hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 cause it's nine in the afternoon (caley)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: vetenary center
Aller en bas 

where's the good in goodbye?

Casey Abbott

behind
messages : 1564
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : milonathantommy

age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin.
points : 1960
moodboard :
daphnealirileytc evelyn

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : daphne (ali) ⋅ |open|

cause it's nine in the afternoon (caley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· cause it's nine in the afternoon (caley) · Lun 25 Jan - 20:06

cause it's nine in the afternoon

@Riley Campbell — janvier, 25 (2021)

En sortant de son cabinet, Casey observa l’horloge dans la salle d’attente et se pinça les lèvres, avant de saluer la dernière personne présente avec son chat. Une urgence dans l’après-midi leur avait fait prendre un retard monstrueux, si bien qu’il avait dû appeler Daphne pour lui signaler qu’il rentrerait bien trop tard pour récupérer Colin et le mettre au lit. Après avoir inviter son patient à entrer, Casey força un sourire destiné à Riley, qui comme lui était toujours coincée à la clinique. « Tu peux y aller, je fermerai tout ne t’en fais pas. » Lui assura le vétérinaire, avant de s’enfermer dans sa salle d’osculation et se concentrer sur le chat, dont le maître n’était pas très aimable après son heure d’attente. Vingt minutes plus tard, la journée était enfin bouclée et Casey le dirigea vers la sortie, fronçant légèrement des sourcils lorsqu’il remarqua que la jeune Campbell n’avait pas bougé de derrière son bureau. Si son aide avait été précieuse durant la journée, Abbott n’avait réellement pas besoin qu’elle reste jusqu’à la fermeture et aurait très bien s’en charger de lui-même. Ça l’aurait même arrangé, ne souhaitant pas forcément faire la conversation avec la réceptionniste dont il appréciait pourtant la présence jusqu'il y a peu. S’il n’avait absolument rien contre elle, Casey n’avait plus cherché à approfondir leur amitié naissante depuis qu'il avait appris la grossesse de la jeune femme. Il ignorait de qui était l’enfant, quelle était sa situation, et en toute honnêteté, il ne souhaitait pas obtenir de réponses à ces questions qui ne le concernaient en rien. Plusieurs patients n’avaient pas hésité à le questionner, ou leur faire part de leur théorie, mais Casey s’était formellement interdit de se faire un avis ou émettre le moindre commentaire - si ce n’était pour leur dire poliment de se mêler de ce qui les regardait. S’il souhaitait rester le plus loin possible d’elle et cette grossesse, l’anglais n’en était pas moins rassuré de la savoir à la clinique maintenant, avec un salaire assuré et une situation stable dont elle aurait forcément besoin une fois maman. Vu la forme de son ventre, nul doute que Riley avait passé le cap des douze semaines et comptait garder le bébé. Pour le peu qu’il la connaissait, Casey n’était pas du tout surpris de sa décision et imaginait qu’elle ferait une mère merveilleuse, si tant est que la vie lui permette de l’être. Une fois la porte fermée derrière monsieur Applewood, il plongea les mains dans les poches et fit face à Riley qui se tenait à plusieurs mètres de lui, toujours derrière la réception. « Tu as encore du boulot ? » Casey questionna, ne voyant pas trop ce qui pouvait la retenir maintenant que la clinique était vide, mais il devait forcément y avoir quelque chose qui explique sa présence tardive ici, alors qu’il l’avait libérée un peu plus tôt. Casey n’hésiterait pas à l’aider si elle était en retard sur son boulot, afin de mettre les voiles au plus vite après ces douze heures sans pause. Son estomac criait famine et le vétérinaire rêvait de la douche qui le débarrasserait de l’odeur de chien qui l’accompagnait toujours et s’incrustait dans chacun de ses vêtements.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

behind
messages : 1830
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : jodie, katarina, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single & pregnant
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : worrying over and over about jake, reading, being pissed of by ayden
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.
points : 2236
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | daphne, joseph, ayden, bee & casey

cause it's nine in the afternoon (caley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: cause it's nine in the afternoon (caley) · Sam 6 Fév - 19:06

cause it's nine in the afternoon

@Casey Abbott — janvier, 25 (2021)

Il n'y avait pas à dire, ce nouveau -plus si nouveau- lui changeait la vie. Si elle ne s'était pas sentie si sure d'elle lors des premières semaines (elle avait dû se familiariser avec le logiciel et autres petites choses techniques et administratives en rapport avec la clinique), elle se sentait désormais relativement bien. Presque comme chez elle. Elle appréciait les clients qui y venaient, ainsi que les petites boules de poil qui devaient être soignées. Ce n'était pas toujours rose, mais elle savait qu'elle avait pris la bonne décision en quittant son ancien boulot pour venir ici. Peut-être qu'elle finirait par s'en lasser ou qu'elle trouverait une quelconque perspective d'évolution, mais pour le moment, c'était tout ce qu'elle voulait. Puis, il y avait deux bonus. Le premier était d'être assise sur une chaise. Il y a quelques mois, elle l'aurait sans aucun doute placé en deuxième, mais depuis que son ventre grossissait et que ça tirait sur ses lombaires, la chaise confortable du bureau était devenue sa meilleure amie. Le deuxième bonus était évidemment Casey : elle l'appréciait sincèrement, et s'il était loin d'être désagréable à regarder, Riley avait l'épisode du baiser derrière elle. Elle le considérait comme un ami, du moins c'est ce qu'elle avait d'abord pensé. Seulement depuis quelques temps, quelque chose semblait bloqué. Elle s'était d'abord dit qu'elle se faisait des idées, mais plus le temps passait, plus elle était certaine qu'elle n'hallucinait pas. Quelque chose n'était pas comme avant. C'était comme s'ils avaient été bien lancés, et que d'un coup, le train avait ralenti, à deux doigts de stopper. Elle détestait cette situation, et plus encore cette sensation étrange d'avoir fait quelque chose de mal. Elle n'en savait même rien. Riley était de plus en plus mal à l'aise en venant au travail, ou même dès qu'elle croisait Casey, de peur de le voir faire demi-tour ou de lui adresser à peine la parole.
Aujourd'hui pourtant, la jeune Campbell était bien déterminée à aller voir le vétérinaire. Elle avait bien changé quatre ou cinq fois d'avis dans la journée, mais elle essayait de se convaincre à chaque fois qu'elle revenait sur sa décision. Si bien que lorsqu'il lui avait annoncé qu'elle pouvait partir -les rendez-vous avaient pris du retard à cause d'une urgence- elle avait d'abord pensé à s’exécuter. Du moins à finir les dernières choses qu'elle avait à boucler puis à rentrer comme il le lui avait dit, avant de se raviser. Ce n'était pas en prenant la tangente qu'elle allait savoir de quoi ça retournait. Alors elle avait patienté en avançant quelques tâches administratives du lendemain et en rangeant -sans doute un peu trop- le bureau, avant de finalement se contenter de rester sur son siège en caressant doucement son ventre. Elle avait bien senti son ventre gargouiller à un moment, mais elle savait qu'elle pouvait patienter encore un peu. Et puis, elle avait envoyé un sms à jake pour lui dire de ne pas l'attendre.
Lorsqu'elle le voit sortir, elle se redresse, un léger sourire sur les lippes, comme pour s'excuser d'être encore de le décor. « euh non, j'ai fini. » elle contourne le meuble de la réception et s'avance jusqu'à Casey. « en fait je voulais te parler » elle avait déjà les joues qui s'étaient colorés, et un instant, elle regarde par terre. « est-ce que j'ai fait quelque chose de mal ? » sort-elle précipitamment en redressant la tête. « enfin, je sais pas, j'ai l'impression que quelque chose à changer... donc je sais pas si... enfin si j'ai fait quelque chose, si je dérange, si j'ai mal fait le boulot ou... enfin je sais pas » soupire-t-elle. « j'ai la sensation que t'es plus... distant »

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.

where's the good in goodbye?

Casey Abbott

behind
messages : 1564
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : milonathantommy

age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin.
points : 1960
moodboard :
daphnealirileytc evelyn

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : daphne (ali) ⋅ |open|

cause it's nine in the afternoon (caley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: cause it's nine in the afternoon (caley) · Dim 7 Fév - 18:16
Lorsqu’il avait rencontré Riley, plusieurs mois plus tôt, Casey avait trouvé une oreille attentive. Une jeune femme attendrissante, qui ne cherchait pas à le forcer à sourire mais le faisait naturellement, peut-être même sans s’en rendre compte. Il ne pouvait expliquer ce qui avait « cliqué » entre eux mais le vétérinaire avait très vite vu une (future) amie en elle. Elle faisait partie de ces rares personnes sincèrement gentille et altruiste, qu’on rencontrait rarement dans le monde actuel et qu’on avait envie de garder le plus près possible de soit et protéger. Leur baiser, s’il avait définitivement déclenché quelque chose chez Abbott, n’avait en rien changé son envie d’apprendre à la découvrir et passer du bon temps en sa compagnie. Ça avait peut-être été étrange quelques jours, parce qu’elle était la première personne avec qui il s’était laissé aller depuis le décès de sa femme, mais le naturel était revenu au galop et la blonde n’avait pas fait une montagne de ce petit moment d’égarement. Casey avait pris le temps de mettre les choses au clair pour s’assurer que tout allait bien entre eux et ne pas laisser des non-dits creuser un fossé et Riley l’avait compris. Ce qui était en revanche venu les éloigner était cette grossesse, ce petit être qui grandissait en elle et qui effrayait plus que de raison le vétérinaire. S’il savait au fond que le cas de Tess était isolé, que la plupart des grossesses se déroulaient pour le mieux, l’anglais ne parvenait pas à se raisonner et se rassurer. Son cerveau ne pouvait que faire le lien entre Tess et Riley et machinalement, le vétérinaire avait pris ses distances afin de ne pas voir un nouvel être cher lui être arraché dans les même circonstances. Il lui était arrivé à plusieurs reprises d’y réfléchir, le soir, et réaliser à quel point ses peurs étaient infondées et ridicules, mais c’était plus fort que lui. Dés qu’il était en sa présence, la seule chose qu’il avait à l’esprit était la possibilité qu’elle ne soit plus d’ici quelques mois. Abbott avait donc pris le pli de ne pas rester en compagnie de la jeune femme plus que nécessaire (pour le boulot), ce qui faisait de lui un piètre ami. En avoir conscience ne l’aidait pour autant pas à remédier à la situation, le vétérinaire espérait seulement que la jeune Campbell était bien entourée et avait tout le soutient qu’elle méritait à ses côtés.
Lorsqu’il la trouva toujours derrière son bureau, il la questionna sur un possible retard dans son travail et hocha la tête lorsqu’elle lui affirma avoir terminé. Casey pinça doucement les lèvres tout en venant enfoncer les mains dans ses poches lorsque la jeune femme lui dit vouloir lui parler. Sans qu’elle n’aie à prononcer le moindre mot, il savait exactement où Riley voulait en venir et aurait aimé avoir une excuse pour l’arrêter dans sa lancée et s’évader au plus vite de la clinique, parce qu’il ignorait ce qu’il allait bien pouvoir lui dire sans passer pour un fou, en plus d’être un ami en carton. « Tu n’as rien fait de mal, Riley. Tout le monde est content de ton travail. » Commença-t-il, afin de la rassurer sur ce point. Casey n’avait pas vraiment abordé le sujet avec Efrem mais il n’avait rien à redire du travail de la réceptionniste et était certain que son patron était lui aussi satisfait, sans quoi il l’aurait déjà rappelée à l’ordre. Le regard plongé dans le sien, les yeux de Casey glissèrent sur son ventre, la mâchoire contractée avant de laisser un soupire s’échapper de ses lèvres. Il devait dire quelque chose pour ne pas qu’elle saute à une mauvaise conclusion, le pense jaloux ou peu importe, mais il ne savait pas comment mettre des mots sur ce qu’il ressentait. « C’est le bébé. » Il avoua, baissant les yeux pour observer le sol. « Je suis désolé. » Il l’était sincèrement. Casey se gratta l’arrière de la nuque avant de trouver son regard à nouveau sans parvenir à ajouter quoi que que ce soit. Peut-être qu’elle parviendrait à tout relier toute seule, sans qu’il n’aie à lui expliquer les choses qu’il comprenait à peine lui-même.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

behind
messages : 1830
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : jodie, katarina, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single & pregnant
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : worrying over and over about jake, reading, being pissed of by ayden
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.
points : 2236
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | daphne, joseph, ayden, bee & casey

cause it's nine in the afternoon (caley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: cause it's nine in the afternoon (caley) · Lun 22 Fév - 15:51

cause it's nine in the afternoon

@Casey Abbott — janvier, 25 (2021)

« oh d'accord » malgré elle, riley sourit, tout de même contente de savoir que son travail était apprécié et qu'elle n'avait pas tout foiré. Il y avait au moins une partie de sa vie qui semblait être remise sur les rails. Pour le reste par contre... ça semblait être une autre histoire. Si elle n'avait rien fait de mal et que ça n'avait rien à voir avec le boulot, la blonde ne pouvait que se demander où était le problème. Est-ce que c'était elle à proprement parlé ? S'était-il finalement rendu compte qu'elle était ennuyeuse à mourir et qu'il n'avait pas franchement envie de passer du temps en sa compagnie (en tout bien tout honneur) ? Elle espérait sincèrement que ça ne soit pas le cas mais elle était à court d'idées saugrenues. Alors elle attend, le moindre mot, la plus petite des explications, mais ça vient elle reste surprise, ouvre la bouche puis la referme. « Le bébé ? » répète-t-elle sans comprendre. Elle se doute que ce n'est pas vis à vis du futur congé maternité qu'il agit comme ça, mais c'est seulement lorsqu'il lui  dit être désolé -et qu'elle le ressent- qu'elle comprend. Ce n'était pas elle à proprement parlé. C'était la situation, les souvenirs, la peur étouffante de revivre une situation trop similaire. Et au fur et à mesure que les points se connectent, le visage de Riley se décompose. Aucune colère, aucune amertume de la tristesse pure et simple envers l'ami qui était face à elle. Elle savait qu'un jour son empathie la perdrait, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. L'histoire de Casey l'avait touché du jour où ils s'étaient rencontrés. Il l'avait touché sans même dire un mot. Ça s'était fait avec un regard, une attitude, un silence. Ils avaient connectés rapidement, s'étaient trouvés d'une drôle de manière, et elle était sincèrement désolée de tout ce qu'il avait pu vivre, personne ne méritait une douleur pareille. Alors elle avait été dans l'incompréhension la plus totale en le sentant s'éloigner. Maintenant elle comprenait, même si ça ne l'aidait pas à l'accepter ou à améliorer les choses. Ça aussi ça l'attristait, de se dire que ce qui devait être une bonne nouvelle (bien qu'inattendue et quelque peu effrayante) puisse éloigner l'une des personnes qu'elle aurait imaginé être dans sa vie et à ses côtés, d'une manière ou d'une autre. Elle ne s'était pas imaginée que ce bébé pouvait l'isoler.
Riley se rapproche et essaie de capter son regard. « je ne suis pas Tess, Casey » elle ne disait pas ça pour le blesser ou pour lui rappeler la triste réalité. « je vais pas te dire que je ne flippe pas... mais tu sais qu'il y a peu de chances que ça se passe de la même façon » elle ne pouvait pas dire que ça n'arriverait pas, d'abord parce qu'elle n'en savait rien et parce qu'elle ne voulait pas se porter la poisse. En réalité l'idée la faisait totalement paniquer mais elle préférait passer sous silence. Et puis, chaque accouchement était différent, tout comme chaque grossesse. Même lorsque cela se passait bien, tout différait, il le savait surement mais elle ne pouvait s'empêcher de le lui rappeler. « J'aimerais sincèrement réussir à t'en convaincre et... » elle soupire, ne sait pas comment formuler ça parce que la dernière chose qu'elle souhaite était de lui mettre la pression. « j'aurais aimé que tu sois là... qu'on continue à se voir » pas à s'embrasser comme la dernière fois, mais à partager quelques moments d'amitiés ou juste des moments de vie. « je sais que je peux pas te convaincre, que c'est pas aussi simple... mais me repousse pas, s'il te plait » elle était sincèrement triste, pour lui, pour ce qu'elle lui faisait vivre malgré elle, et se demande un instant si elle ne lui en demande pas trop, et si ce n'est au fond pas égoiste de sa part. « tu veux en parler ? »

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

cause it's nine in the afternoon (caley) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: cause it's nine in the afternoon (caley) ·
 
cause it's nine in the afternoon (caley)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: vetenary center-
Sauter vers: