hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-22%
Le deal à ne pas rater :
Nike – Débardeur de running pour Femme
31 € 40 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

 Addiction is a disease, being a bitch is a choice.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way

the world spins madly on
Voir le profil de l'utilisateur
Finn Prentis

behind
messages : 2722
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; tearsflight
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden ▴ ophelia

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober - hopefully for good.
work : back at the fire house.
activities : staying sober ∙ going on runs ∙ avoiding Shiloh ∙ focusing on her career ∙ sharing popcorn with Nic in front of their favorite tvshows
home : with Nic
points : 2686
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Shiloh ▴ Eugene ▴ Jace ▴ Rae | fr/en ▴ closed

Addiction is a disease, being a bitch is a choice. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Addiction is a disease, being a bitch is a choice. · Ven 26 Mar - 23:50
Addiction is a disease, being a bitch is a choice.
@Raelyn Irvine - 26.03.21  @ AA meeting


Le premier anniversaire de la mort de Resen approche à grands pas et si Finn comprend que pour le commun des mortels, le fait qu’elle ait encore un peu plus d’un mois devant elle devrait faire qu’elle n’y pense pas tant que ça, la jeune femme y pense pourtant constamment. Elle y pense en se levant le matin, en se brossant les dents, en prenant le chemin de la caserne, en y croisant Shiloh, en explosant de rire face aux blagues de ses collègues, en déjeunant et tout le reste de la journée jusqu’à en rêver toutes les nuits. Parfois, ce n’est qu’un bruit de fond, quelque chose dont elle a conscience mais à quoi elle ne prête pas particulièrement attention, d’autres fois, c’est plus présent. Pas handicapant, mais bel et bien là. Finn gère. Sincèrement, elle y arrive, elle n’a pas plus envie de boire que d’ordinaire mais elle sait qu’elle marche sur le fil du rasoir et que les choses risquent de se compliquer au fur et à mesure que la date fatidique approche. Après en avoir longuement discuté avec son sponsor, elle a donc pris la décision de se rendre deux fois par semaine à des meetings. Parait-il qu’il vaut mieux prévenir que guérir, et si Finn se serait sûrement contentée de lever les yeux au ciel et de passer son chemin il y a quelques mois de cela, elle prend désormais sa guérison bien plus au sérieux qu’elle ne l’a jamais fait.
Une fois le rendez-vous des alcools anonymes ajourné, réunion à laquelle elle s’est abstenue de participer, la jeune femme se dirige vers le stand où se trouve le café à peine buvable et se contente de prendre un verre d’eau pétillante à la fontaine. Elle trouve toujours étrange de rester après ces rendez-vous mais s’est rendue compte au fur et à mesure de ce processus de guérison qu’avoir quelques têtes familières incite à revenir régulièrement, sans qu’elle ne sache vraiment si c’est de la curiosité, de l’affection pour ces personnes ou quelque chose de fondamentalement différent. Alors que rapidement des petits groupes se forment, Finn aperçoit une jeune femme un peu en retrait qui semble ne pas vraiment vouloir se mélanger. Les bras croisés sur sa poitrine, elle semble plutôt attendre quelque chose, sans que Finn ne puisse deviner quoi. Elle hésite quelques secondes puis se dirige vers celle-ci, lui tendant une assiette de cookies qu’elle a saisi au passage. “Hey, moi c’est Finn. C’est la deuxième fois que je viens aux rendez-vous du vendredi. T’es une habituée ?” demande-t-elle, se disant que c’est un moyen comme un autre de faire la conversation. Qui résisterait à un cookie aux pépites de chocolat ?

_________________

Sometimes giving up is the strong thing, sometimes to run is the brave thing. Sometimes walking out is the one thing that will find you the right thing. It's time to go.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine

behind
messages : 1004
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © corpsie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, pablo.

age (birth) : vingt quatre ans, 13 avril.
♡ status : en reconversion emotionelle.
work : étudiante en astrophysique.
activities : aider les autres, faire chier ses parents, trainer en centre ville.
home : auprès des siens, en famille.
points : 1159
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : finn, nick.

Addiction is a disease, being a bitch is a choice. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Addiction is a disease, being a bitch is a choice. · Lun 12 Avr - 17:08
Contrairement à ce qu’on pouvait s’imaginer, Raelyn n’était pas complètement insensible aux reproches ou conseils que les siens pouvaient lui donner. Elle entendait mais refusait d’agir pour une raison qui lui échappait. Peut-être parce que c’était plus simple d’être en colère contre la terre entière plutôt que de se remettre en question. Néanmoins les mots de Zelie ainsi que ceux de Dario avaient eu son effet sur elle car quelque chose s’était brisé et elle avait eu envie de sortir de ce cercle infernal. Dès lors elle avait pris l’initiative de se rendre à une réunion d’alcooliques anonymes même si en réalité, elle touchait un peu à tout, pas seulement à l’alcool. Cependant c’était déjà un bon début et la preuve qu’en dépit de ses excès, elle voulait aller mieux. Elle avait donc rejoint un centre qui s’occupait de ça et avait assisté au déroulement normal d’une séance en restant bien au fond de la salle. Quiconque désirait parler pouvait le faire pour exprimer son cheminement personnel à base d’échecs et de réussites. De son côté, elle n’avait pas pipé mot hormis pour donner son nom et dire que c’était sa première fois. Elle n’était pas forcément bavarde naturellement et elle était encore moins prête (dans l’immédiat) à raconter sa vie à des inconnus. Pourtant être ici lui avait fait du bien, tout en lui permettant de se mêler à des gens qui partageaient un quotidien assez similaire au sien. La tentation était parfois de tous les instants et refuser d’y céder était certainement le plus compliqué. À la fin du meeting, elle s’attarda un peu sans vraiment savoir pourquoi. Elle n’avait pas envie de rentrer chez elle pour affronter ses parents et une part de curiosité lui donnait envie de rester sans toutefois se mêler à la foule. Ici ou là des groupes se formaient pour échanger ou se féliciter mutuellement tandis que certains se hasardaient à prendre un verre – sans alcool évidemment – ainsi qu’un biscuit. Bras croisés sur la poitrine, Raelyn patientait dans son coin quand une jeune femme la rejoignit. Elle lui jeta un coup d’œil rapide et se raidit légèrement. « Salut. Non c’est la première fois. » Lâcha t-elle d’une voix neutre en toisant l’assiette sous son nez. Elle parut hésiter une seconde mais finit par se saisir d’un biscuit tout en dévisageant son interlocutrice. Dans la mesure où Rae était arrivée en retard, elle ne se souvenait pas si cette dernière avait pris la parole précédemment ou non. En tout cas elle donnait l’impression d’aller bien même si les apparences étaient souvent trompeuses. « Moi c’est Raelyn. » Elle prit une bouchée de son cookie et poursuivit avec plus d’empathie dans la voix. « Ça se passe toujours comme ça ? On discute puis on mange et on repart chacun de notre côté ? » Finalement les séries n’avaient rien inventé du tout puisque la réalité était assez semblable, quoi qu’un peu moins glamour à en juger par la décrépitude de la salle où ils se trouvaient.

_________________

my body is a cage that keeps me from dancing with the one I love but my mind holds the key | @ arcade fire.
the world spins madly on
Voir le profil de l'utilisateur
Finn Prentis

behind
messages : 2722
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; tearsflight
multinicks : ali ▴ daphne ▴ gibi▴ ayden ▴ ophelia

age (birth) : 29 yo (3|05)
♡ status : sober - hopefully for good.
work : back at the fire house.
activities : staying sober ∙ going on runs ∙ avoiding Shiloh ∙ focusing on her career ∙ sharing popcorn with Nic in front of their favorite tvshows
home : with Nic
points : 2686
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Shiloh ▴ Eugene ▴ Jace ▴ Rae | fr/en ▴ closed

Addiction is a disease, being a bitch is a choice. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Addiction is a disease, being a bitch is a choice. · Dim 18 Avr - 20:05
Finn acquiesce d’un signe de tête en entendant Raelyn lui dire que c’est la première fois qu’elle se rend à ce meeting. Maintenant qu’elle prononce ces mots, elle se dit que cela devait être elle, la jeune femme qui s’est présentée comme nouvelle. Finn n’a pas réussi à l’apercevoir, la salle étant pleine et espère que celle-ci ne s’en offusquera pas. Venir à son premier meeting est une étape importante mais il est encore plus important qu’elle se sente assez à l’aise pour pouvoir revenir. Mais la jeune femme semble se détendre en attrapant le cookie et dévoile finalement son prénom à Finn. “Enchantée ! C’est un très jolie prénom.” dit-elle avant de s’éloigner de quelques pas pour reposer l’assiette (après y avoir pris un gâteau) et se reconcentrer vers sur la jeune femme. Un léger rire s’échappe des lèvres de Finn quand Raelyn résume ce qu’elle a vu des meetings. Elle s’était fait exactement la même réflexion à l’époque. “Ca dépend de chacun et du meeting auquel tu vas, en réalité. Certains discutent seulement… d’autres vont au restaurant. J’ai eu un groupe une fois qui allait systématiquement au bowling après leur meeting…” Finn hausse doucement les épaules. “Personnellement, je suis plutôt du genre à discuter, rester entre quinze minutes et une demi-heure puis partir, mais j’me suis aussi fait de vrais amis avec qui j’allais dîner régulièrement.” Mais ça, c’est plutôt quand elle vivait encore à Eagan, dans le Minnesota. Finn ne sait pas vraiment pourquoi mais ici, elle n’a trouvé personne avec qui le courant est réellement passé. Elle apprécie les gens présents, mais il lui manque quelque chose pour avoir de vrais atomes crochus et avoir une relation en dehors de cela. Mis à part avec son sponsor, mais leur relation est quasi professionnelle. Finn se demande d’ailleurs si c’est pour ça qu’elle parvient à rester sobre, parce qu’elle n’a que ses problèmes à gérer mais elle doit bien avouer que cela lui manque de ne pas fréquenter des gens qui comprennent ce qu’elle vit. Dean, son cousin, a beau être toujours présent pour l’écouter et s’efforcer de ne pas la juger lorsqu’elle dit avoir terriblement besoin d’un verre, elle sait très bien qu’il ne comprend pas vraiment ce qu’elle traverse et ne le comprendra jamais. Elle sait d’ailleurs aussi que le jour où elle sera vraiment sur le point de craquer, elle n’aura envie d’appeler aucun d’entre eux. “Si tu penses que ce meeting ne te convient pas, il y en a d’autres ici ou aux alentours… J’ai eu un peu de mal à en trouver un qui me convenait personnellement alors si tu te dis que tu détestes tous ceux qui ont parlé ce soir… dis-toi que tu peux toujours en essayer un autre !” Le groupe n’est pas particulièrement désagréable, loin de là mais il y a parfois des choses qui prennent des proportions ridicules quand on vient aux premiers rendez-vous des alcooliques anonymes, tant parce que le manque est trop important que parce que l’on se fait une montagne de ce genre de meetings. Finn, elle, était ressortie particulièrement déçue du premier auquel elle avait assisté, ne comprenant pas pourquoi elle se sentait pire qu’avant. Comment pouvait-elle espérer avoir plusieurs années de sobriété comme tous les gens présents quand elle était incapable de tenir une heure sans une bouteille ?

_________________

Sometimes giving up is the strong thing, sometimes to run is the brave thing. Sometimes walking out is the one thing that will find you the right thing. It's time to go.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

Addiction is a disease, being a bitch is a choice. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Addiction is a disease, being a bitch is a choice. ·
 
Addiction is a disease, being a bitch is a choice.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: