sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -16%
Le nouveau Aspirateur Robot Roborock S7 à ...
Voir le deal
407.45 €

 All you need to know is I want more

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak :: windmont bay firehouse

Mens sana in corpore sano
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Almeida

behind
messages : 1102
name : vodka paradise
face + © : michael y. (bambi eyes)
multinicks : aaron, jules, evelyn, wayne

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : not clear enough
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 1340
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr/en)

All you need to know is I want more Empty
Revenir en haut Aller en bas
· All you need to know is I want more · Jeu 27 Mai - 22:19
mardi 25 mai
feat @Tommy Winters

All you need to know is I want more
More
Looking for more
I want more



Ce retour à Windmont Bay, tu l’appréhendes énormément. Tu étais dans ta bulle depuis quelques mois au Brésil entouré de ta famille, éloigné de tous tes tracas quotidien mais surtout de ce qu’il a pu se passer il y a quelques semaines de ça à la mairie. C’est d’ailleurs pour ça que tu as tardé à réserver ton billet et que tu as, à plusieurs reprises, prolongé ton arrêt de travail. Heureusement que Reid s’est montré compréhensif. Il t’a dit de prendre le temps qu’il te fallait et qu’il saurait gérer l’hôtel en ton absence. Tu ne doutes pas qu’une tonne de boulot t’attends. Mais ce n’est pas ce que tu redoutes puisque tu es professionnellement épanoui. T’es limite content de reprendre. Une autre chose qui te ravi c’est de pouvoir retrouver tes amis ici. Et un certain Monsieur avec qui tu as noué des liens particuliers. Tu ne sais pas vraiment où vous en êtes dans votre relation. Il n’y a pas vraiment de mot pour la qualifier. Mais Tommy n’est plus juste un plan cul à tes yeux. Et tu le lui a fait comprendre. Tu ne sais pas trop ce qu’il en est de son côté. On ne peut pas dire qu’il se soit trop livré par messages. Mais il t’a bien fait comprendre que le fait que tu sois loin l’a saoulé. Et ça veut dire beaucoup à tes yeux. Tu lui as manqué. Bien entendu, tu t’es senti coupable de lui infliger ton absence. Mais tu as pensé à toi et ton bien-être avant tout. Dorénavant on peut dire que ça va mieux. C’est loin d’être parfait mais tu avances. Et ce retour sur les terres américaines en témoigne. T’attends patiemment le pompier devant la caserne car te pointer chez lui serait inapproprié sachant qu’il a des ados qui ne sont pas forcément au courant de votre relation. Tu ne sais pas si la caserne c’est beaucoup mieux mais tu te fait discret à bouquiner sur un banc et puis, c’est le seul lieu que tu connaisses qu’il fréquente. T’aurais aussi pu lui envoyer un message pour vous retrouver mais tu tiens à lui faire la surprise pour ton retour. Il s’attend à ce que tu reviennes dans une semaine mais te voilà déjà là. T’espère qu’il appréciera ta présence. Du moins, s’il débarque un jour. Tu vois pas mal de pompiers défiler et pas de Tommy à l’horizon. C’est pourtant l’heure de débauche. En espérant qu’il ne fasse pas d’extra. L’attente est interminable. Est-ce que tu n’aurais pas mieux fait de lui envoyer un message plus simplement ? Probablement. Tu sors ton portable de ta poche pour jeter un dernier coup d’œil à ton apparence. Tu t’es fait beau pour l’occasion. Mais t’as tout de même opté pour un look décontracté mettant en valeur ton bronzage. T’es presque noir après tout ce temps passé au Brésil. De quoi faire des envieux. – Tommy ! – Tu déclares subitement en levant la main puis ensuite ton corps dans l'intention de le retrouver lorsqu’il fait irruption dans ton champ de vision. Il discutait avec un collègue à lui probablement. Un mec assez mignon et avec qui il semblait plutôt complice. Tu lui aurais bien demandé de te le présenter mais égoïstement, t’as juste envie d’être seul avec lui et de pouvoir savourer vos retrouvailles. Et puis, le mec s’est éclipsé de lui-même de toute manière donc problème résolu. Tu laisses le brun te montrer son affection, ne sachant pas trop comment agir dans ce contexte particulier. En tout cas le sourire que tu arbores prouve que t'es heureux de le retrouver. – J’ai envie de crier surprise mais je me retiens, histoire de ne pas t’afficher. – Cela serait probablement mal venu devant la caserne sachant qu’il y a peut-être son boss ou d’autres gens dans le coin et que tu ne sais pas si son entourage professionnel est informé de son orientation sexuelle. Quoi que son patron sûrement vu qu’il était là lors de la fusillade. Et la manière dont vous vous regardiez en disait long..
✽ if firefighting was easy, cops would do it.
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy Winters

behind
messages : 4044
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseymilonathantyler


age (birth) : thirty-two y.o ⋅ 20|04
♡ status : divorced, single.
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, davey's, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 5750
moodboard :
All you need to know is I want more Ydhat4rk All you need to know is I want more Ydc8pfzt All you need to know is I want more Y8tfjm3o
All you need to know is I want more Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
gabrielbeckettsonya

All you need to know is I want more QKeJGoC All you need to know is I want more YSDoKS7

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn.

All you need to know is I want more Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All you need to know is I want more · Sam 5 Juin - 10:10
La nuit a été plutôt calme : deux interventions, l’une pour aller chercher un chat dans un arbre, l’autre pour un feu mineur dans un véhicule. Rien qui ne sort de l’ordinaire. Tommy a, de ce fait, pu dormir à la caserne et termine donc son shift plus ou moins reposé. Il est 6H45 lorsqu’il commence à préparer son sac pour rentrer, bien que conscient que l’alarme peut encore le déloger à la caserne à tout moment. Par chance, celle-ci ne résonne pas et le libère en temps et en heure, bien que Winters décide de s’attarder une dizaine de minutes pour papoter avec l’équipe qui prend le relais. Vers 7H15, il prend enfin la sortie, s’arrête une petite minute pour papoter avec un collègue, avant de se diriger vers son véhicule. Il s’arrête net lorsqu’une voix l’interpelle et que ses yeux découvrent la silhouette à qui elle appartient. Tout en se dirigeant dans sa direction, le pompier fait tourner nerveusement ses clés dans sa main, l’index dans un des portes-clés. Son estomac se noue légèrement et il se sent… vide. Il n’arrive pas à en vouloir à Gabriel d’être parti pour prendre soin de sa famille et de lui-même, après le drame de la mairie, mais il n’arrive pas, non plus, à être heureux de son retour en ville. Il réside beaucoup trop de non-dits entre eux, et il serait mentir de dire que Tommy n’a pas mal vécu son départ précipité, à peine sorti de l’hôpital. Il a beau s’être répété que cela n’a rien avoir avec lui et qu’il n’a donc aucune raison de le prendre personnellement, il est difficile d’en faire autrement. « T’es tombé du lit ? » Il demande lorsqu’il arrive à sa hauteur et lui adresse un sourire. Tommy comprend le principe de lui faire la surprise mais que fout-il à 7H00 du matin devant la caserne ? Le pompier aurait pu être en intervention. Comment sait-il qu’il travaille, pour commencer. Mais soit, les détails n’ont pas beaucoup d’importance. « T’as meilleure mine que la dernière fois, le soleil te réussit bien. » Il ne peut s’empêcher de le complimenter, un petit sourire au coin des lèvres. Il est difficile de faire pire que la dernière fois, après des jours alité et le teint grisâtre, mais Gabriel a vraiment l’air en forme. Son bronzage fait tellement bien ressortir ses yeux que Tommy en oublierait presque ces derniers mois. Il est beau ce con. Après une petite seconde d’absence, d’hésitation, Winters finit par le serrer brièvement dans ses bras, profitant de l'accolade pour déposer un baiser dans sa nuque. Il s’écarte ensuite, ne souhaitant pas se lancer dans de grandes effusions devant son lieu de travail. Il contourne sa voiture, ouvre la portière conducteur et s’appuie sur le capot pour observer son (ex?) amant, toujours en plan. « Tu montes ou t’es venu à la chasse ? Mes collègues ne jouent pas dans la même équipe que nous. » Il demande avant de rentrer à l’intérieur du véhicule, enclenchant le moteur en attendant que Gabriel grimpe côté passager. C'est vrai pour 99% d'entre eux, Gabriel n'a pas besoin des détails. A vrai dire, Tommy ne sait même pas s'il est bisexuel, homosexuel ou autre. Gabriel trouverait peut-être son compte à la caserne, mais TJ préfère ne même pas y penser. « T’es rentré quand ? J’aurais pu venir te récupérer à l’aéroport. » Pas que Gabriel ne peut pas se débrouiller sans lui, mais ça lui aurait fait plaisir d’aller le chercher. Ça lui aurait surtout fait plaisir de se préparer à son retour plutôt que d’être pris au dépourvu. Il avait, en principe, une semaine de plus pour savoir quoi dire lorsque Gabriel se retrouverait devant lui.

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.
Mens sana in corpore sano
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Almeida

behind
messages : 1102
name : vodka paradise
face + © : michael y. (bambi eyes)
multinicks : aaron, jules, evelyn, wayne

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : not clear enough
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 1340
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr/en)

All you need to know is I want more Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All you need to know is I want more · Sam 5 Juin - 23:32
Un peu plus et tu allais rater la sortie de Tommy. Tu l’aurais attendu indéfiniment sur le banc de la caserne avant de te résoudre à repartir bredouille. Heureusement, le destin a fait en sorte que ce pari de le retrouver ici soit gagnant. Le voilà, en chair et en os, plus beau que jamais. Quoi que probablement fatigué. Cela doit être épuisant d’être de garde la nuit. Peut-être une habitude. En tout cas, ça ne t’a pas dérangé de te lever tôt pour le retrouver. Au contraire. Faut dire que tu t’es bien reposé ces dernières heures avec le jet-lag. Même si le décalage horaire entre ici et le Brésil n’est pas énorme. Il y a juste quatre heures de plus dans ton pays natal en ce moment. Cela est suffisant pour que tu sois en pleine forme à sept heures du matin. – On dirait bien. – Tu rétorques comme si vous ne vous étiez jamais quitté avant de le saluer comme il se doit. Ou presque. Tu n’as pas envie de l’afficher devant son lieu de travail. Et tu le lui signale à haute voix. Tu préfères donc que ce soit lui qui prenne les initiatives. Il t’offre une étreinte et un baiser dans la nuque, qui suffit à te faire frissonner. Tu aurais aimé autre chose pour vos retrouvailles. Mais c’est aussi toi qui en a décidé ainsi en débarquant à proximité de son lieu de travail. – J’ai repris des couleurs, ouais. – Dans tous les sens du terme. Tu aimerais lui dire que lui aussi a bonne mine mais tu l’as connu sous des meilleurs jours. Il doit être assez fatigué. Tu espères d’ailleurs que ça ne le gêne pas que tu aies débarqué à l’improviste. – A vrai dire, j’ai déjà trouvé mon gibier. – Tu réponds malicieusement avant de grimper dans la bagnole du pompier. Tu ne sais pas où il compte t’emmener mais tu le suis. A l’aventure et vers l’inconnu. Tu verras bien où ça te mène. Ta main se pose sur sa cuisse, tu regardes à gauche et à droite et lui vole un baiser avant qu’il ne démarre. Toujours pas le baiser passionné que tu avais en tête pour vos retrouvailles mais cela suffira à te faire patienter. – Hier après-midi. Je voulais te faire la surprise.. – En espérant que ça lui fasse plaisir. Tu lui avais dit que tu arriverai dans une semaine, ce qui correspond en réalité à ta reprise du boulot. Tu espères qu'il s'agit en tout cas d'une agréable surprise pour lui. T'as toujours un peu d'appréhension, surtout après vos échanges quelques peu tumultueux il y a quelques semaines. Vous vous êtes évidemment reparlé entre temps mais votre relation reste jusqu'alors floue. Ce qui est certain, c'est que vous n'en êtes plus à un simple stade de plans culs. Et vous le savez très bien tous les deux. Vous en discuterez lorsque la situation sera propice. En attendant, tu préfères savourer vos retrouvailles avec sourire. – On va où ? Je t’ai ramené des Brigadeiros, tu connais ? – Tu jettes un coup d'œil au petit sac à tes pieds où se trouvent les pâtisseries ainsi que le bouquin que tu lisais quelques minutes plus tôt. Il faudra que vous soyez posé quelque part pour les déguster. Ça ne te dérangerai pas qu’il vous arrête au beau milieu de nulle part dans la nature de Windmont Bay. Ce qui pourrait être propice à des retrouvailles festives..
✽ if firefighting was easy, cops would do it.
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy Winters

behind
messages : 4044
name : mrs.brightside (marine)
face + © : c.evans + bambi eyes, ts, jayhalsstead
multinicks : caseymilonathantyler


age (birth) : thirty-two y.o ⋅ 20|04
♡ status : divorced, single.
work : firefighter since 2014.
activities : windmont bay fire watch, video games, davey's, trying to focus on work and his family.
home : a crappy old house on pioneer oak (26).
points : 5750
moodboard :
All you need to know is I want more Ydhat4rk All you need to know is I want more Ydc8pfzt All you need to know is I want more Y8tfjm3o
All you need to know is I want more Qbi3XQ8
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW
gabrielbeckettsonya

All you need to know is I want more QKeJGoC All you need to know is I want more YSDoKS7

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ close ⋅ à venir : finn.

All you need to know is I want more Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All you need to know is I want more · Dim 13 Juin - 0:25
S’il y a une personne qu’il ne s’est pas attendu à trouver devant la caserne ce matin, c’est bien Gabriel. Il y a encore une minute, Tommy le pensait à plusieurs heures de vol de Windmont Bay. C’est étrange de le voir ici, parce qu’il n’est jamais venu à la caserne - à sa connaissance - auparavant, pour la bonne et simple raison que leur relation n’a pas eu la chance d’évoluer jusqu’à lui présenter ses collègues. Shiloh est l’exception, pour avoir été avec eux au moment de la fusillade, mais si le capitaine a questionné à quelques reprises Tommy sur l’état de santé du jeune homme, il ne lui a jamais demandé quel était leur lien. Il n’aurait pas pu répondre à cette question quoi qu’il en soit. « Tant mieux, ça fait plaisir de te voir comme ça. » En forme, la peau halé, un grand sourire aux lèvres. Ça change clairement de leur dernière rencontre, où Tommy a laissé partir un Gabriel au teint encore pâle. Le pompier se dirige vers la voiture, invite le brésilien à se joindre à lui et se mord la joue pour retenir un sourire lorsqu’il lui dit avoir déjà trouvé sa proie. Il aurait voulu avoir cette conversation il y a quelques semaines mais à présent, Winters n’est plus certain d’en avoir envie ou besoin. A quoi bon mettre une étiquette sur ce qu’ils sont ? D’autant plus lorsque l’étiquette en question vient avec des règles et des attentes que Tommy ne pense sincèrement pas pouvoir respecter en ce moment. Ca a beau avoir été pour son bien, le départ de Gabriel a éliminé le peu de confiance que Tommy avait en lui, en eux, et il tient à présent à se laisser vivre sans se prendre la tête. Sans doute pas éternellement mais ils doivent prendre le temps de se retrouver, à leur rythme, sans forcer les choses. Son corps entier se tend lorsque la main du brun s’écrase sur sa jambe, sa poitrine se compresse, et lorsqu’il tourne la tête pour l’observer, ce sont ses lèvres qui s’écrasent sur les siennes. Tommy n’a pas le temps de réagir à ce baiser que déjà Gabriel s’éloigne et reprend la conversation où ils l’ont laissée. La main du pompier presse rapidement celle de son amant, toujours posée sur sa jambe, avant de démarrer le moteur pour quitter son lieu de travail. « C’est réussi. » Dit-il avec un sourire, sans trop savoir s’il s’agit d’une bonne ou une mauvaise surprise. Il est en partie heureux de le voir, mais il y a quelque chose qui l’empêche de l’être entièrement. « Pas du tout, c’est quoi ? » Tommy tourne la tête pour observer les pâtisseries au chocolat et reporte son attention sur la route pour ne pas leur provoquer un accident. « Ça a l’air très chocolaté. » Peut-être un peu trop pour un petit déjeuner qui, pour Tommy, représente plutôt un vrai repas. « Ça te va si on passe au Marceline’s prendre un truc un peu plus consistant à manger ? On peut aller prendre le petit dej’ sur la plage, ou où tu veux, en fait. » Peu importe. Ils peuvent aussi s’installer au café, tant que Tommy peut se mettre un truc dans l’estomac. Il ne lui faut que quelques minutes avant de se garer devant le café, coupant le moteur de la voiture. La tête tournée vers Gabriel, il l’observe un instant et finit par se pencher et glisser une main dans sa nuque avant de l’embrasser à pleine bouche, comme il aurait dû le faire il y a dix minutes déjà. Ses lèvres s’étirent dans un sourire lorsqu’il rompt leur baiser, et Tommy vient lui en voler un deuxième avant de sortir de la voiture et claquer la portière pour entrer ensuite dans le café. « T’as envie de quoi ? » Demande-t-il, ses yeux passant de la vitrine à son amant.

_________________
there'll be happiness after you but there was happiness because of you. both of these things can be true, there is happiness.
Mens sana in corpore sano
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Almeida

behind
messages : 1102
name : vodka paradise
face + © : michael y. (bambi eyes)
multinicks : aaron, jules, evelyn, wayne

age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : not clear enough
work : manager @themajestic
activities : gym, cooking, networking, partying, binge-watching
home : big flat on Harbor Row ft. Jace & Eddie
points : 1340
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr/en)

All you need to know is I want more Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All you need to know is I want more · Ven 18 Juin - 0:51
C’est étrange mais Tommy est encore plus séduisant et sexy que dans tes souvenirs. Serait-ce la testostérone qui fait à nouveau effet ? T’en sais trop rien mais ta libido revient à sa norme. Tu baves presque devant le pompier pourtant un peu fatigué. Il faut dire tu n’as pas eu de relation sexuelle depuis plusieurs mois. C’est comme si t’étais redevenu puceau. Et vu que les plaisirs en solo c’est compliqué voire inutile pour toi, tu t’es simplement contenté d’imaginer vos futurs ébats lors de tes rares moments d’égarement et de solitude au Brésil. Mais est-ce que tes désirs le concernant s’arrêtent là ? Pas vraiment. T’es heureux de le retrouver et ça peut se lire à ton visage. Ce n’est pas pour n’importe qui que tu aurais fait l’effort de te pointer de bonne heure devant son lieu de travail. T’espère que cela ne lui fait pas trop peur. T’es pas du tout du genre intrusif habituellement. Tu voulais juste lui faire la surprise de ton retour. Sauf que tu n’arrives pas bien à détecter si ça lui fait plaisir ou non. Tommy semble plutôt réservé quant à ses émotions. Même si le mot « plaisir » te semble plutôt positif. – J’allais quand même pas resté couleur cadavérique toute ma vie ! – Un peu too much ce genre de blague ? Cela se pourrait bien. Tu ne sais même pas si ça a un sens ce que tu dis. Mais il te comprendra probablement. Vous parlez là de ta couleur de peau bronzée et de ta bonne mine. C’est nettement plus séduisant que le teint pâle et la petite forme que t’avais à l’hôpital il y a quelques temps de ça. Cela ne semble pas trop l’avoir traumatisé pour autant. Il ne t’a pas supprimé de ses contacts en tout cas. Du moins, tu ne penses pas. Te revoilà faisant surface dans sa vie en tout cas et t’es bien décidé à rattraper le temps perdu avec lui. Et tu le lui fais autant comprendre avec tes paroles qu’avec tes gestes. Sa voiture vous offre l’intimité recherchée. Bien que pas très pratique pour lui sauter dessus tout de suite. Faudra attendre encore un peu pour revoir son corps nu. – Je suis content d’être là. – Tu confirmes, rassuré par le fait que ta présence inattendu lui fasse plaisir. Pour le moment, il est encore un peu trop tôt pour avoir cette fameuse conversation que vous aviez évoqué par message quant à votre relation. Tu n’as pas envie de précipiter les choses. Et t’as envie de savourer pleinement vos retrouvailles. Tu lui offres sans plus attendre les pâtisseries brésiliennes fraîchement achetées au Duty Free de l’aéroport de Sao Paulo. – Mais dis donc, t’es perspicace ! – Tu te moques gentiment de lui lorsqu’il déclare que la sorte de truffe marron semble être très chocolatée. Pas besoin d’être un expert pour s’en apercevoir. – Attends, me dit pas que t’es allergique au chocolat ?! – Tu reprends aussitôt la parole d’un air autant paniqué qu’offusqué. Il te semble que ça existe ce genre d’allergies mais cela serait un blasphème à ton sens. Et puis, tu serais un peu honteux d’avoir si mal choisi ton attention. Surtout que t’as hésité avec une autre spécialité. – Ouais.. si tu veux. La plage, ça peut être cool. Il ne devrait pas y avoir trop de monde en plus à cette heure-ci. – T’es toutefois un peu surpris du fait qu’il souhaite tout de même acheter de quoi prendre un petit-déjeuner. Sûrement car il n’a pas encore testé les fameuses pâtisseries que t’as ramenées et qui sont assez bourratives. Mais peut-être qu’il souhaite aussi un café ou de quoi boire, et t’es clairement pas contre. Le trajet se fait dans le silence. Ta main reste posée sur sa cuisse et tu balances quelques regards complices dans le rétroviseur. Lorsqu’il coupe le moteur de sa caisse, celui-ci vient te donner un vrai baiser. Comme quoi, l’attirance est toujours au rendez-vous de son côté. Pas de doute à avoir. Tu lui emboîtes le pas pour entrer dans le café. – Je vais prendre un jus d’orange pressé, un cookie, celui-là, et un café Lungo s’il-vous-plait. – Tu t’adresses autant à ton amant qu’au serveur du Marcelline’s. – Et toi tu veux quoi ? – Tu demandes doucement avant qu’il n’élève à son tour la voix pour passer commande. Tu espères qu’il n’oubliera pas de préciser que c’est à emporter. T’aimes bien le lieu mais tu préfères nettement sa proposition initiale d’aller déguster tout ça sur la plage. Vous serez plus tranquille et pourrez profiter pleinement de vos retrouvailles.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

All you need to know is I want more Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All you need to know is I want more ·
 
All you need to know is I want more
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak :: windmont bay firehouse-
Sauter vers: