sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

 there's a long road ahead.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way

— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson

messages : 1689
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © romane.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 3315
image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : jürgen, giselle, woody.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· there's a long road ahead. · Lun 7 Juin - 18:04
Are we talking now ?
Talking to you, talk to me.

@Jürgen Rowley  

Aurora ne regardait jamais ou très peu ses messages, d’une part car il s’agissait souvent de publicités et d’autre part parce qu’elle estimait que si c’était urgent on l’aurait appelé. Pour autant elle ne répondait pas non plus au téléphone lorsqu’elle ne connaissait pas le numéro. En d’autres termes, la plupart des informations lui échappaient et à cause de ça, beaucoup d’opportunités lui étaient passées sous le nez au fil des années. Dès lors, elle essayait désormais de faire un effort en se forçant à parcourir toutes les notifications au moins une fois par semaine. En général tout finissait à la poubelle, cependant cette fois, les mots avaient su capter son attention. Ce n’était pas tant l’échéance qui figurait entre les lignes concises mais plutôt le contenu qui l’avait fait tiquer. Il était question de célébrer ses un an de jeune mariée dans une église au prénom tout sauf original. De quoi la faire sourire un instant avant d’archiver le tout dans un coin. C’était certainement une erreur car elle n’avait aucun souvenir d’avoir échangé ses vœux avec qui que ce soit et ce même par défi. Elle buvait pas mal (surtout en période de tournées) mais pas au point de se rendre coupable d’une pareille connerie, enfin… elle l’espérait. Par la suite, elle avait fini par oublier ce détail incongru de la matinée avant que Jürgen ne vienne remettre ça sur le tapis. Une approche qui l’avait plus étonné que la proposition de festoyer puisque depuis leur dernière entrevue au combien étrange, ils ne s’étaient plus adressés la parole. Conformément à sa volonté, Aurora l’avait laissé tranquille et n’avait pas cherché à reprendre contact même si la tentation la démangeait souvent. Elle n’avait pas réussi à faire le deuil de leur relation – quoi de plus normal après tout ce temps ensemble – et regrettait la façon dont ça c’était terminé. Malheureusement on ne pouvait pas réécrire le passé alors à son tour, elle avait fini par tenter d’aller de l’avant avec plus ou moins de réussite. Contrairement à son accolyte d’antan, elle n’avait pas su tirer profit de la situation pour écrire un disque. Elle était restée au statut quo en attendant que l’inspiration finisse par lui tomber dessus comme par magie. Une stratégie bancale puisque hormis un vague texte et une mélodie inachevée, elle n’avait rien dans ses bagages pour remonter sur scène. Pourtant ça lui manquait terriblement à commencer par le public scandant à tue-tête les refrains en chœur avec elle sur un air parfois erratique à cause des instruments mal accordé. Malgré ce que son petit ami actuel pouvait en penser, c’était ça aussi qui faisait leur charme ainsi que leur réputation. En pensant à Woody elle se renfrogna, ici encore, tout n’était pas au beau fixe, ce qui la poussa (outre sa curiosité) à accepter la proposition de Jûrgen. À en juger par leurs échanges complices elle avait l’impression de retrouver son meilleur ami ce qui réchauffa aussitôt son cœur. Qu’importe si cette histoire de mariage n’était qu’un prétexte maladroit pour se revoir. Le rendez-vous pris, elle entreprit de nettoyer un peu l’appartement et de ranger les affaires qui trainaient ; en l’absence de Leslie, elle s’était étalée un peu partout. Quand elle entendit la sonnerie de la porte quelques minutes plus tard, elle eut un léger haut le cœur synonyme d’appréhension puis finit par ouvrir. « Monsieur Pearson vous avez mis du temps. » Plaisanta-t-elle tout en fronçant les sourcils dans la foulée, c’était bel et bien trop tôt pour ça. Elle s’effaça ensuite pour le laisser passer, le revoir ici était singulier à maints égards. « Tu veux boire un truc avant qu’on passe ce fameux coup de fil ? » Une suggestion qui l’aiderait tout autant à retrouver une pseudo contenance en sa présence.

_________________
 
can you see all those parts of me ? broken across the world, I need to find some kind of peace of mind.
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley

messages : 1342
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : ethan · imran · kerry · luna · mackenzie · xavi · zélie.

age (birth) : 26 · 05/01.
♡ status : single, definitely married.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : @his parents on crescent lane, sometines in LA, ready to have his own place.
points : 3204
moodboard :

there's a long road ahead. B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


there's a long road ahead. VagGOGB

image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : aurora, jodie, scar, jules.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. · Mar 15 Juin - 9:59
Des conneries, Jürgen en faisait. Son jeune âge y était pour beaucoup, il avait également cette tendance à l’impulsivité qu’il ne parvenait pas toujours à contrôler. Néanmoins, il ne s’était jamais imaginé être le premier rôle d’une comédie romantique avec pour synopsis un mariage oublié, le tout en compagnie de sa meilleure amie. La réception de ce SMS l’avait forcé à froncer les sourcils. L’espace d’une demi seconde, un mince sourire avait épousé ses lèvres : ce devait bien être une bêtise de plus, rien d’important. Mais le doute s’installa la demi seconde suivante et le musicien ne put s’empêcher de contacter Aurora. Un canular ou une erreur de numéro était plus plausible mais il se connaissait assez bien pour ne pas être sûr à 100%. Mieux valait en avoir le cœur net. Ce n’était pas la première fois qu’il oubliait totalement une soirée, sa consommation d’alcool frôlait parfois l’inconscience, mais pour autant avait-il juré fidélité devant Dieu (ou Elvis) ? La question aurait une réponse incessamment sous peu, puisque Jürgen se dirigeait vers la demeure d’Aurora. Il ne l’avait pas revu depuis leur dernière rencontre, où il avait clairement émis le souhait de ne plus la côtoyer, la faute à sa chère et tendre moitié. Néanmoins, sa meilleure amie lui manquait terriblement. Un fait qu’il n’était pas tout à fait prêt à admettre, puisqu’il n’avait aucune solution à fournir. Il était évident que Woody et lui ne pouvaient pas être dans la même pièce, pas plus qu’ils ne pouvaient se partager Aurora. Tout ceci était un fourbi sans nom avec lequel il ne parvenait pas à se dépatouiller mais, pour l’heure, les questionnements étaient ailleurs, il venait d’arriver à destination. « C’est encore plus étrange à l’oral, » lança-t-il en ne réprimant guère un rire franc. « Tu comptes me demander une pension pour subvenir à tes besoins ? Je suis pas encore très riche, tu devrais attendre quelques mois. » reprit-il en pénétrant dans la demeure. La plaisanterie était bien la seule manière de prendre cette histoire, même si elle cachait un léger sentiment de stress. Cet appel serait salvateur, il confirmerait ou infirmerait ce chapitre de leur vie. Même s’il restait persuadé (à 90%) que tout ceci n’était qu’un malentendu qui serait réglé sous peu, il lui avait au moins permis de la revoir. Depuis son entrée, un mince sourire illuminait le visage de Jürgen. Il avait hésité une seconde à la prendre dans ses bras, un réflexe qu’il gardait depuis toujours, néanmoins il se retint in extremis et posa ses fesses contre un meuble. « Ouais je veux bien un coca si t’as, » Il faillit partir le chercher lui-même mais parvint une nouvelle fois à se retenir. Pour autant, il fit comme chez lui et se dirigea vers le canapé dans lequel il s’étala durement. « Prépare le whisky, on sait jamais. » Un remontant était peut-être nécessaire pour la suite, ils seraient fixés sous peu, alors que Jürgen dégaina son téléphone en attendant le retour d’Aurora.

_________________

What am I supposed to do without you ? Is it too late to pick the pieces up ? Too soon to let them go ?
— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson

messages : 1689
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © romane.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 3315
image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : jürgen, giselle, woody.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. · Jeu 22 Juil - 19:09
Le voir ici avait quelque chose d’incongru, comme si la parenthèse des derniers mois n’avait eu aucune incidence sur leur relation. Pourtant à y regarder de plus près tout avait changé ; il n’y avait qu’à voir la façon dont ils se comportaient mutuellement pour réaliser que chacun restait sur la réserve. Il aurait suffi de peu pour raviver la flamme toutefois les circonstances de leur rupture amicale continuaient de peser sur leurs épaules. Et pour preuve, Jürgen avait affirmé à diverses reprises qu’il avait nulle envie de la fréquenter, ce que la jeune fille avait fini par accepter à contrecœur. Visiblement le destin n’en avait pas fini avec ces deux là puisqu’ il les réunissait de nouveau de la façon la plus étrange qui soit. Ils avaient reçu un drôle de message digne d’un canular qui proposait de fêter les un an de leur mariage. Sauf erreur de sa part, Aurora n’avait aucun souvenir d’avoir fait une connerie pareille par le passé. Elle buvait beaucoup c’était indéniable néanmoins de là à se faire passer la bague au doigt, certainement pas. Non, tout ça c’était forcément des foutaises même si une partie d’elle n’était pas sûre à cent pour cent. Par conséquent elle accepté de tirer tout ça au clair avec son prétendu époux qui se tenait désormais devant elle. D’ordinaire, ils se seraient probablement serrés dans les bras mais aujourd’hui ils conservaient une distance raisonnable entre eux. Si Woody n’était pas présent pour semer le trouble, son ombre planait autour comme un vautour. « Oui, ça sonne bizarrement tu as raison. Finalement dans l’autre sens c’est probablement mieux. » Elle rigola à son tour, quoi qu’un peu gênée par le sujet de la conversation qu’elle avait elle-même ramené sur le tapis. Dans une autre vie ils auraient sûrement écrit une chanson là-dessus ou disserté pendant des lustres jusqu’à épuisement. « Tu restes quand même le plus riche de nous deux et puis j’aime l’idée de ne plus rien faire de mes journées. » Ce qui techniquement était déjà plus ou moins le cas à ceci près que l’argent ne rentrait plus dans les caisses. De son côté, elle savait que son meilleur ami avait signé avec une maison de disque et sortirait bientôt un album, par définition il s’en sortait donc mieux. Tout ceci était cependant hypothétique puisqu’elle n’était pas Mme Rowley et il n’était pas Mr Pearson. Elle s’effaça finalement pour le laisser rentrer sans tenter le moindre geste affectif à son égard (l’aspect tactile de leur lien avait semble-t-il disparu) puis elle partit prendre un coca dans le placard. À nouveau elle fut frappée par la différence entre l’avant et l’après. Il avait toujours évolué chez elle comme s’il y habitait à tel point qu’il connaissait mieux l’emplacement de certains objets et de ses affaires. Or il avait maintenant l’allure d’un inconnu ne sachant pas trop ce qu’il pouvait faire ou ne pas faire. Elle le suivit dans le salon, un brin soulagé de le voir reprendre ses marques ; elle ne s’habituait pas à cette distanciation. « Je ne suis pas ta femme et tu me donnes déjà des ordres. » Ronchonna-t-elle sur le ton de plaisanterie avant de dégotter une bouteille d’alcool entamée dans le mini bar près de la télévision. Elle s’installa ensuite sur le canapé et posa un verre devant lui. « Tu crois qu’on a vraiment fait ça ? J’ai du mal à le croire mais en même temps je sais que j’ai du mal à me contrôler quand je bois. » L’humour avait peu à peu déserté son visage alors que les interrogations se faisaient nombreuses. Pour l’heure rien était confirmé mais ils n’allaient pas tarder à connaitre le fin mot de l’histoire. « Vas-y appelle les, qu’on se débarrasse de ce truc. » Ajouta-t-elle dans un soupir en se rapprochant de Jûrgen par réflexe.

_________________
 
can you see all those parts of me ? broken across the world, I need to find some kind of peace of mind.
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley

messages : 1342
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : ethan · imran · kerry · luna · mackenzie · xavi · zélie.

age (birth) : 26 · 05/01.
♡ status : single, definitely married.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : @his parents on crescent lane, sometines in LA, ready to have his own place.
points : 3204
moodboard :

there's a long road ahead. B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


there's a long road ahead. VagGOGB

image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : aurora, jodie, scar, jules.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. · Lun 2 Aoû - 14:34
L’échange était plaisant, lui rappelant avec nostalgie à quel point il avait toujours été simple d’être auprès d’elle. Ils avaient beau se disputer, ils se rabibochaient tout aussi rapidement et la complicité qui régnait entre eux n’était pas du chiqué. Jürgen et Aurora étaient des âmes sœurs, sur quel plan il ne le définissait pas, mais elle était de loin celle qui le connaissait et le complétait le mieux. Dès lors, c’était encore plus futile d’avoir tout perdu pour un pauvre boulanger à l’allure de chien galeux. Tout ceci lui semblait de plus en plus ridicule mais Woody était un être qu’il jugeait dangereux, il ne pouvait pas l’imaginer dans son sillage, de près ou de loin. Afin de se protéger et de protéger les siens, il avait perdu sa meilleure et seule moitié. C’était sûrement la bonne décision à prendre, mais elle n’atténuait en rien la douleur et le manque. « Tu seras entretenue, femme ! » plaisanta-t-il une nouvelle fois alors qu’elle revint avec un soda et de l’alcool. Jürgen se servit un peu de coca et délaissa le whisky pour l’instant. Il avait l’impression d’être dans son deuxième chez lui ici. « Bon, allez, on va en avoir le coeur net. Est-ce qu’on revoit notre consommation d’alcool à la baisse ou est-ce que quelqu’un s’est planté ? » Il soupira profondément et composa le numéro de téléphone tout en mettant la conversation sur haut-parleur. Il eut pour Aurora un regard en coin, proche d’une œillade complice. Le musicien avait surtout besoin de se rassurer et la présence de la jeune femme à ses côtés l’aidait en ce sens. Elle avait sur lui ce pouvoir étrange, soit il sortait de ses gonds comme jamais, soit elle l’apaisait sans même dire un mot. Une voix féminine le sortit de ses rêveries et Jürgen secoua vivement la tête pour reprendre le fil de leur enquête. « Oui, bonjour, j’ai besoin d’un renseignement. J’ai reçu un sms et je voulais la confirmation que je sois bien passé chez vous, » Il marqua une courte pause, écoutant les explications et les directives de la jeune femme au bout du fil. « C’est sous Aurora Pearson et Jürgen Rowley, il y a un an environ. » On leur intima de patienter quelques instants et automatiquement la jambe du musicien se mit à trembler. En cas de stress, il avait cette tendance à remuer comme un ver de terre. Il s’occupa du mieux qu’il le pouvait, buvant d’une traite son coca, jetant des coups d’œil à Aurora puis jouant finalement avec un coussin qui traînait là. Lorsque la tonalité revint, sa respiration se stoppa nette. « Oui c’est tout à fait ça, vous vous êtes mariés chez nous il y un an ! Vos noces de coton, félicitations ! Si vous avez perdu les photos, nous en avons en double et je peux vous les joindre ! » Il n’avait pas écouté un traitre mot de ce qu’elle racontait car il était encore sous le choc de cette confirmation. Sa jambe ne tremblait plus mais tout son être s’était mis sur pause. Ils s’étaient bel et bien mariés après avoir trop bu et n’avaient plus aucun souvenir de cette soirée. Aurora était sa femme, ceci n’était plus une simple plaisanterie entre eux destinée à détendre l’atmosphère. « Wow, » marmonna-t-il en jetant un coup d’œil à la jeune femme. « Je vais juste - » Il ne termina pas sa phrase et se servit une bonne rasade de whisky, sans soda, il en avait bien besoin après cette annonce.

_________________

What am I supposed to do without you ? Is it too late to pick the pieces up ? Too soon to let them go ?
— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson

messages : 1689
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © romane.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 3315
image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : jürgen, giselle, woody.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. · Lun 16 Aoû - 16:24
À défaut de boire de l’alcool par peur de réitérer de potentiels exploits, Aurora préféra se servir un peu de coca à l’instar de son camarade. Tout cette situation, aussi incongrue fut-elle lui rappelait le bon vieux temps quand tout était encore simple et fluide. C’était sans doute la première fois qu’ils se reparlaient normalement depuis qu’elle était avec Woody car jusqu’à présent leurs entrevues s’étaient terminées par un silence équivoque. Or quelque part elle était soulagée de ces retrouvailles en dépit du sujet épineux qui les avaient repoussés l’un vers l’autre. Elle aimait croire que le destin n’y était pas étranger et quand bien même la complicité d’antan était fragile, elle ne perdait pas espoir. « Je suis à peu près sure que c’est une erreur. » Elle haussa les épaules tout en reprenant un peu à boire alors que son voisin composait le numéro magique. Néanmoins contrairement à ce qu’elle semblait affirmer avec assurance, Aurora n’était plus aussi sûre que ce soit une grossière erreur. Pendant toute la durée de vie du groupe, ils avaient beaucoup fait la fête après chaque concert et à plusieurs reprises ils avaient enchainé de sacrés cuites. De là se marier il n’y avait qu’un pas cependant elle craignait l’avoir franchi. Dans ces moment-là, elle ne se maitrisait plus vraiment sauf à ce que quelqu’un s’en charge pour elle ; en l’occurrence son garde-fou était généralement Jürgen. Visiblement si ce sms se confirmait, il avait cette fois partagé sa folie. Un brin inquiète, elle écouta les directives de la jeune femme tout en regardant son ami dont les gestes trahissaient sa fébrilité. Par habitude elle posa une main sur son genou pour essayer de le calmer tandis que le verdict finissait par tomber dans un silence religieux. Ainsi avait-elle vu juste : ils l’avaient bel et bien fait. Les yeux grands ouverts sous l’effet de surprise, elle resta muette un instant, incapable de prononcer le moindre mot. L’envie de rire lui était passée et pourtant une partie d’elle était comme soulagée de connaitre la vérité en dépit des souvenirs inexistants. À son tour, pour se donner du courage, elle prit la bouteille de whisky et en avala une longue gorgée. Merde… Ils étaient mariés… elle était Madame Rowley. Plus jeunes ils l’avaient évoqué telle une plaisanterie entre gosses qui veulent copier des adultes, néanmoins on était désormais face à la réalité. À l’autre bout de la ligne, elle entendit la responsable les relancer et elle prit l’initiative de la remercier avant de couper le téléphone. « Bon et bien maintenant on sait. » Finit-elle par dire en reprenant à boire. Elle se demanda aussitôt ce que ça impliquait pour eux, pour leur avenir. Quelle était la prochaine étape ? Récupérer les photos et en faire profiter toute la famille (peu probable), demander un divorce ou au contraire assumer enfin ce qui se passait entre eux. Dans tous les cas il y aurait des répercussions. «  J’ai du mal à croire qu’on en soit arrivé là. Je sais que je fais parfois n’importe quoi quand je bois mais ça parait tellement gros ?  Ce n’est pas comme ça que j’imaginais… enfin tu vois. Même si finalement ça me ressemble bien. » De son côté, à quoi pouvait-il penser ? Elle n’arrivait pas à déchiffrer son expression, il était vraisemblablement sous le choc. Tout doucement elle prit ses mains entre les siennes en guise de réconfort ou tout bonnement parce qu’elle avait envie de le toucher. « On va trouver une solution ensemble. Si ça peut me permettre de gagner plus d’argent je ne suis pas compte garder ton nom. » Souffla-t-elle pour détendre un peu l’atmosphère sans nécessairement le lâcher.

_________________
 
can you see all those parts of me ? broken across the world, I need to find some kind of peace of mind.
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley

messages : 1342
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : ethan · imran · kerry · luna · mackenzie · xavi · zélie.

age (birth) : 26 · 05/01.
♡ status : single, definitely married.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : @his parents on crescent lane, sometines in LA, ready to have his own place.
points : 3204
moodboard :

there's a long road ahead. B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


there's a long road ahead. VagGOGB

image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : aurora, jodie, scar, jules.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. · Lun 23 Aoû - 14:32
Le verdict était tombé et même la main rassurante d’Aurora sur son genou ne parvint pas à le calmer. Il apprécia le geste et lui offrit tout de même une moue bienveillante, mais fut bien vite rattrapé par la réalité. Le choc de l’annonce n’était toujours pas passé et Jürgen ne parvenait pas à rassembler son flot de pensées en un fil cohérent. La relation qu’il entretenait avec Aurora était certes ambigüe, néanmoins il ne pensait pas en être arrivé aussi loin. Elle était, et ce depuis un peu plus d’un an, son épouse et il l’observait de ses grands yeux hagards. Elle était pourtant toujours la même, rien ne changeait après cette annonce, si ce n’était que leur lien était désormais scellé à un niveau différent. « Je pensais pas non plus, j’imagine qu’on a dû se dire que ça n’avait aucune valeur, » Une bêtise faite après avoir trop bu, rien qui ne prendrait une ampleur pareille et scellerait leur destin d’une toute autre façon. Ce n’était qu’un bout de papier, les choses pouvaient se défaire simplement, mais l’acte en lui-même était symbolique, il n’était pas censé représenter une erreur grossière. « Une solution ? » reprit-il alors que le contact de ses mains sur les siennes le fit frémir. Sa douceur était agréable et permit à Jürgen de calmer son palpitant qui s’était déjà bien emballé depuis cette annonce. « Il n’y en a que deux, soit on reste mariés soit on divorce, » Il tendait évidemment vers la seconde hypothèse. Tout ceci était allé bien trop loin. Même si ces deux-là avaient un jour partagé plus que leur amitié, ils n’avaient jamais évoqué le mariage avec sérieux. Ils étaient trop jeunes, manquaient de stabilité, une union pareille n’était pas faite pour des âmes aussi perdues que les leurs. Ce fut à cet instant précis que l’image de Woody apparut dans son esprit. Aurora était peut-être son épouse, elle était également en couple avec le boulanger, ce qui rendait cette situation encore plus difficile à gérer. Une part de lui était pourtant ravi des conséquences que cette annonce pouvait avoir à l’égard de leur couple. Instinctivement, il resserra l’étreinte de ses mains sur les siennes et vint doucement la caresser avec son pouce. Cette proximité lui avait manqué et lui rappelait tous les bons souvenirs perdus à cause de cet être abominable qu’était Woody. « Je ne sais pas ce qu’on doit faire, si on doit en parler ou non autour de nous, ou bien juste prendre une décision et nous dire que c’était une simple bêtise, tout oublier… mais… » Il marqua une courte pause, il n’aimait pas beaucoup se confier et ne parvenait pas souvent à exprimer clairement ses sentiments. Le musicien inspira profondément et fit un autre geste envers Aurora, alors que ses doigts effleurèrent doucement sa mâchoire. « Peut-être qu’on est pas fait pour rester loin l’un de l’autre ? » Peut-être que la meilleure chose à faire était de l’embrasser, car son regard ne cessait de fixer ses lèvres avec envie. Néanmoins, Jürgen n’en fit rien. La situation était assez délicate sans qu’il ne vienne à ajouter un énième problème par-dessus.

_________________

What am I supposed to do without you ? Is it too late to pick the pieces up ? Too soon to let them go ?
— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson

messages : 1689
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © romane.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie.

age (birth) : 27 ans, 15 novembre.
♡ status : compliqué, pas besoin de s'attarder sur le sujet.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, passer du temps avec woody, marcher dans les bois, éviter de penser à jürgen.
home : en colocation avec sa soeur leslie.
points : 3315
image : there's a long road ahead. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : jürgen, giselle, woody.

there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. · Lun 13 Sep - 16:51
Il lui avait fallu plus d’une seconde pour comprendre et assimiler les mots de l’opératrice à l’autre bout du fil. Elle s’était rassurée au préalable en imaginant que tout cela était le fruit d’une plaisanterie or on venait de lui prouver par a + b que la réalité était diamétralement différente. Jürgen et elle étaient mariés. Le souffle court, elle prit ses mains entre les siennes comme pour se donner un point d’encrage tandis que les questions défilaient dans sa tête. Elle pensa aussitôt à son petit ami et à l’impact que cette donnée aurait sur leur relation. Actuellement en break, il n’en demeurait pas moins son compagnon officiel, quid de ce mariage qui remettait les compteurs à zéro. A l’instar des derniers mois, elle avait l’impression d’être retourné au point de départ, à devoir choisir entre Jürgen ou Wooody. « Sans doute. On a encore dû prendre ça à la légère comme on sait bien le faire lorsqu’on est bourré. » Une fois de plus ils avaient foncé dans le tas sans se soucier des conséquences, grisés par un trop plein d’alcool et l’envie de se défier. Pourtant de tout ce qu’ils avaient pu faire durant leurs années de débauche, c’était de loin la chose la plus chaotique qui soit. « Je crois que tu as raison, on n’a pas énormément d’options finalement. » Juste deux options qui auraient nécessairement des répercussions sur leur quotidien ainsi que sur leur entourage. Aurora n’avait jamais envisagé se marier dans de telles circonstances ou se marier tout court à vrai dire. Elle préférait laisser ça aux autres, préférant de loin jouir de son indépendance tout en ignorant que l’un n’empêchait pas l’autre. Savoir que depuis tout ce temps elle avait été lié à quelqu’un la bousculait dans ses retranchements. Pour le reste, la solution paraissait assez évidente : ils devaient divorcer car ils méritaient mieux qu’une union au rabais par un Elvis local. Or cette idée la fit frissonner – venait-elle tout bonnement de réaliser que celui qui se trouvait devant elle à cet instant était l’homme de sa vie ? Ses doigts se resserrèrent sur les siens par reflexe tandis qu’elle se détendait sous le contact léger de son pouce sur sa peau. « Je pense que… ça ne regarde que nous pour l’instant. En fonction de ce qu’on décidera on pourra le dire ou non aux autres plus tard. » Pour tous, ils étaient des amis – des amis actuellement en pleine tourmente – mais des amis. Cette histoire ne remettrait rien de « grave » en cause si ce n’était le couple qu’elle formait avec Woody. Néanmoins quand Jürgen caressa sa mâchoire en la fixant de ses grands yeux, elle ne pensa plus à rien si ce n’était à eux. « Je crois que en effet que c’est compliqué… » Chuchota-t-elle tout bas comme par crainte de briser ce moment pendant qu’elle comblait la maigre distance entre eux. Elle chercha d’abord un indice sur ses traits avant de l’embrasser délicatement dans un soupir de soulagement. Ils étaient déjà passé par là auparavant, c’était comme revenir à la maison après des semaines d’absence. Progressivement son corps se rapprocha du sien pour chercher sa chaleur et ses mains s’agrippèrent à son teeshirt par peur de le voir fuir de nouveau. Ce n’était surement pas bien, ni ce qu’il fallait faire cependant elle n’avait jamais été aussi sure d’elle-même alors elle continua en le poussant doucement sur le canapé. Au-dessus de lui, elle s’interrompit uniquement pour reprendre sa respiration. « Tu m’as manqué. » Finit-elle par dire dans un souffle.

_________________
 
can you see all those parts of me ? broken across the world, I need to find some kind of peace of mind.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



there's a long road ahead. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a long road ahead. ·
 
there's a long road ahead.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: