hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 ( topic commun ) — shooting at the town hall.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

✽ if firefighting was easy, cops would do it.

Tommy Winters

behind
messages : 3748
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseymilonathan

age (birth) : thirty-one y.o ⋅ 20|04
♡ status : divorced, single.
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, davey's, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 4967
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Ydhat4rk ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Ydc8pfzt ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Y8tfjm3o
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
maevenicbeebeth & ollieshiloh

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 QKeJGoC ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 YSDoKS7

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn, georgie.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 2 Fév - 2:06
Tommy savait qu’il aurait mieux fait de partir le plus loin possible d’ici, mais c’était au delà de ses capacités, tant pour son amant qu’il savait à l’intérieur que pour le serment qu’il avait prêté, de protéger et servir la population. S’il n’était pas ambulancier, sa formation lui donnait tout de même les bases de premiers secours qui seraient peut-être utiles s’il y avait des blessés. Pas une seconde l’idée qu’il puisse mettre sa propre vie en danger et laisser des orphelins derrière lui ne lui traversa l’esprit, avant de se retrouver coincé, les portes de la mairie fermées. Une fois à l’intérieur, non sans manquer de tomber à plusieurs reprises, il découvrit l’agitation, incontrôlable, guidée par la peur des citoyens qui tentaient de se mettre à l’abris. Si on lui avait souvent reprocher de vouloir jouer au héros, ce n’était certainement pas face à des armes chargées qu’il allait tenter d’enfiler sa cape. Le pompier ne comprenait pas comment une simple manifestation avait pu tourner aussi mal mais une chose était certaine, s’affoler ou tenter de s’opposer aux preneurs d’otage ne leur apporterait rien de bon. Plusieurs agents de police devaient être présents sur les lieux, la manifestation ayant été annoncée plusieurs jours au préalable, et TJ comptait, pour une fois, sur la police pour faire son boulot. Longeant les murs le plus calmement possible, Tommy ne souhaitait qu’une chose ; s’assurer que Gabriel allait bien pour ensuite pouvoir aider les possibles victimes. A défaut de trouver le brun, c’est sur Georgie, à l’opposé de la salle, que son regard tomba, blêmissant plus encore lorsqu’il découvrit que Lily-Jean l’accompagnait. Il se mit sur la pointe des pieds pour tenter de la garder dans son champs de vision et envisager le chemin le plus sur pour la rejoindre, et sursauta lorsqu’une main se referma sur la sienne. Son geste pour lui faire volte-face fut brusque, sous le coup de la surprise, mais Tommy ne s’inquiéta pas de savoir s’ils avaient attiré l’attention sur eux, simplement soulagé de voir Gabriel se tenir à côté de lui. Il caressa rapidement son visage de sa main libre, avant de l’analyser de haut en bas pour s’assurer qu’aucune blessure n’était à déclarer. « Tu n’as rien ? » Il murmura, tout en reculant doucement, sa main dans la sienne, pour les éloigner autant que possible des personnes armées et surtout avoir vue sur leurs faits et gestes.  « Je te cherchais. » Dit-il pour répondre à la question de Gabriel, sans s’étaler sur le sujet - il était tout à leur avantage de parler le moins possible et le pompier ne s’expliquait pas à lui-même la peur qu’il avait ressentit en le sachant pris au piège. Lorsqu’il s’autorisa à lâcher Gabriel des yeux, rassuré sur son état, il fouilla à nouveau la salle, à la recherche du visage de Georgie parmi ceux des autres otages, sans succès. « Une amie est là avec sa gamine, je les avais sous les yeux il y a trente secondes ! » Il chuchota avec frustration, sans cesser son analyse visuelle de la salle, ses doigts venant machinalement se serrer un peu plus autour de ceux de Gabriel lorsqu’une jeune femme, policière, s’essaya à calmer le jeu. « Elle a du cran. » Peut-être un peu trop pour son propre bien, pensa-t-il.

@Gabriel Almeida @Georgie Keily

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.

We're not the ones who're meant to follow.

Oliver Winters

behind
messages : 1287
name : corpsie.
face + © : jack dylan grazer ©sow & wearewhoweare.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 16 yo {24.07}
♡ status : it's not easy being a teenager, okay?!!
work : sophomore.
activities : books, video games, random adventures, anxiety towards his future.
home : the winters'.
points : 2906
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 673630-rick-amp-morty-de-retour-la-nouvelle-diapo-1

+++

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 QKeJGoC

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (3/3). daphne, sonya, tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 2 Fév - 10:43
Il ne savait fichtrement pas d’où ce courage lui provenait, lui qui avait plutôt tendance à fuir, à se cacher, au lieu de se confronter aux difficultés. Peut-être qu’il était, tout bien considéré, plus semblable à Tommy qu’il ne l’imaginait. La témérité un peu stupide devait être héréditaire. « C’est pas grave, » souffla-t-il à l’attention de la vieille dame, qu’il prit enfin la peine de détailler du regard. La sorcière. Malgré la situation, une moue amusée se fixa sur ses lèvres et il secoua la tête lorsqu’elle lui présenta des excuses, qui lui mirent du baume au cœur même s’il n’estimait pas avoir agi héroïquement, il avait fait ce qui était juste. L’atmosphère pesante et l’odeur métallique de la poudre mêlée au sang l’empêchèrent de répondre, il se contenta de serrer ses doigts sur son avant-bras, pour prouver qu’il n’était pas disposé à l’abandonner de sitôt. Il se fichait de son âge, de sa réputation, à cette seconde seule sa bonne santé lui importait. Malgré la gravité de la situation, elle ne cessait de bavarder, ses murmures restant bruyants à cause de sa voix rocailleuse, et il eut envie de la bâillonner pour éviter d’attiser la colère du duo. Ils avaient pour eux l’endroit stratégique où il l’avait amenée, à l’écart, mais qui posait justement problème à la grand-mère qui ne pouvait dès lors plus suivre les conversations. Ah, la sénilité. « Ils veulent se venger de Birdwell parce qu’elle a couvert son fils qui a tué une femme pendant un accident de la route, » lui résuma-t-il rapidement. Il n’entendait pas bien les échanges non plus, mais il avait compris la situation en suivant l’actualité locale. Il n’avait jamais eu l’opportunité de vagabonder parmi les couloirs de la mairie, il se trouvait désemparé de ne pouvoir la conduire en sécurité. « Mon père est quelque part ici, il est pompier, il peut aider les gens mais j’ai peur qu’il veuille jouer au héros... » Il ne sut quelle mouche le piqua au moment d’énoncer ses mots, qui firent monter les larmes dans ses yeux sombres, et il se retourna afin de jauger la foule. Malheureusement, leur emplacement en relative sûreté l’empêchait d’obtenir une bonne visibilité sur le reste des personnes présentes. Il se sentait seul et impuissant, il avait envie de hurler à qui voudrait bien l’entendre de cesser cette mascarade, toutefois il n’eut que sa peine à partager à sa compagne de fortune, autour de laquelle il passa un bras réconfortant, dans une sorte de semi-câlin étrange.


_________________
keep your head still
All the small things. True care, truth brings. I'll take one lift, your ride best trip. Always I know you'll be at my show, watching, waiting, commiserating.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2345
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © ethereal.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4953
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 9600c5a6fbc88b7dff6e904559ed8b5540ec27d5
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ ruth ⋅ georgie/larissa (tc)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 2 Fév - 19:35
Shiloh ne travaillait pas aujourd'hui, personne ne lui avait rien demandé mais il avait décidé de se rendre à la mairie pour garder un oeil sur la manifestation à l'encontre de la maire Birdwell. Pas pour participer à l'événement, il ne s'intéressait pas vraiment à la vie politique locale, mais pour s'assurer qu'il n'y aurait aucun débordement - et agir en conséquence si tel était le cas. Shiloh détestait les jours de repos alors ça lui donnait une excuse toute trouvée pour sortir de chez lui et s'occuper l'esprit. Il était venu en avance pour pouvoir se garer en face de la mairie et c'est adossé à sa voiture, les bras croisés contre son torse, qu'il observait les hostilités. Il n'aurait jamais imaginé que les choses dégénéreraient de la sorte. Un premier coup de feu retentit, puis un deuxième. Shiloh aurait pu monter dans son véhicule pour s'enfuir et sauver sa peau, mais s'il faisait ce métier c'est parce que venir en aide aux autres passait avant sa propre vie - encore plus depuis qu'il n'avait plus aucune raison de vivre. Il se précipita alors au milieu de la foule comme un inconscient dans le but de donner des instructions pour venir en aide au plus de personnes possible, quand une voix l'interpella. Surpris de voir Georgie, il était inquiet mais il savait qu'elle savait se débrouiller ; son coeur se serra néanmoins quand il croisa le regard de LJ. « Georgie. Est-ce qu'elle va bien ? » Shiloh s'accroupit pour arriver à la hauteur de la petite fille, observant avec attention l'égratignure au niveau de son front avant de se relever. « Ce n'est rien, il faudra juste désinfecter ça en rentrant. » Car ils rentreraient sains et saufs, il en était certain. « Tu n'as rien ? » S'inquiéta-t-il ensuite pour Georgie, passant sa main sur sa joue pour tourner son visage à droite puis à gauche à la recherche d'une plaie ; son regard se posa finalement sur le bras abîmé de la jeune pompier et il fronça les sourcils. « Il faut vous mettre en sécurité. » Entourant les deux filles à l'aide de ses bras pour les protéger, il les guida jusqu'à la grande salle des fêtes quand une voix menaçante se fit entendre. Il stoppa alors leur avancée d'un geste abrupt et poussa Georgie et LJ derrière lui tandis qu'il se cachait derrière le mur adjacent. « Ils sont là. Prends LJ et allez vous cacher là-bas. » Chuchota-t-il en désignant une porte au loin, ignorant ce qu'il y avait derrière. Mais la menace se trouvait devant eux et Shiloh était prêt à jouer les héros pour protéger son amie et sa fille, ainsi que toutes les personnes innocentes qui se trouvaient là aujourd'hui. S'il connaissait bien son amie, cependant, il savait qu'elle ne le laisserait pas faire...

Catégorie 3

_________________
"Letting go. Everyone talks about it like it’s the easiest thing. Unfurl your fingers one by one until your hand is open. But my hand has been clenched into a fist for... years now; it’s frozen shut."

Sonya Deever

behind
messages : 197
name : phyla
face + © : hannah john-kamen + ©livia (gifs: ©osvaldrps)
multinicks : joseph - nyree - eugene - edison

age (birth) : 31 years old (12.08)
♡ status : single
work : Record store owner
home : bridgewater way
points : 355
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 SG5GUgO
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : oliver, TC,

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 2 Fév - 20:30
C'était étrange que la douleur ne soit presque pas une priorité. Sonya avait mal, évidemment, mais ce qui la préoccupait était que le bruit autour d'elle lui semblait lointain, comme si on lui avait mit un casque anti-bruit sur les oreilles. La jeune femme observa les gens autour, la peur était visible sur tous les visages et Sonya vit de nombreuses têtes connues qu'elle avait envie d'aller voir. Mais elle ne pouvait pas et elle le savait. Efrem avait réussi à la trouver et lorsqu'elle posa les yeux sur lui, Sonya ne put s'empêcher de fondre en larmes en s'agrippant à lui comme une bouée de sauvetage « je suis désolée, c'est de ma faute » fit-elle, sachant parfaitement que ce serait de sa faute à elle si jamais il arrivait quelque chose à Efrem. Il aurait dû partir en courant, sans se soucier de ce qui pourrait lui arriver à elle... après tout, c'était bien Sonya qui avait insisté pour voir ce qui se passait.  
Puis, la jeune femme tourna la tête vers les individus armés qui en avait après la maire Birdwell. Qu'est ce que les habitants avaient à voir avec cette histoire? L'espace d'un instant, Sonya se dit qu'avec toutes les personnes présentes, ils pourraient sans doute s'occuper de ces tarés. Ils n'étaient que deux après tout... mais c'était risquer de blesser, ou même tuer, d'autres personnes. Sonya fut également curieuse de savoir ce qui se passait au niveau de son oreille, elle hésita un instant mais porta doucement sa main afin de toucher cette zone. Elle pouvait sentir le bonnet d'Efrem être humide, signe qu'elle était en train de perdre du sang. Terrifiée, Sonya renonça à savoir l'étendue des dégâts. C'est en tournant la tête vers les deux tarés, qu'elle vit Larissa. Son corps se figea. Larissa allait les sauver, pas vrai? Son amie n'était pas en danger, c'était impossible. Larissa avait un plan et Sonya en était convaincue... toute cette histoire était sur le point de se terminer. « elle va nous aider... ça va aller. »



catégorie 3.
@Efrem Irvine  

_________________

Koa Thompson

behind
messages : 51
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 351
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 3 Fév - 0:16
Koa s’était rendu à la mairie en trainant des pieds. En 2021, quelle ville ne recense t-elle pas ses habitants via le numérique? Aucune, avait-il pensé ! Apparement Windmont Bay faisait partie des quelques exceptions qui confirmaient la règle. Cela n’avait pas de sens, il était natif de cette ville mais il fallait qu’il signale quand même sa présence… Bon il était vrai qu’il ne résidait plus chez ses parents depuis peu, mais tout de même, c’était une question de bon sens. Mais le bon sens était une notion floue dans le domaine de l’administratif. Tout pour vous faire perdre votre temps et souvent votre calme par la même occasion. Il savait pertinemment que plus il repoussait l’échéance plus la tache serait pénible par la suite.
De retour dans l’Oregon depuis peu, le jeune pilote n’avait suivi les derniers évènements qu’au travers des résumés de sa mère et de son nouveau colocataire pompier. Il n’y avait porté que très peu d’intérêt, si ce n’était que pour lui la politique rassemblait rarement des individus foncièrement bons et justes. Il n’avait ainsi pas été surpris par le rassemblement devant le bâtiment municipal. Il avait même soupiré. Really tho? Les habitants de cette ville n’avaient donc rien de mieux à faire… Le brun s’était frayé un passage à travers la foule, jouant des épaules pour atteindre le perron du bâtiment. Il s’était épuisé au cours d’un jogging une heure en arrière, l’endorphine frappait enfin, il voulait en finir, signer cette damnée paperasse inutile et rentrer faire une sieste. Il avait poussé le volume au maximum pour ne pas entendre les habitants de Windmont Bay s’époumoner dans ses oreilles. Il venait de passer les portes de la mairie quand il cru ouïr, très lointainement plusieurs détonations. Il n’eu pas vraiment le temps de réaliser, que, comme plus d’un, il se retrouvait brutalement poussé à l’intérieur. A moitié à l’ouest, il tenta tant bien que mal de ne bousculer personne violemment. La panique étant reine on ne cherchant pas à lui rendre la pareille. Résultat des courses il tomba plusieurs fois, dans les escaliers puis dans ce qui semblait être du verre, avant de se reprendre. Il eu le temps de se prendre trois coups dans les côtes de trois personnes différentes et de perdre ses écouteurs avant de recouvrir entièrement ses réflexes et ses esprits. Analyse des dégâts. Son bras droit dégoulinait, criblé de quelques éclats de verre. Fait chier... Il ne sentait plus son arcade sourcilière gauche qu’il supposait ouverte. Fait chier, fait chieeeer ! Ce que l’être humain pouvait être stupide et égoïste dans une situation comme celle-ci… Il ne suivit le déroulement des évènements que de bien loin. Le sang battait dans ses tempes et sa vision était brouillée par les nombreux coups à la tête qu’on lui avait infligé. Il s’adossait à l’une des colonnes du hall, prenant enfin compte de la situation. Une prise d’otage ? A Windmont Bay? Il devait délirer… Mais non, il y avait bien deux tarés, armés, tenant le maire en joue devant une assemblée de citoyens terrorisés.
Incrédule, il tentait d’avoir une vue d’ensemble, suivant d’une oreille distraite les propos tenus par les apprentis terroristes. Il apercevait finalement à quelques pas devant lui une silhouette familière, tremblante de la tête aux pieds. Venant se poster à ses côtés avec le peu d’équilibre qu’il lui restait, il posait —inconsciemment— une main collante d’hémoglobine sur l’épaule de la jeune femme, se voulant rassurant. — Hey… Ca va? —murmurait il sans même se rendre compte de l’ironie de la situation. T’aurais pas un mouchoir s’te plait…?

@Teodora Akkermann
Catégorie 2

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

Aneurin Prendergast

behind
messages : 1095
name : castiells @ marido.
face + © : george mackay; © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt trois ans, 13 novembre.
♡ status : célibataire, désinteressé.
work : aide à tout faire au ranch de windmont.
activities : danser, marcher sans but, regarder les nuages.
home : en colocation avec sa soeur.
points : 1102
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 OjY1eT6

“…we're twins, and so we love each other more than other people…”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2free} : tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 3 Fév - 17:10
Dans ce genre de situation chaque seconde était cruciale or si tout était allé assez vite jusqu’à présent, il avait désormais l’impression que le temps s’était arrêté. Chaque personne dans la pièce semblait être en suspens, dans l’attente de voir où tout cela allait les mener. Probablement à bien pire encore même si c’était son côté pessimiste qui le présupposait, toutefois il suffisait de voir le couple pour comprendre qu’on en était qu’aux prémices d’un règlement de compte. Ils avaient mis la maire en joue et ils n’abandonneraient certainement pas tant qu’ils n’auraient pas gain de cause, quitte à en sacrifier un ou deux au passage. Il se rassura en jetant un coup d’œil à ses camarades : c’était sans doute égoïste de sa part mais au moins il n’était pas seul dans cette galère. La plupart de ses pensées allèrent à Maisie. À ce stade la presse avait assurément débarqué sur les lieux pour informer le reste de la population sur les évènements douteux à la mairie. Elle devait être terrifiée et c’était de sa faute, néanmoins il n’eut pas le temps de se fustiger davantage que déjà Larissa le prenait à partie. Cette dernière lui confia son arme et il tressaillit sous le poids de la responsabilité. « Oui je vois. » Qu’il répondit fébrilement en jetant un coup d’œil dans la direction indiquée où une jeune femme se tenait en retrait. Bien qu’apeuré, il essayait de faire bonne figure même si ses mains tremblantes trahissaient son emportement. « Ok ok. » Il eut un long soupir de frustration et de peur puis cacha le pistolet dans la poche de son jean en prenant soin de ne pas toucher au moindre bouton de la sécurité. Si il avait une bonne étoile ou un ange gardien qui le regardait, c’était le moment idéal de le protéger alors qu’il s’apprêtait à bouger. Dans leur dos il entendit les assaillants parler mais ne leur prêta qu’une attention relative tandis qu’il se motivait pour mettre à exécution le plan de Larissa. « Toi aussi. » Il lui rendit son sourire et jeta un coup d’œil à son voisin qui avait lâché son bras quand il avait tenté dieu sait quoi. « Bon courage. » C’était tout ce qu’il avait trouvé à dire avant de s’échapper vers la zone qu’on lui avait indiquée. Il profita du discours entre l’homme et sa sauveuse pour se faufiler dans le fond et allait retrouver la personne dont il avait déduit être la collègue de Larissa. Le cœur battant à tout rompre il sentait l’objet s’enfoncer dans sa cuisse à chaque mouvement mais réussit avec tant bien que de mal à atteindre sa destination. « Je viens de sa part. » Murmura-t-il essoufflé et trempé de sueur car il avait craint la mort à chaque pas. « Elle m’a donné ça. » Sans faire de gestes brusques pour éviter d’être une cible à son tour, il désigna du menton le haut de sa poche où on voyait la crosse apparaitre.  



_________________

the poplars, and willows, and birds pass me by, the mould of the earth to the space in the sky, free from my roots and I'm lost in the wind. wind on the mountain, and the mountain's my friend.

Teodora Akkermann

behind
messages : 570
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 968
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 4 Fév - 0:35
Impression que le temps s’est arrêté, que la vie ne reprendra jamais son cours. Est-ce que vous allez tous mourir à cause de ce fou dangereux ? Mon dieu, non, tu ne veux pas que ça se termine comme ça. Qu’on lui laisse la maire ou qu’elle accepte de devenir martyre. Vous pourriez sortir sans encombre. Rependre une vie normale sans trop séquelles pour beaucoup d’entre vous. Mais toi, est ce que tu serais capable d’oublier cela ? Peut-être pas. Cela ne serait qu’un rajout à tous ces mauvais souvenirs de ton enfance, de ton adolescence. Et plus tu restes enfermée, plus cela risque d’empirer. Est-ce qu’on s’inquiète pour vous dehors ? Est-ce qu’on cherche à vous sortir de là ? Surement mais vous n’en savez rien. Peut-être que ça serait le moment de prendre ton téléphone pour envoyer un message à Jules pour lui dire dans quoi tu t’es fourrée mais ça serait peut-être le geste de trop, l’autre fou pourrait penser que tu cherches à le contredire. Alors tu ne fais rien, tu restes recroquevillée, attendant le sort que l’on a décidé pour toi.
Et d’un coup il y a cette odeur réconfortante qui vient frôler tes narines. Une main se pose sur ton épaule, te faisant sursauter légèrement bien que tu reconnaissances son appartenance. Koa. Il est là. Ce n’est pas une illusion, il est bel et bien là. Tu tournes aussitôt la tête, découvrant ce visage que tu connais si bien. Tes yeux s’écarquillent à la vue du sang qui jure avec sa peau blanche. Et tu n’as pas encore vu son bras, Teo, et tu risques clairement de tourner de l’œil, si tu vois ça. "J’ai franchement connu mieux…" murmures-tu pour lui répondre. Comment fait-il pour rester aussi calme alors qu’il a le visage ensanglanté ? A la demande du jeune homme, tu fouilles aussitôt dans ton sac à main pour trouver ce qu’il veut mais rien. "Merde… Non, j’ai rien…" Tu te maudis, te sentant complètement inutile alors qu’il a besoin d’aide. Tu plonges ton regard dans le sien, retrouvant ce côté rassurant qu’il a toujours eu. Bon dieu, ça te fait du bien de voir quelqu’un que tu connais. Puis te vient une idée. "Tu me laisse faire..?" En réalité, tu ne lui laisses pas vraiment le choix, tu tires la manche de ton tee-shirt pour la maintenir dans le creux de ta main et tu approches doucement de sa blessure pour venir appuyer dessus. Tant pis si ça pourrit ton tee-shirt, tant que cela arrête l’hémorragie.

Catégorie 1
@Koa Thompson

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

i wish i could be alone lost with you.

Reid O'Hara

behind
messages : 1950
name : max @ lannisters.
face + © : james norton — © lora, tumblr.
multinicks : rheni · selina · dahlia ·
(nikolaï)


age (birth) : thirty four years old.
♡ status : single.
work : new owner of the majestic, used to be a museum curator in portland.
home : with his parents, on harbor row.
points : 2734
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) / off.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 4 Fév - 11:39
C'était une drôle de sensation qui s'empara de Reid lorsqu'il croisa le regard de sa cousine. La peur ressentie disparue l'espace d'un court instant, comme rassuré de savoir qu'elle était là, à ses côtés. La présence familière de Minha lui donna un semblant de courage, bien que sa peur augmenta d'un cran en réalisant très rapidement qu'elle était en danger, tout comme lui et que la famille O'Hara pourrait perdre deux membres d'un coup. Ses doigts se ressérènt sur le bras d'Aneurin alors que la panique le gagnait. Ca va aller, lui souffla ce dernier, et Reid manqua de s'étouffer de rire. Il ne se moquait pas, non, et c'était probablement ses nerfs qui lui jouaient des tours mais il voyait mal comment la situation allait pouvoir s'arranger alors que deux lunatiques tenaient en joue la maire de Windmont Bay et par la même occasion, de nombreux habitants. D'une oreille, il prêta attention aux instructions de Larissa et il aperçut l'arme de service de cette dernière. A t-on réellement besoin de plus d'armes à feux? pensa Reid alors qu'il relevait la tête, se retrouvant face au canon d'un pistolet. Son sang se glaça dans ses veines, incapable de faire le moindre mouvement. Le propriétaire du Majestic avait déjà eut peur dans sa vie, mais il n'avait jamais ressenti une telle sensation de frayeur. Reid ferma les yeux, pensa sa dernière heure arrivée et dans un murmure, prononça une brève prière à l'encontre de Dieu: Pitié, laissez moi vivre. Une éternité sembla s'écouler avant qu'il ne réalise qu'une conversation s'était engagé entre la chief deputy du WSBO et le leader de ce duo de criminels. Ce n'est pas pour autant que le trentenaire broncha, bien qu'il fit tout de même un pas en arrière afin de mettre de la distance entre les deux preneurs d'otage et lui-même, ayant très envie de rejoindre sa cousine qui se trouvait à l'autre bout de la pièce. Au passage, il remarqua la présence de trop nombreuses personnes ici, dont des jeunes adolescents et enfants et difficile de ne pas avoir une pensée à tous leurs proches. Le courage de Larissa était admirable, et il avait un - mince - espoir de voir la situation se résoudre et éviter la catastrophe. Du coin de l'oeil, il observa Aneurin se faufiler parmi les otages en direction de sa cousine, priant presque une nouvelle fois pour s'assurer de sa sécurité et celle de Minha. Lui préféra rester aux côtés de Larissa et ne pas attirer davantage l'attention sur lui.


_________________
 
you're used to getting everything you want but you're the only thing that's come my way for free. whisper words into my ears, will you? — @ josef salvat.

Joan Wright

behind
messages : 927
name : anane.
face + © : natalie portman © ndia.
multinicks : vesper, sharon.

age (birth) : thirty-seven (17|08)
♡ status : divorced.
work : social worker.
home : ocean avenue.
points : 1713
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 4 Fév - 17:51
Zoe et sa fille étaient introuvables – une bonne chose, songea Joan, elles s'étaient probablement mises à l'abri, hors de la portée de l'arme menaçante qui était pointée droit sur la foule. Cependant qu'elle prenait pleine conscience de ce qui était en train de se passer, ses jambes ramollissaient comme du coton, son cœur tambourinait sauvagement dans sa poitrine et elle sentait le sang affluer à ses tempes par vagues brusques, aussi violentes que la peur qui l'habitait – elle espérait, et à la fois redoutait plus encore, voir apparaître dans son champ de vision le visage familier qui lui apporterait un semblant de réconfort, lui redonnerait un peu du courage qui lui faisait défaut. Le visage juvénile et à la fois mûri par ce sourcil froncé d'appréhension de son ex-belle-fille ne lui apporta aucun soulagement sinon une crainte accrue, et Joan ne ressentit qu'un douloureux et intense pincement au niveau du côté gauche de sa poitrine. « Maeve. » Sa main logée dans celle, plus grande et moins potelée que dans ses souvenirs, de la jeune fille, Joan suivit l'adolescente en gardant autour d'elles un œil vigilant. « Dis-moi, tu es seule ? » l'interrogea-t-elle d'une voix étranglée, terrifiée à l'idée que Keane ou Niamh ne soient eux aussi pris au piège entre les murs de la mairie.
Joan chercha dans la foule les silhouettes de la mère et la fille qu'elle avait repérées plus tôt devant la mairie mais elles n'étaient nulle part et son attention fut captée par Larissa sur qui l'arme à feu était désormais dirigée. Elle revint finalement à Maeve, hochant la tête devant la plante désignée par l'adolescente dont elle admira le sang-froid. « Bonne idée. » dit-elle en attirant l’adolescente dans l’ombre de la plante. Maeve n'était plus la petite fille qu'elle avait connue lorsqu'elle avait rencontré Keane : c'était désormais une adolescente qui avait sans doute atteint, sinon totalement du moins quasiment, sa taille adulte, et quand bien même elles étaient toutes deux de plutôt petits gabarits, la plante n'était pas assez fournie pour les dissimuler toutes les deux. « Voilà. » Joan serra affectueusement son épaule, un geste qui la ramena une éternité en arrière, puis se recula d'un pas. Quoi qu'inquiète que d'autres personnes de son entourage soient en première ligne du danger qui les menaçait tous, elle refusait de s'éloigner de Maeve ne serait-ce qu'un instant, ce qu'elle lui signifia par un simple signe de tête puisqu'incapable de tenter le moindre sourire.« Je serai juste là, OK ? » Elle-même se posta ainsi à peine deux ou trois mètres plus à droite contre une bibliothèque, un emplacement plus exposé mais à portée de son ex-belle-fille qui lui permettrait de réagir et tenter quelque chose – quoi, elle n'en avait strictement aucune idée – si elle pressentait que le moindre danger se rapprochait de l'adolescente. Elle se mordit nerveusement la lèvre en jetant un œil à Larissa, toujours tenue en joug des preneurs d'otage, sur les épaules de qui à cet instant reposaient les espoirs de tous.


_________________
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Tumblr_inline_ogw5wioU0u1rifr4k_500
the moon and its eclipse – superman unrolls a suit before he lifts but I'm not the kind of person that it fits.

Mens sana in corpore sano

Gabriel Almeida

behind
messages : 880
name : vodka paradise
face + © : michael y.
multinicks : aaron, jules, evelyn

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : you should take a look in your bed
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 825
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 4 Fév - 23:00

On t’as très souvent dit dans ta vie que tu étais inconscient. Tu n’as pas peur du danger. Tu as subi notamment beaucoup de complications dans tes opérations et pour autant tu t’en es toujours bien tiré. Tu crois en ta bonne étoile. Et là encore, alors que la situation est critique et que tu ne connais pas l’issu des événements, tu prends des risques. Une forme d’inconscience. Tu te diriges doucement vers les preneurs d’otage alors que tu ferais bien d’aller au fond de la salle te cacher. Mais tu n’as pas peur pour ta vie. Tu penses juste à retrouver Tommy, que t’as croisé quelques minutes plus tôt. Tu ne sais pas pourquoi il est revenu. Qu’est-ce qu’il lui est passé par la tête ? – Non, comme tu le vois, je suis toujours en un seul morceau ! – Tu t’en vantes presque, oubliant pendant quelques instant l’instant dramatique. Comme si vous n’étiez que tous les deux dans un endroit sur. D’ailleurs, tu ne lui retournes pas la question, constatant qu’il a l’air en parfaite santé. Ce qui t’intéresse en revanche, c’est qu’il t’explique pourquoi il est revenu. Il te cherchait. Ah ? Tu fais mine de ne pas comprendre, quand même très flatté qu’il prenne autant de risque pour toi. Tu sers sa main un peu plus avant de lui glisser quelques mots à l’oreille. – T’étais pas obligé de revenir pour mes beaux yeux. – Un amant de perdu, dix de retrouvé, non ? Tu joues le mec détaché, essayant de détendre un peu la situation, alors qu’au fond, t’es vraiment touché. Tu ne pensais pas qu’il tenait à toi. Tu le suis sans te poser de question, ne lâchant pas sa main. Après tout, il est pompier. C’est lui l’homme de la situation. Il te parle d’une amie à elle qui est dans la salle avec sa fille. Tu te mets alors à scruter la foule. – Je vais t’aider à les retrouver. Elle ressemble à quoi ton amie ? Et sa fille a quel age ? – Tu chuchotes tout en essayant de repérer un enfant en te mettant sur la pointe des pieds. Tout ce que tu vois pour le moment c’est un ado avec une mamie dans le fond de la salle. Rien à voir avec les recherches du brun. Inutile de l’aviser du coup. Ton attention se porte bien évidemment sur la jeune femme flic qui tente d’apaiser la situation auprès des ravisseurs. Elle a du cran, c’est incontestable. Ton regard dévie ensuite sur une personne qui t’est familière. – Merde, c’est mon responsable le mec à côté. Le directeur du Majestic. – Tu reconnais Reid qui est en bien mauvaise posture. Malheureusement, tu n’iras pas à sa rencontre. Cela serait trop risqué. Tu continues donc tes recherches en compagnie de ton amant, rassuré par sa présence. – Tu crois que les forces de l’ordre vont intervenir ? Un médiateur peut-être ? Ils ont pas l’air aussi cool que les braqueurs de La Casa de Papel en tout cas. – T’essaye de raisonner de manière rationnelle. Tu ne sais pas comment la situation va évoluer. T’as bien conscience de la gravité de la situation mais tu oses espérer qu’il y aura un heureux dénouement.

Catégorie 3
@Tommy Winters

Koa Thompson

behind
messages : 51
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @gold anthem - tumblr
multinicks : -

age (birth) : 27 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 351
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 3/5 — Bronwyn — Aaron — Merope

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Ven 5 Fév - 13:29
Ce fut un échec. Pour autant il se voyait mal demander un mouchoir à toute l’assemblée, agglutinée dans le hall de la mairie et complètement terrorisée. Système D. Il se laissa faire et se baissa même un peu pour être à la hauteur de la jeune femme. Il se contenta de serrer les dents, fermant l’oeil gauche alors qu’elle tamponnait doucement la plaie. Il n’avait aucune idée de la gravité de cette dernière, mais la jugeait superficielle plus sa vision gagnait en netteté sur les quelques dernières minutes.
Les deux malades se montrant de plus en plus insistants, il y avait de quoi être apeuré. Cette prise d’otage était clairement personnelle, ce qui n’augurait rien de bon. Une part d’affecte, aussi minime soit-elle, dans ce genre de situation n’était jamais une bonne chose car tout pouvait déraper en un rien de temps. Clairement, que la maire soit tenue en joue… Il n’en avait pas grand chose à faire, elle était juste en train de vivre un retour de flamme salé. Cependant il était agacé. Agacé que les actions de la politique se répercutent sur un si grand nombre de personnes. Surtout que si on réfléchissait deux secondes à la chose, la moitié des citoyens présents dans cette salle étaient encore en train de manifester contre Birdwell il a encore quelques minutes en arrière. Pour autant il était peu probable que l’un des protestants se joignent aux deux terroristes… L’image et la réputation étaient trop importantes à Windmont Bay.
Le discours qu’offrait l’une des officiers de WBSO offrait en réponse à l’un des anarchistes était parfait ! Mais à quel moment la maire aurait le courage de l’ouvrir de manière à trouver un compromis pour épargner tous les citoyens américains et habitants de Windmont Bay présents sur les lieux. Le jeune pilote était particulièrement ahuri face à un tel constat.
Merci Teo… C’est bon ça saigne plus? —soufflait-il en rouvrant l’oeil gauche, fixant la jeune femme en attendant sa réponse. Mais il ajoutait finalement, plus grave. Rassures moi, tu n’étais pas en train de manifester y’a cinq minutes?

@Teodora Akkermann
Catégorie 2

_________________

Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.

✽ if firefighting was easy, cops would do it.

Tommy Winters

behind
messages : 3748
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseymilonathan

age (birth) : thirty-one y.o ⋅ 20|04
♡ status : divorced, single.
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, davey's, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 4967
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Ydhat4rk ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Ydc8pfzt ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Y8tfjm3o
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
maevenicbeebeth & ollieshiloh

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 QKeJGoC ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 YSDoKS7

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn, georgie.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Sam 6 Fév - 20:22
Rejoint par Gabriel, qui semblait allait bien, Tommy ne se sentait pas pour autant rassuré face à la scène qui s’offrait à eux. Un maigre sourire pris place sur ses lèvres face à l’aisance du brun à ses côtés, sans trop comprendre comment il pouvait être aussi détendu au vu de la situation dans laquelle il se trouvait. Si une bonne partie des individus pris en otage semblait comprendre que rester calme allait peut-être leur sauver la vie, d’autres continuaient de s’agiter dans la panique. « C’est peut-être pas pour tes yeux que je suis revenu. » Le pompier murmura en échangeant un regard explicite avec son amant, avant de laisser un léger soupire s’échapper de ses lèvres. C’était bien beau de plaisanter mais Tommy devait réfléchir et agir pour porter secours aux victimes présentes. Plus encore, il souhaitait rejoindre Georgie et s’assurer que Lily-Jean ne courrait aucun risque - ce qui était plutôt improbable. Ce que ces hommes voulaient était une vengeance, Winters s’osait à espérer qu’ils ne feraient pas l’erreur de s’attaquer à ds innocents, moins encore des enfants. « 1m70, blonde. La petite a 4 ans. » Il était tenté de lui envoyer un message mais Tommy craignait que son téléphone ne soit pas en silencieux et de la mettre en danger inutilement en faisant sonner ce dernier.
Son regard passa de la policière à l’homme que Gabriel lui désignait, avant de revenir sur Gabriel. Ce n’était peut-être pas le meilleur moment pour passer par des présentations et son patron ne semblait pas plus blessé qu’eux, mais plutôt dans le feu de l’action. « Il ferait peut-être mieux de laisser la police gérer la situation. » Tommy commenta, malgré le peu d’estime qu’il avait pour les forces de l’ordre. Peut-être sur son avis changerait après cette journée, ou que les présents lui confirmeraient qu’ils n’étaient pas payé à grand chose. La raison même de cette manifestation prouvait qu’ils étaient pourris, acceptant de falsifier un constat contre un chèque - même s’ils n’étaient pas tous à mettre dans le panier. La main de Tommy quitta celle de Gabriel pour venir s’écraser sur ses lèvres, secouant doucement la tête. en écarquillant les yeux de manière exagérée. « Je crois que tu vas nous faire tuer. » Il souffla, avant de retirer sa main dans l’espoir que Gabriel se montre un peu moins bavard alors qu’ils se tenaient tous les deux à quelques mètres à peine des personnes armées.

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.

a sunflower soul with rock'n'roll eyes.

Minha O'Hara

behind
messages : 3105
name : lora (ōkami), elle/she.
face + © : im jinah — mine (av, gifs).
multinicks : sakura · sijia · yuri · irene.

age (birth) : thirty (march 10, 1990).
♡ status : ¯\_(ツ)_/¯
work : WBSO deputy, ""co-owner"" of the majestic.
activities : member of the northern blackhawks motorcycle club.
home : a small house, pioneer oak.
points : 1677
moodboard :





crime scene do not cross

HAWK on the ROAD

« ok i'm sorry that you're a piece of shit »






tw:
 



( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Xjop0fY

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON (fr-en) ⋅ eddie, rheni, tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Dim 7 Fév - 9:45
Il lui suffit que la personne à laquelle elle s’accroche toujours se manifeste pour qu’elle lâche finalement prise. — Désolée, qu’elle murmure à son tour, vous n’êtes pas blessé, ça va ? elle s’en inquiète bien évidemment, entre les coups de feu et la panique, elle-même a bien failli se tordre la cheville. Les sourcils froncés, son attention s’égare une nouvelle fois sur l’ensemble de la pièce et des personnes présentes mais bien sûr son intérêt se porte davantage sur les ravisseurs. Un homme, une femme, visages découverts. Elle cherche à savoir si elle les a déjà croisés quelque part, les traits lui semblent familiers et elle est presque certaine d’avoir déjà été en contact avec eux d’une façon ou d’une autre. Néanmoins, la question de l’identité de ces personnes ne se posent pas. Même si Minha n’a pas été présente au moment où le scandale a éclaté, elle en sait assez pour savoir qu’il s’agit là d’une vendetta toute personnelle à l’encontre des Birdwell et de leur implication dans la mort d'une proche. Ce qui rend les comportements des preneurs d’otage imprévisibles, sujet à leurs émotions et la peine qu’ils ont enduré toutes ces années. Piège dans lequel elle s'empêche de tomber alors qu'ils visent Reid et qu'elle sent monter en elle une poussée d'adrénaline, la poussant à faire un pas vers son cousin avant de se raviser rapidement.
Et visiblement, ils sont tout aussi bien renseignés. Ce qui ne surprend pas non plus la deputy. Bien qu’ils ne donnent pas l’impression d’être des pro en termes de criminalité, ils semblent n’avoir rien laissé au hasard en ce qui concerne les figures d’autorité de la ville. Et dans une petite ville comme Windmont Bay, difficile de passer inaperçu lorsque l’on porte un uniforme. C’est pourquoi, elle fait en sorte de ne pas croiser le regard des individus, cherchant à se faire la plus discrète possible dans cette masse. D’autant plus que sa supérieure n’a pas eu ce luxe. Lèvres pincées, elle tend l’oreille pour écouter ce qui se dit, inquiète pour Larissa mais surtout confiante en ses capacités. Elle ne remarque pas tout de suite du mouvement autour d’elle, jusqu’à ce qu’elle croise le regard d’un jeune homme lui indiquant venant de la part de la chief deputy. Ses yeux se posent sur l’arme qu’il lui présente et qu’elle accepte sans rechigner. — Merci, qu’elle mime de ses lèvres sans émettre de son, un sourire qu’elle offre au messager dans l’espoir de le rassurer du mieux qu’elle peut. Elle glisse alors l’arme à l’arrière de son jean, caché sous son blouson. Sa marge de manœuvre est encore bien trop faible pour qu’elle envisage quoique ce soit pour l’instant, et l’instabilité de la situation actuelle lui intime d’être encore plus prudente maintenant qu’elle a un moyen de pression en sa possession.


résumé:
 

_________________

they say it's darkest before the dawn.
we've been in this town for far too long.

Daniel Newman

behind
messages : 1592
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : mendes ⋅ © kidd.
multinicks :

lottieodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 2964
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Tumblr_ptgrjo2QvP1y7viwpo1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ minha/aneurin (tc) ⋅ kerry (tc)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Dim 7 Fév - 11:16
« Vous m'avez fait mal. » Râla-t-il une nouvelle fois, insistant sur le fait que la jeune femme s'était agrippée fermement à lui. Elle n'en avait pas l'air mais c'est qu'elle avait de la force. Il se frotta le bras pour en rajouter une couche, mais il avait vraiment mal - cela avait peut-être plus à voir avec la bousculade dans laquelle il avait été pris et moins avec la force de la jeune femme. « Je sais pas trop. » Répondit-il en inspectant son corps sous toutes les coutures, se notant mentalement qu'il irait chez le médecin s'il sortait d'ici vivant. « Mais ça va. » Finit-il par dire pour rassurer la jeune femme et surtout pour ne pas passer pour un gros bébé ; il avait mal, certes, mais il était aussi un homme, alors il bomba le torse et prit sur lui pour ne rien montrer. Il resta ensuite silencieux derrière l'inconnue, elle avait l'air sous tension mais pas paniquée, comme si elle comprenait la gravité de la situation mais qu'elle avait l'habitude de ce genre d'événement. Elle semblait aussi bien plus forte et courageuse que lui, ce qu'il tairait à quiconque voudrait bien écouter son récit des événements quand tout ça serait fini mais ce qui l'arrangeait bien pour le moment. Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'un jeune homme s'approcha d'eux - d'elle - pour tendre à l'inconnue une arme. Persuadé que ça signifiait la fin de ce calvaire, il fronça les sourcils quand elle ne bougea pas. « Vous allez vous en servir, j'espère ? Qu'est-ce que vous attendez ? » Chuchota-t-il, peut-être un peu trop fort quand même, pris de panique. Pourquoi n'en faisait-elle rien ? Elle pouvait facilement les débarrasser de ces individus dangereux. « Si vous ne le faites pas, je m'en chargerais. » Et son regard glissa sur l'endroit où elle avait calé l'arme, se jouant plusieurs scénarios dans sa tête pour savoir comment la lui dérober, mais priant pour qu'il n'ait pas à jouer les héros et qu'elle se dépêche d'en faire bonne usage elle-même.

Catégorie 2

_________________
"You’re so obsessed with finding someone to love you because you can’t love yourself."

Evelyn Shearer

behind
messages : 387
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie ♥
multinicks : aaron, jules, gabriel

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 1008
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 PDzIvBF
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open ✓

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 9 Fév - 17:32

Si ce jeune garçon ne t’étais pas venu en aide, tu ne sais pas comment la situation se serait terminée. On t’aurait sans doute piétinée ou rouée de coups accidentellement. Tu aurais peut-être fini aux urgences. T’es bien consciente de ne pas encore être tirée d’affaires car il s’agit là visiblement d’une prise d’otages mais en l’état, tu es un peu plus en sécurité au fond de la salle. Ce qui ne t’empêche pas d’avoir peur, même si tu tentes de ne pas le montrer. Tu imagines que c’est pareil pour la petite tête blonde à côté de toi et il faut que tu l’aides à ton tour. Après tout, c’est toi l’aînée, il faut que tu lui montres l’exemple. Il pourrait très bien être ton petit-fils. – Pourquoi ils ne la dénonce pas s’ils ont des preuves ? En quoi ça nous concerne ? C’est de la folie de mettre la vie d'innocents en danger. Ils sont inconscients. – Tu rétorques avec ta voix rauque en essayant de ne pas parler trop fort non plus. De toute façon, vous êtes assez loin des agresseurs pour que l’on vous entende. Mais tu n’as pas non plus envie d’attirer l’attention. – Ne t’inquiète pas mon grand, ça va aller. Tu vas le retrouver. Il n’est pas fou. – Tu tentes de le rassurer comme tu peux. Même s’il est difficile de prévoir la suite des événements. Après tout, tu ne sais pas si son papa s’en sortira sain et sauf. Mais tu tentes de rester confiante quant à l’issue des choses. De toute façon, ça ne sert à rien de paniquer. Tu ne quittes pas son bras, pour lui montrer qu’il n’est pas tout seul. – Essaye de t’imaginer le retrouver quand tout ça sera terminé et le serrer dans tes bras. – Quant à toi tu fermes les yeux quelques instants repensant à ton défunt mari, ton fils et ta petite-fille qui t’attendent probablement là-haut. Ta main ne lâche toujours pas le bras du garçon, comme pour garder encore un pied sur terre. Tu ne sais pas si dans quelques heures ou minutes tu seras encore de ce monde. Tu penses évidemment à ceux à qui tu pourrais manquer. Ta petite Daphne par exemple.



maître du jeu

The Observer

behind
messages : 155
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1194
the mask

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 9 Fév - 18:55

Shooting at the Town Hall
rebondissement


TRIGGER WARNING : violence, armes, fusillade, sang, mort.

La situation était pour le moins explosive et il ne suffisait que d'une petite étincelle pour que le brasier ne s'embrase un peu plus. Tous étaient silencieux, suspendus aux lèvres de @Larissa Mengesha, comme si les prochains mots prononcés par cette dernière pourraient les sortir de la. Un mince espoir s'empara de certains otages mais retomba immédiatement. « Vous ne comprenez donc rien! » cracha l'homme sur un ton cinglant, pointant le canon de son arme sur le torse de la trentenaire. « Comment le pouvez-vous d'ailleurs? Toute cette ville est corrompue. C'est comme une maladie qui s'empare de votre esprit et qui vous ronge, petit à petit. Personne ne peut y échapper. Vous en êtes déjà la victime, comme cette... Cette racaille! » hurla le preneur d'otages en pointant son arme à feu sur la maire de Windmont Bay. « Vous m'avez tout pris. » Confronter Birdwell semblait être plus difficile qu'il ne l'imaginait et l'homme fut prit de soubresaut avant de fondre en larmes, tant la douleur était toujours aussi présente. Il avait perdu l'amour de sa vie, avant que son nom et sa réputation soient trainés dans la boue. La mémoire de sa femme bafouée. Non, il lui était impossible de s'en remettre. Pas tant que Georgia Birdwell ne souffrirait pas comme il avait souffert. Pas tant qu'ils ne souffriraient pas tous. « Et vous allez le payer. Vous et cette ville de dégénérés. » La détermination dont il faisait preuve ne laissait que peu d'espoir à présent, ils ne sortiraient pas de la mairie tout de suite. « Je suis désolée. Si désolée. » La maire de Windmont Bay prit la parole pour la toute première fois. Son visage était vide de toute couleur, la peur lisible sur ses traits. Elle paraissait épuisée, particulièrement marquée par cette histoire. « Mon fils n'était qu'un jeune adolescent... Si jeune, si naïf... J'ai fait tout ce que mère aimante aurait fait à ma place. Le protéger. » Elle prit une profonde inspiration, comme si elle revivait les instants douloureux de cette nuit décisive. « C'est trop facile. Si facile. L'excuse de la mère aimante. Beurk. » grogna la jeune femme, présente aux côtés de son père. La patience ne semblait pas être son fort, ni l'empathie, et très vite elle se mit à circuler parmi les otages. Ses petits yeux fixaient toutes les personnes présentes, avec que son attention ne se porte sur le fond de salle, où un jeune homme se faisait remarquer. Fondant sur sa proie, elle se confronta aussitôt à @Daniel Newman. « On a dit silence! » dit-elle, en lui donnant un coup de crosse au niveau du front, en ne se souciant pas de son cri de douleur.  « Et toi, qu'est-ce que tu en penses? » s'adressa la criminelle à l'encontre de @Tommy Winters, pointant son arme à feu sur la poitrine du pompier. « Ne chercherais-tu pas vengeance, si l'on t'arrachais un proche? Si l'on faisait passer cette personne pour une criminelle? » C'était le grand procès de Georgia Birdwell, et tous étaient invités à manifester à voix haute leurs avis. Oui, mais pour combien de temps encore?


infos en plus
- pas d'autres blessés par balle pour l'instant.
- pour l'instant les principales blessures sont dues au mouvement de foule uniquement.
- Daniel Newman est victime d'un coup de crosse au niveau du front.

Vos choix de catégories sont pris en compte pour nos futures interventions. Merci pour vos nombreuses participations. Continuez de privilégiez les réponses courtes afin de faire avancer le TC plus rapidement — Ce topic commun sera ouvert pour une durée indéterminée, vous pouvez bien sûr le rejoindre en cours de route si vous venez d'être validé, par exemple. - Pour le bien des futures interventions, merci de bien vouloir continuer à indiquer la catégorie dans laquelle se trouve votre personnage.

_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES


Ayden Henney

behind
messages : 348
name : chasing hearts / margot
face + © : jaime lorente (artacide)
multinicks : Finn ▴Ali ▴ Daphne ▴ Gibi

age (birth) : 28 yo (9/08)
♡ status : what are you looking for?
work : handyman, hooker, dealer. depends who's asking.
home : tiny room on Bridgewater Way
points : 23
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Riley ▴ Odette ▴ Bronwyn ▴ Phoebe ▴ (Calla) | fr/en ▴ Open

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 10 Fév - 11:59
Ayden ne sait pas vraiment pourquoi il s’avance ainsi en direction des tireurs. Il n’a pas de but précis en tête, n’a pas nécessairement l’intention de leur parler ou même de se taire, d’ailleurs mais leur visage est familier et c’est son corps qui le guide plutôt que sa tête. Il n’a cependant pas l’occasion de s’avancer plus qu’il sent une main se refermer sur son poignet, puis qu’il entend, cette voix qui lui a semblé familière quelques secondes plus tôt. Immédiatement, il se fige, se retourne et jette un regard totalement désemparé à la jeune femme qui se trouve devant lui. Que fout-elle là ?! Sérieusement, que fout-elle là ?! Il la force à reculer, doucement, en veillant à n’écraser personne mais surtout à toujours garder son corps en rempart devant les siens au cas où les tireurs perdraient patience. Une fois qu’ils ne peuvent plus reculer, bloquer par les gens, Ayden ne détache pas tout de suite son regard du sien. Il n’a cependant pas le temps de lui dire quoi que ce soit que les instigateurs de cette attaque prennent la parole : “Reste derrière moi.” souffle-t-il avant de se retourner pour les écouter, sans lâcher la main de Riley. Il veut savoir ce qu’il en est, essayer d’en savoir plus sur leur état d’esprit même s’il n’a aucune formation dans le domaine pour savoir s’il a la moindre chance de réussir à les convaincre de laisser Riley sortir en leur disant qu’elle est enceinte. Mais Ayden n’est pas dupe : il voit autour de lui qu’il y a des enfants, des adolescents aussi qui méritent eux aussi tous autant de sortir. Il se place encore un peu plus devant Riley quand ils interpellent la flic et écoute attentivement ce qu’elle leur dit. Profitant toutefois du fait que l’attention des ravisseurs soit concentrée sur celle qu’il avait reconnue comme travaillant au poste, Ayden se tourna vers Riley et prit son visage entre ses deux mains. “Si à un seul moment je te dis de courir, tu ne poses pas de question et tu prends la première porte devant toi, d’accord ?” Les yeux plantés dans les siens, il pose son front contre le sien et soupire : “Promets-le moi, Riley.” se moquant bien de ce qui se déroule à coté et que l'un des pompiers soit désormais la cible des ravisseurs.


catégorie 2 ou 3.
@Riley Campbell

_________________


too much drugs and alcohol ~ we're just too numb and too dumb to change the story.

Jace O'Connor

behind
messages : 263
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single, and troubled
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 1239
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, TC shooting

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 10 Fév - 17:08
Jace essayait au mieux de se fondre dans la vie de la ville, que ça soit pour les kermesses organisées, les fêtes ou les quelques manifestations tant que ça ne concernait pas un concours quelconque de géranium. Seulement à aucun moment il n'avait imaginé que celle-ci prenne un tournant pareil. Il n'avait vu arriver ni le mouvement de foule, ni les flingues qui suivirent.  Dans la précipitation, plus d'un mec l'avait poussé, poussant lui même quelques autres personnes devant lui en tentant de ne pas tomber. Il avait offert une main pour qu'un mec, sans doute à peine majeur, ne s'y retienne de justesse et il avait manqué de se casser la figure à la dernière marche du batiment.
Il regarde tout autour de lui mais ne voit personne qu'il ne connaisse. C'est la pagaille et règne un brouhaha monstre jusqu'à ce que les assaillants ne soient un peu plus visible, face à une population terrorisée. Il jure intérieurement, d'avoir laissé son flingue chez lui. Il a bien son téléphone, mais ça servirait à quoi dans ce cas là, à part, peut-être, provoqué un carnage ?! Mais par réflexe, y'a ses mains qui cherchent l'objet invisible derrière son dos, sans surprise, il n'y a rien, à part une grande déception. Et voilà qu'il se fait bousculer, se retient de ne pas envoyer le mec valdinguer plus loin mais il est déjà en train de se faire une place plus loin -et surtout loin des assaillants- en faisant tomber une jeune femme au passage. L'irlandais s'accroupit, lui tend la main. « ça va ? » demande-t-il à voix basse « vous êtes blessée ? » il tourne vivement la tête, regarde le bazar derrière eux, avec la maire toujours tenue en joug. Et plus les hommes parlaient plus Jace savaient que ça sentait mauvais. Tout autant que les paroles de Birdwell. C'était sans doute la vérité, mais eux ne le verraient pas comme ça. Et ça ne loupe pas. Il retient son souffle en voyant un habitant se faire frapper et un autre avec le flingue pointé sur le torse. Ça va dégénérer, qu'il se dit. « vous voulez vous relever ? » demande-t-il à la jeune femme mais à voix basse, pour essayer de ne pas se faire remarquer bêtement.

Catégorie 2
@Dahlia Cantell

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.

let it hurt. let it bleed. let it heal. and let it go.

Georgie Keily

behind
messages : 130
name : olivia (carolcorps)
face + © : brie larson | @romie — @tumblr & billie eilish
multinicks : maeve · leslie · archie · dario

age (birth) : [ 01|05 ] twenty eight years old.
♡ status : single mother spending way too much time on tinder
work : firefighter. handywoman.
activities : cooking class & fire watch — have fun with LJ, climbing walls with Luna, watching marvel movies, swipe too much on tinder, failing at making macaronis, playing with LJ..
home : a small house on pioneer oak.
points : 309
moodboard :

the girl who can walk through fire.
aaron • à venir.




the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●○○ ) — on (tc vi) - aaron, tommy.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 10 Fév - 19:20
« Et toi, tu n’as rien? » s’empressa-t-elle d’interroger son chef en le détaillant rapidement, avant que tout ne dégénère. Rassurée, presque soulagée de trouver Shiloh, Georgie avait cru -l’espace d’un cours instant- être en sécurité. Un sentiment fugace, très vite anéanti par la voix rocailleuse qui provenait de l’autre bout de la salle. Serrant sa fille d’avantage contre elle, elle déposa un baiser sur son front tout en la berçant comme lorsqu’elle était toute petite. LJ avait pourtant quatre ans passé et la jeune pompier pouvait remercier ses heures à la salle de muscu, ou peut être était-ce l’adrénaline. Quoiqu’il en soit, elle n’avait pas la moindre intention de poser la fillette à terre et de la lâcher d’une semelle. « Non! » fit-elle avec autorité. Certes, à voix basse et cela perdait sans doute de son effet, mais son regard et sa main fermement cramponnée à son bras ne lui laissaient guère le choix. « On est pompiers, pas flics! » Ce qui ne la rassura pas d’avantage à la seconde où cette pensée traversa son esprit. Puisqu’au même moment, les preneurs d’otages prirent Larissa à partie. Son coeur se serra, craignant le pire pour son amie, même si elle la savait parfaitement capable de gérer la situation. S’il y avait un héros dans cette salle, c’était bien elle. « Tu viens avec nous! » somma-t-elle ainsi son supérieur et ami. Toutefois, leurs échanges représentaient un risque, et il était plus judicieux de se décider très vite. « Je veux rentrer à la maison maman. » supplia alors la petite fille. L’angoisse s’empara de la jeune maman qui craignait d’attirer l’attention sur eux. Cependant, le preneur d’otage était bien trop occupé à hurler pour les remarquer. Georgie, la rassura comme elle pouvait, mais ils étaient désormais trop tard pour espérer bouger sans être vus, leur attention étant portée sur la foule tandis que la jeune femme naviguait entre les otages. Leurs regards se croisèrent un instant et elle se surprit à prendre la main de Shiloh pour se rassurer une nouvelle fois. Elle n’était pas facilement effrayée, mais avoir sa fille avec elle changeait complètement la donne. Pourtant, son angoisse se mua rapidement en une colère sourde au moment où elle vit la jeune femme s’arrêter devant Tommy. « Bah voyons! Elle ferait bien moins la maligne sans son arme cette tarée! » son visage crispée laissa entrevoir une expression de dégoût. Les mains tremblantes autour de sa fille, tandis qu’elle ne pouvait que regarder, impuissante. Mais si elle détestait de ne pouvoir aider son ami, elle en connaissait un qui bouillonnait surement sur place. Ils ne s’entendaient peut être pas toujours, mais ils étaient une équipe. À la caserne ou ailleurs, cela ne changeait rien. « N’y pense même pas! Tu restes avec nous. Shiloh je suis sérieuse. » Lancer quelqu’un d’autre dans la fosse ne changerait pas la situation. Mais égoïstement, elle aurait préféré qu’elle ait choisit n’importe qui d’autre que lui.

catégorie 1.
@Shiloh Ragston

_________________

- when you hurt under the surface like troubled water running cold. well, time can heal, but this won't

could hug you to death.

Maeve Duggan

behind
messages : 1122
name : olivia (carolcorps)
face + © : millie bobby brown | @mine — @tumblr/lewis capaldi
multinicks : leslie · archie · dario · georgie

age (birth) : [ 24|04 ] sixteen years old.
♡ status : back to her imaginary world with her favorite jedi.
work : junior year.
activities : play and talk about baseball, fangirl over star wars, take care of her little sister, worries about her dad, skate in town, thinking about everyone she's lost, watch the SW prelogy for the hundredth times — .
home : w/ her dad and sister.
points : 2053
moodboard :
award nominee 2020 :
the most moving character
award winner 2020 :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 NeB9Vg2

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on (ollie, tommy)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 10 Fév - 21:21
C’était comme si elle avait quitté son corps l’espace d’un instant. Se voyant fonctionner sans réellement prendre conscience de ce qui se passait autour. Ce ne fut qu’en voyant le visage de Joan qu’elle reprit « connaissance », prenant la pleine mesure de la situation. Voir l’ex-femme de son père prise au piège, elle aussi, eut le don de réveiller une douleur dans son palpitant. Un sentiment de trahison, mêlée à une profonde tendresse longtemps refoulée. Sa main logée dans la sienne, Maeve comprenait alors ce qu’elle avait nié si longtemps. Elle n’avait jamais cessé d’aimer sa belle-mère, c’était seulement plus facile à encaisser de cette façon. « Je suis toute seule. » elle resserra alors sa main autour de la sienne, la rassurant sur l’absence de Niamh dans le coin. Comme une idiote, elle se surprit à espérer qu’elle craignait aussi pour son père, de cette façon, peut être n’était-elle pas tout à fait indifférente à son sort après tout. Pour autant, l’adolescente n’eut guère le temps de tergiverser d’avantage. Son regard se posa alors sur la jeune femme prise à partie par les preneurs d’otages. Son coeur se serra en observant la foule rassemblée dans cette salle. À peine entrée, elle avait trouvé le visage familier de Joan à quelques mètres d’elle, seulement. Dès lors, elle n’avait pensé à rien d’autres. Désormais, elle réalisait que n’importe qui d’autre pouvait se trouver ici. Toutefois, elle entraina son ex belle-mère derrière ladite plante, et ce même si, elle n’était pas assez imposante pour les dissimuler toutes les deux. D’un regard complice, elle s’assura que Joan n’avait pas l’intention de s’éloigner d’elle. « Promis? » murmura-t-elle. Cette fois-ci, Joan n’avait pas intérêt à l’abandonner. Elle songea, par ailleurs, à quel point leurs chemins semblaient se retrouver lors de situations délicates comme celles-ci. L’univers tentait-il de leur dire quelque chose?
Prostrée dans son coin, Maeve jetait des regards inquiets à son ex belle-mère, tout en voyant les preneurs d’otages devenir de plus en plus menaçants. « Tu as ton téléphone? » murmura-t-elle en essayant d’être la plus discrète possible. Mimant même pour tenter de se faire comprendre. « J’ai perdu le mien. Tu pourrais prévenir papa, s’il te plait? » lui demanda-t-elle sans pouvoir attendre sa réponse. Au moment où elle finit sa phrase, elle entendit la voix de la femme, bien plus proche qu’elle n’aurait dû. Son coeur se stoppa lorsque son regard se posa sur le pompier. Paniquée, l’adolescente se redressa, quittant légèrement sa planque pour observer ce qui se passait. Bloquant sa respiration tandis que l’arme était pointait sur l’homme qu’elle considérait comme un grand frère. Celui qui avait été là pour elle dans l’un des moments les plus pénibles de sa vie. Si elle avait pu compatir avec la douleur des preneurs d’otage, à cet instant, elle voulait surtout leur balancer son skate à la figure. « Est-ce que tu vois Oliver quelque part? » demanda-t-elle, tendant le cou pour tenter d’apercevoir son meilleur-ami, priant si fort pour ne pas voir sa tignasse blonde émerger dans la foule. « Ne bouge pas, s’il te plait, si t’es là, ne bouge pas. » se répéta-t-elle dans sa tête, les yeux brillants de larmes à mesure qu’elle prenait conscience de ce qui était entrain d’arriver. Mais si c’était son père à la place de Tommy, l’adolescente aurait fondu vers lui sans la moindre hésitation.

catégorie 1.
@Joan Wright

_________________

now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. i was getting kinda used to being someone you loved. —

i rise from my scars, nothing hurts me now.

Dahlia Cantell

behind
messages : 577
name : max @ lannisters.
face + © : alexa demie — © kidd, pinterest stuff.
multinicks : reid · selina · rheni · (nikolaï)

age (birth) : twenty six years old.
♡ status : yuri.
work : dancer at the illunis, make up artist.
activities : flirting, eating candy.
points : 821
moodboard :
tw:
 



( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 GrDm1o0 ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 MP6Z9Uz

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (off)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 10 Fév - 22:16
Sans qu'elle ne comprenne très bien pourquoi, Dahlia était à présent la prisonnière d'un duos armé jusqu'aux dents. Elle qui était toute nouvelle à Windmont Bay - bien que son arrivée remontait à plusieurs mois - était confuse: comment s'était elle retrouvé ici? Prise dans un bain de foule devant la mairie alors qu'elle désirait simplement faire quelques courses et rentrer chez elle, une main ferme s'était saisit de son bras lorsque plusieurs coups feux furent tirer. Si elle résista au départ, elle se laissa cependant emporter par la foule paniquée, lâchant son sac de courses qui s'écrasa sur les pavés. Les hurlements des témoins de la scène ne firent qu'augmenter l'angoisse qui la prit à l'estomac, et très bientôt, elle ferma les yeux, entrainé par le mouvement de ces êtres humains affolés qui cherchaient refuges dans les nombreuses pièces de la mairie. Dahlia ne le réalisa qu'une fois que tous s'étaient arrêtés mais une violente douleur la fit grimacer, avant qu'elle ne se fasse bousculer une énième fois et qu'elle ne se retrouve sur le sol. Elle enroula ses bras autour de son visage pour se protéger, avant d'enrouler une main autour de sa cheville douloureuse. Elle se l'était probablement tordue dans la cohue générale et si elle n'avait rien ressenti tout de suite, c'était tout le contraire à présent. « Fuck! » lança la jeune femme en massant sa jambe alors qu'un homme s'accroupit à ses côtés. « C'est ma cheville, j'ai du la tordre dans la panique. » répondit-elle, en fronçant les sourcils. Elle espérait que la douleur serait passagère, que ce n'était pas une entorse qui allait l'empêcher de danser. Elle avait besoin d'argent, et ne pouvait pas se permettre de ne plus pratiquer son activité professionnelle. « Je vais bien, je... Qu'est-ce qui se passe? » demanda t-elle à Jace, plongeant son regard dans le sien. L'incompréhension, l'inquiétude et même la peur pouvaient se lire dans les pupilles de la jeune femme qui n'avait aucune idée de ce qui se tramait. Elle sursauta lorsqu'un jeune homme prit un coup de crosse ne s'attendait pas à une telle violence. « Je ne sais pas... Je pense qu'on est mieux la? » proposa Dahlia, se sentant clairement en sécurité par terre, elle qui se faisait toute petite.

Catégorie 1
@Jace O'Connor

_________________
 
common love isn't for us, we created something phenomenal, don't you agree? don't you agree? you got me feeling diamond rich, nothing on this planet compares to it — @ dua lipa.

Mens sana in corpore sano

Gabriel Almeida

behind
messages : 880
name : vodka paradise
face + © : michael y.
multinicks : aaron, jules, evelyn

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : you should take a look in your bed
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 825
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 11 Fév - 0:01

Retrouver ton amant en cet instant critique se veut rassurant. C’est la seule personne dans la salle avec qui tu as partagé des moments plus qu’intimes. Du moins, à ta connaissance. Pas comme si t’avais recensé tout le monde. Mais le fait est que la sensation de le retrouver te procure un grand bien. Tu ne lâches d’ailleurs pas sa main, de peur de le perdre et te retrouver seul face à cette situation imprévisible. Avec lui, t’as l’impression d’être en sécurité, presque invincible. Comme si vous étiez tous les deux finalement dans ta chambre. – Je me disais bien que c’était pour autre chose. – Tu lui susurres en retour avec un air tout autant malicieux que le sien. Si la situation était différente, tu lui aurais probablement déjà sauté dessus. Ce n’est pas l’envie qui te manque de l’embrasser, là, par exemple. Mais ce n’est ni le lieu, ni le moment. Et t’es d’ailleurs vite rattrapé par la réalité des choses. Il ne s’agit pas là d’une blague mais d’une réelle prise d’otage. T’essayes d’aider Tommy à retrouver son amie et la fille de son amie dans la foule, en te fiant à la description de celles-ci. Mais tu te rends compte qu’il y a bien trop de monde. La salle est presque pleine. – Je ne vois personne qui y corresponds. Il y a trop de monde. C’est chercher une aiguille dans une botte de foin. – Tu déclares, un brin défaitiste alors que c’est n’est pas trop dans tes habitudes. Mais il va probablement falloir qu’il fasse sans et qu’il attende le dénouement avant de pouvoir la retrouver. Vous avez suffisamment fait de remue-ménage dans la foule. – Oui, c’est sûr. – Tu déclares quant à ton responsable qui n’est pas très bien placé et potentiellement en danger. Tu tentes alors de détendre l’atmosphère pesante à travers un peu d’humour en comparant ce braquage à celui de la série phénomène espagnol du moment. Tu émets aussi plusieurs hypothèses pouvant être rassurantes. Est-ce qu’il va y avoir des forces de l’ordre à l’extérieur qui vont tenter d’intervenir ou bien un médiateur qui aura pour but de vous faire libérer ? Cela serait bien. Mais en attendant, il va falloir prendre votre mal en patience. Tommy place son index sur tes lèvres comme pour te dire de te taire. Il est vrai que vous n’êtes qu’à quelques mètres des personnes armées. – Désolé, je crois que j’ai tendance à trop parler quand je suis stressé. – Tu chuchotes de manière presque inaudible. Et tu fais bien de te la mettre un peu en sourdine car l’une des braqueuses se met à se déplacer dans la salle pour venir s’arrêter jusqu’à vous et placer son arme contre la poitrine de Tommy. Tu te figes un instant, ton sang se glaçant alors que ton palpitant, lui, s’accélère. Tu n’as clairement pas envie qu’on s’en prenne à lui. Tu préfères autant que l’ont te menace toi. Et d’ailleurs, tu ne te fais pas prier pour prendre la parole à sa place. Après tout, la communication c’est ton fort. – Non, car c’est une personne censée. Là, tout ce que vous allez réussir à faire, c’est foutre votre vie en l’air pour une personne qui visiblement n’en vaut pas la peine, et accessoirement détruire des vies d’innocents qui n’ont rien demandés. Ce n’est pas comme ça que vous obtiendrez gain de cause. – Tu as bien compris le fond du problème et suivi les excuses de la maire de Windmont Bay. Mais tu estimes que la fin ne justifie pas les moyens. Ils veulent connaître vos points de vue alors tu donnes le tien, sans vraiment te soucier de savoir si ça leur plaira ou non. Et tu es certain que bon nombre de personnes dans la salle rejoignent ton avis. Tu reprends la parole aussitôt, tentant le tout pour le tout, comme si t’étais dans un film d’action à résonner le méchant pour éviter qu’il commette l’irréparable. – Il n’est pas trop tard pour faire marche arrière. Je pense que tout le monde pourra témoigner des aveux de Madame la maire. – Tu essayes de convaincre la jeune femme comme tu le peux même si tu ne crois pas vraiment à cette issue. Il y a probablement prescription et ces preneurs d’otages ne s’en sortiront pas comme ça, indemnes. Il y a fort à parier pour qu’ils passent quelques années en prison. Néanmoins, leurs années d’incarcération pourront dépendre des événements à venir. Pour le moment, il ne te semble pas qu’il y ait de mort à déplorer. Juste des blessés. Il n’est donc pas trop tard pour mettre fin à toute cette mascarade. Seulement, la décision ne t’appartient pas. Et ton destin non plus.



Dernière édition par Gabriel Almeida le Jeu 11 Fév - 19:19, édité 1 fois

Aneurin Prendergast

behind
messages : 1095
name : castiells @ marido.
face + © : george mackay; © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt trois ans, 13 novembre.
♡ status : célibataire, désinteressé.
work : aide à tout faire au ranch de windmont.
activities : danser, marcher sans but, regarder les nuages.
home : en colocation avec sa soeur.
points : 1102
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 OjY1eT6

“…we're twins, and so we love each other more than other people…”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2free} : tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 11 Fév - 15:10
Il avait connu la rue et le froid, la pauvreté également mais rien ne ressemblait de près ou de loin à ce qu’il était en train de vivre. Personne ne se préparait à ce genre de possibilité en dépit de ce qu’on pouvait voir quotidiennement dans la presse ou à la télévision. Qui aurait pu croire que Windmont Bay connaitrait pareil évènement ? La trouille au ventre et les mains tremblantes il avait pourtant réussi à suivre les directions de Larissa en filant discrètement de l’autre côté de la pièce. Sa mission était remplie, il pouvait souffler. Enfin pas vraiment car les assaillants repartaient dans leur délire auquel il pigeait que dalle. Visiblement la maire était impliquée dans des histoires vieilles de plusieurs années et pour lesquelles elle n’avait jamais payé. S’il y avait une injustice, la régler de la sorte était disproportionné. Il pouvait comprendre l’amertume et la rage mais pas le geste de punir des innocents pour obtenir satisfaction. D’ailleurs ils paraissaient ne pas vouloir s’arrêter en si bon chemin car un nouvel homme fut interrogé avant qu’un second ne s’interpose. Ils étaient courageux songea-t-il, en se recroquevillant dans son coin. À nouveau ses pensées allèrent à sa sœur, le monde extérieur savait-il ce qui se passait en ce moment à la mairie ? Si oui, quelqu’un allait-il finir par intervenir pour les sauver ? Il jeta un coup d’œil à la jeune femme à qui il avait remis l’arme précédemment. « Est-ce que vous allez avoir des renforts ? » Demanda t-il tout bas afin de ne pas attirer l’attention sur eux. « Vous allez faire quelque chose de ça ? » Il désigna du menton la poche où elle avait rangé le pistolet. Il n’était pas certain que ça change quoi que ce soit, au contraire, il craignait que son usage empire la situation. Néanmoins c’était peut-être leur unique piste pour renverser le cours de la situation.



Catégorie 2
@Minha O'Hara

_________________

the poplars, and willows, and birds pass me by, the mould of the earth to the space in the sky, free from my roots and I'm lost in the wind. wind on the mountain, and the mountain's my friend.

We're not the ones who're meant to follow.

Oliver Winters

behind
messages : 1287
name : corpsie.
face + © : jack dylan grazer ©sow & wearewhoweare.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 16 yo {24.07}
♡ status : it's not easy being a teenager, okay?!!
work : sophomore.
activities : books, video games, random adventures, anxiety towards his future.
home : the winters'.
points : 2906
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 673630-rick-amp-morty-de-retour-la-nouvelle-diapo-1

+++

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 QKeJGoC

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (3/3). daphne, sonya, tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 11 Fév - 16:46
La peur lui étreignait le cœur, ses yeux clignaient fébrilement à chaque bruit de pas ou dès que quelqu’un osait murmurer à travers l’assistance. Il regrettait tellement d’avoir accouru à la suite de Tommy et de s’être foutu dans ce merdier, maintenant qu’il savait qu’il n’avait aucune chance de le retrouver. Il avait envie de hurler à la vieille dame qui l’accompagnait désormais bon gré mal gré de la boucler, toutefois il eut la bonne idée de ne pas le faire, car ses paroles suivantes lui firent le plus grand bien. Il ferma les yeux de toutes ses forces pour se concentrer sur l’image qu’elle lui avait proposée, il put presque sentir la pression des bras de son père autour de ses épaules. Malheureusement, l’horreur de la réalité le rattrapa bien vite lorsqu’une odeur de poudre lui titilla les narines, signe qu’un changement dans l’atmosphère faisait remonter les mauvais souvenirs qui avaient précédé le mouvement de foule qui les avait conduits jusqu’ici. Il cligna des paupières et resserra ses doigts sur la main ridée toujours posée sur son avant-bras. Il pria silencieusement pour que la dame n’attirât pas l’attention des malfaiteurs ; elle sembla avoir compris que l’heure n’était plus aux explications en direct car elle ne posa cette fois aucune question. Lui, en revanche, fut incapable de conserver le silence et il laissa échapper un hoquet de surprise quand la silhouette de la plus jeune des preneurs d’otage se décala pour dévoiler le visage de celui qu’elle tenait désormais à la merci de son arme. Dans sa tête, il se leva et hurla à cette grognasse de laisser son père tranquille, de prendre ses menaces et son pistolet pour se les carrer bien profond. Dans les faits, il plaqua sa main sur sa bouche afin de s’empêcher de lâcher un nouveau son qui aurait pu risquer de perturber la jeune femme et la faire appuyer sur la détente. Il pouvait encore entendre des chuchotements autour de lui et souhaitait qu’une malédiction frappât ces imbéciles incapables de la boucler même dans une situation pareille. Peut-être que le duo avait raison, cette ville était remplie d’égoïstes dégénérés. « Papa, » finit-il par murmurer, la gorge nouée et les joues noyées de larmes. Il était incapable de détacher son regard de la scène, même lorsqu’un autre type prit la parole à la place de Tommy. Il avait bien trop peur de fermer les yeux et de devoir les rouvrir sur le cadavre de son paternel. Il ressentait le besoin viscéral de le rejoindre, mais il savait qu’il ne pouvait pas, que le moindre geste pouvait signer son arrêt de mort. Si seulement il avait pu mettre le monde sur pause et profiter une dernière fois de l’étreinte de la personne qui comptait le plus pour lui.

@Evelyn Shearer
catégorie 1

_________________
keep your head still
All the small things. True care, truth brings. I'll take one lift, your ride best trip. Always I know you'll be at my show, watching, waiting, commiserating.

✽ if firefighting was easy, cops would do it.

Tommy Winters

behind
messages : 3748
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseymilonathan

age (birth) : thirty-one y.o ⋅ 20|04
♡ status : divorced, single.
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, davey's, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 4967
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Ydhat4rk ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Ydc8pfzt ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Y8tfjm3o
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
maevenicbeebeth & ollieshiloh

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 QKeJGoC ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 YSDoKS7

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn, georgie.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 11 Fév - 17:49
Malgré les coups de feu entendu de l’extérieur, Tommy ne s’était certainement pas attendu à trouver une scène aussi chaotique à l’intérieur de la mairie. Ce genre de tension faisait ressortir le meilleur chez certains, le pire chez d’autres qui ne pensaient qu’à sauver leur propre peau face au danger. Ces personnes devaient avoir des familles qu’ils tenaient absolument à retrouver ce soir, tout comme le pompier, et la peur ne leur permettait pas de réagir correctement, ce qui n’empêchait pas Tommy de les juger sévèrement. Il suffisait de voir le nombre de personnes qui s’étaient retrouvées au sol, peut-être blessées pour certaines, dû aux mouvement de foule plus qu’à la prise d’otages en elle-même. Ses lèvres s’étirèrent dans un sourire à la réponse de Gabriel, mais ce moment d’égarement fut bref, ses pensées revenant rapidement à la situation dans laquelle ils se trouvaient. Tout en cherchant Georgie, Tommy repéra les sorties de secours par lesquelles il serait peut-être possible d’évacuer une partie des personnes présentes. « Elle s’est surement mise en sécurité. » Dit-il lorsque son amant lui dit ne pas trouver son amie et collègue. S’il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour elle, Tommy savait aussi que Georgie était une jeune femme intelligente, qui ne ferait rien qui puisse compromettre la sécurité de sa fille. Aucun d’eux n’avaient le pouvoir mais le trentenaire se devait de croire en la bonne foi des preneurs d’otages à ne pas blesser des enfants innocents - si tant est qu’eux, adultes, soient coupables. Sa main plaquée contre les lèvres de son amant retomba le long de son corps après qu’il lui aie avoué trop parler lorsqu’il était stressé, n’ayant pas le temps de dire ou faire quoi que ce soit pour le rassurer. Là, à quelques centimètres de lui se tenait une preneuse d’otage dont la pointe de l’arme venait subitement le ramener à la réalité en s’écrasant contre sa poitrine. Machinalement, comme s’il n’en était pas à sa première fois dans ce genre de situation, Tommy leva lentement les mains afin de prouver sa bonne foi à ne rien tenter contre eux. Quelles étaient les chances qu’aucun coup de feu ne soit perdu s’il s’emparait brusquement de l’arme ? S’il ne s’était agit que d’elle, Tommy n’aurait pas hésité mais le risque que son collègue tire à tout va en cas d’intervention de la part du pompier était beaucoup trop grande pour qu’il s’y risque. Il pris une longue inspiration, pesant ses mots qu’il n’eut pas le temps de prononcer. Son regard glissa lentement de l’arme toujours pointée sur lui à Gabriel, qu’il avait au moins tout autant envie d’assommer que la jeune femme devant eux. Il y avait un temps pour tout et celui-ci n’était pas pour jouer les héros. Ses mots étaient justes mais le brun cherchait définitivement à ce que l’un d’eux perde la vie aujourd’hui. Tommy tourna lentement la tête pour en revenir à la jeune femme, s’efforçant de ne pas perdre son sang froid. « Je chercherais à obtenir justice. » Mensonge. Tommy n’était pas de ceux qui y allait par quatre chemins et s’il arrivait quelque chose à l’un de ses proches, c’est sans doute la vengeance qu’il choisirait lui-aussi, d’autant plus dans leur cas où la justice les avait laissé tomber. « Je voudrais voir les personnes responsables payer, pas des innocents. » Et s’il espérait ne pas les encourager à agir contre la maire, c’était la vie du reste de la population qui primait pour l’instant. Ceux qui, comme eux, n’avaient rien à se reprocher et se retrouvaient pris entre deux feux.

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. ·
 
( topic commun ) — shooting at the town hall.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: