sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 There's nothing wrong with loving who you are.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cavendish

behind
messages : 2223
name : sissi.
face + © : j. bailey - © mine & tumblr.
multinicks : winnie, alvin, keane, efrem, willow, marley.

age (birth) : 32.
♡ status : floraison printanière.
work : jardinier paysagiste + pompier volontaire.
activities : faire du vélo, entretenir son potager, jardiner, s'occuper de ses nièces, être attachiant.
home : une petire maison sur bridgewater way.
points : 923
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

There's nothing wrong with loving who you are. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· There's nothing wrong with loving who you are. · Mar 1 Juin - 22:22

There's nothing wrong with loving who you are
Don't hide yourself in regret,
Just love yourself and you're set.


@Edison Greer — june 4 (2021)

Agenouillé devant le plant de lavande qu’il venait de mettre en terre, Basil humait le parfum délicat qui se dégageait de cette plante qu’il aimait tant. Il se perdit quelques minutes dans ses propres pensées, occupé à visualiser un été qui approchait à grands pas et qui se dessinait déjà plus ou moins. La température était agréable, quoi que légèrement élevée, et le soleil dardait ses derniers rayons en cette fin de journée. Peu habitué à ne rien faire, c’était tout naturellement qu’il avait proposé ses services à Edison alors que rien ne l’obligeait à lui consacrer une partie de son congé. Si dans un premier temps leurs rapports avaient davantage été professionnels, les deux hommes avaient rapidement fini par sympathiser suite aux nombreuses visites du jardinier, spécialement mandaté pour l’occasion. Dans son désir de rénovation, le propriétaire des lieux s’était mis en tête de prendre soin de toute cette végétation, de toute évidence délaissée depuis un temps certain. Aucun projet n’était trop grand ou ambitieux pour lui. Il avait du temps libre et ne disait pour ainsi dire jamais non quand on sollicitait son aide dans ce domaine précisément. Essuyant son front perlé de sueur avec son t-shirt qu’il avait préalablement retiré, il se dirigea vers son pick-up afin de récupérer un sac qui contenait des vêtements de rechange avant de revenir vers la demeure Greer. « Edison ? » appela-t-il en passant la porte. « La pelouse est tondue et j’ai presque terminé de tailler les haies. Il faudra quand même que je repasse dans la semaine pour quelques finitions. » Il abandonna ses chaussures dans l’entrée et fit un rapide saut dans la cuisine pour remplir d’eau le verre qu’il avait utilisé un peu plus tôt. Sa main terreuse laissa des marques mais il ne s’en formalisa pas plus que cela.  « Tu m’as entendu ? » demanda-t-il en mettant la main sur son ami après avoir parcouru diverses pièces. Le jeune homme ne semblait pas dans son assiette, il avait noté son humeur étrange dès son arrivée, mais il n’avait pas insisté à ce moment-là. « Je ne sais pas si la proposition tient toujours mais je compte bien utiliser ta douche. On sort ce soir ! » dit-il avec entrain tandis qu’il se dirigeait vers la salle de bain. Plus tôt dans la journée, Edison lui avait fait part de son désir de rester tranquillement chez lui ; cette information était entrée dans l’oreille de Basil pour s’échapper aussitôt par l’autre. Son ami n’était pas un grand fêtard, il n’était pas non plus très expansif, et il savait de sources sûres qu’il fallait parfois le booster un peu, quitte à le forcer, pour le motiver. De ce fait, aujourd’hui ne lui semblait pas être un jour différent des autres. Étranger à tous ses problèmes de santé et ses soucis personnels, il le pensait timide et réservé, rien de plus. Après une bonne douche aux allures de décrassage total, il se mit à nouveau à la recherche du blondinet et fut surpris de le trouver toujours au même endroit. « Qu’est-ce que tu fous ? Prépare-toi, je t’emmène dans un bar cubain, tu vas adorer ! » Son enthousiasme était grand comparé au désintérêt flagrant de son interlocuteur. « Mais pas avec cette chemise, s’il te plaît. »

_________________

-- They tell you that the sky might fall.
So take me up high, take me down low. Where it all ends nobody knows. But until then let's have some fun.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Edison Greer

behind
messages : 431
name : phyla
face + © : d. stevens + ©valtersen (gif:jyn)
multinicks : joseph - eugene - sonya - cecilia - sally

age (birth) : 38 years old (24.12)
♡ status : single
work : working at rainy river flowers
home : his mom's house on pioneer oak
points : 539
moodboard : There's nothing wrong with loving who you are. AHLXTDo
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ophelia, winifred, jodie

There's nothing wrong with loving who you are. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: There's nothing wrong with loving who you are. · Dim 6 Juin - 20:22
Edison s'était réveillé avec un poids sur la poitrine, l'envie de ne rien faire et, surtout, ne voir personne. Il avait été optimiste sur son état dernièrement, pensant qu'il pourrait enfin mettre tout son passé derrière et profiter de la vie mais ça ne se passait jamais réellement comme il le voulait. Ce qu'il voulait aujourd'hui c'était rester sous sa couette. Certes, il faisait bien trop chaud pour être sous une couverture mais il recherchait avant tout le réconfort d'une couverture douce et protectrice. Ce qu'Edison n'avait pas prévu, en revanche, c'était que Basil avait prévu de passer pour s'occuper de son jardin... Ce n'est pas grave, pensa-t-il, il va juste s'occuper de quelques petits trucs et repartir d'ici une heure. Il pouvait tenir et prétendre que tout allait bien. Avec Basil, il avait l'impression d'être un type ordinaire et il aimait la personne qu'il était au contact du jeune homme. Mais il était terrifié à l'idée que ce dernier ne prenne peur en apprenant son passé et son état mental. Basil faisait des allers et venues devant lui, mais Edison ne bougeait pas, essayant de ne pas exploser en sa présence. Alors que son ami se dirigeait vers la douche, il se mit à lui dire qu'ils allaient sortir ce soir. Cette phrase le fit lever la tête vers le grand brun « Non, je peux pas ce soir. J'ai mal à la gorge. » Une excuse assez faible mais qui pourrait fonctionner. Serrant les points, Edison se mit à faire les cents pas devant la salle de bain, avant de réaliser qu'il était assez étrange d'attendre Basil à la sortie de la douche.
Edison s'impatientait, et eu presque envie de foutre le jeune homme dehors. Se sentant plus vulnérable que jamais, il laissa la porte grande ouverte à ses pensées négatives. Il n'est pas ton ami, il se sert de toi... Il se fiche de ce que tu veux, tu l'as bien vu! ... Perdu dans ses pensées, il ne vit pas Basil revenir, et sursauta légèrement. « Non, je peux pas sortir ce soir, je te l'ai déjà dit. J'ai mal à la tête. » Ce qui n'était pas totalement faux, même si c'était sa gorge qui le faisait soi-disant souffrir il y a quelques minutes. Mais c'est bien le dernier commentaire du jeune homme qui le fit exploser. « Mais arrête! » fit-il en haussant le ton.  « Je t'ai dit non, mais tu insistes encore et toujours! Pourquoi tu prends pas en compte ce que je te dis? Tu t'intéresses pas à moi, voilà... Toujours la même histoire, tout le monde veut que je sois différent mais je peux pas! Y'a un truc qui cloche chez moi... » Il n'arrivait plus à s'arrêter, ou à contrôler ce qu'il disait. Le tout était une suite de pensées incompréhensible qu'il vomissait sur ce pauvre Basil. Edison poussa un long soupir une fois qu'il eu terminé et se laissa tomber sur le canapé, exténué et au bord des larmes.


@Basil Cavendish

_________________
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cavendish

behind
messages : 2223
name : sissi.
face + © : j. bailey - © mine & tumblr.
multinicks : winnie, alvin, keane, efrem, willow, marley.

age (birth) : 32.
♡ status : floraison printanière.
work : jardinier paysagiste + pompier volontaire.
activities : faire du vélo, entretenir son potager, jardiner, s'occuper de ses nièces, être attachiant.
home : une petire maison sur bridgewater way.
points : 923
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

There's nothing wrong with loving who you are. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: There's nothing wrong with loving who you are. · Lun 21 Juin - 21:40
Étourdi et obstiné, Basil n’en faisait généralement qu’à sa tête. Il s’agissait là d’une bien mauvaise habitude, de laquelle il n’arrivait définitivement pas à se défaire. Il aimait agir comme bon lui semblait et n’accordait pas toujours une grande importance ou attention aux désirs de ses interlocuteurs, à l’exception de ses deux nièces. Les fillettes avaient le droit de choisir les activités qu’ils allaient faire ou encore le menu de leur prochain repas. Pour le reste de la population terrestre, il n’hésitait pas à faire passer ses envies avant celles des autres, et il ne s’en cachait pas. Ce qui se passait actuellement sous le toit des Greer en était la preuve concrète. Néanmoins cela n’était pas forcément conscient de sa part, après tout il appréciait sincèrement la compagnie du jeune homme et chercher à lui nuire ne lui viendrait même pas à l’esprit. Inattentif, il n’avait écouté que d’une oreille distraite ses multiples revendications, bien trop excité à l’idée de s’amuser avec lui, de danser avec lui, de boire avec lui, bref de passer un agréable moment ensemble. La réaction du maître des lieux fut pour le moins violente, inattendue également, car il ne s’y attendait pas le moins du monde. Il se savait personnellement agaçant, énormément de monde le lui répétait, mais pas à ce point. Cela faisait presque mal. « Tu as mal à la gorge ou à la tête ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils. Malgré un problème évident d’attention, il était toutefois persuadé d’avoir entendu deux versions différentes au cours des dix dernières minutes. « Je sais ce que tu as dit oui, mais… » commença-t-il avant d’être interrompu par la joute verbale de son ami. Les reproches fusèrent, il avait du mal à suivre. Était-ce justifié ? Il n’en avait pas la moindre idée, il n’était pas sûr, il peinait cruellement à avoir un avis objectif sur lui-même. « Mais si, je prends en compte ce que tu dis… » murmura-t-il d’une voix penaude, tel un enfant mis au coin et attristé par sa punition. Soufflé, il resta planté au milieu de la pièce sans trop savoir quoi dire ou faire pour apaiser la situation. Edison sembla se calmer de lui-même après cette crise passagère et se laissa ensuite tomber sur le canapé. Le jardinier perçut là comme une invitation (ou une autorisation ?) à l’approcher, ce qu’il fit, lentement, avant de venir s’agenouiller devant lui. « Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi tu réagis comme ça ? C’est parce que j’ai foutu de la terre partout dans la cuisine ? » Il ne le pensait pas maniaque mais cette hypothèse n’était pas à écarter pour autant. « Je peux nettoyer, tu sais. » Il donnait volontairement une intonation douce à sa voix, pour ne pas le brusquer ou risquer de le voir s’énerver à nouveau. « Hey… » dit-il en glissant le plat de ses deux mains le long de ses cuisses dans le but de les frotter. « Y a rien qui cloche chez toi, tu m’entends ? T’es sans doute fatigué, c’est tout. Ça arrive à tout le monde. » La tête levée pour pouvoir le regarder, son regard sombre chercha à capter le sien. « Tu penses vraiment ce que tu as dit ? Que je m’intéresse pas à toi ? » Depuis qu’ils se connaissaient, Basil n’avait pas l’impression de lui avoir imposé certaines choses. Leur rencontre était assez récente, quelques mois à tout casser, pourtant il pensait que le feeling était bien passé entre eux. Faisait-il fausse route ? « Ça te dérange que je flirte avec toi, c’est ça ? Tu veux que j’arrête ? » Il pourrait commencer par se taire et le laisser s’exprimer mais même rendre la parole à son voisin semblait compliquée pour le petit brun.

_________________

-- They tell you that the sky might fall.
So take me up high, take me down low. Where it all ends nobody knows. But until then let's have some fun.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

There's nothing wrong with loving who you are. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: There's nothing wrong with loving who you are. ·
 
There's nothing wrong with loving who you are.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: