hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-16%
Le deal à ne pas rater :
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour filtre à air voiture et ...
15.37 € 18.40 €
Voir le deal

 i knew you were trouble (ruth & milo)

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic

✬ love, lust, faith and dreams.
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Davenport

behind
messages : 2960
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.ricciardo + self, l4andonorriss, j.camp
multinicks : caseynathantommy

age (birth) : thirty-two (22/02)
♡ status : ditched, ghosted. call it what your want.
work : owner and manager of the camp tomahawk lake
activities : volunteer at the hospital (portland). running, fishing, hiking, cycling, yoga, meditation, playing ticket to ride & phase 10.
home : a chalet on camp tomahawk lake
points : 2212
moodboard :
i knew you were trouble (ruth & milo) 48ea775fab13ac90e31dd2b049ff17db6ca799dd
RPS EN COURS
saint valentin (jean)ruthopheliagiselle

RPS EN ATTENTE
citra, sage.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ | close |

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· i knew you were trouble (ruth & milo) · Lun 15 Mar - 23:35

i knew you were trouble
trouble, trouble, trouble

@Ruth Moore — mars 16 (2021)

La journée de congé lui a été imposée afin d’enfin se soumettre à un check-up complet, que Milo réalise à la clinique de Windmont Bay. Il n’y a rien rien d’alarmant, au-delà de la fatigue intense qu’il ressent parfois ces dernières semaines, mais le médecin a fini par le convaincre de faire ces quelques tests, par sécurité. A jeun, il se présente à l’hôpital et commence par une radio du thorax avant d’être dirigé vers une autre pièce pour effectuer sa prise de sang. C’est généralement à l’hôpital de Portland qu’ont lieu ses examens ainsi que son traitement, mais pour le peu qu’il a à faire, Milo peut compter sur la petite clinique de Windmont Bay. C’est du moins ce qu’il pense, jusqu’à ce que l’infirmière qu’il fuit comme la peste, dans la métropole, ferme le rideau et se tourne vers lui. Elle lui a bien signalé être nouvelle en ville mais Milo n’a pas, de lui-même, associé son déménagement à un transfert d’hôpital. La bonne nouvelle est qu’il n’aura plus à supplier l’infirmière en chef pour avoir quelqu’un d’autre que Moore lorsqu’il se rendra à Portland, car elle est de loin l’infirmière la moins douée qui lui aie été donné de rencontrer. Et pourtant, Milo en a vu un tas défiler au cours de sa jeune vie, de la plus expérimentée à l’étudiante de première année ! Il a toujours été le cobaye parfait, connu de tous dans les couloirs de l’hôpital et qui ne râle que rarement. Mais Ruth Moore, c’est une toute autre chanson. Une tortionnaire qu’il tient le plus loin possible de ses veines, mais qui parvient toujours à le retrouver.
Ses lèvres s’étirent malgré lui dans un large sourire et, posant son hoodie sur le côté, Milo hôte son t-shirt avant de lui désigner son torse nu - et cicatrisé - d’un geste théâtrale. C’est elle qui l’a réclamé, spécifiquement, à travers les messages qu'ils échangent pour une raison qui reste inconnue. « Comme promis. En espérant que ça ne vous déconcentre pas trop pour parvenir à trouver une veine. » Il raille, sourit bêtement à sa propre connerie avant de prendre place sur le siège en tendant les deux bras. Milo est généreux, il lui laisse même le choix. Il ferait surtout bien de ne pas faire le malin tant qu’elle n’en a pas fini avec lui mais on lui a planté tant d’aiguilles dans l’épiderme qu’elles ne lui provoquent plus aucune réaction. « Vous ne travaillez plus du tout sur Portland ? » Qu’il sache où prendre rendez-vous, la prochaine fois.

_________________

keep me in the moment
i've been thinking 'bout time and where does it go. how can i stop my life from passing me by, i don't know. i've been thinking 'bout family and how it's going so fast. will i wake up one morning just wishing that i could go back ?


Dernière édition par Milo Davenport le Mer 24 Mar - 8:39, édité 1 fois
she only reveals what she wants you to see.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Moore

behind
messages : 248
name : fai
face + © : eratajkowski / saaya
multinicks : wlemon, whawkes, dgriffith, pking

age (birth) : 31 ans, 7 septembre
♡ status : célibataire
work : infâme infirmière
activities : les treks dans la nature, tondre sa pelouse le dimanche matin à 8h, mettre ses prospectus dans la boîte aux lettres du voisin, se rendre à des meetings républicains, critiquer les fake news, pourrir la vie de Shiloh.
home : in Shiloh's nightmares (Pioneer Oak)
points : 748
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i knew you were trouble (ruth & milo) · Mar 16 Mar - 23:25
@Milo Davenport

En sortant du lit ce matin, Ruth ne s’était pas imaginée sa journée mais si elle l’avait fait, elle n’aurait certainement pas parié sur un striptease gratuit.

Assise à son bureau d’infirmière, Ruth accumulait les prétextes pour ne pas traiter une patiente qui attendait dans le hall d’accueil de la clinique depuis 45 minutes. Un coup d’oeil avait suffit à la jeune femme pour comprendre les maux de cette souffrante : elle venait pour un ongle de pied incarné, ce qui rebutait Ruth au plus haut point. Alors, secrètement, elle avait décidé de manière très arbitraire de ne pas être celle qui viendrait nettoyer la plaie en prévision du travail chirurgical inévitable du médecin. Aussi, sa joie fut à son paroxysme lorsque sa collègue lui signala l’arrivée de Milo Davenport. Le jeune homme était considéré comme une priorité autant à l’hôpital de Portland que dans la modeste clinique de Windmont Bay. D’un bond, Ruth se leva alors de son siège et attrapa le dossier du patient. D’un pas guilleret, elle se dirigea vers la salle où l’attendait Milo depuis quelques secondes seulement. « Bonjour Bon-… ! » Sa phrase resta suspendue tant le spectacle qu’il lui offrit la surpris. Rapidement, il justifia son acte en lui remémorant leur échange de textos et elle plissa le nez, visiblement agacée qu’il ai la prétention de croire que son torse nu et balafré suffirait à lui faire perdre son professionnalisme. « Rien n’y personne ne parviendra à me déconcentrer. Vous êtes entre de bonnes mains, soyez rassuré. » Pourtant, elle commença par attraper directement une fiole vide et y accola une étiquette sans passer par l’étape de la déclinaison d’identité du patient pourtant essentielle pour s’assurer que les examens administrés étaient les bons. « Allez, on va tester le bras droit. Je me sens chanceuse ! » Elle accola deux doigts au creux de son coude et prit son temps pour palper l’endroit désiré. Elle s’y attarda d’ailleurs pendant un bon moment, comme si elle n’arrivait pas à trouver la pression sanguine qui l’intéressait. « Portland ? Ah, bien sûr que si ! Lorsqu’ils ont besoin de renfort ou pour former les jeunes infirmiers, je me rends toujours disponible ! » Elle eut un sourire rêveur et finit par lâcher un « Ah ! » de satisfaction avant d'attraper un coton, de l’imbiber d’alcool de sa main libre (faisant renverser de nombreuses gouttes sur le jeans de Milo) et de frotter avec frénésie l’endroit qu’elle voulait piquer.

_________________
❝ She'll promise you more than the garden of Eden, then she'll carelessly cut you and laugh while you're bleeding but she brings out the best and the worst you can be. ❞
✬ love, lust, faith and dreams.
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Davenport

behind
messages : 2960
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.ricciardo + self, l4andonorriss, j.camp
multinicks : caseynathantommy

age (birth) : thirty-two (22/02)
♡ status : ditched, ghosted. call it what your want.
work : owner and manager of the camp tomahawk lake
activities : volunteer at the hospital (portland). running, fishing, hiking, cycling, yoga, meditation, playing ticket to ride & phase 10.
home : a chalet on camp tomahawk lake
points : 2212
moodboard :
i knew you were trouble (ruth & milo) 48ea775fab13ac90e31dd2b049ff17db6ca799dd
RPS EN COURS
saint valentin (jean)ruthopheliagiselle

RPS EN ATTENTE
citra, sage.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ | close |

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i knew you were trouble (ruth & milo) · Mer 24 Mar - 8:34
Si une grande cicatrice, loin d’être gracieuse, traverse sa poitrine de haut en bas, Milo n’a aucune honte à s’exiber devant l’infirmière et prend même plaisir à lui rappeler que c’est elle qui a demandé à ce qu’il fasse tomber la chemise à leur prochain rendez-vous. Cette marque a beau le trahir, lorsqu’il se retrouve dans l’intimité avec une personne qui ignore tout de son histoire, il est impossible pour lui de la détester car elle lui rappelle avant tout la deuxième chance qui lui a été offerte dans la vie. Sans cette greffe, cela ferait plus de treize ans que son corps serait six pieds sous terre, l’esthétique n’est qu’un détail. Et voir qu’elle est déstabilisée de le voir là suffit à le faire sourire bêtement, parce que Milo, il ne lui faut pas grand chose pour l’amuser. « Je n’avais pas le moindre doute. » Dit-il, sa voix empreinte d’ironie. S’il y a bien une infirmière avec qui Davenport ne s’estime pas “entre de bonnes mains” c’est bien elle. Ruth Moore était sans doute destinée à une carrière de bouchère et personne ne semble vouloir lui souffler sa vrai vocation, vers laquelle il sera préférable pour tout le monde de la voir se diriger. « Il vous faut une dose de chance pour trouver une veine ? » Non parce qu’il lui semblait avoir entendu qu’elle était une professionnelle. Milo la nargue ouvertement et commence à pomper avec sa main lorsqu’il la voit chercher une veine pendant un certain temps, alors qu’il pourrait sans aucun doute effectuer cette prise de sang seul. « Je ne vous savais pas si généreuse. » Dit-il, octroyant une triste pensée à ces étudiants qui n’apprendront rien de bon de la jeune femme. A se demander quelle est la personne qui lui a octroyé un diplôme et le droit d’exercer ses fonctions mais, pour avoir déjà posé la question à l’hôpital de Portland, on lui a assuré que son diplôme avait été vérifié et était bien réel. Peut-être que, comme tout dans la vie, ce bout de papier s’achète aussi. Les yeux sur la peau qu’elle va finir par lui décoller à force de frotter avec le coton, Milo sursaute lorsque l’alcool arrive sur son jeans et se redresse légèrement sur sa chaise par réflexe, comme si cela pouvait lui permettre d’éviter de recevoir la bouteille complète. « Pas de pantalon la prochaine fois, je note. Vous pouviez juste le demander, la communication c’est la clé. » La clé de quoi ? Milo ne le sait pas lui-même et parle juste pour la taquiner, parce que ça l’amuse beaucoup plus que ça ne le devrait. « Je vais peut-être m’en charger moi-même ? » Il offre, râleur, avant de frotter sa main sur son jeans taché, non sans lâcher son avant bras des yeux dans le cas où elle déciderait de le prendre par surprise. « Il va me falloir un tissu et de l’eau froide si je tiens à le sauver. Ou ça fera 90$. » Et s’il est sérieux, Milo lui offre un sourire narquois. Il n’empêche que si elle pouvait se décider à le piquer avant qu’il ne soit trop tard pour sauver son vêtement, ça l’arrangerait beaucoup.

_________________

keep me in the moment
i've been thinking 'bout time and where does it go. how can i stop my life from passing me by, i don't know. i've been thinking 'bout family and how it's going so fast. will i wake up one morning just wishing that i could go back ?
she only reveals what she wants you to see.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Moore

behind
messages : 248
name : fai
face + © : eratajkowski / saaya
multinicks : wlemon, whawkes, dgriffith, pking

age (birth) : 31 ans, 7 septembre
♡ status : célibataire
work : infâme infirmière
activities : les treks dans la nature, tondre sa pelouse le dimanche matin à 8h, mettre ses prospectus dans la boîte aux lettres du voisin, se rendre à des meetings républicains, critiquer les fake news, pourrir la vie de Shiloh.
home : in Shiloh's nightmares (Pioneer Oak)
points : 748
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i knew you were trouble (ruth & milo) · Ven 26 Mar - 18:30
Ruth n’avait peut-être pas beaucoup d’empathie, mais elle avait un don pour interpréter les sous-entendus, surtout lorsque ceux-là la concernaient. D’une susceptibilité folle, elle comprit immédiatement que Milo faisait preuve d’ironie à son encontre et elle lui lança un regard noir pour le lui faire remarquer. Comme s’il avait absolument besoin d’en rajouter, il l’interrogea sur ses capacités et elle sentit le rouge lui monter aux joues. « Pardon ? Mais non… Enfin… » Elle détourna le regard un instant et prit une profonde inspiration pour retrouver son calme ce qui n’était pas une mince affaire. Entre son torse nu, ses pics à répétition et sa propre incompétence, Ruth avait beaucoup de mal à rester stoïque. Elle finit toutefois par refaire face à son patient et, empotée, elle ne se rendit pas compte qu’elle déversait sa bouteille d’alcool sur ce dernier. « Les étudiants m’adorent, sachez-le. Surtout les garçons, je dois représenter leur idéal d’infirmière, quelque chose comme ça. » Etonnamment, elle paraissait convaincue de ses propre propos alors qu’il était assez évident que la raison de leur appréciation envers elle se trouvait ailleurs. Milo se mit alors à s’agiter sur son siège et lui fit remarquer sa maladresse. « Ah ! Mais ce n'est rien ! » Elle reposa la bouteille d’alcool dont l’odeur à présent imprégnée sur le jeans de Milo embaumait toute la pièce. « Arrêtez de faire le malin. » répondit-elle, agacée, à son allusion concernant sa tenue. Il eut alors l’extrême toupet de lui proposer son aide et Ruth fronça franchement les sourcils, comme s'il venait d'insulter toute sa famille sur plusieurs générations. « Vous charger de quoi ? Ah non non, je vous vois venir Davenport ! Vous, vous cherchez à nuire à ma réputation ! » Elle s’exécuta toutefois lorsqu'il lui demanda des mouchoirs et un peu d’eau mais elle ne sembla pas décolérer pour autant. « Tenez ! » Lâcha-t-elle à l’instant où elle lui lança un paquet de mouchoirs et une bouteille d’eau minérale. « Une fois que vous aurez terminé de faire le précieux, je pourrais enfin vous piquer ? Parce qu’il y a d’autres patients que vous dans cette clinique, je vous rappelle ! » Bien que Ruth tenait à rester à l’écart de la plupart des visiteurs de l'hôpital, elle ne manquait jamais une occasion pour les utiliser comme prétexte, dans l’unique but de se donner de l’importance.

_________________
❝ She'll promise you more than the garden of Eden, then she'll carelessly cut you and laugh while you're bleeding but she brings out the best and the worst you can be. ❞
✬ love, lust, faith and dreams.
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Davenport

behind
messages : 2960
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.ricciardo + self, l4andonorriss, j.camp
multinicks : caseynathantommy

age (birth) : thirty-two (22/02)
♡ status : ditched, ghosted. call it what your want.
work : owner and manager of the camp tomahawk lake
activities : volunteer at the hospital (portland). running, fishing, hiking, cycling, yoga, meditation, playing ticket to ride & phase 10.
home : a chalet on camp tomahawk lake
points : 2212
moodboard :
i knew you were trouble (ruth & milo) 48ea775fab13ac90e31dd2b049ff17db6ca799dd
RPS EN COURS
saint valentin (jean)ruthopheliagiselle

RPS EN ATTENTE
citra, sage.

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ | close |

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i knew you were trouble (ruth & milo) · Mer 31 Mar - 22:07
Son regard noir étire les lèvres de Milo un peu plus, avant d’effacer ce dernier de son visage lorsque Ruth Moore se retourne et balbutie, à court d’argument. « C’était une blague, je sais que vous êtes une professionnelle. » Dit-il sur un ton plus sérieux, quand bien même il n’en pense rien. L’infirmière a beau l’énerver et ne faire preuve d’aucun professionnalisme à son égard, piquer ou ça fait mal n’a jamais fait partie des activités préférées de Davenport qui apprécie se moquer et chercher les autres, à condition que ça ne les blesse pas. Sourcil arqué lorsqu’elle lui parle de ses étudiants masculins qui l’apprécient, Milo vient se presser les lèvres en se demandant s’il doit ou non lui faire savoir que la plupart d’entre eux ont surement accédé, comme lui, à ses photos (pas-si-)privées. Il s’abstient cependant, ne souhaitant pas prendre la place du messager - qui se fera forcément détester pour oser y faire référence. Et puis au fond, il ne connait pas ces fameux étudiants et n’a aucune preuve de ce qu’il avance ! S’il se dit que c’est normal, pour lui, de se montrer familier avec le personnel hospitalier, Milo sait parfaitement qu’il n’aurait jamais dû répondre aux messages de l’infirmière, envoyés de son numéro privé, au-delà d’une confirmation pour son rendez-vous. Il a conscience, aussi, qu’il a franchi une limite en s’autorisant à voir ces photos, dont l’infirmière lui a elle-même parlé. Il y a vu une invitation à peine voilée à aller jeter un œil et regrette  - à moitié, pour être honnête - d’avoir laissé sa curiosité l’emporter. « Je cherche juste à sauver mon jeans, votre réputation n’a pas besoin de moi. » Et qu’elle ne déduise ce qu’elle veut, il s’en moque un peu, sur le moment, de souligner son incompétence. Un accident est vite arrivé, à n’importe qui, mais lorsque votre boulot vous donne le pouvoir sur la vie des autres, au sens littéral du terme, l’erreur n’est pas permise. Et Ruth, elle les enchaîne. De plus en plus, Milo questionne son diplôme, voir peut-être son identité si la jeune femme dispose du graal en question. Il rattrapa au vol les mouchoirs et l’eau qu’elle lui balança, imbiba le tissu pour ensuite le poser sur son pantalon afin d’éponger l’alcool pur qu’elle venait d’y renverser. Milo n’avait que peu d’espoir pour la survie de son pantalon - et pour être tout-à-fait honnête, n’en avait pas grand chose à faire - mais par principe, il se devait de se montrer un peu dramatique à ce sujet, plus pour lui faire remarquer son inaptitude qu’autre chose. « Peut-être que vous devriez vous occuper de ces autres patients, je peux attendre que quelqu’un d’autre soit disponible. » Il offrit, tout en sachant qu’il n’y avait que rarement deux infirmières de service en même temps dans cette petite clinique locale. « Ou vous pouvez vous en charger, de préférence avant que mon bras ne vire complètement au bleu. » Il tapota le garrot qui lui serrait toujours le bras, dans lequel il commençait à avoir des fourmis.

_________________

keep me in the moment
i've been thinking 'bout time and where does it go. how can i stop my life from passing me by, i don't know. i've been thinking 'bout family and how it's going so fast. will i wake up one morning just wishing that i could go back ?
she only reveals what she wants you to see.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Moore

behind
messages : 248
name : fai
face + © : eratajkowski / saaya
multinicks : wlemon, whawkes, dgriffith, pking

age (birth) : 31 ans, 7 septembre
♡ status : célibataire
work : infâme infirmière
activities : les treks dans la nature, tondre sa pelouse le dimanche matin à 8h, mettre ses prospectus dans la boîte aux lettres du voisin, se rendre à des meetings républicains, critiquer les fake news, pourrir la vie de Shiloh.
home : in Shiloh's nightmares (Pioneer Oak)
points : 748
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i knew you were trouble (ruth & milo) · Mar 13 Avr - 14:33
L’effort de Milo à son égard pour la rassurer ne lui semblait pas totalement sincère mais elle l’accepta. Il n’était pas utile qu’elle pinaille d’avantage, surtout qu’elle était encore en période d’essai dans cette clinique. « Je préfère. » conclut-elle, toujours assez gênée de la situation. Il lui assura alors qu’il ne lui voulait rien de mal, si ce n’est l’empêcher de ruiner son jeans et cette fois, elle le regarda avec attention avant de conclure qu’il disait vrai. Ce constat, bien que maigre, suffit à lui rendre le sourire et elle se détendit. Cet homme avait jusqu’ici suscité chez elle beaucoup de méfiance, surtout lors de leurs échanges de sms mais elle devait reconnaître qu’il n’avait pas un mauvais fond. Il s’agissait là, sans doute, de la raison pour laquelle il était aussi populaire à l’hôpital de Portland et dans cette clinique. Elle le regarda se débarbouiller avec les mouchoirs et fit mine de tripatouiller parmi ses fioles lorsqu’il émit l’éventualité qu’elle laisse sa place à quelqu’un d’autre. Surprise, elle arqua un sourcil et le regarda comme s’il venait de dire une énormité. « Mais de dites pas de bêtises. » Elle pouffa doucement de rire avant de laisser son regard glisser sur l’avant-bras de son patient qui, effectivement, commençait à souffrir du garrot destiné à sa piqûre. « Ah, vous êtes douillet ! » Dit-elle pour se dédouaner mais se décidant enfin à procéder à la manœuvre. Elle fit glisser son tabouret jusqu’à son patient et se mit à toucher le creux de son coude avec minutie. Elle chercha ainsi pendant plusieurs secondes, grimaçant par moment, esquissant un sourire une autre fois, pour finalement grommeler dans sa barbe. Elle ne trouvait pas la veine aussi facilement qu’elle l’aurait souhaité. « Vous êtes assez atypique. » Conclut-elle, un brin nerveuse, mais sans se décourager. Finalement, elle finit par trouver ce qui lui parut être une veine bien épaisse et planta sa seringue sans prévenir. Manque de bol, elle se trompa et retira rapidement l’aiguille, l’air confuse. « Pardon ! Je recommence ! » Et avant même de lui laisser le temps de réagir ou de se débattre, elle replanta sa seringue, cette fois avec succès, dans la bonne veine. Le sang commença à s’écouler dans la fiole et Ruth arbora un sourire éclatant, comme si elle venait de remporter une bataille acharnée. « Pas mal, non ? Enfin... Presque pas ! » dit-elle dans un gloussement, comme si sa blague était absolument hilarante, en remplissant les trois fioles demandées.

_________________
❝ She'll promise you more than the garden of Eden, then she'll carelessly cut you and laugh while you're bleeding but she brings out the best and the worst you can be. ❞
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

i knew you were trouble (ruth & milo) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i knew you were trouble (ruth & milo) ·
 
i knew you were trouble (ruth & milo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic-
Sauter vers: