sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

 Take a walk on the wild side

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker

messages : 278
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, gabriel, evelyn

age (birth) : 32
♡ status : 50 shades of wayne
work : looking for
activities : discovering maya, fighting with katarina, annoying eugene & ruth, fucking with larissa
points : 1061
image : Take a walk on the wild side 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Take a walk on the wild side · Dim 28 Mar - 19:55
lundi 29 mars
feat @Deanna Palmer


Les propriétaires du Mickey’s Dinner peuvent s’estimer heureux de ta présence à Windmont Bay. Tu es devenu depuis ton arrivée un nouveau client récurrent, et tu leur auras ainsi permis d’augmenter le chiffre d’affaires du restaurant. Tu es une véritable aubaine. Et du coup tu te dis qu’ils pourraient être un peu plus commerçant avec toi et t’offrir un apéritif ou bien un dessert de temps à autre. Mais visiblement, tu passes même inaperçu ici aux yeux des serveurs. Tu as un peu l’impression d’être une ombre dans cette ville ou même un fantôme. Tu as très peu d’interaction social et ça te manque beaucoup. Mais hors de question de faire marche arrière. Tu es proche de ton but. Il suffit juste de prendre son mal en patience. En attendant, tu essayes de profiter des plaisirs de la vie de temps à autre. Et ce soir, on ne peut pas dire que tu ne te sois pas fait plaisir. T’as décidé de commander un verre de vin pour accompagner la bonne assiette de viande devant toi. Mais manger seul devant son portable, c’est assez triste. Au bout d’un moment, tu remarques qu’une des serveuse parle de toi. Mais étant toujours assis à la table du fond, tu n’entends rien de ce qui peut se dire. Ses regards ne trompent pas. Tu essayes d’ailleurs de le capter, puis lorsqu’ils se croisent, tu lui adresses un fin sourire puis tu lui fais un signe de main pour qu’elle rapplique. – Bonsoir, est-ce je pourrai avoir un peu de pain s’il-vous-plait ? – Premier prétexte que tu trouves pour la faire venir. C’était sa collègue qui s’était occupé de toi jusqu’à présent. Mais tu la trouves bien plus agréable à regarder. Et maintenant qu’il y a eu cette connexion visuelle, tu comptes bien tenter de créer du lien. – Votre vin est succulent. Et le repas aussi bien sûr. Ne changez jamais de chef. – Tu espères que la jeune femme aura envie d’échanger quelques mots avec toi. Il est plutôt tard et il n’y a plus trop de monde, tu te dis qu’elle peut se le permettre.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Deanna Palmer

messages : 78
name : rosewins ⋅ rita.
face + © : adelaide kane ⋅ lisemeinengifs.
multinicks : calla brown.

age (birth) : thirty-two yo ⋅ feb 9.
♡ status : trying to mend a broken heart.
work : waitress at mickey's dinner.
points : 415
image : Take a walk on the wild side TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jem ⋅ odette ⋅ wayne.

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side · Mer 31 Mar - 10:35
La journée a été longue, très longue. La fatigue commence à gagner du terrain, l'organisme en déphasage. Deanna ne compte plus les heures supplémentaires, les remplacements effectués depuis plusieurs semaines et qui commencent à avoir raison de son métabolisme. Le service de midi a été particulièrement éreintant et elle commence tout juste à retrouver de maigres forces quand sa collègue hèle son nom. Elle se pointe à ses côtés, éternel sourire angélique étirant ses lèvres, se prépare à réceptionner des ragots - dont elle n'a que faire - quant aux clients du restaurant et effectivement, ça ne manque pas. Elle écoute les déblatérations de façon distraite avant que son prénom ne lui soit sifflé à l'oreille et ne la force à reconsidérer la présence de l'autre serveuse. La main de son interlocutrice indique vaguement un type assis à une table dans le fond qu'elle gratifie d'une légère tape et d'un on ne montre pas les gens du doigt comme si elle s'adressait à une gamine de trois ans. Trop tard, le client a croisé son regard entre temps et l'interpelle. Le problème de Deanna, c'est qu'elle ne sait pas dire non. Aussi quand sa collègue lui extorque une faveur avec la plus grande aisance, elle adopte un air compréhensif et opine de la tête. Un énième remplacement qu'elle accueille avec une lassitude dont elle ne laisse rien paraître. Elle s'approche de la table, y dépose le pain à la requête du client, échappe un — Voici armé d'un sourire des plus professionnels. Elle n'a pas pour intention de s'éterniser, pas nécessairement avide d'interactions depuis celle qui aura eu raison de sa confiance en l'humanité. L'homme, notamment. Celui à qui elle n'accorde que des regards fuyants, et dont le commentaire surprend et fait doucement rire. — Je ne manquerai pas de passer le message en cuisine. Deanna a toujours été une grande adepte du Mickey's, depuis sa plus tendre enfance - elle s'imagine encore les Banshees entassés dans un box à quelques pas - mais comme lui rappelait sans cesse sa famille, ce n'est pas de la grande cuisine. Et c'est peut-être vrai, mais ce n'est pas tant pour la nourriture mais pour l'ambiance qu'elle y retournait de bon cœur plusieurs fois par semaines. Elle s'apprête à faire demi-tour mais repense soudainement aux mots de sa thérapeute, à ses conseils avisés qu'elle prend l'initiative de mettre à exécution. Elle s'éclaircit la voix, et aborde maladroitement son nouvel interlocuteur. — Vous- vous êtes nouveau ? J'ai grandi ici, et j'ai plutôt bonne mémoire mais je n'ai pas le souvenir de vous avoir vu dans le coin avant. Une entreprise qui demande un effort considérable pour ce qu'elle n'a plus d'habitude de conversations autres que nécessaires, dans le carcan du cadre professionnel.

_________________
whole even when your heart's been broken ⋅ may the bridges i burn light the way.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker

messages : 278
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, gabriel, evelyn

age (birth) : 32
♡ status : 50 shades of wayne
work : looking for
activities : discovering maya, fighting with katarina, annoying eugene & ruth, fucking with larissa
points : 1061
image : Take a walk on the wild side 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side · Dim 4 Avr - 23:49
Du pain, du vin et des gros seins. Cela pourrait être ton mode de vie. Ta philosophie. Mais est-ce que tu saurais t’en contenter éternellement ? Difficile à dire. En tout cas, ce soir, c’est tout ce que tu désires. Tu ne penses à rien d’autre. Tu adresses un fin sourire à la serveuse qui réponds à tes exigences. Après tout, c’est toi le client. – Merci. – Et tu ne comptes pas la laisser repartir aussi vite qu’elle est venue. Tu en as marre d’être seul, et d’avoir les yeux rivés sur l'écran de ton portable ou de la bouffe. Tu aurais presque envie qu’elle s’installe à ta table. Mais tu sais que ce n’est pas possible. Elle fait son boulot. Même s’il n’y a plus grand monde à s’occuper. Tu lui signales que la nourriture et le vin sont excellent. Tu rajouterais bien que le service est agréable à regarder. Mais tu te retiens, histoire de ne pas passer pour un gros lourdaud. Tu sais qu’avec certaines femmes, cela fonctionne plutôt bien. Mais elle doit tellement être habituée à ce genre de drague qu’il faut que tu sois plus subtile. – Des critiques positives, cela fait toujours plaisir. – Tu te contentes juste de répondre, histoire de clôturer le sujet simplement. Tu lui adresses un sourire plutôt sincère, conscient du fait qu’elle risque de tourner les talons pour retourner bosser, puis baisse la tête avec une petite moue tristounette, comme pour l’attendrir. Et cela a plutôt l’effet escompté puisqu’elle finit par rester pour renouer le dialogue. Tu redresses la tête aussitôt, pleinement satisfait de sa réaction. – Je suis de passage par ici oui. Je.. j’avais de la famille que je n’ai jamais connu qui habitait dans le coin. Je souhaite découvrir pourquoi ils aimaient tant Windmont Bay. – Sa question est déstabilisante. Tu inventes la première chose qui te vient à l’esprit. Cela te paraît assez plausible. Maintenant qu'elle a entamé une conversation plus personnelle, tu ne comptes pas la lâcher. – Une petite idée ? – Tu as bien retenu qu’elle habite ici depuis toujours et tu ne voudrais pas prendre de risque vis-à-vis de Katarina. A priori, tu ne penses pas qu’elles se connaissent mais sait-on jamais. Tu as appris il y a deux-trois jours que l’autre serveuse, la religieuse, connaît bien la mère de ton enfant. Et comme il s’agit d’une petite ville, tu préfères t’inventer une identité. – Je suis écrivain. Enfin du moins.. je tente d’écrire un roman. – Tu rajoutes par la suite histoire de ne pas paraître trop louche. Car des vacances, ça ne dure jamais très longtemps. Et si elle venait à te croiser à nouveau dans quelques semaines, ce qui est fort probable, il vaudrait mieux qu’elle sache pourquoi tu es toujours dans les parages.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Deanna Palmer

messages : 78
name : rosewins ⋅ rita.
face + © : adelaide kane ⋅ lisemeinengifs.
multinicks : calla brown.

age (birth) : thirty-two yo ⋅ feb 9.
♡ status : trying to mend a broken heart.
work : waitress at mickey's dinner.
points : 415
image : Take a walk on the wild side TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jem ⋅ odette ⋅ wayne.

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side · Sam 17 Avr - 22:20
Elle devrait être chez elle, le nez dans un bouquin, ou affalée devant un grand classique du septième art, mais au lieu de cela, elle est encore sur son lieu de travail parce qu'elle est tout bonnement incapable de refuser son assistance à ses pairs. Elle regarde sa collège passer le seuil, grand sourire aux lèvres, quand bien même elle sait parfaitement que cette urgence prétextée par la jeune femme n'est que ça, un vulgaire prétexte pour terminer avant l'heure et laisser la bonne poire - aussi connue sous le nom de Deanna Palmer - s'occuper de son service. Un jour, elle apprendra à taper du pied et à se défendre face à tous ceux qui se permettent de profiter de son intarissable bienveillance. En attendant, elle rejoint un client pour le moins volubile qu'elle étudie avec humour et une méfiance certaine. Sa confiance s'est toujours méritée et il est tâche encore plus ardue de la gagner depuis ses déboires passés ; aussi, se contente-t-elle de hocher la tête par prudence, mais également par crainte de prononcer des mots qui pourraient faire mouche auprès de son nouvel interlocuteur. Un reproche qu'elle a essuyé bon nombre de fois et qu'elle souhaiterait s'éviter. Ses prunelles balaient la salle et elle laisse échapper un soupir entre le soulagement - l'endroit est plutôt calme, l'occasion de se remettre de cette pause déjeuner chaotique - et une petite appréhension - elle est trop avenante pour prétexter avoir du boulot et ainsi abandonner l'inconnu à son repas. Elle est sur le point de s'excuser de son indiscrétion lorsqu'il vient offrir une réponse à sa question. Elle aussi se pensait de passage lorsqu'elle a remis les pieds ici il y a presque deux ans de cela, mais plus le temps passe, et moins la perspective d'un départ prochain lui paraît plausible. Elle se surprend à entrouvrir les lèvres afin de s'enquérir de son patronyme, des fois que leurs familles respectives se soient côtoyés par le passé, mais réprime cette curiosité maladive en faveur d'une réponse vague. — Je n'saurais pas dire. Il y a bien longtemps que cette ville a perdu de son charme à ses yeux. Elle pourrait lui donner une montagne de raisons qui vanteraient les mérites d'une petite bourgade telle que Windmont Bay, mais il y a cette raison là qui fait qu'elle n'en voit plus que les contours négatifs. — À vous, qu'est-ce qui vous a plu à Windmont Bay jusqu'ici ? En dehors du Mickey's, je veux dire. Un sourire pour ponctuer sa phrase avant de laisser une nouvelle fois son regard se perdre dans le restaurant. Elle sait qu'elle n'est pas la seule serveuse sur les lieux, mais depuis que l'une d'entre elles s'est absentée, elle estime qu'elle se doit d'être doublement attentive. L'étranger parvient à capter son attention lorsqu'il lui fait part de son projet d'écriture. — Oh, c'est votre premier ? Quel genre de roman ? l'interroge-t-elle, fervente lectrice qu'elle est, soudainement bien plus encline à se concentrer sur cette conversation qu'à la petite assemblée présente au diner.

_________________
whole even when your heart's been broken ⋅ may the bridges i burn light the way.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker

messages : 278
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, gabriel, evelyn

age (birth) : 32
♡ status : 50 shades of wayne
work : looking for
activities : discovering maya, fighting with katarina, annoying eugene & ruth, fucking with larissa
points : 1061
image : Take a walk on the wild side 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side · Dim 25 Avr - 0:35
Ta sympathie pousse la serveuse à rester un peu plus longtemps à ta table. Tu as su éveiller sa curiosité rien qu’en la complimentant sur la restauration. Ce n’est pas quelque chose qu’elle doit avoir l’habitude d’entendre du fait qu’il s’agisse là d’une sorte de fast-food et non d’un restaurant de haute gastronomie, mais c’est toujours agréable à entendre, et ce, même si elle ne s’occupe que du service. Et puis, ça doit lui changer des clients exigeants et manquant de politesse. Elle te questionne sur la raison de ta présence à Windmont Bay, ce qui est assez déstabilisant car tu ne tiens pas à la dévoiler sachant que sa collègue connaît Katarina. Une employée que tu es bien content de ne pas recroiser d’ailleurs. Il n’y a pas photo, tu préfères largement la serveuse qui se trouve devant toi, et ce, même si tu la connais à peine. Chose que tu tiens à remédier. Du moins, à ta manière. Tu lui demandes ce qui fait le charme de la ville mais visiblement, à en croire sa réaction pas grand-chose. Elle te retourne même la question, ce qui ne manque pas de te décontenancer. Tu ne connais pas tant la bourgade que ça hormis le Mickey’s et le Majestic. Tu répondrais donc instantanément l’hôtel mais va falloir que tu trouves autre chose. – Je dirai les paysages. Et surtout la vue du phare qui domine la ville. – Tu improvises totalement quelque chose car tu n’as jamais été véritablement là haut. Tu l’as simplement vu de loin en passant d’un coup de voiture. Mais ça te semble être un super spot. Et tu iras probablement y faire un tour un de ces quatre. – Vous ne vous plaisez pas ici ? – Tu demandes, interloqué qu’elle ne sache pas quoi dire alors qu’elle t’a précisé plusieurs secondes auparavant qu’elle vit depuis toujours dans la ville. Elle devrait donc connaître les points positifs logiquement. Tu te sens ensuite obligé d’inventer une raison à ta présence. Tu te prétends écrivain en quête d’inspiration en ces lieux. Ce qui paraît assez plausible et en accord avec ton côté solitaire et mystérieux. – C’est mon premier oui. Un polar. – Cela aurait été incontestablement ton style. T’es pas un mec particulièrement joyeux et t’as tendance à aimer les choses sombres. Alors pourquoi ne pas les raconter ? Tu devrais peut-être véritablement te lancer d’ailleurs. Quoi que, t’as sûrement pas la patience pour ça. – Vous aimez lire ? – Tu demandes, sans trop savoir pourquoi. Qu’est ce que ça peut te faire après tout ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Deanna Palmer

messages : 78
name : rosewins ⋅ rita.
face + © : adelaide kane ⋅ lisemeinengifs.
multinicks : calla brown.

age (birth) : thirty-two yo ⋅ feb 9.
♡ status : trying to mend a broken heart.
work : waitress at mickey's dinner.
points : 415
image : Take a walk on the wild side TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jem ⋅ odette ⋅ wayne.

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side · Sam 15 Mai - 22:51
Les paysages. Deanna opine de la tête, car malgré tous les défauts qu'elle peut bien lui trouver depuis son retour, elle ne peut ôter à cette charmante bourgade la beauté de ses paysages. Est-ce qu'elle se plaît ici ? Elle n'est même pas certaine d'avoir réponse à cette interrogation qui est pourtant d'une simplicité sans nom. Elle tente de garder un avis objectif sur la question en dépit des sentiments péjoratifs et du profond chagrin que la revisite de ces lieux familiers lui inspire alors qu'elle partage enfin sa réponse, vague au possible, dans un haussement d'épaules. — Disons que ma relation avec cette ville est plutôt… compliquée. Elle pourrait en dire tout autant du chapitre de son existence passé sur les terres australiennes mais elle n'a aucune intention de s'épancher sur ces détails là, encore moins avec un inconnu. Toutefois, elle partage un peu de son expérience personnelle malgré les doutes qui l'assaillent quant à la curiosité de son interlocuteur. La peur d'en faire ou dire trop, de donner un peu d'elle-même à une personne qui usera de ces informations contre elle. À l'instar de son défunt mari. La pensée lui arrache une contorsion douloureuse du visage qu'elle remplace in extremis avec un sourire cordial. — À dire vrai, j'ai quitté la ville après l'obtention de mon diplôme et je ne suis là que depuis deux ans. Pas mal de choses ont changé depuis mon départ. Ça a dû influer sur ma perception de la ville. Ou peut-être que tout est resté intact et qu'elle n'est plus la même personne. Ce n'est pas tant la distance qui a influé sur ladite perception mais elle a certainement joué un rôle plus ou moins important dans l'histoire. Le sourire de convenance laisse place à un sourire plus sincère dès lors qu'un nouveau sujet est abordé ; un qui plaît particulièrement à l'aficionado de littérature qu'elle représente depuis son plus jeune âge. — Beaucoup, oui. Vous pensez pouvoir m'en dire plus sur l'intrigue ? Enfin, c'est comme vous le sentez. Elle ne veut pas paraître indiscrète, aussi se reprend-elle immédiatement. — Comment est-ce que vous avez dit que vous vous appeliez déjà ? Il n'a pas dit. Et si elle ne s'est pas enquise de son patronyme plus tôt malgré la curiosité, cette fois la question lui échappe. — Histoire que je garde un œil sur les rayons. Puis si votre livre est un succès, et c'est tout ce que je vous souhaite, je pourrais dire que j'ai servi l'auteur dans la ville qui lui a inspiré les événements de son roman.

_________________
whole even when your heart's been broken ⋅ may the bridges i burn light the way.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker

messages : 278
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, gabriel, evelyn

age (birth) : 32
♡ status : 50 shades of wayne
work : looking for
activities : discovering maya, fighting with katarina, annoying eugene & ruth, fucking with larissa
points : 1061
image : Take a walk on the wild side 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)

Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side · Mer 19 Mai - 19:36
Cette discussion avec la serveuse te sort assurément de ta routine. La brune est bien plus agréable que sa collègue religieuse. Elle a l’air aussi jolie de l’intérieur que de l’extérieur. Cela t’étonnerait fortement qu’elle n’ait pas déjà trouvé chaussure à son pied. Quoi qu’elle semble assez jeune. Même si elle doit sûrement faire plus que tu ne le pense. Et elle doit sûrement avoir ses petits secrets aussi. Tu ne peux t’empêcher d’être intrigué par le fait qu’elle ne soit pas attachée à cette ville. T’as même envie d’en savoir plus. Mais tu ne voudrais pas être indélicat. – Je vois.. il y a des choses de la vie qui font d’un endroit un lieu où règnent les mauvais souvenirs.. – Tu réponds de manière philosophique et de manière presque poétique, te tâtant à lui demander pourquoi est-ce qu’elle reste ici si sa relation avec Windmont Bay est compliquée. Sauf qu’elle reprends la parole pour apporter des précisions. Les choses ont visiblement changées depuis son retour ici et ce n’est pas forcément positif. – Pourquoi vous êtes revenu ? – Tu demandes finalement en espérant ne pas être trop intrusif pour le coup même si la question te brûlait trop les lèvres. Quelques instants plus tard, voilà qu’elle te questionne sur le roman que tu es censé écrire. Ce qui est bien entendu fictif car tu n’as aucun talent en la matière même si tu es quelqu’un de créatif et que l’inspiration ne te manque pas. Va falloir d’ailleurs que tu fasses preuve d’imagination pour trouver une intrigue. – C’est l’histoire d’un père qui a été privé de sa fille dès la naissance. Il est prêt à tout pour rentrer dans sa vie mais à quel prix ? – Bon d’accord, tu n’as pas vraiment été inventif pour le coup. Tu racontes là ta propre histoire. Sans en dire d’avantage. Il faut bien garder un peu de mystère après tout. – Jay Porter. – Cela serait trop risqué de lui donner ta vraie identité. Tu préfères inventer quelqu’un qui n’existe pas et lui donner un nom lambda. – Merci. Je l’espère aussi. Et vous alors ? Histoire que je le garde en tête si un jour je devais vous signer un autographe. – Bien entendu, tu plaisantes. Et t’espère qu’elle le comprendra. T’as beau avoir une ribambelle de défauts, la prétention n’en fait pas parti.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Take a walk on the wild side Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Take a walk on the wild side ·
 
Take a walk on the wild side
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner-
Sauter vers: