hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

behind
messages : 2483
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5346
moodboard : (i had to get away) Tumblr_p2o6d6ZQih1qgpaguo1_400
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ sijia ⋅ ruth ⋅ ophelia ⋅ evelyn

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· (i had to get away) · Sam 27 Mar - 19:23
i had to get away
i heard it from the state
they told me you were never gonna let me get away


@Ruth Moore — march, 25th (2021)

Capitaine depuis deux ans, Shiloh était bien moins présent sur le terrain que lorsqu'il était simple pompier et que sa seule mission était de sauver les autres ; et aujourd'hui, même lorsqu'il était sur le terrain, il donnait principalement les ordres sans lui-même les suivre, restant bien souvent en retrait. La paperasse était devenue le plus gros de son boulot et il devait bien avouer que les dangers de ce métier lui manquaient, bien que l'adrénaline soit toujours présente. Il participait néanmoins à quelques interventions sous tension, lorsqu'ils avaient besoin du plus de bras possibles, lorsqu'il n'avait d'autres choix que de venir en aide à ses collègues au risque que les choses tournent mal. Un incendie violent s'était déclenché aux abords de la ville et alors que l'un des pompiers était en dangereuse position à l'intérieur du bâtiment, Shiloh avait fait le choix de se ruer à l'intérieur pour non seulement l'aider à sortir la victime mais également pour lui sauver la vie. Il avait évalué les risques d'explosion imminente et n'avait voulu mettre aucun de ses collègues en danger ; le goût de la vie, il l'avait perdu il y a bien longtemps, ce qui l'amenait à se conduire de façon irresponsable (il s'était néanmoins calmé avec son nouveau statut de chef). Il avait fait sortir tout le monde avant lui et à peine avait-il retrouvé l'air frais à son tour que le bâtiment explosa et l'envoya valser à plusieurs mètres. Sonné, Shiloh fut amené à l'hôpital, perdant connaissance plusieurs fois sur le trajet. Il s'était réveillé dans une chambre vide, branché à des machines. Ce n'était pas la première fois, il s'agissait des risques du métier, et ce ne serait sans doute pas la dernière, alors il se releva calmement pour se mettre en position assise et évaluer ses blessures, principalement des brûlures - superficielles, il l'espérait. Il se pencha vers la table de chevet pour récupérer le verre d'eau qui y trônait et le finit en quelques gorgées lorsque la porte s'ouvrit. Lorsque le visage de Ruth lui apparut, il sembla se souvenir qu'elle avait mentionné le fait de travailler ici, mais à aucun moment il n'avait pensé au fait qu'ils pourraient se croiser, pire, qu'elle pourrait le soigner.
« C'est une blague ? » Non seulement il n'avait pas confiance en ses capacités mais en plus elle avait toutes les raisons de vouloir empirer son état tant elle le détestait. Pris de panique, Shiloh se releva précipitamment et commença à arracher les fils qui le liaient aux machines, refusant de devenir sa victime. « Je m'en vais, ramène-moi le formulaire de sortie. » Mais sa détermination n'était pas plus forte que ses blessures et Shiloh dût se rasseoir sur le lit derrière lui, prit d'un vertige.

_________________
"There's no hiding whom when every wound brings the darkest place to light so why not assume that straight out of the womb I've been marked by a beast of some kind and there are so many reasons why."
she only reveals what she wants you to see.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Moore

behind
messages : 248
name : fai
face + © : eratajkowski / saaya
multinicks : wlemon, whawkes, dgriffith, pking

age (birth) : 31 ans, 7 septembre
♡ status : célibataire
work : infâme infirmière
activities : les treks dans la nature, tondre sa pelouse le dimanche matin à 8h, mettre ses prospectus dans la boîte aux lettres du voisin, se rendre à des meetings républicains, critiquer les fake news, pourrir la vie de Shiloh.
home : in Shiloh's nightmares (Pioneer Oak)
points : 748
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i had to get away) · Dim 28 Mar - 20:38
Fraîchement arrivée à la clinique en tant qu’infirmière, Ruth prenait ses marques et agissait déjà comme une habituée. Ses pauses s’étiraient autour de la machine à café et elle avait repéré les personnes auprès de qui il était bon de se faire bien voir. Elle n’avait pas encore d’amis parmi ses collègues mais elle considérait ce projet en bonne voie. Petit à petit, la jeune femme commençait à croire que sa décision de s’installer à Windmont Bay avait été le bon choix, même si les motifs étaient mauvais.
Ce jour du 25 mars, la jeune femme était de garde. Assise dans la salle des infirmiers, ce fut elle qui décrocha le téléphone lorsque les urgences appelèrent pour les prévenir de leur arrivée. Un incendie avait dégénéré et un pompier avait été pris au piège des flammes. Sans faire immédiatement le rapport avec son pire ennemi, elle fit preuve de professionnalisme et prévint ses supérieurs et les équipes de l’hôpital afin qu’elles se tiennent prêtes à accueillir le blessé. Quelques minutes plus tard, les ambulanciers arrivèrent et poussèrent sur un brancard un jeune homme visiblement inconscient. Recouvert de suie, Ruth ne le reconnut pas. A vrai dire, ses yeux étaient rivés sur les blessures de l’individu. Elle prit notes des constantes vitales et inscrit dans son carnet les informations que lui fournissaient l’ambulancier. Ce fut alors à ce moment que son sang se glaça. Shiloh Ragston, c’était lui, allongé inconscient, sur le brancard en face d’elle. Une fraction de seconde, elle eut envie d’abandonner son poste mais elle ne s’exécuta pas. Elle devait assurer son devoir, peu importe la douleur qu’elle devait subir intérieurement. Le visage fermé, elle termina donc de prendre ses notes et laissa les médecins prendre le relai.
Plusieurs heures après l’intervention, Ruth traîna littéralement des pieds pour rejoindre la chambre de Ragston. Cet abruti avait besoin d’être régulièrement surveillé car ses brûlures avaient été importantes. Lorsqu’elle pénétra dans la chambre toutefois, elle ne s’attendait pas à le voir réveillé. Elle serra la mâchoire lorsqu’il la reconnut et soupira en le voyant faire son numéro de martyre et arracher les fils qui pourtant avaient un rôle essentiel pour son rétablissement. « Doucement, cow-boy! » Elle s’approcha de lui et d'un geste ferme, appuya sur son épaule pour l’obliger à se calmer. Elle vit bien qu'il n’était pas en état de lutter et elle en fut bien satisfaite. « Je ne te ramène rien du tout, je ne suis pas ta secrétaire. » Elle posa son calepin sur la table de chevet et attrapa les fils qu’il venait d’arracher. Avant d’aller plus loin, elle se pencha vers lui et lui murmura tout bas, comme si elle craignait qu'on puisse les entendre depuis la pièce voisine. « Cette situation est une plus grande torture pour moi, crois-moi. J’aimerai pouvoir terminer le boulot des flammes mais vois-tu, je suis nouvelle ici et je tiens à ma place. » Elle finit par se redresser et toujours de la même poigne, lui intima l’ordre de se rallonger sur le lit.

_________________
❝ She'll promise you more than the garden of Eden, then she'll carelessly cut you and laugh while you're bleeding but she brings out the best and the worst you can be. ❞
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

behind
messages : 2483
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5346
moodboard : (i had to get away) Tumblr_p2o6d6ZQih1qgpaguo1_400
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ sijia ⋅ ruth ⋅ ophelia ⋅ evelyn

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i had to get away) · Lun 5 Avr - 23:40
Paniqué par la vue de l'infirmière, Shiloh se hâte de se relever et de retirer les fils qui le branchent aux machines afin de la fuir avant qu'elle n'aggrave son état. Car s'il a entendu dire que Ruth était infirmière ici, il ne croit pas une seule seconde en ses talents, sans compter qu'elle avait une motivation pour ne faire aucun effort avec lui - il y avait probablement conflit d'intérêt, pourquoi l'avaient-ils laissée s'occuper de lui ? Il ne fut pourtant pas de taille face à ses blessures dont il ne prit conscience de la gravité que lorsque la tête lui tourna et qu'une simple poussée de Ruth le fit basculer en arrière, sur son lit d'hôpital. Il ferma les yeux pour tenter de recouvrer ses forces et la brune en profita pour s'approcher de lui. Sa voix dans son oreille et son souffle chaud le firent légèrement sursauter mais ce qu'elle lui annonça lui glaça le sang.
« Je rêve ou tu viens de menacer l'un de tes patients ? » Il était conscient qu'elle ne faisait probablement ça qu'avec lui, mais c'était déjà très grave. Avait-elle des envies meurtrières envers tous ceux qui lui tenaient tête ou qu'elle n'aimait pas ? Il ne l'imaginait pas avoir beaucoup d'amis tant elle était insupportable, elle devait donc probablement avoir envie de tuer toute la ville. « Je peux te faire virer pour ça. » Et Shiloh n'attendrait pas une seconde de plus, une fois sorti de cette chambre, pour alerter le directeur de la clinique du comportement de sa nouvelle infirmière. « Je te l'ai déjà dit, j'ai un certain statut ici et je peux t'enterrer. » Elle ne semblait pas vouloir le croire, mais malgré le fait qu'il ne soit pas un homme très sociable, Shiloh restait le capitaine des pompiers, avait fait ses preuves en cinq ans d'activité dans cette ville, et la plupart des habitants le portaient dans son coeur. Il était un homme réservé et distant mais loyal et sur qui l'on pouvait compter. Tout le contraire de Ruth. « C'est toi qui m'as soigné ? » Demanda-t-il, conscient que de vrais médecins s'étaient occupés de lui mais néanmoins étonné que Ruth ait pu participer, de près ou de loin, à ses soins.

_________________
"There's no hiding whom when every wound brings the darkest place to light so why not assume that straight out of the womb I've been marked by a beast of some kind and there are so many reasons why."
she only reveals what she wants you to see.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Moore

behind
messages : 248
name : fai
face + © : eratajkowski / saaya
multinicks : wlemon, whawkes, dgriffith, pking

age (birth) : 31 ans, 7 septembre
♡ status : célibataire
work : infâme infirmière
activities : les treks dans la nature, tondre sa pelouse le dimanche matin à 8h, mettre ses prospectus dans la boîte aux lettres du voisin, se rendre à des meetings républicains, critiquer les fake news, pourrir la vie de Shiloh.
home : in Shiloh's nightmares (Pioneer Oak)
points : 748
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i had to get away) · Mar 13 Avr - 15:09
@Shiloh Ragston

Shiloh était dans un sale état et cette vision permettait à Ruth de relativiser : il n’y avait finalement pas que du mauvais dans cette situation : il lui offrait de quoi alimenter ses futurs fantasmes. Lorsqu’il la soupçonna de menaces à son égard, Ruth leva les yeux au ciel, excédée rien que par le son de sa voix. « Tout de suite, les grands mots avec toi. Arrête de faire ta diva. » A son tour, il la menaça de lui faire perdre son poste et là, elle le fusilla du regard. Elle savait, au fond d’elle, que ses propos étaient très probablement vrais. Il était chef des pompiers après tout et ce poste lui octroyait un pouvoir certain. Pourtant, il était hors de question qu’elle lui laisse ce plaisir. Elle partirait d’elle-même et mettrait le feu à la clinique derrière elle s’il le fallait. Sans répliquer, elle inspira avec profondeur et s’afféra à replacer les fils qu’il avait retiré (appuyant plus que nécessaire à chaque fois qu’elle devait piquer sa peau). L’exercice l’obligeait à le toucher et ces contacts répétés lui foutaient littéralement des frissons. Elle n’avait jamais eu l’occasion de s’approcher autant de lui et cette proximité la mettait atrocement mal à l’aise. Une fois terminée, elle se dirigea vers le moniteur et observa les courbes sans y comprendre grand-chose mais elle resta plantée devant quelques secondes, même lorsque Shiloh lui posa sa dernière question. Elle avait effectivement participé à ses soins mais d’une façon assez superflue. Pourtant, lorsqu’elle se tourna vers lui, une expression étrange se lut sur son visage. Une sorte de fausse modestie qui ne lui allait pas du tout. « Oui, Ragston. Je t’ai sauvé la vie. » Son ton était faussement détaché et elle le regarda droit dans les yeux, attendant sa réaction. Au fond d’elle, elle jubilait : jamais il n’oserait faire virer la personne qu’il penserait être responsable de son secours. Elle croisa les bras sous sa poitrine et haussa les épaules. « Mais tu sais, je fais ça tous les jours. C’est tombé sur toi cette fois, mais tu préfères me virer sans vergogne. »

_________________
❝ She'll promise you more than the garden of Eden, then she'll carelessly cut you and laugh while you're bleeding but she brings out the best and the worst you can be. ❞
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

behind
messages : 2483
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © self.
multinicks :
giselledanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 5346
moodboard : (i had to get away) Tumblr_p2o6d6ZQih1qgpaguo1_400
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ sijia ⋅ ruth ⋅ ophelia ⋅ evelyn

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i had to get away) · Ven 16 Avr - 10:53
Shiloh leva les yeux au ciel, comme à chaque fois que Ruth ouvrait la bouche, avant de grimacer lorsque l'infirmière posa sa main sur son épaule pour le forcer à se rallonger. Il n'était pas assez en forme pour la repousser et aller à son encontre alors il se laissa faire, essayant de se rappeler que la patience était une vertu et qu'il pourrait se venger de la brune une autre fois. Depuis qu'il l'avait croisée devant chez lui, apprenant par la même occasion qu'elle s'installait à Windmont Bay uniquement dans le but de lui pourrir la vie, Shiloh avait mis un point d'honneur à l'éviter au maximum, tournant les talons dès qu'il la voyait au loin. Elle avait malheureusement mis la main sur son numéro de téléphone, il ne savait pas trop comment, et s'amusait à lui envoyer tout un tas de menaces qu'il préférait ignorer, mais la savoir à quelques pâtés de maison de lui ne le rassurait pas et l'homme vivait en regardant toujours par-dessus son épaule pour s'assurer qu'elle ne le suivait pas armée d'un couteau. Shiloh haussa les sourcils quand elle lui affirma lui avoir sauvé la vie, la soupçonnant d'en faire des caisses mais néanmoins surpris de son implication quand elle passait son temps à lui dire qu'elle aurait préféré qu'il meure à la place d'Olga - un sentiment qu'il partageait avec elle.
« Avant de te vanter d'avoir sauvé la vie de quelqu'un, assure-toi qu'il a envie de vivre. » Répondit-il, sérieux, plantant son regard dans celui de Ruth. Elle n'aurait aucun problème à comprendre de quoi il voulait parler, ils étaient malheureusement liés par un événement tragique et en souffraient tous les deux, à leur manière, même s'il se fichait pas mal de savoir si elle allait bien ou non. Shiloh n'était pas suicidaire, il n'avait jamais tenté de mettre fin à ses jours - peut-être sur le long terme, inconsciemment, avec l'alcool - mais il se fichait de mourir demain et ne faisait pas forcément attention aux dangers qui l'entouraient, notamment dans son job. « Mais merci. » Il baissa cette fois le regard, ça lui arrachait la bouche de lui être reconnaissant. Il la soupçonnait de l'avoir sauvé pour mieux le torturer mais peut-être s'était-il trompé, finalement, sur ses talents de soigneuse.

_________________
"There's no hiding whom when every wound brings the darkest place to light so why not assume that straight out of the womb I've been marked by a beast of some kind and there are so many reasons why."
she only reveals what she wants you to see.
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Moore

behind
messages : 248
name : fai
face + © : eratajkowski / saaya
multinicks : wlemon, whawkes, dgriffith, pking

age (birth) : 31 ans, 7 septembre
♡ status : célibataire
work : infâme infirmière
activities : les treks dans la nature, tondre sa pelouse le dimanche matin à 8h, mettre ses prospectus dans la boîte aux lettres du voisin, se rendre à des meetings républicains, critiquer les fake news, pourrir la vie de Shiloh.
home : in Shiloh's nightmares (Pioneer Oak)
points : 748
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i had to get away) · Lun 19 Avr - 16:06
@Shiloh Ragston

L’animosité entre les deux individus auraient pu faire exploser la pièce tant elle était forte. Les laisser seuls était absolument inconscients mais personne dans la Clinique n’était au courant du lien morbide et éternel qui les unissait. La porte de la chambre était encore ouverte et Ruth savait qu’elle ne devait pas hausser la voix au risque de se faire repérer par un membre de son équipe. Ce n’était pas un problème, en soit car Ruth préférait d’avantage se montrer passive-agressive que ruiner ses cordes vocales. Lorsque le pompier lui rétorqua qu’elle n’aurait peut-être pas dû lui secourir la vie, ses épaules s’affaissèrent. Elle s’attendait à mieux mais elle ne pouvait nier que la froideur de ses propos avait quelque chose de malaisant. Elle serra les dents et se refusa de répondre quoique ce soit. Elle n’avait pas envie de lui tendre une perche ou de lui laisser croire qu’elle pouvait être affectée par sa douleur. A ses yeux, chaque émotion qu’il ressentait depuis la mort d’Olga devait continuer de le torturer jusqu’à la fin de ses jours. Elle pensa alors que la discussion s’arrêterait là mais, à sa grande surprise, un remerciement sortit de sa bouche. « Pardon ? » répondit-elle spontanément, les yeux écarquillés comme si elle venait de faire une découverte scientifique dont elle ne comprenait rien mais pressentait que c’était quelque chose d’important. Elle finit tout de même par se ressaisir et secoua la tête pour retrouver sa contenance. « De rien, je suppose ? » Visiblement déboussolée, elle fit un pas vers le lit de Shiloh et se mit à bidouiller les fils qu’elle venait pourtant de remettre, comme si elle cherchait à s’assurer qu’elle n’avait pas fait de bêtise (alors que c’était le cadet de ses soucis quelques minutes auparavant (à vrai dire, il n’aurait pas été surprenant qu’elle intervertisse volontairement certains fils)). « Bon, le médecin va te rendre visite dans une heure. Essaye de te faire un brin de toilette avant son arrivée parce que là, tu fais peur à voir. » Elle désigna du menton son visage épargné par les brûlures mais visiblement mal débarbouillé par le corps médical. A vrai dire, cette tâche était de son ressort mais elle ne semblait visiblement pas décidée à nettoyer quoique ce soit en rapport avec Shiloh Ragston. Malgré tout, dans un élan qui la surprit elle-même, elle ajouta d'un air dédaigneux. « Je peux te remplir ta bassine, si t’es trop incapable de le faire toi-même. »

_________________
❝ She'll promise you more than the garden of Eden, then she'll carelessly cut you and laugh while you're bleeding but she brings out the best and the worst you can be. ❞
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

(i had to get away) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i had to get away) ·
 
(i had to get away)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic-
Sauter vers: