sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

 Lonely is the night.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak

a man on fire × a violent desire
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Schaeffer

messages : 5110
name : corpsie.
face + © : j. lowden x me.
multinicks : isaac - larissa - maisie - peter - tony

age (birth) : 29 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : handyman at the camp TL, part-time dad, full-time wanker.
activities : helping his friends & family out, annoying Marley, (still) making bad decisions.
home : a small house on crescent lane.
points : 6839
moodboard :
Lonely is the night. Tumblr_pnn8meWBDm1uazunqo1_400
Lonely is the night. Bee-bumble-bee

image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on [1/3] riley, rosalie.

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Lonely is the night. · Mar 18 Mai - 15:58

lonely is the night
I can make it through the day, I can fake it okay
I just smile and pretend and I tell myself I'll be alright


@Riley Campbell — april 28 (2021)

La vie de Beckett avait toujours été une succession de hauts et de bas depuis qu’il avait quitté le cocon familial, il était parvenu à se maintenir à flot jusqu’à connaître ses plus beaux moments, grâce à l’arrivée dans sa vie – de manière simultanée – de Harry et de Marley. Là encore, tout n’avait pas été tout rose et chacun avait essuyé pas mal de revers, cependant il avait cru les tempêtes passées dès l’instant où il avait choisi de se mettre en ménage avec Marley, officialisant aux yeux de tous le sérieux de leur relation. Son nom figurait sur l’acte de naissance de Harry et sur le contrat d’achat de la maison ; tout aurait dû aller pour le mieux à partir de là. Mais c’était sans compter sur le destin qui avait décidé qu’il en était autrement pour l’ancien escort. Le départ de Charlotte avait été aussi soudain que violent, il avait eu à peine l’opportunité de se faire à cette idée qu’elle était repartie chez sa mère, emportant leur enfant dans ses bagages. Sa mauvaise humeur qui en avait découlé avait sonné le glas de la pseudo lune de miel entre son compagnon et lui, atteignant son paroxysme quand Bee avait claqué la porte de leur domicile pour s’enfermer dans une spirale de mensonges et de nuits à la belle étoile. La cerise sur le gâteau avait fait son apparition sur les réseaux sociaux, fourbe et anonyme, et fausse. Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis cette mésaventure, le calme était revenu de manière relative dans la vie de Beckett. Malgré la peine causée par ce post Mazebird, du bon était à en retenir car il avait permis aux deux zigotos en manque de communication de reprendre contact ; il avait mis fin à sa période de vie dans sa voiture pour retrouver le lit conjugal. L’amertume laissée par la fuite de Charlotte était toujours présente sur le bout de sa langue, mais il faisait de son mieux pour se focaliser sur le positif. C’était pour cette raison qu’il se tenait devant l’immeuble où avait emménagé Riley depuis peu. Son nom n’était d’ailleurs pas encore indiqué sur les sonnettes à l’extérieur et, après avoir songé à appuyer sur l’ensemble pour être certain d’obtenir la bonne interlocutrice, il estima préférable de lui passer un coup de fil. « Je suis en bas, en train de me taper un coup de soleil sur le nez, merci de te dépêcher de m’ouvrir… sans te faire mal ! » Il plaisantait, bien entendu. Il ne faisait même pas si chaud, bien que le soleil printanier fût parvenu à réchauffer la ville côtière. Il monta les marches conduisant jusqu’à l’appartement de la jeune femme et s’introduisit par la porte qu’elle avait ouverte en prévision de son arrivée. « Bonjour ! » s’annonça-t-il dans un français approximatif avant d’abandonner ses chaussures dans l’entrée, propreté oblige, et de s’approcher de son amie, pour lui éviter trop d’effort. La belle était dans son dernier mois et il se doutait que les moindres actions devaient lui devenir pénibles. « Comment va la plus adorable des futures mamans de Windmont Bay ? » Il dissimulait ses traits tirés par la fatigue derrière un sourire enjoué, celui que Riley connaissait, celui dont elle avait besoin, refoulant la triste figure qu’il traînait derrière lui comme un boulet depuis de longues semaines.

_________________
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Campbell

messages : 1954
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : jodie, katarina, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single mom
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : playing with her daughter, worrying over and over about jake, reading
home : in the north of windmont bay, 5' away from jake
points : 2829
image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | shiloh, bee & sijia (raf)

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. · Lun 24 Mai - 12:46

lonely is the night
I can make it through the day, I can fake it okay
I just smile and pretend and I tell myself I'll be alright


@Beckett Schaeffer — april 28 (2021)

Riley était dans cette période où elle avait l'impression que le temps passait bien trop vite et dans le même temps, qu'il n'avançait pas du tout. Elle avait l'impression que son ventre allait exploser au moindre moment, alors qu'il lui restait encore un mois à passer. Autrement dit, son petit ange pouvait encore grandir et grossir. Elle avait hâte de la rencontrer, de la tenir dans ses bras et découvrir chacun de ses traits. L'attente était intenable, mais en même temps, elle se rendait compte qu'elle n'était pas franchement prête. La chambre n'était pas finie, même si elle se doutait qu'elle dormirait dans son couffin, dans sa chambre, pendant les premiers mois. Ses cartons n'étaient même pas finis d'être tous déballés. Certains siégaient encore dans le salon ou dans la chambre de sa princesse, seulement Riley avait de plus en plus de mal à se baisser pour s'occuper de tout ça. Elle mettait souvent Jake au boulot mais il ne pouvait pas être là tous les jours. Et aujourd'hui, c'était Beckett qui venait la voir, pour l'aider un peu, mais surtout pour voir son nouvel appartement et parce qu'elle avait un petit (grand) service à lui demander, dont il ignorait tout. Et puis, ça faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu. Du moins un peu trop longtemps à son goût, mais elle savait qu'il était dans une mauvaise passe plus ou moins depuis le départ de Harry, et c'était comme si tout semblait s'acharner contre lui. Elle aurait aimé d'être d'une plus grande aide, en plus d'être un soutien, l'aider avec ces foutus rumeurs qui l'avaient plombé et qui avaient fait du mal à son couple. Bee méritait mieux qu'un con qui le prend pour cible.
Assise sur le canapé à plier quelques vêtements de nourisson qu'on lui avait offert, elle sursaute en entendant la sonnerie de son téléphone. « je voudrais surtout pas qu'on te confonde avec une écrevisse » se moque-t-elle en se levant tant bien que mal et en reposant son téléphone. Arrivée à l'interphone, elle appuie sur le bouton avant d'entrouvrir la porte et retourner dans le salon. Il faut moins d'une minute à Bee pour la rejoindre. « Coucou ! » lache-t-elle en le voyant arriver. Elle dépose un baiser sur sa joue avant de sourire. « Comme quelqu'un qui a l'air d'une baleine » rit-elle, les mains dans le bas de son dos. « Mais ça va ! Et toi ? » sa main se glisse sur sa joue, réellement concernée par le bien-être de son ami. « ça va un peu mieux ? » ajoute-t-elle en le détaillant. Elle savait que son ami était du genre à se cacher derrière des sourires et une fausse bonne humeur, mais elle ne voulait pas qu'il se sente obligé de quoique ce soit en sa présence. Elle s'éloigne (à peine) pour récupérer la bière qu'elle avait sorti quelques minutes avant. « tiens » elle tenait à savoir comment il allait avant qu'elle ne lui dévoile sa petite surprise. S'il allait bien, ce serait un bonus, et si ce n'était pas le cas, elle espérait que ça lui mettrait un peu de baume au cœur.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
a man on fire × a violent desire
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Schaeffer

messages : 5110
name : corpsie.
face + © : j. lowden x me.
multinicks : isaac - larissa - maisie - peter - tony

age (birth) : 29 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : handyman at the camp TL, part-time dad, full-time wanker.
activities : helping his friends & family out, annoying Marley, (still) making bad decisions.
home : a small house on crescent lane.
points : 6839
moodboard :
Lonely is the night. Tumblr_pnn8meWBDm1uazunqo1_400
Lonely is the night. Bee-bumble-bee

image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on [1/3] riley, rosalie.

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. · Ven 4 Juin - 16:04
Un large sourire s’étira sur les lèvres de Beckett lorsqu’il reçut le bisou d’accueil de Riley, il glissa sa main sur son épaule en guise de salut, car il n’était pas question de la gratifier d’une étreinte comme ils en avaient l’habitude. Même si les femmes enceintes n’étaient pas des poupées fragiles, il préférait garder ses distances avec son ventre, sans savoir s’il ne lui était pas douloureux à force. « Alors, déjà, tu ressembles à un être humain de sexe féminin très courageux qui s’apprête à réaliser un petit miracle. » Il était normal pour une femme de prendre du poids pendant une grossesse, il ne comprenait pas l’obsession féminine pour leur physique dans pareille situation. Enfin, il la comprenait, car il avait conscience du mal que faisaient les spots télévisés, les unes de magazine et les étalages de corps retouchés dans les médias. « Ensuite, c’est superbe, une baleine, je sais pas si t’as déjà eu l’occasion d’en voir en vrai mais c’est, genre, l’animal le plus impressionnant qu’on peut trouver au large de nos côtes. » Il n’en avait jamais vu de près, mais il avait eu la chance d’en apercevoir un groupe lors d’une randonnée sur les hauteurs de Windmont Bay, dans son jeune temps. Il en conservait un souvenir mémorable, et même si cela n’était pas l’intention de Riley quand elle avait sorti sa petite blague, il songea à réserver une sortie en bateau pour espérer les rencontrer dans leur milieu naturel, à l’occasion. Ce serait un bon moment à passer en compagnie de Harry ou de Marley. Il haussa les épaules, touché autant physiquement qu’émotionnellement par sa question. Il ne pouvait pas lui cacher les choses, la blondinette devait sans aucun doute avoir développé son radar de maman et elle ne se laisserait pas duper par un quelconque sourire avenant. « Ça va mieux, oui. » Ce n’était pas un mensonge, il commençait bien. Il la remercia pour la bière spécialement préparée pour sa venue, avant de venir s’installer sur le canapé comme s’il était un habitué des lieux, ce qui n’était pas – encore – le cas. Il descendit une rasade avant d’entamer son bref compte-rendu de sa vie actuelle. « On a discuté, on a pleurniché, on a mis les choses à plat, on a baisé, on s’est promis d’améliorer notre communication… C’est encore un peu étrange entre lui et moi, mais on fait des efforts. Je le soupçonne d’avoir peur que je fasse mes valises et que je me barre à nouveau, ce qui ne me traverse pas l’esprit. Déjà, parce que notre maison est sympa, mais surtout parce que je me remets tout doucement du mal de dos que j’ai accumulé en dormant dans ma voiture. » C’était un point commun qu’il partageait avec son amie. Il avait un autre détail à exprimer mais il se demanda si ce n’était pas un peu trop personnel. Il croisa le regard de Riley et réalisa que, maintenant que sa relation avec Charlotte s’était passablement dégradée, elle était la personne la plus à même de reprendre l’étiquette de meilleure amie. Il avala une nouvelle gorgée de bière et se racla la gorge en retrouvant son sérieux. « Marley… Il m’a avoué qu’il avait du mal avec Harry… Je m’en doutais, c’est pour ça qu’on s’est engueulés à la base, parce que je ne l’amenais plus chez nous et que je passais mes week-ends avec lui sur Portland. » L’infirmier n’éprouvait pas une aversion envers l’enfant, mais il n’acceptait pas l’histoire qui en découlait derrière, il avait enfin exprimé son ressenti en informant Beckett de sa peur de ne jamais pouvoir avoir d’enfant avec lui, à cause de tout ça. « Mais c’est bon maintenant. Je vais le ramener chez nous et j’ai dit à Marley que ce n’est pas lui qui nous empêcherait d’avoir notre propre gamin. Un jour. Peut-être. » Ce n’était pas un projet qu’il avait à l’ordre du jour, ils avaient encore des problèmes financiers et se disputaient un peu trop souvent pour se lancer dans une telle aventure. « Et j’ai beaucoup trop parlé, bordel, je rends le micro. A toi. Raconte-moi quelque chose de neuf ! » Elle n’était pas sa psy, il n’était pas venu pour s’épancher sur ses problèmes.

_________________
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Campbell

messages : 1954
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : jodie, katarina, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single mom
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : playing with her daughter, worrying over and over about jake, reading
home : in the north of windmont bay, 5' away from jake
points : 2829
image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | shiloh, bee & sijia (raf)

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. · Sam 26 Juin - 16:16

lonely is the night
I can make it through the day, I can fake it okay
I just smile and pretend and I tell myself I'll be alright


@Beckett Schaeffer — april 28 (2021)

Le sourire de Riley s'étend en écoutant Bee qui avait toujours les mots pour réconforter et se voir sous un meilleur jour. « joliment formulé ! » et il avait raison : elle s'apprêtait à réaliser un petit miracle. C'était hallucinant de voir -et sentir- à quel point le corps féminin pouvait se transformer pour créer et accueillir la vie. Et si elle avait été à l'affut de quelques kilos superflus pendant son adolescence, elle devait être honnête : elle appréciait ses nouvelles formes, bien qu'elle n'était pas contre pouvoir re-rentrer dans un jean. Ses yeux s’écarquillent un instant avant qu'elle ne reprenne, un peu déçue de n'avoir pu assister à un tel spectacle « non, jamais ! Toi, oui ?! » il y avait surement une période propice à ce genre d'observation, et elle essaierait de penser à se renseigner pour les apercevoir, même de loin. Ça devait être impressionnant et peut-être même un peu magique. Elle avait pourtant fait quelques randonnées sur les hauteurs de la ville. La blonde avait même aperçu quelques animaux sauvages et oiseaux rares (qui le devenaient maintenant en tout cas), mais pas de baleines. Il devait bien y avoir un organisme touristique qui organisait une sortie de ce genre dans le coin à la bonne période (en espérant que ça ne soit pas une arnaque). Le noter sur son téléphone serait sans doute plus sage pour ne pas oublier, mais elle est concentrée sur son ami, qu'elle espère aller mieux. Une fois sa bière donnée, elle se prépare une limonade en écoutant le début du récit de Bee. Il méritait d'être heureux. Il en avait vu des vertes et des pas mûres dans sa vie, que ça soit dans ses relations ou avec Harry. Doucement, au fur et à mesure de son récit, le sourire de Riley se fait plus présent. « J'espère pas. Sinon tu peux être sûre que je ferai équipe avec Marley -oui oui- pour te ramener à la maison » dit-elle en rigolant, mais sincère.
Elle soupire en allant s'asseoir près de son ami. « ça doit pas être évident de réussir à trouver un juste milieu » il était vrai que riley n'avait pas ce problème. Ayden faisait partie de sa vie, mais visiblement pas comme Marley pour Bee. Et puis, toute l'histoire était différente mais elle tentait tant bien que mal de trouver des similitudes pour l'épauler. « oh tant mieux ! Vous verrez, vous le sentirez quand ça sera le bon moment » ajoute-t-elle, laissant sa main glisser dans son dos en guise de soutien. Ils savaient tous les deux à quel point un enfant pouvait changer une vie -pour des raisons différentes et des contextes tout aussi différents. Riley n'avait rien prévu, mais elle pouvait en témoigner : sa fille n'était même pas encore là que les choses avaient commencé à changer.
Riley se met à rire en haussant les épaules. « j'aime bien quand tu te confies, et puis ça te fait du bien ! C'est tout bénèf ! » mais son sourire s'élargit un peu plus « j'ai quelque chose pour toi » dit-elle avec une pointe d'excitation et en déposant ses lippes sur sa joue avant de se lever. La jeune Campbell se déplace (plus lentement qu'avant) jusqu'à l'un des meubles du salon pour  en sortir une petite enveloppe dans laquelle se trouvait une carte qui lui demandait s'il souhaitait être le parrain de sa petite merveille. Elle avait trouvé la carte adorable et plutôt mignonne sans que cela soit complètement kitch. « tiens »

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
a man on fire × a violent desire
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Schaeffer

messages : 5110
name : corpsie.
face + © : j. lowden x me.
multinicks : isaac - larissa - maisie - peter - tony

age (birth) : 29 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : handyman at the camp TL, part-time dad, full-time wanker.
activities : helping his friends & family out, annoying Marley, (still) making bad decisions.
home : a small house on crescent lane.
points : 6839
moodboard :
Lonely is the night. Tumblr_pnn8meWBDm1uazunqo1_400
Lonely is the night. Bee-bumble-bee

image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on [1/3] riley, rosalie.

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. · Lun 2 Aoû - 17:52
Beckett avait le chic pour trouver des moyens détournés pour ne pas parler de ce qui fâchait, perdre son auditoire à coup de paraphrases ou d'anecdotes badines était un talent qu'il possédait sans forcément s'en rendre compte. Riley, dans son infinie gentillesse qui pouvait parfois passer pour de la naïveté, lui tendait une perche aussi longue que l'animal qui se tenait désormais au centre de leur conversation, et le grand blond ouvrit la bouche pour commencer un interminable récit sur cette aventure – qui n'en était point une – qu'il avait vécue des années auparavant. Néanmoins, son regard tomba sur la courbe du ventre de son amie et il se résigna. Il ne pouvait pas lui infliger une discussion aussi futile, même si elle semblait lui porter de l'intérêt. « Oui, c'était un coup de chance à l'époque, mais je suis certain qu'on pourra s'organiser une sortie pour aller à leur rencontre une fois que tu auras expulsé mini Riley, » choisit-il de répondre, avec plus de retenue, et un sourire en prime. C'était vrai ce qui se disait en ville – ou pas ? - Beckett Schaeffer s’assagissait avec les années, il réfléchissait un peu plus avant d'ouvrir la bouche. En tout cas, lorsqu'il en avait l'occasion. Avec Marley, malheureusement, ses mots avaient dépassé sa pensée et ses gestes d'énervement avaient pris le pas sur tout le reste, le faisant quitter le domicile conjugal à pleine vitesse. Les réflexions qui avaient suivi son départ n'avaient, elles, guère étaient concluantes, il avait tourné en rond dans sa caboche sans savoir où était sa place. Même si le couple avait trouvé le temps de discuter et de poser les choses, Bee ne pouvait s'empêcher de penser qu'ils ne s'autorisaient qu'un sursis. Les travailleurs du sexe pouvaient-ils prétendre un jour à une vie normale, avec un mari ou une femme, deux gosses et un labrador ? L'avenir était compliqué pour eux, qui devaient faire leur preuve avec trois fois plus de force que le reste de la population, celle aux mœurs plus « standards ». Pourtant, plus il regardait Riley, plus il voulait croire à une normalité pour eux. Leurs voyages étaient loin d'être conventionnels, cependant, ils parvenaient à conserver la tête hors de l'eau, c'était là tout ce qui comptait. « Je vais être tenté de le faire juste pour voir ce team-up, » sourit-il en imaginant son homme et son amie surgir ensemble pour l'attraper par le slibard et le ramener de force à la maison. Une grimace accueillit la remarque de Riley à propos de la situation complexe dans laquelle il s'était trouvé, et qui pouvait raisonner avec celle de la jeune femme, qui portait l'enfant d'un homme qui ne passerait pas sa vie avec elle. Peut-être était-ce le lot des anciens escorts, de se créer des familles peu conventionnelles. « Oh, Marley est persuadé que c'est le bon moment pour lui... Moi, un peu moins... » Il venait tout juste de trouver un équilibre dans son existence, il revenait de loin et avait encore un bout de chemin à faire avant de se visualiser père pour la seconde fois. C'était le plus gros problème auquel l'infirmier et lui allaient se heurter dans les mois à venir ; même s'ils avaient convenu d'appréhender leur relation un jour après l'autre, il voyait bien que Marley y songeait souvent. « Un cadeau ? Je suis pas sûr de le mériter, » se défendit-il dans un semi-sourire amusé, même s'il ne pouvait nier qu'il aimait bien les surprises. Mais Riley avait tout juste emménagé dans son nouveau chez-elle, la blondinette n'avait pas à faire une petite folie pour l'idiot qu'il était. Fort heureusement, la maîtresse des lieux reparut peu de temps après avec une simple enveloppe entre les doigts. « C'est un chèque ? Tu veux te payer mes services ? Je t'adore, Ri',mais je vais devoir refuser car ça risque de me causer des problèmes avec mon homme, » plaisanta-t-il, ayant presque retrouvé sa bonhomie légendaire qui lui avait fait défaut ces dernières semaines. Il souleva la petite carte, esquissa un nouveau sourire face à l'illustration mignonne qui s'étalait sur le bout de carton. Son expression se fit plus soucieuse au fur et à mesure qu'il déchiffrait les mots inscrits et il releva un regard étonné, et un peu perdu, vers son amie. « C'est sérieux ?! » Il ne pouvait pas y avoir erreur sur la personne car Riley avait bien indiqué son prénom sur l'enveloppe ainsi qu'à l'intérieur de la demande. « Oui ! » Il se remit debout si vivement qu'il donna un coup dans la table basse, faisant tomber sa bière qu'il réceptionna au vol même si quelques gouttes parvinrent à s'en échapper. « Merde, je suis désolé... mais... c'est oui ! » Il garda sa main qui devait désormais sentir l'alcool éloignée de son amie et l'étreignit de l'autre. « Je serai le meilleur pire parrain pour ta chère tête blonde ! » assura-t-il, sans pouvoir promettre qu'il serait à la hauteur. En tout cas, il donnerait beaucoup de sa personne pour Riley et pour son enfant. Les deux le méritaient amplement. Ses yeux brillants parcoururent plusieurs fois la lettre comme s'il avait du mal à y croire, et son large sourire ne trompait pas sur le bonheur qu'il éprouvait à cet instant.

_________________
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Campbell

messages : 1954
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : jodie, katarina, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single mom
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : playing with her daughter, worrying over and over about jake, reading
home : in the north of windmont bay, 5' away from jake
points : 2829
image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | shiloh, bee & sijia (raf)

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. · Jeu 19 Aoû - 17:07

lonely is the night
I can make it through the day, I can fake it okay
I just smile and pretend and I tell myself I'll be alright


@Beckett Schaeffer — april 28 (2021)

Riley avait toujours été bon public, toujours prête à écouter les anecdotes qu'on était prête à lui partager. Elle écoutait toujours volontiers, parfois un peu naïvement mais avec Bee, elle buvait souvent ses paroles, que ça soit des conneries ou quelque chose de plus sérieux. Et avec cette histoire de baleines, qu'il le veuille ou non, il l'avait captivé et la blonde était prête à faire une excursion pour aller observer les gros mammifères. Bon, peut-être pas dans les cinq minutes, mais une fois qu'elle aurait accouché et qu'elle serait prête à laisser sa petite princesse à qui que ce soit. C'étai pas demain la veille, mais ça finirait bien par arriver. « expulser mini riley ? » reprend-elle en rigolant. « on se croirait dans Alien » ou dans le préquel, Prometheus, avec ce truc qu'elle extrait de son corps. Ew.. Son bébé n'aurait rien de dégoutant ou d'extraterrestre.
Si son histoire n'avait rien d'une science-fiction, elle n'avait rien non plus d'un comte de fée. Elle avait eu plusieurs mois pour s'y faire et réaliser. Plusieurs mois pour imaginer le reste de sa vie, ou en tout cas ce que ça allait donner sur les semaines à venir. Elle avait encore un peu de temps pour y penser, et à la place se concentrer sur la vie mouvementée de son ami. Elle espérait néanmoins que les choses s'apaisent et que sa vie reprenne l'allule d'une rivière plus tranquille et non d'un véritable torrent, il le méritait, même si Riley savait qu'avec Bee les choses n'étaient jamais si calme. « t'as même pas intérêt Schaeffer ! » lache-t-elle avec un doigt pointé dans sa direction, qui se serait voulu menaçant qui était sans doute plus autoritaire. Ceci dit, elle comprenait volontiers qu'il veuille voir cette alliance improbable entre son homme et elle. La blonde se doutait que Marley ne la portait pas dans son cœur, sans doute rien de véritablement personnel puisqu'il ne la connaissait pas, mais elle lui rappelait sans doute le passé de Bee, qu'ils avaient partagé. « Il faut que ça soit le bon moment pour vous deux. Ça viendra peut-être plus tard » elle l'espérait pour eux, si c'était ce qu'ils souhaitaient, quand les choses se seraient tassées sans doute. Là, c'était peut-être un peu tôt ou précipité vu ce qu'ils venaient de traverser. C'était en tout cas comme ça qu'elle voyait les choses, mais peu importe ce qu'il choisirait, Campbell serait là pour le soutenir. Elle ne savait même pas si son ami se voyait encore papa, pour la deuxième fois, ou si un seul était bien assez. Certains souhaitaient donné un petit frère ou une petite sœur à l'autre, quand d'autres préféraient se concentrer sur un seul petit être à choyer. Et en attendant, il en aurait un à bichonner. Pas le sien, certes, mais quelqu'un qui -elle l'espérait- ferait partie de la vie de Bee. Cette surprise avait été réfléchie depuis plusieurs semaines, et elle avait hésité à lui en parler plusieurs fois sans le faire. « mais si, dis pas de bêtises. Tu verras » son sourire s'élargit lorsqu'elle lui tend l'enveloppe.  « mieux qu'un chèque, puis j'ai toujours cru que tu me ferais pas payer » ajoute-t-elle en prenant un air vexé alors qu'elle n'en pensait pas un mot. Il n'y avait jamais eu de ça entre eux. Et puis elle le pensait, ce qu'il y avait dans l'enveloppe était bien mieux qu'un chèque. Elle acquiesce vivement d'un signe de tête, l'ancienne escort' ne pouvait pas être plus sérieuse. Riley a un rire nerveux en le voyant buter. Nerveux mais heureux tant ça semblait le ravir. « Le meilleur pire, mais meilleur quand même » dit-elle en riant et en se rapprochant pour le prendre dans ses bras malgré ce gros ventre qu'il y avait entre eux. « ce petit bout aura énormément de chance. Tu comptes pour moi, et j'veux que tu comptes de la même manière pour elle » elle dépose un baiser sur sa joue avant de se reculer mais en laissant sa main le caresser doucement. Sa famille, Riley la construisait. « tu vois, mieux qu'un chèque, nan ? » demande-t-elle en riant, les yeux brillants par toute cette émotion.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
a man on fire × a violent desire
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Schaeffer

messages : 5110
name : corpsie.
face + © : j. lowden x me.
multinicks : isaac - larissa - maisie - peter - tony

age (birth) : 29 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : handyman at the camp TL, part-time dad, full-time wanker.
activities : helping his friends & family out, annoying Marley, (still) making bad decisions.
home : a small house on crescent lane.
points : 6839
moodboard :
Lonely is the night. Tumblr_pnn8meWBDm1uazunqo1_400
Lonely is the night. Bee-bumble-bee

image : Lonely is the night. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on [1/3] riley, rosalie.

Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. · Jeu 9 Sep - 19:51
La maladresse de Beckett n’était pas un secret, il parlait plus vite qu’il ne réfléchissait et ses plaisanteries ne faisaient le plus souvent rire que lui ; en tout cas, c’était ce qu’il avait fini par apprendre auprès de Marley, qui partageait plusieurs points communs avec lui mais l’humour n’en était pas un. Il esquissa un sourire amusé en comparant, dans sa tête, le prénom du protagoniste principal du film et celui de son amie. Riley, Ripley, il y avait de quoi oser la comparaison. Il fut toutefois suffisamment fin – l’exploit était grand ! – pour ne pas en rajouter une couche, il n’avait pas envie de papoter accouchement avec la blondinette, cette dernière devait déjà s’en inquiéter assez toute seule. « Je préfèrerais que tu fasses sa connaissance de manière plus agréable. Il faudra que tu viennes manger à la maison, à l’occasion. » Peut-être pas durant sa grossesse, pour ne pas risquer de heurter la sensibilité de son compagnon, mais Beckett avait véritablement envie de partager ses proches avec lui. Il ne lui avait jamais présenté ses parents, il pouvait lui faire rencontrer sa famille de cœur. S’il parvenait à occulter le passé de la jeune femme, que Bee n’avait jamais mentionné que de manière superficielle, il y avait fort à parier qu’ils pourraient s’entendre. Riley était douce, passionnée et passionnante, elle possédait une place de choix dans l’existence de Schaeffer, il lui apparaissait logique de la mettre en contact avec son petit ami. « Ok, il faut définitivement que tu le rencontres pour lui dire ça, » ajouta-t-il sur le ton de l’humour. Il n’était pas étonné que Riley partageât son point de vue sur la chose, et ce même si elle était actuellement enceinte jusqu’aux yeux, les deux blonds avaient des chemins de vie semblables et il était normal pour eux d’avoir des visions sur la vie qui se ressemblaient. Ils s’étaient offerts pendant longtemps aux plus offrants, ils éprouvaient dès lors des difficultés à se poser. La patience était une vertu nécessaire pour être en couple avec des anciens travailleurs du sexe. Même si Beckett n’aurait abandonné Marley pour rien au monde – cela était loin d’être évident alors qu’il l’avait quitté quelques semaines plus tôt – il enviait un peu la situation de Riley, qui se créait sa petite famille toute seule, selon ses propres termes. Certes, elle aurait mérité qu’un homme aimant lui tienne la main durant sa grossesse, toutefois elle s’en sortait si bien, elle semblait si heureuse, qu’il se disait que c’était pour le mieux. Le fait de faire partie de sa famille choisie, de manière plus officielle, le remplissait d’une fierté qui n’avait d’égale que l’attendrissement qu’il éprouvait en la voyant sourire à pleines dents. « Elle sera déjà hyper chanceuse de t’avoir pour maman, mais j’avoue que m’avoir pour parrain sera la cerise sur le gâteau ! Je vais la gâter si fort que c’est ma voix qu’elle réclamera le soir, pour lui lire des histoires avant de dormir, » plaisanta-t-il. Il avait toujours été proche des enfants, depuis l’adolescence il avait un contact facile avec les bambins, sans doute parce qu’il en était lui-même un grand, et il pouvait sentir que le petit bout de Riley ne dérogerait pas à la règle. Il n’était pas riche, mais il regorgeait de bonnes idées pour apprendre des bêtises aux gosses. Il n’avait pas l’occasion de le faire avec Harry, qui n’était réceptif qu’une fois sur cinq-cents, alors la perspective d’avoir, d’ici quelques années, une compagne de jeux avec qui partager des âneries l’emplissait de joie. « Tu l’as dit à Jake ? Il n’est pas trop jaloux ? » Il aurait le rôle de tonton, qui était déjà un titre plus qu’honorifique, et il serait davantage présent pour Riley et sa fille que lui, mais il était d’humeur jouette et taquine. « C’est la première fois qu’on me demande un truc pareil, on dirait pas comme ça, mais je suis ému ! » Et flatté. Riley savait y faire avec lui.

_________________
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Lonely is the night. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Lonely is the night. ·
 
Lonely is the night.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: