hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 meet me by chance.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

Aneurin Prendergast

behind
messages : 1095
name : castiells @ marido.
face + © : george mackay; © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt trois ans, 13 novembre.
♡ status : célibataire, désinteressé.
work : aide à tout faire au ranch de windmont.
activities : danser, marcher sans but, regarder les nuages.
home : en colocation avec sa soeur.
points : 1102
moodboard :
meet me by chance. OjY1eT6

“…we're twins, and so we love each other more than other people…”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2free} : tc.

meet me by chance. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· meet me by chance. · Lun 25 Jan 2021 - 20:02

I just hope you see me.
I know that you're tryna be friends, I know you mean it.

@Zander Byrd   — janvier 22 (2021)

À nouveau, sa vie avait été bouleversée par le plus grand des hasards. En l’espace de quelques semaines, il avait dit au revoir à un ami, puis déménagé pour la seconde fois auprès de sa sœur dans un modeste appartement du centre-ville. De quoi lui rappeler de lointains souvenirs liés à sa jeunesse. Tout semblait finalement être au beau fixe pour lui, à ceci près : l’envie de danser persistait à le tirailler. Depuis combien de temps n’avait-il pas écouté les supplications incessantes de son corps ? Beaucoup trop pour qu’il puisse en faire l’état avec exactitude. Il persistait à les ranger dans un coin et faisait tout pour étouffer cette partie de lui, par peur de retomber dans un gouffre infernal. Et puis, restait le souci principal de son emploi, car il avait cru comprendre que le ranch changerait surement de propriétaire dans les prochains jours (mois ?), quid de son propre statut et salaire. De son côté, Maisie était vraisemblablement dans une situation similaire, dès lors l’atmosphère était parfois pesante au sein du foyer malgré leur bonhommie naturelle. En d’autres termes Aneurin oscillait entre deux humeurs mais il réussissait à garder le moral, galvanisé par la présence de sa jumelle au quotidien. Or s’ils ne vivaient pas dans un palace, il avait été heureux de s’approprier leur modeste appartement avec elle puis de le décorer pour le rendre moins austère. D’ailleurs, il ne comptait pas s’arrêter de sitôt et était précisément de sortie afin de chercher de quoi égayer le salon où il trouvait refuge chaque soir. Maisie le gronderait surement de balancer ainsi de l’argent par les fenêtres, toutefois il avait besoin de ça pour se changer les idées ne serait-ce que provisoirement. Il aurait tout le loisir de culpabiliser plus tard. À présent en train de faire des courses, il déambulait dans les rayons de la superette au coin de la rue, non loin de chez lui. Il avait promis de préparer le diner quand il rentrerait et attendait que l’inspiration le gagne en contemplant les étals. Perdu dans ses pensées, il ne remarqua pas immédiatement la silhouette familière qui se tenait en retrait. Pourtant il l’avait guetté à maintes reprises par le passé, ayant remarqué que leurs chemins se croisaient souvent. Cette silhouette était celle d’un inconnu aux boucles burnes, presque la même corpulence que lui, quoi qu’un brin plus grand à vue d’œil. Il s’était interrogé sur ce garçon, lui avait inventé une vie comme on s’occupait parfois pour passer le temps avant de le chercher instinctivement du regard quand il venait dans les parages. Aujourd’hui, tout accaparé par ses doutes et ses angoisses, il ne l’avait pas vu mais le destin n’allait pas tarder à rectifier le tir. Ayant finalement décidé ce qu’il cuisinerait, il prit des légumes dans son panier pour se diriger vers les caisses, quand il le percuta de plein fouet. Confus, il secoua la tête en reprenant ses esprits et tituba légèrement en tombant nez à nez avec le fameux jeune homme. « Heum… » Bredouilla-t-il tout en se penchant pour ramasser ce qui avait chu entre eux à cause de leur bousculade. « Je regardais pas où j’allais je suis désolé. » Il se fendit d’une moue désolé et tendit le paquet de biscuits à son interlocuteur. « J’adore ceux-là moi aussi. » Poursuivit-il dans un élan courageux qu’il ne soupçonnait pas, comme pour le retenir ne serait-ce qu’une poignée de secondes.

_________________

the poplars, and willows, and birds pass me by, the mould of the earth to the space in the sky, free from my roots and I'm lost in the wind. wind on the mountain, and the mountain's my friend.

Zander Byrd

behind
messages : 1988
name : ndia
face + © : arthur gosse @bambi eyes(avatar), @all souls(gifs)
multinicks : chani, justyn, vittoriu

age (birth) : 31 (31th oct.)
♡ status : giving her a place in his heart.
work : cybersecurity expert
activities : playing video games, singing rnb songs in the shower, thinking about her*, watching the starlights, going out to sea, hacking
home : a boat @bay port
points : 3661
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) gabriela (s4 : aneurin)

meet me by chance. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: meet me by chance. · Dim 31 Jan 2021 - 14:08
Après une journée de travail, Zander prend le volant en direction de Windmont Bay. Il ne se rend pas directement chez-lui, au port pour retrouver son bateau. Il s’accorde un détour pour faire des courses et remplir un peu plus un frigo déjà bien vide. Il se garde sur le parking, non loin de la supérette de la petite bourgade. Il sort de son véhicule, un sac sous le bras, et pénètre dans l’endroit déjà rempli de plusieurs personnes qui ont eu la même idée que lui : celle de venir faire ses courses à ce moment de la journée. En entrant, il prend un panier et commence à se rendre au rayon fruits et légumes. Il inspecte les étalages puis se sert, avant de changer de rayon. De temps en temps, il se munit d’une liste de course pour remplir son panier mais pas cette fois. Il prend ce dont il a envie sur l’instant et se dit qu’il complétera plus tard son frigo et ses placards. Il se retrouve devant le rayon des gâteaux et biscuits en tout genre. Il prend un premier paquet puis avance dans l’allée, sans faire attention à ce qu’il y a autour de lui. Il s’arrête une nouvelle fois pour prendre un autre paquet, d’une autre marque cette fois : il remarque qu’il n’est pas le seul puisqu’il a pris le dernier paquet mis en rayon. Alors qu’il s’apprête à déposer les gâteaux dans son panier, il est percuté par une personne. Bousculé, il lâche maladroitement par terre le paquet et tente de rester sur deux jambes. Son regard croise l’inconnu, qui s’excuse. Zander hoche de la tête, avant de prendre la parole à son tour. « Ce n’est rien », souffle-t-il, en se remettant de cette bousculade. « Ca peut arriver à n’importe qui », qu’il complète en haussant les épaules. Puis il lui adresse un sourire, comme pour lui signifier que cette bousculade n’est vraiment pas grave et qu’il ne voudra pas, une fois sortie le magasin, le pendre sur la place publique. Le jeune homme lui tend son paquet de gâteaux qu’il vient de ramasser. « Merci », qu’il émet, dans un souffle à peine audible. L’auteur de sa bousculade commente son futur achat – ce paquet de gâteaux –, lui aussi les aime bien. Ils ne sont pas les seuls et il le sait bien. « Oh, vous le voulez ? Tenez, reprenez-le », qu’il finit par dire, en tendant vers lui le paquet, comme pour le lui rendre. « C’est le dernier mis en rayon », qu’il lui explique, un peu penaud, comme si le jeune homme avait l’intention d’acheter ces gâteaux-là comme pour lui.


@Aneurin Prendergast

_________________
je rêve, je rêve, je rêve, je plaide coupable
Et voilà ce qu'elle m'a dit
Juste avant qu'elle se barre
Si on n'y arrive pas au paradis
On n'y arrivera nulle part


Aneurin Prendergast

behind
messages : 1095
name : castiells @ marido.
face + © : george mackay; © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt trois ans, 13 novembre.
♡ status : célibataire, désinteressé.
work : aide à tout faire au ranch de windmont.
activities : danser, marcher sans but, regarder les nuages.
home : en colocation avec sa soeur.
points : 1102
moodboard :
meet me by chance. OjY1eT6

“…we're twins, and so we love each other more than other people…”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2free} : tc.

meet me by chance. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: meet me by chance. · Jeu 11 Fév 2021 - 16:11
Il avait imaginé plusieurs fois cette rencontre alors qu’il rêvassait en caisse en attendant son tour sagement. Dans tous ses scénarios, aucun n’avait pris en considération cette alternative et il s’en retrouva perturbé au point de rougir. Aborder les autres n’était pas une chose aisée, quand bien même, beaucoup prenaient son silence pour une invitation à la discussion car il ne savait pas dire non. Autrefois avait-il été un brin plus téméraire ; désormais il préférait se cacher dans son coin pour éviter les déconvenues. À présent face à face avec l’inconnu, il se décomposa et oscilla d’un pied sur l’autre pour tromper sa gêne. C’était complètement idiot d’avoir peur pour un paquet de gâteaux toutefois il ne pu s’empêcher de pester intérieurement à l’égard de sa maladresse. « Je regardais pas où j’allais… » Qu’il répéta de nouveau en plissant ses lèvres d’une moue désolée. De près le garçon avait quasiment le même teint pâle que lui et de grands yeux clairs. Il avait comme l’impression de regarder dans un miroir. « Non c’est bon je vous le laisse. » Gêné il se gratta le haut de la tête avant de chercher comment relancer la discussion. Si le destin l’avait mis sur son chemin, c’était peut-être un signe qu’il devait saisir même s’il ne savait pas vraiment ce qu’il attendait de tout ça. Jusqu’ici sa relation avec son interlocuteur était restée une pure fantaisie de l’esprit qu’il pouvait faire et défaire à sa guise, mais désormais confronté à la réalité, il se retrouvait penaud. Si on disait souvent de lui qu’il était une oreille attentive, il avait du mal à se lancer pour prendre les devants. Aussi fut-il surpris de son propre excès de zèle. « Mais en échange ça vous dirait de boire un café ? » Déjà rouge, il eut l’impression de ressembler à une tomate alors qu’il cherchait un échappatoire potentiel pour se remettre d’un vent. Ce n’était clairement pas dans ses habitudes et il redoutait que l’autre ne s’enfuit mais il espérait que son air gentil soit encourageant.

_________________

the poplars, and willows, and birds pass me by, the mould of the earth to the space in the sky, free from my roots and I'm lost in the wind. wind on the mountain, and the mountain's my friend.

Zander Byrd

behind
messages : 1988
name : ndia
face + © : arthur gosse @bambi eyes(avatar), @all souls(gifs)
multinicks : chani, justyn, vittoriu

age (birth) : 31 (31th oct.)
♡ status : giving her a place in his heart.
work : cybersecurity expert
activities : playing video games, singing rnb songs in the shower, thinking about her*, watching the starlights, going out to sea, hacking
home : a boat @bay port
points : 3661
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) gabriela (s4 : aneurin)

meet me by chance. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: meet me by chance. · Dim 14 Fév 2021 - 14:38
Zander n’en veut pas à cet inconnu de l’avoir bousculé. Cela aurait pu arriver à n’importe qui. Il suffisait d’être distrait, d’être perdu dans ses pensées et on ne fait plus attention à ce qu’il nous entoure. Il hoche la tête quand l’inconnu reprend la parole, pour lui expliquer une nouvelle fois qu’il ne regardait pas où il allait. « Je me doute bien.. », qu’il souffle, un discret rictus se dessine sur ses lèvres, de ces rictus qui veulent rassurer les autres. Le hacker pourrait lui répéter que ce n’était rien, mais il reste silencieux, s’apprêtant à ramasser ce qui a tombé dans leur bousculade. L’inconnu semble avoir la même idée que lui et se montre bien plus rapide dans l’exécution de ses gestes : ramassant alors ce paquet de biscuits qu’il ne manque pas de commenter. Quand il lui dit que ce sont ses préférés, aussitôt le californien lui tend le paquet, comme pour le lui rendre. « Très bien », souffle-t-il, en finissant par lancer le paquet dans son panier déjà bien rempli. « Merci », qu’il complète. Il s’apprête à reprendre sa marche, après en avoir terminé dans ce rayon et avec cet inconnu mais ce dernier ne semble pas être du même avis. Sa voix s’élève de nouveau au beau milieu du rayon. Il l’invite boire un café – sûrement au Daveys ou au Marcelline, les deux endroits de la ville où ils peuvent boire du café donc –. Il croise le regard de son interlocuteur qui rougit à mesure qu’il prend la parole devant un Zander, un peu gêné lui aussi. Comme par mimétisme, il sent ses joues se réchauffer et devant prendre une couleur rose ou rouge – intérieurement, il se dit que si Gabriela était là, elle se moquerait bien de lui. « Oui, bien sûr », qu’il répond, en ne perdant pas de sa couleur. « Ce soir ? », s’empresse-t-il de demander. « Enfin si vous êtes libre, bien évidemment », parce qu’il ne veut pas s’imposer et peut-être qu’il a d’autres plans que de boire un café avec lui – ce qu’il comprendrait.

@Aneurin Prendergast

_________________
je rêve, je rêve, je rêve, je plaide coupable
Et voilà ce qu'elle m'a dit
Juste avant qu'elle se barre
Si on n'y arrive pas au paradis
On n'y arrivera nulle part


Aneurin Prendergast

behind
messages : 1095
name : castiells @ marido.
face + © : george mackay; © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : vingt trois ans, 13 novembre.
♡ status : célibataire, désinteressé.
work : aide à tout faire au ranch de windmont.
activities : danser, marcher sans but, regarder les nuages.
home : en colocation avec sa soeur.
points : 1102
moodboard :
meet me by chance. OjY1eT6

“…we're twins, and so we love each other more than other people…”

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2free} : tc.

meet me by chance. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: meet me by chance. · Mar 16 Fév 2021 - 11:58
Il ignorait quelle mouche l’avait piqué pour oser formuler une demande pareille. Celle-ci était loin d’être dégradante ou malvenue mais elle ne lui ressemblait pas. L’envie était pourtant présente mais ce n’était pas comme ça qu’il s’était imaginé aborder le garçon. Aneurin préférait de loin ses fantasmes pudiques à cette réalité qu’il trouvait ridicule et complètement à l’ouest. La chute d’un paquet de gâteaux voilà ce qui les réunissait ; peut-être que plus tard ils en rigoleraient, en pointant mutuellement leurs maladresses, toutefois c’était la honte qui le faisait désormais rougir. Il redoutait la réponse, ne voulait pas la connaitre alors que les minutes filaient lentement dans le brouhaha ambiant. Autour d’eux les gens allaient et venaient, indifférents à ces deux garçons qui paraissaient mal à l’aise et sur le point de s’évanouir à tout instant. C’était bien sa vaine, l’inconnu était aussi mal en point que lui. Il se rappela un évènement similaire il y a de ça plusieurs années après avoir tenté une approche timide auprès d’une de ses camarades de promo. Cette dernière l’avait reçu avec rudesse avant de le répéter à tout vent, ce qui avait suffi à effriter davantage sa réputation de vilain petit canard. Par la suite, il n’avait plus jamais moufté, laissant les autres venir à lui (ce qui marchait pas trop mal car il semblait attirer autrui en dépit de son air prostré), jusqu’à ce jour où il s’était décidé à prendre les devants. Quand le garçon lui répondit, il se détendit aussitôt et ses épaules se relâchèrent. Ce n’était pas un non – qu’il aurait tout autant accepté, loin de lui l’idée de forcer qui que ce soit. Il ne savait même pas ce qui se cachait réellement derrière sa proposition hormis sa volonté d’apprendre à le connaitre parce qu’il ressentait une certaine curiosité à son égard. Bien évidemment, il n’était pas insensible à son charme encore moins à ses rougeurs qui voulaient tout dire. Leur fébrilité était communicative. « Cool super. » Qu’il répondit d’une voix qu’il espérait posée alors que leurs regards se croisaient de nouveau. « Oui je n’ai rien de prévu. Au Davey’s ça te va ? On peut se tutoyer si tu veux. » En règle générale les endroits où se retrouver se comptaient sur les doigts d’une main. Il y avait le Marceline pour le thé et les gâteaux, puis le bar une fois que la nuit était tombée. Pousser ça de quelques heures aurait le mérite de calmer ses nerfs et d’en parler à Maisie pour lui demander conseil comme autrefois. Flirter n’était définitivement pas un exercice dans lequel il excellait. « Je m’appelle Aneurin. » Termina-t-il dans un petit sourire encourageant tout en rangeant ses courses dans le panier. « A ce soir alors, passe quand tu veux. J’y serais vers 20h. » Sur ces entrefaites, il prit la direction opposée pour aller payer.

_________________

the poplars, and willows, and birds pass me by, the mould of the earth to the space in the sky, free from my roots and I'm lost in the wind. wind on the mountain, and the mountain's my friend.

Zander Byrd

behind
messages : 1988
name : ndia
face + © : arthur gosse @bambi eyes(avatar), @all souls(gifs)
multinicks : chani, justyn, vittoriu

age (birth) : 31 (31th oct.)
♡ status : giving her a place in his heart.
work : cybersecurity expert
activities : playing video games, singing rnb songs in the shower, thinking about her*, watching the starlights, going out to sea, hacking
home : a boat @bay port
points : 3661
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) gabriela (s4 : aneurin)

meet me by chance. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: meet me by chance. · Sam 20 Fév 2021 - 17:34
Zander n’a jamais été très à l’aise quand il se trouve face à un inconnu. Il n’y a bien que derrière son ordinateur, dans l’ombre, où il est à l’aise et n’hésite pas un instant. Il réfléchit souvent par deux fois à ce qu’il va dire, à ce qu’il va faire – en finissant par se dire qu’il vaut mieux qu’il ne fasse rien. Zander n’a jamais été de ceux qui prennent leur destin en main. Lui se laisse porter par les fils tirés par les uns et les autres. Si l’inconnu ne l’avait pas invité à boire un verre (comme il vient de le faire à l’instant), jamais le californien ne l’aurait fait. D’ailleurs, le jeune homme semble aussi à l’aise que lui dans les interactions sociales – ce qui rassure quelque part Zander. Il accepte alors son invitation, prenant même l’initiative de formuler une date : ce soir. C’est peut-être trop tôt pour prendre un verre – il ne sait pas trop – mais l’inconnu semble enchanté de cette perspective. « Au Davey’s », qu’il répète à voix haute, en ne quittant pas du regard le jeune homme. Au Davey’s, ce soir. Il imprime ces nouvelles données dans son esprit. « Oui, bien sûr, on peut ». A l’évidence, ils ne vont pas continuer de se vouvoyer comme ils l’ont fait depuis le début. Le californien n’est pas un habitué du Davey’s, il a dû y aller quelques rares fois (tirées souvent par Gabriela ou sa sœur ainée). « Enchanté, Aneurin. Je m’appelle Alexander », qu’il répond, en déclinant son identité. « Enfin, appelle-moi Zander. C’est comme ça que tout le monde m’appelle », il reconnaît, alors qu’un timide discret étire ses lèvres. « 20h, c’est très bien. », il essaiera d’être à l’heure. « A ce soir, Aneurin », il le salue enfin d’un signe de la main avant que leur chemin ne se sépare. Il observe furtivement cet Aneurin reprendre sa route à travers ce rayon. Quant à lui, il termine ses courses et rentrera chez-lui puis prendra un repas sur le pouce (tout en étant devant une partie de jeu en ligne) et retrouvera Aneurin, l’inconnu de la supérette.


@Aneurin Prendergast

Sujet terminé.

_________________
je rêve, je rêve, je rêve, je plaide coupable
Et voilà ce qu'elle m'a dit
Juste avant qu'elle se barre
Si on n'y arrive pas au paradis
On n'y arrivera nulle part

Contenu sponsorisé




behind
the mask

meet me by chance. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: meet me by chance. ·
 
meet me by chance.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: