hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
PC Portable Gamer 15.6″ Asus A15 TUF566QM-HN039T ...
Voir le deal
1349 €

 You let your feet run wild

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: saddle peak lodge

i can see the fire through your eyes
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Edwards

behind
messages : 1642
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©pasty
multinicks : jules, gabriel, evelyn, wayne

age (birth) : 22 ans (12/08)
♡ status : not your business
work : firefighter
activities : clubs, sport
home : bridgewater way
points : 2324
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo (fr)

You let your feet run wild Empty
Revenir en haut Aller en bas
· You let your feet run wild · Mar 4 Mai - 19:25
samedi 27 mars
feat @Jodie Mitchell


Un dernier coup d’œil dans le miroir et te voilà fin prêt pour ton date. Un rendez-vous galant avec une personne que tu connais très bien. Ou du moins que tu connaissais bien. Les années ont passées. Tu vas revoir ton ex Jodie et t’es autant excité que stressé à l’idée de la retrouver. Tu ne sais pas comment ça va se passer. Mais en soit, t’as pas vraiment de souci à te faire. Le feeling est toujours là entre vous. Peut-être même plus qu’à l’époque, c’est dire. Et en plus de ça, elle est encore plus belle que dans tes souvenirs. C’est clairement pas le genre d’ex dont tu pourrais avoir honte. Prendre quelques années lui a réussi. Ça doit être un peu pareil pour toi. Elle a eu l’air d’apprécier ta musculature imposante. T’as pas eu l’impression de lui déplaire en tout cas. Et tant mieux. Là tu t’es fait beau sans non plus sortir le grand jeu. T’as mis un tee-shirt foncé assez simple mais qui présente bien avec ta veste en cuir favorite couleur pétrole puis un beau jean foncé et tes pompes blanches toutes neuves. Un peu de parfum, du gel, et quelques bracelets que tu ne mets jamais. Cela fait presque une éternité que tu ne t’es pas retrouvé dans cette situation. C’est assez déstabilisant. L’attente sur Ocean’s Avenue est presque insoutenable. Est-ce que tu ne ferais pas mieux de t’installer ? Non, il y a l’air d’avoir encore de la place en terrasse et tu aimerais qu’elle choisisse la table qui lui convienne si on vous laisse le choix. Et puis vous ne vous êtes rien redit depuis vos derniers messages donc tu préfères l’attendre devant le restaurant pour éviter qu’elle te cherche. Ce qui t’embête un peu dans l’histoire c’est que tu as oublié de prendre tes lunettes de soleil et du coup t’es un peu aveuglé par les rayons. Si bien que tu ne remarques même pas la jeune femme arriver peu à peu vers toi. Faut dire que la mer est apaisante. C’est un petit coin de paradis ici et tu devrais songer à y venir un peu plus souvent. Alors que la jeune femme arrive à ton niveau, ton portable se met à vibrer. Tu décroches alors et lui tourne carrément le dos sans même t’en rendre compte. – Oui allo ? […] Oui, c’est bien moi. […] Oui, je vous écoute.. – Tu fronces les sourcils et te mets à marcher droit, dos tourné à la rousse qui débarque visiblement au mauvais moment. Tu ne l’as toujours pas remarqué. – Ah.. Je.. je vais regarder ça et faire ce qu’il faut. Il y a un délai imparti ? – Tu demandes en continuant ta marche et avant de te retourner pour constater que Jodie est là. Tu lui adresses un grand sourire et lui fait signe que tu vas bientôt raccrocher. Ecoutez, je m’occupe de ça dès que je rentre chez moi. Merci. Au revoir, bonne journée ! – Tu raccroches avant de soupirer et de te concentrer sur ton rendez-vous. Tu retrouves ton sourire assez vite. – Hey Jodie ! Ça va ? – Tu balayes tes tracas quotidien en une fraction de seconde face à la jeune femme que tu t’empresses d’aller enlacer un peu maladroitement.

_________________



IKO IKO - My bestie and your bestie, sit down by the fire. Your bestie says she want party, so can we make these flames go higher.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jodie Mitchell

behind
messages : 789
name : maryne (all souls)
face + © : a.c. @corpsie ♥
multinicks : katarina, riley, gaby, jean & jace

age (birth) : 23 years old [13.06]
♡ status : single
work : young journalist
activities : playing piano and singing in her appartment, drunk texting jurgen, being weird
points : 2425
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : aaron, edison, vic (slevin, vesper)

You let your feet run wild Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You let your feet run wild · Dim 9 Mai - 17:32

YOU LET YOUR FEET RUN WILD

@Aaron Edwards — march, 27 (2021)

Pour une fois, Jodie ne s'était pas préparée à la dernière minute : elle s'était levée plus tôt pour être certaine de ne pas finir habillée n'importe comment -du moins en théorie. En réalité, une fois sa douche prise, elle avait passé une heure devant sa penderie à essayer plusieurs tenues. Elle avait fini par s'énerver toute seule à ne pas savoir quoi mettre. Une robe, c'était peut-être un peu trop, non ? Mais jean basket, c'était pas assez ? Elle avait soupiré, encore et encore, avant de se rabattre sur un pull relativement léger jusqu'à ce qu'elle ne se rende compte qu'il avait un trou. Est-ce que ce date la stressait ? Oui, plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Elle savait pourtant qu'une fois qu'elle serait face à Aaron, tout irait bien. Mais ça faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vus et les doutes l'assaillaient. Et si finalement, il ne l'appréciait plus ? S'il ne la trouvait plus jolie ou rigolote ? Si sa maladresse l'exaspérait ? Elle n'avait cessé de soupirer tout en essayant de se rappeler de ces retrouvailles dans le parc. Elle n'avait certainement pas été au top du glamour ce jour là, mais le sourire qu'elle avait vu sur son visage, elle ne l'avait pas inventé, et si elle ne se trompait pas, le feeling était toujours là. Jodie espérait seulement ne pas avoir tout imaginé et que le feeling n'ait été que dans sa tête.
Au dernier moment (mais après être passée par la case maquillage et ne pas avoir perdu complètement son temps), elle opte pour un jean, un chemisier légèrement ouvert et sa veste en jean, le tout avec des bottines à talons qui lui donnaient un look décontracté mais sans que ça ne le soit trop.
Son sac attrapé, la rouquine avait sauté dans un taxi pour l'amener jusqu'au bord de mer. Elle avait demandé à la déposer un peu avant, pour pouvoir marcher un peu. Elle adorait Ocean Avenue et la légère odeur d'iode qui y régnait. Il y avait un quelque chose de relaxant dans le fait de se balader ici, malgré la légère excitation qu'elle ressentait à l'idée d'aller retrouver son ex. Et il était là, un peu plus loin. Avec cette nouvelle carrure, impossible de le manquer, il se détachait de la foule. Elle sourit déjà, Jodie, mais lorsqu'elle arrive à sa hauteur, elle le voit dégainer son téléphone et lui tourner le dos. Elle n'est même pas certaine qu'il l'ait vu.  Elle hésite un instant, lève le bras pour lui tapoter l'épaule mais se ravise en ayant la sensation que la conversation est importante. Elle pense aussi à mettre ses mains devant ses yeux pour faire l'éternel 'devine qui c'est' mais pas certaine d'arriver à sa hauteur même en étant sur la pointe des pieds. Alors elle reste là, à gigoter, d'un pied sur l'autre jusqu'à ce qu'il ne se retourne, en lui offrant un grand sourire. Ça la rassure, pensant un instant qu'il avait changé d'avis et qu'elle dérangeait. « Hey, je voulais pas t'interrompre » qu'elle lache avec un léger sourire. « très bien. Et toi ? Tout va bien ? » malgré elle, elle avait chopé des bouts de conversation, sans pour autant pouvoir dire de quoi ils discutaient. « j'ai tendance à préférer quand tu souris plutôt que quand tu fronces les sourcils » avoue-t-elle pour essayer de le détendre un peu, en espérant que ça ne soit pas trop grave.

_________________


--- burn, baby
stars are not small or gentle. they are writhing and dying and burning. they are not here to be pretty. I am trying to learn from them
i can see the fire through your eyes
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Edwards

behind
messages : 1642
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©pasty
multinicks : jules, gabriel, evelyn, wayne

age (birth) : 22 ans (12/08)
♡ status : not your business
work : firefighter
activities : clubs, sport
home : bridgewater way
points : 2324
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo (fr)

You let your feet run wild Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You let your feet run wild · Jeu 13 Mai - 23:44
@Jodie Mitchell

Il y a des fois où tu ferais mieux de ne pas répondre à ton portable. C’est souvent signe de mauvaise augure. C’est bien pour ça que tu ne navigues pas trop avec et que tu ne veux pas te mettre sur les réseaux sociaux non plus. T’as pas envie de perdre ton temps avec tout ça et tu préfères passer ton temps dehors plutôt que derrière un écran. Là pour le coup, t’es bel et bien dehors mais avec le téléphone scotché à l’oreille. T’en oublies un instant ton rendez-vous. Et t’es tellement obnubilé par ce que ton interlocuteur te dit que tu ne vois même pas ce qui se passe autour de toi. Jodie est arrivée et derrière toi mais tu ne te rends compte de rien. La pauvre. C’est pas cool de la faire attendre ainsi. Tu lui as mis un vent sans le vouloir. Tu espères qu’elle ne s’en offusquera pas. – Merci. Mais je crois que j’aurai mieux fait de ne pas répondre. – Tu déclares, encore contrarié par cet appel. Toi tu pensais que tout était en ordre et bah non. T’as encore des dettes. Les dernières tu espères. T’as l’impression parfois de donner tout ton argent à l’état. Cette maison familiale tu y tiens mais c’est un vrai calvaire financièrement. Heureusement que maintenant tu partages un peu les frais avec Koa. – Oui oui ça va. Tu attendais depuis longtemps ? – Tu n’as aucune notion de la durée de cette conversation ni à quel moment elle est arrivée. Heureusement que tu as fini par te retourner et la voir sans quoi cela aurait pu s’éterniser. – T’inquiète pas, mon sourire va vite revenir. Regarde. – Tu lui adresses un sourire à peine forcé avant de lâcher un éclat de rire. Elle sait comment te redonner la bonne humeur au moins. – J’ai repéré une petite table en terrasse là, j’espère qu’elle n’est pas réservée. – Tu lui glisses avant que vous vous présentiez au serveur qui vous dit de vous placer où vous le souhaiter. Top. Vous allez pouvoir manger au soleil et face à la mer. C’était un peu le but. Heureusement que le beau temps est au rendez-vous sans quoi cela aurait été moins fun. – T’es déjà venu manger ici ? – Tu demandes en tentant de te rappeler la dernière fois que toi tu y es venu. Il y a des années de ça. En famille. Cela fait donc une éternité. Et visiblement ça a bien changé. Le restaurant a l’air assez chic. Et les prix affichés sur la carte ne sont pas forcément donnés. Mais en même temps, t’allais pas inviter Jodie au McDo. – Regarde discrètement le monsieur a côté, on dirait pas Barack Obama ? – Bien sûr que non c’est pas lui mais il faut quand même avouer qu’il y a un air de ressemblance. Ce qui ne manque pas de t’amuser. Parfois, il t’en faut peu.

_________________



IKO IKO - My bestie and your bestie, sit down by the fire. Your bestie says she want party, so can we make these flames go higher.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

You let your feet run wild Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You let your feet run wild ·
 
You let your feet run wild
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: saddle peak lodge-
Sauter vers: