hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 (understand it's out of your hands)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 

Scar Murphy

behind
messages : 1535
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2864
moodboard : (understand it's out of your hands) Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ dewey ⋅ jürgen ⋅ aurora/woody ⋅ (tc noël)

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (understand it's out of your hands) · Sam 30 Jan - 14:18
understand it's out of your hands
burning bridges, breaking dishes
look, you made me something vicious


@Aurora Pearson — january, 30th (2021)

Le plus souvent, Scar dormait seule chez elle, dans son lit, comme la petite fille sage comme une image qu'elle était. D'autres fois, elle décidait de découcher, non pas pour aller faire des cachotteries ou souiller son corps mais pour passer du temps avec Woody - car il n'y avait que chez lui qu'elle dormait en dehors de son propre appartement. C'était un jour de semaine, il travaillait le lendemain, mais il l'avait accueillie la veille les bras ouverts, sans rechigner, comme à son accoutumée. Bien sûr ils n'avaient pas dormi dans le même lit, elle aimait son meilleur ami mais jamais elle n'irait à l'encontre de ses principes de la sorte. Elle avait dormi dans le lit de Woody, oui, mais sans Woody qui, lui, avait fait un somme sur le canapé du salon, lui laissant la chambre principale telle la princesse qu'elle était (elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix, ne lui avait pas demandé son avis). Il s'était levé aux aurores, elle l'avait entendu mais s'était de suite rendormie, et c'est quelques heures plus tard qu'elle se réveilla à son tour. Elle n'était pas pressée, ne bossait pas avant le début d'après-midi. Elle alla prendre une longue douche bien chaude puis enfila une culotte et une chemise de Woody qui lui fit office de robe tant la différence de taille entre les deux était impressionnante. Elle adorait lui voler ses affaires mais pour traîner à l'intérieur c'était surtout une tenue plus agréable que la sienne. Elle s'affaira en cuisine pour se préparer un petit-déjeuner digne de ce nom, en musique, bougeant son popotin tandis qu'elle poussait la chansonnette en rythme. Elle fut interrompue par la sonnerie et c'est dans un soupir qu'elle alla ouvrir - elle aurait pu l'ignorer, après tout Woody n'était pas chez lui et elle n'avait rien à faire ici, mais sait-on jamais s'il s'agissait de quelque chose d'important.
« Ah, c'est toi. » Une grimace de dégoût déforma ses traits quand elle reconnut Aurora derrière la porte. Elles réussissaient généralement à s'éviter mais la rencontre était aujourd'hui inévitable. Son regard suivit celui de la blonde sur sa tenue frivole et un sourire satisfait prit place sur les lèvres de Scar. « Woody n'est pas là, il est parti nous chercher le petit-déjeuner. » Elle en faisait des caisses pour qu'Aurora aille s'imaginer les pires choses - fausses, évidemment.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Aurora Pearson

behind
messages : 1193
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © lora; dripping alchemy.
multinicks : aneurin, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 2288
moodboard :
(understand it's out of your hands) 8po4


the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : leslie, scar, woody.

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Jeu 11 Fév - 11:03
Depuis les derniers évènements en date, elle s’était considérablement rapprochée de Woody et pour cause, c’était lui qu’elle avait choisi au détriment de son meilleur ami. Ils ne mettaient pas d’étiquette sur leur relation – ni n’en parlaient réellement – mais Aurora se considérait comme étant en couple avec le garçon. C’était une première pour elle après des années où les histoires s’étaient enchainées sans trop de sérieux, si ce n’était Jürgen. Ici encore les mots n’avaient jamais été prononcés ; quand bien même ils eurent existé, tout avait été balayé quand elle avait pris la porte au terme d’une ultime dispute. Elle n’avait pas eu de nouvelles par la suite mais avait suivi de loin ses pérégrinations grâce à mazebird. Visiblement il était plus heureux sans elle à ses côtés alors elle s’efforçait de faire de même du sien. Dès lors quand elle en avait l’opportunité, elle passait une tête chez Woody pour profiter de sa compagnie. Et du temps elle en avait. Maintenant que le groupe était dissout, elle ne faisait plus grand-chose de ses journées hormis trainer à l’appartement et se heurter au syndrome de la page blanche. La musique semblait s’être dérobée à elle sans qu’elle puisse la retenir. Si elle tâchait de maintenir les apparences en affirmant que cela reviendrait surement, rien n’était moins sûr. La petite étincelle était absente et les semaines s’accumulaient. Qu’importe, elle ne voulait pas y songer dans l’immédiat tandis que ses pas la menaient vers la maison de – oserait-elle le dire – son petit ami. Elle les revoyait encore, presque un mois plus tôt à se disputer sur les marches tandis qu’une amitié commençait là où une autre se terminait. N’ayant pas prévenu Woody de sa venue, elle n’était pas certaine qu’il fut là mais sa surprise fut de taille quand le visage de Scar apparut derrière la porte à sa place. « Je pourrais dire la même chose à ton sujet. » Dire que les deux jeunes femmes ne pouvaient pas se sentir était un euphémisme. Elle ignorait comment elles en étaient arrivées là mais elles n’avaient pas fait le moindre effort pour réparer leurs aprioris respectifs. La voir en culotte dans les vêtements de Woody l’agaça immédiatement. Peut-être que le terme de petit ami avait effectivement été utilisé un peu trop vite. Après tout elle ne savait pas grand-chose du lien qui les unissait. « Depuis quand est-il serviable ? » Ajouta-t-elle avec ironie en lui passant sous le nez pour rentrer à l’intérieur. L’odeur de nourriture était alléchante et son ventre se mit à gargouiller. « Je vais l’attendre, je ne suis pas vraiment pressée mais tu dois déjà le savoir je suppose. » Elle ne doutait pas que leur hôte absent, voire Jürgen lui-même ait confié que la bande s’était séparée. « Tu es seule ? » Ajouta t-elle comme pour tâter le terrain au sujet de ce qu’ils avaient pu faire la nuit dernière pour qu’elle se retrouve dans une tenue pareille de si bon matin.

_________________
  
immortelle, assassine, te voilà sortie des flots; je ne pleure pas, je nage, dans le murmure des vagues.

Scar Murphy

behind
messages : 1535
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2864
moodboard : (understand it's out of your hands) Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ dewey ⋅ jürgen ⋅ aurora/woody ⋅ (tc noël)

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Ven 12 Fév - 16:05
Scar ne put cacher sa déception lorsque la porte s'ouvrit sur Aurora, une grimace, presque imperceptible, se dessinant sur son visage jusque-là jovial. Rien de tel que l'apparence de la blondasse pour lui ôter toute joie de vivre. Ses lèvres se fendirent pourtant rapidement d'un sourire quand elle comprit la (mauvaise) surprise qu'elle représentait aux yeux d'Aurora. Il n'y avait qu'à voir la tenue dans laquelle elle était habillée pour qu'on aille s'imaginer tout et n'importe quoi - ce n'était pas voulu, pourtant, Scar aurait voulu rendre Aurora jalouse qu'elle n'aurait pas pu y arriver aussi brillamment. « Il a toujours été serviable, suffit de compter assez pour lui. » Pas peu fière du nouveau coup qu'elle espérait porter à la poitrine d'Aurora, Scar était effectivement du genre à penser que la blonde n'était que de passage dans la vie de Woody, là où il avait avec elle une amitié durable et solide - les deux relations étaient incomparables et elle gagnait haut la main. Son nez se retroussa néanmoins quand la jeune femme la dépassa, entrant ainsi dans l'appartement sans y avoir été invitée. Un soupir s'échappa de ses lèvres mais elle ne dit rien et ferma la porte derrière elle, la blonde ayant visiblement décidé de rester. Rien de bon ne pouvait résulter d'un laps de temps incertain passé ensemble mais si elle voulait jouer à ça, Scar se ferait un plaisir de sauter pieds joints dans la partie.
« Oh, tu veux dire l'absence de perspectives professionnelles ? Oui, j'en ai vaguement entendu parler. » Quel bonheur cela lui avait procuré d'apprendre la dissolution de son groupe. Ne plus savoir Jürgen entre les mains de cette sorcière la soulageait, son ami était devenu bien plus intéressant à ses yeux maintenant qu'ils ne se parlaient plus. « C'est marrant, Jürgen, lui, continue à jouer malgré tout. » Dans sa chambre, certes, et peut-être qu'il ne le faisait pas quand elle ne venait pas le solliciter, elle n'en savait rien à vrai dire, mais c'était bien trop jouissif de lui balancer son amitié avec Jürgen dans la figure en plus de toutes les craintes qui devaient lui trotter dans la tête concernant sa relation avec Woody. « Je suis seule, oui. » Scar savait que c'était normalement le moment où elle lui proposait quelque chose à boire, elle n'avait cependant aucune envie qu'elle s'éternise - et encore moins d'être serviable. « Tu connais Woody, ça risque d'être long. Et on avait prévu de passer la journée ensemble, alors... » Faux, Woody n'était pas censé rentrer dans les minutes suivantes et Scar était censée commencer son shift au Mickey's dans quelques heures. « Je te proposerais bien de rester avec nous, mais ça risque d'être gênant. » Lui annonça-t-elle d'une fausse voix désolée loin d'être crédible.

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Aurora Pearson

behind
messages : 1193
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © lora; dripping alchemy.
multinicks : aneurin, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 2288
moodboard :
(understand it's out of your hands) 8po4


the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : leslie, scar, woody.

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Lun 15 Fév - 19:32
Peut-être que venir à l’improviste était une mauvaise idée finalement. Ils n’étaient pas encore assez proches pour ce genre d’initiatives ; il n’était pas Jürgen et ne le serait jamais. D’ailleurs leur relation était différente de ce qu’elle avait pu vivre avec ce dernier. Elle détestait les comparaisons néanmoins elle ne pouvait pas s’empêcher de noter les similitudes ou à contrario les différences entre eux. Aujourd’hui était précisément de ces occasions-là alors qu’elle se heurtait à un visage détestable au possible. Tout comme les garçons ne pouvaient pas se sentir, il en était de même pour elles, sans trop qu’on sache le pourquoi du comment. C’était là et ça ne partirait pas de sitôt. L’animosité étaient palpable alors qu’elle se dévisageaient sur le palier d’une maison qui n’était pas la leur. Elles n’en viendraient probablement pas aux mains comme leurs moitiés respectives toutefois les mots pouvaient tout autant blesser que les gestes, si ce n’est pire. « Si tu le dis. » Haussant des épaules, elle ne poursuivit pas sur le sujet et se contenta de rentrer à l’intérieur en la poussant sur le côté. Si elle faisait de son mieux pour le cacher, elle était perturbée par la tenue de son hôte de fortune. Fallait-il y voir la conclusion d’une nuit ensemble ou était-ce tout bonnement de la malice ? Elle n’arrivait pas à trancher et s’agaçait de la voir parader dans des vêtements qui ne lui appartenaient pas. « On est en pause c’est tout. On ne rêve pas tous d’être serveuse dans un bouiboui de la ville. » Maugréa-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine. En réalité, il y avait zéro chance pour que le groupe se remette de cette dispute mais Scar n’avait pas besoin d’être au courant des détails. Qui plus est, elle ne doutait pas que son (ex) meilleur ami avait dressé un portrait fort élogieux des circonstances qui les avaient séparés. Inutile d’en rajouter. « Ah vous jouez ensemble ? C’est gentil de sa part de faire une bonne action avec toi. Je ne savais pas qu’il avait récupéré des instruments. » Elle avait beau prétendre être insensible à ses propos, au fond d’elle, Aurora était blessée à bien des égards. L’idée qu’il puisse passer du temps en sa compagnie lui était particulièrement désagréable au même titre que la perspective de le savoir jouer de la musique sans elle. Pour sa part, elle n’arrivait plus à rien, tant au niveau de la composition que de l’écriture. Entre ça et la possibilité que Scar ait couché avec Woody en dépit de sa réputation de sainte nitouche, elle était aux abois. « Vraiment ? Il ne m’en a pas parlé, en fait il ne parle jamais de toi. » Elle n’avait pas la prétention d’affirmer qu’ils se disaient tout – elle avait par ailleurs ses propres secrets – cependant, elle aimait croire que sur ce genre d’information ils pouvaient se faire confiance. « Tu joues tellement mal la comédie, je me demande comment tu arrives à te regarder dans une glace. Surtout quand on sait que tu vas à l’église tous les dimanches. » Après avoir été acculée pendant plusieurs minutes, elle reprit du poil de la bête et s’installa là où la table avait été dressée. Il n’y avait qu’un seul couvert ce qui confirmait que Woody n’avait nulle attention de venir la rejoindre. En revanche pour ce qui était de la veille, elle ne pouvait pas vérifier s’ils avaient dormi dans le même lit ou séparé. Tout ce qui concernait ces deux-là était assez mystérieux à ses yeux. « Vous deviez faire quoi du coup ? Réviser pour la chorale ? Je suis sure qu’il trouvera rien à redire que je sois là avec vous. » De toute façon elle ne lui laissait pas vraiment le choix et patienterait si il faudrait ; personne ne l’attendait.

_________________
  
immortelle, assassine, te voilà sortie des flots; je ne pleure pas, je nage, dans le murmure des vagues.

Woody Hawkes

behind
messages : 515
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : dewey, winifred, myrtle

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 422
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Mar 16 Fév - 19:13
@Scar Murphy & @Aurora Pearson

Veiller sur Scar était devenue une évidence. Il savait quasiment toujours où elle se trouvait, avec qui elle était et ce qu’elle prévoyait de faire. Il l’avait sous son aile et elle pouvait compter sur lui à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.
La veille, la jeune femme s’était pointée à son domicile sans prévenir. Woody l’avait alors accueillie sans rechigner, lui faisant quand même remarquer au passage qu’elle avait eu de la chance qu’il soit chez lui – et seul. Comme à leur habitude, ils avaient passé la soirée à parler de leur quotidien, à manger et à rire des autres (sans oublier de faire une petite prière pour se faire pardonner). Comme à leur habitude encore, Woody avait changé les draps de son lit pour laisser Scar y dormir. C’était d’ailleurs plus simple pour lui car il devait se lever aux aurores pour rejoindre la boulangerie familiale et pétrir le pain du matin. Après une nuit sans rêve, il se leva à 5h et sortit de la maison, en prenant soin de refermer la porte sans la claquer pour ne pas réveiller son amie.

Quelques heures plus tard, Woody était de retour. Il ne s’attendait pas à retrouver Scar chez lui : la plupart du temps, elle disparaissait aussi au petit matin pour retourner à ses activités. D’un air distrait, il glissa alors sa clé dans sa serrure d’une main tandis que de l’autre, il pianotait sur son téléphone pour composer le numéro d’Aurora. La jeune femme lui manquait, il avait besoin de la voir. Aussi, sa surprise fut totale lorsqu’il pénétra chez lui, sans un mot, et découvrit la silhouette de la musicienne assise à sa table à manger. Un sourire large lui fendit le visage et dont il ne se dépêtra pas lorsqu’il réalisa que Scar était toujours là. Les deux jeunes femmes étaient celles qui lui tenaient le plus à cœur : l’une de façon platonique, l’autre de façon passionnelle. « C'est l'heure du brunch ? » La naïveté de sa question flotta dans l’air quelques instants avant qu’il ne soit frappé par le souvenir d’une information qui lui avait échappé. Les deux jeunes femmes se haïssaient, peut-être même autant qu'il haïssait Jürgen. Son sourire se fana et ses épaules s’affaissèrent tandis que son regard passait de l’une à l’autre comme s’il redoutait qu’une bombe éclata au milieu d’elles. Il fut d'ailleurs intrigué, voir franchement alerté, lorsqu'il remarqua la tenue que portait Scar. « Qu’est-ce qu’il se passe ici ? » Craintif, sans doute un peu lâche, il fit un pas en arrière comme si la porte de sortie l’attirait, son trousseau de clés serré dans la paume de sa main.

_________________
❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞

Scar Murphy

behind
messages : 1535
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 2864
moodboard : (understand it's out of your hands) Cd48665a8ba915f5eef22a9a0ab2f5cfe3114c48
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ dewey ⋅ jürgen ⋅ aurora/woody ⋅ (tc noël)

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Dim 28 Fév - 12:03
« Au moins certaines personnes ont le sens des réalités et des responsabilités. » Répliqua-t-elle, les dents serrées, vexée par la remarque d'Aurora. Oui, elle n'était qu'une simple serveuse, mais au moins elle gagnait sa vie et n'aurait jamais à se soucier du lendemain. Elle savait chanter, comme Aurora - elle n'avait pas un talent unique - mais elle n'était pas désillusionnée au point de vouloir en faire une carrière. Et si leur groupe était toujours basé à Windmont Bay, c'est que ce n'était pas demain la veille qu'ils allaient être numéro un des charts mondiaux. « Ce n'est pas une bonne action, on a toujours chanté ensemble. Pour le plaisir. » Et rien que pour le plaisir, pas par obligation professionnelle. Car ça ne suffisait pas à Scar de faire croire à Aurore qu'il s'était passé quelque chose entre Woody et elle, il fallait aussi qu'elle en rajoute en lui faisant comprendre à quel point elle était proche de Jürgen - que ce soit vrai ou non. « Il ne parle jamais de toi non plus, ça tombe bien. » Répondit-elle, mauvaise, avant de tourner le dos à Aurora pour s'occuper de son petit-déjeuner, quand en réalité elle s'éloignait pour ne pas montrer à quel point elle était piquée dans son ego. Woody ne parlait donc jamais d'elle ? Il ne lui parlait certes pas d'Aurora, mais ce n'était pas parce qu'elle ne comptait pas pour lui - au contraire, quand elle abordait le sujet il faisait tout pour dévier sur un autre, comme s'il voulait protéger ce qu'il avait avec la blonde. Était-il dans la même optique concernant leur amitié, ou ne pensait-il tout simplement pas à elle en compagnie d'Aurora ? « Moi, jouer la comédie ? » Scar porta une main à sa poitrine pour feindre l'innocence, comme s'il était ahurissant qu'elle puisse penser une telle chose d'elle. « C'est toi qui vas t'imaginer des choses, je n'y suis pour rien. » Elle haussa les épaules, et alors qu'elle était prête à inventer un nouveau mensonge quant à leurs plans de la journée, elle entendit la clé dans la serrure et se figea, n'ayant aucune envie que Woody les surprenne dans une telle situation. « Il se passe que je me réveillais tranquillement quand Aurora est passée te voir à l'improviste. » Et son ton ne laissait aucun doute quant à sa désapprobation. « Je lui ai dis qu'on avait déjà des plans pour aujourd'hui, malheureusement. » Nouvelle grimace désolée avant de jeter son dévolu sur Woody, sourcil arqué et menaçant. Son meilleur ami savait à quel point elle méprisait la chanteuse, il n'oserait donc pas la contredire devant elle. N'est-ce pas ?

_________________
"I'm a wandering soul lost in a city of homes, the earth is plenty but the soil is thin."

Aurora Pearson

behind
messages : 1193
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © lora; dripping alchemy.
multinicks : aneurin, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 2288
moodboard :
(understand it's out of your hands) 8po4


the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : leslie, scar, woody.

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Mar 2 Mar - 21:34
La conversation s’envenimait à chaque seconde et lui rappelait étrangement celle des garçons il y a de ça plusieurs semaines. Aurora les avait houspillés pour leur manque de savoir-vivre mais reproduisait à présent le même comportement, quoi que plus policé. Néanmoins elle ne pouvait pas se laisser faire impunément alors que Scar prenait un malin plaisir à lui rentrer dedans. Si le point de départ de leur hostilité était impossible à déterminer, il était désormais impossible de le nier ou de prétexter s’apprécier. Aucune des deux ne semblait prête à faire des efforts, bien au contraire, c’était à celle qui aurait le dernier mot. « Ca ressemble à ce que quelqu’un sans talent pourrait dire. Tu ne sais même pas ce que c’est de devoir gérer un groupe. » Il n’y avait pas que l’aspect musical, précisément quand on avait pas de manager pour gérer tout le reste. Outre la composition, il fallait prendre en considération la location de salle ainsi que les costumes ou encore les instruments. Elle avait un statut précaire toutefois elle n’aurait changé pour rien au monde sa vie dont elle appréciait les imprévus autant que les moments d’euphorie. « Tant mieux pour toi. » Répondit-elle d’une voix blanche, incapable de savoir s’il y avait un fond de vérité ou non dans ses propos. Depuis qu’elle s’était séparée de Jürgen dans tous les sens du terme, elle n’avait plus de ses nouvelles ni n’était au courant de comment il gérait son temps libre. Pour ce qu’elle en savait, il pouvait tout aussi bien jouer avec Scar qu’errer dans sa chambre en solitaire tout en cherchant comment tromper l’ennui. Éludant la suite sur sa relation avec Woody qui ne regardait personne si ce n’était eux, elle l’observa jouer les actrices oscarisées. Rien de bien percutant à tel point qu’elle étouffa un bâillement sonore. « C’est bien connu que tu es une sainte oui. » Toute la ville ou presque connaissait son avis sur la question puisqu’elle le criait sur tous les toits. Aurora n’en avait cure, là-dessus chacun faisait ce qu’il voulait à sa guise. Toutefois l’idée de voir son ex meilleur ami en compagnie de Scar avait de quoi la rebuter. Elle s’apprêtait justement à poursuivre quand le bruit de la porte coupa court à leurs échanges houleux. Le maitre des lieux était enfin de retour pour apporter un semblant de vérité à toute cette affaire. Son interrogation naive flotta dans les airs, apportant son lot de soupirs blasés au passage. « C’est justement ce que je me demandais. Je venais te voir et je suis tombée sur Scar dans cette tenue. » Rétorqua-t-elle d’un ton un peu sec tout en toisant les deux protagonistes tour à tour afin d’essayer de comprendre ce qui avait bien pu se passer la nuit dernière. Elle avait beau tout faire pour le cacher, elle n’en demeurait pas moins jalouse de tous ces non-dits qui rendaient l’atmosphère de cette assemblée improvisée relativement pesante. « Peu importe quels sont ces plans, j’ai suggéré que ma présence ne gênerait personne, n’est-ce pas ? » Pour dire vrai elle n’avait aucune envie de passer sa journée auprès de Scar cependant elle avait besoin de savoir ce que Woody allait faire. Elle se retint d’ailleurs de se lever pour le serrer dans ses bras afin de ne pas être ce genre de copine qui s’affichait en permanence pour marquer son territoire. À défaut de bouger, elle se servit à boire en piochant dans les préparations de la traitresse. « Au moins tu sais faire à manger. » Qu’elle ajouta en secouant la tête.

_________________
  
immortelle, assassine, te voilà sortie des flots; je ne pleure pas, je nage, dans le murmure des vagues.

Woody Hawkes

behind
messages : 515
name : fai
face + © : rpattinson ©romane
multinicks : dewey, winifred, myrtle

age (birth) : 31 ans
work : boulanger le jour, trouble-fête le soir.
activities : pilote amateur, chaque dimanche à l'église, pseudo-guide touristique.
home : bridgewater way.
points : 422
moodboard : « T’es un homme mort, Rowley ! Que Dieu m’en soit témoin ! » - Woody Hawkes, November 2020.
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

(understand it's out of your hands) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) · Hier à 17:50
@Scar Murphy & @Aurora Pearson

Woody connaissait Scar depuis de nombreuses années et sur le bout des doigts. Dès qu’une émotion traversait ses traits, il savait la décrypter et ne se trompait jamais. Dès qu’elle mentait, il le comprenait et s’en irritait. Tous les deux étaient de fervents croyants mais elle dans un extrême qui le laissait admiratif ; aussi, la voir mentir devant lui le fit grimacer. Elle était prête à pêcher pour tenir tête à Aurora. D’un regard, il lui fit comprendre qu’il lisait dans son manège et poussa un soupire avant de reporter son attention sur la chanteuse dont la présence chez lui lui apportait des sentiments contradictoires. Si dans un premier temps il avait été heureux de la voir, il commençait à ressentir une sensation proche de l’anxiété. « Ta présence est la bienvenue, je te rassure. » Pour autant, il ne fit pas un pas vers elle, comme si le terrain entre eux était miné. Il tourna la tête ensuite vers Scar qui se tenait face à eux, toujours affublée de ses vêtements personnels. « C’est idiot, mais j’ai l’impression que t’es partie chiper dans mon armoire. Je me trompe ? » Question rhétorique parce qu’il était encore suffisamment lucide pour reconnaître ses vêtements. Distraitement, il leva une main pour se frotter le crâne, réfléchissant à la meilleure façon de désamorcer une situation qui lui échappait. « Je vais être honnête : là tout de suite, j’aimerai revenir sur mes pas et vous laisser à vos échanges. Mais j’ai l’impression que ce n’est pas une option, puisque c’est chez moi. » Il s’essaya à un sourire gêné mais ne perçut aucune réciprocité de la part des deux jeunes femmes et son sourire finit par disparaître pour laisser la place à un air penaud. A contrecœur, il reprit la parole et s’adressa à Scar. « Tu veux bien monter te changer, s’il te plait ? Aurora et moi, on va faire un tour, tu peux prendre ton temps. » Il voulut paraître confiant et rassurant mais il n’était pas à l’aise avec cette façon de faire. Suggérer à Scar de se préparer à quitter les lieux avait quelque chose de contre-nature. Elle était son amie et avait sa place chez lui mais pour le bien de tous, il savait que c’était la bonne attitude à avoir. Il fit alors un pas vers la brunette et lui attrapa l’épaule pour adoucir ses propos. « Je t’appelle demain. »

_________________
❝ I come and stand at every door, I always leave with less than I had before, bet I can make you smile when the blood, it hits the floor. ❞
Contenu sponsorisé




behind
the mask

(understand it's out of your hands) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (understand it's out of your hands) ·
 
(understand it's out of your hands)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: