hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion portable – 4To – USB ...
79.99 €
Voir le deal

 all panic and no disco · w/ odette

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Ridgeway

behind
messages : 196
name : beckwith · julia.
face + © : timothée bertoni · marga[rita]
multinicks : -

age (birth) : thirty-one. · march 10th.
♡ status : divorced af. done af. single af. don't text me af. doin' me af. bye af.
work : freelance photographer, reporter, travel blogger.
home : in a messy industrial loft-ish on bridgewater way
points : 626
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open [ fr / en ]

all panic and no disco · w/ odette Empty
Revenir en haut Aller en bas
· all panic and no disco · w/ odette · Mer 28 Avr - 17:03
I am, unfortunately, all panic and no disco | @odette lynch

Patrick Page est partout. S'il croit avoir déjà assez vu sa gueule au cours du déjeuner dominical de la veille, son père le rattrape partout en ville puisque ce sont ses affiches qui ont la primeur. Pas l'exclusivité totale, mais il est certain que sa candidature à la mairie est largement mieux mise en avant que celle de ses concurrents ; peut-être qu'il se trompe et que l'impression n'est défendue que par son aversion si peu maitrisée pour l'homme. Jem s'obstine à regarder droit devant lui alors qu'il remonte la grande artère, des fois que son père voudrait aussi le juger jusque dans les moments les plus simples de son existence, et même lorsqu'il n'est pas là. Il marmonne un connard, un rien irrité par cette omniprésence, puis lève les yeux au ciel avant de raffermir sa prise autour de son Leica. Évidemment, il est en retard. Ça ne surprendra personne qui le connait, et il est plutôt certain que Nick a prévenu pour lui par précaution. Si pas, tant pis, trop tard pour se mettre un coup de pied au cul et presser le pas. Faut dire qu'on l'attend devant certainement l'endroit le plus chiant en ville : le Windmont Bay History Museum, et il jure qu'il n'y entrera pas même pour faire plaisir. Le but est de faire une visite en plein air, d'abord pour aérer ses aigreurs, se réconcilier avec au moins les jolis contours de la ville, puis pour immortaliser ces fameux contours en photo. Il n'y a qu'une fille qui attend au pied des marches, et en se basant sur un certain sentiment de familiarité, Jem se lance. “ Salut.  ” Peut mieux faire. C'est bien, salut. C'est simple, rapide, ça fait le boulot, mais c'est pas non plus l'extase de l'entrée en matière.   “ Jem. ” Pour la forme. Il étouffe un ricanement parce que même lui se trouve absolument effarant d'imbécilité, mais au moins il vient avec un semblant de sourire et c'est déjà ça de gagné.   “ Je sais que tu sais, mais je me suis senti obligé, je sais pas pourquoi. Un réflexe idiot, je sais pas, bref. ” Bravo, belle entrée. Pas qu'elle le rende nerveux, mais il a tendance à bafouiller de toute façon. Ça sans avoir besoin d'un motif, ou même sans être animé d'une gêne. C'est comme ça, certains tocs sont inébranlables.   “ Odette, c'est ça ? Nick m'a dit qu'on se connaissait, mais... ” Il est obligé de plisser les yeux et de se concentrer vraiment pour la remettre, parce que toute cette histoire n'est pas simple. Son enfance est une succession de souvenirs remisés, parfois même passablement gommés, mais gommés malgré tout. Il y a tant de visage qu'il s'est entêté à oublier, sans jamais y parvenir, et puis il y a le sien, qui lui inspire une familiarité, voire une sympathie, mais dont il est incapable de le replacer dans un contexte.  Cette ville n'est pas gigantesque, mais entre les anciens qu'il peut à moitié blairer et les nouveaux pour qui il ne fait aucun effort, difficile de s'y retrouver.   “ T'étais copine avec Sakura, oui ... ? ” Peu probable. Sakura a des potes, certes, mais il se targue de tous les connaitre puisqu'il l'une des vedettes de cette petite troupe de chanceux. Mais il sait que c'est quelque chose comme ça. Que ça à trait à une Banshee. Il revoit cette bouille, des années plus tôt, trainer dans l'ombre d'un d'eux et lui, jouer de politesse en saluant, sourire de gamin malicieux sur la bouche. “ Non ... avec Deanna.” Et voilà le travail. Là il est plutôt certain.  En tout cas, elle est mignonne, la petite pote de Deanna. Ça lui fait toujours bizarre de se confronter à ces personnes qu'il croyait, bêtement, s'être figée dans le temps après son départ. Mais la petite Odie a bien changée et c'est une femme maintenant, comme lui n'est plus un gamin, dieu merci. C'est l'histoire de la vie, le cycle éternel.  “ En tout cas merci de t'être portée volontaire. C'est sympa de ta part. ” Puis c'est pas comme si son boulot allait payer le tour non plus. Elle est volontaire sans l'être, mais Jem décide d'apprécier le geste à sa juste valeur, et de le remercier d'un sourire un rien encorné dans les angles ; mais un sourire quand même. “ Ça te dérange si je te prends en photo aussi ? Tu peux me dire si c'est le cas, c'est pas bien grave. Dans tous les cas, les photos iront pas sur le site ou dans le magasine. ”  C'est juste qu'au-delà de son amour pour les paysages, les villes comme Windmont Bay l'obligent à revoir sa copie et ses priorités. Il peut pas juste prendre des bâtiments en photo, il a besoin d'un plus pour leur donner vie, contrairement aux grands espaces qui se suffisent à eux-même. Souvent, il suffit juste d'un visage, ou d'une ombre.

_________________

· · · Understand me. I'm not like an ordinary world. I have my madness, I live in another dimension and do not have time for things that have no soul.
 
all panic and no disco · w/ odette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: