hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 Stay in my arms if you dare.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row
Aller en bas 

write your sins away.

Peter Hartsfield

behind
messages : 1673
name : corpsie.
face + © : c. rowe + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - oliver - tony.

age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : his own flat on harbor row.
points : 1247
moodboard :
Stay in my arms if you dare. Peterp10
I have tasted your mind,
I cannot forget its flavor.


Stay in my arms if you dare. 6kVRrST

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/3} . Eliot, Leia, (Jules).

Stay in my arms if you dare. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Stay in my arms if you dare. · Lun 25 Jan - 16:51

stay in my arms if you dare
Take my love, I'll never ask for too much,
Just all that you are and everything that you do.


@Eliot Hastings — january 21st (2021)

La journée avait été longue, Peter avait enchaîné les rendez-vous au bureau et les visites aux abords de la ville. C’était comme si son père se doutait de quelque chose et souhaitait l’occuper sous des piles de dossiers. Le cadet Hartsfield n’était pas disposé à se laisser faire, il avait accueilli les clients avec un large sourire et des bonnes idées pour les faire se projeter dans les logements présentés. Il n’avait conclu qu’un seul contrat mais le reste demeurait en suspens, ce qui était loin d’être négatif dans son corps de métier, qui réclamait une bonne dose de patience. Il avait décliné l’invitation à aller dîner chez ses parents, prétextant un régime qu’il s’imposait depuis plusieurs semaines et qui impliquait de se nourrir exclusivement de soupe le soir. Le mensonge avait pris, car son père savait que son plus jeune fils était incapable de pareil péché. Sa réputation jouait en sa faveur, et il en profitait sans vergogne depuis qu’il fréquentait Eliot ; il n’aurait pas dû se complaire de la sorte dans ses bobards et ses demi-vérités, toutefois le bonheur de retrouver son petit-ami chaque soir valait toutes les prières de repenti du monde. Une dynamique de couple s’était installée entre les deux jeunes hommes, dont la relation s’était renforcée depuis qu’il avait signé l’acte de propriété sur son appartement. Ce n’était pas que chez lui, c’était chez eux. En quelque sorte, il n’avait pas menti à son paternel, il était bien à la diète et se nourrissait presque exclusivement d’amour et d’eau fraîche, il était au régime Hastingien. Cela était bénéfique puisqu’il s’endormait avec le sourire et se réveillait chaque matin avec une bonne humeur qui n’était pour autant pas pour le caractériser. Il ouvrit les yeux avant que la sonnerie de son téléphone ne résonnât pour annoncer le début de sa journée, il l’arrêta puis vint se caler dans le dos de son compagnon. Dans un geste d’une lenteur et d’une douceur infinies, il glissa ses bras sous les siens pour se serrer contre lui et déposa un bisou dans le creux de sa nuque. Il inspira l’odeur de son shampooing et se surprit à sourire bêtement. Cela faisait de nombreuses semaines qu’il se réveillait en sa compagnie, toutefois il était encore aussi émerveillé que le premier matin. Il avait parfois besoin de se pincer pour être certain qu’il ne se trouvait pas perdu au milieu d’un rêve. « Bonjour, » murmura-t-il lorsqu’il sentit ses pieds remuer contre les siens. Il fronça les sourcils lorsqu’il sentit une autre pression humide et chaude sur la peau de sa plante. « Bonjour à toi aussi, Maverick ! » Il se détacha de son compagnon afin de permettre à la chienne de se hisser tant bien que mal sur le lit afin de les saluer à son tour. Pete lui tapota le dessus de la tête mais l’animal n’avait d’yeux que pour son maître. « Laisse m’en un peu, hein, il n’est pas qu’à toi ! »

_________________

You see through right to the heart of me, you break down my walls with the strength of your love. I never knew love like I've known it with you.

just a lost boy not ready to be found.

Eliot Hastings

behind
messages : 2333
name : marido @ castiells.
face + © : tom holland © corpsie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt cinq ans, 08 février.
♡ status : amoureux.
work : assistant vétérinaire.
activities : faire du vélo, jouer à la batterie, trainer avec leslie, jouer avec maverick, passer du temps à rêvasser en compagnie de peter.
home : il squatte principalement chez peter mais retourne voir ses parents régulièrement.
points : 3713
moodboard :
Stay in my arms if you dare. SjUEF66

Stay in my arms if you dare. 6kVRrST

“and I can see us twisted in bedsheets,
august sipped away like a bottle of wine.”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/2 - free} : peter.

Stay in my arms if you dare. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Stay in my arms if you dare. · Lun 8 Fév - 19:13
Les derniers mois ne ressemblaient en rien aux précédents et pour cause, il avait l’impression de vivre sur un nuage. Après l’annonce du décès de sa mort ainsi que des révélations liées à ses origines, il avait sombré, complètement abandonné à cette noirceur au fond de son âme. Sans doute aurait-il d’ailleurs continué dans ce sens si ce n’était l’aide de ses proches et plus précisément de Peter dont il partageait désormais le quotidien. Jamais n’aurait-il pu croire à pareil dénouement si on considérait leur passé commun, néanmoins le destin avait plus d’un tour dans son sac. Le deuil n’avait pas tout à fait disparu – et ferait toujours parti de lui d’une façon ou d’une autre – mais il allait mieux. Il arrivait de nouveau à trouver un sens à ses journées tout en laissant derrière lui ses mauvaises habitudes, comme la cigarette ou l’auto apitoiement. Or sa guérison il la devait principalement à son petit ami (il pouvait enfin l’affirmer sans crainte), et quelque fois cette dépendance l’effrayait alors il la chassait dans un coin de sa tête. Avoir emménagé avec lui était définitivement la meilleure chose qui lui soit arrivé et il en savourait chaque instant avec la fébrilité naturelle d’un adolescent en émoi. Le reste n’était peut-être pas parfait mais il avait ça, ce qui contrebalançait largement ses soucis. Il aimait les diners improvisés dans le salon où rien n’était encore tout à fait à sa place, observer Peter à l’improviste quand il cuisinait ou bien lire à ses côtés en caressant doucement sa main. Mais parmi tout ça, il préférait les matinées ; ce moment intime où les corps se retrouvaient timidement pour profiter des derniers instants d’accalmie. Ensuite, le travail et leurs prérogatives respectives reprendraient le dessus jusqu’aux retrouvailles tardives. Il ne vivait que pour ça et accueillit avec un sourire bienheureux les bras de sa moitié contre ses côtes. Le geste le fit frissonner au même titre que le baiser déposé dans ses cheveux là où la peau est fine et délicate. En guise de réponse, il bougea légèrement ses pieds pour les glisser près des siens, plus tièdes. « Bonjour. » Murmura-t-il d’une voix ensommeillée avant que le compagnon ne l’abandonne dans la foulée, très vite remplacé par un courant d’air froid. Quelle heure était-il ? Il se frotta le visage pour se donner du courage et se redressa sur le matelas où venait d’atterrir sa chienne en manque d’amour. Elle aussi s’était vite habituée à tous ces changements et avait adopté Peter sans aucune difficulté. Comment pouvait-il en être autrement ? « Viens là… » Il l’interpella aussitôt et elle se fit une joie de bondir sur lui pour réclamer une caresse dans un jappement affectueux. « Moi au moins je n’ai pas besoin de partager. » Plaisanta-t-il en relâchant l’animal qui repartit vers la cuisine pour attendre qu’on daigne lui donner à manger. Il lui faudrait encore attendre car Eliot faisait tourner la montre, ce ne serait pas la première fois qu’il arriverait en retard. « Reste un peu… » Qu’il quémanda en frôlant le bras de Peter avant de se pencher vers lui pour l’embrasser avec une tendresse infinie. Les silhouettes se mêlèrent derechef parmi les draps défaits et il posa sa main sur le torse de son compagnon où il sentit un cœur qui s’emballait. Il sourit. « Pour changer un peu j’ai pensé que ce soir on pouvait sortir, si tu veux. » Pour économiser et payer l’aménagement ils avaient préféré faire une croix sur les sorties. Aujourd’hui néanmoins, il avait envie de l’inviter, de se promener un peu en centre-ville puisque le weekend approchait, et avec, son départ provisoire chez ses parents.

_________________

love me, 'cause that is all I really need when all the rest of it is blown away.

write your sins away.

Peter Hartsfield

behind
messages : 1673
name : corpsie.
face + © : c. rowe + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - oliver - tony.

age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : his own flat on harbor row.
points : 1247
moodboard :
Stay in my arms if you dare. Peterp10
I have tasted your mind,
I cannot forget its flavor.


Stay in my arms if you dare. 6kVRrST

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/3} . Eliot, Leia, (Jules).

Stay in my arms if you dare. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Stay in my arms if you dare. · Mer 17 Fév - 14:34
Il n’avait pas prévu, au cours de sa recherche de logement, d’héberger à mi-temps quelqu’un d’autre, encore moins un duo comme celui qui se trouvait actuellement dans son lit. Dès les prémices, il avait imposé au minimum une grande chambre afin d’accueillir des connaissances pour passer la nuit ; il avait évidemment eu en tête Winnie, qui aurait été supposée déposer la moitié de ses valises chez lui comme elle l’avait fait quand il habitait encore avec ses parents. Cependant, leurs chemins s’étaient éloignés de manière abrupte, la jeune femme avait été naturellement remplacée par Eliot et sa chienne. Pete n’oubliait pour autant pas sa meilleure amie, elle était souvent dans ses pensées, sans qu’il ne sût comment tendre la main dans sa direction depuis que le spectre – bien trop vivant – de son frère aîné avait brisé leur équilibre. Le jeune Hartsfield n’était à l’évidence pas un individu capable de s’occuper de plus d’une personne à la fois, à ce moment de son existence, toute son attention était concentrée sur son compagnon. Après plusieurs années à se tourner autour, ils méritaient un peu de bonheur. Les lèvres écartées en un sourire contemplatif, il effleura le pelage de la chienne au moment où cette dernière daigna leur rendre leur intimité et ses doigts terminèrent leur course sur la hanche d’Eliot. Il se laissa entraîner sur le matelas sans déployer la moindre résistance et partagea l’affection de son petit ami à grand renfort de baisers et de caresses. « Ah bon ? » Sa voix se fit aiguë, non pas à cause de la surprise, mais parce qu’il avait souvent besoin de se remettre de ses émotions après des contacts charnels prolongés. Plaisir et angoisse se mêlaient chaque fois que leurs corps se rencontraient, qu’il sentait la chaleur de l’assistant-vétérinaire contre sa peau. Il ne parvenait pas à contrôler ses réactions inévitables de fuite, il trouvait toujours une bonne excuse pour se dérober et même s’il avait déjà essayé de mettre des mots sur sa condition à Eliot, il s’imaginait parfois que le jeune homme devait s’en lasser. Lui-même en avait assez de ne pas parvenir à s’ouvrir à Hastings, alors que sa tête et son cœur étaient tout à lui. Seul son corps refusait de céder. « En quel honneur ? » La pulpe de ses doigts dessina le carré de sa mâchoire, sur laquelle il déposa un bisou en se redressant. Son agenda était abandonné quelque part dans le salon, il ne savait pas s’il avait un rendez-vous en fin de journée ou un repas de prévu, il s’en moquait, disposé à annuler tout ce qui viendrait se mettre en travers d’un agréable moment en compagnie de son homme. « Tu comptes m’emmener où ? » Les établissements de Windmont Bay étaient hors limite, ceux de sa périphérie également. S’ils souhaitaient être relativement libres dans leurs mouvements et leurs échanges de regards, il leur fallait mettre de la distance entre eux et les commères locales. Les deux parties passaient en général sous les radars des ragots, car effacés, timides, sans histoire, cependant le risque zéro n’existait pas, Pete avait une famille omniprésente dans les rues de la ville et le bouche à oreille était d’une rapidité diabolique au sein de sa paroisse. Un nouveau baiser échangé scella la fin du câlin matinal car Peter extirpa ses jambes de sous les draps pour se tirer du lit. Maverick passa sa truffe dans l’encadrement de la porte, impatiente de voir sa gamelle se remplir. La chienne semblait s’accommoder de la modeste taille de l’appartement et des allers-retours entre ici et le domicile des Hastings, le lien qui l’unissait à son maître devait être important si elle comprenait qu’il était heureux sous ce toit. Il la suivit jusque dans la cuisine, appuya sur le bouton de la cafetière pour remplir deux mugs puis nourrit l’animal. « J’ai un rendez-vous à dix-sept heures trente, mais je peux l’annuler ou le décaler, » proposa-t-il après avoir pris connaissance de son planning de la journée.

_________________

You see through right to the heart of me, you break down my walls with the strength of your love. I never knew love like I've known it with you.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Stay in my arms if you dare. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Stay in my arms if you dare. ·
 
Stay in my arms if you dare.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» G - "Just Died In Your Arms" [Hentaï] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: