sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

 (there ain't no running from me)

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1541
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © self.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : 24 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : burlesque dancer at the illunis, former figure skater.
home : sharing ayden's bed.
points : 2331
moodboard : (there ain't no running from me) B5902f41650708b83030e4cb5154531dfbedfa78
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : yuri ⋅ deanna ⋅ jem ⋅ marla/leonor

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· (there ain't no running from me) · Sam 27 Mar 2021 - 17:55
there ain't no running from me
haven't you heard the news that i get to choose
how it plays out, no matter how you scream and shout


@Jace O'Connor — march, 26th (2021)

Accoudée au comptoir du Davey's, un verre dansant entre ses mains, Odette se mordillait l'intérieur de la joue par nervosité alors que son regard était fixé à l'autre bout de la salle. Jace était en train de parler avec une jeune femme, certes mignonne mais qui ne lui arrivait pas à la cheville, et ils semblaient déjà bien proches, trop proches, pour que ça ne l'énerve pas. Elle rigolait à chacune de ses paroles, et Odette connaissait assez Jace pour savoir qu'il n'était pas hilarant à ce point et qu'elle en faisait donc des caisses pour le séduire. Elle se donnait un rôle de pimbêche et Odette avait du mal à croire qu'elle pouvait plaire à l'irlandais étant donné qu'elle semblait à l'opposé d'elle, mais peut-être n'était-il pas très regardant lorsqu'il voulait juste tremper sa nouille (ce qui n'était pas de bonne augure pour elle non plus). Odette soupira et tourna le dos au couple pour ne plus penser à eux et essayer de profiter de sa soirée malgré tout, exaspérée par son propre comportement. La jalousie ne faisait pas partie de son vocabulaire alors pourquoi est-ce qu'une telle scène la dérangeait ? Elle savait pertinemment que Jace couchait avec d'autres filles qu'elle et l'idée ne l'avait jamais dérangée ; en être témoin était une toute autre affaire, apparemment. Lorsqu'un homme s'approcha d'elle pour lui offrir un verre, elle finit le sien d'une traite et opina du chef pour accepter sa proposition. Il commença alors à lui faire la conversation mais le regard de la brune ne cessait de glisser sur l'irlandais à l'autre bout du bar. Elle s'autorisa un deuxième cul sec avant de quitter son interlocuteur sans cérémonie pour s'avancer vers Jace et la blondasse qui s'était permis de glisser sa main sur le bras de son amant. Arrivée à leur hauteur, elle ne leur laissa pas le temps de réagir qu'elle attrapa Jace par la nuque pour l'attirer vers elle et partager avec lui un baiser passionné dont ils avaient le secret. Elle resta accrochée à son cou alors qu'elle se retournait vers l'inconnue, un sourire hypocrite sur les lèvres et les sourcils haussés comme pour lui dire qu'est-ce que tu fous encore là ? Elle glissa ensuite sur la chaise qu'elle occupait quelques secondes auparavant, soulagée de la voir partir - qu'elle aille donc se trouver une autre proie.
« C'était moins une, t'avais l'air de bien t'emmerder. » Impossible qu'elle admette cette jalousie mal placée, elle avait déjà du mal à se l'avouer à elle-même, alors elle préféra lui faire croire qu'elle pensait l'avoir sauvé d'un mauvais coup. « Elle était pas jolie, la pauvre. Croire qu'elle peut se taper un mec comme toi, c'est bien, l'espoir fait vivre. » Un rire mauvais s'échappa de ses lèvres et elle glissa une pinte de bière vers Jace qu'elle avait commandée avant de les déranger, prête à passer la soirée avec lui comme si de rien n'était.

_________________
"But what if I trip, what if I fall and what if I sin and what if I break then am I the monster, just let me know."
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jace O'Connor

messages : 319
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 50
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, calla (aneurin)

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Ven 16 Avr 2021 - 19:48
there ain't no running from me
haven't you heard the news that i get to choose
how it plays out, no matter how you scream and shout


@Odette Lynch — march, 26th (2021)

Ce soir, pas de boulot, seulement une petite soirée détente après une grosse journée passée au ranch. La fatigue se faisait sérieusement sentir mais il n'avait pu refuser de prendre un verre avec deux mecs de salle de sport. Seulement ça tournait toujours de la même façon avec eux : un verre entre potes signifiaient qu'en moins de temps qu'il le fallait pour le réaliser, c'était chacun de son côté pour se trouver la plus belle plante de la soirée. Aujourd'hui n'échappait à la régle, les deux bruns étaient déjà à l'autre bout du bar, chacun avec une blonde pendue à ses lèvres. Jace, lui, faisait face à une fausse rousse qui riait bien trop fort à chacune de ses phrases même lorsque ça n'avait rien de drôle. Il avait beau se trouver hilarant (à sa façon, quoiqu'on en dise), il ne l'était pas non toutes les trente secondes. C'était faux et ridicule, mais la dénommée Leah avait un décolleté plutôt sympathique sur lequel louché pour passer le temps. Elle n'était pas non plus désagréable, elle était même rigolote lorsqu'elle arrêtait de rire comme ça, mais ce n'était pas sa tasse de thé.  L'irlandais avait néanmoins remarqué Odette dans un coin de la pièce. Elle était tout sauf discrète à le regarder si souvent, mais ce serait mentir que de dire qu'il n'en jouait pas un peu -avec elle et à jouer de ses propres réactions avec Leah pour titiller un peu plus Odette. Il n'était sûr de rien, et pourtant, il était prêt à le parier : cette situation ne lui plaisait pas, et ce n'était qu'une question avant qu'elle ne débarque.
Bingo. Seulement il ne l'avait pas vu arriver si vite, et encore moins qu'elle pointe ses lèvres su rles siennes sans la moindre présentation avant. Une fois le baiser achevé, Jace ne peut s'empêcher de sourire comme un con, amusé par sa petite scène qui n'avait certainement besoin ni de sous-titre ni d'explication. L'irlandais glisse son bras autour de sa taille le temps que Leah se volatilise -franchement remontée mais qui ne donne visiblement pas dans le scandale- et finalement c'est la brunette qui s'extrait pour s'asseoir sur le tabouret. « ça va les chevilles ? » demande-t-il en riant en réceptionnant la bière qu'elle glisse devant lui. « tu peux le dire hein. Tu crevais de jalousie. Ton petit manège là... » il a un sourire sur le coin des lèvres et a bien envie de l'emmerder. Il se rapproche un peu, penche la tête, doucement. « Aussi évident qu'un nez au milieu de la figure » il prend une gorgée de sa pinte et la repose, sans se départir de son rictus. « dis plutôt que le mec à qui tu causais ne te satisfaisait d'aucune manière et que tu flippais de me voir repartir avec celle-là... » lache-t-il avec son air de con fini mais qu'il sublimait avec un sourire adorable. Jouer avec les nerfs -et la mauvaise foi- de la jeune femme était un jeu d'enfant, surtout lorsque c'était si évident.

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1541
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © self.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : 24 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : burlesque dancer at the illunis, former figure skater.
home : sharing ayden's bed.
points : 2331
moodboard : (there ain't no running from me) B5902f41650708b83030e4cb5154531dfbedfa78
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : yuri ⋅ deanna ⋅ jem ⋅ marla/leonor

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Sam 17 Avr 2021 - 18:53
La jalousie n'était pas un concept qui lui était familier, pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait jamais assez apprécié quelqu'un pour ressentir une émotion qui s'en rapprochait. Plus jeune, son quotidien avait été rythmé par les entraînements intensifs et elle n'avait pas eu le temps de s'intéresser aux garçons, trop obnubilée par son objectif des Jeux Olympiques pour ne serait-ce qu'y penser. Puis il y avait eu son accident, et la blonde d'alors avait rattrapé le temps perdu, se débarrassant de sa virginité avec le premier venu avant d'enchaîner avec les pires losers. Parce qu'elle avait, à la même époque, développé son addiction aux anti-douleurs, Odette n'avait fréquenté que des hommes en bas de l'échelle sociale et professionnelle, qui n'avaient pas de grandes ambitions ni grand chose dans la tête - ce n'était pas pour ça qu'elle les choisissait, après tout. Libre dans son corps, elle l'était beaucoup moins dans sa tête malgré ce qu'elle prétendait, ce qui résultait en des barrières qu'elle s'imposait et qui l'empêchaient de s'attacher à qui que ce soit. Puis il y avait eu Jace. Son dealeur, pas vraiment le gendre idéal, mais à la différence des autres il ne consommait aucune drogue et avait la tête sur les épaules. Avec le temps, elle avait compris qu'il faisait partie des bons malgré cet air de bad boy, et son affection pour lui avait grandi avec le temps sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle n'était pas prête à l'avouer à haute voix, ni à elle-même, mais elle ne pouvait ignorer cette envie meurtrière qui l'avait prise aux tripes en voyant la rousse fadasse rigoler à tous ses propos et avoir les mains un peu trop baladeuses, rendant son compagnon d'un soir inintéressant, voire inexistant. Elle ne prit même pas la peine d'y mettre les formes avant de le planter et de rejoindre le couple, prenant possession des lieux et des lèvres de Jace avant d'offrir à l'inconnue un sourire que l'on aurait pu traduire en go fuck yourself.
« La jalousie ? Pff. » Elle haussa les épaules dans un rire nasal qui ne bernait personne, elle-même incluse, ce qui lui arracha une grimace tandis qu'elle évitait le regard de l'irlandais. « J'ai fait ça pour toi. Franchement, tu t'imagines avec une fille pareille ? Tu mérites mieux. » Et si elle était d'avis que personne ne méritait de finir avec Odette Lynch (déjà incapable de se rendre heureuse elle-même, comment pourrait-elle combler quelqu'un d'autre sur le plan émotionnel ?), la principale concernée se trouvait tout de même mieux que la rousse sur le plan physique et ne doutait pas de ses capacités à combler Jace dans ce domaine. « Je te concède néanmoins que Monsieur Ringard n'avait rien à m'apporter, si ce n'est que je bois à l'oeil. » Elle prit une gorgée de sa boisson pour appuyer ses propos puis plissa les yeux d'un air suspicieux quand elle remarqua que Jace ne se départait pas de son sourire satisfait. « Tu ne me crois pas, en plus ? On a dit qu'on ne faisait pas dans la jalousie, tu te souviens ? » Elle était transparente, mais elle ne laisserait pas le temps à Jace de rebondir là-dessus. « Si je me suis trompée et qu'elle te plaît tant, je t'en prie, va la rejoindre. » Elle arqua un sourcil de défi, son regard planté dans celui de Jace. Le palpitant d'Odette accéléra dans sa poitrine, redoutant le choix de son amant. Si elle était à peu près sûre qu'il la préférait à l'autre fille, elle le savait aussi capable de rejoindre cette dernière juste dans le but de l'énerver.

_________________
"But what if I trip, what if I fall and what if I sin and what if I break then am I the monster, just let me know."
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jace O'Connor

messages : 319
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 50
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, calla (aneurin)

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Sam 24 Avr 2021 - 16:23
there ain't no running from me
haven't you heard the news that i get to choose
how it plays out, no matter how you scream and shout


@Odette Lynch — march, 26th (2021)

Les choses avaient passablement évolué avec Odette. Elle était passée de cette fille qu'il ne voyait que quelques fois (plus ou moins régulièrement) pour ses cachetons, à une fille qu'il se tapait régulièrement et qu'il avait appris à réellement apprécié (en plus d'adorer l'emmerder). Ils se voyaient de plus en plus souvent (pas non plus tous les deux jours), s'envoyaient en l'air quasi à chaque fois et raffolait de l'entendre crier son nom. Il s'était habitué à sa présence, à ses conneries, à son minois faussement agacé et à ses caresses. Mais il aimait aussi sa liberté et ne plus avoir à se soucier de l'état de son palpitant à cause du bon vouloir de la gente féminine. Naila l'avait esquinté, trop de fois, et il en faisait encore les frais. Il se préservait, se cachait des remparts trop fragiles et un ego quelque peu esquinté. Avec Odette, il faisait le con (sans être un connard), jouait la carte de l'humour et de la nonchalance, comme si tout lui était égal. Il voyait d'autres femmes, persuadé que c'était là la clé de son salut (ou quelque chose dans le genre), essayait de ne pas penser à ce qu'odette pouvait ou pourrait représenter. Alors aund il la voit là, à le guetter du coin de l'oeil, il s'en amuse malgré elle, jusqu'à ce qu'elle ne dégage la jolie Leah.
Le sourire de jace ne cesse de s'élargir et il ne croit pas à ce faux rire qui s'échappe de ses lippes. Pas sûr qu'elle y croit elle-même, d'ailleurs. « J'te savais pas si généreuse. Oh ? Qui ? Toi ? » lance-t-il, taquin sans quitter Odette des yeux. Il n'avait jamais vraiment réussi à évaluer qui il 'méritait'. Ce qu'il savait, c'est qu'à plusieurs reprises au cours de sa relation avec Naila, il s'était dit qu'il ne la méritait pas, qu'il n'arriverait pas à combler chacun de ses besoins. Pas d'un point de vue charnel, là dessus, il avait été plutôt confiant (en tout cas avec la blonde, elle le lui avait bien rendu), mais sur tout le reste. Il avait toujours douté de ne pas être 'assez', et que finalement, elle méritait mieux qu'un expat' irlandais homme à tout faire, impulsif, et dealeur à ses heures perdues, et c'était peut-être ce qu'elle avait voulu lui faire comprendre en se mariant à un autre. « ah, c'est déjà pas mal » concède-t-il. Ça lui avait au moins apporté l'attention d'odette, ce qu'elle ne donnait pas à tout le monde. Mais ce serait mentir que s'il n'avouait pas (au moins à lui-même) qu'il la préférait ici, avec lui, plutôt qu'avec ce mec. Non pas qu'il avait trouvé la compétition très rude... « Non j'te crois pas ! » qu'il répond en s'esclaffant, comme si c'était difficile à croire, puis il hausse les épaules. « oh tu sais ce qu'on dit... la réalité est parfois différente et plus compliqué. Comme si tu le controlais » dit-il, d'un geste du menton dans sa direction. Elle serait bien la première à  vouloir le faire, et à décider d'être jalouse ou non, seulement parce qu'ils en ont décidé d'une certaine manière. Sa main passe dans son dos, la rapproche jusque lui, il se rapproche de ses lèvres, en murmurant. « j'ai pas dit qu'elle me plaisait, j'ai dit que t'étais jalouse » son sourire marque son amusement et ne la lache pas. L'idée de rejoindre leah juste pour l'agacer lui a forcément traversé l'esprit, elle n'est pas désagréable mais elle ne l'a pas non plus transcendé. Il est bien mieux ici, à essayer de lui tirer les vers du nez. « qu'est ce qu'il faut pour que t'avoues que t'es jalouse ? » demande-t-il avant de prendre une gorgée de sa pinte de bière en se reculant un peu. « que je retourne la voir ? Ou quelque chose de plus corsé ? »

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1541
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © self.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : 24 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : burlesque dancer at the illunis, former figure skater.
home : sharing ayden's bed.
points : 2331
moodboard : (there ain't no running from me) B5902f41650708b83030e4cb5154531dfbedfa78
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : yuri ⋅ deanna ⋅ jem ⋅ marla/leonor

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Jeu 20 Mai 2021 - 9:23
Odette arque un sourcil à la réflexion de Jace, qui la désigne sous forme de question comme la fille qu'il mérite. Elle finit par hausser les épaules mais ne répond rien, car elle sait qu'il ne sera pas d'accord avec cette idée, tout comme elle ne l'est pas. Odette n'a rien d'une fille parfaite et elle est plutôt d'avis que personne ne la mérite, mais pas dans le bon sens. Pourquoi s'imposerait-elle à quelqu'un alors qu'elle n'a rien pour le rendre heureux ? Quand elle-même n'arrive pas à être heureuse ? Odette est une épave depuis des années maintenant et a accepté l'idée qu'elle était mieux seule. Elle a été mal accompagnée toute sa vie, après tout, traitée comme un objet par ses parents alors qu'il s'agissait bien là des deux seules personnes qui étaient censées l'aimer de façon inconditionnelle. Si elle n'a même pas eu ça, comment peut-elle le demander de la part de quelqu'un d'autre ?

« Du coup, si tu veux me garder pour la soirée, va falloir que tu sortes le porte-monnaie. » Elle lui offre un clin d'oeil malicieux mais elle n'en est pas moins sérieuse. Elle espère passer la soirée en compagnie de l'irlandais maintenant que leur chemin se sont croisés par hasard, mais elle sait aussi qu'elle n'a pas le luxe de se payer des verres toute la soirée alors qu'elle a déjà du mal à se loger. Un problème financier qu'elle n'a encore jamais révélé à Jace, qu'elle espère lui cacher le plus longtemps possible, sachant qu'elle dépense le peu d'argent qu'elle a dans les cachets qu'il lui procure.

« Pff. » Réitère-t-elle quand il lui confirme qu'il ne la croit pas. Il semble persuadé qu'elle est jalouse, ce qu'Odette refuse d'avouer, ne serait-ce qu'à elle-même. Le voir en compagnie de cette rousse lui était insupportable, mais cela ne veut pas dire qu'elle est jalouse. Si ? Les sourcils froncés, Odette tente de comprendre le sens de tout ça, peu habituée à ressentir ce genre d'émotion, quand Jace reprend la parole. « J'ai passé ma vie à contrôler mes émotions et à ne rien laisser paraître. Crois-moi, je suis experte en la matière. » Si un rire s'chappe de ses lèvres, le pourquoi du comment n'est pas joyeux et la renvoie à des souvenirs qui viennent soudainement assombrir son visage. A l'époque, pour être championne (et faire plaisir à sa mère), la petite Odette avait pris sur elle maintes fois pour ne pas faire ressortir ses émotions négatives : pas de pleurs, pas de crises de colère, pas de plaintes. Une petite fille docile qui faisait tout ce qu'on lui disait de faire dans le but de gagner un trophée et d'enfin être aimée.

« Certes. » Répond-elle quand il lui précise qu'il n'a jamais dit qu'elle lui plaisait, ravie de l'entendre le lui dire, mais son visage se décompose lorsqu'il reprend la parole et son nez se retrousse alors qu'elle se sent vexée. « Retourne la voir, je t'en prie. Mais tu pourras dire adieu à ça. » Dit-elle en désignant son corps avant de s'approcher toujours un peu plus de lui, les mains baladeuses, afin de lui rappeler ce qu'elle a à lui offrir. « Je n'aime pas prêter mes jouets, voilà tout. » Qu'elle vient susurrer à son oreille avant de se reculer, un sourire au coin des lèvres. Leur relation n'est que sexuelle, après tout, elle ne vaut pas plus qu'une objectivation : c'est en tout cas ce qui se rapproche le plus d'un aveu de jalousie et Jace n'obtiendra rien de plus.

_________________
"But what if I trip, what if I fall and what if I sin and what if I break then am I the monster, just let me know."
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jace O'Connor

messages : 319
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 50
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, calla (aneurin)

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Sam 12 Juin 2021 - 13:06
there ain't no running from me
haven't you heard the news that i get to choose
how it plays out, no matter how you scream and shout


@Odette Lynch — march, 26th (2021)

Jace guette la réaction de la blonde mais rien ne vient, aucune réponse, aucune mimique et il se demande bien pourquoi. Il s'attendait à un pic, une connerie, une taquinerie, mais rien. Est-ce qu'il a touché un point sensible ? Il a bien envie de lui poser la question sans pour autant vouloir la mettre mal à l'aise ou qu'elle prenne la tangente. Il avait déjà remarqué que lorsque quelque chose lui déplaisait, Odette avait tendance à tourner les talons. Et s'il était totalement honnête avec lui-même, il n'avait pas envie qu'elle le lache ce soir. Il ne le disait pas, mais il se moquait bien de la fille de tout à l'heure, et préférait passer la soirée avec elle. Un sourire en coin se dessine sur le visage de l'irlandais à sa réflexion, une habitude avec elle. « est-ce que je t'ai déjà refusé un verre ? » surement pas. Sauf si peut-être elle avait un verre de trop et qu'il était temps d'y mettre un terme, mais Jace était habitué à aligner les billets pour lui offrir quelques verres. Il se doutait bien qu'il y avait un problème quelque part, sans réellement savoir quoi. Mais elle ne logerait pas dans une chambre minuscule dans un lit tout aussi petit partagé avec un mec s'il n'y avait pas des problèmes financiers quelque part. Lui n'était pas plein aux as, mais il avait réussi à se faire un petit pactole avec ses ventes -et autres activités illégales. Ça lui avait permis de s'installer dans une coloc très bien située, alors lui payer des verres n'était pas un problème.
« que tu crois ! » qu'il lance une nouvelle fois pour la taquiner, mais néanmoins sérieux. Il n'y croyait pas un seul instant. Elle était jalouse, et pas qu'un peu. Peut-être pas les autres fois ou lorsqu'ils n'étaient pas ensemble, mais ce soir, elle l'avait été. « t'as peut-être perdu ce don avec les années... ou juste avec moi » dit-il avec un sourire idiot et taquin sans se doute de ce qui se cachait derrière tout ça. D'un signe de main, il appelle le barman pour commander les deux prochaines bières avant de se retourner vers la jeune femme avant qu'il ne se mette à rire. « tu vois que t'es jalouse ! » dit-il en riant. « t'es directement sur la défensive » il attrape son bras avant qu'elle ne s'écarte et vient la caler entre ses jambes, le cul posé sur un tabouret. « ton jouet hein ? C'est que ça serait presque mignon » sa main glisse sur la joue de la blonde, vient capturer ses lèvres avant d’ajouter. « on t'a jamais appris à partager ? » une autre taquinerie pour la titiller, peut-être même la voir s'exaspérer pour mieux la récupérer parce qu'il était bien déterminé à la garder pour la soirée. « sérieusement, première petit crise de jalousie, alors ? » il n'était pas certain de l'avoir déjà vu faire preuve de jalousie à son égard avant ça, pas qu'il se souvienne en tout cas. Peut-être parce qu'ils se voyaient souvent que tous les deux, sans personne autour, mais cette nouvelle option était bien amusante.

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1541
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © self.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : 24 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : burlesque dancer at the illunis, former figure skater.
home : sharing ayden's bed.
points : 2331
moodboard : (there ain't no running from me) B5902f41650708b83030e4cb5154531dfbedfa78
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : yuri ⋅ deanna ⋅ jem ⋅ marla/leonor

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Dim 13 Juin 2021 - 23:33
« Non, c'est vrai, tu es le parfait gentleman. Toutes les filles rêvent de se faire payer des verres avec de l'argent sale. » Elle ne cherche pas à le braquer d'une quelconque manière, la taquinerie est sortie un peu trop naturellement et Odette se pince les lèvres en se rendant compte de ce qu'elle vient de dire. Elle n'a néanmoins jamais été du genre à s'excuser ou à regretter, alors elle hausse les épaules et enchaîne. « Cela dit, puisque je contribue à ton salaire, je paie mon verre moi-même, non ? » Un sourire amusé s'étire sur ses lèvres, car cette fois-ci elle cherche bien à le titiller. Odette n'a pas été très régulière sur ses paiements dernièrement, et c'est même pour avoir à éviter de dépenser trop d'argent que ces parties de jambes en l'air ont commencé entre eux. Odette ne regrette pas ce choix car l'évolution de leur relation a été une vraie source de plaisir, dans tous les sens du terme, quand bien même ils ne peuvent pas mettre de nom sur ce qu'ils sont l'un pour l'autre. Raison pour laquelle cette histoire de jalousie la chagrine autant, pas seulement parce que Jace est insupportable et risque de prendre la grosse tête, mais surtout parce qu'elle se surprend elle-même de ressentir ce sentiment qui lui est si étranger. Elle n'en a pas l'habitude et elle n'aime pas ça, car elle n'est malheureusement pas en position d'exiger de Jace qu'il arrête de voir d'autres filles ; or, si elle n'aime pas ce qu'elle a vu ce soir, elle risque de ne pas apprécier les fois suivantes non plus. « Je suis pas sur la défensive. » Râle-t-elle, clairement sur la défensive. S'en rendant compte elle-même, un sourire amusé s'esquisse sur ses lèvres maquillées. Elle peut rarement restée sérieuse quand Jace a décidé de l'emmerder, il a ce pouvoir sur elle qu'elle ne sait s'expliquer mais qui lui fait un bien fou, car pendant ces brefs instants taquins, elle en oublie la complexité qui découle de tout ce qu'elle touche, y compris leur relation. « Le complexe de la fille unique. » Elle hausse les épaules suite à sa maigre excuse, mais le résultat est le même : si elle ne veut pas partager son jouet, en l'occurence Jace, c'est qu'il est trop précieux pour elle. Odette minaude quand il l'attire vers lui, fait mine d'essayer de se défaire de son emprise sans trop se donner de peine, et se laisse complètement faire lorsqu'il capture ses lèvres. « T'es chiant, putain, lâche-moi avec ça ! » Odette soupire bruyamment et se détache de lui pour reprendre place sur le tabouret en face, attrapant sa pinte de bière toute fraîche pour en prendre une gorgée. « Je suis jalouse, ouais, et alors ? » Elle sait qu'elle est en train de lui offrir sur un plateau ce qu'il lui demande, et c'est ce qui l'énerve encore plus, de le voir sourire comme un idiot parce qu'il sait qu'il a gagné la partie. « Visiblement t'as toujours envie de moi, donc faut croire que ma "petite crise de jalousie" te plaît. » Tentative pitoyable de renverser la situation à son avantage, elle sait néanmoins qu'elle ne sortira pas vainqueur de ce duel.

_________________
"But what if I trip, what if I fall and what if I sin and what if I break then am I the monster, just let me know."
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jace O'Connor

messages : 319
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 50
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, calla (aneurin)

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Dim 11 Juil 2021 - 23:15
there ain't no running from me
haven't you heard the news that i get to choose
how it plays out, no matter how you scream and shout


@Odette Lynch — march, 26th (2021)

Jace hausse un sourcil à la réflexion qu'elle émet sur l'origine de son fric. Est-ce que ça lui posait problème ? La plupart des filles qu'il avait connu (même si ce n'était que très furtif) ignorait d'où venait son argent. Une partie est d'ailleurs bien gagnée honnêtement, à force d'acharnement et de sueur, au ranch. Quant à l'autre partie, c'était un à côté non négligeable. « si t'as un problème avec mon fric, tu le dis hein » il n'est pas pour autant vexé mais ne comprend pas bien la façon dont s'est sorti. Après tout, ce fric qu'il gagne, il vient de personnes comme elle, prêtes à acheter toutes les conneries qu'il pouvait vendre. « C'est une façon de voir les choses, mais non » lache-t-il en riant. Son fric servait à rembourser la came qu'il s'était procuré et à assurer son profit. Mais il aimait sa façon de voir les choses et ça avait le don de l'amuser, surtout que lorsque l'on savait qu'elle ne l'avait pas franchement payé dernièrement. Il se souvenait encore de cette fois où elle lui avait offert son corps en guise de paiement, une exception qu'il avait dit. Il l'avait finalement retrouvé plusieurs fois, sans que ça soit pour ses pilules. Juste comme ça, pour leur plaisir. Il en avait oublié la dope, s'était concentré sur ses formes, avait presque oublié certains paiement -presque, parce que sa marchandise n'était pas gratuite, et il se voyait mal partager le cul d'odette pour payer.
Il n'y a pas à dire, leur relation à évoluer, dans un sens qu'il n'avait pas vu venir, surtout vu ce qu'il avait vécu avant. Il s'est surpris à vouloir la voir plus souvent, sa blonde, à vouloir l'embrasser ou juste la sentir contre lui. Il continue d'aller voir à droite et à gauche, pour le plaisir et la distraction, et pour se convaincre qu'avec odette, c'est presque comme avec les autres. Presque. Son sourire s'élargit, comme pour lui dire : ah non ? Evidemment qu'elle est sur la défensive, et ils le savent tous les deux. « hm hm » exprès pour la titiller et lui faire comprendre qu'il n'y croit pas un instant. « comme tu veux » qu'il renchérit, peu importe l'excuse qu'elle donne au fait qu'elle ne veut pas le partager. Il se fout bien d'où ça vient, les faits sont là. Alors il l'attrape, la rapproche pour s'emparer de ses lèvres avant qu'elle ne s'écarte brusquement. « certainement pas » il se marre déjà et secoue la tête. Se levant à son tour, il s'approche alors qu'elle s'est rassise. Il dépose quelques baisers dans son cou, toujours souriant. « et bah tu vois ! » il se recule légèrement pour mieux l'observer, sourire aussi arrogant que fier (et idiot) sur ses lippes. « eh j'ai jamais dit le contraire, hein ! » il pose les mains sur le tabouret, derrière son dos pour s'appuyer et rapprocher son visage. « peut-être même que ça m'excite » puis ça casse peut-être un peu cette image de fille distante qu'elle affiche, à faire comme si pas grand chose ne l'atteignait ou que ses émotions étaient secondaires. Pas si secondaires que ça vu qu'il a réussi à la faire réagir. « On finit ça et on rentre ? » demande-t-il tout sourire en désignant leurs verres. Il n'espère pas un non, et ne la voit pas rentrer avec le gugus de tout à l'heure. Peut-être seule si elle est crevée, mais il se dit que son lit est tout aussi bien qu'un autre. Elle y aurait plus de place, malgré sa tendance à s'étaler. « ou tu comptes me faire payer ton aveu ? » les lèvres pincés il se retient de ne pas sourire plus encore.

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1541
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © self.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : 24 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : burlesque dancer at the illunis, former figure skater.
home : sharing ayden's bed.
points : 2331
moodboard : (there ain't no running from me) B5902f41650708b83030e4cb5154531dfbedfa78
image : (there ain't no running from me) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : yuri ⋅ deanna ⋅ jem ⋅ marla/leonor

(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) · Mar 13 Juil 2021 - 19:26
Elle hausse les épaules car elle n'a absolument aucun problème avec la provenance de son argent, c'est comme ça qu'ils se sont connus après tout, et elle fournit encore son compte en banque en échange de ces cachets si précieux - bien qu'elle ne le paie plus aussi régulièrement qu'avant, et ça l'arrange bien quand il oublie de la rappeler à l'ordre. Un léger sourire amusé se dessine d'ailleurs sur ses lèvres quand Jace lui en fait la remarque, le voir rire de ses bêtises la rend toute chose sans qu'elle ne sache expliquer pourquoi. Jace n'est pas l'homme le plus expressif du monde, elle a mis du temps à percer sa carapace - et elle n'est même pas sûre qu'elle y soit arrivé, tout comme elle s'empêche d'être complètement elle-même et de se laisser aller à ce qu'elle ressent quand elle est avec lui - alors quand elle le voit aussi à l'aise avec elle, elle ne peut s'empêcher d'y voir là une preuve qu'il a une certaine affection pour elle, même si tout ça lui fait peur. Elle n'a que rarement connu des émotions positives, et à cause de ça elle ne s'est jamais laissé aller au sentimentalisme et aux relations. Elle n'a jamais mis sa confiance en quelqu'un d'autre, encore moins son coeur, et ce qui se passe entre Jace et elle est inédit. Aussi flippant que trippant.

La preuve en est dans ce jeu du chat et de la souris, un Jace prédateur qui tente de lui arracher quelques confessions qu'elle se refuse même d'avouer à elle-même, mais le blond joue un jeu dangereux et sort ses armes les plus destructrices pour la faire céder. Lorsqu'il s'approche d'elle pour glisser ses lèvres dans son cou, Odette bascule la tête en arrière et ferme les yeux, accueillant le frisson de plaisir qui parcourt son corps entier. Elle finit par céder, par déposer les armes, confessant la jalousie qui s'est emparée d'elle lorsqu'elle a vu l'irlandais en compagnie de la rouquine et qui l'a fait agir de la sorte. — Les hommes... Elle fait mine d'être exaspérée par la remarque de Jace, qui laisse planer l'idée que sa jalousie l'excite, levant les yeux au ciel. Elle sait qu'il ne fait que jouer avec elle, avec ses nerfs, et que son seul but est de la faire vriller. Il y arrive brillamment, car elle ressent autant l'envie de lui arracher la tête que de lui sauter dessus. — Tu mériterais de rentrer solo ce soir. Il y a quelques mois, c'est probablement la réaction qu'elle aurait eu. Elle l'aurait planté, par simple problème de fierté. Mais elle n'en est plus là, avec Jace, son coeur a pris le dessus sur son ego - et c'est un véritable problème. — Mais tu risquerais de terminer avec l'autre poufiasse, et aucun de nous ne veut ça. Elle s'empare alors de son verre pour en terminer le contenu d'un cul sec avant de se lever de son tabouret pour venir coller son corps à celui de Jace, perdant quelques centimètres au passage. — T'as de la chance, j'ai envie de m'envoyer en l'air. Elle laisse son corps contre le sien quelques secondes supplémentaires mais ne lui en donne pas plus avant de tourner les talons en direction de la sortie du bar, n'ayant pas besoin de se retourner pour savoir que Jace la suit de près.

sujet terminé

_________________
"But what if I trip, what if I fall and what if I sin and what if I break then am I the monster, just let me know."
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



(there ain't no running from me) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (there ain't no running from me) ·
 
(there ain't no running from me)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: