sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -37%
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent ...
Voir le deal
43.99 €

 wild and young and not afraid to lose.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue

★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· wild and young and not afraid to lose. · Mar 3 Aoû - 12:56
@Slevin Doyle

Cela faisait des semaines qu’elle était persuadée d’être à deux doigts de faire céder à son charme réputé irrésistible le plus séduisant de ses voisins, pourtant on arrivait déjà à la moitié de l’été... et toujours rien. Aucun rencard, pas un seul geste équivoque, ne serait-ce que le moindre baiser (avec ou sans la langue), et même pas une petite main aux fesses (ça elle aurait bien aimé !) – rien, rien, rien. Phoebs avait bien surpris quelques sourires en coin (ce qui était tout sauf négligeable, s’agissant de Slevin Doyle !), elle avait remarqué aussi sa façon de se pincer et s’humecter les lèvres quand son regard s’arrêtait sur sa silhouette ou glissait rapidement sur sa poitrine savamment décolletée, et elle n’émettait du reste aucun doute sur la réceptivité du jeune homme à ses (subtiles) tentatives de flirt par message autant qu’en face à face – des résultats plutôt encourageants somme toute, mais encore bien insuffisants du point de vue de Phoebe. Il allait falloir qu’elle redouble d’effort et fomente une nouvelle stratégie si elle en voulait un peu (beaucoup) plus.
Ça tombait bien d’ailleurs, puisque des idées de plans foireux, la jeune Shelley n’en manquait absolument pas. Et comme elle ne voyait plus Ayden depuis quelque temps – non qu’elle en ait eu besoin, aussi convaincue était-elle de ne plus tarder à tomber dans les bras de Slevin Doyle – il était même temps de les mettre à exécution. Sa dernière idée en date était simplissime (selon Phoebe, du moins) : profiter que son appartement soit juste au-dessus de celui de Slevin pour faire tomber quelque chose sur le balcon du jeune homme et avoir ainsi un nouveau prétexte pour débarquer sur le pas de sa porte. Le plan tenait la route, ne restait plus qu’à déterminer quoi – qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir laisser tomber sur le balcon de son voisin du dessous pour non seulement avoir une bonne raison de sonner à sa porte, mais aussi et surtout lui donner envie de la faire rester un peu plus longtemps chez lui, et plutôt dans la chambre que sur le balcon idéalement ? Phoebs avait d’abord envisagé un plant de tomates – elle se voyait déjà descendre chez Slevin dans une robe de pin-up et hauts talons façon Marilyn dans The Seven Year Itch. Mais cette option n’était envisageable à aucun point de vue : d’abord, elle ne pouvait pas porter de talons aiguilles avec sa jambe, et ensuite elle n’était pas insouciante au point d’intenter un stratagème aussi dangereux – que se passerait-il si Slevin se prenait le pot sur le crâne ? ou si elle ratait son coup et qu’il atterrissait plus bas pour faire encore plus de dégâts ? définitivement non pour le plant de tomates.
Phoebs se pencha au-dessus de la rambarde de son balcon, plus concentrée qu’il n’y paraissait sous ses airs rêveurs. De quoi disposait-elle sur son balcon ? et qui pourrait se faire la malle à l’étage du dessous ?... À part deux chaises pour prendre le café et un étendage à linge, elle n’avait pas grand-chose à portée de main. L’idée germa dans sa petite tête – et pourquoi pas du linge, justement ? sous réserve de sélectionner correctement ses pièces, évidemment... D’abord, l’arme fatale : la plus sexy de ses petites culottes en dentelle pour stimuler l’imagination (et la libido) de son voisin préféré. Ensuite, l’alibi : un simple débardeur rose, pour pouvoir affirmer que l’atterrissage de son string sur le balcon du dessous n’était pas le moins du monde intentionnel mais bel et bien fortuit. Et enfin, le coup de grâce : une chaussette masculine (son frère en avait oublié quelques unes chez elle lors de son dernier passage en ville), pour attiser un potentiel brin de jalousie chez l’homme convoité. Le plan lui semblait plutôt bien rôdé – implacable même ! Phoebs mit la main sur toute sa sélection et les fit tomber vers le balcon de l’étage inférieur en jurant à voix haute. Elle débarqua à la porte de Slevin à peine une poignée de secondes plus tard. « Désolée, je crois que j’ai fait tomber quelque chose sur ton balcon. » s’excusa Phoebe, les joues légèrement rosies, quand la porte s’ouvrit. Depuis le temps qu’elle jouait les innocentes à chaque nouveau prétexte pour se pointer chez Slevin ou le faire monter chez elle, ses airs embarrassés étaient franchement convaincants.

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Ven 6 Aoû - 13:43
Slevin profite de cette pause estivale dans les combats pour s'accorder du temps pour lui. Du temps pour lui, ce qui signifie essentiellement dans le langage de l'irlandais : boxer. Effectivement, depuis quelques semaines, il passe le plus clair de son temps à la salle de boxe de la petite bourgade. Il s'offre le luxe de renfiler une paire de gants et de remonter sur le ring pour quelques combats, entre potes. Il n'a pas l'ambition de combattre sur le circuit amateur, quand bien même il possède l'expérience et la technique pour. Sur le ring, il retrouve ses automatismes d'antan, ses frappes subtiles et difficiles à appréhender pour son partenaire, ses jeux de jambe. Il retrouve ses sensations, celles qui le transcende et l'anime à chaque fois qu'il remet des gants de boxe. Slevin a passé sa matinée à la salle puis est rentré chez-lui. Comme à son habitude, il a passé un long moment derrière les fourneaux à se prépare son repas. Il ne s'est jamais vanté de ses compétences culinaires en public, il les a même tus (à vrai dire, personne ne sait que Slevin sait cuisiner, tout le monde pense qu'il passe son temps à s'offrir une table dans un restaurant ou à se faire livrer : une pensée qui lui va bien car il ne cherche pas à démontrer le contraire). Enfin, comme souvent depuis quelques jours, il s'installe sur son balcon après avoir terminé son repas. Il se revêt d'un short de bain (ou garde tout simplement un sous-vêtement) et se pose sur sa chaise longue, après s'être longuement frotté de crème solaire (car il ne peut pas dire que le soleil et sa peau, ce soit une grande histoire d'amour). Les lunettes de soleil vissées, il consulte l'un de ses journaux, qu'il lit. Quiconque observerait Slevin serait alors capable de prédire son emploi du temps, tant un semblant de routine s'est installé chez-lui.

Reposant le journal, il ferme les yeux, s'accordant une petite pause. La vie dans la rue semble s'être mise sur pause, elle aussi. Alors, il profite de ce calme environnant. Un calme qui finit par être perturbé. Il entend soudainement une voix féminine, en l'air, s'élever et jurer. Il se redresse alors que son attention se reporte sur quelques bouts de tissu qui se sont échoués à ses pieds. Il les inspecte rapidement, avant de tendre le bras et de ramasser... un string. Un rictus s'éprend des lèvres de l'irlandais à la vue de ce sous-vêtement féminin. Il le prend entre ses mains, Il lève les yeux en l'air, à la recherche de sa propriétaire mais n'aperçoit aucune silhouette féminine. Que doit-il comprendre de cette présence inédite et soudaine de ce string chez lui ? Cherche-t-on à lui adresser un message ? Il faut reconnaître que tout cela vient attiser sa curiosité et son imagination. Il se mordille la lèvre inférieure mais on ne le lui laisse pas le temps de laisser tout le loisir à son imagination que l'on vient sonner à sa porte. Qui cela se pourrait-il être ? La propriétaire de ce sous-vêtement ? Un sourire se dessine sur son faciès, à cette pensée, imaginant alors cette demoiselle nue, sans son sous-vêtement.

Slevin enfile son peignoir qu'il noue, parce qu'il ne peut pas se présenter décemment en short de bain. Il glisse dans la poche de son habit le string qui a atterri chez-lui quelques instants auparavant. Puis aussitôt il ouvre la porte d'entrée et se trouve nez à nez avec... Phoebe Shelley. Sa voisine, dont il ne peut difficilement oublier son existence, tant la demoiselle ne cesse de lui faire remarquer sa présence à chaque fois qu'ils se retrouvent dans le même périmètre. Est-elle la fameuse propriétaire ? Il n'arrive pas à se décider. Un rictus étire les lèvres de l'irlandais quand elle lui annonce avoir fait tomber quelque chose. Il fait une mine surprise, devant ses paroles. De quoi parle-t-elle ? « Ah... », qu'il scande. Il finit par plonger sa main dans la poche de son peignoir et brandit le sous-vêtement en dentelle. Il ne dit mot, jouant avec l'élastique de celui-là, s'amusant à le faire tourner entre ses doigts. « Tu parles de ça ? », qu'il vient la questionner, en appuyant sur cette dernière syllabe comme pour bien insister. L'irlandais continue de jouer avec, prenant un certain plaisir dans ce petit jeu. « Tu veux peut-être le récupérer ? », dit-il, en feignant l'innocence.

@phoebe shelley

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Sam 7 Aoû - 11:59
Consciente que ce nouveau plan était autant si ce n’est encore plus foireux que les précédents (quoi que cela ne l’empêchait pas de foncer dans le tas, Phoebe se rendait compte quand elle dépassait les bornes, elle n’était pas aussi sotte et naïve qu’on pouvait bien le croire, quand bien même ses agissements parfois puériles et plus que discutables laissaient penser le contraire), et digne d’une gosse de quatorze ans, et tiré par les cheveux aussi, la jeune femme lutta contre son envie de pouffer de rire tout le temps qu’elle mit pour descendre l’escalier qui menait à l’étage inférieur et à l’appartement de Slevin Doyle. Oh elle ne doutait pas de parvenir à un résultat (restait à savoir lequel, et à quel point elle s’en satisferait) – mais balancer son string sur le balcon du voisin ? Elle devait bien reconnaître que c’était un poil immature et franchement grotesque – pas assez toutefois pour la faire renoncer à son idée.
Arrivée sur le pallier, elle se passa une main dans les cheveux et censura le sourire espiègle qui lui brûlait les lèvres pour mieux se composer des airs des plus innocents. La porte s’ouvrit une petite minute après qu’elle eut appuyé sur la sonnette, et Phoebe se contenta d’un fin sourire timide et charmeur, réprimant le gloussement qui menaçait de remonter de sa gorge alors qu’elle dévisageait Slevin. Son teint était subtilement plus bronzé que les dernières fois qu’elle l’avait croisé, le peignoir qu’il avait noué autour de sa taille laissait entrevoir un bout de torse pour le moins alléchant et le rictus qui écornait ses lèvres était sexy à souhait. Son regard coula des jambes dénudées du jeune homme aperçues sous son peignoir jusqu’à son visage au sourire canaille en repassant par le col échancré qui dissimulaient approximativement la naissance des pectoraux – puis Phoebs ravala sa salive avant qu’elle ne s’écoule du coin droit de ses lippes et se racla la gorge.
Ses yeux firent la navette entre la la poche du peignoir dans laquelle le jeune homme plongea sa main et le regard que celui-ci posait sur elle, ses yeux aussi clairs et hypnotisants qu’à l’accoutumée, mais brillants d’une lueur mutine qu’elle leur avait rarement connue lorsqu’il brandit sous ses yeux la fameuse petite culotte. « Hmm, oui, » Phoebe replaça timidement une mèche brune derrière son oreille et releva un regard gêné vers Slevin. Embarrassée, elle était néanmoins loin de l’être autant qu’elle s’amusait à le paraître. Slevin, qui sous des airs innocents continuait  à jouer avec sa petite culotte qu’il faisait tournoyer entre ses doigts d’un geste expert, lui semblait beaucoup s’amuser de la situation lui aussi – ce qu’elle interprétait (à tord ou à raison) comme encourageant pour de belles perspectives de réussite de ce tout nouveau stratagème et n’était donc pas pour lui déplaire. Quand à Phoebe, elle était bien trop occupée à s’imaginer ce qu’elle découvrirait si jamais elle se risquait à tendre le bras pour tirer délicatement sur la ceinture du peignoir qui était nouée autour de la taille de l’irlandais pour ressentir encore la moindre gêne.
Elle se pinça doucement les lèvres. « C’est pour ça que je suis là, » lui assura-t-elle, une main sur la hanche, ses airs intimidés s’estompant pour laisser place à un sourire en coin limite goguenard. Elle lissa du revers de la main un pli invisible sur la jupe plissée longue qui retombait sur ses baskets, se demandant en se mordant la lèvre inférieure si l'imagination de Slevin s'emballait sur ce qui se passait sous cette jupe (et à savoir pas sur sa jambe mutilée mais un peu plus haut) autant qu'elle fantasmait sur ce que dissimulait son peignoir. « À moins que tu n’aies l’intention de le garder ? » suggéra-t-elle à tout hasard. Elle arqua un sourcil, l’œil pétillant de malice.

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Dim 8 Aoû - 11:39
Si fut un temps où Slevin était surpris des allées et venues de cette voisine, Phoebe Shelley, jusqu'à chez-lui, il a fini par s'y habituer (par lassitude, peut-être bien ?). Alors, il est vrai qu'il n'est pas surpris de découvrir la silhouette juvénile de sa voisine se cacher derrière la porte d'entrée. Néanmoins, il se demande bien ce qu'elle vient faire là et surtout quel prétexte elle a trouvé pour venir le voir. Car ce n'est pas parce que la demoiselle se rend régulièrement chez-lui (ou plutôt, est-il plus correct de dire : se rend régulièrement devant sa porte d'entrée, car rares sont les fois où il l'invite à entrer) que les deux voisins sont proches, les apparences sont parfois trompeuses. L'irlandais n'entretient aucune relation avec la brunette, ni relation amicale (a-t-il un instant cru en l'existence d'une amitié entre un homme et une femme ? Non), ni relation plus intimiste (a-t-il instant envisagé sa voisine comme une potentielle aventure ? Non). Il vient à se demander si c'est pour récupérer sa lingerie (et ses autres habits) qui ont attiré comme par magie (il n'y croit pas à cela et pense à un stratagème finement rodé de la propriétaire de ce sous-vêtement) qu'elle est là. Pourtant, il imagine difficilement sa voisine porter de la lingerie aussi échancrée et sexy. Mais finalement, quand elle lui explique être là parce qu'elle a fait tomber quelque chose sur son balcon, cela ne fait qu'un tour dans l'esprit de Slevin. Il brandit alors le sous-vêtement, lui demandant s'il s'agit de ce "quelque chose" en question. Amusé par la situation, il fait tourner entre ses doigts la lingerie, jouant avec l'élastique. Phoebe lui confirme que c'est bien pour récupérer son bien qu'elle est là, devant sa porte. Voilà donc ce nouveau prétexte trouvé par la jeune femme ! Un discret rictus embrasse les lèvres du boxeur alors qu'il pourrait se contenter de lui rendre son sous-vêtement (mais aussi les autres habits qui traînent sur son balcon) afin de vite clore la conversation avec Phoebe, il continue de jouer avec le string. Il faut dire que cette venue imprévue prend une tournure divertissante pour l'irlandais — qu'y a-t-il de mal de vouloir s'amuser un peu et de profiter de la situation ? Ca l'amuse d'autant plus que sa voisine semble être un peu gênée.

Il pouffe silencieusement de rire quand Phoebe laisse entendre qu'il pourrait garder son sous-vêtement. « Je vais te la rendre », énonce-t-il. « Ca ne m'intéresse pas », disons que ce qui pourrait attiser l'intérêt de Slevin est ce qui se cacherait derrière cette petite culotte en dentelle, ce qu'elle dissimule une fois portée. ll hausse les épaules, faussement navré de décliner ce cadeau. « Tu veux peut-être rentrer ? », qu'il l'invite. « Je crois que tu as encore des choses à récupérer sur le balcon... », annonce-t-il car il n'a pas oublié ce débardeur. Après avoir de nouveau glissé le sous-vêtement de Phoebe Shelley dans la poche de son peignoir, il lui adresse un signe de la main comme pour l'inviter à entrer dans son appartement. Slevin prend les devants et de se dirige dans son salon, puis s'arrête devant la baie vitrée ouverte. Il lance un regard en direction de la brunette puis vers le balcon, comme pour lui faire comprendre qu'elle peut récupérer ses autres biens. « Tu veux boire quelque chose ? », lui demande-t-il.


@phoebe shelley

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Mar 10 Aoû - 19:23
Débarquer sur le pas de la porte de son voisin du dessous l’air aussi pimpante qu’innocente alors qu’elle gloussait intérieurement d’excitation – ça commençait à devenir une habitude chez Phoebe Shelley. Jusque là, ses stratagèmes n’avaient jamais été aussi performants qu’elle voulait bien s’en convaincre – autrement quoi elle n’aurait pas eu besoin d’un nouveau plan foireux pour se pointer chez Slevin – mais tout espoir restait permis. Doyle ne l’avait, après tout, jamais mise à la porte comme une malpropre (quand bien même lui semblait-il qu’il commençait à voir clair dans ton petit jeu, il restait globalement courtois, et si elle l’exaspérait, il ne s’était jamais mis en colère contre elle), tout au plus était-il expéditif, voire parfois un peu abrupt (ce qui, malheureusement pour lui, ne le rendait que plus sexy encore aux yeux de la brunette). Et avec son string entre les doigts, le jeune homme affichait un rictus amusé des plus engageants (et craquants) – de quoi convaincre Phoebs qu’elle avait réalisé avec ce nouveau stratagème un véritable coup de maître. Non seulement Slevin avait bien reçu ses projectiles, mais visiblement il avait fait son choix parmi la petite sélection que lui avait balancé la jeune femme et n’avait retenu que sa petite culotte – Phoebe validait évidemment ce choix –, mieux encore, il arborait ce qui avait tout l’air d’être un sourire. « Merci bien, » répliqua-t-elle en lui décochant un sourire sardonique quand le jeune homme lui assura qu’il lui rendrait son bien. Elle ne se formalisa pas de son manque d’intérêt pour son sous-vêtement – elle avait obtenu un rictus, et même un rire de la part de son voisin, ça éclipsait bien tout le reste.
Elle était déjà plutôt optimiste quand, soudain, l’impensable se produisit – Slevin Doyle l’invita à rentrer chez lui. Phoebs en eut le souffle coupé. D’ordinaire, elle devait faire du forcing ne serait-ce que pour rester une minute de plus sur le pallier. Se pouvait-il qu’il ait enfin réalisé qu’elle lui avait tapé dans l’œil ? Allait-il lui proposer un verre ? L’inviter à dîner ?? Resterait-elle finalement avec lui toute la nuit à faire des galipettes ???
Phoebe tempéra ses ardeurs en se mordillant la lèvre et hocha la tête à la proposition du jeune homme. « Volontiers, » accepta la jeune femme, arborant un sourire angélique. Sans se faire prier davantage, elle se glissa à l’intérieur et referma la porte d’entrée sur son passage. Elle emboîta le pas de Slevin vers le salon – remarquant au passage qu’il avait de nouveau rangé sa petite culotte à l’intérieur de sa poche… à se demander s’il était vraiment désintéressé, hmmm –, puis la jeune femme s’approcha du balcon où gisait le reste de ses effets personnels. Elle jeta un regard de biais vers Slevin, qui lui proposait quelque chose à boire, et ses yeux s’arrêtèrent sur sa mâchoire carrée, et ses lèvres légèrement séchées par le soleil, et le col de son peignoir dans lequel il était si tentant de fourrer sa main – ça oui, Phoebs aurait bien besoin d’un verre pour la rafraîchir. « Avec plaisir, oui, merci. » répondit-elle, ravie de la tournure que prenait ce tout nouveau stratagème. Si elle avait su, Phoebs aurait balancé du string sur son balcon un peu plus tôt, et plutôt deux fois qu'une.
Elle laissa son voisin préféré s’occuper de leur servir à boire cependant qu’elle s’avançait sur le balcon et s’y penchait pour ramasser le débardeur et la chaussette qu’elle avait fait tomber là en visant plutôt pas mal réalisa-t-elle. « Ah, le voilà ! » s’exclama-t-elle en brandissant comme un trophée le petit haut rose à fines bretelles. Elle se faufila de nouveau à l’intérieur de l’appartement et fit un signe de tête vers Slevin. « Tu permets ? » Sans attendre la moindre réponse de sa part, Phoebe pivota sur elle-même, face vers le mur le plus proche, offrant vue sur son dos à l’immeuble d’en face et sur son profil à Slevin – si c’était un geste de pudeur, une tentative pour dissimuler sa poitrine (spoiler alert : ce n’en était rien, tout était savamment calculé), c'était plutôt approximatif, voire complètement raté – et elle retira la blouse qu’elle portait pour mieux la troquer contre le débardeur court façon crop-top qu’elle venait de récupérer sur le balcon, prenant toutefois son temps pour mieux laisser le loisir au jeune homme de se rincer l'œil, ou seulement de vérifier que le soutien-gorge qu'elle portait était bien assorti à sa petite culotte. Les joues légèrement rosies – plus d’excitation que par pudeur, ne nous y trompons pas – elle se retourna vers Slevin et le gratifia de son sourire le plus charmeur, cherchant du regard la boisson qu’il lui avait proposée, puis elle glissa une main dans sa tignasse brune que le changement de haut avait quelque peu ébouriffée.

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Ven 13 Aoû - 17:48
Clairement, Slevin n'a pas pour objectif de garder cette lingerie féminine entre les mains, ni chez lui, quand bien même cela pourrait stimuler son imagination et ses envies. Il la lui rendra, c'est certain — mais quand ? Quand il en aura marre de s'amuser avec sa voisine. Par la suite, il l'invite à entrer chez-lui, sans aucune arrière-pensée. Il la fait entrer dans un but précis, celui de récupérer ses autres vêtements tombés sur le balcon de l'irlandais. En silence, il l'emmène jusqu'à sa baie vitrée et lui indique son balcon. Il espère bien qu'elle va ramasser ce qu'elle a fait tomber (ou ce qui s'est envolé, mais il ne croit pas à cette alternative probable). Il lance un regard en direction de la jeune anglaise puis lui propose de boire quelque chose. Quelques mots sortis spontanément, et il s'est surpris lui-même à les prononcer. Elle accepte et d'un hochement de la tête, le bookmaker se dirige seul dans sa cuisine, laissant tout le loisir à Phoebe de ramasser sa bêtise (il ne sait pas vraiment comment il peut qualifier ça). Il inspecte alors le contenu de son réfrigérateur, se demandant bien ce qu'il pourrait lui proposer à boire. Il passe en revue les boissons, se disant qu'un jus de fruits pourrait être un assez bon choix mais il y a de grandes chances qu'elle le prenne mal et pensant qu'il la considère comme une enfant (il faut dire qu'elle est très jeune, et pendant un temps, il a pensé qu'elle était mineure). Au même instant, il entend Phoebe fanfaronner de retrouver ses quelques vêtements perdus. Il finit par se rabattre sur deux bières, choix classique mais qui sera sûrement apprécié. Il prend une pinte dans l'une de ses étagères, puis retourne au salon.

Là, l'anglaise lui adresse la parole mais ne lui laisse pas le temps de répondre. Il se stoppe, arquant un sourcil en se demandant bien ce que Phoebe trame encore. Ses sourcils se froncent, à mesure que la brunette se met en action. Pourquoi fait-elle ça ? Quel est son but ? Il n'en sait rien. Ses billes azurées se perdent un instant sur cette poitrine dissimulée sous ce soutien-gorge. Quand elle semble en avoir terminé avec ce changement de tenue, l'irlandais s'approche et dépose les deux bières et la pinte sur la table basse. Il décapsule une à une les deux bouteilles, puis en tend une à Phoebe. « Tiens », qu'il dit. « Tu peux t'asseoir », continue-t-il, tout en prenant à son tour place dans son canapé. Il boit une gorgée de sa bière puis se tourne vers l'anglaise. « C'était nécessaire, dis-moi, le changement de tenue ? », qu'il lui demande, sans vraiment savoir s'il sera convaincu par ses explications. Si ça ne tenait qu'à l'irlandais, ce changement de tenue n'était pas nécessaire, et elle aurait même pu attendre d'être chez-elle, quand bien même elle a pu lui offrir un timide spectacle d'effeuillage. Il finit par plonger de nouveau la main dans la poche de son peignoir, puis reprendre le sous-vêtement. Il le tend à Shelley et se demande bien maintenant ce qu'elle va faire.


@phoebe shelley

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Sam 14 Aoû - 12:52
« Attends, » murmura Phoebe à voix basse, alors qu’elle se délestait de sa blouse et comme si elle cherchait à se préserver du regard de Slevin alors que c’était évidemment tout l’effet inverse qui était recherché. Sur l’échelle de la pudeur (du moins pour ce qui était de la partie haute de son corps), Phoebs se situait à un niveau assez peu élevé (pour ne pas dire à zéro) et elle venait une fois de plus de le prouver. Sa position dissimulait en effet assez bien sa nudité, et surtout sa poitrine, aux potentiels voyeurs de l’immeuble d’en face, tournant le dos à la baie vitrée qui leur donnait un aperçu de l’intérieur de leur voisin – en revanche, son profil était pile dans l’axe du regard de Slevin, et Phoebe espérait bien qu’il profitait comme il se doit de la vue qu’elle lui offrait. Dans l’espoir naïf que le jeune homme la trouve sexy dans ce soutien-gorge, au point de se jeter sur elle, la brunette prit son temps pour se revêtir et enfiler le débardeur tout juste récupéré, puis Slevin n'ayant toujours pas débarqué pour la tripoter, elle se tourna vers lui et décocha son sourire le plus irrésistible.
Son voisin préféré n’avait pas l’air spécialement enfiévré par son petit spectacle (dommage), mais ne lui semblait pas non plus agacé ni totalement dépité par son comportement (tant mieux). À défaut de recevoir un compliment sur sa silhouette de sirène, elle accepta avec plaisir la bière juste sortie du frigo qu’il lui offrit et s’avança vers lui. « Merci. » Elle s’assit sur le canapé à une distance toute calculée de son hôte, pas trop près pour éviter qu’il se sente oppressé (mais n’était-ce pas déjà le cas ? Phoebe s’interrogea une seconde et conclut que non – auquel cas il ne lui aurait pas proposé de lui-même de rester boire un verre !!!) mais assez quand même pour pouvoir peut-être se frôler – « accidentellement », bien sûr – l’épaule ou le genou à quelques occasions.
Elle se servit et avala une longue gorgée de bière rafraîchissante et bienvenue par ses chaleurs estivales – et d'autant plus quand la position assise de Slevin entrouvrait un peu plus encore le col de son peignoir sur son torse et donnait ainsi à Phoebe quelques nouvelles bouffées de chaleur. Elle leva jusqu’à son visage un œil sceptique quand il l’interrogea sur son changement de tenue. Nécessaire ? Elle haussa les épaules. « C’est mieux assorti comme ça, non ? » l’interrogea-t-elle en faisant vaguement la moue, baissant les yeux vers sa tenue pour mieux détailler le résultat. Elle en profita pour débarrasser un grain de poussière minuscule du pli de sa jupe, puis leva à nouveau ses yeux bleus angéliques vers Slevin. « Quoi ? Tu préférais la blouse ? » Slevin n’était probablement pas un expert affuté en matière de mode féminine mais peu importe – Phoebs tendait déjà le bras vers le vêtement, déposé sur le dossier du canapé, prête à réitérer son petit numéro de strip-tease et refaire tomber le haut juste sous ses yeux cette fois-ci s’il répondait par la positive.
« Ou je t’ai mis mal à l’aise, peut-être ? » supposa-t-elle également, un sourcil haussé et ses lèvres pivoine doucement pincées. L’idée d’avoir gêné le jeune homme en s’effeuillant chez lui avait quelque chose d’excitant, ses joues rosirent discrètement, plus par amusement que par gêne comme pouvait en témoigner son adorable sourire mutin. Sourire dont Phoebs ne se départit pas quand Slevin finit par lui rendre sa petite culotte. « Merci. » lui lança-t-elle à nouveau, et c’est sans se démonter une seule seconde qu’elle se leva pour mieux réenfiler le string par-dessous sa jupe.

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Lun 16 Aoû - 13:16

Une fois que Phoebe est entrée dans son appartement, l'irlandais lui laisse tout le loisir de récupérer ses affaires restants sur son balcon. Au même moment, il se rend dans sa cuisine, ne faisant même plus attention à la présence parasite de sa voisine — après tout, il se dit qu'il n'a pas à la surveiller, elle n'est pas venue pour lui voler un effet personnel, et il ne peut rien lui arriver, il se doute qu'il lui vienne l'idée de sauter de son balcon par exemple donc son balcon ne présente aucun risque pour la petite anglaise. Il leur choisit une boisson pour se désaltérer et vient à revenir à son point de départ, le salon. C'est à ce moment qu'il remarque le petit spectacle (qu'il juge lui-même d'inutile) de la brunette, se changeant dans un coin de la pièce. Bien qu'il profite pendant un court instant de la vue qu'elle peut lui offrir, il reste impassible. Quelques questions viennent naître dans son esprit, au même instant. Dans un premier temps, il ne fait aucun commentaire, s'installant dans son canapé. Il est rapidement rejoint par Phoebe, qui fait de même. Il lui tend la bière qu'il lui a ramené. « Je t'en prie », articule-t-il, quand elle le remercie. Il boit une gorgée,

C'est ce moment qu'il juge propice pour questionner sur les intentions de Phoebe. Est-ce nécessaire de changer de haut, dans son salon ? — alors même qu'elle aurait pu attendre d'être chez-elle pour cela. La réponse du boxeur : non. Celle de l'anglaise est bien différente de la sienne. En effet, celle-là avance un argument vestimentaire et esthétique : l'assortiment. Il hoche légèrement les épaules, quand elle semble le questionner à ce sujet. Assorti ou non, il s'en moque pas mal lui, il faut le reconnaître. Il réprime un éclat de rire sourd quand elle lui demande sa préférence. Préférait-il la blouse qu'elle arborait quand elle a frappé à sa porte ? « Franchement, je n'ai aucune préférence... », il scande, en lui lançant un regard. Qu'elle porte une blouse ou ce débardeur rose, ça lui est égal et il n'a aucune préférence. L'un ou l'autre, peu importe. Il ne réagit pas à la deuxième question de son interlocutrice. A-t-il a été mis à l'aise par ce geste de l'anglaise ? Pas le moindre du moment. « Je crois qu'il m'en faut plus pour ça », réplique-t-il, en portant sa bière à ses lèvres pour en boire une grande gorgée. Slevin n'est pas du genre à être mal à l'aise parce qu'une femme lui montrerait un peu de sa chair, laisserait entrevoir quelques pans de nudité.

Par la suite, il vient alors à lui rendre son string, se demandant bien à lui-même ce qu'elle va en faire. Il lui lance un regard, alors qu'elle se lève. Il guette chacun de ses gestes, observant alors ses jambes nues qu'il peut parvenir à apercevoir. La voyant enfiler son sous-vêtement, il ne perd pas un instant de ce nouveau spectacle offert. Il boit une nouvelle gorgée, alors qu'elle se réinstalle à ses côtés. « Tu ne me demandes pas ma préférence, cette fois ? », qu'il vient à répliquer, en posant son regard insistant sur le visage faussement angélique de Phoebe. « Tu aurais été mieux sans... », il continue comme si elle lui avait vraiment demandé son avis. Sans sous-vêtement, qu'il faut entendre. C'est ainsi qu'irait probablement la préférence de l'irlandais. Il fait mine de s'approche de Phoebe, réduisant la distance qui s'était forgée entre elle et lui.


@phoebe shelley

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Mer 25 Aoû - 19:59
Le sourcil arqué, Phoebe ne releva même pas quand Slevin prétendit n’avoir aucune préférence quant à la tenue qu’elle portait et se contenta d’un « Je vois. » accompagné d’un regard entendu. N’était-ce pas un rire qu’elle venait d’entendre là résonner dans le fond de sa gorge ? Certes, le jeune homme ne lui avait pas sauté dessus tellement il la trouvait craquante en soutien-gorge. Il ne profitait pas non plus qu’elle lui propose de repasser sa blouse pour se rincer à nouveau l’œil, et d’un peu plus près qui plus est. Elle n’était pas non plus parvenue à manifester chez son voisin la moindre gêne pour lui avoir exhibé quelques pans plutôt intimes de son anatomie. Mais ! en le taquinant sur son intérêt potentiel sur le mariage de sa tenue, Phoebe avait obtenu un rire de la part de Doyle et c’était (presque) mieux ! Elle l’accompagna et gloussa discrètement avant de boire une nouvelle gorgée de sa bière pour ne pas avoir trop l’air d’une dindonne.
Lui tendant enfin le string qu’il avait jusque là conversé bien au chaud dans la poche de son peignoir, Slevin offrait à la brunette une occasion en or de s’adonner à un nouveau numéro de charme auprès de lui (non qu’elle eut vraiment besoin de lui pour cela, les occasions Phoebs savait se les créer toute seule et le jeune homme en avait plus d’une fois fait les frais), et c’est ni une ni deux que Shelley saisit la perche et se leva avec le sourire plus espiègle que jamais pour mieux réenfiler sa petite culotte par-dessous sa jupe. Elle se rassit et croisa les jambes, son visage de poupée arborant des airs sages qui ne trompaient personne. Aussi sûre que fière d’elle, la jeune femme se rafraîchit avec une nouvelle gorgée de bière qu’elle manqua d’avaler de travers quand elle s’entendit dire que finalement elle était préférée sans la fameuse petite culotte.
« Ah tiens, » s’étonna-t-elle avec un rictus, plantant ses yeux clairs droit dans ceux de Slevin qui lui semblait se rapprocher imperceptiblement. Phoebs avait beau faire la maligne avec son regard empreint de détermination et son sourire de canaille, elle avait quelque part dans l’estomac comme un léger nœud d’appréhension. C’est que même si Slevin avait l’air réceptif à son numéro de charme au point de rentrer dans son petit jeu en suggérant qu’il la préférait les fesses à l’air, elle n’oubliait pas qu’il lui avait mis une veste taille XXL la dernière fois qu’elle avait cru avoir une touche auprès de lui (cf. l’épisode où elle avait tenté de prendre sa main). Et surtout, surtout Phoebe savait ce qu’elle cachait sous sa jupe longue, avec ou sans petite culotte (à savoir une première jolie jambe fuselée, cuisse ferme, peau veloutée, mollet élancé, et une seconde qui s’arrêtait juste au-dessus de ce qui avait autrefois été son genou) – et elle savait que c’était le genre de détail que les mecs pouvaient vite oublier quand elle leur faisait ses irrésistibles yeux de biche, mais qu’il leur était bien plus difficile de passer outre une fois qu’elle baissait sa jupe ou son pantalon.
Mais n’était-ce pas le frisson qu’elle recherchait en tentant de s’acoquiner avec Slevin Doyle ? Et l’appréhension ne faisait-elle pas justement partie du frisson ? « Ok, » Son sourire écorna un peu plus ses lèvres pleines cependant que Phoebe se leva lentement pour mieux faire face à son voisin et le surplomber du fait que lui soit toujours assis sur le canapé. D’un mouvement sec de la cheville, elle se délesta de sa tennis droite et se cambra légèrement pour mieux poser son pied nu sur le haut de la cuisse de Slevin. Sa jupe glissa légèrement sur sa cuisse, montrant davantage la voie qu’elle ne dévoilait ses dessous, et Phoebs se mordit la lèvre. « Tu peux m’aider à l’enlever peut-être ? »

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Mar 31 Aoû - 13:24

Parler vêtements — ou de façon plus large mode — avec sa voisine, ou n'importe quelle autre femme ne l'intéresse pas. Que Phoebe porte un débardeur rose ou un sweat bleu, tout cela n'a pas d'importance pour lui. Il s'en fiche bien, lui, alors il espère bien que la brunette ne va pas s'attarder sur sa tenue dans cette conversation. Il pourra au pire prétendre devoir partir et la mettre à la porte, si ce moment venait à arriver. Mais s'il y a bien quelque chose qui ne met pas mal à l'aise Slevin Doyle, c'est se retrouver en compagnie d'une femme. La femme n'est nullement une créature intimidante aux yeux de l'irlandais, encore moins sa chaire nue. Alors voir quelques parcelles de la peau nue de Phoebe ne l'a pas mis mal à l'aise, contrairement à ce que Phoebe peut penser. Il ne ment pas quand il lui affirme qu'il lui en faut plus pour être mal à l'aise. Une femme nue ne le mettre pas mal à l'aise, bien au contraire... Quand il décide de rendre son bien à sa petite voisine, il ne peut s'empêcher d'émettre un commentaire après l'avoir vu remettre son sous-vêtement. Il plante ses prunelles claires et lumineuses sur le visage de Shelley. Elle devient soudainement, à ses yeux, intéressante. Un fin rictus étire alors les lippes de l'irlandais quand il lui donne son avis quant à cette lingerie. Elle aurait été mieux sans, d'après lui. Mais Phoebe Shelley se fiera-t-elle à l'avis de son voisin ? Il arque un sourcil, quand elle énonce ce seul mot. Ok. Que signifie-t-il ? Ok, je suis mieux sans ? Ok, je m'en fous de ce que tu penses ? Il ne quitte pas du regard la jolie brunette qui délaisse sa place à ses côtés, dans ce canapé. Que compte-t-elle faire ? Voilà que maintenant elle attise sa curiosité. Il relève doucement la tête pour parvenir à lire les traits de son visage, alors qu'elle lui fait face, à présent.

Phoebe se tient debout, en face de lui, le dominant par sa position. Il ne la quitte pas du regard, jusqu'à ce que l'irlandais ne jette un coup d'oeil sur ce qu'elle fait. Elle déchausse l'une de ses chaussures. Il redresse la tête, quelque peu surpris, parce qu'elle vient de faire. Phoebe ne devient pas seulement intéressante, elle devient excitante. Il passe sa langue sur ses lèvres, comme pour se les humecter, alors que son regard s'échoue sur ce pied posé sur le haut de sa cuisse, et remonte doucement jusqu'à ce que sa jupe cache les parcelles de peau nue. La voix de Phoebe s'élève alors, lui demandant à ce qu'il l'aide. « Je peux... », énonce-t-il, en se redressant légèrement dans le canapé. Il glisse ses mains sous la jupe, venant se poser le long des cuisses nues de sa voisine. Ses mains s'aventurent sous cette jupe, jusqu'à tirer l'élastique de son sous-vêtement. Il le fait descendre le long de ses cuisses jusqu'à ce qu'il tombe seul. Slevin garde ses mains nichés le long de cette peau nue, dépourvue de lingerie. Ses doigts parcourent ses jambes pour lui accorder quelques caresses, sous cette jupe. Il plante son regard dans le sien, se mordant sa lèvre. « Tu devrais enlever ta jupe aussi », suggère-t-il, tout en remontant ses mains, à l'intérieur de ses cuisses. Il lui adresse un sourire plein de vices. Continuant ses caresses, l'une de ses mains vient se glisser sous l'élastique de sa jupe, près à la débarrasser de ce tissu en trop.

@phoebe shelley

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Sam 4 Sep - 13:37
Phoebe sentit son pouls s’accélérer. L’excitation, et un peu d’appréhension aussi, faisait pulser l’adrénaline dans ses veines et bondir son rythme cardiaque. Slevin n’était pas Ayden, elle ne laisserait pas une poignée de petites coupures sur la table basse en quittant ses appartements. Ce n'était pas non plus Wyatt, son ex-petit-ami, qui était véritablement amoureux d'elle au point d'être incapable de lui dire non. Slevin, lui, avait ce pouvoir, c'était ce qui rendait la chose excitante quand bien même existait aussi l'éventualité qu'elle finisse déçue. L'irlandais était susceptible de changer d’avis à tout moment, la repousser et interrompre brusquement le rapprochement physique qui était en train de s’opérer entre eux. Et il en aurait eu, des raisons de le faire – et pas qu’une : parce qu’après réflexion elle était beaucoup trop cruche, parce que c’était une véritable casse-couille (elle le reconnaissait tout de même, au bout du compte !) à qui il avait seulement envie de jouer un tour, ou encore tout simplement, et beaucoup plus probablement, si l’envie lui passait en découvrant sa jambe mutilée.
Son sourire canaille ne trahissait pas grand-chose de ce trac qui du reste se faisait supplanter par son désir grandissant, mais Phoebs se félicitait néanmoins que seul son pied soit pour l’heure en contact avec Slevin, et non ses paumes qui pouvaient d’un moment à l’autre devenir moites. Elle leva délicatement ce pied nu de sa cuisse le temps d'un instant pour aider le jeune homme à la délester du sous-vêtement tout juste réenfilé, puis elle jeta un œil vers celui-ci, qui gisait désormais au sol. « Mieux ? » s’enquit-elle auprès de son voisin en arquant un sourcil enjôleur. Il n’avait pas vraiment à user de mots pour répondre à son interrogation – les caresses qu’il glissait le long de ses cuisses parlaient pour lui. En plus de la faire frissonner délicieusement, celles-ci avaient sur la brunette un effet rassurant bienvenu – pour autant, son cœur battait toujours la chamade tant elle brûlait d’impatience sous ces gestes.
La réplique du jeune homme eut le don d’amplifier le phénomène – bon sang ce qu’il était sexy quand il flirtait avec elle, et d’autant plus quand il se montrait un poil autoritaire de la sorte ! Sans se départir de son sourire mutin, le regard toujours aussi déterminé, Phoebs hocha doucement le menton. « Ok, » répéta-t-elle sagement, et en effet elle obtempéra, obéissante. Elle commença par retirer son pied de la cuisse de Slevin pour ensuite mieux ôter sa jupe plissée, lentement d’abord, puis d’un coup lorsqu’elle arriva à la frontière de son genou. Après quoi elle se fraya un chemin entre les jambes de l’irlandais, se pressant brusquement contre lui, sa poitrine juste sous son visage et sa main sur sa nuque le forçant à lever ses yeux clairs pour mieux le contraindre à la regarder dans les yeux et avec comme l’espoir désespéré de le détourner de la vue qui s’offrait désormais devant lui s’il venait à baisser le regard. Elle ne perdit pas davantage de temps et pressa fiévreusement ses lèvres contre les siennes, mordit dedans comme dans un fruit mûr cependant que sa main libre, impatiente, venait tirer d’un coup sec sur la ceinture du peignoir du jeune homme.

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Dim 5 Sep - 17:37

Aucune once d'hésitation n'enveloppe le geste de Slevin, quand il glisse ses mains sous la jupe de Phoebe. Ses mains confirmées vont d'aventure sur ces parcelles de peau qui s'offrent à elles, les caressant avec gourmandise et envie. Phoebe n'est plus cette petite garce, pouvant l'agacer, elle devient celle qui l'excite sur le moment, celle qui attise son envie brûlante de consommer l'interdit. Son regard suit le chemin de son string qui s'échoue, quand il vient à glisser le sous-vêtement le long de ses cuisses. On peut lire une certaine satisfaction sur son visage alors, mais ça ne lui suffit pas à Doyle. Il a envie de découvrir ce jardin secret et interdit qui se cache sous cette jupe. Il a envie de découvrir son corps nu et ses formes qu'elle cherche à dissimuler sous ses vêtements. Alors, il lui suggère de quitter sa jupe, ne sachant trop si l'anglaise acceptera. Un discret rictus étire ses lèvres, quand elle lui obéit. L'irlandais s'humecte les lèvres, se mordant l'une de ses lèvres. Il ne la quitte pas du regard, alors qu'il se demande de quoi Phoebe serait capable maintenant. Serait-elle prête à le laisser la piquer de son dard ? Il n'a pas le temps de se formuler pour lui-même une réponse. Voilà maintenant qu'elle vient fondre la distance qui les sépare, pour venir se coller à lui. Il sent sa main se glisser dans sa nuque, venant lui procurer un frisson et sans même qu'il ne soit l'initiateur d'un rapprochement quelconque, la fausse angélique vient presser ses lèvres contre les siennes pour lui offrir un baiser qui lui suffit pour échauffer ses idées. Il émet un gémissement de satisfaction, quand elle lui mordille l'une de ses lippes. Elle est bien plus dégourdie et débrouillarde qu'il n'aurait pu le penser. Il poursuit ce baiser plus enflammé, plus langoureux, au même moment où il sent ses doigts s'activer autour du noeud de la ceinture de son peignoir. Défait de sa ceinture, il se redresse dans le canapé, en poursuivant cette échange buccal et langoureux avec son anglaise, pour se dévêtir de son peignoir. Slevin ne réfléchit plus, se moquant bien des conséquences qu'il pourrait y avoir après cela. Ce n'est que du sexe. Et dans cette partie, ils sont tous les deux consentants.

Slevin repousse doucement Phoebe pour lui permettre de se lever à son tour, tout en ne cessant pas de l'embrasser. « Viens avec moi », qu'il la presse, après un nouvel échange buccal. Sa voix se fait plus pressante, plus autoritaire encore. Il a envie d'elle, il a besoin d'assouvir cette envie soudaine. Il l'attrape par le poignet pour qu'elle le suive, il fait un pas ou deux, puis il s'arrête. Il se tourne vers elle, lui jetant un regard de haut en bas, détaillant furtivement et avec désintérêt son crop-top rose, s'attardant sur son bas-ventre et remontant son regard jusqu'à son visage. Il défait l'emprise de sa main sur la sienne, pour finalement la saisir et la prendre dans ses bras. Il fait quelques mètres dans son appartement, pour l'entraîner dans son sas intime, sa chambre. Il la repose sans délicatesse dans son lit. C'est à ce moment qu'il peut la détailler intégralement, remarquant alors ce détail qu'il n'a jusqu'alors jamais remarqué. Ce n'est pas cela qui va le freiner. Il vient la rejoindre dans son lit, sans émettre de commentaire sur ce qu'il vient de voir. Il la surplombe et vient l'embrasser avec ardeur dans le cou puis il descend pour venir butiner son ventre. Il ne s'arrête pas et continue son chemin pour se glisser entre ses cuisses.

@phoebe shelley

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley

messages : 1517
name : anane.
face + © : natalia dyer © maryne.
multinicks : vesper, joan, rob.

age (birth) : twenty three (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : acting like she's sixteen.
home : follow the water drops.
points : 2601
moodboard :
wild and young and not afraid to lose. WbULJNEF_o

image : wild and young and not afraid to lose. Tumblr_inline_ol92n8ErvU1t80jpm_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■

wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. · Mer 15 Sep - 20:55
Phoebe avait assez de détermination et de persévérance pour toujours obtenir ce qu’elle voulait, et après moult rebondissements, des stratégies en pagaille et des efforts non mesurés, il semblait finalement que Slevin Doyle n’échappait pas à la règle. En effet, le jeune homme avait les mains baladeuses entre ses cuisses et sur ses fesses, et sa réponse au baiser qu’elle plaqua sur ses lèvres était plutôt engageante – toutefois la brunette demeurait prudente quant à ne pas tirer de conclusions hâtives, ainsi que de mauvaises expériences lui avaient appris à l’être.
Prudente mais pas farouche. Le jeune homme ôta le peignoir qu’elle avait dé-ceinturé et elle se fit un plaisir d’explorer le torse musclé ainsi exposé du bout de ses doigts gourmands, sans pour autant s’arrêter de boire à grand soif les lèvres de l’irlandais. Elle ne se détacha de celles-ci (à regret) que lorsqu'il se recula pour mieux l’attirer avec lui, d’abord par la main avant de directement la porter jusqu’à sa chambre à coucher.
Atterrie sur le lit, Phoebs, qui n’avait déjà plus grand-chose à cacher, retira le débardeur enfilé quelques minutes plus tôt – finalement peut-être que ce petit numéro-là n’avait pas été sans effet ! – et si se dévêtir était une sorte de tentative pour compenser les vagues de chaleur qui lui montaient au joues, c’était plutôt raté : Slevin savait visiblement où poser ses lèvres pour la faire s’embraser. Elle le laissa trouver son chemin sans retenir ses soupirs, oubliant la pointe de gêne au niveau de sa jambe gauche tant l’irlandais savait y faire. Sa prothèse, qui était sa meilleure alliée au quotidien fût-elle debout, devenait en revanche inutile et assez encombrante en position horizontale, et quand Slevin remonta jusqu’à capturer de nouveau ses lèvres, Phoebe posa une main sur l’épaule carrée du jeune homme. « Juste un petit instant, » quémanda-t-elle en se mordant la lèvre, aussi désolée que frustrée d’avoir à interrompre, ne serait-ce qu’un court moment, les faveurs que lui offrait son voisin. Elle n’avait pas menti sur les timings – d’impatience, elle se délesta en un temps record de l’objet et en profita pour débarrasser Slevin de son short de bain avant de revenir contre lui, prenant sa place pour mieux le surplomber, et reprendre à peu de choses près juste là où ils s’étaient arrêtés.
Une demi-douzaine de positions plus tard, la brunette lâcha un dernier râle qui ne laissait pas de doute quant à son plaisir et se sépara lentement de son amant. Phoebe... n’était franchement pas déçue. Expérimenté comme elle l’attendait, Slevin était un expert en la matière, mais cela n’avait en somme rien de surprenant – peut-être même avait-elle justement jeté son dévolu sur lui pour cela, parce qu’elle avait pressenti cette habileté chez lui, une sorte de sélection naturelle animale, à l’instar de certaines espèces volatiles ou félins, elle ne savait plus trop.
Et maintenant... maintenant quoi ? C’était une première pour Phoebs, elle n’avait jamais fait ça auparavant. Et par « ça », elle entendait s’envoyer en l’air avec un type dont elle n’était pas amoureuse. Qui n’était pas amoureux d’elle non plus. Un voisin. De huit ans son aîné. Probablement pas aussi fréquentable qu’elle essayait d’en convaincre quiconque tentait de la dissuader dans ses plans foireux pour s’attirer ses faveurs. Dont elle ne savait finalement pas grand-chose puisqu’en y réfléchissant elle aurait été incapable de citer la ville où il était né ou même son parfum de glace préféré. Bref, ça faisait beaucoup.
D’ordinaire, elle était du genre à gazouiller dans les bras de son amant après l'acte mais là... Elle n’était pas sûre que les câlins soient vraiment le genre de Doyle, du reste la situation ne s’y prêtait pas tellement. Dans les films, c’était simple, après le sexe la nana sortait du lit dans son plus simple appareil pour aller se rafraîchir. Mais dans les films, la nana était une naïade pourvue de deux longues jambes fuselées et bronzées que le type pouvait mater d’un œil distrait (avant éventuellement d’aller la rejoindre sous la douche). Phoebs, il aurait d’abord fallu qu’elle remette sa prothèse – ce serait sûrement un moment gênant. Ou alors elle claudiquerait sur un pied jusqu’à la salle de bain ? – ce serait sûrement un moment ultra gênant. Dans le doute et sa soudaine incapacité à retrouver sa verve et décocher une réplique piquante, elle garda sa grande bouche fermée. Ne sachant non plus quoi faire de ses mains, elle se surprit à pincer le derrière (au demeurant fort gracieux) de son amant dans un geste qui passerait probablement plus pour une nouvelle excentricité de la part de la jeune femme que pour une tentative coquine d’initier un second round.

_________________
wild and young and not afraid to lose. S99nJ1Aj_o
when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



wild and young and not afraid to lose. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: wild and young and not afraid to lose. ·
 
wild and young and not afraid to lose.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: