well at least buying a new one, avoiding his dad.
home : @his parents (crescent lane).
points : 2437
moodboard :
New year, old friends  VagGOGB
I'm naturally funny
because my life is a joke

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) chani, scar.

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Mar 16 Fév - 11:33
Il esquissa naturellement un sourire amusé à sa remarque, mais contrairement à ce qu'elle croyait, il n'avait pas plus de succès que ça auprès de la gent féminine. Leur groupe n'était pas bien connu, il ne pouvait pas se targuer d'être l'un de ses musiciens qui harponnait toutes les filles en dégainant sa guitare. Il avait peut-être réussi une ou deux fois, mais rien de plus. Ce concert privé avait tout d'un show amical au fond d'un garage, à mille lieues de potentielles jalousies. « Ca fait plaisir de te voir épanouie dans tes cours. » confia-t-il en hochant la tête. Elle semblait bien dans ses baskets, il ne pouvait qu'être ravi pour elle. « Dans ce cas, ça doit juste être une mauvaise blague. » Chani n'était effectivement pas le genre de personne à avoir des ennemis, à insuffler une quelconque animosité envers elle, sa douceur et sa gentillesse ne pouvaient créer un tel ressentiment. Mais après tout, il ne la connaissait pas si bien. Ces deux-là étaient peut-être de vieux amis, elle n'en restait pas moins détentrice de son jardin secret et il ne pouvait nier qu'elle conservait certaines zones d'ombres au dessus d'elle. Il ne la jugeait pas pour ça, lui aussi avançait parfois dans des méandres brumeux. Ceux-là même qui l'avaient conduit à taire pendant plus de deux ans cette fameuse soirée avec Norman. A plusieurs reprises, Jürgen s'était remémoré chaque détail et continuait de se torturer l'esprit en repensant à Chani et à ce qu'il n'avait pas pu faire. « Je m'en veux de n'avoir rien fait. » souffla-t-il alors que la jeune femme lui offrait une étreinte réconfortante à laquelle il répondit sans se faire prier. Il n'avait pas l'impression de la mériter, elle était celle des deux qui avait le plus souffert et qui méritait amplement tout le soutien du monde. Le viol qu'elle avait subi n'était peut-être pas de son fait, il était néanmoins rongé par la culpabilité. A une minute près, il aurait tout à fait été en mesure de stopper l'inévitable, mais un coup de fil houleux de son père l'avait alpagué, laissant Chani disparaître vers la pire soirée de toute sa vie. Comment ne pas s'en vouloir ? Il n'y parvenait pas, même les mots rassurants de son amie, même cette étreinte, ne suffisaient pas à lui retirer l'idée qu'il avait sa part de responsabilité. Au delà de ça, il maudissait également Norman et se répugnait lui-même d'avoir un jour été l'ami de ce type. « Et je m'en veux de gâcher ta soirée en réouvrant cette blessure. » Il se dégagea de son étreinte et lui offrit un mince sourire. Il avait tout un tas de questions pour elle mais il ne lui semblait pas opportun de se lancer là dedans. Si Chani souhaitait en discuter, il était ouvert et présent pour elle, sinon il se refusait à évoquer ce viol. Après tout, il ne connaissait pas l'état d'esprit dans lequel elle était, il n'était pas non plus la personne la plus adéquate pour en discuter.

_________________

I find it hard to tell you how I want to run away · let me show you what it's like to always feel like i’m empty, and there's nothing really real, i'm looking for a way out.

Chani Rodrigues

behind
messages : 2398
name : ndia
face + © : cindy mello @self (avatar & gif)
multinicks : justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 23 y.o. (december 21st)
♡ status : single
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,
home : family's house @ocean avenue
points : 5816
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] tc(jean) - jürgen - vesper

New year, old friends  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends · Sam 20 Fév - 13:30
Chani ne serait pas surprise que Jürgen lui avoue être en couple, sûrement une blonde (une brune, une rousse), qui s’est intéressé à lui pour ses talents de musicien d’abord, avant de s’intéresser à la personnalité du jeune homme. Peut-être fantasme-t-elle une vie amoureuse à Jürgen mais inconsciemment elle sourit devant la perspective de cette romance imaginée, fantasmée. Quant à la portugaise, elle doit connaître que depuis deux ans, sa vie a connu quelques changements. Elle n’est plus étudiante et s’est tout naturellement tournée vers la langue des signes. Son choix n’a pas été hasardeux, elle y a trouvé un refuge, un SAS, une bulle dans laquelle ils ne pourront pas y entrer. Son sourire s’élargit devant la réaction de Jürgen. Concernant cette rumeur qui court à son sujet depuis quelques jours (peut-être quelques semaines ? Elle ne sait pas vraiment, après tout, elle a été absente deux mois), elle ne pense pas avoir d’ennemis – même Winifred n’a pas été reléguée à ce rang. « Je pense aussi... », articule-t-elle, un peu songeuse, face à la possibilité de faire l’objet d’une mauvaise blague.
C’est quelque peu étrange pour elle de se retrouver en compagnie de Jürgen, à une soirée. Comme une réminiscence du temps passé. Ce temps passé où ils étaient là l’un pour l’autre, où ils marchaient l’un à côté de l’autre sur le chemin de la vie, avant que leur chemin se sépare pour de bon. Chani s’était isolée, ces dernières années, refoulant cette vie passée aux côtés de quelques personnes, refoulant cette vie étudiante. Les pensées de la brunette s’interrompent brusquement quand Jürgen lui confie savoir. Savoir ce qu’il s’est passé, ce soir là, avec Norman. Les cicatrices ressurgissent à mesure qu’il lui explique cette fameuse soirée. Les confidences de Norman, la fin de cette soirée dans cette chambre à l’étage. Elle déglutit, avant de prendre la parole, comme pour parvenir à chasser son fantôme. Jürgen n’y est pour rien. Il n’a rien fait dans cette histoire. Ce n’est pas lui qui l’a touché, qui a ouvert ces cicatrices. « Tu l’as dit toi-même quelque chose est arrivé... », elle reprend ses mots comme éteindre la culpabilité qui habite son vieil ami. Elle ne peut pas qu’il se sente fautif, qu’il s’accuse, alors, d’un geste naturel, presque spontané, elle le prend dans ses bras. Elle lui offre cette étreinte qui dure quelques instants. Elle reste silencieuse, alors qu’elle détache son emprise sur lui. Son regard croise le sien et il reprend la parole. Il s’en veux de gâcher sa soirée. Elle hausse les épaules. « Tu n’as pas à t’en vouloir... », elle souffle, doucement. « Je crois que je préfère l’entendre de ta bouche, plutôt qu’on me dise que tu étais son complice... », elle énonce, laissant sa voix en suspend. Elle avait la version de Jürgen (et non celle déformée d’un autre). Elle respire profondément, avant de se rapprocher vers le plan de travail pour boire une gorgée de son soda. « Ca fait partie de moi, maintenant... », émet-elle, elle ne peut plus le refouler, le renier comme elle l’avait fait les premiers temps.

@jürgen rowley

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
Contenu sponsorisé




behind
the mask

New year, old friends  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: New year, old friends ·
 
New year, old friends
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: