hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 somewhere I belong (s/s).


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak
Aller en bas 

I took a walk in the woods and came out taller than the trees.

Sijia Han

behind
messages : 715
name : lora (ōkami), elle/she.
face + © : xu jiaqi — livia (av), obsxlescence (gifs).
multinicks : sakura · minha · yuri · irene.

age (birth) : twenty-five (21/11).
♡ status : doesn't even know what it means.
work : jobless.
activities : hunting, fishing, exploring, avoiding cannibals.
home : error 404.
points : 1756
moodboard :





last of your kind

here's to the girls

whose fathers broke their heart before any boy could.






tw:
 



somewhere I belong (s/s). C6800e53786898223f4472062f74332d

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON (fr/en) ⋅ oneshot, shiloh, riley.

somewhere I belong (s/s). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· somewhere I belong (s/s). · Lun 25 Jan - 11:05
december 27, 2020 (near the windmont bay firehouse)

SOMEWHERE
I BELONG

@Shiloh Ragston  and Sijia Han


C’est comme si elle avait disparu.

Mais a-t-elle vraiment existé ?

Engloutie sous un flot d’informations et d’émotions qu’elle ne saurait décrire avec certitude tant la situation lui est peu familière. Ses pas l’ont guidé sans se soucier de quoique ce soit, l’esprit absent et le corps poussé jusque dans ses derniers retranchements. Elle semble pourtant encore puiser dans ses toutes dernières ressources. Après tout, elle n’a plus rien à perdre.  

Ses souvenirs sont flous, à peine sûre que les semaines passées ont été les siennes. Tout s’est chamboulé dans sa tête, et pendant un temps qu’elle ne peut quantifier, elle a erré tel un spectre sans identité. Elle s’est laissée happée par la nature, s’oubliant et oubliant tout autour d’elle. L’enfant qu’elle n’est plus a cherché un moyen de se confronter à sa réalité, sans grand succès. Mais l’instinct de survie est un trait durement exploité chez elle. Alors elle a marché, des miles et des miles sous ses pieds. Les membres engourdis, le froid l’empoignant avec la violence d’un couteau bien aiguisé, elle n’a même pas eu la force de se réjouir en voyant le phare s’imposer au loin.

Imperméable aux regards qui se posent sur elle, son champ de vision est un long tunnel et les formes autour ne sont que des tâches qui dansent. Elle trébuche alors, mais se rattrape de justesse contre le mur. Sa gorge lui arrache une grimace lorsqu’elle tousse, avec maladresse elle tente d’attraper sa gourde mais ce simple geste lui demande bien trop d’effort. Epuisée, elle soupire et lâche l’affaire. Elle a l’apparence d’une personne qui n’a pas dormi correctement depuis des jours, n’a pas mangé depuis bien plus longtemps et n’a pas connu le réconfort d’une douche chaude. Toujours adossée contre les briques, elle s’efforce de s’en séparer pour continuer d’avancer. Et pendant un bref instant elle est de nouveau bien droite sur ses jambes mais avant même qu’elle ne saisisse ce qui se passe, son corps flanche sous ce poids invisible qui la menace depuis un long moment. La chute lui tire les traits et lui arrache un cri étouffé. Elle sent du mouvement autour d’elle, des voix qui s’élèvent mais elles lui paraissent si lointaines. Un contact chaud au niveau de sa main lui intime d’abandonner, de lâcher prise, laissant finalement ses yeux se voiler.

_________________
take your last supply,
to leave this home behind.
tear up the letters you've saved,
from all the love left astray.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2368
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5046
moodboard : somewhere I belong (s/s). 438f333fc3678f2e7577c3049c412d43e963457c
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ (tc fusillade)

somewhere I belong (s/s). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: somewhere I belong (s/s). · Ven 29 Jan - 21:02
La journée était assez calme, aujourd'hui. C'était chose courante, du moins aux yeux de Shiloh, qui lui avait connu la frénésie de la grande ville, les interventions musclées et sous haute tension. Windmont Bay était une bourgade tranquille - qui avait connu certes des tragédies récemment, mais qui n'avait rien de comparable avec Portland. Assis dans son bureau, seul, les rires de ses collègues lui parvinrent dans un son étouffé. Un soupir s'échappa des lèvres du capitaine - ne pourrait-il pas faire un effort, juste une fois, et se mêler au reste de l'équipe ? La journée était agréable, il était de bonne humeur sans trop savoir pourquoi - et bonne humeur pour Shiloh ne signifiait pas qu'il était tout sourire mais il était en tout cas moins ronchon que d'habitude. Il sortit alors de son bureau pour aller jeter un oeil au garage, dans lequel était installé une table où étaient souvent organisés des jeux de cartes. La porte du garage, elle, était toujours ouverte en journée pour favoriser le contact humain, ils avaient souvent des habitants du quartier qui passaient leur dire bonjour et c'était toujours agréable. Shiloh salua alors ses coéquipiers, mais il n'eut pas le temps de s'asseoir à leur table qu'un cri extérieur attira leur attention. Plusieurs pompiers, dont Shiloh, accoururent près de la jeune femme qui s'était effondrée, prise en charge par une passante qui l'avait vue s'écrouler.
« Écartez-vous madame, s'il vous plaît. » Shiloh laissa un autre pompier s'enquérir de l'état de santé de la jeune femme à terre, quand un détail le fit froncer les sourcils. « Je la connais. » Son visage, même inerte, lui renvoyait quelque chose de familier, bien qu'il n'arrivait pas à mettre le doigt sur l'identité de la jeune femme. Il se pencha alors pour l'examiner lui-même, inquiet. « Elle s'est simplement évanouie, elle va bien. Amenez-la à l'intérieur, installez-la sur un lit. » Sans avoir d'infirmerie à proprement parler, ils avaient un petit coin pour tous les bobos du quotidien afin de se soigner eux-mêmes après les interventions, pièce dans laquelle se trouvait un lit. Il laissa ses collègues la transporter jusqu'à l'endroit voulu, les observant l'allonger sur le lit depuis la porte contre laquelle il était appuyé. « Elle doit être affamée. » Émit-il comme hypothèse concernant la raison de son malaise, la jeune femme n'étant pas très épaisse. C'est sa propre réflexion, lancée au hasard, qui le mit sur la piste de son identité, et Shiloh se redressa quand il la replaça enfin dans son contexte. « Laissez-nous. Elle risque d'avoir peur si elle voit autant de gens d'un coup. » Ordonna-t-il quand elle sembla se réveiller. Il ferma la porte derrière ses collègues et attendit qu'elle reprenne ses esprits et comprenne où elle était avant de reprendre la parole, refusant également de s'approcher de trop près, en souvenir de leur première et dernière rencontre.

_________________
"I kept the right ones out and let the wrong ones in, had an angel of mercy to see me through all my sins, there were times in my life when I was goin' insane tryin' to walk through the pain."

I took a walk in the woods and came out taller than the trees.

Sijia Han

behind
messages : 715
name : lora (ōkami), elle/she.
face + © : xu jiaqi — livia (av), obsxlescence (gifs).
multinicks : sakura · minha · yuri · irene.

age (birth) : twenty-five (21/11).
♡ status : doesn't even know what it means.
work : jobless.
activities : hunting, fishing, exploring, avoiding cannibals.
home : error 404.
points : 1756
moodboard :





last of your kind

here's to the girls

whose fathers broke their heart before any boy could.






tw:
 



somewhere I belong (s/s). C6800e53786898223f4472062f74332d

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON (fr/en) ⋅ oneshot, shiloh, riley.

somewhere I belong (s/s). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: somewhere I belong (s/s). · Dim 31 Jan - 10:00

@Shiloh Ragston  and Sijia Han


L’illusion est presque parfaite. Dans ce flou qui l’enveloppe, les émotions et les sensations lui paraissent pourtant si réelles. C’est le visage de son père qui l’accueille, de son sourire émane une chaleur qui l’étreint d’un sentiment rassurant. C’est tout ce dont elle a besoin Sijia, de le revoir, de le savoir près d’elle, sain et sauf. Mais sa vision se brouille et le visage de son paternel disparaît progressivement. La douleur l’empoigne alors, résidu de cette colère – rage même – qui l’habite maintenant depuis plusieurs semaines. Des questions qui demeurent sans réponses, des doutes qui ne lui laisse que peu de répits mentalement. Que va-t-elle faire maintenant ? Quel avenir a-t-elle ? Perdue dans l’obscurité qui l’entoure sans merci, Sijia se laisse tomber sur ses genoux. Elle aimerait pouvoir laisser ses émotions s’expriment dans un torrent de larmes mais rien ne vient. Son attention portée sur le néant, elle aperçoit pourtant une mince source de lumière qui s’échappe des tréfonds de son esprit. La curiosité la gagne, l’appelle presque tandis qu’elle se remet sur ses pieds et avance. Peut-être qu’il y a de l’espoir après tout. Peut-être que par-delà les épreuves qui l’attendent, elle n’aura pas à les affronter seule.

— Où suis—, ce sont les premiers mots qui s’échouent sur ses lèvres, avec une certaine difficulté. Ses yeux à demi clos trouvent également de la résistance à s’ouvrir complètement. Sa gorge lui arrache une nouvelle fois de la toux, ce qui la pousse à grimacer. Elle a si soif. Finalement elle laisse une poignée de secondes s’écouler avant de se laisser le temps d’ouvrir les paupières. D’abord aveuglée par la lumière qui contraste violemment avec la noirceur dont elle s’extirpe doucement, les formes finissent par prendre du sens. Elle fixe avec intensité le plafond, comme s’il avait des secrets à lui dévoiler mais c’est le temps qu’il lui faut pour recouvrer ses esprits. Elle se sent courbaturée de partout, une douleur au niveau de sa tête l’interpelle aussi au moment où elle tourne son visage. Sijia n’a pas le temps de s’y attarder alors que son regard rencontre celui de plusieurs. Si elle en avait eu la force, elle se serait sans doute relevée et aurait cherché à s’enfouir encore plus dans son lit mais elle se contente juste d’écarquiller les yeux. Il n’y a pourtant qu’un visage qui attire son attention. Est-ce… lui ? Elle n’en est pas sûre à cent pour cent, il lui est encore un peu difficile d’organiser son esprit. — Où suis-je ? Je me suis évanouie ? sa voix est faiblarde et lui intime d’arrêter de poser davantage de questions. Elle n’est absolument rassurée, bien que son retour dans cette ville soit de son propre ressort. Tout lui est inconnu. — Ma gourde... J-J’ai soif…

_________________
take your last supply,
to leave this home behind.
tear up the letters you've saved,
from all the love left astray.


Dernière édition par Sijia Han le Jeu 4 Fév - 9:25, édité 1 fois

Shiloh Ragston

behind
messages : 2368
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5046
moodboard : somewhere I belong (s/s). 438f333fc3678f2e7577c3049c412d43e963457c
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ (tc fusillade)

somewhere I belong (s/s). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: somewhere I belong (s/s). · Dim 31 Jan - 19:09
Il a eu du mal à la replacer dans un contexte mais Shiloh n'a jamais douté qu'il la connaissait de quelque part. Il faut dire qu'aussi brève fut leur rencontre, elle n'avait pas été des plus banales et l'avait marqué. Shiloh s'était inquiété des jours durant pour la jeune femme, la cherchant à tous les coins de rue, en vain - comment pouvait-on disparaître dans une ville aussi petite ? Avec le temps, les mois qui avaient défilé, le pompier avait fini par ne plus y penser. Jusqu'à aujourd'hui. Son propre commentaire lui permit de la reconnaître et il fut à la fois soulagé de la revoir (vivante) et inquiet de son état de santé. Il se redressa quand elle commença à reprendre conscience, restant silencieux pour ne pas l'effrayer plus que de raison, ordonnant aux autres de quitter la pièce pour ne pas l'étouffer. Sans doute son ordre sonnait bizarre pour ses collègues qui n'avaient aucune idée de comment ils se connaissaient.
« Tout va bien, vous êtes en sécurité. » Tenta-t-il de la rassurer quand elle posa le regard sur lui, il savait à quel point elle se méfiait du monde qui l'entourait. Shiloh ignorait si elle le reconnaissait ou non mais il ne souhaitait prendre aucun risque. « Oui, vous vous êtes évanouie. Vous êtes à la caserne des pompiers, entre de bonnes mains. » Il attendait qu'elle reprenne ses esprits avant de demander à l'une des ambulancières de venir l'examiner, afin de s'assurer qu'elle ne s'était pas fait mal en tombant et surtout que ses vitales étaient bonnes. Lorsque la voix rauque de la jeune femme réclama de l'eau, Shiloh passa sa tête par la porte pour demander à un pompier de lui ramener un verre d'eau. Il n'avait pas récupéré les affaires de la brune, peut-être que quelqu'un d'autre s'en était occupé. Quelques minutes plus tard un collègue lui rapporta un verre d'eau qu'il posa sur la table de chevet près du lit avant de se reculer, imposant la distance nécessaire pour ne pas l'effrayer.
« Si vous avez faim, on a également de quoi vous nourrir. Depuis quand n'avez-vous pas mangé ? » Il fronça les sourcils en posant sa question, se souvenant de son appétit lorsqu'elle avait fouillé dans son frigo. Elle était maigre et sale, dans un état déplorable, il en vint à se demander si elle dormait dans la rue et si elle avait de quoi se nourrir quotidiennement. La faim pourrait expliquer son malaise mais il faudrait tout de même vérifier qu'elle était en bonne santé et n'avait pas de carences.

_________________
"I kept the right ones out and let the wrong ones in, had an angel of mercy to see me through all my sins, there were times in my life when I was goin' insane tryin' to walk through the pain."

I took a walk in the woods and came out taller than the trees.

Sijia Han

behind
messages : 715
name : lora (ōkami), elle/she.
face + © : xu jiaqi — livia (av), obsxlescence (gifs).
multinicks : sakura · minha · yuri · irene.

age (birth) : twenty-five (21/11).
♡ status : doesn't even know what it means.
work : jobless.
activities : hunting, fishing, exploring, avoiding cannibals.
home : error 404.
points : 1756
moodboard :





last of your kind

here's to the girls

whose fathers broke their heart before any boy could.






tw:
 



somewhere I belong (s/s). C6800e53786898223f4472062f74332d

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON (fr/en) ⋅ oneshot, shiloh, riley.

somewhere I belong (s/s). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: somewhere I belong (s/s). · Jeu 4 Fév - 10:15

@Shiloh Ragston and Sijia Han
tw: mental health


Elle n’est pas surprise d’apprendre que son corps a fini par lâcher. C’est même un miracle que ce ne soit pas arrivé plus tôt, en pleine forêt, sans âme qui vive pour lui porter secours. Sijia n’aurait peut-être pas trouvé la force de puiser davantage dans ses ressources pour continuer si ç’avait été le cas. Ce soulagement qu’elle a ressenti à sentant ses jambes flancher, ce poids qui s’élèvent de ses épaules, et l’esprit qui s’apaisent finalement tant il est fatigué. La noirceur de ses pensées la rattrape et elle s’en veut de s’infliger ça, mais elle ne peut ignorer l’état dans lequel elle se trouve. Les dernières semaines lui ont été difficile, autant physiquement que mentalement, et se voir ainsi entourée et à l’abri lui noue l’estomac. — Merci…, elle se penche légèrement pour prendre le verre d’eau et en savoure les premières gorgées avant de le remettre sa place, vidé de son contenu. Son visage n’exprime rien que la tristesse qu’elle n’arrive plus à cacher, ses yeux pourtant demeurent noirs de colère. Déchirée par bien trop d’émotions, certaines qu’elle n’a jamais ressenti jusqu’à présent. — Je n’sais plus… Une semaine, peut-être plus, qu’elle répond sans regarder son interlocuteur. La chasse s’est avérée bien plus compliqué, les températures hivernales ne lui ayant pas facilité la tâche. Les rares fois où elle a croisé du petit gibier, elle était beaucoup trop agitée pour sécuriser des prises qu’elle n’aurait pas loupé pas en temps normal. La frustration s’y est mêlée, et elle a fini par se contenter de maigres trouvailles. La main posée sur son estomac, ses doigts se crispent autour de son haut qui, comme tout le reste, est dans un sale état. L’hésitation au bord des lèvres, il y a quelque chose en elle qui la bloque face aux propositions du pompier. Elle n’a pas l’habitude de demander de l’aide, de dépendre de quelqu’un (autre que son père). Que la méfiance exacerbée qu’elle a cultivé depuis sa plus tendre enfance ne peut s’effacer d’un revers de la main. Mal à l’aise dans cet environnement qu’elle ne connait pas, Sijia s’écarte brusquement lorsqu’elle voit une femme s’approcher d’elle. Cette dernière tente de la rassurer, et à terme elle finit par se laisser faire (elle n’a pas vraiment le choix, elle le sait). Sa réaction a ravivé ses courbatures et elle ne sait pas quand remonte la dernière fois où elle s’est sentie pleine de vie et d’énergie. C’est pourquoi elle s’efforce de passer outre ses craintes et ses manies. Reprendre des forces devrait être sa priorité maintenant qu’elle est arrivée jusqu’ici. — Je veux bien quelque chose à manger, peu importe ce que vous avez, ça m’ira, cette-fois elle lève les yeux vers l’homme qui se tient à quelques pas d’elle. Elle se souvient de leur première rencontre, comment en aurait-il pu en être autrement ? Il a été la première personne qu’elle a croisé après des années sans croiser personne à part son paternel. Après avoir quitté la ville dans la précipitation il y a des mois de cela, elle n’a pas manqué de noter dans son journal tout ce qu’elle a vu, et dessiner aussi. Alors non, elle n’a pas pu l’oublier.

_________________
take your last supply,
to leave this home behind.
tear up the letters you've saved,
from all the love left astray.

Shiloh Ragston

behind
messages : 2368
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5046
moodboard : somewhere I belong (s/s). 438f333fc3678f2e7577c3049c412d43e963457c
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ tommy ⋅ sijia ⋅ (tc fusillade)

somewhere I belong (s/s). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: somewhere I belong (s/s). · Sam 6 Fév - 12:08
À la confession de l'inconnue, les yeux de Shiloh s'écarquillèrent et il secoua doucement la tête, interloqué. Pas étonnant qu'elle se soit écroulée de la sorte si elle ne s'était pas nourrie depuis une semaine. Shiloh savait que le corps humain pouvait survivre plusieurs semaines sans nourriture, ce qu'il ne pouvait pas faire sans eau, mais la jeune femme devait être épuisée et affamée. Il ignorait tout d'elle mais il n'avait pas besoin de connaître les détails pour savoir qu'elle n'avait pas une vie banale ni simple. Son coeur se serra face à sa détresse et il s'empressa de héler l'un de ses collègues qui se tenait quelques mètres plus loin.
« Woods, va me chercher une assiette. » Toujours en gardant une certaine distance entre eux - bien qu'elle semblait moins peureuse que lors de leur première rencontre mais toujours aussi méfiante - Shiloh s'installa sur une chaise au pied du lit sur lequel elle était allongée. Il ne fallut que quelques courtes minutes pour que Woods revienne avec une assiette remplie et des couverts, qu'il posa sur la table de chevet. Shiloh se demanda si elle allait s'en servir ou si elle allait manger avec les mains comme elle l'avait fait chez lui. Une attitude étrange qui lui faisait se poser des milliers de questions sur son compte ; la brune était un mystère qui restait encore entier.
« Voici Meredith, elle va vous examiner pour s'assurer que vous ne vous êtes pas fait mal en tombant. Elle ne vous veut que du bien. » Lui sembla-t-il bon de préciser avant de hocher doucement la tête en direction de Meredith pour lui donner le feu vert de s'approcher. « Est-ce que je peux vous demander votre prénom ? » Il lui faisait la conversation pour la distraire de l'examen qu'elle était en train de subir ; et parce qu'elle avait l'air moins sur la défensive que lors de leur première rencontre (peut-être n'en avait-elle pas l'énergie) et qu'il voulait en profiter pour récolter un maximum d'informations.

_________________
"I kept the right ones out and let the wrong ones in, had an angel of mercy to see me through all my sins, there were times in my life when I was goin' insane tryin' to walk through the pain."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

somewhere I belong (s/s). Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: somewhere I belong (s/s). ·
 
somewhere I belong (s/s).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: