sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 unconditional love (luna)

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Shelley

messages : 1433
name : all souls (maryne)
face + © : cw @ndia (av) @w8lfgang (gif)
multinicks : jodie, kat, riley, gaby, & jace

age (birth) : 29 yo [17.09]
♡ status : cursed or some shit
work : actress on a break
activities : resting, having fun, riding horses with luna, freaking out coz of a creep
home : living in her grandma's house, on ocean avenue, with nathan
points : 1608
image : unconditional love (luna) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | daniel & vitto (luna)

unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· unconditional love (luna) · Dim 11 Juil - 23:08

unconditional LOVE

@Luna Shelbia — july, 11 (2021)

Ca faisait quelques temps que Jean n'avait pas vu sa cousine. Pour un oui ou pour un non... A cause de sa vie, de sa routine et de leurs emplois du temps respectifs. Elle s'était remise à la lecture de nombreux scénarios et, depuis peu de temps, même à quelques castings. Elle avait fini par sauter le pas. Ce n'était pas de gros projets mais ça lui permettait au moins de se refaire la main. Et puis, hormis pour ça ou pour rendre visite à quelques amis, elle avait largement limitées ses sorties au strict minimum, principalement à cause de ce stalker un peu flippant qui s'était manifesté sur son compte mazebird. Si elle avait l'habitude des commentaires désobligeants -on ne pouvait pas plaire à tout le monde, surtout pas dans ce métier en étant autant sous les projecteurs- ce commentaire lui avait réellement fait froid dans le dos. C'est que ce n'était pas le premier. Elle avait déjà eu à faire à un stalker il y a quelques années et ça avait sérieusement mal tourné. Ça avait laissé des marques, peu importe à quel point elle pensait s'en être remise. Ça l'avait un peu refroidi, avec cette sensation désagréable de se faire épier constamment. C'était un coup à devenir parano, comme si elle ne l'était pas assez avec toutes ces années de galère.

Contrairement à la plupart du temps, où Jean allait au ranch, l'actrice avait cette fois proposée à sa cousine de passer chez elle -ancienne chez sa grand-mère- où elle avait préparé thé et cookies, l'une des rares choses qu'elle réussissait merveilleusement bien. Quant au thé, c'était juste la seule chose qu'elle avait véritablement appris du côté maternel. Elle referme la porte du four pour sortir sa fournée de gâteaux au moment où la sonnerie retentit. « c'est ouvert » qu'elle crie alors qu'il aurait été plus prudent d'avoir sa porte fermée à clés. Elle dépose la plaque sans se brûler avant d'aller à la rencontre de sa cousine. Jean la prend rapidement dans ses bras et dépose un baiser sur sa joue. « tu m'as manqué » dit-elle sans plus d'effusion mais sincère. Pas mal de choses s'étaient passées. Pas forcément très bonnes en y repensant mais elle était persuadée que de meilleures choses allaient venir. Machinalement elle remet une mèche de cheveux de Luna derrière son oreille, l'admirant un peu plus. Si elles étaient opposées sur bien des choses, Jean n'avait cessé d'admirer sa cousine, qu'elle trouvait sublime. Pas d'artifice, pas d'effort, et c'est ce qu'elle appréciait le plus, loin de l'industrie qu'elle fréquentait qui déguisait presque chaque actrice -et acteur. « t'arrives au bon moment. Je viens à peine de sortir les cookies du four » au moins comme ça, personne n'avait eu le temps de venir en piquer. « Installe toi, j'arrive » elle retourne en vitesse en cuisine pour mettre les cookies dans un plat et revenir dans le salon où elle pose enfin ses fesses. Elle avait encore réaménagé la pièce, enlevant petit à petit les meubles de sa grand-mère, lui amenant ce qu'elle désirait à portland ou vendant ce qu'elle ne voulait plus. Elle avait aussi rajouté quelques photos : une où elle était avec sa fratrie et leur père, une autre où elle était étalée dans une sorte de bataille enfantine avec nathan, gibi et la petite, quelques autres de ses vacances et luna sur un cheval. Elle avait fait du tri et avait ressorti les plus récentes. « t'as une meilleure tête que la dernière fois que je t'ai vu » dit-elle pour la taquiner. « les traits moins fatigués je dirais » sans en être très certaine non plus.

Spoiler:
 

_________________


--- divine violence
she didn't need to be saved. she needed to be found and appreciated, for exactly who she was

it's hard to open up.
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Shelbia

messages : 1395
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava).
multinicks : ethan · imran · jürgen · kerry · mackenzie · xavi · zélie.

age (birth) : 33 · 14.08.
♡ status : single, feeling lonely.
work : horse trainer @rock creek.
activities : riding horses, hiking, spending time with her friends and family.
home : a flat on bridgewater way.
points : 1910
moodboard :

unconditional love (luna) 6hodrl2

unconditional love (luna) PINZiZy

image : unconditional love (luna) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jean, isaac, sally, evelyn.

unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: unconditional love (luna) · Mar 20 Juil - 18:00
Luna était toujours ravie de passer du temps auprès de sa famille et de ses amis. Quitter son cocon - auquel elle venait tout juste de s'habituer - la ravissait à chaque fois. Les grandes étendues du ranch lui manquaient tous les jours, néanmoins elle était parvenue à retrouver un certain équilibre dans sa vie et apprivoisait ses nouvelles habitudes. Avec le recul, elle estimait s'en être plutôt bien sortie. Elle avait toujours son travail qu'elle adorait, ses proches qu'elle aimait tant, il ne lui en fallait pas plus - pour l'instant. Elle remonta rapidement l'allée de Jean pour signaler sa présence, alors qu'une voix s'éleva subitement. Luna exécuta les directives et pénétra directement dans la demeure qu'elle connaissait bien. Elle répondit chaleureusement à l'étreinte de sa cousine et s'affubla d'un sourire bienveillant lorsqu'elle vint replacer une mèche de cheveux rebelle. « Oh, c'est mignon, tu m'as manqué aussi, tu le sais. » Il n'était nul besoin de préciser que Luna adorait Jean et que la famille avait beaucoup d'importance à ses yeux. Elles avaient eu quelques bas ces derniers mois suite à la vente du ranch, néanmoins le tout s'était arrangé après une discussion et leur relation était intacte, ce qui était le plus important à ses yeux. Elle ne s'imaginait pas évoluer sans sa cousine à ses côtés, qui prenait parfois les traits d'une petite soeur. « Tu m'as fait des cookies ? Tu sais exactement comment m'attirer chez toi... » plaisanta-t-elle alors qu'elle dériva quelques minutes dans le salon, observant la nouvelle disposition ainsi que la décoration. Son regard s'arrêta sur les diverses photos qui lui arrachèrent un immense sourire, alors qu'enfin elle s'installa dans le canapé. « C'est chouette ce que tu as fait, j'aime beaucoup. » Le plat venait d'arriver et Luna tenta de chaparder un gâteau alors qu'un premier regret se fit ressentir lorsqu'elle se brûla le bout des doigts. Sa gourmandise la rattrapait toujours et elle finit par déposer le cookie sur un coin de table afin de le laisser refroidir. « Je suis ravie de savoir que j'ai une meilleure tête, ce qui est sans doute vrai, vu tout ce qu'il s'était passé.. » Ses problèmes financiers, la vente du ranch, les difficultés avec Gibi, la fin de sa relation avec Isaac. Luna s'était retrouvée la tête sous l'eau avec un nombre incroyable d'émotions à gérer, sa fatigue et son bien-être en avaient forcément pris un coup. Heureusement, le temps avait fait son œuvre et c'était désormais une jeune femme plus sereine qui faisait face à sa cousine. Luna n'aspirait à rien de plus qu'un semblant de tranquillité et de bonheur et elle en souhaitait tout autant à ses proches. « Et toi, ça va mieux ? Des nouvelles de ce fou furieux ? » L'inquiétude avait naturellement épousé ses traits, même s'il semblait désormais aux abonnés absents. Elle ne pouvait imaginer qu'une personne trainait là dehors en pensant à sa cousine, en ayant à coeur de s'en prendre à elle. Jean était une jeune femme adorable, belle à croquer, talentueuse à souhait, qui pouvait lui vouloir du mal ? « C'est quand que je vais te revoir à l'écran ? On attend tous ton grand retour avec impatience. » reprit-elle avec un peu plus de légèreté et un sourire sincère. Qu'il s'agisse de sa carrière ou de sa vie, Jean avait tout le soutien de sa famille et une fan inconditionnelle en Luna.

_________________

No one else can feel it for you, only you can let it in. No one else can speak the words on your lips, drench yourself in words unspoken. Live your life with arms wide open, today is where your book begins. The rest is still unwritten.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Shelley

messages : 1433
name : all souls (maryne)
face + © : cw @ndia (av) @w8lfgang (gif)
multinicks : jodie, kat, riley, gaby, & jace

age (birth) : 29 yo [17.09]
♡ status : cursed or some shit
work : actress on a break
activities : resting, having fun, riding horses with luna, freaking out coz of a creep
home : living in her grandma's house, on ocean avenue, with nathan
points : 1608
image : unconditional love (luna) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | daniel & vitto (luna)

unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: unconditional love (luna) · Mer 11 Aoû - 21:52

unconditional LOVE

@Luna Shelbia — july, 11 (2021)

Jean avait toujours quelques gestes aussi adorables que protecteurs avec sa famille. Ça pouvait être laisser ses doigts se balader le long d'un bras, replacer une mèche de cheveux, ou une attaque inopinée de calins. Elle n'avait pourtant pas des parents particulièrement démonstratifs -certainement pas sa mère- ou peut-être que ça avait été sa manière à elle de rester un peu terre à terre et de garder un certain lien avec ses (véritables) proches. Elle l'était facilement avec Gibi, c'était toujours comme ça avec les plus jeunes, mais elle l'était également avec Luna. Et ça lui faisait d'autant plus de bien de la retrouver après les derniers mois qu'elles avaient passé. Tout allait pour le mieux désormais mais Jean n'avait pas particulièrement apprécié tout ce remue ménage entre elles. Ça l'affectait toujours plus qu'elle ne le laissait paraître derrière cette carapace forgée au fil des années. Le sourire retrouvé, l'actrice acquiesce d'un signe de tête. « exactement. Et aussi le seul truc que j'fais pas brûler » avoue-t-elle en riant. Mais elle savait que ses cookies avaient du succès et que ses proches ne se privaient pas. A son tour Jean jette un coup d'oeil au salon. Oui, elle avait un peu tardé avec la déco, ce qui avait longtemps donné un petit côté vieillot décalé qui avait appartenu à sa grand-mère -et qu'elle continuait de disséminer à loisir dans son appartement de portland. Depuis plusieurs mois, la britannique s'était attelée à moderniser tout ça. « Merci ! Ça a pris un peu de temps,, je voulais épurer... et puis, fallait bien que j'affiche vos têtes » ça donnait aussi un côté plus personnel à son salon. « t'as de la chance, j'ai choisi celle où tu fais la plus belle tête » inutile de dire que jean avait plusieurs photos dossiers de sa cousine, ou des photos un peu loupées, où la photo a été prise au moment juste avant ou après le sourire, qui résultait souvent dans une grimace assez particulière. Ou alors quand Luna n'était pas d'humeur à se faire prendre en photo. Les cookies posés sur la table basse, Jean s'affale dans le canapé, la tête appuyée sur le dossier mais tournée vers sa cousine. « C'était une mauvaise passe, ça va aller mieux » si elle ne pouvait en être certaine à 100%, elle l'espérait en tout cas de tout son cœur, et elle le méritait. Elle n'était pas devin, mais Jean croyait fermement au fait qu'après une série d'évènements difficiles arrivait toujours quelque chose de plus positif ou de plus léger. « tu sais, on pourrait se faire un week-end quelque part si tu veux. Ou tu veux » si ça pouvait lui faire du bien ou la faire déconnecter, jean ne réfléchirait pas. Elle grimace à sa question et soupire. « Non pas vraiment. Rien pour le moment, je sai spas trop quoi faire. Enfin je vais pas m'arrêter de vivre mais... » un nouveau soupir et elle reprend « ça me rappelle juste les conneries d'avant. Mais ça va, je crois » elle savait que ce n'était pas tout le temps ou tous les jours comme ça, mais elle ne pouvait s'empêcher d'y penser. Est-ce qu'il réapparaitrait si elle remettait réellement sa carrière sur les rails ? Personne ne pouvait le savoir. Luna avait au moins le don de la faire sourire malgré tout -et surtout malgré ce dingue- en mentionnant un hypothétique retour. « Je suis en train de passer quelques auditions, je croise les doigts, c'est une série en cours mais... » elle se redresse subitement face à luna « surtout tu dis rien à personne. Et puis, il n'y a rien de fait. Mais l'ami d'un ami a soufflé mon nom à un producteur pour un gros projet, avec un tournage sur Portland de ce que j'ai compris » un gros film, gros budget et un thriller. Elle devrait rencontrer l'équipe bientôt et elle croisait vraiment les doigts. Ce projet, il lui plaisait vraiment.

_________________


--- divine violence
she didn't need to be saved. she needed to be found and appreciated, for exactly who she was

it's hard to open up.
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Shelbia

messages : 1395
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava).
multinicks : ethan · imran · jürgen · kerry · mackenzie · xavi · zélie.

age (birth) : 33 · 14.08.
♡ status : single, feeling lonely.
work : horse trainer @rock creek.
activities : riding horses, hiking, spending time with her friends and family.
home : a flat on bridgewater way.
points : 1910
moodboard :

unconditional love (luna) 6hodrl2

unconditional love (luna) PINZiZy

image : unconditional love (luna) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jean, isaac, sally, evelyn.

unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: unconditional love (luna) · Ven 13 Aoû - 9:17
« La cuisine, c'est un talent familial, » plaisanta-t-elle dans une petite moue complice. Jean semblait aussi douée qu’elle lorsqu’il s’agissait de cuisiner, heureusement qu’elles s’en sortaient plutôt bien avec les viennoiseries et autres pâtisseries. « Heureusement que tu as pris ma plus belle tête, je ne voudrais pas faire peur à tous tes futurs invités ! » Mais elle ne doutait pas que sa cousine gardait les pièces les plus compromettantes pour un anniversaire ou un repas dominical, une habitude chez eux. « Oui, je n'en doute pas, être positif c'est aussi un truc familial. » Ainsi était faite la vie, bordée de nuages, d’orages, puis d’une accalmie ensoleillée. Luna espérait sincèrement que leur famille clôturerait cette année dans le calme. Chacun avait eu son lot de mésaventures, qu’il était bien temps de laisser derrière eux afin de se tourner vers un avenir plus brillant. « C'est une bonne idée, on devrait faire du camping. » proposa-t-elle naturellement, alors qu’elle put enfin mordre dans son cookie tiédit. « Tu te souviens, là où mes parents nous emmenaient de temps en temps quand on était petites ? Près de Pacific City, je crois ? » Elle n’était plus certaine du lieu car elle n’y avait pas remis les pieds depuis des années. Mais qu’importait où ce week-end se déroulait, il serait salvateur pour les deux cousines. « C'est peut-être juste quelqu'un qui va rester caché derrière un écran ? Je suis sûre que ça va aller et que tu vas pouvoir reprendre le cours de ta vie petit à petit. » Dans un réflexe réconfortant, elle vint poser sa main sur celle de sa cousine, signe qu’elle serait toujours présente à ses côtés pour la soutenir. « Tu l’as signalé à l’administration de mazebird je suppose ? Tu as prévenu le bureau du Sherif, au cas où ? » Deux précautions valaient mieux qu’une, mais elle ne doutait pas que Jean avait sûrement pris les devants. « C'est vrai ? Je suis contente pour toi. Portland c'est juste à côté, ça veut aussi dire que tu n'iras pas bien loin de nous. J'espère que ça va fonctionner. Ça parle de quoi ? » reprit-elle, piquée par la curiosité. La carrière de Jean était toujours un sujet de discussion qu’elle appréciait. Ce monde lui était inconnu, et même si elle n’aspirait pas à y un mettre un seul orteil, elle était toujours ravie d’entendre les péripéties de la jolie actrice qui faisait la fierté de leur famille. Luna arborait un charmant sourire face aux perspectives de travail de Jean, néanmoins celui-ci s’effaça quelque peu. L’entraîneuse se fit hésitante, mais reprit finalement après une légère inspiration. « Je me suis inscrite sur ça. » Par ça, elle entendait une certaine application dénommée Tinder et elle tendit son téléphone en guise d’explications. « Je suis sûre que ce n'est pas une bonne idée, je n'ai encore rien fait là-dessus, je ne sais pas par où commencer, ni quoi écrire, » Elle ne s'était jamais inscrite sur une application de rencontre, ne savait même pas ce qu'elle en attendait et n'était pas certaine d'y trouver une grande satisfaction. Mais son sentiment de solitude prenait de plus en plus de place. Il s'invitait lorsqu'elle poussait sa porte d'entrée pour trouver un appartement silencieux, lorsqu'elle prenait un fou rire devant une émission et que personne n'était à ses côtés pour le partager, lorsqu'elle se glissait au fond de son lit glacé ou lorsqu'elle observait Gibi dans son rôle de maman épanouie. Une pointe douloureuse éperonnait son coeur à chaque fois, lui rappelant avec amertume sa condition de femme divorcée et célibataire. Pour autant, la perspective de (re)construire une relation l'effrayait à bien des niveaux, assez pour qu'elle finisse par rebrousser chemin. « C'est ridicule, ce n'est vraiment pas fait pour moi, quelle perte de temps. Ça été mon occupation au milieu de la nuit, quand je n’arrivais pas à dormir. » Elle s'affubla cette fois-ci d'un sourire de façade, puis fourra machinalement son téléphone dans sa poche. Elle se nota mentalement d'effacer Tinder une fois rentrée, et de se trouver une autre occupation nocturne en cas d’insomnie. « Et toi ça va de ce côté-là ? » questionna-t-elle finalement. Jean était tout aussi célibataire qu’elle aux dernières nouvelles, à moins qu’un Prince Charmant n’ait fait son entrée ?

_________________

No one else can feel it for you, only you can let it in. No one else can speak the words on your lips, drench yourself in words unspoken. Live your life with arms wide open, today is where your book begins. The rest is still unwritten.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Shelley

messages : 1433
name : all souls (maryne)
face + © : cw @ndia (av) @w8lfgang (gif)
multinicks : jodie, kat, riley, gaby, & jace

age (birth) : 29 yo [17.09]
♡ status : cursed or some shit
work : actress on a break
activities : resting, having fun, riding horses with luna, freaking out coz of a creep
home : living in her grandma's house, on ocean avenue, with nathan
points : 1608
image : unconditional love (luna) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | daniel & vitto (luna)

unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: unconditional love (luna) · Dim 19 Sep - 22:22

unconditional LOVE

@Luna Shelbia — july, 11 (2021)

Le sourire de Jean est radieux mais surtout amusée par ce trait qu'elles avaient en commun. Les seules personnes que Jean connaissait comme douées pour la cuisine dans leur famille était sans doute  sa grand-mère paternelle et son père. Elle ne se souvenait plus vraiment de son arrière grand mère ou du reste. Il fallait seulement croire que ce gêne (s'il en existait bien un) avait sauté plusieurs générations. « oh ça nous aurait donné un sujet de conversation » commente-t-elle en rigolant. Seulement elle gardait ce genre de clichés pour plus tard. Jean se ferait un honneur d'être ce membre de la famille un poil gênant (mais investi) qui partagerait avec toute l'assemblée (d'un anniversaire ou d'un mariage) les clichés adorables de sa cousine.  Jean esquisse alors un sourire, pas franchement convaincue que le positivisme coule dans ses veines. Dans celles de sa mère, aucun doute. Avec elle, il fallait toujours se relever. Elle se souvenait encore de ces fois où elle avait loupé quelques auditions. Sa mère n'avait pas arrêté de lui dire que c'était leur perte et qu'elle trouverait forcément mieux (et sans remettre en question sa fille un seul instant). Jean, au contraire, avait parfois besoin de se laisser abattre, de se laisser plusieurs jours (ou semaines, en fonction) pour digérer la nouvelle et ensuite mieux se relever. C'etait finalement l'histoire de sa vie, seulement cette fois, ça durait plus longtemps. Il lui avait fallu plusieurs mois -années- pour se retrouver et prendre assez de recul pour tenter de remettre sa carrière sur les rails. Jean avait finalement appris à prendre du temps pour elle. « Vers les grandes falaises ? » les souvenirs étaient un peu flous sur certains lieux, mais elle se souvenait parfaitement de ces grandes falaises et des immenses morceaux de rochers qui se détachaient parfois dans l'océan. « On peut faire ça ! Et j'me souviens du bruit des vagues, c'était apaisant » c'était plus des sensations que de véritables souvenirs qu'elle avait, de ce qu'elle ressentait à ce moment là.
La britannique aussi les épaules en poussant un léger soupir. « J'espère. J'ai donné dans les psychotiques.... » une grimace passe sur son visage en se rappelant les évènements d'il y a quelques années. « Je l'ai signalé sur mazebird mais je n'ai pas prévenu le shérif... tu crois qu'il prenne ce genre de choses au sérieux ? » la dernière fois qu'elle avait été porté plainte (avant que tout ne parte en sucette) on lui avait gentiment répondu qu'il ne s'agissait sans doute que d'un ado dérangé qui se sentait pousser des ailes derrière son écran et que ça ne resterait que ça. Seulement ils s'étaient plantés sur toute la ligne. Elle se disait juste, cette fois, que personne ne viendrait la trouver ici ; il y avait en règle générale moins de dingues que dans les grosses villes. Jean met cette mésaventure dans un coin de sa tête pour se concentrer sur les aspects les plus positifs de sa vie. « Ouuuuui ! » lache-t-elle excitée « je ne voulais déménager. Enfin pas trop loin. New York ou Los Angeles, c'était hors de question. Pas pour le moment. J'veux retourner, mais pas retrouver la frénésie de ces villes-là » elle se tourne, un nouveau cookie en main, se rapprochant de sa cousine comme s'il s'agissait d'un secret d'état. « Une flic, qui a perdu son mari, et dont le tueur joueur avec ses nerfs. Assez psychologique et sombre, mais ça me plait bien ! Je sais qu'on a déjà vu des choses dans le genre, mais j'attends encore la version finale du script » explique-t-elle excitée en oubliant de parler de la série, parce que pour elle, c'était surtout la grosse nouvelle. Elle attrape le téléphone de sa cousine, qui c'est visiblement inscrite quelque part. « oh. » les yeux qui s’écarquillent entre l'écran et le visage de luan. « je pensais pas que je te verrais un jour là-dessus » dit-elle en rigolant. « et je crois pas que ça soit mon genre non plus » si elle appréciait la technologie pour beaucoup de choses, les applications de rencontre n'en faisaient pas partie. Elle était... méfiante, et sérieusement dubitative. « tu peux peut-être trouver des cas sur lesquels rigoler avec ta cousine et une bonne bouteille ? » propose-t-elle en riant. Il y avait toujours des gens qui se prenaient un peu trop au sérieux. « eh faut bien trouver quelque chose ! Je sais que ça marche pour certains mais... fais attention quand même, d'accord ? » elle ne savait que trop bien quel genre de névrosés trainaient sur internet. « oh euh » elle rougit légèrement -chose qui ne lui arrive pas ainsi dire jamais « toujours célibataire mais » elle passe sa main sur sa nuque avant de se livrer à luna, pas forcément très à l'aise « j'ai un ami, enfin j'sais pas si on est ami mais je crois qu'il me plait » c'était bien la première fois qu'elle l'avouait à haute voix « je sais pas trop si c'est réciproque. Il a un ranch à l'extérieur de la ville »

_________________


--- divine violence
she didn't need to be saved. she needed to be found and appreciated, for exactly who she was

it's hard to open up.
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Shelbia

messages : 1395
name : sow ~ pomeline.
face + © : alicia vikander — self (ava).
multinicks : ethan · imran · jürgen · kerry · mackenzie · xavi · zélie.

age (birth) : 33 · 14.08.
♡ status : single, feeling lonely.
work : horse trainer @rock creek.
activities : riding horses, hiking, spending time with her friends and family.
home : a flat on bridgewater way.
points : 1910
moodboard :

unconditional love (luna) 6hodrl2

unconditional love (luna) PINZiZy

image : unconditional love (luna) TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jean, isaac, sally, evelyn.

unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: unconditional love (luna) · Lun 27 Sep - 15:00
« Apaisant, c’est exactement ce qu’il te faut, » Et par extension, ce qu’il lui fallait aussi. Un bon bol d’air, mêlé à de vieux souvenirs familiaux, il n’y avait rien de mieux comme perspective à ses yeux. Ce potentiel week-end, ou ces mini vacances, feraient beaucoup de bien à chacune d’elle. « Tu me diras quand tu es disponible ? » reprit-elle dans la foulée, afin d’être certaine de ne pas rater le coche. « Honnêtement, je ne sais pas ce que peut faire ou non le bureau du shérif, mais ça me parait important de leur signaler ? Je ne sais pas si tu peux porter plainte, il faudra voir avec eux... mais une main courante sinon ? Si tu veux, je t’accompagne ? » L’incident avait ébranlé sa cousine et Luna était désireuse de lui venir en aide, ou tout du moins de lui apporter le soutien nécessaire. Pour cela, elle était tout à fait disposée à la conduire jusqu’au poste. Peut-être en faisait-elle de trop, peut-être qu’il s’agissait effectivement d’un ado de plus qui voulait jouer un mauvais tour, mais l’entraîneuse n’était pas décidée à laisser couler cette affaire. Sa tendance à la surprotection de ses proches parlait pour elle et elle ne pouvait pas aller contre son inquiétude. Heureusement, sa mine embêtée laissa bien vite place à un sourire amusé face à l’excitation de Jean pour ce nouveau rôle. Ce monde lui était totalement inconnu, elle n’avait clairement pas les compétences de Jean pour y évoluer, aussi le vivait-elle par procuration, en imaginant une journée de tournage. « Ca a l’air intéressant, et je te vois tout à fait dans le rôle. Est-ce que je pourrais venir te voir ? » questionna-t-elle, alors qu’elle mordit dans un coin de cookie. « Je sais, c’est vraiment ridicule, hein ? » Elle secoua brièvement la tête, comme pour mieux effacer cette idée grotesque qu’elle avait eue. « Je ne sais pas si je suis prête à affronter tous les cas qu’on peut trouver sur ce site. Je crois que je vais laisser tomber, c’est vraiment une perte de temps pour moi. Mais j’imagine que c’est idéal pour ceux qui cherchent une histoire d’un soir, » Tinder n’était pas réputé pour ses histoire d’amour, et même si elle n’était pas certaine de ce qu’elle recherchait / ce dont elle avait besoin, elle savait au moins que passer une unique nuit dans les draps d’un homme n’en faisait pas partie. De plus, après les récentes déboires de sa cousine, il était évident que les inconnus derrière un écran n’étaient pas tous saint d’esprit. La méthode classique était sans doute plus adaptée à son profil. « Je vois que j’ai posé une bonne question, » reprit-elle en observant sa cousine, véritablement mal à l’aise. Luna n’était pas curieuse de nature, surtout sur un sujet comme celui-ci, elle ne forcerait pas sa cousine à se confier à elle. Néanmoins Jean se laissa aller à quelques confidences qui arrachèrent un sourire à la jeune femme. « Il a un ranch, il a déjà un excellent profil à ce stade. » plaisanta-t-elle tout en lui donnant un coup de coude. « Tu envisages d’en parler avec lui ? Ou tu attends… je ne sais pas, tu attends quelque chose en fait ? » Elle n’était pas très bien placée pour offrir des conseils sur ce sujet, même si elle était la première à affirmer qu’une discussion valait mieux qu’une attente interminable. « Peu importe tes raisons, on sait tous à quel point il aurait beaucoup de chance de t’avoir, » Jean n’était peut-être pas prête à entamer une relation, ou bien ne voulait-elle pas gâcher leur amitié si les choses venaient à mal tourner. Néanmoins, elle était une femme merveilleuse qui méritait tout le bonheur du monde, avec cet ami ou quelqu’un d’autre, aujourd’hui ou demain. « Je connais quelqu’un qui a un ranch à l’extérieur de la ville, mais je doute qu’on parle de la même personne… »

_________________

No one else can feel it for you, only you can let it in. No one else can speak the words on your lips, drench yourself in words unspoken. Live your life with arms wide open, today is where your book begins. The rest is still unwritten.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



unconditional love (luna) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: unconditional love (luna) ·
 
unconditional love (luna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: