hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 come on over


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 

Joseph Murry

behind
messages : 740
name : phyla
face + © : taika waititi + ©valtersen (gif: ©chrysalis-writes)
multinicks : eugene - sonya - edison

age (birth) : 45 years old (5.06)
♡ status : single
work : makeup artist / Photograph
home : crescent lane
points : 1997
moodboard : come on over FeqxLFr

come on over RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (Off) Isaac, Pablo, Ali

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· come on over · Mer 20 Jan - 14:19
Joseph s'était enfin remis de la rupture avec Ali. Ou plutôt, il avait décidé d'arrêter de se morfondre. Il avait toujours autant de peine dès qu'il pensait à elle, mais il savait qu'il ne pouvait plus rien changer à la situation et qu'il devait aller de l'avant. C'était grâce à l’intervention de son meilleur ami qui avait été le déclic. Il avait arrêté de traîner toute la journée sur son canapé et avait recommencé à prendre une douche tous les jours et réduit considérablement sa consommation d'alcool. Et, en bonus, lui et Ali s'envoyaient régulièrement des textos et ces échanges étaient toujours aussi agréables. Il pourraient peut être redevenir amis, qui sait. Mais ce qui était sûr c'est qu'il devait arrêter de déprimer et sortir à nouveau... ce qui était précisément ce qu'il était en train de faire ce soir.
Joseph avait enfilé une chemise propre et s'était fait tout beau et prêt à sortir lorsqu'il reçu un sms de Pablo Estrada. Pablo et sa fille, Daisy étaient de nouvelles connaissances mais ils s'étaient tout de suite très bien entendus, comme si ils se connaissaient depuis toujours. Pablo était le genre de personne qu'il avait l'impression d'avoir toujours connu ou le genre qu'il était destiné à rencontrer. Leur humour était similaire, ils savaient presque finir les phrases de l'autre... c'était ridicule à quel point ils se comprenaient. Et, oui, Pablo était aussi incroyablement charmant ce qui avait tendance à distraire Joseph. Voilà pourquoi recevoir ce sms avait été troublant. Ce dernier disait qu'il aimerait le voir ce soir et qu'il pensait à lui... Ce qui ne pouvait signifier qu'une chose. Il n'était pas certain d'être prêt à fréquenter quelqu'un mais il devait se lancer. Ce ne serait peut être qu'un coup d'un soir et Pablo se sentait peut être seul. En réalité, Joseph ne savait pas trop à quoi s'attendre en se rendant à la résidence Estrada mais il n'avait pas perdu de temps entre le moment où il avait reçu le message et le moment il avait frappé à la porte.
Il ajusta le col de sa chemise et vit la porte s'ouvrir, le propriétaire des lieux l'accueillant torse nu et l'air un peu confus. Joseph le salua, « Voilà, je suis là... Qu'est ce que... C'est journée lessive? » fit-il en plaisantant « T'as pas précisé à quelle heure tu voulais que je vienne... »


@Pablo Estrada

_________________

Pablo Estrada

behind
messages : 1372
name : marido @ castiells.
face + © : pedro pascal ; une mie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, raelyn.

age (birth) : 45 ans sur le papier, probablement 15 dans les faits. | 22 juin.
♡ status : père célibataire complètement à l'ouest.
work : prof d'arts plastiques au lycée.
activities : cuisiner, faire de la sculpture, danser sur de la musique cubaine, ficher la honte à sa fille par mégarde.
home : une maison bien bordélique près de bridgewater way où rien n'est à sa place.
points : 1788
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 : free} : daisy; joseph.

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over · Ven 22 Jan - 20:36
Il était enfermé dans son atelier depuis un bon moment quand il entendit la porte claquer à l’autre bout de la maison. Ce n’était pourtant pas faute d’avoir collé un énième post-it dessus pour dire à sa fille de ménager sa force, néanmoins à l’instar de son père l’information était entré d’un côté pour ressortir de l’autre. À nouveau seul et accompagné d’un air de musique latine, il reprit donc là où il s’était arrêté la veille. Il avait eu l’idée de cette sculpture un peu par hasard et s’était empressé de passer à l’action avant que l’inspiration ne le quitte aussi abruptement qu’elle était arrivée. Ces moments étaient en général assez rares et il saisissait immédiatement l’opportunité, ayant à cœur de vouloir exposer dans une galerie comme autrefois. Tout concentré qu’il était sur son travail ainsi qu’à chantonner, il capta tardivement le bruit de la sonnette et cru d’abord que c’était Daisy qui avait oublié ses clefs. Toutefois, en voyant qu’aucun son familier ne suivait, il fila vers l’entrée pour ouvrir à quiconque se tenait là. Peut être était-ce encore à cause de Cristiano, néanmoins le principal concerné était présentement occupé à sautiller partout dans la cuisine. La surprise fut donc intacte quand il tomba nez à nez sur un Joseph fort apprêté. « Quoi ? » Dans la précipitation il avait zappé de remettre un teeshirt et considéra son torse nu une seconde pour finalement revenir à son interlocuteur. « Non c’est le samedi ça ou le jeudi je sais plus, j’étais juste en train de sculpter au garage. » Qu’il répondit pour justifier son état, pas forcément avenant mais pas nécessairement désagréable à regarder. « On devait se voir ? Je ne me souvenais pas. » Mais d’un autre côté ses souvenirs remontaient jamais à plus loin que l’heure précédente. Il le laissa entrer et retourna farfouiller dans ses affaires. « Ah je ne sais plus où j’ai encore mis mon portable… » Soupira-t-il en se grattant machinalement la barbe pour considérer la situation on ne peut plus inédite. « Bon maintenant que tu es là, on avait prévu quelque chose à faire ? Si seulement je pouvais mettre la main sur ce téléphone…. Peut-être que tu veux boire un truc ? » Il haussa les épaules, continuant son petit manège à moitié à poil et se dirigea vers la cuisine où s’entassaient un tas de bricoles. La présence de Joseph ne l’echaudait pas outre mesure, il avait toujours eu l’impression qu’ils se connaissaient depuis toujours et d’ailleurs ils partageaient un humour assez similaire. Ce qui avait commencé par une blague de Daisy avait fini par les lier malgré eux. « C’est pour moi que tu t’es habillé comme ça ? » Il eut un petit sourire amusé et attrapa des bières dans le frigo qu’il poussa vers son ami.

_________________

maybe we could sleep in make you banana pancakes, pretend like it's the weekend now | @ jack johnson.

Joseph Murry

behind
messages : 740
name : phyla
face + © : taika waititi + ©valtersen (gif: ©chrysalis-writes)
multinicks : eugene - sonya - edison

age (birth) : 45 years old (5.06)
♡ status : single
work : makeup artist / Photograph
home : crescent lane
points : 1997
moodboard : come on over FeqxLFr

come on over RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (Off) Isaac, Pablo, Ali

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over · Mar 2 Fév - 20:34
 Joseph s'était juré de ne plus se remettre en couple, et de simplement profiter de son célibat pour devenir une meilleure personne et se trouver de nouveaux hobbies. Il y avait de bons côtés à être seul, il aurait pu faire comme Isaac et se mettre au sport (un mauvais exemple vu que son meilleur ami était marié à une femme dans le coma et n'avait pas été largué comme une merde) ou bien se remettre à peindre comme il le faisait avant. Et pendant quelques jours, il avait sérieusement remis de l'ordre dans sa vie. Mais cela n'avait pas duré qu'une semaine et Jo ne supportait tout simplement plus d'être seul et coincé avec lui-même. Et puis quoi de mieux que d'oublier son état dépressif que de rencontrer des gens et de sortir un peu?
Mais il hésitait et ne se sentait pas d'humeur ce soir. Donc, ce sms de Pablo fut aussi surprenant que bienvenu.
Mais son ami eu une réaction pour le moins étrange lorsqu'il ouvrit la porte, ayant l'air surpris de voir Joseph sur le pas de sa porte. « Oh, qu'est ce que tu sculptais ? » Il s'en foutait, évidemment. Il était plutôt occupé à se demander à quel jeu Pablo était en train de jouer car voilà qu'il semblait ne plus se souvenir de l'avoir invité à venir. « C'est pour moi que tu as déjà fait tomber le haut? »  lâcha-t-il alors qu'il commençait à fulminer en suivant Pablo dans sa cuisine. Au bout d'un moment, il poussa un soupir, agacé. « Oh, c'est bon arrête ton manège hein! J'ai mis à peine vingt minutes avant d'arriver! J'ai déjà mis ma dignité de côté en rappliquant aussi rapidement alors n'essaie pas de moi faire croire que tu es déjà passé à autre chose.  » Ils étaient adultes, pas besoin de jouer à ce genre de jeu. « A moins que tu n'ai changé d'avis... mais dans ce cas-là dis-le moi et joue pas au mec amnésique. » Si Pablo avait effectivement changé d'avis alors, ce n'était pas grave et Joseph se montrerait compréhensif mais il n'appréciait pas du tout l'impression qu'on se foutait de lui. Il n'avait pas besoin de ça en ce moment. « Merci pour la bière quand même » Puis, avec un léger sourire il ajouta « Enfin, je veux dire... Gracias »


@Pablo Estrada

_________________

Pablo Estrada

behind
messages : 1372
name : marido @ castiells.
face + © : pedro pascal ; une mie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, raelyn.

age (birth) : 45 ans sur le papier, probablement 15 dans les faits. | 22 juin.
♡ status : père célibataire complètement à l'ouest.
work : prof d'arts plastiques au lycée.
activities : cuisiner, faire de la sculpture, danser sur de la musique cubaine, ficher la honte à sa fille par mégarde.
home : une maison bien bordélique près de bridgewater way où rien n'est à sa place.
points : 1788
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 : free} : daisy; joseph.

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over · Jeu 11 Fév - 20:13
En voyant Joseph, la surprise avait été de taille, néanmoins dans la mesure où il oubliait tout un tas de choses il ne pouvait pas complètement exclure la possibilité de l’avoir fait venir. Pour autant, il avait beau se creuser les méninges, il n’avait aucun souvenir d’échanges entre eux ces derniers jours. Qu’importe, il ferait avec. Pablo appréciait sa compagnie donc sa présence n’était pas pour lui déplaire, au pire elle changeait simplement ses plans pour la soirée. Il le laissa donc rentrer, toujours avec cet air d’animal pris dans les phares d’une voiture. « Un truc, je ne sais pas encore. » Répondit-il évasivement car il n’aimait pas parler de son travail en cours, il estimait que ça lui portait la poisse. Or il travaillait dur pour présenter une collection digne de ce nom dans une galerie. Pour l’instant il n’avait pas assez de matériel mais il ne doutait pas réussir d’ici à ce que l’été se pointe. Ce sujet éludé, il entraina son invité vers la cuisine où ils furent accueillis par un chien ravi d’avoir de la visite. « Tu aimerais bien hein ? » Il eut un petit sourire amusé. S’ils étaient amis, leurs propos étaient parfois ambigus et ils flirtaient dangereusement avec leurs limites. Ce n’était pas nécessairement pour lui déplaire : Joseph était un bel homme, raison pour laquelle Daisy avait décidé de les caser à tout prix ensemble. Cependant rien n’était aussi facile que ça et il pressentait que derrière sa dégaine de fanfaron, son interlocuteur n’avait pas totalement fait le deuil de sa précédente relation. En soi ce n’était pas vraiment son problème mais il ne voulait pas être relégué au rang des regrets inavouables dans sa vie. Qui plus est, céder n’était-il pas synonyme de bousiller leur lien ? Il se posait trop de question ça ne lui ressemblait pas d’être aussi lucide. La suite de leur conversation le rendit perplexe alors qu’il s’en prenait plein la tronche gratuitement. « Tu parles espagnol ? » Fut tout ce qu’il trouva à dire dans un premier temps, de retour dans ses pompes du mec complètement à l’ouest. A croire que « gracias » était le signe d’une personne bilingue quand c’était tout juste un basique. Il prit une gorgée de bière et le toisa, sourcils froncés. Quelque part là-haut les rouages se remirent à fonctionner avec tant de bien que de mal. « Je crois que j’ai compris… » Dans la foulée il s’empara du téléphone fixe et composa son propre numéro à l’aide du post it sur le combiné. En entendant la sonnerie, il retrouva enfin son portable (caché dans le panier de Cristiano) et parcourut les messages à vitesse grand v. « Ok je vois. » Il leva les yeux au ciel puis reporta son attention sur un Joseph dont il comprenait mieux le drôle de comportement. « C’était pas moi, c’était Daisy qui t’as envoyé tout ça et toi t’as cru que je te proposais de venir dormir ici. Non pas que je sois contre mais j’aurais préféré que ca arrive différemment. » Qu’il rajouta d’un ton sérieux en échos à ses propos semi agressifs.

_________________

maybe we could sleep in make you banana pancakes, pretend like it's the weekend now | @ jack johnson.

Joseph Murry

behind
messages : 740
name : phyla
face + © : taika waititi + ©valtersen (gif: ©chrysalis-writes)
multinicks : eugene - sonya - edison

age (birth) : 45 years old (5.06)
♡ status : single
work : makeup artist / Photograph
home : crescent lane
points : 1997
moodboard : come on over FeqxLFr

come on over RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (Off) Isaac, Pablo, Ali

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over · Ven 12 Fév - 20:03
Il regrettait de s'être donné en spectacle. Joseph était connu pour être dramatique et un peu lourd mais là c'était différent. Le pauvre Pablo ne méritait pas ça... mais dun autre côté, Joseph se sentait un peu perdu et avait le sentiment qu'il avait droit à une explication. Pourquoi envoyer un sms enflammé pour ensuite agir comme si il n'avait rien envoyé? En plus, Pablo semblait flirter avec lui ce qui n'aidait pas vraiment Murry à y voir plus clair. « Je parle un peu, quelques mots, mais pas suffisamment pour suivre toute une conversation. » Cette anodine conversation sur l'espagnol de Joseph était bienvenue, et lui permis de se calmer un peu. Puis, tout à coup, Pablo se mit à déclarer qu'il avait tout compris et, honnêtement, avoir une conversation avec cet homme était toujours très compliqué mais c'était aussi ce qui faisait son charme. Joseph le suivi du regard alors qu'il récupéra ce qui semblait être son téléphone dans le panier du chien (allez comprendre). Jo ne voyait pas où il venait en venir... et puis Pablo lui apporta une explication. Daisy, évidemment. Il poussa un soupir, passant une main sur son visage. « Je... » Il ne savait pas s'il avait envie de rire ou de pleurer, très honnêtement. Mais toute cette histoire était beaucoup plus logique tout à coup « Je suis vraiment con. J'aurais dû me douter que ça venait pas de toi, c'était pas ton genre d'écrire des trucs comme ça... » ça lui donnait l'impression d'être revenu à l'école et de la fois où il avait reçu un petit mot d'amour de la fille qu'il aimait. Sauf que Tiffany voulait juste lui faire une blague et qu'elle ne l'aimait pas. Tiffany était une garce, mais il savait que les intentions de Daisy étaient différentes... ce qui ne voulait pas dire que ce n'était pas aussi douloureux. Joseph se leva, bien décidé à partir d'ici et d'aller mourir de honte chez lui. Il avait même la main sur la poignée de la porte, lorsqu'il fit demi-tour pour faire face à Pablo « Qu'est-ce que tu voulais dire quand t'as dit que t'aurais préféré que ça arrive différemment? » Est-ce qu'il devait comprendre que lui aussi avait envisagé qu'il se passe quelque chose entre eux? Les intentions de Joseph étaient désormais très claires mais il ne savait toujours pas ce qu'il en était de Pablo.


@Pablo Estrada

_________________

Pablo Estrada

behind
messages : 1372
name : marido @ castiells.
face + © : pedro pascal ; une mie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, raelyn.

age (birth) : 45 ans sur le papier, probablement 15 dans les faits. | 22 juin.
♡ status : père célibataire complètement à l'ouest.
work : prof d'arts plastiques au lycée.
activities : cuisiner, faire de la sculpture, danser sur de la musique cubaine, ficher la honte à sa fille par mégarde.
home : une maison bien bordélique près de bridgewater way où rien n'est à sa place.
points : 1788
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 : free} : daisy; joseph.

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over · Mar 16 Fév - 19:44
L’effet de surprise passé, il était désormais concentré (à sa façon) sur son invité inespéré. Ce n’était pas la première fois que ce dernier venait et ce ne serait probablement pas la dernière. En règle générale, Joseph débarquait d’ailleurs à l’improviste sans qu’il trouve à y redire quoi que ce soit. Il aimait passer du temps en sa compagnie et ça lui suffisait, il ne cherchait pas plus loin. Si ce rapprochement était à l’origine une initiative de Daisy – à l’instar de la farce qui se jouait à présent – dans les faits ils s’entendaient plutôt bien, voire très bien. Pourtant et c’était inédit depuis qu’ils se connaissaient, il ressentait une certaine animosité chez son interlocuteur. Il n’était certes pas des plus habiles au quotidien à cause d’une concentration frôlant le zéro pointé, néanmoins il savait à peu près lire à travers les émotions humaines. « Je t’apprendrais si tu veux. » Répondit-il dans un sourire encourageant. Le côté irréel que prenait la conversation avait le mérite de tempérer la situation alors qu’un des deux était agacé et le second complètement déboussolé. Vraisemblablement il lui manquait quelques cartes en main pour décrypter l’instant. Quand il comprit enfin les motifs derrière l’empressement de Joseph ainsi que ce revirement dans ses propos agressifs, il se sentit tout bête à son tour. À défaut de trouver les mots adéquats, il prit une gorgée de sa bière et tâcha de se ressaisir. Il était dans un sacré bourbier et il n’était pas sûr de savoir comment il allait s’en dépêtrer. « Tu ne pouvais pas savoir, même moi je ne savais pas et pour une fois c’était pas un souci de mémoire. Je lui dirais un mot quand elle rentrera. » Si les motivations de Daisy étaient certes louables, elles pouvaient parfois s’avérer extrêmes et pour preuve, Joseph s’en retrouvait blessé. Une chance qu’il soit relativement bonne pâte même s’il pressentait que les choses ne seraient plus comme avant entre eux. Il y avait toujours eu une ambiguïté plus ou moins assumée dans leurs gestes ou leurs sous-entendus mais désormais il était impossible de se voiler la face. Le voyant se lever pour repartir en sens inverse, il se renfrogna légèrement. Fallait-il le retenir ou le laisser méditer sur toute cette histoire ? A fortiori la première option paraissait être la meilleure alors que Joseph l’interrogeait sur ses intentions. Il hésita quelques minutes qui parurent durer une éternité et le rattrapa près de la porte. « Et bien différemment, comme je ne sais pas moi … dans un aquarium peut être ou un restaurant. Pas comme ça quoi, pas à cause de Daisy qui s’amuse de nous, je n’ai même pas pu m’habiller pour l’occasion. » Finit-il par dire dans un petit sourire pour dédramatiser en posant ses doigts sur les siens pour qu’il lâche la poignée sans toutefois le forcer. « Je pense que tu as compris que tu me plaisais mais je ne sais pas si tu prêt pour ça. » Il sous entendait par là ses inquiétudes précédentes à son sujet ; il n’était pas persuadé que Joseph ait tiré un trait sur sa relation antérieure. Il aurait pu s’en foutre royalement (on était loin du mariage et davantage dans le coup d’un soir), seulement voilà ce dernier avait pris une importance suffisante pour qu’il daigne s’inquiéter. « J’aimerais que tu restes quand même si tu le souhaites. » Il le relâcha finalement et frissonna, ayant au passage omis qu’il était torse nu.

_________________

maybe we could sleep in make you banana pancakes, pretend like it's the weekend now | @ jack johnson.

Joseph Murry

behind
messages : 740
name : phyla
face + © : taika waititi + ©valtersen (gif: ©chrysalis-writes)
multinicks : eugene - sonya - edison

age (birth) : 45 years old (5.06)
♡ status : single
work : makeup artist / Photograph
home : crescent lane
points : 1997
moodboard : come on over FeqxLFr

come on over RB9Ae7D

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (Off) Isaac, Pablo, Ali

come on over Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over · Mer 24 Fév - 19:29
« Ce serait gentil » Peut être que Joseph ne s'était pas déplacé pour rien, il venait de prévoir des cours d'espagnol. Il avait envie de se barrer, trop honteux d'avoir piqué sa crise devant  ce pauvre Pablo qui n'avait rien demandé à personne. Peut être qu'il devrait s'excuser mais pour le moment il cherchait juste à éviter son regard. Pourtant, lorsque Pablo lui dit qu'il parlerait à Daisy, Joseph se tourna vers lui « Non, n'en parle pas à Daisy... Je sais qu'elle pensait bien faire,  elle ne se doutait pas que j'allais débarquer comme ça. C'est pas de sa faute. » Il ne voulait pas que la jeune fille soit punie ou qu'elle se fasse engueuler tout ça parce qu'il n'avait pas réfléchi deux secondes avant de foncer à cause d'un simple sms. Maintenant, il ferait plus attention. Ou pas.
Il aurait déjà dû être parti, mais quelque chose le retenait. Et puis quelque chose que Pablo avait dit avait piqué sa curiosité et désormais les choses avaient été dites: il n'était pas indifférent.
Joseph se mit à dévisager Pablo qui ne semblait pas le voir partir. Un léger sourire fit son apparition sur le visage de Murry qui s'éloigna doucement de la porte. En voyant Pablo frissonner il s'empressa de prendre la première veste sur le porte manteau pour la mettre autour des épaules du propriétaire des lieux. La couleur rose et, surtout, la forme qui ne collait pas avec le physique de Pablo, signe que cette veste attrapée au hasard appartenait à Daisy. Cette vision fit rire Joseph, qui cherchait à tout prix une façon de détendre l'atmosphère un peu trop sérieuse à son goût. Mais il se devait de répondre avec sérieux. « Tu as raison, je ne sais pas si je suis prêt pour quelque chose de sérieux... Mais je t'apprécies et tu me plaît énormément. Je t'avoue ne pas savoir ce que je voulais vraiment en débarquant ici... enfin, si, je savais... » Il secoua la tête, cherchant quelque chose d'intelligent à dire. « Qu'est ce que tu veux, toi? Tu peux me le dire en espagnol si tu veux » Il lui lança un sourire, preuve qu'il était en train de se détendre.


@Pablo Estrada

_________________
Contenu sponsorisé




behind
the mask

come on over Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: come on over ·
 
come on over
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: