hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

 (no rest when you sleep in shadows)

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Murphy

behind
messages : 2018
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © endless love.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 3715
moodboard : (no rest when you sleep in shadows) 36dac8c4c175b0103e541da1e8801e65703bf272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ wayne/katarina ⋅ peter ⋅ woody ⋅ irene

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· (no rest when you sleep in shadows) · Ven 26 Mar - 18:36
no rest when you sleep in shadows
there's nowhere to run when all is coming undone
you can try but you can't hide from the big guns


@Peter Hartsfield — march, 26th (2021)

Lorsque Monsieur Hartsfield l'avait invitée à dîner un soir de cette semaine, invitation faite après la messe, Scar en avait été ravie. Le soir-même, elle s'était faite toute jolie, des habits qui lui allaient à ravir sans pour autant être trop sexy, un maquillage léger mais qui la mettait en valeur, et une tonne de parfum. Scar n'était pas amoureuse de cet homme assez âgé pour être son père, elle appréciait tout simplement les valeurs qu'ils avaient en commun, et il s'agissait d'un homme tout à fait charmant - il était vrai qu'elle n'avait pas autant d'affinités avec sa femme, mais il fallait dire que Monsieur Hartsfield avait cette aura qui l'attirait indéniablement. Elle fit néanmoins un effort et acheta un paquet de fleurs avant d'arriver chez les Hartsfield, à défaut de ramener une bouteille de vin puisque la jeune femme ne buvait pas d'alcool. Elle sonna à la porte de la maison familiale et elle afficha son plus beau sourire lorsque le père de famille vint lui ouvrir la porte.
« Bonsoir, Monsieur Hartsfield. » Elle se contenta de lui serrer la main car ils n'en étaient pas encore à se faire des accolades pour se saluer. « Je suis ravie d'être ici ce soir, merci pour cette invitation. La soirée va être merveilleuse. » Elle en faisait toujours des caisses avec lui, les Hartfield étaient un couple bien connu de l'église, des piliers dans leur communauté, et forcément elle voulait se faire bien voir d'eux et donc des paroissiens. Elle s'entendait à peu près avec tous les membres de la famille, si ce n'était la bête noire de leurs enfants qu'elle soupçonnait s'adonner à des pratiques honteuses. « Bonsoir, Madame Hartsfield. » Cette fois son sourire était un peu moins flamboyant mais elle se força à aller à sa rencontre et lui tendit le bouquet de fleurs, satisfaite lorsqu'elle disparut derrière la porte de la cuisine, probablement pour remplir un vase d'eau. Elle suivit le père de famille dans le salon, sautillant presque sur place, mais alors qu'elle s'apprêtait à reprendre la parole, son visage se décomposa quand elle réalisa qu'ils n'étaient pas seuls dans la pièce. « Peter ? » S'étonna-t-elle, les yeux ronds comme des billes et ses lèvres n'esquissant même pas l'ombre d'un sourire. S'il y avait bien une personne qu'elle aurait aimé ne pas voir ce soir, c'était bien lui. « Tu dînes avec nous ce soir ? C'est merveilleux. » Elle en pensait tout le contraire, Peter le savait très bien, mais elle l'avait dit avec un enthousiasme si parfaitement feint que le patriarche n'y verrait que du feu - et afin d'accentuer ses propos, elle se permit de s'approcher du jeune homme pour déposer un baiser sur sa joue, ayant compris depuis quelques temps que les parents Hartsfield l'imaginaient bien avec leur progéniture.

_________________
"She wanted to be alone, but not lonely. That was very different; that was something that ached and hurt dreadfully right inside one."
write your sins away.
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Hartsfield

behind
messages : 1739
name : corpsie.
face + © : c. rowe + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - oliver - tony.

age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : his own flat on harbor row.
points : 1561
moodboard :
(no rest when you sleep in shadows) Peterp10
I have tasted your mind,
I cannot forget its flavor.


(no rest when you sleep in shadows) 6kVRrST

(no rest when you sleep in shadows) Kisspng-gilets-high-visibility-clothing-zipper-safety-5b1148b22535b6.3751503315278593781524

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3} . Eliot (s3), Jules, Scar.

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (no rest when you sleep in shadows) · Jeu 1 Avr - 16:21
Le vendredi était un jour spécial pour Peter, teinté d’une douce amertume car c’était le moment de la semaine où il disait momentanément au revoir à Eliot, se retrouvant dans un lit qui n’avait guère l’habitude d’être aussi vide, et où il se rendait chez ses parents pour leur dîner hebdomadaire. Il appréciait les bons repas concoctés par sa mère, qui avaient tendance à lui manquer car les deux garçons n’étaient pas de fins cuisiniers, et pouvait compter sur elle pour repartir avec de quoi bien manger pour le reste du week-end. Depuis quelques semaines, cependant, il passait la porte du domicile familial avec une boule au ventre, perturbé par l’idée que sa sœur ait pu balancer une information compromettante à son sujet. La confiance qu’il plaçait en sa fratrie n’était que relative, car il avait conscience que la religion primait sur les liens du sang. Toutefois, le temps s’écoulait et les regards lancés par son paternel n’étaient pas plus suspicieux qu’auparavant. Son inquiétude était allée croissante lorsque, dès son arrivée, son père lui avait assuré avec un coup de coude complice qu’ils auraient de la visite ce soir-là. Sans être mis dans la confidence de l’identité de l’intrusion du jour, il malmenait l’accoudoir du canapé en y enfonçant ses ongles, se redressant à chaque fois qu’il entendait le bruit d’un véhicule dans la rue. Ses soupçons prirent forme de la plus désagréable des façons quand il reconnut la voix de l’invitée mystérieuse dès l’instant où elle franchit le seuil de la demeure. « C’est pas vrai, » marmonna-t-il dans sa barbe avant de se remettre debout. Et si. « Scar… Quel plaisir... » Un faux sourire s’étala sur son visage durant les salutations qu’il espérait les plus brèves possibles. C’était sans compter sur les talents d’actrice de la malvenue. Ses poings se serrèrent quand la demoiselle s’avança vers lui, plaqua ses ongles manucurées sur son épaule et planta une bise hypocrite sur sa joue. Il posa une main défensive sur sa taille, pour appuyer dessus dans un geste imperceptible par les autres témoins de la scène et la détacher de lui le plus rapidement possible. « Avec vous, oui, » reprit-il, pas trop fan de la façon dont elle s’appropriait les lieux, comme si elle avait davantage été ici chez elle que lui. Il toussota à cause de son parfum trop fort et esquissa un pas de côté afin de s’éloigner de la brunette. « J’ai l’impression que ça fait une éternité. Tu viens toujours à l’église ? » Il était difficile de la manquer lorsqu’elle graciait les bancs de sa présence, cependant il devait faire bonne figure et feindre un intérêt pour elle, pour faire plaisir à son père. Ce dernier était d’ailleurs tout sourire, en train de les fixer avec ce qui ressemblait fortement à une idée derrière la tête. « Je vais aider Maman à la cuisine, » proposa-t-il avant d’être arrêté dans son élan. « Non, j’y vais. Reste avec Scar, vous avez certainement plein de choses à vous raconter ! » Il ponctua sa phrase d’un clin d’œil appuyé qui fit frémir Peter, peu habitué à ce genre de complicité de la part du patriarche. Le petit brun poussa un long soupir avant de se laisser tomber dans le canapé. « Qu’est-ce que tu fous là ? » demanda-t-il alors à la plus fausse pieuse que comptait leur congrégation. « Tu te tapes souvent l’incruste comme ça ? »

_________________

You see through right to the heart of me, you break down my walls with the strength of your love. I never knew love like I've known it with you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Murphy

behind
messages : 2018
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © endless love.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 3715
moodboard : (no rest when you sleep in shadows) 36dac8c4c175b0103e541da1e8801e65703bf272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ wayne/katarina ⋅ peter ⋅ woody ⋅ irene

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (no rest when you sleep in shadows) · Lun 5 Avr - 23:22
Scar avait passé sa journée à attendre l'heure d'aller chez les Hartsfield, ravie de passer du temps avec ce couple si important au sein de leur église - mais sa joie se dissipa rapidement lorsqu'elle comprit que Peter, soit l'antéchrist, allait passer la soirée avec eux. Ça n'aurait pas dû la surprendre, après tout il était leur fils, mais même si elle comprenait que les apparences dictaient de maintenir plus ou moins les liens familiaux, Scar, elle, n'avait aucune famille avec laquelle mettre ça en place et ne comprenait donc pas vraiment comme cela marchait. Mais bien consciente que Monsieur Harsfield avait une idée derrière la tête les concernant, Scar décida de jouer le jeu et alla embrasser Peter pour faire bonne figure - et parce qu'elle souhaitait lui taper sur les nerfs, car s'il craquait et l'envoyait paître, c'était lui qui passerait pour un fils ingrate et elle resterait l'invitée parfaite. Elle s'efforça de garder son sourire lorsqu'elle sentit la main de Peter la repousser doucement et ne se fit pas prier pour s'éloigner de lui, espérant qu'elle aurait de quoi s'occuper pour ne pas trop lui adresser la parole pendant la soirée.
« Bien sûr, quelle question. J'y suis tous les dimanches, minimum. Qu'est-ce que tu insinues ? » Toujours souriante malgré cette envie de lui sauter à la gorge, elle planta son regard dans celui de Peter comme pour le mettre au défi de la challenger ; car il perdrait à ce jeu, elle n'hésiterait pas à affirmer des choses qu'elle ne faisait que soupçonner devant ses parents s'il voulait passer cette soirée sur ce ton. Ravie quand elle l'entendit dire qu'il allait aider sa mère en cuisine - soit la pièce où tous les Hartsfield inutiles semblaient se réunir - son visage se décomposa lorsque Monsieur Hartsfield disparut à la place de son fils, les laissant en tête-à-tête dans le salon. « Je ne me suis pas incrustée, je suis invitée par ton père. Au moins un qui a bon goût dans cette famille. » Non seulement Scar n'approuvait pas le mode de vie de Peter - ou tout du moins, ce qu'elle s'en imaginait, et elle menait doucement mais sûrement son enquête - mais en plus elle lui en voulait terriblement de gâcher sa relation avec ses parents quand elle-même aurait tout donné pour avoir une famille. « Je sais pas si t'es au courant, mais ta mère a probablement déjà imaginé la robe que je porterai à notre mariage. » Si elle jouait le jeu devant les Hartsfield pour se faire bien voir, l'idée de finir avec Peter ne l'enchantait pas plus que lui. Elle ignorait s'il était au courant du plan machiavélique de ses parents mais avec cette confession elle avait l'infime espoir de se trouver un allié, car il s'agissait sûrement là du seul sujet sur lequel ils seraient d'accord.

_________________
"She wanted to be alone, but not lonely. That was very different; that was something that ached and hurt dreadfully right inside one."
write your sins away.
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Hartsfield

behind
messages : 1739
name : corpsie.
face + © : c. rowe + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - oliver - tony.

age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : his own flat on harbor row.
points : 1561
moodboard :
(no rest when you sleep in shadows) Peterp10
I have tasted your mind,
I cannot forget its flavor.


(no rest when you sleep in shadows) 6kVRrST

(no rest when you sleep in shadows) Kisspng-gilets-high-visibility-clothing-zipper-safety-5b1148b22535b6.3751503315278593781524

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3} . Eliot (s3), Jules, Scar.

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (no rest when you sleep in shadows) · Ven 16 Avr - 16:25
Peter était un individu facile à vivre, il n’avait pas suffisamment de caractère pour détester les autres – sa religion ne lui permettait pas – et il n’en voyait de toute manière pas l’utilité. Certes, cela ne voulait pas dire qu’il n’avait pas ses têtes, néanmoins il faisait l’effort d’être le plus disponible et ouvert possible. Avec Scar, c’était différent, la jeune femme était dotée du talent malvenu de s’immiscer sous sa peau et de le faire frissonner d’angoisse dès que son regard se posait sur elle. Ils avaient pourtant tout pour s’entendre, le même âge, la même passion pour la Bible, mais non, le conflit semblait être leur lot. « Je n’insinue rien, Scarlett, ne t’en fais pas. » Il se retint de préciser qu’il s’agissait de sa spécialité, à elle, et qu’il lui laissait volontiers. Il ne pouvait hélas pas jouer trop au malin avec elle, encore moins en présence de ses parents, car il avait une réputation à tenir et la brunette ne se gênerait pas le moins du monde de le faire passer pour un être odieux, voire pire, au moindre dérapage. Ses yeux se plissèrent pour la dévisager lorsqu’elle se permit d’insulter l’ensemble de sa famille, comme si elle était la digne représentante du bon goût alors que sa tenue vestimentaire indiquait tout le contraire. « Et tu t’y connais en mauvais goût, c’est vrai. » Les mots étaient partis tout seuls, et il se pinça les lèvres afin de ne pas les accompagner d’un rire nasal. « Qu’est-ce que tu racontes ? » grimaça-t-il, écœuré par la simple idée de tenir la main de cette hypocrite. Il n’y avait pas grand-chose d’improbable dans cette annonce, car ses parents avaient déjà essayé de le caser avec Winnie, plusieurs années auparavant, et ils considéraient que la première venue un tant fût peu croyante et majeure conviendrait à leur cadet. Peter préférait ne pas imaginer le jour où il devrait donner un grand coup de pied dans leur piédestal et leur annoncer qu’il préférait passer le reste de ses jours avec un homme. Il savait que la situation pesait sur leur relation, mais il n’était pas encore prêt à officialiser sa relation avec Eliot, il y avait déjà bien trop de monde au courant et cela le faisait vivre avec une angoisse constante dans les tripes. « J’espère qu’elle a prévu le voile pour cacher ton visage, » marmonna-t-il, mauvais joueur, même si Scar était loin d’être laide, en tout cas pas de l'extérieur. Il ne put s’empêcher de lâcher un rire nerveux en se tournant à nouveau vers elle. « T’es pas sérieuse, hein ? » Elle pouvait pousser le bouchon un peu loin pour l’enquiquiner, leurs rapports étaient ainsi établis depuis des années, mais là, elle y allait fort.

_________________

You see through right to the heart of me, you break down my walls with the strength of your love. I never knew love like I've known it with you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Murphy

behind
messages : 2018
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dlipa ⋅ © endless love.
multinicks :
giselledanielodetteshiloh


age (birth) : 25 y.o. (22/08)
♡ status : proud virgin, no sex til marriage.
work : waitress @ mickey's dinner.
home : a flat right next to the davey's.
points : 3715
moodboard : (no rest when you sleep in shadows) 36dac8c4c175b0103e541da1e8801e65703bf272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : vittoriu ⋅ wayne/katarina ⋅ peter ⋅ woody ⋅ irene

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (no rest when you sleep in shadows) · Dim 18 Avr - 21:15
Scar plissa les yeux, suspicieuse. Elle ne faisait nullement confiance à Peter, elle le savait louche et le soupçonnait de cacher des choses à ses parents ainsi qu'à toute la communauté. Dès la première fois où elle l'avait vu, elle avait détesté tout ce qu'il représentait - quand sur le papier, ils avaient pourtant tout pour s'entendre. Mais Scar ne faisait jamais dans la demi-mesure, il lui fallait un quart de seconde pour savoir si oui ou non elle apprécierait une personne, et malheureusement Peter était tombé du mauvais côté - comme beaucoup de gens. « Moins que toi, visiblement. C'est quoi ces chaussures ? » Une réplique d'un niveau maternelle mais Scar était rarement rationnelle lorsqu'il s'agissait de Peter. L'homme lui hérissait le poil même quand il ne faisait et disait rien, et elle avait cette fâcheuse manie de toujours vouloir avoir le dernier mot. Elle préféra alors sortir sa carte surprise pour pouvoir l'énerver autant que sa présence l'insupportait, lui laissant sous-entendre que ses parents organisaient secrètement leur mariage. Elle avait pensé que Peter serait un minimum au courant des cachotteries de ses parents, mais visiblement le jeune homme était complètement à côté de la plaque, ce qui n'était pas étonnant quand on connaissait le phénomène. Un fin sourire machiavélique étira alors ses lèvres maquillées, pas peu fière de l'effet qu'elle avait créé : elle aurait aimé pouvoir dégainer son téléphone portable et immortaliser le visage décomposé du brun.
« Tu serais chanceux d'avoir une femme comme moi, Peter. Au cas où le miroir te mentirait, t'as rien d'un Brad Pitt. » Vexée, Scar croisa les bras sur sa poitrine, le nez plissé. Elle haussa les épaules à la question de son interlocuteur, sans l'ombre d'un sourire. « Ça ne m'enchante pas plus que toi, figure-toi. » Qu'il n'aille pas croire qu'elle avait envie de ce mariage, Peter était à l'opposé du genre d'homme qu'elle aimait - si elle avait un genre, car Scar ne regardait pas les garçons, elle avait d'autres choses plus importantes à faire que rêvasser du prince charmant. Elle y croyait, l'attendait désespérément, mais ne le cherchait pas activement pour autant. « Mais ça, tes parents ne sont pas obligés de le savoir. » Elle se rapprocha de Peter, quand bien même être aussi proche de lui l'irritait au plus haut point, afin que le couple Hartsfield ne les entende pas depuis la cuisine. « Tu plieras avant moi, d'une façon ou d'une autre, et tu décevras toute la famille. » Scar porta une main à sa poitrine pour feindre un coeur brisé par une telle attitude de sa part, quand elle écopera du beau rôle.

_________________
"She wanted to be alone, but not lonely. That was very different; that was something that ached and hurt dreadfully right inside one."
write your sins away.
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Hartsfield

behind
messages : 1739
name : corpsie.
face + © : c. rowe + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - oliver - tony.

age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : his own flat on harbor row.
points : 1561
moodboard :
(no rest when you sleep in shadows) Peterp10
I have tasted your mind,
I cannot forget its flavor.


(no rest when you sleep in shadows) 6kVRrST

(no rest when you sleep in shadows) Kisspng-gilets-high-visibility-clothing-zipper-safety-5b1148b22535b6.3751503315278593781524

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3} . Eliot (s3), Jules, Scar.

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (no rest when you sleep in shadows) · Hier à 16:16
Si la soirée s’éternisait davantage, Peter risquait de se retrouver avec les yeux coincés derrière la tête tant il les levait au ciel toutes les dix secondes. Scar était impayable, insupportable, et surtout intraitable avec lui. Le cadet Harstfield n’était pas doté des mêmes armes que la jeune femme, il n’était pas en mesure de se battre bec et ongles comme elle pouvait le faire. Il avait une âme trop bonne, et sans doute trop pure, pour cela. Raison pour laquelle il ne ferait jamais un bon duo avec Scar – qui portait à merveille son sobriquet. Il siffla entre ses dents face à l’attaque gratuite sur son physique, qui faisait moins mal que celle sur ses baskets, se mordillant l’intérieur des joues afin de trouver une répartie suffisante pour lui rabattre le caquet. « Mon miroir ne me renvoie pas une vision déformée de la réalité. Et puisque tu veux jouer le jeu de la comparaison, t’es même pas dans le top cinquante des plus jolies filles de Windmont Bay. » Sa meilleure amie se hissait en haut de ce classement. Tel Satan personnifié, la jeune femme effaça la distance entre eux afin de lui murmurer des paroles tout aussi diaboliques, qui lui firent froid dans le dos. Il n’avait aucune idée de la façon dont elle s’y prenait pour mettre un pied dans l’église sans prendre feu instantanément. Il serra les poings en soutenant son regard quelques instants, tiraillé entre l’envie de lui enfoncer dans le visage et celle de s’enfuir en pleurant jusque dans sa chambre. « Toute ma famille, Scar, » rectifia-t-il, afin de lui faire comprendre qu’elle n’en ferait jamais partie. Elle appuyait là où ça faisait mal, car rendre ses parents fiers avait été une mission depuis son plus jeune âge, alors qu’il savait que la barre n’était pas très haut. Ils avaient officieusement pardonné à un pédophile, dès lors tout écart de conduite apparaissait dérisoire. Et pourtant, un poids dans sa poitrine lui intimait qu’elle avait raison, qu’il vivait une existence qui ne serait pas acceptée par les siens, qu’il serait renié de tous s’il avouait la vérité. Il déglutit bruyamment avant de détourner le regard, il se remit prestement debout, sans savoir où aller. La jeune femme lui avait coupé tout appétit, le repas promettait d’être laborieux. « C’est prêt, vous pouvez passer à table ! » La providence frappa enfin pour le libérer de son bourreau et il se dirigea vers la partie salle à manger sans jeter un coup d’œil en direction de l’indésirable. Malheureusement, il était placé juste en face d’elle et ne pouvait éviter son regard perçant au cours du repas. « Alors, de quoi avez-vous parlé ? » s’enquit la mère de famille, un sourire cordial sur les traits, mais pas aussi enjoué que Scar l’avait laissé entendre. Et si elle se jouait de lui depuis le début pour le pousser dans ses retranchements ? « De Dieu, Maman, comme toujours avec Scar, il n’y a pas de sujet plus important ! »

_________________

You see through right to the heart of me, you break down my walls with the strength of your love. I never knew love like I've known it with you.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

(no rest when you sleep in shadows) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (no rest when you sleep in shadows) ·
 
(no rest when you sleep in shadows)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: