sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 there is a light. (sijia)

F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Carmela Weiss

messages : 45
name : lunae. (elle/she)
face + © : ester expósito (all souls)
multinicks : -

age (birth) : twenty four years of chaos.
♡ status : alone, plasticized heart.
work : physiotherapy student.
activities : discover windmont bay, rebuild herself, cast out his demons.
home : an apartment in bridgewater way.
points : 286
moodboard : there is a light. (sijia) JQh9pjL

image : there is a light. (sijia) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) on ⋅ theo(2), marla, leonor, sijia, kate, raelyn.

there is a light. (sijia) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· there is a light. (sijia) · Ven 25 Juin 2021 - 14:37

there is a light
in the dark, and i feel its warmth
in my hands and my heart

@sijia han — juin 2021

Son esprit s’évade jusqu’à elle, jusqu’au souvenir de la veille. Cette proposition, évadée des lippes de son trésor secret, Sijia. Elle s’y est attachée aussitôt arrivée, elle est à la fois l’une de ses premières rencontres à Windmont Bay, mais aussi une des âmes l’ayant le plus touchée de toute sa vie durant. Des vies à l’opposé, mais toutes deux prisonnières d’un passé bien torturé. Finalement, t’as la sensation que c’est à travers vos démons, que vous avez trouvé une douceur l’une avec l’autre, Carmela. Parce que Sijia, elle compte pour toi à un point que tu ne sais encore décrire. Vous vous soutenez, toujours, sans jamais vous juger, sans jamais émettre la moindre interrogation. L’étudiante sait qu’elle en connait un peu plus sur Sijia que le contraire, parce que l’histoire de la brune est de notoriété publique quand, celle de la blonde, tend à rester cachée dans l’antre de Portland. Elle se sent pourtant en confiance, à ses côtés. Plus apaisée. Plus libérée. Mais elle est encore bien incapable de se confier. Parce que malgré son jeune âge, elle n’aurait pas assez d’une éternité pour dévoiler ce qu’elle a vécu, pour partager ses erreurs devant le monde entier. Peut-être bien que t’as peur de rechuter, aussi, Carmela. Que t’as peur de t’effondrer et de ne plus être capable de te relever, cette fois. Profondément mal dans ta peau, profondément brisée et abîmée par les déchirures de noir teintées. Avec Sijia, elle oublie. Elle oublie, certainement parce que pour la première fois depuis longtemps, elle se sent sincèrement bien avec quelqu’un. Quelque chose de rare, d’unique, d’autant lorsqu’on sait que Sijia a été privée de liens humains durant toute sa vie. Et puis, une partie de toi s’inquiète toujours un peu pour elle, Carmela. Tu sais combien les choses sont difficiles sous son regard, combien le monde doit lui sembler différent, malgré le fait qu’elle tente, plutôt bien, de s’y accommoder. Alors, lorsque son petit bonheur a décidé de l’inviter en forêt, la réponse lui semblait évidente. Oui. Evidemment. Elle croit imaginer combien cet endroit compte pour elle, combien elle doit s’y sentir mieux que partout ailleurs, d’une certaine manière. A cause de ta maladie, fraîchement diagnostiquée, tu n’es pas certaine que te balader en forêt soit l’idée la plus judicieuse qui soit, Carmela. Mais tu n’y penses pas, tu refuses de t’y attarder, par peur de devoir affronter. Et puis, tu sais que tu ne crains rien, avec Sijia à tes côtés. Alors elle s’y rend, commence à s’enfoncer sous les verdures de Windmont Bay avant de la voir là, son ange, au point de rendez-vous. « Coucou toi. » Qu’elle lâche naturellement, véritablement heureuse de la voir. De la retrouver, elle.

_________________
no fair, you really know how to make me cry when you gimme those ocean eyes, i'm scared, i've never fallen from quite this high, fallin' into your ocean eyes.
OCEAN EYES
I took a walk in the woods and came out taller than the trees.
Voir le profil de l'utilisateur
Sijia Han

messages : 750
name : lora (ōkami), elle/she.
face + © : xu jiaqi — self, lczurite (av/gifs).
multinicks : sakura · minha · yuri · irene.

age (birth) : twenty-five (21/11).
♡ status : doesn't even know what it means.
work : jobless.
activities : hunting, fishing, exploring, avoiding cannibals.
home : error 404.
points : 1914
moodboard :





是不是孤单过 才学会长大

here's to the girls

whose fathers broke their heart before any boy could.






tw:
 



there is a light. (sijia) C6800e53786898223f4472062f74332d

image : there is a light. (sijia) 7a9a3b4040408a6343914e4ac2f8c242a0d7fdd9

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON (fr/en) ⋅ shiloh, riley, carmela.

there is a light. (sijia) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there is a light. (sijia) · Sam 10 Juil 2021 - 8:53

@Carmela Weiss and Sijia Han



Ça lui semble étrange encore, de se lever le matin et d’observer à travers la fenêtre des gens ordinaires vaquer à leurs occupations. Il lui arrive bien souvent de rester là, à regarder ces visages inconnus passer sous ses yeux, des traits avec lesquels elle se familiarise un peu plus d’un coup de crayon dans son journal. C’est comme si elle craignait que tout s’arrête subitement, qu’elle se réveille et se retrouve dans le bunker qui l’a vu grandir. Seule. Des mois ont passé depuis qu’elle l’a quitté, cet endroit de solitude qu’elle avait pourtant fini par apprécier, sans trop avoir le choix. Quand elle y repense, quand son esprit s’égare vers des souvenirs qu’elle aimerait enfouir plus profondément encore, elle ne peut s’empêcher de ressentir des émotions qui s’entremêlent, de la frustration à l’amertume, de la joie à la tristesse. Il lui rappelle son passé, les mensonges, son père qui a disparu du jour au lendemain. Cette trahison qui l’étreint avec une telle violence par moment qu’elle se sent défaillir. Alors elle s’accroche à ces personnes qu’elle a croisé sur son chemin, ils se comptent sur les doigts d’une seule main mais elle sait que sans eux elle n’en serait sans doute pas là aujourd’hui, à se reconstruire.

Elle est encore maladroite Sijia, les échanges avec les autres ne sont pas toujours aisés, elle sait qu’il lui faut du temps, de la patience pour appréhender chaque aspect de cette nouvelle vie. Un chemin qu’elle arpente pas à pas, sans trop savoir où tout ça va la mener. C’est assez ironique quand on y pense. Sijia, qui a vécu toute sa vie sans savoir comment sera fait son lendemain, persuadée que sa vie était en danger, que le monde extérieur la boufferait tout entière. Ça ne l’a jamais tant perturbée, pourtant aujourd’hui, quand la stabilité se fait progressivement une place, le futur lui paraît bien plus angoissant.

Les habitudes ne se perdent pas complètement, et dans le fond elle n’est pas certaine de vouloir s’en délester de certaines. Elles sont ce qu’elle est, après tout. C’est pourquoi il n’est pas rare de la voir se perdre dans les bois et de s’adonner à des activités qui avaient son importance à une époque. C’est une peur sous-jacente qu’elle refuse encore de s’avouer. Si elle ne fait plus toutes ces choses qui constituaient son quotidien il y a encore plusieurs mois, se perdra-t-elle elle-même ?

— Carmela ! qu’elle exclame avec enthousiasme, la voix rassurante de son amie la ramenant à la réalité. Amie. Elle a encore un peu de mal à croire qu’elle peut considérer quelqu’un de la sorte, mais c’est agréable. — Je crois que j’ai passé dix bonnes minutes sur un simple petit sms…, qu’elle dit en fronçant le nez, la moue lui donne un air enfantin, au moins tu as réussi à me trouver, ses lippes s’étirent en un sourire amical. Toutes ces choses avec lesquelles elle a dû apprivoiser, les nouvelles technologies en font bien sûr parties et l’une des premières étapes a été de comprendre l’utilité, l’intérêt même, d’un téléphone portable. — Maintenant que tu es là, on peut y aller, suis-moi ! sans réellement attendre de réponse, Sijia attrape son sac à dos d’une main tandis que l’autre s’empare de celle de Carmela. Un geste qui semble anodin mais Sijia n’est pas ce qu’on peut considérer de tactile, ce qui n'est le reflet d'une confiance donnée. — Je n’sais pas si tu connais l’endroit, je l’ai découvert après être tombée sur Windmont Bay la toute première fois. Ce n’est pas très loin, son regard ne manque aucun détail de l’environnement dans lequel elles se trouvent, c’est avec une certaine facilité qu’elle se glisse sur les chantiers. Un quart d’heure s’écoule lorsqu’enfin, les deux jeunes femmes arrivent devant un point d’eau surplombé par une grande cascade. — Cool hein ? c’est qu’elle est fière de lui montrer ce lieu, qui en soit n’a rien d’extraordinaire pour quelqu’un qui a vécu à Windmont Bay depuis un certain temps mais c’est aussi un moyen pour Sijia de montrer à son amie une part d’elle.

_________________
do we learn to grow up,
after being alone?
do we only lear how to miss each other,
after experiencing seperation?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Carmela Weiss

messages : 45
name : lunae. (elle/she)
face + © : ester expósito (all souls)
multinicks : -

age (birth) : twenty four years of chaos.
♡ status : alone, plasticized heart.
work : physiotherapy student.
activities : discover windmont bay, rebuild herself, cast out his demons.
home : an apartment in bridgewater way.
points : 286
moodboard : there is a light. (sijia) JQh9pjL

image : there is a light. (sijia) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) on ⋅ theo(2), marla, leonor, sijia, kate, raelyn.

there is a light. (sijia) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there is a light. (sijia) · Dim 18 Juil 2021 - 18:35

there is a light
in the dark, and i feel its warmth
in my hands and my heart

@sijia han — juin 2021

Sijia, elle a cette force incroyable, cette force démesurée de celle qui doit tout apprendre, -tout réapprendre-. Sijia, elle est forte, beaucoup plus que Carmela ne le sera jamais. Parce qu’elle se bat, elle essaye, prenant le risque de tomber, de devoir recommencer une fois de plus. Elle ne baisse pas les bras quand, bien des fois, il serait certainement plus simple de se laisser sombrer. Sijia, elle avance sans reculer quand toi, à chaque pas, tu ressens cette peur de tomber, Carmela. T’as toujours été de ces filles frêles, même étant enfant. T’étais le genre de petite fille effrayée une fois la porte de ta chambre fermée, de celles qu’on a toujours du mal à consoler parce que la cause de la peine demeure non identifiée. Avec le temps, au fil des années, ses peurs se sont intensifiées. Chaque coup du sort devenant une fêlure à son âme, une brisure contre son armure. Comme si, finalement, elle n’était pas préparée à la vie. Pas préparée à affronter la dure réalité du monde. Sijia, elle vivait dans l’obscurité, avec ce gros inconnu qu’était le monde réel, et pourtant, elle est bien plus forte qu’elle aujourd’hui. Pour cela, elle l’admire et l’admirera toujours. Mais ça ne t’empêche pas pour autant de vouloir être présente pour elle, Carmela, parce que, qu’elle le dévoile ou non, tu sais qu’elle est fragile et qu’elle a besoin de soutien. Besoin de ne pas se sentir complètement seule, abandonnée. « Tu t’en sors très bien. » Qu’elle lâche en souriant, son ton est doux, elle dissimule l’encouragement pour ne pas la mettre mal à l’aise. Mais il existe, l’encouragement, parce que sa bienveillance envers elle est infinie. La brune attrape sa main et la blonde se laisse entraîner. Elle lui fait totalement confiance pour la guider, pour la mener au bon bout de cette forêt. Elle se permet même de s’accrocher à sa main, un peu plus fermement, comme pour se rassurer.  « Je ne connais pas bien les recoins de Windmont Bay. Je ne suis jamais venue jusqu’ici. » La marche continue, Carmela déjà curieuse de découvrir ce que son amie désire lui montrer. De découvrir un endroit dans lequel elle se sent bien, à sa place. Et une fois arrivées, elle le sent, immédiatement. Elle est subjuguée face au paysage, à cette cascade ruisselante. « Wah c’est… Magnifique. » Elle en perd presque les mots, alors qu’elle s’approche légèrement, réalisant peu à peu qu’un jour, elle ne sera certainement plus capable de voir correctement. De distinguer ni les formes, ni les courbes, que la beau Windmont Bay peut lui offrir.

_________________
no fair, you really know how to make me cry when you gimme those ocean eyes, i'm scared, i've never fallen from quite this high, fallin' into your ocean eyes.
OCEAN EYES
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



there is a light. (sijia) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there is a light. (sijia) ·
 
there is a light. (sijia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest-
Sauter vers: