sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-29%
Le deal à ne pas rater :
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en soldes sur Cdiscount
127 € 179 €
Voir le deal

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Harper

messages : 20
name : spf.
face + © : l. lerman @fairy - sign @managraam
multinicks : //

age (birth) : (28 y.o) 19/09/1992
♡ status : happily married to ambrose.
work : co-founder of the dormhouse (tea house) with blythe, auto-publishing poem author.
activities : nursing sasha, annoying his husband, hugging his sister, confusing his neighbors, playing with eden, writing poems, taking a nap.
home : a big house in bridgewater.
points : 62
moodboard : me and my husband A2c27e8f787830fe1881ad73807bef560e28c206
image : me and my husband TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 3/3 (FR&EN)

me and my husband Empty
Revenir en haut Aller en bas
· me and my husband · Lun 19 Juil - 19:09
and I'm the idiot with the painted face in the corner, taking up space.
Repose d'un mouvement las le téléphone sur l'côté du canapé quasiment pas usé par les années.

Carcasse lourde sous le poids du plaid et la respiration qui se détend de plus en plus avec l'écho de la télévision dans tes oreilles.
Carcasse lourde et pourtant t'as les yeux qui observent le thorax minuscule de l'enfant poser sur ton torse. Peur qui grandit à chaque fois, peur de le blesser, peur de lâcher le corps trop précieux.

Personne pour alléger tes angoisses pour l'instant.

Personne pour te dire que tu avais le droit de te reposer.


Personne pour te dire que tu pouvais déposer Sasha dans sa balancelle et qu'il dormirait tout aussi bien.

Le sentiment de ne rien faire bien et la peur de faillir à la seule tâche qu'on te demande.

Abdique à tes pensées logiques cependant, toujours effrayé d'entendre le fruit de tes entrailles hurlé quand sa peau quitterait la tienne.

Mais Sasha ne pleurait presque jamais. Sasha observait, Sasha mangeait, Sasha grimaçait, Sasha se faisait entendre quand il le fallait. Alors, les larmes ne coulaient pas, alors t'avais un soupir de soulagement quand t'allongeais ton corps, toujours le poids de ton mari manquant sur ton corps pour te détendre entièrement.

T'avais toujours l'impression d'être un monstre, les larmes qui glissaient sur tes joues à chaque fois que tu pensais qu'il se sentait coincé avec toi, les mains sur tes joues et les sourires, parce qu'il avait le choix de rester pour le moment à la maison pour pouvoir veiller sur toi, veiller sur vous.

Ambrose avait toujours été le type d'homme qui était trop parfait, celui qui attirait tout ce qui bougeait. Même toi. Surtout toi.

La chance d'avoir pu l'épouser, la chance de pouvoir dormir à ses côtés.

T'étais tout son contraire.
Il était les nuits à bosser, les pauses-café, les chemises et les costumes repassés.
T'étais son idiot de mari avec tes poèmes brisés, tes peurs enfouies et tes t-shirts trop grand.
Tu pensais souvent que tu ne le méritais pas, qu'il méritait mieux.
Tu pensais souvent au fait qu'il trouverait mieux s'il cherchait, s'il partait.

T'étais terrifié de voir le jour où il te demanderait d'enlever la bague qu'il avait mise à ton doigt.

T'étais terrifié à l'idée de le perdre.


T'avais reçu dans la gueule toutes les idées farfelues de ses parents, t'avais reçu dans la gueule les questions troublantes, les jugements dégueulasses. T'avais également essuyé les larmes d'Ambrose comme tu l'avais eu, la demande d'une rupture comme une salvation pour lui, avoir une vie normale, et il avait refusé, parce que vous étiez une famille.

T'avais prié tous les dieux que tu connaissais pour ne pas perdre votre bébé pendant la grossesse, t'avais prier tous les dieux que tu connaissais pendant quatre mois pour être sûr qu'il s'en sorte. T'avais eu l'impression qu'il était la seule chose qui vous retenait, la seule chose qui faisait qu'il restait avec toi.

T'étais un idiot.

Un débile.


Tu voyais à peine les yeux amoureux qu'il posait sur ta carcasse et la façon dont un sourire peignait les coins de ses lèvres et de ses yeux quand tu lui racontais ta journée.

Le bruit de la porte d'entrée qui provoque un sursaut, les pattes d'Arès glissant sur le carrelage de la cuisine puis sur le plancher du salon, le couinement avant qu'il n'arrive devant l'être attendu dans l'espoir d'un traitement de faveur.

« Babe ? » Demande, voix fatiguée, dégage le sommeil de ton visage d'un mouvement imprécis. Corps qui se redresse, remet d'un mouvement le plaid sur les épaules, laisse de la place au nouveau venu. « You okay ? Was it boring? » Les yeux d'un bleu troublant de Sasha qui observent la pièce, inquisiteur, et t'as un rire. « I guess they were waiting for you, should fall back asleep quickly though. » Les genoux contre ton torse, ta tête contre tes bras, le bleu contre le bleu, sourire attendris qui glisse sur les traits. « I missed you. » Il te manquait tout le temps, même quand il était dans le même endroit que toi, faut croire que t'allais mal quand t'avais pas le droit à sa chaleur, à sa voix.
(c) AMIANTE @ambrose harper


_________________

All night I streched my arms across him, rivers of blood, the dark woods, singing with all my skin and bone  "Please keep him safe. Let him lay his head on my chest and we will be like sailors, swimming in the sound of it, dashed to pieces."
 
me and my husband
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: