sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Le Petit Marseillais Shampooing infusion thym et thé vert Bio – ...
1.31 € 3.25 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

 Just as charming, and just as fake.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane

◐ my only sin is I can't win.
Voir le profil de l'utilisateur
Maisie Prendergast

messages : 1965
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - oliver - peter - tony

age (birth) : 24 {14/11}
♡ status : jeune & divorcée.
work : standardiste à la beaver's lair radio & apprentie influenceuse.
activities : jouer à l'américaine, s'occuper de son frère, travailler sa souplesse, pâtisser, se reconstruire.
home : en colocation avec son frère.
points : 3614
moodboard :
¸.·★ I must confess ★·.¸
Just as charming, and just as fake. Tumblr_po07snAMpf1wpabc3_500
★·.that my loneliness is killing me now.·★

Just as charming, and just as fake. OjY1eT6

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (citra, efrem, woody, xavi).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Just as charming, and just as fake. · Ven 2 Avr - 11:45

Charming and fake
Tell the chocolate bunny I’ll pass.
I have enough men in my life who are hollow and disappointing.


@Xavi Moroe — april 4 (2021)

Quelle satanée mouche avait bien pu la piquer pour qu’elle daigne accepter une invitation aussi improbable qu’inutile ? L’eau courante de Windmont Bay était-elle polluée au point de donner des hallucinations à ses habitants ? Ou bien la solitude pesait-elle tellement sur les frêles épaules de la galloise que cette dernière était prête à tout pour passer le moins de temps possible seule ? Aneurin ne possédait pas une vie sociale extrêmement développée et ils étaient souvent fourrés l’un avec l’autre, toutefois, Maisie ressentait souvent le désir d’autre chose. Elle adorait son jumeau et les moments passés ensemble leur permettaient de rattraper le temps perdu, cependant ils ne constituaient pas un quotidien viable pour la jeune femme. Elle avait besoin d’une existence plus mouvementée, et qui mieux que Xavi Moroe pour la secouer ? Il ne fallait pas se tromper sur son compte, elle détestait de manière viscérale l’héritier et l’intégralité de ce qu’il représentait, mais elle devait bien avouer qu’il avait ses bons côtés, principalement une haute côte de popularité – en quel honneur ?! - et une relation privilégiée avec l’une de ses plus proches amies. Malgré ses réticences, elle avait lu et compris les messages qu’il lui avait envoyés, et avait été forcée de constater qu’il n’avait pas entièrement tort. Peut-être que des efforts devaient être déployés chez l’un et chez l’autre, pour Citra. Elle ignorait si la sicilienne était honnête avec eux et les portait dans son cœur autant qu’elle le prétendait, car il était difficile de cerner les personnalités comme la sienne, néanmoins Maisie s’était tellement entichée d’elle, l’avait hissée sur un piédestal si haut, qu’elle était prête à quelques sacrifices pour lui faire plaisir. Elle avait enfilé l’une de ses tenues les plus chics pour l’occasion, avec un col suffisamment haut et large pour passer pour la première de la classe, surtout avec son panier de scones préparés pour l’occasion, après réclamation de la part de Mister Moroe. Comme elle lui avait amèrement expliqué par téléphone, elle pâtissait avant tout pour elle-même, malgré la petite voix ravie qui lui avait susurré combien il était flatteur d’avoir un admirateur de ses confections, et elle était persuadée d’avoir la main haute sur la situation en arrivant sur le lieu de rendez-vous. Le pique-nique de Pâques était la première grande occasion organisée par la ville, autour de la mairie, depuis les terribles événements de fin janvier, et la foule ne se pressait pas pour célébrer ce renouveau. L’année précédente avait été une plus grande réussite, et Maisie reconnaissait presque tous les visages présents. L’atmosphère était étrange, teintée d’un gris triste en dépit du soleil qui étendait généreusement ses rayons sur la place. Son regard suivit un groupe de jeunes enfants bondissant avec leurs paniers de chasseurs d’un jour et l’image la fit sourire, d’un sourire qui se crispa jusqu’à se métamorphoser en grimace lorsqu’elle repéra la personne qui s’avançait dans sa direction. « Tu es presque à l’heure, félicitations ! » Elle resserra ses doigts sur l’anse de son panier en relevant les yeux vers Xavi. Et maintenant ?

_________________
And even if I'm faking it, pretending to be confident, I am pathetic, I'll admit. Asking would you call me a poser or would you call me a friend?
welcome to badlands.
Voir le profil de l'utilisateur
Xavi Moroe

messages : 1103
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ self.
multinicks : ethan · jürgen · kerry · luna · mackenzie · zélie.

age (birth) : 35 · 03/11.
♡ status : engaged to citra.
work : heir.
activities : spending good time with citra, taking care of his daughter, fixing his shit.
home : a villa @ ocean avenue.
points : 2922
moodboard :

playlist rp
Just as charming, and just as fake. Ddaf29e82d0efa560e712f2854eba98a
I don't give a fuck, xoxo

Just as charming, and just as fake. OsmShWj

Just as charming, and just as fake. Jrwi0cB

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · ) maisie (citra).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Mer 7 Avr - 17:34
Que ne ferait-on pas, par amour, une phrase que s'était longuement répétée Xavi après l'idée saugrenue qu'il avait eue. Maisie était devenue l'une des amies les plus proches de Citra, une amie qu'il n'appréciait pas mais à ce tarif là, il n'appréciait pas grand monde dans l'entourage de sa moitié. Le problème ne venait pas de lui, évidemment (évidemment...), pour autant il avait fait le choix de prendre sur lui afin de rectifier le tir. L'italienne n'avait fait aucune demande en ce sens, elle s'acclimatait plutôt bien de la relation qui unissait Maisie et Xavi, ou tout du moins, faisait avec (et s'en amusait). Il ne s'attendait pas à faire de l'anglaise sa nouvelle meilleure amie, mais une entente cordiale pouvait être une option acceptable, si seulement ces deux-là parvenaient à s'accorder malgré leurs précédents. L'affaire n'était pas gagnée, mais ils avaient au moins le mérite de tenter l'expérience. Xavi avait un nombre incalculable de défauts et se lier aux autres n'était pas chose aisée pour lui, il avait plutôt tendance à être adepte des amitiés à sens unique en profitant d'autrui. Il ignorait d'ailleurs comment Ali continuait à papillonner dans son sillage tant il était le pire meilleur ami sur terre. Soit elle l'aimait réellement ainsi, soit ses tendances masochistes étaient plus importantes que prévues. Maisie, elle, ne rentrait dans aucune de ces deux catégories et il faudrait plus qu'un sourire de façade et un mot - supposé - gentil pour parvenir à un résultat. En outre, Xavi avait balancé cette idée sans même réfléchir aux détails, le feeling serait donc de mise en cette journée. La ponctualité n'étant pas son fort non plus, l'héritier arriva un brin en retard. Il avait toujours l'impression que les projecteurs étaient braqués sur lui, mais il tenta d'en faire abstraction au mieux en prenant son air le plus dédaigneux possible. Il s'élança d'un pas assuré en direction de Maisie, qu'il reconnut au loin, alors que son regard se mit subitement à pétiller durant les derniers mètres. Son sourire s'étira, la vue était appétissante, enivrante, capable d'embellir une simple journée... Quel plaisir, de voir des scones, dans une si vilaine main. « J'étais occupé avec Citra. » déclara-t-il avec un sourire en coin et une oeillade lubrique. Il était bel et bien avec sa moitié, cependant il n'y avait aucune raison crapuleuse derrière ce retard, une simple prise de bec au sujet d'une énième paire de tongs que l'italienne détestait. Maisie n'avait pas besoin de savoir ça, elle avait droit à la version qui rassurait son égo masculin si fragile. Il en profita ensuite pour chaparder un scone qu'il commença à dévorer goulument. « Ca me fait plaisir de te voir. Okay, ça sonne faux, mais c'est vrai, c'est bien que tu sois là, surtout avec tes scones, » La nourriture avait beaucoup trop d'intérêt à ses yeux en ce moment, si bien qu'il en oublia presque la raison de leur présence à ce pique-nique de Pâques. Il reprit ses esprits en secouant la tête, cherchant à se focaliser sur l'objectif du jour. « Allez viens, tu vas me servir un verre de jus de fruit et me trouver une serviette pour m'essuyer les doigts. » Il passa son bras autour de l'épaule de Maisie afin de l'orienter dans la bonne direction. Il savait plus ou moins que ce geste lui vaudrait une baffe, une grimace de dégoût, une insulte bien placée ou un savant mélange des trois. Qu'importe, il comptait faire des efforts, il ne comptait pas être irréprochable, l'emmerder un petit peu aurait de quoi pimenter cette journée. « J'ai aucune idée de quel sujet aborder avec toi, alors abordons notre sujet commun. Parle moi de ta belle amitié avec Citra et dis moi ce qui vous lie. Tu fais de la pole dance peut-être ? » Il faillit émettre un gloussement à cette possibilité mais parvint de justesse à esquisser un sourire à peine dissimulé.

_________________

She knows how I'm feeling, so easy, like breathing. She bandages all my bleeding, she knows how I love her. She gets me, she sees me, I hope that she'll never leave me.
◐ my only sin is I can't win.
Voir le profil de l'utilisateur
Maisie Prendergast

messages : 1965
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - oliver - peter - tony

age (birth) : 24 {14/11}
♡ status : jeune & divorcée.
work : standardiste à la beaver's lair radio & apprentie influenceuse.
activities : jouer à l'américaine, s'occuper de son frère, travailler sa souplesse, pâtisser, se reconstruire.
home : en colocation avec son frère.
points : 3614
moodboard :
¸.·★ I must confess ★·.¸
Just as charming, and just as fake. Tumblr_po07snAMpf1wpabc3_500
★·.that my loneliness is killing me now.·★

Just as charming, and just as fake. OjY1eT6

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (citra, efrem, woody, xavi).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Lun 19 Avr - 12:12
Xavi n’était pas dans les parages depuis quinze secondes que Maisie était déjà prise d’une nausée incontrôlable qu’elle mima sans vergogne. « Je sais vraiment pas ce qu’elle te trouve... » Dans les faits, l’héritier n’était pas désagréable à regarder, il avait de jolis yeux bleus, des cheveux soyeux, un visage bien modelé, une carrure imposante mais pas trop ; c’était le reste qui pêchait. Dès qu’il ouvrait la bouche, il ruinait l’effet de ce que Dame Nature lui avait accordé à la naissance, et maintenant qu’elle le connaissait, Maze était incapable de voir au-delà de cette émotion de gêne qu’elle ressentait à son contact. Malaisant était le qualificatif qui correspondait le mieux à l’individu. « Moi aussi, un vrai plaisir, » rétorqua-t-elle, alors qu’il était évident qu’il s’agissait d’un mensonge. Elle lui lança un regard noir suite à son manque de politesse tandis qu’il finissait déjà d’avaler son premier scone. « Fais attention à toi, pas sûre que Citra t’aime toujours autant avec une bouée... » Elle essaya de se dérober à son étreinte malvenue mais ils croisèrent une famille qui les salua avec de grands sourires, émerveillés sans doute par l’événement, et elle n’eut pas le cœur de faire une scène. « Me touche pas avec tes doigts gras, » lâcha-t-elle quelques pas plus tard, en le gratifiant d’un coup de coude dans les côtes au passage. Si elle avait pu viser une zone particulièrement fragile chez Moroe, elle n’en serait sortie que plus satisfaite. Poussée par sa gentillesse innée – mais qui se faisait de plus en plus friable au fil des semaines – elle s’avança vers le buffet de boissons afin de leur servir deux verres de jus d’orange, après avoir confié son précieux panier à son compagnon de la journée. Elle y ajouta quelques gouttes de jus de cranberry en guise de cocktail improvisé, puis tendit un gobelet en direction de Xavi. « Je ne suis pas une apprentie strip-teaseuse, non. » Le féminisme de Maisie manquait parfois d’ouverture d’esprit, elle n’était pas aussi inclusive qu’elle aurait dû l’être. « J’imagine que nous partageons la même vision du monde et de l’avenir, nous avons des centres d’intérêt en commun, même si clairement nos goûts en matière d’hommes sont aux antipodes... » Elle ponctua sa phrase d’un regard détaillant le trentenaire des pieds à la tête, son nez se retroussa en une expression de jugement intense mais elle le laissa réfléchir aux sous-entendus. Elle plongea ses lèvres dans le breuvage orangé sans le quitter des yeux, avala doucement, avant de redresser la tête. « Et toi, quand est-ce que tu vas te rendre compte qu’elle est plus amoureuse de ton compte en banque que de ton incroyable charisme? » Elle esquissa un sourire aussi franc qu’hypocrite en tapotant son gobelet contre le sien comme si elle trinquait à une bonne nouvelle. Le couple Xavi-Citra – Xitra pour les fanatiques – était aussi improbable que logique, les deux étaient différents sur beaucoup de points, pourtant ils semblaient avoir été faits l’un pour l’autre. Maisie en avait conscience, mais elle aurait préféré que son amie s’entichât d’un type un peu moins antipathique, quitte à taper dans le riche héritier.

_________________
And even if I'm faking it, pretending to be confident, I am pathetic, I'll admit. Asking would you call me a poser or would you call me a friend?
welcome to badlands.
Voir le profil de l'utilisateur
Xavi Moroe

messages : 1103
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ self.
multinicks : ethan · jürgen · kerry · luna · mackenzie · zélie.

age (birth) : 35 · 03/11.
♡ status : engaged to citra.
work : heir.
activities : spending good time with citra, taking care of his daughter, fixing his shit.
home : a villa @ ocean avenue.
points : 2922
moodboard :

playlist rp
Just as charming, and just as fake. Ddaf29e82d0efa560e712f2854eba98a
I don't give a fuck, xoxo

Just as charming, and just as fake. OsmShWj

Just as charming, and just as fake. Jrwi0cB

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · ) maisie (citra).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Mar 4 Mai - 13:55
Moi non plus, je ne sais pas ce qu'elle te trouve, lui titilla le bout de la langue, mais Xavi scella ses lèvres. Il s'agissait d'un dialogue de sourd, ni l'un, ni l'autre, ne parvenait à comprendre les raisons qui poussaient Citra à avoir deux êtres aussi diamétralement opposés dans sa vie. Maisie n'était pas aussi vilaine qu'il le disait, elle s'était même montrée charmante lors de leur première rencontre. Néanmoins, Xavi n'était pas enclin à faire cette confession à voix haute. Il était prêt à fournir des efforts pour sceller une entente cordiale, bazarder un véritable compliment n'était cependant pas dans ses objectifs du jour. « C'est vraiment petit, venant de toi, c'est plutôt digne de moi ça... » Une moue vexée épousa ses traits, il s'agissait d'un point sensible le concernant et Maisie avait naturellement fait mouche. Pour autant, il n'avait pas fini de dévorer les scones, maintenant qu'elle lui avait confié le panier et qu'il avait le nez au dessus. « La même vision du monde et des centres d'intérêts en commun, woaw... » Faussement émerveillé par cette réponse, il lui offrit un sourire hypocrite et se saisit ensuite de son verre. Maisie était-elle devenue adepte des réseaux sociaux, comme sa moitié ? Ou bien planifiait-elle également de passer ses journées à faire les boutiques avec la carte de monsieur ? Les points communs possibles ne lui sautaient pas aux yeux car il n'imaginait son interlocutrice dans aucun de ces deux cas. Le mystère continuait de planer, l'héritier avait besoin de plus de détails mais la - fausse - blonde s'était laissée aller à un nouveau commentaire. Aussi charmante l'avait-il connu, aussi piquante était-elle devenue. Il ne pouvait nier qu'il appréciait cette répartie cinglante et qu'il y voyait là une façon de passer un bel après-midi à se renvoyer la balle. Citra était certes amoureuse de son compte en banque, il savait depuis belle lurette qu'elle l'aimait bien plus que ses billets. Un fait que Maisie se devait de reconnaître et d'accepter si réellement, l'italienne et elle étaient aussi proches que cela. « Quand tu te rendras compte qu'elle t'as choisi toi pour le rôle de sa copine moche. Tiens, ça nous fait un point commun aussi, notre lenteur d'esprit. » Il dodelina de la tête, s'affubla du même sourire franc qu'elle, puis dégusta tranquillement son cocktail improvisé. Allaient-ils finir par avoir une conversation sans animosité ? Rien n'en était moins sûr. « Et quels sont tes goûts en matière d'homme ? Attends, laisse moi deviner. Il n'a pas besoin d'un compte en banque bien garni, il faut qu'il soit riche de coeur et d'esprit... » Il déroula le bras dans un geste qui se voulait théâtrale mais surtout moqueur. « Mais t'avais pas quelqu'un toi ? » reprit-il subitement en fronçant les sourcils. Il se souvenait vaguement d'une information sur sa vie personnelle mais n'avait pas suivi ses péripéties depuis, ou bien avait-il oublié. Les histoires d'autrui n'avaient pas grand intérêt pour lui, néanmoins il fallait bien converser de choses et d'autres pour apprendre à la connaître différemment.

_________________

She knows how I'm feeling, so easy, like breathing. She bandages all my bleeding, she knows how I love her. She gets me, she sees me, I hope that she'll never leave me.
◐ my only sin is I can't win.
Voir le profil de l'utilisateur
Maisie Prendergast

messages : 1965
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - oliver - peter - tony

age (birth) : 24 {14/11}
♡ status : jeune & divorcée.
work : standardiste à la beaver's lair radio & apprentie influenceuse.
activities : jouer à l'américaine, s'occuper de son frère, travailler sa souplesse, pâtisser, se reconstruire.
home : en colocation avec son frère.
points : 3614
moodboard :
¸.·★ I must confess ★·.¸
Just as charming, and just as fake. Tumblr_po07snAMpf1wpabc3_500
★·.that my loneliness is killing me now.·★

Just as charming, and just as fake. OjY1eT6

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (citra, efrem, woody, xavi).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Mar 18 Mai - 11:52
Les Prendergast étaient des gens simples, issus de la classe moyenne, ils n’étaient pas prédestinés à côtoyer les tapis rouges, les strass, les paillettes, Maisie avait donc été éduquée dans la bienveillance, la générosité et l’altruisme. Pourtant, cette éducation ne l’empêcha pas d’esquisser un sourire satisfait lorsque Xavi se montra blessé par ses propos. Elle arqua un sourcil et remua ses cheveux, comme l’aurait fait la princesse arrogante d’un dessin animé pour enfant, sans pour autant remuer le couteau dans la plaie. Elle n’était pas encore parvenue à ce stade de petitesse, elle avait encore à apprendre de la part de son interlocuteur. Les regrets de ne pas avoir appuyé davantage là où ça heurtait ne se firent pas attendre, elle se contenta par conséquent d’un lever d’yeux au ciel pour accueillir la remarque de Xavi. Fallait-il nécessairement une raison pour justifier que deux personnes s’entendaient ? Maisie était heureuse de vivoter dans la même bulle que Citra, elle ne se demandait pas pourquoi, elle appréciait simplement les instants partagés. Les deux jeunes femmes avaient bien des points communs, cependant elle n’avait pas envie de les faire connaître à Moroe. Cela ne le regardait pas. Sa vie ne le regardait pas, même si le trentenaire était tout disposé à fourrer son nez insidieux dans l’existence de la galloise ; sans doute dans le but de trouver le meilleur levier pour la faire plier et la sortir de la vie de sa petite amie. « Je me fiche pas mal du rôle que je joue, à partir du moment où je suis sur l’affiche, » rétorqua-t-elle, incapable de masquer son antagonisme malgré le sourire de façade qu’elle arborait. Maisie n’était en effet pas dotée d’un QI faramineux – elle n’avait jamais fait le test par peur de se découvrir officiellement idiote – et possédait une naïveté certaine qu’elle commençait tout juste à dompter, Xavi avait peut-être raison à son sujet, même si elle n’était pas prête à lui accorder cette victoire. Elle était sans doute conne, mais elle n’était pas aussi méchante que lui, elle ne voulait rien avoir en commun avec cet être abject. Avec ce délinquant sexuel. Elle réfléchissait à la meilleure réponse à lui offrir quand son cœur fit un bond dans sa poitrine, à la simple mention de l’existence de Teddy. Il possédait toutes les qualités mentionnées par l’héritier : généreux, gentil, intelligent, riche, et Maze avait été incapable de le garder. Xavi a raison. Tu es moche et stupide, tu ne trouveras jamais ton homme idéal car tu l’as déjà laissé s’échapper. En guise de réponse, elle remua sa main gauche sous son nez en reproduisant la célèbre chorégraphie de Beyoncé, pour ne pas laisser transparaître à quel point elle avait mal. « J’ai un ex-mari, oui. » Dans son désespoir, elle pouvait se targuer de porter le titre au combien sophistiqué de femme divorcée. « Je m’amuse bien, actuellement, je ne suis pas en train de renifler les portefeuilles de chaque homme que je croise, merci de t’en inquiéter. » Une pensée fugace la traversa, l’idée de jeter son dévolu sur le seul type vraiment riche qu’elle connaissait dans cette ville, mais une grimace de dégoût la rappela à la réalité. Elle n’était pas prête à tout pour se mettre à l’abri du besoin, et elle ne pouvait pas faire ça à Citra. Il venait la traiter de laide et d’idiote, c’était sa fierté qui se demandait si elle était capable de relever le défi d’être appréciée par Xavi. Tout le reste de son corps s’y refusait. Elle descendit d’une traite le reste de son verre, regrettant le manque d’alcool à l’intérieur, avant de chercher du regard où elle pouvait trouver quelque chose de plus fort. Ce n’était ni l’heure ni l’endroit pour se retourner la tête, mais elle ne pourrait passer une minute de plus avec l’héritier si elle restait sobre à cent pourcents. Elle déroba un œuf en chocolat disposé en décoration sur l’une des tables avant de remplir deux nouveaux gobelets – l’écologie n’était pas sa priorité du jour – de vodka et de cranberry. « Tu as des amis dans le coin ? Des mecs comme toi, je veux dire… Pour savoir qui je dois éviter dans les parages. » Elle leva ses yeux vers lui en avalant plusieurs gorgées du nouveau cocktail, sans ciller.

_________________
And even if I'm faking it, pretending to be confident, I am pathetic, I'll admit. Asking would you call me a poser or would you call me a friend?
welcome to badlands.
Voir le profil de l'utilisateur
Xavi Moroe

messages : 1103
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ self.
multinicks : ethan · jürgen · kerry · luna · mackenzie · zélie.

age (birth) : 35 · 03/11.
♡ status : engaged to citra.
work : heir.
activities : spending good time with citra, taking care of his daughter, fixing his shit.
home : a villa @ ocean avenue.
points : 2922
moodboard :

playlist rp
Just as charming, and just as fake. Ddaf29e82d0efa560e712f2854eba98a
I don't give a fuck, xoxo

Just as charming, and just as fake. OsmShWj

Just as charming, and just as fake. Jrwi0cB

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · ) maisie (citra).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Jeu 10 Juin - 14:44
Nouer était des liens était plus compliqué qu'il n'y paraissait, tout comme se montrer agréable ne fut-ce que pendant une heure. Quelle mouche l'avait piquée lorsqu'il avait souhaité passer du temps avec Maisie ? Citra avait bien le droit d'avoir une floppée d'ami(e)s qu'il ne supportait pas, il savait plus ou moins en faire abstraction. L'italienne en faisait de même pour sa propre meilleure amie, il n'y avait rien de bien sorcier dans cette affaire. Et pourtant, Xavi était toujours là, peu désireux de prendre le poudre d'escampette. La conversation avec Maisie ne prenait pas un excellent tournant - il ne faisait pas beaucoup d'effort pour se montrer sympathique, si seulement un semblant d'effort était suffisant pour effacer l'être détestable qu'il était. Tout ceci lui passa au dessus. La reine des pâtisseries étaient elle aussi toujours présente, sa compagnie ne devait pas être si méprisable non plus. « Tu devrais, c'est important un bon portefeuille. » L'idée était fausse mais dans ses hautes sphères, un compte en banque dégoulinant ouvrait de nombreuses portes, aussi bien sentimentales, amicales, que professionnelles. Citra aurait-elle jeté un coup d'oeil dans sa direction sans une bonne liasse de billets ? Certainement pas. Était-elle tombée amoureuse entre temps ? Une évidence réciproque. « Je te voyais pas être le genre de femme à t'amuser, tu deviens de plus en plus intéressante à découvrir Maisie. » déclara-t-il en sirotant son verre. Il possédait d'elle une image assez rangée, même si elle s'était montrée capable de bien des stratagèmes pour parvenir à ses fins. Il la dévisagea longuement, cherchant à savoir ce qu'il cachait encore derrière son minois affable. « Tu veux dire, des gens beaux, charismatiques, avec une classe incroyable et un style parfait ? Non, effectivement, il n'y a que moi. C'est Windmont Bay, c'est un trou. » Il élança théâtralement son bras et en profita pour récupérer un scone. Sa haute estime de lui-même n'était pas du chiqué, néanmoins ce contre-pied était à mettre en adéquation avec son manque cruel d'amis. Hormis Ali, il ne considérait personne comme tel, la faute évidemment à sa personnalité et son comportement. Il manquait cruellement d'une présence masculine dans son quotidien. Maisie avait mis le doigt sur un détail important de sa vie, il n'était pas bien entouré. « Est-ce que tu me poses cette question pour mon carnet d'adresses ? Si c'est le cas, je connais quelques bons partis qui ont un portefeuille conséquent, » Il était tout disposé à partager ses connaissances avec elle, si tel était son souhait. « Tiens, j'ai conseillé un ami la dernière fois, ça s'est extrêmement bien passé pour lui. » Faux, Daniel n'était pas un ami et le déroulement de sa soirée avait été un désastre du début à la fin, mais lorsqu'il s'agissait d'embellir une situation, Xavi savait y faire. Maisie n'était pas dupe, elle connaissait l'énergumène depuis assez longtemps pour savoir que la plupart de ses propos pouvaient - et devaient - être remis en question. « Tu devrais venir dîner à la maison une fois. Citra, moi, toi et ton futur quelqu'un que tu dénicheras où tu veux. » Encore une idée folle qui aurait mérité de ne pas être énoncée mais l'héritier se laissait emporter assez facilement. Sa moitié ne serait sans doute pas contre, il était persuadé de bien-fondé de cette future soirée.

_________________

She knows how I'm feeling, so easy, like breathing. She bandages all my bleeding, she knows how I love her. She gets me, she sees me, I hope that she'll never leave me.
◐ my only sin is I can't win.
Voir le profil de l'utilisateur
Maisie Prendergast

messages : 1965
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - oliver - peter - tony

age (birth) : 24 {14/11}
♡ status : jeune & divorcée.
work : standardiste à la beaver's lair radio & apprentie influenceuse.
activities : jouer à l'américaine, s'occuper de son frère, travailler sa souplesse, pâtisser, se reconstruire.
home : en colocation avec son frère.
points : 3614
moodboard :
¸.·★ I must confess ★·.¸
Just as charming, and just as fake. Tumblr_po07snAMpf1wpabc3_500
★·.that my loneliness is killing me now.·★

Just as charming, and just as fake. OjY1eT6

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (citra, efrem, woody, xavi).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Jeu 15 Juil - 16:33
Papoter de sa vie amoureuse avec Xavi Moroe n’avait pas été dans les plans que Maisie avait prévus pour célébrer les festivités de Pâques cette année. Elle s’était imaginée soit au bras de son frère soit à celui d’un petit ami charmant et charmeur qui l’aurait fait rire en allant dérober pour elle des œufs en chocolat dans les paniers des plus jeunes. L’héritier possédait le fond de méchanceté égoïste requis pour entreprendre cette activité, cependant sa fainéantise prenait le pas sur tout le reste et elle le voyait mal risquer un claquage des muscles du poignet pour lui offrir une gâterie chocolatée – sans jeu de mots graveleux. Elle chercha à gratifier son interlocuteur d’un regard sombre lorsqu’il se moqua d’elle pour la énième fois de la journée, néanmoins, lorsqu’elle se focalisa sur le sourire en coin qui ornait ses lèvres, elle y décerna une certaine forme de fierté qui la prit de court. Je préfère encore que tu me méprises plutôt que tu me vois comme une égale, songea-t-elle avec amertume sans prononcer ces mots à voix haute. Car elle ignorait si elle le pensait réellement. Xavi était un individu détestable, pourtant il était aimé par une personne qui lui était très chère et elle continuait d’accepter d’être dans son entourage lorsqu’il lui proposait un rendez-vous « amical », comme cet après-midi-là. Une partie d’elle devait être sous son joug, sans qu’elle ne fût en mesure d’expliquer comment ni pourquoi. « Il va falloir que tu demandes à tes femmes de ménage de nettoyer plus régulièrement les miroirs de ta demeure, Xavi, » répondit-elle après l’avoir jaugé de la tête aux pieds. L’homme était certainement riche, doté d’un certain charisme, mais son style était loin des canons de beauté actuels. Il était loin d’arrivé à la cheville de la grâce et de l’œil de fashionista de sa compagne. Il était quelconque, tout au mieux. Elle garda pour elle une nouvelle fois de lui demander ce que penserait sa balance des multiples pâtisseries qu’il ingurgitait, mais elle les avait façonnées pour lui, il avait le droit, et Xavi les avalait avec un tel appétit qu’il ne pouvait feindre l’intérêt qu’il portait pour ses scones. D’une certaine manière, ça lui faisait plaisir de faire l’unanimité avec ses petites créations tout droit venues de l’autre côté de l’Atlantique. « Je ne veux pas d’un type comme toi, Moroe. Au cas où cela t’aurait échappé, je n’ai pas la stature ni le tempérament de ta moitié, je me ferais bouffer par quelqu’un qui te ressemblerait. » Pourquoi se dégradait-elle de la sorte face à lui ? Elle n’en avait pas la moindre idée, peut-être que la chaleur commençait à lui taper sur la tête. Elle ravala sa tristesse avec une gorgée de jus de fruit avant de soupirer. « Tu devrais te lancer dans le business des sites de rencontre, si tu es si doué… Je suis certaine que ça réussirait, beaucoup de mecs doivent te jalouser d’être avec Citra et tueraient père et mère pour connaître ton secret. » Si Xavi n’était pas conscient de la chance folle qu’il avait d’avoir été choisi par la sicilienne, Maisie mettrait chaque jour un point d’honneur à le lui rappeler ; c’était son job en tant qu’amie. « J’ai besoin d’avoir quelqu’un pour être invitée à dîner chez vous ? Vous êtes très sélectifs, comme couple. » Ses lèvres s’étirèrent en un discret sourire amusé, qu’elle dissimula en terminant son verre avant de resserrer ses doigts sur l’anse de son panier. Dans un soupir théâtral, elle jeta un coup d’œil circulaire dans l’assemblée, puis haussa les épaules. « Il faut donc que je me trouve quelqu’un pour pouvoir faire un double-rencard avec Citra et toi, puis pour passer les fêtes de Pâques en bonne compagnie l’année prochaine. Il y a du boulot… » Elle était tellement désespérée qu’elle prit une décision folle. « Je veux bien que vous me présentiez quelqu’un. Je dis « vous », car je ne veux pas que tu choisisses le premier venu juste pour m’emmerder, je veux qu’il soit validé par Citra. Je sais qu’elle n’a pas que ça à faire de son temps, mais je ne suis pas pressée… » Elle se sentait juste seule. « S’il te plaît ? »

_________________
And even if I'm faking it, pretending to be confident, I am pathetic, I'll admit. Asking would you call me a poser or would you call me a friend?
welcome to badlands.
Voir le profil de l'utilisateur
Xavi Moroe

messages : 1103
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ self.
multinicks : ethan · jürgen · kerry · luna · mackenzie · zélie.

age (birth) : 35 · 03/11.
♡ status : engaged to citra.
work : heir.
activities : spending good time with citra, taking care of his daughter, fixing his shit.
home : a villa @ ocean avenue.
points : 2922
moodboard :

playlist rp
Just as charming, and just as fake. Ddaf29e82d0efa560e712f2854eba98a
I don't give a fuck, xoxo

Just as charming, and just as fake. OsmShWj

Just as charming, and just as fake. Jrwi0cB

image : Just as charming, and just as fake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · ) maisie (citra).

Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. · Mar 27 Juil - 21:02
Il fit une énième fois la moue, piqué par la commentaire de la fausse blonde. En temps normal, Xavi n'aurait pas cillé, peu réceptif aux commentaires qu'on pouvait faire sur son physique. Il se savait beau et charismatique, il n'avait pas besoin de l'aval d'une groupie britannique de plus. Néanmoins, depuis sa prise de poids récente, sa confiance s'était effondrée comme un château de cartes et la moindre remarque parvenait à le toucher. Citra avait beau lui répéter qu'elle l'aimait ainsi et que son physique légèrement plus enrobé ne l'embêtait pas, il se questionnait tout de même sur son apparence, au point de croire que tous les regards étaient tournés vers lui. Là encore, il était habitué à ce qu'on l'observe et qu'on l'envie - pensait-il toujours - mais depuis quelques temps, il avait surtout l'impression que ses poignées d'amour étaient le centre de toutes les attentions. Même s'il ne dit rien, l'héritier se trahit en replaçant son t-shirt et en jetant un coup d'oeil à celui-ci afin de vérifier que le tout était à peu près camouflé et qu'un bout de peau ne dépassait pas. Il pouvait râler autant qu'il voulait, même l'avis de Maisie avait de l'impact sur lui. « Tu te sous-estimes beaucoup, je suis sûr que tu t'en sortirais très bien avec un type comme moi. Tu as l'air de mordre bien comme il faut, Maisie Prendergast. » énonça-t-il sans une pointe de sarcasme. Il l'avait déjà sous estimé lui-même une première fois, il ne referait pas la même erreur. Elle était certes bien plus délicate et émotive que sa moitié, mais ceci ne présageaient en rien son incapacité à mater un type comme lui. Elle devait posséder des armes différentes, voilà tout. « On veut surtout que tu évites de tenir la chandelle, » Il lui offrit un clin d'oeil pseudo complice, et chaparda encore un scone. Il ne comptait le nombre de petites douceurs qui étaient passées dans son gosier mais ces choses-là étaient trop délicieuses pour qu'il fasse preuve de retenue. Tant pis, il ferait plus attention demain, ou pas, sa volonté n'était pas tout à fait au point. Reprendre une alimentation équilibrée était dans ses plans, néanmoins Xavi ne parvenait pas à se suivre ses propres directives. Il avait sûrement besoin d'une aide extérieure. « Ah bon ? » Venait-elle d'accepter - sous couvert de quelques précisions - sa proposition ? Il lorgna quelque secondes sur elle, attendant la boutade en fin de phrase, mais il n'en fut rien. Un Xavi plus que satisfait se dessina sous ses yeux, il avait effectivement quelques idées, toutes plus problématiques les unes que les autres. Des idées que Citra mettraient un point d'honneur à débouter, il le savait. « Marché conclu, Citra validera tout ça ou non. Tu verras, je suis sûr que tu me remercieras rapidement d'avoir égayé ton quotidien avec ton futur rencard, » Ou pas, mais son égo surdimensionné parlait pour lui, encore une fois. « D'ailleurs quand tu viendras, ce serait bien que tu nous ramènes le dessert. » Avait-il de l'intérêt pour l'amie de Citra ou juste pour ses talents de pâtissière ? « Une petite tarte au citron ce serait pas mal, un peu de meringue dessus et ce serait parfait. » Il fit mine de réfléchir tout en jaugeant son interlocutrice, puis reprit. « Bon, on va chercher du chocolat ou tu préfères m'énumérer les critères que tu attends d'un homme ? »

_________________

She knows how I'm feeling, so easy, like breathing. She bandages all my bleeding, she knows how I love her. She gets me, she sees me, I hope that she'll never leave me.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Just as charming, and just as fake. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Just as charming, and just as fake. ·
 
Just as charming, and just as fake.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: