hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 ( topic commun ) — shooting at the town hall.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

Shiloh Ragston

behind
messages : 2345
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © ethereal.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4953
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 9600c5a6fbc88b7dff6e904559ed8b5540ec27d5
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ ruth ⋅ georgie/larissa (tc)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Ven 12 Fév - 8:47
Shiloh secoua doucement la tête pour la rassurer, il n'avait rien, avait échappé au mouvement de foule sans une égratignure puisqu'il n'avait pas été parmi la foule au moment du drame et s'y était jeté uniquement pour venir en aide aux personnes en détresse, alors sur ses gardes et vigilant. Cachés derrière un mur, Shiloh ordonna à sa collègue et amie d'aller cacher sa fille dans une pièce adjacente mais c'était un espoir vain, ils n'étaient pas en position de bouger car ils risquaient de se faire remarquer et alors les choses basculeraient dans l'horreur, très probablement. « Je m'en fiche, Georgie ! » Chuchota-t-il, peut-être un peu trop fort, quand la blonde lui fit remarquer qu'ils n'étaient que des pompiers, pas des flics. Leur devise était la même : venir en aide aux autres. Shiloh ne pouvait décemment pas rester les bras croisés quand des innocents se faisaient menacer d'une arme à feu. « Tu resterais à rien faire, si t'avais pas LJ ? » Il savait que Georgie était butée comme lui et il n'avait aucun doute que sa réaction aurait été différente si sa fille n'avait pas été présente. Ou peut-être que non, peut-être qu'avoir un enfant dissuader de jouer les héros, mais Shiloh, lui, n'avait rien à perdre. Il ne manquerait à personne, contrairement à Tommy qui était maintenant tenu en joug par les agresseurs. Il était également hors de question qu'il laisse Larissa prendre tous les risques, pas après tout ce qu'elle avait fait pour lui et le lien qui les unissait. « Je suis désolé. » C'était sans doute idiot de vouloir jouer les héros mais il ne pourrait pas vivre avec lui-même s'il ne faisait rien et que quelque chose de dramatique arrivait. La pièce était remplie de gens innocents si ce n'était la maire Birdwell, il n'allait pas les laisser payer pour un crime qu'ils n'avaient pas commis. Il avait été impuissant lors de l'accident de sa soeur, lors du meurtre de sa femme ; cette fois, il était en position de faire quelque chose alors c'est ce qu'il ferait. Entourant le visage de Georgie de ses mains, il déposa un baiser chaste sur son front, comme pour lui dire au revoir, au cas où, et il profita des conversations menées entre l'homme et Larissa, et la femme et Tommy, les deux agresseurs lui tournant le dos, pour entrer dans la salle et s'avancer vers eux sans vraiment réfléchir à ce qu'il faisait.

Catégorie 3

_________________
"Letting go. Everyone talks about it like it’s the easiest thing. Unfurl your fingers one by one until your hand is open. But my hand has been clenched into a fist for... years now; it’s frozen shut."

a sunflower soul with rock'n'roll eyes.

Minha O'Hara

behind
messages : 3105
name : lora (ōkami), elle/she.
face + © : im jinah — mine (av, gifs).
multinicks : sakura · sijia · yuri · irene.

age (birth) : thirty (march 10, 1990).
♡ status : ¯\_(ツ)_/¯
work : WBSO deputy, ""co-owner"" of the majestic.
activities : member of the northern blackhawks motorcycle club.
home : a small house, pioneer oak.
points : 1677
moodboard :





crime scene do not cross

HAWK on the ROAD

« ok i'm sorry that you're a piece of shit »






tw:
 



( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Xjop0fY

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON (fr-en) ⋅ eddie, rheni, tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Sam 13 Fév - 15:11
L’impression que le temps s’écoule si lentement que les secondes deviennent des minutes et chacune d’entre elles comptent. Accaparée à la fois par les échanges qui se font avec Larissa et le comportement des gens autour d’elle, son attention finit malgré elle par se poser sur le jeune homme qu’elle a rattrapé un peu plus tôt. Ce ne sont pas tant les questions qu’il lui posent qui l’agacent, mais l’insistance et l’agitation qui émanent de lui. — Taisez-vous ! qu’elle lui chuchote fermement, elle aurait aimé rajouter quelque chose, conscience que leur situation pouvait être facteur de grand stresse. Seulement à ce moment même elle remarque les personnes devant s’écarter et ses prunelles croisent brièvement celles de la preneuse d’otage ; avant que l’attention de cette dernière ne soit attirée par sa véritable cible. Le coup, violent et gratuit, surprend Minha qui, par réflexe, cherche à s’interposer. Les bras en avant pour veiller à ce qu’il ne perde pas l’équilibre. Heureusement pour elle, la criminelle ne remarque pas ses intentions et tourne des talons aussitôt son méfait accompli. Sa mâchoire se serre. Visage impassible qui ne reflète en rien le sang qui bouillonne et ces émotions qui lui remuent les entrailles. Inutile de lui demander si ça va, elle se doute de la réponse. — Tenez, je n’ai pas mieux…, elle lui tend son écharpe pour qu’il s’en serve pour essuyer le sang et faire pression. — Les renforts ne devraient pas tarder, elle s’adresse cette fois à la personne qui lui a apporté l’arme à feu mais ses paroles valent aussi pour le nouveau blessé. — Si je n’ai pas d’autres choix, son ton neutre ne laisse sous-entendre aucune hésitation de sa part. Encore une fois elle veille à cacher ses véritables craintes et elle cherche à rassurer. Que peut-elle faire de plus de toute façon ? Elle ne connait pas l’étendue de leur arsenal, ont-ils d’autres complices ? Les provoquer seule reviendrait à se jeter dans la gueule du loup et risquer la vie de bien trop de personnes. Ce qui ne veut pas non plus dire qu’elle se tournera les pouces. — Vous pouvez rester avec lui ? Je veux vérifier quelque chose, qu’elle demande à l’inconnu, — n’essayez pas d’attirer une nouvelle fois l’attention sur vous, d’accord ? si les circonstances s’y étaient prêtées, elle aurait esquissé un sourire mais elle se contente de soutenir son regard avant de s’écarter discrètement d’eux. Elle profite que les ravisseurs soient occupés avec les pompiers pour se frayer un chemin afin d’atteindre l’une des fenêtres qui se trouve à quelques pas d’elle. Fixée sur son objectif, elle remarque néanmoins les visages apeurés de certains, les angoisses sur d’autres, et des blessés. Ses mains se crispent alors qu’elle arrive finalement à destination. De légers rideaux clairs recouvrent les fenêtres, du bout des doigts elle cherche à créer une plus grande ouverture lui permettant de jeter un œil à l’extérieur. C’est là qu’elle les voit, les voitures de ses collègues arriver sur les lieux. Cette vision a le don de la soulager d’un poids un bref instant, elle en soupire presque mais la réalité la rattrape tout aussi rapidement. Elle n’a aucun moyen de communiquer avec Larissa, à moins de réussir à la rejoindre – et la tâche ne semble pas si aisée. Minha recule, de sorte à se mêler un peu plus dans la foule tout en gardant une distance raisonnable avec la fenêtre. Elle aimerait pouvoir rejoindre sa place initiale et à terme se rapprocher de sa supérieure mais chaque pas qu’elle peut faire maintenant risque d’attirer l’attention. Elle remarque à côté d’elle une jeune femme, son visage lui semble familier mais c’est davantage la petite qui l’accompagne qui l’interpelle. Ça ne fait peut-être pas trente minutes qu’ils sont piégés ici, l’ambiance oppressante et pesante a déjà eu raisons de certaines personnes qui se sont recroquevillés sur eux-mêmes ou cherchent à se faire le plus petit possible. Voir un si jeune enfant lui étreint l’estomac. Elle fouille alors dans l’une des poches de son blouson pour en sortir les clés de sa moto. A son extrémité, deux porte-clés dont l’un est un ressort arc-en-ciel et l’autre un squishy à l'apparence d'une petite pieuvre qu’elle porte à l’attention de la gamine. Sans dire un mot, elle cherche malgré tout à rassurer l’enfant en esquissant un sourire chaleureux, ce qui à terme semble plutôt bien fonctionner.


résumé:
 

_________________

they say it's darkest before the dawn.
we've been in this town for far too long.

Daniel Newman

behind
messages : 1592
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : mendes ⋅ © kidd.
multinicks :

lottieodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 2964
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Tumblr_ptgrjo2QvP1y7viwpo1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ minha/aneurin (tc) ⋅ kerry (tc)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Sam 13 Fév - 19:57
Daniel n'eut pas le temps de protester que la fille du duo s'avança vers eux et lui asséna un coup au niveau de la tempe, qui le fit chanceler avant qu'il ne tombe au sol, la douleur s'emparant de son crâne en l'espace de quelques secondes. Sans être inconscient, il était bien assommé et il ne se releva pas tout de suite, restant le visage contre le sol, y trouvant un certain réconfort dans la fraîcheur. Daniel Newman, qui avait toujours quelque chose à dire à tout le monde, qui ne prenait jamais rien au sérieux, n'avait plus envie de rigoler. Il ne retourna à la réalité de la scène que lorsque la même femme qui lui avait sommé de se taire lui adressa de nouveau la parole, cette fois pour lui tendre son écharpe. Daniel fronça les sourcils, n'en voyant pas trop l'utilité, mais il passa ses mains au niveau de sa tempe et vit sur ses doigts la preuve que sa blessure était ensanglantée. Il eut à peine le temps d'attraper l'écharpe que l'inconnue lui tendait, essayant de faire bonne figure, qu'il tourna de l'oeil et s'effondra, cette fois-ci inconscient. Il ne resta que quelques secondes dans les vapes - bien qu'il eut l'impression que plusieurs heures s'étaient écoulées - mais quand il rouvrit enfin les yeux la jeune femme qui lui était venu en aide, l'avait engueulé, puis aidé de nouveau, l'avertit de rester tranquille avant de le quitter, le laissant entre les mains de celui qui venait de lui apporter le flingue.
« C'est qui, cette fille ? Wonder Woman ? » Il ne savait pas s'il la craignait ou l'admirait, et son regard la suivit un moment jusqu'à ce qu'elle s'intéresse à une petite fille au loin, et Daniel fut pris d'une certaine jalousie mélangée à un sentiment de panique : il voulait que cette femme revienne à ses côtés pour le protéger lui au lieu de cette enfant. Dans une grimace, Daniel porta l'écharpe à son front pour tenter d'essuyer le sang et l'arrêter de couler, craignant de demander à son nouvel interlocuteur dans quel état se trouvait sa plaie.

_________________
"You’re so obsessed with finding someone to love you because you can’t love yourself."

Riley Campbell

behind
messages : 1830
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : jodie, katarina, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single & pregnant
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : worrying over and over about jake, reading, being pissed of by ayden
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.
points : 2236
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | daphne, joseph, ayden, bee & casey

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Dim 14 Fév - 17:09
Ce n'était pas la première fois que Riley se retrouvait à proximité d'une arme, surement pas la dernière non plus. Mais c'était bien la première fois que ça la faisait réellement angoisser. Jamais elle n'avait été une potentielle cible -jamais sérieusement. Elle avait évidemment peur pour sa vie, mais surtout pour celle du petit être qui grandissait doucement mais surement dans son ventre. La grossesse avait été une surprise, mais elle tenait à la mener à son terme. Elle voulait rencontrer son bébé et le voir grandir, peu importe les obstacles qui pourraient les attendre. Une simple balade se transformait doucement en cauchemar. Et dans ce brouhaha  ambiant, elle avait fini par reconnaître une tête. Pas n'importe laquelle, et en y réfléchissant bien, elle aurait sans doute préféré ne pas le voir ici. Ça voulait dire que lui aussi, avait une cible sur le dos. Comme toutes les personnes présentes dans cette salle. Il la force alors à reculer, et elle tente de faire gaffe où elle met les pieds, ce serait pas le moment de se casser la figure. Mais à un moment donné, il y a torp de gens entassés derrière elle (et un mur) pour qu'elle ne puisse continuer. « Je ... » elle va pour répliquer, mais à quoi bon ? Il sait aussi bien qu'elle qu'elle n'ira à l'avant des agresseurs mais elle refuse qu'il ne lui serve de bouclier. Riley garde pourtant sa main dans celle d'ayden, la serrant plus qu'elle ne le pense. Elle redresse la tête, voit le cauchemar qui se passe sous leurs yeux, et le pompier tenu en joug. Elle ne le connait pas vraiment, seulement de tête pour l'avoir vu lors de la journée caritative organisée par la caserne. Sa respiration se bloque un instant avant de finir par reprendre une plus grande inspiration. Malgré elle, son attention revient à ayden, son visage entre ses mains. « qu... quoi ? » elle ferme les yeux un instant, soupire avant de rouvrir les paupières. « dis pas n'importe quoi. Tu sais que je serai incapable de te laisser là » et elle venait d'apercevoir shiloh aussi. Un autre de ses proches, qu'elle ne souhaitait pas voir blesser. Evidemment, elle ne souhaitait du mal à aucune personne ici, mais égoïstement, c'était pour ceux à qui elle tenait qu'elle s'inquiétait le plus et qu'elle voulait voir à l'abri. « et c'est un coup à se faire tuer ! » c'était surtout la seule excuse un tant soit peu tangible qu'elle avait trouvé poru contrecarrer ce qu'il lui disait. « je pars pas sans toi. » Pourtant, elle sent son palpitant paniquer. Tout son être. Pour elle, pour son bébé. Pour Ayden. Non, elle ne le laissera pas ici « alors c'est pas le moment de jouer au superhéro. J'ai besoin de toi. Vivant. »

catégorie 1.
@Ayden Henney

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.

she's a (wo)maneater

Larissa Mengesha

behind
messages : 1205
name : corpsie.
face + © : t. parris + me & sooyaaa.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter - tony.

age (birth) : 32 | march 25th.
♡ status : tindering.
work : chief deputy @ WB county Sheriff Office.
activities : club d'écologie, de yoga, multi-sports.
home : un appart sur bridgewater way.
points : 1306
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Meta_t10

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] - Dewey, Odette, Ali, TC.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Lun 15 Fév - 14:18
Désamorcer la situation n’était pas dans ses compétences, personne dans l’assistance ne leur viendrait en aide, seule un coup de main en provenance de l’extérieur pourrait leur sauver la peau. Pour permettre une résolution avec le moins de dégât possible, elle devait cependant faire preuve d’intelligence et peser chacun de ses mots, ce qui n’était pas une mince affaire, d’autant plus qu’elle ne partageait que peu la vision des ravisseurs. Les murmures d’espoir qui s’étaient soulevés autour d’elle lui avait gonflé la poitrine du même sentiment, sans que cela ne durât car déjà l’homme recouvrait ses esprits et essuyait ses larmes pour lui cracher des ignominies au visage. Malgré la protection qu’elle avait revêtue sous ses vêtements, son cœur battit la chamade comme à chaque fois qu’elle se retrouvait menacée par une arme à feu – ce qui n’était pas habituel, même pour quelqu’un de son acabit. Le laïus de l’homme se retourna à nouveau contre Birdwell et permit à Larissa de jauger à nouveau la salle. Elle intima au plus de gens possibles de se tenir accroupis d’un geste de la paume vers le bas ; non seulement cela leur permettrait d’éviter une balle perdue, mais également lui offrait une meilleure visibilité sur les visages présents. Elle suivit une trace de sang qui lui fit découvrir le corps pâle d’une jeune fille allongée par terre. Elle avait l’air en piteux état. Profitant du petit manège de la rouquine qui faisait mumuse avec d’autres victimes, Larissa s’adressa d’une voix basse et posée à l’instigateur. « La majorité des gens qui se trouvent ici faisaient partie de la mobilisation, ils pensent, comme vous, qu’elle doit payer… Ils ne méritent pas de mourir alors qu’ils vous soutiennent… » Elle désigna d’un geste mesuré le fond de la salle. « Laissez sortir les blessés, je vous en sup... » Elle s’interrompit au moment où son regard tomba sur celui, déterminé, de Shiloh. Elle ne pouvait lui hurler de rester là où il se trouvait sans le griller, alors elle haussa la voix pour capter l’attention de l’homme armé tout en faisant un geste en direction de son ami pour lui intimer de ne pas faire de connerie. « Pitié… Il y a des enfants, ils ne sont pas corrompus... Ils peuvent être sauvés, pensez à eux... » Le pathos comme ultime recours, elle ne voyait plus d’autre solution. Elle tourna la tête en direction du jeune O'Hara, comme s'il allait pouvoir lui dire d'un coup d’œil où se trouvait sa cousine, et son visage était baigné d'inquiétude. Elle sentait le malheur arriver à plein nez, et il n’y avait rien qu’elle puisse faire.


_________________
When the sharpest words wanna cut me down, I'm gonna send a flood, gonna drown them out. I am brave, I am bruised. I am who I'm meant to be.

Aneurin Prendergast

behind
messages : 1095
name : castiells @ marido.
face + © : george mackay; © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt trois ans, 13 novembre.
♡ status : célibataire, désinteressé.
work : aide à tout faire au ranch de windmont.
activities : danser, marcher sans but, regarder les nuages.
home : en colocation avec sa soeur.
points : 1102
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 OjY1eT6

“…we're twins, and so we love each other more than other people…”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2free} : tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Lun 15 Fév - 16:50
Il avait hâte de rentrer chez lui, d’effacer cette journée horrible de sa mémoire pour reprendre sa vie normalement. C’était sans doute égoïste mais qu’importe, il avait besoin de se raccrocher à quelque chose. Au loin les voix reprirent de plus belle leur monstrueuse litanie alors que des gens se mêlaient à la discussion par excès de zèle ou de bravoure, il l’ignorait. Aneurin quant à lui préférait rester dans son coin : si les autres voulaient aller au casse-pipe, c’était leur problème. Il avait envie de vivre, pas de mourir bêtement dans un acte raté de vengeance. À nouveau il se tourna vers son interlocutrice à qui il venait de remettre une arme à feu sur les directives de Larissa. Il avait tâché de participer de son mieux mais il ne ferait pas davantage ; la peur lui broyait l’estomac. « D’accord. » Répondit-il en observant son visage aux traits sévères alors qu’elle tâchait de rafistoler le pauvre bougre qui s’était pris un coup aux tempes. Elle ne cherchait pas à le rassurer et il lui en était gré ; il ne supportait pas les mensonges. S’il fallait intervenir, elle le ferait, il n’avait pas besoin d’en savoir plus. « Ok. » Il opina du menton et prit le relais auprès du blessé tandis qu’elle les abandonnait – surement dans l’intérêt de tous. Peut-être avait-elle eu des informations dont nul n’avait connaissance, du moins il l’espérait. Depuis combien de temps étaient-ils coincés ici ? Qu’est-ce que foutaient les secours ? Optimiste, il observa son patient visiblement dans tous ses états de voir la jeune femme les abandonner ensemble. « Arrêtez de bouger, ca va empirer. » Il le poussa mollement pour jeter un coup d’œil à la plaie et tapota doucement avec l’écharpe pour essuyer le sang. « Je ne sais pas mais j’espère qu’elle a une solution. » Elle ou sa collègue à qui il avait parlé brièvement, qu’importe tant qu’on les sortait tous de ce pétrin sans trop de dommages collatéraux.



_________________

the poplars, and willows, and birds pass me by, the mould of the earth to the space in the sky, free from my roots and I'm lost in the wind. wind on the mountain, and the mountain's my friend.

Efrem Irvine

behind
messages : 1222
name : sissi.
face + © : mb jordan + © mine & tumblr.
multinicks : marley, alvin, winnie, keane.

age (birth) : 33. (27/10)
♡ status : single.
work : veterinarian.
activities : being a good vet, daily workout, trying to go a full week without drinking.
home : beach house on ocean avenue.
points : 2136
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Y9soNA8
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : isaac/raelyn.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 16 Fév - 22:32
« Arrête, » souffla-t-il d’une voix faible mais légèrement sèche. « Tu n’as pas à t’excuser. » Ce n’était définitivement pas l’endroit ni même le moment pour décider de faire son mea-culpa. Ils auraient tout le temps du monde de s’expliquer sur la situation une fois les ravisseurs arrêtés et la population mise en sécurité. A cet instant précis, il lui sembla comme impossible et incongru d’imaginer une éventuelle issue favorable à leur condition. Le souffle court, il étudiait le profil des personnes présentes autour de lui et le constat qu’il fit lui noua davantage l’estomac. Il n’était pas un habitué du bureau du shérif et ne connaissait pratiquement pas le visage de ses représentants mais du peu qu’il pouvait déduire, les forces de l’ordre étaient très peu représentées dans la mairie aujourd’hui. Efrem ne les portait pas vraiment dans son cœur de manière générale et les jugeait responsables d’un bon nombre de maux causés à leur magnifique ville et ce jour encore, ils n’étaient pas à la hauteur. Qu’attendaient-ils pour lancer l’assaut ? Neutraliser deux personnes était-il si compliqué que cela ? L’état de son amie était préoccupant, raison pour laquelle il ne réfléchissait pas correctement et se laissait envahir par sa rancœur et ses doutes. La police n’était bien évidemment pas responsable de ce qui était en train de se dérouler actuellement, pas les jeunes recrues tout du moins, mais la détresse palpable des uns et des autres devenait contagieuse au fil des minutes qui s’égrenaient. Les supposées paroles rassurantes de Sonya ne l’apaisèrent absolument pas. Il ignorait tout de l’identité de la personne qu’elle venait de mentionner et doutait fort qu’elle puisse les aider de manière concrète. Ses paroles, en revanche, avaient du sens, toutefois elles ne suffirent pas à calmer l’individu qui l’avait prise à partie. L’attention fut par la suite portée sur un jeune homme, signe évident que les deux preneurs d’otage n’avaient pas la moindre idée de ce qu’ils faisaient. Ce n’était définitivement pas l’œuvre de professionnels et cela rendait la situation davantage dangereuse car leurs réactions demeuraient incertaines. « Tu tiens le coup ? » demanda-t-il à Sonya dans un faible murmure tout en maintenant une pression ferme sur sa blessure. Certains idiots autour d’eux continuaient de s’exprimer à voix haute comme si leur souhait le plus cher était de devenir la cible de ces dégénérés à leur tour et cela avait le don de l’agacer. Devaient-ils assister à une mise à mort brutale pour considérer le caractère sérieux du contexte ? Des larmes discrètes lui montèrent aux yeux tandis qu’il s’assurait que son amie restait consciente. La voir ainsi appuyée contre lui le fit réaliser à quel point il était impuissant à cette seconde. Ses connaissances médicales concernaient principalement les animaux mais il se savait en mesure de lui venir en aide, au moins temporairement, le temps d’être assisté par les secours. Sauf que ce moment d’espoir semblait s’éloigner un peu plus d’eux à chaque interaction entre les différents protagonistes présents dans la pièce et il ne pouvait accepter cette fatalité. Les blessés devaient être évacués pour ensuite être pris en charge rapidement, tout comme ces innocents et enfants qui ne demandaient qu’à s’enfuir. Il comprenait alors, en partie, la folie de certains et l’envie oppressante chez d’autres d’intervenir au risque d’aggraver leur situation à tous.

catégorie 1.
@Sonya Deever

_________________

-- Have I the courage to change?
World, I want to leave you better. I want my life to matter. I am afraid I have no purpose here.

let it hurt. let it bleed. let it heal. and let it go.

Georgie Keily

behind
messages : 130
name : olivia (carolcorps)
face + © : brie larson | @romie — @tumblr & billie eilish
multinicks : maeve · leslie · archie · dario

age (birth) : [ 01|05 ] twenty eight years old.
♡ status : single mother spending way too much time on tinder
work : firefighter. handywoman.
activities : cooking class & fire watch — have fun with LJ, climbing walls with Luna, watching marvel movies, swipe too much on tinder, failing at making macaronis, playing with LJ..
home : a small house on pioneer oak.
points : 309
moodboard :

the girl who can walk through fire.
aaron • à venir.




the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●○○ ) — on (tc vi) - aaron, tommy.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 17 Fév - 19:09
Le regard de la jeune femme valait mille mots. Son nez retroussé sur une expression déterminée, envoyant des éclairs à l’égard de son supérieur et ami. S’il n’y avait pas ces preneurs d’otages, si elle n’avait pas sa fille dans les bras, la conversation se serait déroulée bien différemment. Hors, elle se sentait impuissante et eut l’envie furieuse de hurler sa frustration de ne pouvoir rien faire pour personne. Ne pas pouvoir sortir sa fille de là, incapable d’aider Tommy et de retenir Shiloh, l’éloigner de ses envies, vraisemblablement suicidaires. « Ne fais pas de conneries. » lâcha-t-elle. Il avait raison sur un point, si elle le pouvait, elle aurait surement rejoint Tommy ou Larissa. Mais quant à faire plus? La jeune femme était tout aussi perdue que toutes les personnes autour d’eux. Et sans pouvoir faire quoique ce soit pour l’en empêcher, elle vit son ami s’éloigner d’elle avec détermination. L’estomac noué, elle reporta son attention sur Tommy. Ils avaient prit de nombreux risques tout les deux, c’était leur quotidien, cela faisait parti du job. Mais le voir ainsi à la merci d’une femme instable, une arme braquée contre sa poitrine .. Jamais elle n’avait eu aussi peur pour lui. Un homme à ses côtés, semblaient assez attaché à lui -ou fou- pour s’interposer. Mais bien trop bavard, la jeune maman, craignait que cela n’agace la preneuse d’otage comme l’avait fait un autre homme quelques secondes plus tôt. Son attention fut bientôt happée par une femme qui se rapprochait d’elles et de la fenêtre contre laquelle elle s’était réfugiée. Elle l’observa jeter un coup d’oeil à l’extérieur, tout en continuant de bercer Lily-Jean, de plus en plus agitée. Des larmes silencieuses roulaient sur ses joues rondes, tétanisée par la situation. La jeune femme voyant le désarroi de Georgie et la peur de sa fille, fit un pas de plus vers elle pour tenter de calmer la fillette. LJ sourit alors, l’attention absorbée par les portes-clés qu’elle lui fit miroiter. « Merci. » murmura-t-elle, en voyant sa fille se détendre un peu. Légèrement dissimulée par cette nouvelle venue, Georgie prit le risque de sortir son téléphone portable de sa poche. Jusque là, elle eut bien trop peur d’attirer l’attention sur elle. Mais très vite, elle prit la décision de taper un message au père de sa fille pour le prévenir de la situation. Elle aurait aimé pouvoir contacter Alvin, Isaac, s’assurer qu’ils allaient bien. Les preneurs d’otages étaient assez focalisés sur Larissa et Tommy malheureusement, lui en laissant peut être le temps. Toutefois, elle préférait ne pas prendre trop de risques et se contenta de répondre à ses collègues avant de replacer l’appareil -en mode silencieux- dans sa poche. Son regard se porta de nouveau vers la jeune femme qui semblait à l’affût. C’est alors qu’elle se souvint pourquoi son visage lui était si familier. Mais bien sur, elle travaillait au WBSO, c’était une flic! « Est-ce que vous pouvez faire quelque chose? » s’hasarda-t-elle à demander pleine d’espoir. Après tout, sa supérieure était à quelques mètres, peut être y avait-il d’autres collègues à elles ici? Peut être avait-elle déjà un plan en tête?!

catégorie 1.
@Shiloh Ragston @Minha O'Hara

_________________

- when you hurt under the surface like troubled water running cold. well, time can heal, but this won't

Sonya Deever

behind
messages : 197
name : phyla
face + © : hannah john-kamen + ©livia (gifs: ©osvaldrps)
multinicks : joseph - nyree - eugene - edison

age (birth) : 31 years old (12.08)
♡ status : single
work : Record store owner
home : bridgewater way
points : 355
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 SG5GUgO
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : oliver, TC,

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 17 Fév - 20:29
Elle n'avait jamais été du genre à être trop pessimiste, mais aujourd'hui, Sonya se disait qu'elle avait toutes les raisons de l'être. Efrem, lui, ne voulait pas entendre ses excuses mais elle tenait à lui dire qu'elle s'en voulait énormément de l'avoir entraîné là-dedans et elle ne voulait pas y rester sans lui avoir dit. Elle était aussi en colère, cet idiot aurait pu sauver sa peau mais il avait décidé de la suivre et voilà que maintenant il était coincé ici... Efrem méritait mieux que ça, il avait un avenir brillant devant lui. Sonya était donc certaine qu'elle n'allait pas sortir vivante de ce merdier mais elle n'allait certainement pas partager ce sentiment avec son ami. Elle avait envie de hurler, de pleurer, de se lever et de courir hors de cet endroit mais tout ce qu'elle pouvait faire c'était serrer Efrem un peu plus fort. « Hmm, je suis en train de vivre un vrai rêve, c'est le bonheur » ce fut tout ce qu'elle trouvait à réponse alors que son ami lui demandait comment elle allait, mais en réalité elle ne se sentait pas bien. Elle commençait à avoir des nausées, à vouloir s'allonger pour s'assoupir quelques minutes mais elle voulait aussi savoir ce qui était en train de se passer avec les deux tarés. « J'crois que je vais vomir mais j'aimerais éviter de faire ça sur toi... » Elle pensait chuchoter mais ce n'était pas le cas. Sonya avait besoin de parler et de bouger mais ces deux choses risquaient de mettre une cible sur eux, elle leva les yeux vers Efrem comme pour vérifier qu'il allait bien et qu'il ne lui cachait pas une blessure. « tu vas bien? »


catégorie 3.
@Efrem Irvine

_________________

Teodora Akkermann

behind
messages : 570
face + © : Magdalena Zalejska (av. COSMIC LIGHT - sign. diatypose - icons. doom days)
multinicks : -

age (birth) : Vingt-sept ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane
points : 968
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Koa - Jules - Chani, Scar, en attente (0/3)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Jeu 18 Fév - 1:11
Ils vont recommencer à tirer non ? Tu sens bien qu’ils sont à fleur de peau, le moindre mot pourrait leur faire appuyer sur la gâchette. Que les flics qui se trouvent dans cette salle fassent quelque chose car leur discours ne suffira pas bien longtemps. Des préoccupations qui s’effacent un instant quand tu découvres le sang qui coule sur le visage de Koa. N’ayant pas de mouchoir pour ce dernier, tu utilises ton tee-shirt avec l’espoir que cette hémorragie cesse. Tu te pinces les lèvres en voyant les grimaces du jeune homme et lâches un Désolée presque inaudible, avant de reprendre les soins. Le sang finit par arrêter de couler mais pour combien de temps ? Tu baisses ta main, regardant un instant la tronche de la manche puis tu relèves les yeux vers Koa lorsque sa voix résonne dans tes oreilles. "Non, ça saigne plus… La plaie n’est pas trop profonde de ce que je vois… Mais faut surveiller." Rôle que tu prendras clairement à cœur pour les prochaines heures. Tu perds le sourire à la seconde question du garçon. Il veut savoir si tu fais partie du côté des méchants, si tu penses comme eux. Sauf que tu t’en fiches de tout ça, de la politique, de la maire. Ca ne t’intéresse pas et ça ne t’intéressera jamais. C’est tellement abstrait pour toi que c’est à se demander si tu n’as pas voté au pif la dernière fois. Tu secoues la tête "Non, non. Je venais pour de la paperasse… Je savais même qu’il y aurait une manifestation… Et.."
Tu rajouterais bien autre chose si votre ravisseur n’avait pas haussé le ton. Les dires de l’officier ne lui ont pas suffit. Il s’énerve davantage, te faisant sursauter par la même occasion. Il va tirer, c’est sûr. Tu vas voir quelqu’un mourir sous tes yeux, et cela t’effraie. Sans t’en rendre compte, tu t’accroches au bras de Koa. Tu trembles à nouveau. Puis la tournure change d’un coup, l’homme fond en larmes, et c’est au tour de la jeune femme de s’énerver. Elle hurle et finit même par assommer un des otages avant de pointer son arme vers un des habitants de Windmont Bay. Ton cœur palpite, tu jettes un regard à Koa, qui semble toujours calme… Comment fait-il ? Tu ne te détaches pas de lui, cherchant un maximum de protection et murmures "Je veux sortir de là…"

Catégorie 1
@Koa Thompson

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true

Ayden Henney

behind
messages : 348
name : chasing hearts / margot
face + © : jaime lorente (artacide)
multinicks : Finn ▴Ali ▴ Daphne ▴ Gibi

age (birth) : 28 yo (9/08)
♡ status : what are you looking for?
work : handyman, hooker, dealer. depends who's asking.
home : tiny room on Bridgewater Way
points : 23
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Riley ▴ Odette ▴ Bronwyn ▴ Phoebe ▴ (Calla) | fr/en ▴ Open

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Sam 20 Fév - 17:46
Même si les relations entre Ayden et Riley se sont légèrement améliorées depuis l’annonce de la grossesse de cette dernière, le dernier veille toujours à mettre une certaine distance entre eux. Pourtant, cette fois n’est pas coutume, Ayden n’en a que faire qu’elle puisse deviner à quel point il est encore attaché à elle. Leurs vies sont en danger, et surtout la sienne et il n’est pas question de faire valoir un certain ego, ou peu importe ce qui le motive à agir ainsi. Ce qui compte, c’est qu’elle sorte d’ici le plus vite possible. Caressant doucement de ses pouces les joues de la jeune femme, il lui laisse le temps dont elle a besoin pour réagir, sachant pertinemment qu’elle va protester. Avec un léger sourire, il la laisse protester avant de voir son regard se perdre un peu plus loin. Mécaniquement, il tourne la tête et regarde ce qui se trouve autour d’eux. Il reconnait déjà bien entendu mais Jake n’est pas là, ni Odette, ni Pablo et Daisy ne semblent présents alors le reste hein… C’est terrible à dire mais il s’en fout. Il s’en contrefiche, même. Il ne souhaite le décès de personne mais ce sera chacun pour sa peau. A la guerre, comme à la guerre. Rapidement, il reporte son attention sur la belle et secoue la tête mais la laisse finir sans l’interrompre. “Je n’ai aucune intention de mourir ici, Riley.” lui précise-t-il en plantant son regard dans le sien. “Mais je ne laisserai pas quoi que ce soit t’arriver. Donc si tu as la moindre possibilité de t’échapper, tu la prends. Je ferai mon maximum pour être derrière toi.” Tant qu’il est assuré qu’elle est seine et sauve, il n’a aucune raison de rester. “Promis.” dit-il en venant déposer un baiser sur le bout de son nez, avant de se retourner, pour regarder ce qu’il se trame, reprenant sa main dans la sienne.

catégorie 2 ou 3.
@Riley Campbell

_________________


too much drugs and alcohol ~ we're just too numb and too dumb to change the story.

Winnie Horsfall

behind
messages : 1415
name : sissi.
face + © : maya hawke ▬ © mine & mayahawkesource.
multinicks : keane, alvin, marley, efrem, willow.

age (birth) : 23 · 01/07.
♡ status : idk, cursed or something.
work : unemployed.
activities : biking, annoying her best friend, meeting new people, being an ass.
home : at her grandparents' house.
points : 2033
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : tc.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Dim 21 Fév - 12:08
Le brouhaha alentour et la panique générale l’empêchaient d’y voir clair, en plus de cette blessure à l’abdomen qui ne cessait de saigner. La balle l’avait-elle traversée ? Effleurée ? Était-elle toujours logée quelque part en elle ? A cette seconde, elle n’y réfléchissait pas vraiment et essayait de se concentrer un maximum pour conserver les yeux ouverts et un semblant d’énergie pour ne pas s'écrouler. Fort heureusement, la jeune femme à laquelle elle s’était agrippée accepta de lui venir en aide. Avait-elle seulement eu le choix après l’effondrement de Winnie dans ses bras ? Autour d’elles, tout le monde paraissait occupé à chercher une issue, à s’occuper de son voisin, à prendre contact avec ses proches, mais personne ne semblait disposé à bien vouloir les assister. « Merci, » balbutia-t-elle timidement lorsque la jeune inconnue sacrifia sa belle écharpe pour tenter de contrôler l’hémorragie. Canalisant le peu de force qu’elle possédait, elle appuya fermement sur le bout de tissu puis releva un regard apeuré vers sa sauveuse tandis que ses jambes fébriles essayaient de la remettre debout. Les assaillants s’exprimèrent alors à voix haute et prirent à partie différentes personnes dans l’assistance. La tension était palpable et si au début l’échange se contentait d’être verbal, un coup fut assené à un jeune homme par la suite. Quand pourraient-ils enfin sortir ? Les secours allaient-ils arriver prochainement pour les prendre en charge ? Quel serait le dénouement de la situation ? Beaucoup devaient déjà être en train de prier pour une issue favorable, pour eux mais également pour tous les habitants de Windmont Bay, familiers comme étrangers. Ce n’était définitivement pas le moment de penser uniquement à soi, il fallait se montrer solidaire. « Si jamais ça devait mal se passer… » commença-t-elle, dans un léger murmure. « Pire que maintenant, je veux dire… Je m’appelle Winnie Horsfall. » Elle se sentait désormais physiquement incapable de se mouvoir, raison pour laquelle elle choisit de finalement s’asseoir complètement au sol. « Mon portable est dans ma poche et il n'est pas protégé par un code. Vous pourrez appeler ma grand-mère ? » lui demanda-t-elle d’une voix suppliante mais suffisamment faible pour ne pas se faire entendre. Elles n’étaient pas situées au plus près de la scène qui se déroulait plus loin, de plus leurs agresseurs étaient déjà bien occupés de leur côté.  

catégorie 3.
@Daisy Estrada

_________________

--- Let's turn off our phones tonight and rely on the stars.
We've been so lost lately, we forgot who we are but I got everything I need in the palms of your touch. In a world of dark distractions, it can all get too much.

Jace O'Connor

behind
messages : 263
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single, and troubled
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 1239
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, TC shooting

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mar 23 Fév - 21:59
Jace était habitué au grabuge qu'on pouvait trouver dans les rues de Belfast, à la tension qu'il pouvait régner à Derry mais jamais il ne s'était imaginé qu'il vivrait un truc pareil dans une ville paumée au fin fond des Etats-Unis. Les coups avaient été tirés avant même qu'il ne se rende de quoique ce soit ou de qui en était l'auteur (ou les auteurs vraisemblablement). Il avait été poussé vers l'intérieur et avait suivi le mouvement sans trop réfléchir, se prenant d'autres personnes au passage et manquant d'en reverser certaines. C'était le chaos le plus complet. Et quand enfin, il arrive à voir ce qu'il se passe, il voit une jeune femme, à terre, la main enroulée sur sa cheville. Il regarde brièvement, elle ne semblait pas casser. Du moins pas de fracture ouverte, il se permet de toucher aussi délicatement que possible. Elle avait sans doute raison, elle n'avait dû que se la tordre, mais assez pour qu'elle est mal. « il faudra mettre de la glace » quand ils sortiront de là... mais parler de plus tard aiderait peut-être à ne pas paniquer face à la situation présente. « j'sais pas trop » répond-il d'abord, avant de voir la panique dans le regard de la brune. Il n'allait certainement rien arrangé en lui disant ça, alors il reprend « il y a des hommes, enfin une femme, armés. Ils ont le Maire » soupire-t-il. Il n'avait pas tout suivi, à peine que quelques habitants étaient tour à tour tenus en joug ou assommés à coup de crosse. « ça va aller » il esquisse un semblant de sourire, alors qu'il en avait pas la moindre idée. « oui, restez par terre, je reste à côté » comme ça, s'il y avait un nouveau mouvement de foule, elle ne risquerait rien. Il ferait rempart, à sa façon. « essayez de respirer, si vous sentez que ça va pas... enfin... » c'était difficile à dire. Mieux respirer pour ne pas complètement paniquer, pour ne pas rendre tout ça pire. « Vous étiez avec quelqu'un ? » est-ce qu'il devait chercher quelqu'un pour elle ? Un ami ? Un parent ? Il pose une main compatissante sur son épaule avant d'essayer de voir ce qu'il se tramait, mais il ne voyait plus grand chose en étant aussi bas. « sacrée journée... » lache-t-il dans une tentative douteuse de faire de l'humour.


Catégorie 2
@Dahlia Cantell

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2345
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © ethereal.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4953
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 9600c5a6fbc88b7dff6e904559ed8b5540ec27d5
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ ruth ⋅ georgie/larissa (tc)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Mer 24 Fév - 19:37
Il savait que Georgie lui en voudrait, il savait aussi qu'elle aurait fait pareil que lui sans LJ - peut-être pas exactement pareil, n'ayant pas des envies suicidaires (et on pouvait se poser la question pour Shiloh), mais elle aurait fait quelque chose, elle ne serait pas restée les bras croisés. Il ne s'élança néanmoins pas tout de suite, jetant un coup d'oeil à la salle pour voir s'il y avait d'autres visages qui lui étaient familiers. Ça ne changerait pas grand chose, il faisait un métier pour aider des inconnus et c'était exactement ce qu'il allait faire, mais s'il n'avait que deux proches pour lesquels s'inquiéter il serait moins distrait. Shiloh lança un dernier regard à Georgie, déposant un baiser sur son front, avant de s'immiscer dans la discussion des preneurs d'otages. « Hey ! » Son but n'était pas de leur sauter dessus sans réfléchir, sa priorité était de détourner leur attention afin qu'ils laissent ses amis tranquilles et qu'une balle ne se perde pas sur l'un d'entre eux. « Elle a raison, ces gens sont innocents. » Sauf Birdwell, qu'il comptait néanmoins sauver quand bien même il la méprisait pour ce qu'elle avait fait. « Laissez au moins les femmes et les enfants partir. » Ça ne sauverait pas Tommy mais ça mettrait au moins Larissa à l'abri. Les mains en l'air pour montrer qu'il n'était pas une menace, il fit quelques pas sur le côté pour que la jeune femme ne soit plus dans le champ de vision de l'homme. « Ma femme a été tuée. Je vous comprends, je sais ce que c'est de vouloir se faire justice soi-même. » Ce qui était arrivé à sa femme n'était pas un secret mais Shiloh n'en parlait jamais, à personne. « Je sais aussi que vous ne voulez pas faire de mal à des innocents. » Il avait été prêt à se venger des coupables sans même avoir de preuves de leur implication dans le meurtre de sa femme, mais c'était Larissa qui l'en avait empêché, qui l'avait raisonné comme il essayait à présent de le faire, espérant que son expérience personnelle réussirait à les calmer.

_________________
"Letting go. Everyone talks about it like it’s the easiest thing. Unfurl your fingers one by one until your hand is open. But my hand has been clenched into a fist for... years now; it’s frozen shut."

Joan Wright

behind
messages : 927
name : anane.
face + © : natalie portman © ndia.
multinicks : vesper, sharon.

age (birth) : thirty-seven (17|08)
♡ status : divorced.
work : social worker.
home : ocean avenue.
points : 1713
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Hier à 8:27
Keane et Niamh n'étaient vraisemblablement pas sur place – le poids qui comprimait la poitrine de Joan s'allégea un instant pour la laisser expirer, mais pas plus. La preneuse d’otage se mit à circuler entre ses captifs, un gamin prit un coup de crosse sur le crâne – le danger n'avait jamais paru aussi menaçant, réel, imminent, et Joan se sentait impuissante à inverser le cours des choses. L'optimisme dont elle débordait naturellement au quotidien avait fondu, une flaque d'eau à ses pieds, et sans doute Joan se serait-elle noyée dans son désespoir si ce n'était pas pour Maeve. Elle sentait l'instinct maternel à l'égard de l'adolescente, celui-là même qu'elle avait vu grandir en même temps que la jeune fille du temps où elles formaient encore une famille et qui ne l'avait jamais tout à fait quittée, se réveiller d'une sieste et soulever comme une sorte de courage dont elle ne se savait pas dotée – elle n'avait d'autre choix que de faire front, ne serait-ce que pour la simple et bonne raison qu'il n'était pas envisageable de laisser quoi que ce soit arriver à son ex-belle-fille. Si d'aventure il fallait s'interposer, elle le ferait sans la moindre hésitation – toutefois "faire front", pour l'heure, ne signifiait jamais que rester en retrait et, surtout, veiller à ce que Maeve en fasse de même, depuis sa cachette toute trouvée. « Promis, » confirma-t-elle ainsi avec un regard entendu et lourd de sens vers l'adolescente : la promesse devait aller dans les deux sens, l’adolescente n'était pas plus permise qu'elle à s'échapper de sa cachette.
À la demande de l'adolescente, Joan hocha la tête et sortit son téléphone portable de la poche de sa veste de jogging. Le niveau de batterie n’était pas trop bas et, sans trop prendre le temps de réfléchir pour peser chacun de ses mots car l’urgence de la situation ne le lui permettait pas, elle put envoyer à Keane un premier et bref message. Elle fixa une seconde l’écran, regardant s'envoler le sms qui, elle le voyait presque, allait couper le souffle de son ex-mari et lui donner des sueurs froides, hésita puis envoya un deuxième message demandant à Keane de ne pas venir sur place. Sans doute était-il naïf d'imaginer qu'il pourrait obéir à son injonction – elle-même se serait précipitée sur les lieux sans la moindre hésitation si c'était Niamh qui s'était trouvée prise au piège de ce guet-apens – mais elle ne pouvait que faire appel à sa raison. Malgré toute sa volonté, elle peinait à se figurer une issue favorable à la prise d'otage et ne pouvait risquer d'attirer Keane devant la mairie quand elle était convaincue que tôt ou tard les ravisseurs prendraient la fuite sans hésiter à éliminer quiconque se trouverait sur leur chemin.
La boule au ventre, et sans attendre de voir s'afficher sur l'écran la moindre réponse, Joan verrouilla son téléphone, activa le mode silencieux et le rangea au fond de sa poche – la dernière chose dont elles avaient besoin était d’attirer l’attention sur elles. Elle leva les yeux vers Maeve pour lui signifier que son père était prévenu et secoua la tête en réponse à sa question. « Non, je ne l’ai pas vu... » Le mensonge lui était venu naturellement, sans même un instant de flottement – pour une bonne raison, comme c'était toujours le cas avec Joan, cette fois-ci plus encore que les autres elle en était convaincue. Joan était persuadée d'avoir repéré le meilleur ami de Maeve dans le coin opposé une poignée de minutes plus tôt, mais voir Maeve traverser la salle des fêtes pour le rejoindre était la dernière chose qu'elle voulait voir arriver. Elle tendit le bras dans sa direction, paume vers elle, pour lui intimer de ne pas bouger – quand bien à même à cet instant, alors que Shiloh s’avançait directement devant l’arme de l’un des ravisseurs en s’adressant directement à lui, l’envie de s’interposer et l’arrêter la gagna elle aussi. Mais elle était incapable de le protéger et son bras retomba mollement – en fait, elle ne pouvait protéger personne, aucun des habitants de Windmont Bay ici présent, à peine Maeve, et pas même elle-même. Quoi qu’elle restât immobile, ce constat lui brisa le cœur.

catégorie 3.
@Maeve Duggan

_________________
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Tumblr_inline_ogw5wioU0u1rifr4k_500
the moon and its eclipse – superman unrolls a suit before he lifts but I'm not the kind of person that it fits.

Daniel Newman

behind
messages : 1592
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : mendes ⋅ © kidd.
multinicks :

lottieodetteshilohscar


age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : falling head over heels for chani.
work : dogsitter dreaming to be rich.
home : a small flat on crescent lane.
points : 2964
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Tumblr_ptgrjo2QvP1y7viwpo1_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : chani ⋅ citra ⋅ phoebe ⋅ jean ⋅ minha/aneurin (tc) ⋅ kerry (tc)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Hier à 9:32
Il valait sûrement mieux que Daniel ne voit pas l'étendue dans sa plaie, auquel cas il crierait ou s'évanouirait, au choix. Si l'homme se clamait viril et fort, il pensait surtout à ses heures d'entraînement à la salle de sport, pas à des situations comme celles-ci. En s'installant à Windmont Bay il n'aurait jamais pensé qu'il vivrait une chose pareille, lui qui avait toujours vécu dans des grandes villes mais dont le quotidien avait toujours été simple. « Mais j'ai mal. » Se plaignit-il comme un enfant une nouvelle fois, quand son interlocuteur le somma de ne pas bouger. Facile à dire, ce n'était pas lui qui venait de se prendre un coup d'une violence inouïe dans la tempe. Daniel regarda l'inconnue s'éloigner d'eux et rejoindre une mère et sa fille, espérant qu'elle ne passerait pas les prochaines minutes à jouer les baby-sitters mais qu'elle ferait bel et bien quelque chose pour les sortir de là. « Au fait, moi c'est Daniel. » Ce n'était sans doute pas le bon moment pour se présenter, et il n'avait clairement pas retenu la leçon quant au fait de se taire, mais Daniel avait tout de même de bonnes manières et si cet homme devait s'occuper de lui et le soigner il méritait bien de connaître son prénom. La voix d'un homme le fit relever la tête vers la scène qui se jouait au milieu de la pièce et une vague de soulagement l'envahit quand il comprit son sacrifice, leur offrant alors plus de chances de survie.

_________________
"You’re so obsessed with finding someone to love you because you can’t love yourself."

maître du jeu

The Observer

behind
messages : 155
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1194
the mask

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Hier à 10:28

Shooting at the Town Hall
rebondissement


TRIGGER WARNING : violence, armes, fusillade, sang, mort.

La tension était à son comble dans cette pièce de la mairie qui avait, au premier abord servit de refuge aux habitants de Windmont Bay. Tous n'avaient pas réalisé que cette grande salle serait en réalité un piège, les emprisonnant pour de longues minutes d'angoisse et de peur. Personne n'avait imaginé se retrouver dans une situation aussi effrayante que celle-ci, et pourtant, tous devaient faire preuve de courage pour ne pas céder à la panique. C'était plus facile à dire qu'à faire, et s'ils étaient beaucoup à trembler face aux deux preneurs d'otages, les sirènes des nombreux véhicules de police que l'on pouvait entendre à l'extérieur sembla redonner de l'espoir. Windmont Bay n'allait pas les abandonner, et tous démontreraient à ces deux criminels que cette communauté était forte, grandie des différents scandales et autres sombres affaires et que personne, non personne ne pourrait faire justice ainsi. Tous les regards étaient tournés vers la criminelle, cette femme pourtant si jeune mais déjà si emplie de colère et de haine. Son visage était déformé par la colère et tous semblèrent retenir leur souffle lorsque la voix masculine de @Gabriel Almeida répondit à ses questions, à la place de @Tommy Winters. Un silence lourd s'abattit sur la salle, avant qu'elle ne se mette à rire subitement. Un rire sinistre, un rire sombre qui donna la chair de poule à @Riley Campbell. « Nous sommes sur la même longueur d'onde, mon mignon. » susurra t-elle au pompier, offrant son plus beau clin d'œil à ce dernier avant de se tourner vers @Larissa Mengesha. « Peut-être que vous avez raison. Peut-être que toutes ces personnes ne méritent pas de mourir. » ajouta la jeune femme avant de reporter son attention sur Tommy, puis sur Gabriel. « Celui-ci, par contre. » et aussi rapidement qu'elle avait prit sa décision, elle pointa son arme à feu sur l'employé du Majestic et sans plus attendre, tira une fois. Des hurlements de terreur se firent entendre dans la salle alors que tous s'écartaient et se bousculaient, n'ayant nullement envie d'être la prochaine victime de ces deux lunatiques. Le pauvre Gabriel s'effondra sur le sol sous le regard horrifié de @Tommy Winters. « Au lieu de l'ouvrir, vous feriez mieux de veiller à ce qu'il ne se vide pas de son sang. » s'adressa la jeune femme à @Shiloh Ragston, comme si elle ne réalisait pas encore la gravité de son geste, ou alors, s'en moquait complétement. « Vous voyez, Madame le maire. Tout ceci est votre faute. » commenta alors l'homme, qui se tenait aux côtés de Georgia Birdwell, le visage recouvert de larmes. Elle n'avait jamais pensé que cette histoire aurait de telles conséquences, pas après tant d'années. Le destin avait cependant d'autres idées pour la maire de Windmont Bay. « Pas la peine de jouer les héros. Comme vous pouvez le constater, nous prenons le procès de Madame Birdwell très à cœur. Il serait donc plus prudent pour tout le monde de ne pas jouer aux héros. » Il espérait que ce message découragerait d'éventuels candidats, son but n'était pas de faire couler le sang - bien que cette étape semblait déjà être loin derrière eux - mais de démontrer à tous que les masques et les faux semblants ruinaient des vies. « Des enfants? Ou sont-ils? » questionna l'homme alors que son regard parcourait les otages qui se trouvaient devant lui.  « Je veux qu'ils soient aux premières loges, la suite du procès va reprendre après ce petit interlude. »

A l'extérieur, les voitures du WBSO et d'autres départements de police des villes voisines encerclaient la mairie, alors que les premières camionnettes de journalistes locales et nationales arrivaient en trombe. Des badauds s'étaient rassemblés, certains dans l'espoir d'avoir des nouvelles d'un proche prisonnier, d'autres par curiosité malsaine. Tous observaient un homme se saisir d'un mégaphone et s'avançait prudemment. « Ici le sheriff de Windmont Bay. Le bâtiment est cerné par les forces de l'ordre. Nous sommes prêts à entendre vos demandes, mais nous souhaiterions savoir s'il y a des blessés. » Les négociations débutaient.


infos en plus
- pour l'instant les principales blessures sont dues au mouvement de foule uniquement.
- Daniel Newman est victime d'un coup de crosse au niveau du front.
- Gabriel Almeida est victime d'une blessure par balle (lieu de la blessure au choix du joueur)

Vos choix de catégories sont pris en compte pour nos futures interventions. Merci pour vos nombreuses participations. Continuez de privilégiez les réponses courtes afin de faire avancer le TC plus rapidement — Ce topic commun sera ouvert pour une durée indéterminée, vous pouvez bien sûr le rejoindre en cours de route si vous venez d'être validé, par exemple. - Pour le bien des futures interventions, merci de bien vouloir continuer à indiquer la catégorie dans laquelle se trouve votre personnage.

_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES


Evelyn Shearer

behind
messages : 387
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie ♥
multinicks : aaron, jules, gabriel

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 1008
moodboard : ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 PDzIvBF
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open ✓

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Hier à 18:16


Le cauchemar n'est pas encore terminé. Tu es toujours là, au fond de la grande salle de la mairie, avec un jeune garçon qui t'es venu en aide, à attendre que la situation évolue. Tu es consciente de ne rien pouvoir faire et de n'être que spectatrice de cette prise d'otage dont tu te serai bien passée, comme tout le monde d'ailleurs. Tu ne comprends pas comment cette histoire a pu mener ces gens à sombrer dans la folie et la terreur. Certes, la maire de Windmont Bay a fauté et c'est répréhensible mais il y a presque prescription. Tu comprends en tout cas qu'elle ait agi ainsi pour protéger son fils. Ce que tu as du mal à admettre en revanche c'est la vengeance de ces deux personnes. Ce n'est pas ainsi qu'ils obtiendront justice. Ils passeront juste pour deux criminels et c'est vraiment triste. Tu espères vivement qu'il n'y aura pas de blessé grave et que tout se terminera pour le mieux. Mais certains comportements te font douter. Pour autant, tu essayes de rassurer comme tu peux le jeune garçon à côté. Son père est présent dans la salle et tu comprends assez vite de qui il s'agit. Tu sers la main de l'adolescent très fort comme pour lui donner ton courage. Il ne faut pas qu'il s'exprime davantage. Son "papa" te tétanise. Il te glace le sang. Tu as de la peine pour lui et espère vraiment qu'il n'arrivera rien à cet homme qui est en bien mauvaise posture. Tu te retrouves à nouveau spectatrice tout comme le blond peroxydé. Tu aimerais que cela ne soit qu'un mauvais rêve mais c'est bel et bien la réalité. Un boom retentit au bout d'un moment, ce qui ne manque pas de te faire sursauter. Tu sers aussitôt le garçon contre toi, l'empêchant de faire ainsi quoi que ce soit de stupide. Tu penses à sa survie avant tout puis à la tienne. Tu constates alors que son père est toujours debout et que la balle est partie sur l'autre homme. Tu ne peux que te sentir soulager pour le jeune garçon même si tu n'en restes pas moins peinée pour la victime. – Ça va aller. C'était pas lui. – Tu chuchotes au garçon avec émotion en desserrant peu à peu ton emprise comme si tout était terminé. Mais ça n'est malheureusement pas le cas. Une lueur d'espoir naît tout de même lorsque tu entends le sheriff s'exprimer au travers d'un mégaphone et affirmer que les forces de l'ordre sont là. – Tout va bien se passer. Reste derrière-moi. – Tu lui glisses à nouveau à l'oreille, tremblotante, après avoir entendu le ravisseur parler d'enfants et vouloir les réunir aux premières loges. Tu n'as clairement pas envie que le jeune garçon, peu importe son âge, soit désigné comme future victime. Tu préférerais autant qu'on te choisisse toi, tu as déjà assez bien vécue comme ça.



✽ if firefighting was easy, cops would do it.

Tommy Winters

behind
messages : 3748
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseymilonathan

age (birth) : thirty-one y.o ⋅ 20|04
♡ status : divorced, single.
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, davey's, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 4967
moodboard :
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Ydhat4rk ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Ydc8pfzt ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Y8tfjm3o
( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
maevenicbeebeth & ollieshiloh

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 QKeJGoC ( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 YSDoKS7

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn, georgie.

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Hier à 21:05
Si Tommy aurait aimé jeter un coup d'œil aux autres intervenants, dont les voix lui parvenaient, ses yeux étaient braqués sur l’arme toujours pointée contre sa poitrine. Il devinait la policière, mais n’en aurait pas mis sa main à couper. Entraîné à garder son sang froid en toute situation, il sentait ce dernier se faire la malle et son palpitant accélérer considérablement alors que son amant prit la parole. Tommy ignorait si Gabriel cherchait à jouer au héros ou si, comme il le lui avait dit juste avant, c’est la panique qui le faisait parler, mais ça n’aidait en rien à le rassurer. Il murmura quelques mots puis reconnut la voix de son supérieur, qui ne devait être qu’à quelques mètres d’eux, sans pour autant oser le chercher du regard. Chacun essayait, à sa façon, de calmer les esprits et sauver les plus vulnérables et résultat à ne se fit pas attendre. Sans qu’il n’ai le temps de cligner des yeux, une détonation assourdissante retentit dans la pièce, suivie par plusieurs cris. Il baissa les yeux vers sa poitrine pour constater qu’il n’avait pas été touché, tournant ensuite la tête vers Gabriel, en état choc. Il vit alors les mains du brun bouger lentement et venir se poser sur son abdomen et son regard se faire plus flou alors que son t-shirt prenait rapidement, trop rapidement, une couleur rouge acre. « Gab, reste avec moi. » Il souffla tout en le rattrapant, avec l’aide d’un autre individu, amortissant sa chute alors que déjà son corps semblait le lâcher complètement. C’est seulement à ce moment-là que Tommy remarqua que la personne qui leur apportait de l’aide son chef pompier, plus proche qu’il ne l'eut cru. Winters déglutit, cherchant son regard comme si Shiloh allait pouvoir, à travers les pensées, lui fournir un plan d’attaque pour tous les sortir de là. Surtout pour sauver les blessés. C’était lui le boss et jamais Tommy n’avait espéré entendre ses instructions autant qu’aujourd’hui. Tommy reporta rapidement son attention sur Gabriel dont il souleva le t-shirt pour analyser la plaie, oubliant totalement ce qui se passait autour d’eux. Ses cours de premiers secours n’allaient pas suffir si les secours n'intervenaient pas rapidement pour extraire la balle qui s’était logée dans son abdomen et avait, potentiellement, touché un ou plusieurs organes. « Gabriel, parle-moi. Ça va bien se passer. » Il dit d’une voix assurée, n’y croyant pourtant pas lui-même. Rapidement Tommy se débarrassa de sa veste, puis de son t-shirt à manche longue qu’il posa en boule contre la plaie sur laquelle il exerçait une pression. « Shiloh, aide-moi. Je vais le faire basculer doucement sur le côté, il faut qu’on sache si la balle est sortie ou non. » Ce qui déterminerait ses chances de survie, si tant est qu’il en aie une. « Gabriel, reste conscient. On va devoir te tourner. » Il annonça avant de doucement tirer son flanc vers lui pour soulever son dos du sol et permettre à son patron et collègue de vérifier l’information.

@Gabriel Almeida @Shiloh Ragston

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.

Mens sana in corpore sano

Gabriel Almeida

behind
messages : 880
name : vodka paradise
face + © : michael y.
multinicks : aaron, jules, evelyn

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : you should take a look in your bed
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 825
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. · Hier à 22:23


Il était tout bonnement impossible pour toi de rester là les bras croisés à ne rien dire et prendre le risque que Tommy se fasse tirer dessus. Du coup, t’as ouvert ta grande bouche comme tu sais si bien le faire. La communication et la diplomatie habituellement c’est ton fort. C’est en partie ce pourquoi on t’a embauché. Sauf que là, tu en as manqué cruellement. Déjà, tu as pris la parole alors qu’on ne te l’avait pas donné. Ensuite, tu as maladroitement insinué que les braqueurs ne sont pas des personnes censées. Ce qui n’est pas totalement faux en soit mais tu aurais sans doute mieux fait de les brosser davantage dans le sens du poil. Tu en payes à présent le prix fort. Tu n’as pas le temps de réagir qu’une balle vient s’immiscer à l’intérieur de ta peau contre ton abdomen. Une expression de surprise se lit sur ton visage tandis que tes mains viennent vérifier que c’est bien réel. Il n’y a pas de doute, on vient de te tirer dessus. Tes mains sont ensanglantées. – Je... – Tu ne mérites pas de mourir, c’est une certitude. Et pourtant, tu t’effondres presque automatiquement, tes muscles cédant face à la douleur et ton esprit vacillant. Est-ce que tu es mort ? Non. Simplement tombé dans les pommes. Ton corps est rattrapé par Tommy et un inconnu. Tu rouvres les yeux quelques secondes plus tard après avoir entendu une voix familière. – Tommy ? – Tu ne comprends pas ce qui arrive sur le coup. Puis tout te revient rapidement, la douleur te happant sans cesse. Tu n’oses pas regarder ta blessure de peine de tourner de l’œil à nouveau. Mais tu te rends compte que la situation est très grave. – Désolé d’avoir joué les héros. J’aurai dû m’y prendre autrement pour t’impressionner. – Tu déclares à voix basse ces quelques mots en prenant ton temps car tu te rends compte que rien que le fait de parler aggrave la douleur. Mais encore une fois, tu ne peux pas t’en empêcher. A croire que la jeune femme aurait mieux fait de te tirer une balle dans la tête. Quoi qu’elle ne t’as pas raté. Tu n’as plus aucune force et plus aucune notion du temps. Tes yeux se ferment peu à peu tandis que tu commences à voire ta vie défiler. Tu luttes pour les garder ouverts et rester conscient comme Tommy te le demande. Au bout d’un moment, tu ne saurais dire quand, tu t’adresses à cet inconnu qui te vient en aide, lui susurrant trois mois simples. – Je vais mourir ? – Il semble être médecin ou bien secouriste. Cela aiderait fortement en tout cas. La situation est critique et tu comprends là qu’il s’agit peut-être de tes derniers moments dans ce monde.


Contenu sponsorisé




behind
the mask

( topic commun ) — shooting at the town hall. - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — shooting at the town hall. ·
 
( topic commun ) — shooting at the town hall.
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: