hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 most of us are strangers (l/i).


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light
Aller en bas 

Irene Lacroix

behind
messages : 189
name : lora (ōkami).
face + © : mara lafontan — mine (av).
multinicks : minha · sakura · sijia · yuri.

age (birth) : twenty four (20/12).
work : sculptor, painter, artist.
activities : drawing naked, enjoying stuff, avoiding responsabilities.
home : small apartment above her workshop/gallery, bridgewater way.
points : 322
moodboard :





introvert war;

DENY REALITY

« it's like I want to be alone but I want to be touched »





tw:
 



the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON — fr/eng ⋅ gavin, leia.

most of us are strangers (l/i). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· most of us are strangers (l/i). · Mer 3 Fév - 20:37

most of us are strangers
we live in a rainbow of chaos
@Leia Ortiz — 31.01.2021


Que ce soit au détour d’une rue, sur internet, à la terrasse d’un café ou lors d’une rencontre au hasard. Les traits, les expressions, des visages et ces aura particulières, Irene ne sait jamais quand ça va la frapper. Des muses, elle en a eu et continuera à en avoir. C’est un peu la magie de l’instant, la petite surprise du quotidien. Est-ce que quelqu’un (ou quelque chose) va provoquer ce déclic en elle aujourd’hui ? Ce n’est bien sûr pas contrôlable, et fort heureusement. C’est ce qui rajoute de la beauté à ce qui finira par en ressortir. L’éphémère d’une étreinte artistique.

C’est ainsi qu’elle a fait la connaissance de Leia. Elle ne la connaissait absolument pas, ce qui ne l’a pas empêché de l’aborder une première fois, dans l’espoir de pouvoir la revoir par la suite. C’est qu’Irene ne va pas par quatre chemins et d’autant plus lorsqu’elle a une idée en tête. On n’ira pas dire qu’elle en fait presque une obsession mais c’est vrai, parfois elle en frôle la limite. Malgré tout, elle ne se montre jamais pressante auprès de ces personnes qui dégagent quelque chose qui l’inspire. Ils resteront des croquis, des souvenirs. Ce qui ne sera pas le cas pour la jeune femme rencontrée il y a peu de temps.

Irene lui a donné rendez-vous près de l’emblématique phare de la ville. L’océan à perte de vue, les falaises menaçantes et fascinantes qui sont frappées par les vagues agitées. La française est, pour une fois, à l’heure et profite de ce moment seule pour préparer son matériel. A l’écart des touristes et amoureux du phare, Irene a réussi à dégoter un petit endroit discret mais dont l’horizon laisse une certaine impression. Elle dispose ses affaires lorsqu’elle entend finalement des pas derrière elle. Irene se retourne et croise le regard de Leia. — Te voilà ! Parfait, on va pouvoir commencer, elle l’accueille d’un sourire enjoué alors qu’elle s’approche de son modèle du jour. — Il faudrait que tu te mettes ici, elle lui indique la position qu’elle devra tenir, installée sur un rocher, là voilà ! Si tu ne te sens pas à l’aise, n’hésite pas à m'en faire part. T’as de la chance, j’suis pas chiante. Irene s’en écarte enfin pour rejoindre son chevalet. — Au fait merci d’avoir accepté de venir, je sais que ça peut paraitre un peu soudain et étrange mais j’espère que t’apprécieras l’expérience.

_________________
the nights we owned are broken by the morning.
 
most of us are strangers (l/i).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light-
Sauter vers: