sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

 Thanks for the memories

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: greywin's shop

WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer

messages : 779
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie
multinicks : aaron, jules, wayne

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 921
moodboard : Thanks for the memories PDzIvBF
image : Thanks for the memories TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Thanks for the memories · Lun 19 Avr - 0:59
Dimanche 25 avril
feat @Shiloh Ragston


Comme à ton habitude, tu profites de ce dimanche matin pour aller faire des petits achats au marché. Tu adores te balader avec ton chariot de course fashion dans le grand hall semi-couvert. Et les commerçants des différents stands te connaissent bien. Tu en profites aussi pour te rendre dans l’espèce de supérette pour aller faire un supplément de courses du genre papiers hygiénique, éponges et boîtes de conserves. Tu te retrouves d’ailleurs bien embêtée car tu es trop petite pour attraper un pot. Tu regardes à droite et à gauche puis ton choix s’arrête sur un grand gaillard blondinet. – Bonjour, est-ce que vous pouvez m’attraper le pot de cornichon là-haut s’il-vous-plait ? – Tu n’aimes pas particulier demander de l’aide aux autres mais parfois t’as pas le choix. Ce n’est pas comme si tu avais un marche-pied sous le coude et que tu voulais jouer les équilibristes ici de toute façon. – Parfois je rêve d’être gogo-gadget et d’avoir des bras extensibles. – Tu marmonnes pleine de sympathie, sans te soucier de savoir si le garçon t’as entendu et s’il aura la référence. Ce n’est pas vraiment de ta génération mais c’est un dessin animé que tu as eu le plaisir de découvrir grâce à tes petits enfants il y a quelques décennies. – Je.. vous étiez à la mairie ce jour-là, n’est-ce pas ? – Tu demandes subitement reconnaissant le visage du blond. Tu n’avais pas vraiment pris le temps de bien le regarder jusqu’alors. Mais des images de lui te reviennent. Et ce n’est pas forcément quelque chose de positif. Si bien que le ton que tu emploies est tout de suite plus grave. – Vous êtes pompier c’est ça ? – Tu demandes ensuite alors que tu connais plutôt bien l’identité de l’homme. Il s’agit de Shiloh Ragston. Un garçon qui a connu un drame il y a quelques années de ça. Tu t’en souviens encore bien.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3066
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 y o ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6410
image : Thanks for the memories 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Dim 13 Juin - 15:43
Il lui faut rarement plus de quelques minutes pour faire ses courses, l'avantage d'habiter seul et de passer la plupart de son temps sur son lieu de travail. Son caddie remplit de l'essentil, Shiloh se dirige droit vers la caisse quand la voix d'une vieille dame le stoppe. « Bien sûr. » Esquissant un sourire poli, Shiloh s'approche de l'inconnue et n'a même pas besoin de se hisser sur la pointe des pieds pour attraper ce qui l'intéresse et le lui donner. Un léger rire, plus poli qu'autre chose, s'échappe de ses lèvres à sa réflexion, puis il tourne les talons, prêt à la quitter. Shiloh n'a jamais été très sociable, même si ça ne fait pas quelqu'un de malpoli pour autant. Mais voilà qu'elle l'interpelle une nouvelle fois, sur un sujet qui attire bien plus son attention. « Oui. Vous aussi ? » Elle n'a pas besoin d'en dire plus, il sait à quoi elle fait référence. Sa question est stupide car si elle se souvient de lui à la fusillade, c'est qu'elle y était bien. Sa priorité avait été de faire sortir ses proches, il n'a pas vraiment fait attention au reste, il n'a donc aucun souvenir de la vieille dame mais il peut très facilement deviner l'enfer qu'elle a dû vivre. « Vous allez bien ? » S'inquiète-t-il. Elle a peut-être été blessée, après tout, et même si ce n'est pas le cas, ce genre d'événement laisse des marques psychologiques certaines. « Shiloh Ragston, capitaine. » Se présente-t-il sous son titre officiel, approuvant alors ses propos mais lui faisant savoir son rang. Il ne sait pas pourquoi cette vieille dame lui fait la conversation mais il ne va pas la planter là, surtout maintenant qu'il sait qu'elle était là au moment du drame, il veut s'assurer qu'elle va bien.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer

messages : 779
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie
multinicks : aaron, jules, wayne

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 921
moodboard : Thanks for the memories PDzIvBF
image : Thanks for the memories TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Sam 10 Juil - 18:23
@Shiloh Ragston

Le pot en verre arrive à tes mains grâce à l’aide d’un grand blond dont le visage te semble familier. Mais difficile de te rappeler de qui il s’agit au premier abord. – Merci. Vous avez de la chance d’être grand. – Il faut bien que ça ait des avantages. Grâce à lui, tu pourras manger des cornichons. Tu le garderais bien sous le coude au cas où tu aurais besoin à nouveau de faire appel à ses services mais voilà qu’il s’éclipse déjà. Ou presque. Tu le retiens à la dernière minute lorsque tu te rappelles du lieu où tu l’as déjà vu. Il s’agit de la mairie. Il était présent lors de la fusillade. Les visages des différents protagonistes t’ont marqués. Et tu sais qu’il a eu un rôle important à jouer ce jour-là. – Affirmatif. Même si j’aurai préféré ne pas m’être levée ce jour-là.. – Tu ne peux t’empêcher d’apporter une touche de légèreté quant à ce sujet assez grave et cette situation qui en aura marquée plus d’un. Et ce n’est pas cet homme qui dira le contraire. Il semble encore déstabilisé à la simple évocation de cette journée. – Il y a des hauts, des bas, mais on est vivant, c’est le principal, non ? – Tu comprends là où veut en venir le capitaine de la caserne. Mais est-ce que tu peux estimer que tout va pour le mieux ? T’en es pas certaine. Et tu n’as pas envie de faire semblant. Il sait ce que tu as vécu et combien cela a pu être traumatisant. Lui est pompier, c’est son métier de vivre des situations difficiles hebdomadairement. – On a de la chance de vous avoir à Windmont Bay. J’ai vu comment vous avez sauvé cet homme qui s’est fait tiré dessus. – Tu te permets de le féliciter en personne, comme si tes mots avaient une quelconque importance et que tu étais la première dame du pays. Mais non, t’es juste une habitante depuis belle lurette, fière de sa communauté. – Je.. je vois deux auras féminines autour de vous. Deux femmes qui vous protègent. – Tu lâches ça subitement sans penser aux conséquences de tes propos. Tu n’es pas en consultation et tu as tendance à oublier que tout le monde ne croit pas à ce genre de choses.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3066
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 y o ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6410
image : Thanks for the memories 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Lun 12 Juil - 19:48
Un sourire poli s'affiche sur les lèvres du pompier mais il ne réplique rien et tourne déjà les talons pour continuer ses achats, non sans lui souhaiter de passer une bonne journée, il n'en oublie pas les bonnes manières. Il est rapidement arrêté, cependant, par la voix de la vieille dame qui le retient. Elle se souvient de la fusillade à la mairie et les images de cette journée lui reviennent. Il n'est certainement pas aussi traumatisé que son interlocutrice, la violence fait partie de son quotidien, mais cet événement a marqué toute la ville et il déteste que certains de ces proches aient été pris dans cet enfer. — Je comprends. Vous étiez au mauvais endroit au mauvais moment, comme beaucoup de gens ce jour-là. Ils auraient tous préféré ne pas être sur place, si ce n'est les protagonistes principaux qui avaient provoqué tout ce merdier. Pour une raison valable et compréhensible, mais il y a bien une raison pour laquelle c'est illégal de se faire justice soi-même. Ils ont traumatisé des innocents, qui n'y étaient pour rien dans le drame qui avait touché leur famille - même cette vieille Birdwell, coupable, n'avait pas mérité un tel sort. — Oui, il faut continuer à vivre, maintenant. Une grimace presque invisible s'incruste sur les traits de son visage, car continuer à vivre n'a jamais été sa volonté. Si Shiloh n'a jamais tenté de mettre fin à ses jours, il n'a jamais été particulièrement prudent, ce qui explique son comportement lors de la fusillade. C'est un miracle qu'il ne lui soit rien arrivé, et voilà que cette dame le voit comme un héros, ce qu'il n'est pas. — Je n'ai fait que mon travail, madame. Ce n'est pas de la fausse humilité, il est formé à ça et peut donc se permettre des choses que quelqu'un de lambda ferait mal et risquerait donc de se faire tuer.

— Pardon ? La conversation, bien que les souvenirs soient douloureux, se déroulait bien jusque-là. Et voilà qu'elle prononce ces quelques mots, et Shiloh se fige. — Qu'est-ce que vous avez dit ? Quelqu'un d'autre l'aurait sûrement prise pour une folle ; mais ces deux auras féminines, ça ne peut qu'être que Camille et Olga, sa soeur et son épouse, toutes deux décédées, les deux grandes tragédies de la vie de Shiloh. — Qui vous envoie ? Vous croyez que c'est drôle ?! Il perd son sang-froid, Shiloh, comme à chaque fois qu'on évoque l'une de ces deux femmes (fille, dans le cas de Camille, qui n'a jamais atteint la majorité), pour la simple et bonne raison qu'il devine tout de suite qu'elle a dû entendre son histoire familiale, tristement célèbre à Windmont Bay, et que cette dame est bien moins innocente qu'elle n'en a l'air aux premiers abords.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer

messages : 779
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie
multinicks : aaron, jules, wayne

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 921
moodboard : Thanks for the memories PDzIvBF
image : Thanks for the memories TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Dim 1 Aoû - 11:04
@Shiloh Ragston

Au mauvais endroit, au mauvais moment, oui, c’est une certitude. Comme beaucoup de monde, tu étais présente à la mairie ce jour là alors que tu aurais mieux fait de rester au chaud chez toi et de louper tout ce qui s’en suit. – C’est exactement ça. – Ce traumatisme a néanmoins éveillé chez la plupart des habitants de Windmont Bay un élan de solidarité. Et tu te souviens très bien qui était présent ce jour là et qui ne l’était pas. Du moins, certains visages t’ont marqué. Notamment celui du jeune pompier qui se trouve à côté de toi au supermarché. Ses beaux yeux bleu et son courage ne te laisse pas indifférente. Si t’avais été plus jeune et célibataire, tu n’aurais pas hésité à deux fois à le charmer mais là, tu penses plutôt à ta petite Daphne. Il serait un bon parti. Ou même Luna. Il faudrait que tu organises un speed dating histoire de voir avec qui tu pourrais essayer de caser le beau pompier. Tu le félicites pour sa bravoure et t’étonne qu’il soit aussi humble. Il serait vraiment un petit gendre parfait. – Je pense que vous avez fait plus que votre travail. Et vous n’étiez pas en service. – Enfin il ne te semble pas. C’était dimanche. Mais peut-être que tu te trompes. En tout cas, la peur face à de telles circonstances inhabituelles ne l’a pas paralysé. Il a fait preuve d’un courage immense. Et tu penses qu’il est protégé par deux astres qu’il a connu. Tu visualises deux auras féminines autour de lui. Et tu ne peux pas t’empêcher de lui en faire part alors que d’habitude, tu gardes plutôt pour toi ce genre de choses qui peuvent paraître paranormales. – Je.. je suis désolé. J’aurais mieux fait de me taire. – Tu sens le garçon touché par tes propos mais très déstabilisé. Il te demande de répéter mais son ton est assez déplaisant. – Sachez juste, qu’elles sont fières de vous, de ce que vous êtes devenu. – Tu aurais sans doute mieux fait de ne rien dire. Il pense là qu’il s’agit d’une farce et que tu es une imposteur. Comme souvent. Ce n’est pas la première fois que ça t’arrive et cela ne sera probablement pas la dernière. Tu as certaines capacités que les gens peinent à comprendre et à admettre puisqu’elles dépassent parfois l’entendement.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3066
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 y o ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6410
image : Thanks for the memories 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Mer 4 Aoû - 11:26
Il n'a pas vu cette dame lors de la fusillade, mais pour être tout à fait honnête il n'a pas vu grand monde. S'il a vite balayé la salle du regard pour évaluer le nombre de victimes potentielles, il n'a pas fait attention à l'identité des personnes présentes, trop obnubilé par les personnes qu'ils connaissaient, comme Larissa ou Tommy. Shiloh aurait sûrement agi de la même manière, peu importe les personnes présentes, mais le fait d'avoir des proches dans l'assemblée a été une motivation supplémentaire pour intervenir. Mais son geste n'a rien d'héroïque, contrairement à ce que semble penser la vieille dame. Si Shiloh a toujours oeuvré pour aider les autres (il s'agit là d'une véritable vocation), son sens du sacrifice n'a rien de noble puisque Shiloh ne tient pas beaucoup à la vie depuis le décès tragique de sa femme, il y a cinq ans. Mourir ne lui fait pas peur, et certains jours, les mauvais jours, il se surprend même à penser que ce serait la meilleure des solutions, d'arrêter de souffrir en permanence. Il sait pourtant que ce n'est pas ce qu'Olga souhaiterait pour lui, mais comment aller de l'avant après avoir perdu sa soeur et sa femme, les deux personnes les plus importantes de sa vie ? — Je n'étais pas en service, non, mais c'était quand même mon devoir d'intervenir, je suis habitué à ce genre de situation. Plus ou moins, car ce n'est pas dans une ville comme Windmont Bay que le taux de criminalité est élevé ; et il ne fait pas partie des forces de l'ordre non plus. Cependant, lorsqu'il exerçait à Portland, il était bien plus fréquent que la caserne soit appelée pour des blessures par balle. Dans tous les cas, il avait plus de connaissances pour intervenir que la plupart des gens présents ce jour-là, et il n'aurait certainement pas laissé Larissa se mettre en danger toute seule.

Mais alors que les deux compagnons d'infortune se rappellent ce souvenir douloureux, voilà que l'inconnue se met à parler de deux auras féminines, et l'esprit de Shiloh bascule automatiquement vers sa soeur et sa femme. Les propos de la vieille dame ne lui plaisent pas, loin de là, et il se retrouve à lui répondre de manière presque agressive, suite à quoi elle s'excuse. Shiloh ne souhaite pas se montrer désagréable mais il n'a jamais apprécié parler de ses blessures personnelles, de ses pertes traumatisantes, encore moins lorsque la conversation est entamée par quelqu'un d'autre, qui plus est une inconnue. — Comment vous savez tout ça ? Il sait que son histoire est connue dans le quartier, mais avec le temps les gens ont tendance à oublier, ils passent à autre chose, ils ne se souviennent plus des catastrophes des autres, trop occupés par leurs problèmes personnels (ce qui arrange Shiloh, qui n'a jamais aimé être au centre de l'attention). — Vous voyez, c'est là que vous vous trompez, madame. Un rire triste s'échappe de ses lèvres tandis que Shiloh baisse la tête et le regard pour éviter celui de son interlocutrice. Peut-être que sa soeur a été fière de lui, pendant un temps, quand il est devenu pompier et a épousé la femme de sa vie. Parce que pendant quelques années, Shiloh a été réellement heureux. Mais depuis cinq ans, il n'est plus que l'ombre de lui-même, il se noie dans l'alcool, se tient éloigné des autres... — Elles n'ont pas de quoi être fières de moi, alors arrêtez de raconter des conneries. Il ne devrait pas employer de telles vulgarités devant une femme de son âge, mais c'est plus fort que lui, c'est un sujet sensible qui le fait sortir de ses gonds.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer

messages : 779
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie
multinicks : aaron, jules, wayne

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 921
moodboard : Thanks for the memories PDzIvBF
image : Thanks for the memories TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Jeu 5 Aoû - 19:00
@Shiloh Ragston

Le capitaine des pompiers aura beau dire ce qu’il veut, il n’en reste pas moins un héros à tes yeux. Il est intervenu lorsqu’il le fallait lors de la fusillade et il a notamment sauvé la vie de l’homme qui s’est fait tiré dessus. S’il n’était pas intervenu, le bilan aurait sans aucun doute été bien plus lourd. Tu tiens donc à le remercier d’avoir été là et t’es satisfaite d’avoir la possibilité de faire appel à un tel service un jour. Tu sais que s’il t’arrivait quoi que ce soit de grave, tu serais entre de bonnes mains avec les pompiers. – Bravo en tout cas. – Tu ajoutes comme pour conclure. En plus de ça, il n’est vraiment pas déplaisant à regarder. Tu pourrais le laisser filer après qu’il t’ait donné un coup de main avec le pot de cornichon mais tu ne peux t’empêcher de reprendre la parole pour énoncer quelque chose de troublant à ses yeux. Tu visualises deux femmes près de lui. Deux astres pour être précis. – Je vois certaines choses que d’autres ne voient pas. – Le garçon a bien dû mal à comprendre. Il ne semble pas être du genre à croire à l’au-delà. Tu aurais sans doute mieux fait de te taire mais la bombe est lâchée, c’est trop tard pour faire marche arrière. Tu essayes de lui faire passer un message. Ton interprétation des choses. Visiblement, elle s’avère fausse. Ou du moins, c’est ce que pense ton interlocuteur. Peut-être qu’il fait fausse route. Peut-être qu’il se sous-estime. Tu entends en tout cas sa douleur. Elle te heurte en plein fouet dans la poitrine. – Nul homme n’est parfait. Des erreurs, on en fait tous. – Tu déclares comme pour apaiser les choses. Tu ne tiens pas rigueur de son langage un brin désinvolte. Tu n’es pas une petite chose sensible qu’il faut prendre avec des pincettes. – Elles vous protègent. – Tu chuchotes presque même si tu ferais mieux de ne pas insister sur ce sujet. C’est une conversation probablement stérile. – Reprenez la situation en main. Vous êtes un bel homme, fort, courageux, intelligent. Et votre métier est très noble. – Voilà de quoi elles sont fières. Il met sa vie en péril chaque jour pour celles des autres et il n’y a rien de plus beau. – Soyez fier de qui vous êtes et rendez-les fiers. – Tu continues en espérant vivement ne pas le faire sortir de ses gonds. Tu ne lui veux que du bien et c’est ce que tu essayes de lui transmettre, qu’il le veuille ou non. Tu n’es que la messagère de ces deux âmes bienveillante.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3066
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 y o ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6410
image : Thanks for the memories 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories · Lun 18 Oct - 19:56
Il esquisse un sourire poli à la dame, touché par ce qu'elle lui dit mais n'étant pas vraiment d'accord avec elle, estimant qu'il n'a fait que son devoir ce jour-là. Un souvenir douloureux pour tout le monde alors il n'enchaîne pas, prêt à retourner à ses occupations quand finalement la vieille dame l'interpelle de nouveau, cette fois-ci pour une conversation d'un tout autre monde. « Comme une voyante ? » Dubitatif, Shiloh ne croit pas du tout à tout ça. Il aurait aimé, pourtant, car les pertes de sa soeur et de sa femme auraient pu être un peu moins douloureuses, peut-être. Il y croit si peu qu'il aurait pu rire au nez de cette vieille femme, mais ce n'est pas son genre alors il se contente de froncer les sourcils et de secouer légèrement la tête, pour faire part de son avis à son interlocutrice sans la vexer. Cependant, les mots de l'inconnue le touchent en plein coeur et il se prend à espérer qu'elle ait raison, qu'elles soient là, quelque part, à veiller sur lui, à le guider et à être fière de lui, quand bien même il n'y a pas de quoi être fière. Alors qu'elles ont perdu la vie, lui a arrêté de vivre tout en étant bien vivant, et ça, Olga lui en aurait voulu. « Vous êtes très gentilles mais j'ai du mal à croire à tout ça. » Et cette fois-ci il ne parle pas seulement du soi-disant don de la femme mais de tout ce qu'elle lui dit depuis le début, de tout ce que penseraient sa soeur et sa femme depuis l'au-delà, et de l'image d'homme noble, de héros, qu'elle lui prête. « Comment ça marche, tout ça ? Vous leur parlez, elles vous hantent, vous faites des séances ? » Ses questions pourraient être moqueuses mais Shiloh est curieux malgré lui, car ça touche à des personnes qui lui sont chères et pour qui il donnerait tout pour les revoir juste une fois.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Thanks for the memories Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Thanks for the memories ·
 
Thanks for the memories
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: greywin's shop-
Sauter vers: